Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

KYOTO, un protocole sans effet ???




  1. #1
    claude27

    KYOTO, un protocole sans effet ???

    Kyoto, un protocole sans effet?


    Mise à jour le jeudi 23 juin 2005 à 15 h 41 ( www.radiocanada.ca)
    .
    Les milliards de dollars consacrés à se conformer au protocole de Kyoto pourraient ne rien changer à la lutte contre le réchauffement planétaire, estime un groupe canadien de géologues et de climatologues.

    Selon eux, la terre se réchauffe de façon naturelle, et l'activité humaine ne joue qu'un rôle infime dans le processus.

    Un consensus, plusieurs interprétations

    Les scientifiques s'entendent sur une chose: la température terrestre a augmenté de façon marquée depuis un siècle.

    Selon une grande majorité d'entre eux, c'est une activité humaine plus intense qui est la principale responsable du phénomène. Ainsi, nos habitudes de vie provoquent une augmentation du CO2, ce qui amplifie l'effet de serre et réchauffe la planète.

    Toutefois, une minorité d'entre eux estime que cette explication ne tient pas.

    Selon le docteur Tim Patterson, paléoclimatologue de l'Université Carleton, ce que l'humain rejette dans l'atmosphère est insignifiant et sans conséquence. Il estime que 98 % des gaz à effets de serre sont causés par l'évaporation naturelle.

    Lui et son collègue, le docteur Ian Clark, de l'Université d'Ottawa, affirment que si le dioxyde de carbone augmente, c'est parce que la température terrestre évolue de façon cyclique depuis des millénaires, en fonction des rayons solaires qui la bombardent.

    Un point de vue controversé qui n'est pas du tout partagé par l'ensemble de la communauté scientifique mondiale.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par claude27
    Kyoto, un protocole sans effet ?

    Les milliards de dollars consacrés à se conformer au protocole de Kyoto pourraient ne rien changer à la lutte contre le réchauffement planétaire, estime un groupe canadien de géologues et de climatologues.Selon eux, la terre se réchauffe de façon naturelle, et l'activité humaine ne joue qu'un rôle infime dans le processus.

    Un consensus, plusieurs interprétations

    Les scientifiques s'entendent sur une chose: la température terrestre a augmenté de façon marquée depuis un siècle.

    Selon une grande majorité d'entre eux, c'est une activité humaine plus intense qui est la principale responsable du phénomène. Ainsi, nos habitudes de vie provoquent une augmentation du CO2, ce qui amplifie l'effet de serre et réchauffe la planète.

    Toutefois, une minorité d'entre eux estime que cette explication ne tient pas.

    Selon le docteur Tim Patterson, paléoclimatologue de l'Université Carleton, ce que l'humain rejette dans l'atmosphère est insignifiant et sans conséquence. Il estime que 98 % des gaz à effets de serre sont causés par l'évaporation naturelle.

    Lui et son collègue, le docteur Ian Clark, de l'Université d'Ottawa, affirment que si le dioxyde de carbone augmente, c'est parce que la température terrestre évolue de façon cyclique depuis des millénaires, en fonction des rayons solaires qui la bombardent.

    Un point de vue controversé qui n'est pas du tout partagé par l'ensemble de la communauté scientifique mondiale.
    Un très grand ras le bol de ces révisionistes irresponsables qui racontent n'importe quoi.

    Le lien entre émissions anthropiques de gaz à effet de serre et réchauffement est prouvé scientifiquement. La NASA vient de publier le rapport Earth's energy imbalance: Confirmation and implications (James Hansen et al )

    Résumé :

    " Our climate model, driven mainly by increasing humanmade greenhouse gases and aerosols among other forcings, calculates that Earth is now absorbing 0.85 ± 0.15 W/m2 more energy from the Sun than it is emitting to space. This imbalance is confirmed by precise measurements of increasing ocean heat content over the past 10 years.

