Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Notation écologique de l'evacuation de déchets



  1. #1
    Luna Marmotte

    Notation écologique de l'evacuation de déchets


    ------

    Bonjour tout le monde !

    Ca fait maintenant quelques semaines que je furte sur le forum en lisant plusieurs discussions, très intéressante.
    Autant pour ma curisité personnelle que professionnelle (hé oui!)

    Bon j'attaque le sujet, pardonnez-moi pour le pavé. j'espère ne pas trop en perdre en cours de route
    je suis chargée d'une mission au sein d'une boîte de démolition.
    Et actuellement je cherche (beaucoup ) une façon de noter les filières déchets (spécifique au BTP).

    La majorité des déchets du BTP sont de l'inerte (Beton, gravats etc.), puis les DIB (déchets industiels banals).

    Hors voilà, ma boîte quand elle a un chantier, elle va auplus rapide en général voir au plus économique !

    le but est d'insérer un critère écologique !

    Pour un même déchet ex: Béton armé. On a plusieurs sites possibles en IDF pour les évacuer. Mais faudrait pouvoir les dissocier par une note. On pourrait ainsi avoir une sorte de ration qualité/prix comme pour tous les appareils (genre magasine fnac ...)

    Le problème, c'est qu'on ne connaît pas le lieu du chantier à l'avance. Donc il faut faire une notation basé sur une ACV si possible (analyse de cycle de vie) et très utopique, je l'avoue ..., dont le perimetre commenc eune fois qu'on a liré le déchet !
    j'ai commencé mes investigations et c'est pas partie gagné pour faire craché le morceau aux exploitants. J'ai pas envie de me taper l'ACV des toutes les filières en IDF ()

    Mais il faut que je donne aussi une note ou une quantification, par exemple en eq.CO2, au trajet que fera le camion qui transporte les déchets.

    Alors bon, j'ai utilisé un logiciel (SIMAPRO), avec ma mini formation de 2h, mais bon je suis sceptique quand à la validité de l'information de la base de conné sur le camion que j'ai pris.

    pour 1t*km, selon une methode qui compile les impact ca me donne un score (que je peux quantifier selon des indicateurs ou des thèmes)

    Enfin le problème ! c'est que je sais pas dans quel condition ont été mesuré ces impacts ! Et nos camions roulent en ville en général, donc bonjour les embouteillages ! Et a partir de ce moment, je peux pas dire que 50km se fait en 1h à 50km/h (dommage !)

    J'ai donc aussi récupérer chez véolia propreté un document assez intérressant. www.epe-asso.org
    c'est un protocole qui quantifie les emissions de GES du à la gestion des déchets.
    (j'ai le protocole en pdf et l'outils de calcul, si des gens sont intérresés)
    Il font juste une bilan GES par contre pas d'ACV. mais c'est déjà çà !

    Hors j'ai toutes les stats des camions (je risque de vous faire peur si je vous donne le nb de litres de gasoil achetés en 2008 ...)
    en gros ca donne 2.662kg eq. CO2 par litre de gasoil emis.
    Est ce que cette valeur vous semble correct ?
    Car je suis plus à même de quantifer la consommation d'un itineraire en tenant compte du traffic ! et donc je pourrais me servir de cette quantité afin de classer les itinéraires pour aller au différents site !

    l'ideal serait de pouvoir additionner avec les emmisions du site (mais il me sera très difficile d'avoir ce genre d'info pour TOUS les sites ...)


    Voilà !
    je resume :

    2.662kg eq. CO2 par litre de gasoil emis, est ce que cette valeur vous semble correct ?

