Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Lutte biologique




  1. #1
    invite09876456789221
    Invité

    Lutte biologique

    Bonjour,

    J'aimerais savoir s'il existe des recherches scientifiques sur les champignons utilisés en lutte biologique par apport à leur nocivité sur l'homme et les abeilles et par apport également à leur propagation naturelle.

    Merci.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Lutte biologique

    Bonsoir
    Les mycoses ont certainement fait l'objet d'amples études de la part du monde médical...
    Que souhaites tu combattre par ce moyen ?
    Amitiés !
    Vincent

  4. #3
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    "Nosema cerenae est un champignon microscopique unicellulaire parasite susceptible de provoquer des infections fongiques (dites nosémoses) chez certaines espèces d'insectes, dont l'abeille"


  5. #4
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Champignon contre les vers blancs du hanneton commun

    Certaines années, les vers blancs du hanneton commun causent de grands dégâts aux racines dans les pelouses et sur les arbres fruitiers.
    Avec Beaupro, qui contient le champignon Beauveria brongniartii, il est possible de lutter biologiquement contre les vers blancs du hanneton commun. Le champignon se répand dans le sol, infeste les vers blancs qui s’y trouvent, et les tue. Il est possible de planter ou de semer immédiatement après l’application de Beaupro.

    Avec un antagoniste naturel, le champignon Metarhizium anisopliae les vers blancs du hanneton de la St-Jean et du hanneton horticole périssent.

    Il y a même des virus en lutte biologique !

    Madex contient un agent pathogène naturel: le virus de la granulose. Ce dernier provoque une maladie mortelle chez les larves du carpocapse. Madex est efficace uniquement contre le carpocapse. Les auxiliaires et autres êtres vivants ne sont pas mis en danger.

    Il y a même des bacilles :

    Bacillus-thuringiensis-Stamm


    Mais ce qui m'interesse plus particulièrement c'est Nosema cerenae ! Comment est-il utilisé dans l'agriculture.

  6. #5
    f6bes

    Re : Lutte biologique

    Citation Envoyé par gianluca6 Voir le message
    "Nosema cerenae est un champignon microscopique unicellulaire parasite susceptible de provoquer des infections fongiques (dites nosémoses) chez certaines espèces d'insectes, dont l'abeille"
    Bjr à toi,
    "....Mais ce qui m'interesse plus particulièrement c'est Nosema cerenae ! Comment est-il utilisé dans l'agriculture. .."

    Donc SI ,comme tu dis , il est "néfaste" pour les abeilles, je vois MAL son utilisation en agriculture !
    Vaut mieux éviter de s'en servir .

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    vincent66

    Re : Lutte biologique

    Bonjour
    Infos intéressantes mais en effet un moyen de lutte à proscrire si il menace les abeilles qui ont déjà assez de soucis comme ça..!
    Des nématodes pourraient être intéressants, j'espère pouvoir en essayer le printemps prochain contre les pupes de la mouche de l'olive.
    Si ces larves de hanneton dévorent les racines elles ne doivent être qu'à quelques centimètres de profondeur ? Un léger labourage de surface pourrait permettre à des prédateurs de mieux faire leur boulot.
    Amitiés et courage !
    Vincent

  9. #7
    Franz Dur

    Re : Lutte biologique

    Je n'ai jamais vu que Nosema ceranae était utilisé en lutte biologique!

    Quant à Bacillus thuringiensis il était utilisé en épandage pour la lutte anti-moustiques dans les bras morts du Rhin. Peut-être l'est-il encore, en tout cas il est vendu pour éliminer les larves de lépidoptères, en particulier la pyrale, dans les jardins.

    Le principe actif du bacille, la protéine Bt, est utilisée dans certains OGM "insecticides" (c'est le gène codant pour la protéine qui est introduit dans le maïsBt qui de ce fait exprime la protéine Cry1Ab).

    Francis

  10. Publicité
  11. #8
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Bonjour,

    Concernant Nosema cerenae il semblerai qu'il est utilisé en combinaison avec des autres insecticides. Mais on le crie pas sur les toits.

    J'aimerai savoir s'il existe des publications scientifiques de tous ces produits biologiques. Quelles sont les modes d'homologations pour les substance biologique ?

    p.s. : la roténone, produit biologique, va être retirée du marché !