    Implications include:

    (i) expectation of additional global warming of about 0.6°C without further change of atmospheric composition;
    (ii) confirmation of the climate system’s lag in responding to forcings, implying the need for anticipatory actions to avoid any specified level of climate change;
    and (iii) likelihood of acceleration of ice sheet disintegration and sea level rise" (...)


    Commentaire : Le scenario de réchauffement de 0,6 degrés de l'équipe dirigée par J.Hansen part de l'hypothèse de l'absence d'émissions supplémentaires de CO2 (et autres GES) par l'homme...C'est donc une hypothèse basse...La NASA part uniquement des mesures énergétiques et de la composition atmosphérique actuelle (c'est à dire une concentration en CO2 de 378ppm). Même si les hommes arrêtaient d'émettre totalement dès aujourd'hui des gaz à effet de serre, le réchauffement sera au minimum de 0,6 degrés, c'est inéluctable. Le réchauffement de 0,6 degrés n'est pas immédiat compte tenu de phénomènes d'inertie thermique (océans).

    Mais malheureusement l'homme continue de balancer d'énormes quantités de gaz dans l'atmosphère (combustion du pétrole, du charbon et du gaz naturel etc.)...Et il y a donc beaucoup de chance que les scenarii du GIEC (réchauffement entre 2 et 5 degrés) ou de Climate prediction (réchauffement entre 2 et 11,5 degrés) se réalisent. L'hypothèse la plus probable tous modèles confondus est de + 3,4 degrés : c'est dramatique; pour l'homme, pas pour la vie qui saura s'adapter aux changements environnementaux qui en résulterons.

    "Plus de doute possible : les gaz produits par les humains sont la cause dominante du réchauffement observé (...) Ce déséquilibre énergétique est la piste que nous cherchions (...) Les données recueillies par les satellites d'observation ont montré que le niveau des océans a déjà monté de 3,2 centimètres depuis 1993. Cette variation paraît minime mais elle est deux fois plus importante que celle enregistrée sur l'ensemble du siècle dernier. Il est donc nécessaire de surveiller la fonte et désintégration des glaces pour éviter que ce phénomène ne deviennent incontrôlable» insiste James Hansen. Agissons, vite ! - Tenacatita

    Rapport complet ici : http://pubs.giss.nasa.gov/docs/2005/...NazarenkoR.pdf
    Rérérences : Earth’s Energy Imbalance: Confirmation and Implications - Hansen, J., L. Nazarenko, R. Ruedy, Mki. Sato, J. Willis, A. Del Genio, D. Koch, A. Lacis, K. Lo, S. Menon, T. Tovakov, Ju. Perlwitz, G. Russell, G.A. Schmidt, and N. Tauusnev 2005. Earth's energy imbalance: Confirmation and implications. Science, doi:10.1126/science.1110252.
    Dernière modification par Tenacatita ; 24/06/2005 à 18h30.

  4. #3
    gargulp

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Il estime que 98 % des gaz à effets de serre sont causés par l'évaporation naturelle.
    ça signifie quoi ?
    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !


  5. #4
    gargulp

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Pour être plus précis, dans les GES, il y a les CFC et autres SF6 qui sont naturellement inexistants.

    L'augmentation mesurée du CO2 dans l'atmosphère correspond très bien à la quantité de pétrole et gaz brûlés. (de + on connait aussi la proportion de CO2 issu de la combustion d'énergies fossiles grâce au carbone 13, dont la proportion relativement au carbone 12 dans ces énergies fossiles est différente de celle de l'atmosphère.)
    Modélisez le climat avec votre PC en
    participant au projet climateprediction.net !

  6. #5
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Patterson pense que la totalité du réchauffement observé est lié à l'augmentation de l'activité solaire (http://www.envirotruth.org/news-cosmic.cfm) - C'est faux et cela est démontré dans de très nombreuses études.