    Si jamais vous avez des idées pour faire une notation écologique.
    Je suis partie sur des indicateurs a qui je donne des coeff d'importance et après je fais la moyenne pondéré.

    indicateurs possibles :
    • Taux de recyclage : Rapport entre Qté déchet collecté, recyclé et total généré
    • Taux de substitution : Qté (kg) de matière vierge remplacé par 1kg de matière recyclée
    • Taux d’utilisation du matériau secondaire : production matière secondaire/ production total (vierge+secondaire)
    Ressources :
    • énergie primaire (MJ)
    • combustibles fossiles (MJ ou Tep)
    • eau (m3)
    Rejets d’air :
    • effet de serre (kg eq. CO2)
    • acidification de l’air (g eq. H+)
    • pollution photochimique (kg COV ou g eq. C2H4)
    • métaux (g)
    • particules (g)
    Rejets eau :
    • eau chimiquement polluée (l)
    • métaux (g)
    • eutrophisation (g eq.PO4)
    Déchets :
    • déchets (kg)
    Homme :
    • risque toxique (g eq. Dichlorobenzene ou g eq. As)
    Ecosystèmes :
    • risque écotoxique (g eq. Dichlorobenzene)

    Je n'ai plus que 4 mois ... donc je me demandais si je pouvais une notation fiable sans pour autant aller très en profondeur dans les impacts des sites.
    car par exemple je n'aurai pas d'info suffisante pour certain de ces indicateurs.


    j'ai donc cela qui sont moins mesurable :

    - Recyclage/ élimination du déchet adaptée
    - Impact du transport des déchets (après dépôt dans l’exutoire)
    - On pourra distinguer aussi les plateformes de regroupement routière ou fluviale (ferrée quasi inexistante en IDF)
    - Seconde vie pérenne du déchet (préféré les carrières de remblaiement par exemple)
    - Impact de l’installation selon des sous critères (eau, sol, air, bruit, énergie)



    Désolé si tout çà part un peu dans tous les sens ...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Hello,

    2,66 kg/ litre gazoil, ça me semble correct.

    Pour tes déchets inertes, je pense qu'il faut regarder deux choses, le reste est négligeable :
    - les transports
    - le devenir des déchets.
    Pour les transports, il faut d'abord regarder s'il y a un mode autre que le camion (fluvial notamment). Sinon, regarde uniquement le kilométrage, ça te fait un critère simple et assez représentatif. Il "suffit" ensuite de bien choisir les heures de passage des camions pour éviter au maxi les embouteillages.
    Pour le devenir des déchets, la règle est simple : réutiliser plutôt que stocker en décharge. Donc toutes les utilisations comme sous-couche routière... sont bienvenues. Là, ton critère n'est pas chiffré, c'est du tout ou rien.

    En revanche, je ne sais pas quel critère doit passer avant l'autre. Autrement dit, vaut-il mieux une réutilisation à 100 km ou une décharge à 10 km ?

    Pour les déchets banals, le poids me semble moins important. Il faut d'abord bien trier, puis trouver les filières de recyclage simples à utiliser pour ton entreprise.

    Enfin, les déchets toxiques répondent à une législation bien précise.

  4. #3
    Luna Marmotte

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    alors en fait pour les camions, c'est les camions du chantier.
    Nous on emmene au centre de tri, recyclage, regroupement ou enfouissement. Mais après eux, ils peuvent transferer par voie routière, fluviale, férrée.
    On doit privilégié le fluvial dans la note je suis d'accord.
    Mais, la je veux juster noter l'impact de notre flotte de camions.

    Contexte chantier : De grosse quantité de déchets a évacuer.
    Les camions font 5 a 9 tournées par jour (AR au site d'evacuation).
    On attend sen général qu'il y ai une grosse quatité a évacuer. Il n'y a pas d'horaire de passage. Le camion part, quand il revient il depose sa benne vide, prends un qui est plein ou attends qu'elle le soit (pour les camions benne) ou bien pour les semis, les pelles chargent le camion directement quand il arrive pour qu'il reparte.

    Donc en fait en terme d'impact des fois, c'est mieux de faire 30km en 30min plutot que 20 en 40min. Et surtout, comment dire au mec qu'il doivent faire 100km pour la filière platre et payer plus cher alors qu'il peuvent le mettre en DIB. Tant que la legislation et le maitre d'oeuvre n'incluront pas la getsion des déchets ecologique dans leur offre de marché, les boites ne peuvent pas ce permettre ce genre de chose financièrement. Car soit ils perdent le marché car trop cher (car il prennent en compte le coût plus elvé du recyclage, et l'eloignement de certaine filière), soit il finisse le chantier en négatif s'ils ne mettent pas de barrière raisonnable.
    cette pression est en cours de la part de l'ADEME et des regions, mais seules quelques grosses boîtes donnent de l'importance à l'evacuation des déchets sur une démol !

