Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

voyager apres le bac: missions environnement




  1. #1
    max2135

    voyager apres le bac: missions environnement

    Bonjour a tous. Je suis actuellement en 1ere année de DUT chimie et j'ai envie d'arrêter.

    En effet j'ai toujours détesté les études et cette année me met a bout... Je ne supporte plus de devoir bosser sur ce qui ne m'intéresse pas (alors que c'est le domaine scolaire qui me motive le plus). Et je veut par dessus tout m'éloigner de cette société qui me fait vomir, arrêter de suivre le troupeau, rencontrer des gens différents et gagner un peu en humilité.

    Ma solution est donc de partir pendant 1 an a peu près dans un pays du tiers monde pour réaliser des missions écologistes comme l'aide à la sauvegarde des forêts, des espèces menacées etc... car cela me concerne beaucoup. J'espère ainsi pouvoir m'aider a m'orienter et pourquoi pas me motiver a étudier.

    Je cherche donc des conseils:
    -quelles seront les difficultés que je pourrais rencontrer?
    -les avantages/inconvénients d'une telle décision
    -des exemples d'expériences personnelles
    -et pourquoi pas de l'aide pour trouver des contacts de missions dans l'environnemental sur le terrain (j'ai juste le bac S).

    Merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    Je pense que le mieux est que tu contactes les associations humanitaires qui te plaisent, et que tu discutes avec elles pour voir en quoi ton parcours peut les intéresser. S'ils t'envoient en mission, fonce, car tu as raison, ça ne peut qu'être une bonne expérience pour toi. S'ils te disent "on cherche surtout de personnes qualifiées dans tel et tel domaine", il ne te restera plus qu'à t'accrocher dans les études correspondantes.
    - difficultés : convaincre de ton intérêt, et de ce que tu peux leur apporter. Eventuellement financer une partie de ton séjour (?)
    - avantages : ouvrir ton esprit, t'apporter une expérience unique, te remotiver. Inconvénients : il est toujours plus difficile de ré-intégrer le des études supérieures quand on les a quittées quelques temps. Possibilité d'être déçu par cette expérience si tu l'idéalises trop.
    - contacts : tout simplement téléphoner aux associations en demandant un RV à celui qui s'occupe de ces questions.

  4. #3
    Tilleul

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    -quelles seront les difficultés que je pourrais rencontrer?
    Il y a un bouquin édité par artisan du monde qui s'appelle "partir pour aider", je te recommande les dessins...

    Y en a un ou tu vois un occidental qui dit un truc du genre "je viens avec mes deux mains pour aider!" et un latino qui le regarde en se disant "ah ben oui c'est bien connu que chez nous on a pas de mains... ça doit être pour ça qu'on est pauvre!"

    L'autre que j'aime bien c'est deux infirmiers africains dans le métro de Paris en train de regarder un clochard "T'as vu, c'est vraiment la misère dans ce pays".

    Si tu veux partir dans ce genre de mission dans le tiers monde ça ne peut être qu'à tes frais à moins d'être un spécialiste... Si c'est pour du travail non qualifié, ça veut dire que tu prends la place d'un local, donc il faudra que tu paie pour ton travail et que tu contribues à payer le travail des autres. Sachant qu'en plus il va y avoir la concurrence pour la place de tous les gens autour du monde qui veulent faire la même chose et qui sont dans des pays ou l'année sabbatique est plutot encouragée...

    Ensuite il faut prouver que tu as la motivation, et là le critère de choix se fait sur les actes : il faut que tu ais déjà travaillé sur ce genre de problème en France, sinon on considèrera que tu pars pour de "mauvaises raisons".

    Alors après je ne connais pas ton profil en dehors de ce que tu as marqué ici, mais instinctivement je dirais que "peu d'expérience, dans l'environnement, dans le tiers monde" c'est vraiment multiplier les difficultés...