    Sur ce sujet, voir un article très intéressant sur le site de l'Ecole Normale Supérieure de Lyon : http://www.ens-lyon.fr/Planet-Terre/...il-climat.html

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Incroyable : du révisionisme environnemental à l'état pur sur "Envirotruth" (" Enviro-vérité ") : http://www.envirotruth.org/myths.cfm

    A consulter : la totale ! Tout est remis en cause : énergies alternatives, solaire, éolien, changements climatiques etc...

    Patterson publie sur ce site.
    Dernière modification par Tenacatita ; 24/06/2005 à 19h15.

  9. #7
    pi-r2

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Je n'ai pas tout lu, mais les arguments sont présentés sous une forme claire, concise et en partie réfutable (pour ce que j'ai lu). Il s'agit d'une bonne base de discussion pour qui cherche la vérité sans préjugé ni extrèmisme. En fait la question de l'effet de serre pose un problème très intéressant à l'humanité car fort complexe, et assez flou: peu de certitudes absolues, des indices. Bref tout ce qu'il faut pour un raisonnement scientifique et prudent, un vrai travail de sherlock holmes. Quelles sont les meilleures décisions à prendre ? Je doute fort du coût annoncé en milliards du protocole de kyoto , qui en fait peut être atteint en faisant des économies (donc en gagnant de l'argent ..).
    Une bonne nouvelle cependant: l'effet de serre probable et la raréfaction du pétrole vont dans le même sens, celui de l'économie de ce produit. Les bonnes décisions semblent donc assez claires. A condition d'avoir également une claire vision de l'économie, ce qui n'est pas le cas actuellement.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  10. Publicité
  11. #8
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    En ce qui me concerne je ne qualifie pas les chercheurs du GIEC ou James Hansen de la NASA "d'extrémistes".

    Pour moi l'idéologie des révisionistes (vraiment marginaux et extrémistes dans la négation et le mensonge) est dangereuse car elle peut conduire à la résignation et justifier l'inaction.

    L'administration Bush modifie les rapports scientifiques sur le climat : lire l'article du Monde, " Quand la Maison Blanche "corrige" des rapports sur le changement climatique". Les scientifiques sont en colère, et à juste titre, face à cette attitude, lire sur Science Presse : Réchauffement : la colère des scientifiques. (11 Académies des Sciences dont celle des USA, de la Chine, de l'Inde, de la Russie, du Japon...)

    " La menace du réchauffement est "claire et croissante", écrivent les signataires; elle apparaît dans les mesures de l'air et des océans, dans l'accroissement du niveau des eaux et dans le retrait des glaciers, et jusque dans des changements biologiques: migrations annuelles qui surviennent plus tôt ou plus tard et espèces animales ou végétales qui avancent vers de nouveaux territoires.

    Des actions immédiates et vigoureuses des gouvernements sont plus que jamais de mise, insistent les scientifiques, qui reprochent leur inaction aux Etats-Unis, de loin les principaux pollueurs ".


    Tout scientifique honnête ne peut que s'indigner face à cette situation.
    Dernière modification par Tenacatita ; 25/06/2005 à 12h33.

  12. #9
    Tenacatita

    Thumbs up Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Voir les Déclarations communes des Académies des sciences pour le Sommet du G8 de juillet 2005 sur le site de l'Académie des Sciences française :

    http://www.academie-sciences.fr/actu...es_html/G8.htm

    C'est "d'une ampleur sans précédant dans l'histoire des sciences" (Science Presse) - Et cet engagement est justifié par la gravité de la menace climatique.

  13. #10
    Na+

    Thumbs down Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    On ne tient pas compte de la pollution causé par le plomb, le mercure, alors qu'on continue à en utiliser...

    Je vais vous dire un exemple concret, les scientifiques du CNRS ont mis au point de nouvelles lampes à décharge basse consommation à puissances réglable.

    Il se sont basés uniquement sur la consommation énergétique qui produit du CO2, ce n'est pas totalement vrai. L'électricité est aussi produite par des centrales nucléaires!