    Mon travail servira beaucoup quand on arrivera enfin a ce stade là !
    en attendant, le but est de "faire ecologique" si possible si le cout de revient es raisonnable.

    Mais ne vous faîte pas de mauvaise image. Les déchets inertes sont recyclé a 80% dans le mileu. C'est plus les déchets en plus petite quantité dont les filières sont peu devellopé qui pose problème.

    Après les déchets dangereux sont correctement éliminés du à la législation en vigueur. Et il n'y a pas dix choix ! de l'amiante ou tubes fluo etc...

    Mais allez au plus près et au plus qualitif est encore mieux !
    d'ou l'objectif de noté et comparer les différents traitements de déchets pour un déchets donné.

    Si on prends ton exemple, les gravats ou beton sont soit recyclé pour les TP, soit utilisé en remblais de carrière ?
    Mais lequel a le moins d'impact aussi par exemple selon vous ??

  5. #4
    Cécile

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Citation Envoyé par Luna Marmotte Voir le message
    Mais, la je veux juster noter l'impact de notre flotte de camions.
    C'est directement proportionnel à leur consommation. Est-ce possible de mettre facilement un compteur de conso ?

    Donc en fait en terme d'impact des fois, c'est mieux de faire 30km en 30min plutot que 20 en 40min.
    Pas sûr. Certes, on consomme moins si on fait 30 km sans embouteillage que 30 km avec. Mais pour ta comparaison, il faudrait pouvoir mesurer.
    Et surtout, comment dire au mec qu'il doivent faire 100km pour la filière platre et payer plus cher alors qu'il peuvent le mettre en DIB.
    En effet, c'est difficile tant que ce n'est pas obligatoire. A moins que je maître d'oeuvre ait spécialement souhaité un chantier écologique, et l'ait précisé dans l'appel d'offres.

    Mais ne vous faîte pas de mauvaise image. Les déchets inertes sont recyclé a 80% dans le mileu.
    Tu veux dire recyclé en BTP ?

    C'est plus les déchets en plus petite quantité dont les filières sont peu devellopé qui pose problème.
    Genre plâtre ?
    Si on prends ton exemple, les gravats ou beton sont soit recyclé pour les TP, soit utilisé en remblais de carrière ?
    Mais lequel a le moins d'impact aussi par exemple selon vous ??
    A mon avis, c'est à peu près pareil. Mais je ne suis pas spécialiste.

  6. #5
    Luna Marmotte

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Citation:
    Envoyé par Luna Marmotte
    Mais, la je veux juster noter l'impact de notre flotte de camions.

    C'est directement proportionnel à leur consommation. Est-ce possible de mettre facilement un compteur de conso ?
    J'ai la consomation et kilometrage pour 2008.
    J'aimerai bien trouvé un algorythme qui me donne les emissions en n'oubliant pas le problème des embouteillages.
    Mais comme ces stats sont celles de la vie de tous les jours (avec embouteillages), j'aimerais pouvoir juste dire que ca me fait tant d'emission par km en moyenne sans aller plus loin.
    40L/100km ca me donne 40*2,662/100 kg CO2eq pour 1km ?
    Ca vous parait trop simpliste ?


    Citation:
    Donc en fait en terme d'impact des fois, c'est mieux de faire 30km en 30min plutot que 20 en 40min.

    Pas sûr. Certes, on consomme moins si on fait 30 km sans embouteillage que 30 km avec. Mais pour ta comparaison, il faudrait pouvoir mesurer.
    Je ne peux pas mesurer, le but etant de simuler le trajet avec le moins d'impact. Et impossible de faire des tests sur chaque route d'IDF pour modéliser un algorythme.