    Ce que je peux te conseiller c'est peut être de te renseigner sur le service volontaire européen, qui sera plus à ta portée et qui présente des thèmes de mission qui peuvent se rapporter à ce que tu cherches...

    http://ec.europa.eu/youth/evs/aod/hei_en.cfm

    (base de données de missions, toujours incomplète)

    Et aussi pour la motivation à étudier, mon conseil (qui vaut ce qu'il vaut vu qu'encore une fois je ne te connais pas) c'est d'essayer de t'incruster dans les conférences techniques sur les domaines qui t'intéressent. Il y a toujours moyen de négocier un tarif étudiant ou de gratter une entrée en échange d'une aide à l'organisation, tu peux aussi demander à tes profs. Même si tu ne comprends pas tout, ça te permettra d'avoir une vue un peu plus globale de ce que tu apprends et de ne pas avoir l'impression de travailler juste pour réussir un examen...
    Keep it in the Ground !


  5. #4
    streshydrique

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    Bonjours, comme la dit tilleul, si tu veux que ce ne soit pas payant, et que cela serves a quelques chose, il vaut mieux avoir un minimum de formation et d'expérience professionnel pour être vraiment utile.
    Pour ce qui est de l'environnement, mais dans l'éducation je pense que le bac suffisent.

    Sinon, si tu veux passer de bonnes expérience, de relation sociale tu peut faire du wwoofing, il existe des hôte sur tous les continent. En gros tu travaille pour l'hôte le matin et tu fait des activité libre l'après midie, en échange l'hôte fournie gîte et couvert.

  6. #5
    wizz

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    En effet j'ai toujours détesté les études et cette année me met a bout... Je ne supporte plus de devoir bosser sur ce qui ne m'intéresse pas (alors que c'est le domaine scolaire qui me motive le plus). Et je veut par dessus tout m'éloigner de cette société qui me fait vomir, arrêter de suivre le troupeau, rencontrer des gens différents et gagner un peu en humilité.
    à moins de vouloir vivre d'amour et d'eau fraiche, sinon, il me semble que tu aies besoin de cette société.
    Les anciens soixantes huitards aussi avaient craché sur leur société matérialiste, voulaient partir à Katmandou, etc... Puis il a fallu bouffer, payer le gaz et l'élect, etc... Et aujourd'hui, ils sont comme tout le monde, ou à peu près comme tout le monde. C'est peut-être ça aussi l'humilité, ou le réalisme.
    Mais pour le moment, tu es encore un "Tanguy". L'aspect matérialisme ne te concerne pas encore à 100%. Mais ce sera pour bientôt...

    des missions écologistes comme l'aide à la sauvegarde des forêts, des espèces menacées etc...
    Ceci n'est pas à la portée de n'importe qui. Il faut de la connaissance, beaucoup de connaissance. Et pas forcement cantonné dans le domaine de la foret
    L'écosystème de Madagascar n'est pas le même que celui d'Amazonie, qui n'est pas le même que celui d'Indonésie, qui n'est pas le même du Congo, et qui n'est pas le même de la forêt landaise de chez nous
    Ensuite, l'interraction homme-foret n'est pas le même non plus. La gestion de la forêt en Afrique ne sera pas la même qu'en France. Et donc la résolution des problèmes initiaux ne sera les même non plus. Par exemple, ils ont besoin de bois pour faire la cuisine. Une question vitale dont nous ne sommes pas concernée. Comment alors concillier la gestion de la foret et leur besoins vitaux? Trouver des solutions techniques pour mieux utiliser le bois-énergie et donc moins impacter sur la forêt...
    La protection de LEUR forêt ne consiste pas seulement à faire un bilan de la progression/régression de la foret, puis à brandir des panneaux aux autoctones "il ne faut pas couper les arbres"

    Comme cela a été dit, renseigne toi sur les besoins dans ce domaine. Ensuite, tu rapars sur les bancs de la fac pour potasser à fond sur ces domaines pour acquérir diplome et connaissance. Ensuite seulement, tu pourras aller chez eux pour les aider, parce que tu auras les capacités pour cela, des capacités que les autoctones ne possèdent pas.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Grelinette

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    J'espère que tu gardes le moral Max avec tous ces conseils, un peu consensuels et sécuritaires à mon gout, mais néanmoins réalistes.

    Cependant si tu as un peu une âme d'aventurier tu peux aussi tenter le coup. Dis-toi que quelqu'un de motivé sans formation sera plus efficace qu'un expert sans motivation.