    Dans les lampes à halogénures métalliques, on met du mercure, du plomb (métaux lourds polluants) et parfois du Krypton 85 (radioactif et instable), c'est incompréhensible, on dit que le mercure et le plomb sont polluants, mais on continue à les utiliser, ça n'a pas de sens .

    J'ai alors écrit un MAIL à G. Zissis, pour lui demancer quelle était la composition exacte gazeuse de ces nouvelles lampes en céramique, mais depuis 3 mois que j'ai écrit le message, toujours pas de réponse.
    Mais, s'il a vu mon message et qu'il n'a pas voulu me répondre, c'est qu'il n'a pas envi de dire la vérité sur tout ça, ils veulent que leur recherche soit commercialisée.

    Ce qui est le cas partou, cès qu'un premier prototype d'un produit est sorti, ça y est, il faut le commercialiser tout de suite et après, c'est le client qui essui les plâtres comme le dit l'exporession!

    Mais, ces petits cons s'en foutent complètement que ça pollue, tout ce qu'ils veulent, c'est gagner du fric, c'est tout ce qu'ils veulent, ils veulent améliorer leur petit confort au détriment de l'environnement .

    Que des paroles dites, mais rien de fait sur le terrain , il va falloir qu'on devienne écologiste pour protéger l'environnement .

    @+++

  14. #11
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Na+

    Que des paroles dites, mais rien de fait sur le terrain , il va falloir qu'on devienne écologiste pour protéger l'environnement .

    @+++
    Constitution française (Charte de l'Environnement) :

    Art. 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.

    Art. 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement.

    Art. 3. - Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu’elle est susceptible de porter à l’environnement ou, à défaut, en limiter les conséquences.


    Tout citoyen responsable est "écologiste" - Dommage que ce mot ait pris en France une connotation un peu négative (certains imaginent immédiatement quand on prononce ce mot des faucheurs volontaires anti-ogm en prise avec les forces de l'ordre) - Les thématiques environnementales ne sont pas la propriétés des Verts (ce qui ne veut pas dire qu'ils n'ont pas le droit de parler d'environnement), elles nous concernent tous.
    Dernière modification par Tenacatita ; 25/06/2005 à 15h31.

  15. #12
    pi-r2

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Tenacatita
    En ce qui me concerne je ne qualifie pas les chercheurs du GIEC ou James Hansen de la NASA "d'extrémistes".

    Pour moi l'idéologie des révisionistes (vraiment marginaux et extrémistes dans la négation et le mensonge) est dangereuse car elle peut conduire à la résignation et justifier l'inaction.
    .
    Moi non plus.
    Toute idéologie est dangereuse. Tout ce qui est absolu et non discutable est dangereux. Et c'est en plus non scientifique et non rigoureux.
    Tu remarqueras que sur leur site ils ne nient PLUS que la température monte. Il y a une dizaine d'année, ce fait était nié. Maintenant ce qui est discutable c'est l'efficacité des actions envisageables face aux conséquences possible et à leur gravité à évaluer. D'ailleurs que ce soit la faute de l'homme ou pas ne change pas grand chose au problème, ni même aux actions possibles.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !

  16. #13
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par pi-r2
    Moi non plus.
    Toute idéologie est dangereuse. Tout ce qui est absolu et non discutable est dangereux. Et c'est en plus non scientifique et non rigoureux. Tu remarqueras que sur leur site ils ne nient PLUS que la température monte. Il y a une dizaine d'année, ce fait était nié. Maintenant ce qui est discutable c'est l'efficacité des actions envisageables face aux conséquences possible et à leur gravité à évaluer. D'ailleurs que ce soit la faute de l'homme ou pas ne change pas grand chose au problème, ni même aux actions possibles.
    En science, il y a des faits (par exemple : une pomme tombe de l'arbre en direction du centre de la terre) et des théories (théorie de la gravité).