    Citation:
    Mais ne vous faîte pas de mauvaise image. Les déchets inertes sont recyclé a 80% dans le mileu.

    Tu veux dire recyclé en BTP ?
    oui

    Citation:
    C'est plus les déchets en plus petite quantité dont les filières sont peu devellopé qui pose problème.

    Genre plâtre ?
    Plâtre, verre, plastique
    Le plâtre n'est recyclé que s'il est propre comme s'il venait d'être produit. Hors il est souvent souillé, on est donc obligé de le mettre en DIB. Pas de filière developpé pour le recycler.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Cécile

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Citation Envoyé par Luna Marmotte Voir le message
    40L/100km ca me donne 40*2,662/100 kg CO2eq pour 1km ?
    Ca vous parait trop simpliste ?
    Non, c'est bien ça.

  9. Publicité
  10. #7
    Luna Marmotte

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Je t'ai jamais dit merci en fait

    Le problème avec ce calcul c'est que des fois, il sera au dessus de la verité et des fois en dessous mais en moyenne bon ...
    Mais au cas par cas, au final le bilan aurait pu être encore améliorer ...
    car donner une emission pour un trajet ou il n'y a pas d'embouteillage sera surestimer et peut-etre qu'en comparaison avec un trajet embouteiller mais de distance equivalente ben la difference ne se verra pas...
    Et la je tourne en rond a force de trop refléchir comment tenir compte du trafic ponctuellement !

    Je vous demande pas de me trouver la réponse

    Si seulement les système de géolocalisation avec leur stat du traffic pouvait me donner un coefficient pour la consomation ca me faciliterait la tâche ...

    Mais je suis pas sûre que se soit leur préocupation ... pas encore ...

  11. #8
    Cécile

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Citation Envoyé par Luna Marmotte Voir le message
    Je t'ai jamais dit merci en fait
    De rien !

    Le problème avec ce calcul c'est que des fois, il sera au dessus de la verité et des fois en dessous mais en moyenne bon ...
    Mais au cas par cas, au final le bilan aurait pu être encore améliorer ...
    car donner une emission pour un trajet ou il n'y a pas d'embouteillage sera surestimer et peut-etre qu'en comparaison avec un trajet embouteiller mais de distance equivalente ben la difference ne se verra pas...
    Ce qui compte, c'est la moyenne, pas vraiment au cas par cas. Ce n'est pas parce que tu auras un ou deux bouchons à tel endroit que ça remet tes choix en cause.
    Quand le chantier est près d'une grande ville, tu auras de toute façon des bouchons à certaines heures, quel que soit le trajet utilisé. Quand le chantier est en pleine cambrousse, tu n'en auras pas. Et comme les lieux de stockage de ces déchets sont rarement en pleine ville, je pense que le choix de ce lieu n'a pas tellement d'importance sur les bouchons, me semble-t-il. Donc attache toi plutôt à réduire la longueur des trajets.

    Je pense aussi (mais je ne connais pas bien ton métier) que c'est sur le devenir des matériaux que tu as le plus de possibilités de travailler. N'y a-t-il pas moyen, par exemple, dans certains chantiers, de mettre un stockage de verre, de plâtre ou de plastique pour toute la durée du chantier ? Ou de regrouper le stockage de ces matériaux pour plusieurs chantiers (même avec des concurrents) ? Ainsi, les quantités deviendraient peut-être suffisantes pour que ça soit valorisable. Qu'en est-il aussi pour le bois, qui normalement ne devrait pas être brûlé lors du chantier ?

  12. #9
    Luna Marmotte

    Re : Notation écologique de l'evacuation de déchets

    Ce qui compte, c'est la moyenne, pas vraiment au cas par cas. Ce n'est pas parce que tu auras un ou deux bouchons à tel endroit que ça remet tes choix en cause.
    Quand le chantier est près d'une grande ville, tu auras de toute façon des bouchons à certaines heures, quel que soit le trajet utilisé. Quand le chantier est en pleine cambrousse, tu n'en auras pasEt comme les lieux de stockage de ces déchets sont rarement en pleine ville, je pense que le choix de ce lieu n'a pas tellement d'importance sur les bouchons, me semble-t-il. Donc attache toi plutôt à réduire la longueur des trajets.
    .