  12. #9
    Franz Dur

    Re : Lutte biologique

    Cela fait longtemps que la roténone aurait du être retirée du marché. C'est un composé naturel, mais c'est surtout un poison violent (il bloque le transfert électrons dans la chaîne de respiration mitochondriale) qu'il est irresponsable d'utiliser sans précautions et connaissances.

    Les procédures de certification des biocides naturels sont maintenant alignées sur celle des biocides de synthèse ce qui peut produire des effets cocasses comme l'interdiction il y a 2 (3 ?) ans du purin d'ortie. Mais c'est justifié, il existe dans la nature une foule de composés toxiques, mutagènes, allergènes, modificateurs du comportement (les "drogues"), simplement émétiques, etc...

    Pour ce qui est de Nosema cerenae cela m'étonnerait qu'il soit utilisé même de façon "pas crié sur les toits", l'utilisation d'organismes vivants est de plus en plus strictement encadrée. Même dans un laboratoire il faut une paperasse préliminaire contraignante pour pouvoir utiliser des microorganismes, virus, vecteurs etc.. Alors pour lâcher tout ça dans la nature aux mains des agriculteurs ou jardiniers... je n'imagine pas que cela soit possible. Si tu as des informations sur l'utilisation délibérée de Nosema cela m'interesse?

    Il existe une littérature abondante sur les biocides naturels, fais une recherche google en utilisant les termes anglais (par ex. "natural biocides") et tu trouveras de quoi lire..

    Francis

  13. #10
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Bonjour,

    Merci pour cette réponse.

    Concernant l'utilisation de Nosema, je n'arrive pas à trouver l'argumentation scientifique, je suis tombé par hasard sur cet article qui date de 2007 :

    http://terresacree.org/abeilles2.htm

    Où il est mentionné ceci :

    "La plupart du temps, ces champignons sont incorporés à des pesticides chimiques, pour combattre les criquets (Nosema locustae), certaines teignes (Nosema bombycis) ou la pyrale du maïs (Nosema pyrausta). Mais ils voyagent aussi le long des voies ouvertes par les échanges marchands, à l'image de Nosema ceranae, un parasite porté par les abeilles d'Asie qui a contaminé ses congénères occidentales tuées en quelques jours."

    J'avais quelque peu extrapolé au sujet de Nosema ceranae. Mais on n'est pas très loin d'un hybridation ou d'une mauvaise manipulation.

    Je continue de demander à quiconque de compétent en la matière de m'aider à trouver des informations scientifique sur le sujet.

    Un Grand Merci à tous !

  14. #11
    Franz Dur

    Re : Lutte biologique

    Je ne savais pas que des Nosema était utilisés en lutte biologique. Pour Nosema ceranae, comme cela ne fait pas si longtemps que l'on connait ses effets biocides sur les abeilles tous les regards étant tournés vers les pesticides, et il est possible qu'il soit entré dans des compositions phytosanitaire. Mais certainement plus actuellement.

    Si tu es passionné par le sujet, explore les pages web des stations INRA d'Avignon et d'Antibes/Sophia-Antipolis, éventuellement contacte les...

    Francis

  15. #12
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Merci pour les infos.

    J'espère qu'ils pourront me fournir quelque information et document intéressant.

    Je suis horticulteur et nous allons passer en production intégrée en utilisant des produits biologiques. Alors je me pose quelques questions.

    C'est un peu comme pour le Round up les anciens disaient "c'est pour tuer les plantes et elles fonctionnent pas comme nous, alors pas besoin de mettre de masque et de gants..." mon oeil

    Pour les champignons et les bacilles on dirait que c'est pareille pas trop besoin de se protéger...

    Et si mes souvenirs sont justes pour le Finalsan désherbant à l'acide perlargonique il n'y a aucune recommandation de protection de l'utilisateur mis a part qu'il est irritant.

  16. #13
    Franz Dur

    Re : Lutte biologique

    Il y a sur Antibes une unité de lutte biologique, ils devraient pouvoir te renseigner sur les précautions génériques à prendre. Il n'y a pas une Société d'Horticulture qui collationne tout ça?