    C'est un fait scientifiquement établit que la terre se réchauffe et que l'homme,via les émissions de GES, en est majoritairement responsable (voir par exemple le rapport de la NASA déjà cité dans ce fil)

    Il est intéressant de débattre sur l'ampleur du réchauffement et sur ses conséquences sur le climat que l'on connait encore mal (sécheresse, inondations, canicules) - Je suis par contre scandalisé (comme beaucoup d'autres) par la façon dont certains essayent de déformer les rapports scientifiques et de jouer sur les notions d'incertitude pour ne pas remettre en cause le fonctionnement de notre société de consommation. Il faut à présent agir et vite.

    Tu écris : " D'ailleurs que ce soit la faute de l'homme ou pas ne change pas grand chose au problème, ni même aux actions possibles" : au contraire, cela change tout : le fonctionnement de notre société est alors directement mis en cause et c'est cela qui dérange les révisionistes. Cela change tout au niveau des actions à réaliser pour limiter le réchauffement.

    En préambule du rapport de l'ORNEC (par le Président Paul Verges- Source :http://www.ecologie.gouv.fr/article....d_article=4311 ) :

    La canicule de l’été 2003, après les tempêtes de décembre 1999 et les nombreux épisodes d’inondations qui se sont succédés ces dernières années, a ancré chez les Français l’idée de la réalité du réchauffement climatique, et suscité une inquiétude sur ses conséquences actuelles et à venir. De fait, le réchauffement climatique a cessé d’être une question uniquement globale, inscrite dans un espace-temps qui nous dépasse pour être une question qui concerne de plus en plus notre quotidien. Il met en cause tant l’avenir de la planète, c’est-à-dire de l’humanité et de l’ensemble des espèces, que nos habitudes de vie, notre santé ou l’aménagement de nos communes.

    La multiplication des événements climatiques extrêmes sur l’ensemble de la planète comme sur notre territoire confirme bien l’urgence d’une politique ferme en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; mais elle oblige aussi à mieux comprendre les effets du réchauffement, et à mettre en oeuvre une véritable politique pour s’adapter à cette évolution.

    De l’avis unanime des experts du GIEC, de l’Agence européenne de l’environnement comme de l’Organisation météorologique mondiale les changements climatiques sont déjà en cours et ses effets commencent à entrer en action.

    Des changements profonds sont désormais inéluctables, quels que soient les efforts de réduction des émissions qui pourront être déployés. Ceux-ci vont affecter de nombreux secteurs : agriculture, tourisme, pêche, aménagement du territoire, bâtiments et infrastructures, protection des populations... En ce sens, la question des changements climatiques a cessé d’être une question strictement scientifique concernant un avenir lointain pour devenir un enjeu actuel éminemment politique
    (...)
    Dernière modification par Tenacatita ; 25/06/2005 à 16h53.

  17. #14
    camaron

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Tenacatita

    Tout citoyen responsable est "écologiste" - Dommage que ce mot ait pris en France une connotation un peu négative (certains imaginent immédiatement quand on prononce ce mot des faucheurs volontaires anti-ogm en prise avec les forces de l'ordre) - Les thématiques environnementales ne sont pas la propriétés des Verts (ce qui ne veut pas dire qu'ils n'ont pas le droit de parler d'environnement), elles nous concernent tous.
    Tout à fait d'accord avec toi et on peut être écologiste sans adhérer aux thèses les plus en vue des verts en France. Ils empêchent en fait les vrais explications écologistes en se placant comme les spécialistes et la référence du sujet.

  18. #15
    camaron

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Tenacatita
    C'est un fait scientifiquement établit que la terre se réchauffe et que l'homme,via les émissions de GES, en est majoritairement responsable (voir par exemple le rapport de la NASA déjà cité dans ce fil)
    (...)
    Pour être scientifique à mon avis cette phrase doit préciser au moins la période à laquelle tu fais référence.

    Sinon on reste dans un titre accrocheur à la science et vie. On ne peut pas dire que c'est faux mais c'est suffisament imprécis pour pouvoir dire ce que l'on veut.