    Et bien en fait l'agence dans laquelle je bosse est souvent en milieu urbain et que urbain. Mais tu as raison de toute façon je crois que je vais faire cette hypothèse. Sauf qu'en bon (ou mauvais lol) parisien on connait les chemins a prendre ou pas.

    Mais je crois que je vais opter pour cette hypothèse qui me simplifirait la vie.

    Je pense aussi (mais je ne connais pas bien ton métier) que c'est sur le devenir des matériaux que tu as le plus de possibilités de travailler. N'y a-t-il pas moyen, par exemple, dans certains chantiers, de mettre un stockage de verre, de plâtre ou de plastique pour toute la durée du chantier ? Ou de regrouper le stockage de ces matériaux pour plusieurs chantiers (même avec des concurrents) ? Ainsi, les quantités deviendraient peut-être suffisantes pour que ça soit valorisable. Qu'en est-il aussi pour le bois, qui normalement ne devrait pas être brûlé lors du chantier ?
    je suis étudiante ( je suis tentée de dire ingénieur vu qu'il me reste plus qu'a valider ce projet enfin presque ! je partage ma joie de la réussite des mes exams au passage )
    J'ai fait une ecole généraliste, ou on a pas forcément eu de cours ciblés sur l'environnement. Un petit peu, mais j'ai plus appris en faisant mes propres recherches en eco-construction etc

    Le bois, on l'evacue, on le brule pas. c'est le site qui decide de le recyclé, l'incinéré ou l'enfouir. S'il est pas traité en général ca va au recyclage direct (Eco-Bois nanterre) sinon ben les sites comme véolia le traitent comme ils veulent un peu dans le secret, (j'en sais pas bcp plus pour l'instant a part la propagande du site web)

    Alors le problème, c'est le triage ! triage = main d''oeuvre= temps en plus = pepette malheureusement.

    Ca s'appelle la deconstruction selective ! c'est du temps et de l'argent, on revient au maîtres d'oeuvre qui ne sont pas pret a payé le prix ... (dans la majeur partie des chantiers)

    Puis les quantités ne sont pas forcement suffisament importantes pour donner envie d'engager de tels problèmes logistiques (je dis que si on veut on peut mais bon c'est pas moi qui decide, je suis stagiaire )
    Il faut de la place pour stocker (=cout), entre plusieurs entreprises viendrait le fait que quand on évacue, il faut payer, donc identifier la part des dechets de chacun, encore des sous car il faut un système de pesage+personnes.
    enfin voilà.
    Par déchets cela implique un tour par camion, meme si c'est pour 100kg. car une benne=1 dechet
    Mais cela se fait quand le tri a été fait.

    je parle d'un point de vue observateur. sur les chantier des fois, il y a du bon, des fois du mauvais. Et en ce temps de crise, malheureusement de ce que j'entends (ce midi par exemple : "il faut desapprendre à travailler")

    et là je me dis "bienvenue dans le monde imparfait de la vie active bien loin des ideaux moraux, éthique et environnementaux"

    Encore un problème de cout.
    Sinon des plateforme de regroupement existent déjà et c'est eux qui s'occupent d'envoyer aux sites appropriés les déchets. je les comptais comme des sites d'évacuations aussi.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Blanc] LL : raccorder l'évacuation à 80 cm du sol ?
    Par boutbout dans le forum Dépannage
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/12/2008, 09h56
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2008, 22h28
  3. Question sur le tubage et l'évacuation des fumées foyer fermé
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/10/2007, 09h54
  4. [Blanc] refoulement sur l'evacuation d'eau (Miele G 601 SC)
    Par chewbee dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/04/2007, 13h59
  5. La contribution des points chauds dans l'évacuation de la chaleur du noyau
    Par Caramela dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/12/2005, 19h02