    Francis

    PS
    Acide pelargonique

    Hydrazide maléique

  17. #14
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Bonsoir,

    Voilà tout, du moment que c'est bio c'est bon. Et je vois bien qu'il n'y a rien de scientifique dans tout cela, personne pour donner des études sur les problèmes que cela va engendrer sur la nature et sur la santé de l'être humain. C'est pas chimique...

    Je suis fortement déçu de savoir qu'il n'y a pas de réponse au futur problèmes que vont poser les produits issus de la manipulation de la nature.

    Et pour rester négatif, la disparition soudaine des abeilles coïncide drôlement avec l'utilisation massive des produits bio. Et aucune étude scientifique pour confirmer ou contredire. On s'en moque...

  18. #15
    Franz Dur

    Re : Lutte biologique

    Je ne comprends pas ta réponse. On te donne des éléments et tu ne prends pas la peine de les lire ni de faire le minimum de recherches personnelles.

    Par ex. fais google "pelargonic acid toxicology", tu auras des centaines de liens. Personne ici ne va faire le tri à ta place, si le sujet t'intéresse il faut faire un effort. Ibidem pour d'autres principes actifs de biocides "naturels".

    Il y a des agences gouvernementales qui font faire des études et collationnent les résultats. Quand on veut traduire cela en textes réglementaires cela provoque des levées de bouclier de la part de ceux qui, comme tu le dis, pensent que naturel = bon alors que la nature n'a que faire de nos catégories morales. Une bonne part des composés naturels végétaux sont des armes de défense chimique développées au cours de l'évolution contre les agressions par virus, bactéries, champignons, et tous les herbivores, depuis les vers, insectes, etc.. jusqu'à l'homme.

    D'une façon générale si un composé, naturel ou de synthèse, a un effet c'est qu'il atteint une ou des cibles dans l'organisme à contrôler. Il est évident qu'il peut y en avoir d'autres (de cibles) qui ne se manifestent pas immédiatement, et sur d'autres organismes que celui que l'on cherche à contrôler. Cible ici veut dire récepteur, enzyme, site de liaison membranaire, site d'intercalation sur ADN etc..

    Tout ceci n'est pas nouveau, il y a d'importants congrès de toxicologie chaque année, dire que tout le monde s'en fout est une plaisanterie.

    Francis

  19. #16
    invite09876456789221
    Invité

    Re : Lutte biologique

    Bonsoir,

    Dire que tout le monde s'en moque est peu être un peu exagérer, mais dire que tout le monde surf sur la vague bio est réel et les dérives sont immédiates.

    On vaporise à tout va du Finalsan (acide pelargonique) et là tout le monde trouve cela génial ! C'est bio y'a aucun risque, mais pour être passé le jour après une pulvérisation sur un place en gravier, et bien l'odeur était toujours présente... "Mais c'est bio on a le droit d'en mettre partout !". Et l'on sait bien que c'est très toxique, alors pourquoi tant de confiance.

    Mon interrogation sur la durée de vie des champignons, bacilles et compagnie (entomopathogènes ?!?) et leur multiplication dans une serre reste sans réponse, et la franchement j'ai beau chercher sur google j'ai beau trier, lire les indications pour les produits, et bien je résume bêtement que pour l'utilisateur il y autant de risque qu'avec des produits chimiques et cela je ne l'ai trouver textuellement à nulle part ! Et on va surtout pas le dire dans les médias.

    Le risque pour l'utilisateur des produits bio et la multiplication naturelle des produits bio serait un meilleur titre.

    Y'a-t-il une possibilité qu'un champignon* utilisé dans la lutte biologique se naturalise dans une serre et quel serait les risques pour l'être humain travaillant dans cette serre ? Et que dire pour les bacilles et les virus ?


    (*naturalis-L "Beauveria bassiana" délai d'attente de 3 à 7 jours)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Lutte biologique
    Par benji. dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2012, 15h25
  2. [Demande] Stage en lutte biologique
    Par haricotnain dans le forum Stages
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2008, 14h01
  3. Lutte biologique et jardinage
    Par yagjmg dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 35
    Dernier message: 27/09/2008, 11h33
  4. Lutte biologique
    Par Franck (étudiant breton) dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/02/2006, 22h16
  5. Lutte biologique
    Par Lio22 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/06/2004, 09h31