    C'est sûr que tu minimises les risques en proposant ton aide avec une spécialité, mais d'un autre côté, partir en ayant un tapis rouge qui se déroule sous les pieds, c'est passé aussi à côté de vraies situations de terrain qui pourront développer tes facultés d'adaptation. Quelques fois, il faut savoir se jeter à l'eau en ne faisant confiance qu'à soi-même, sans avoir ni gilet de sauvetage ni bouée !

    Bref, si ton envie de partir respirer l'air des tropiques te parait irrésistible, tentes la ! Ne serait-ce que pour 1 mois.

    Il vaut mieux faire une courte expérience qu'avoir de longs regrets de ne pas l'avoir faite.

  9. #7
    max2135

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    Merci à tous pour vos réponse qui s'avèrent plutôt réalistes à mon avis.
    En effet j'étais peut-être un peu trop rêveur en pensant qu'on allait m'accueillir à bras ouvert! C'est vrai qu'il y a beaucoup d'argent à perdre à partir sans qualification même si l'expérience n'en reste pas moins enrichissante alors se pose la question de ne pas avoir peur de se jetter à l'eau. Pour l'instant j'y réfléchis...
    Mais j'ai un autre point de réflexion: je vais quitter mon IUT sous peu car cela ne m'intéresse vraiment pas (même avec une vue globale de ce que j'apprend je n'ai jamais réussi à être motivé par quoi que ce soit dans le cadre scolaire depuis tout petit mais après c'est un autre problème). Il faut donc se réorienter.
    Même si l'on ne peut pas totalement boycotter la société rien ne nous empêche de faire notre possible pour agir contre les dégâts qu'elle engendre. Je m'intéresse beaucoup à la protection des espèces menacées. J'aimerais alors savoir quels sont les métiers qui correspondent à cela, qui permettent une action "sur le terrain" et quelques conseils à ce sujet. C'est le plus urgent pour l'instant car il va falloir que je prenne une décision.
    Merci de votre franchise!

  10. Publicité
  11. #8
    wizz

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    ...Je m'intéresse beaucoup à la protection des espèces menacées...
    L'approche peut ne pas être aussi directe que tu aurais espéré.

    Un ingénieur motoriste pourrait contribuer à protéger les espèces menacées. Est ce que cela est si invraissemblable?
    En tant qu'ingénieur, tu peux faire "plein" de métiers différents, et donc pourquoi pas en tant que motoriste.
    Et en tant que motoriste, tu peux développer un moteur très puissant.
    Mais tu peux aussi développer des moteurs petits et très économes qui consommeront moins de carburant.
    La demande énergétique diminue, donc on n'aura pas besoin de tant déboiser pour y faire pousser des "bio"carburants. On conserve l'écosystème naturel intact, et donc permettre aux espèces endémiques de continuer à vivre...
    [scénario peu probable....]

    Protéger les espèces menacées ne consistent pas forcement à faire des études de bio, puis aller sur le milieu, y camper pendant des mois/années pour faire le compte de leur population, puis de revenir en France pour manifester aux côtés de BB en criant "faut pas tuer les bébé phoques"

  12. #9
    streshydrique

    Re : voyager apres le bac: missions environnement

    bonsoir, je suis bien d'accord avec les message precedant, mais il y a peu etre une alternative, je trouve que se que tu cherche en premier, c'est une nouvelle experience enrichissante, connait tu le woofing, c'est un reseau basé sur l'agrculture organique (mais pas seulement), tu voyage entre differente ferme, tu travaille le matin, contre gite et couvert. et ce reseau existe sur tout les continent. aprés un bol d'air tu pouras reprendre les étude, et etre trés utile aux espece protegé.

    perso, je voulais faire un bts gpn (gestion et protection de la nature ) et finallement j'ai fait autre chose car cette formation manque de debouché.

Discussions similaires

  1. Environnement après prépa ?
    Par sulimo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/11/2008, 21h32
  2. [Formation]BAC +5 en énergie environnement ou équivalent
    Par Mars Epiphone dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/01/2008, 12h51
  3. étude sur les chargés de missions en environnement
    Par Fanny BOYER dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/12/2007, 19h15
  4. environnement après un bac L ?
    Par la gavroche dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/07/2007, 14h00
  5. Métier Environnement après bac Littéraire
    Par Maille dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/07/2007, 17h25