    Par exemple quand je rentre chez moi aprés l'été je ne constate pas que la terre se réchauffe !

    Mais à une échelle géologique c'est pareil. Et je ne suis pas en train de vouloir occulter les problèmes de modification l'environnement par l'homme, mais j'essai de mettre en perspective pour ne pas se tromper de cible et éventuellement comprendre les points de vue opposés.

  19. #16
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par camaron
    Pour être scientifique à mon avis cette phrase doit préciser au moins la période à laquelle tu fais référence.

    Sinon on reste dans un titre accrocheur à la science et vie. On ne peut pas dire que c'est faux mais c'est suffisament imprécis pour pouvoir dire ce que l'on veut.

    Par exemple quand je rentre chez moi aprés l'été je ne constate pas que la terre se réchauffe !

    Mais à une échelle géologique c'est pareil. Et je ne suis pas en train de vouloir occulter les problèmes de modification l'environnement par l'homme, mais j'essai de mettre en perspective pour ne pas se tromper de cible et éventuellement comprendre les points de vue opposés.
    Franchement Camaron, il n'y a pas assez d'infos dans les messages précèdents ?

    @+

  20. #17
    jc_m

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par camaron
    . . . . . . .

    Par exemple quand je rentre chez moi aprés l'été je ne constate pas que la terre se réchauffe !

    . . . . . . . . .
    Quand je rentre chez moi, même après l'été, je ne constate pas que la diode laser de mon lecteur de CD émet un rayonnement à 680 nm !

    Parce-que cette diode est cachée dans le boitier et parce-que je n'ai aucun instrument capable de mesurer sa longueur d'onde.

    Qu'elle émette ou non à 680 nm n'est même pas le problème vis à vis de mes constatations "quand je rentre chez moi" : tout simplement "la science" ne se construit pas ainsi, le nez en l'air, sur des considérations pifométriques !

    Cependant, vu les indices fournis par des évaluations scientifiques sur le réchauffement climatique, il serait bien possible que dans quelques années, quand tu rentreras chez toi après l'été et en te remémorant de semblables retours des années précédentes, il te devienne évident que le réchauffement est bien une réalité.

    Cela ne dépendra pas du "sentiment" que tu auras eu a priori vis à vis de la réalité de ce réchauffement mais seulement de l'ampleur des phénomènes qu'il aura généré, et qui te seront peut-être devenus sensibles.

    Alors ton "sentiment" changera.

    "Pour être scientifique" comme tu l'écris, tu présentes donc une approche qui n'a rien de scientifique : curieux...

  21. #18
    camaron

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par jc_m
    "Pour être scientifique" comme tu l'écris, tu présentes donc une approche qui n'a rien de scientifique : curieux...

    Un peu de recul.... si tu n'as pas compris qu'il sagit justement de démontrer que sans présiser certaines choses, comme la période de temps, pour parler du rechauffement on peut tirer des conclusions bizarres.

    Comment contester que la mesure physique faite par mon thermomètre exterieur au mois d'octobre 2004 est largement plus basse que la moyenne journalière des température rélevées au mois d'aout 2004 !

    Et comme je te laisse tirer les conclusions .... Je veux juste illustrer qu'un titre fort sur le journal et des faits incontestables ne constituent pas une analyse.

    Et comme je le précise avec prudence :

    Citation Envoyé par camaron
    Je ne suis pas en train de vouloir occulter les problèmes de modification l'environnement par l'homme, mais j'essaie de mettre en perspective pour ne pas se tromper de cible et éventuellement comprendre les points de vue opposés
    ...
    Et mon point de vue c'est que l'epuisemnt des ressources est un problème majeur mais ce n'est pas parcequ'il a fait trés chaud la semaine dernière que le problème du réchauffement est grave.

  22. #19
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par camaron
    Un peu de recul.... si tu n'as pas compris qu'il sagit justement de démontrer que sans présiser certaines choses, comme la période de temps, pour parler du rechauffement on peut tirer des conclusions bizarres.

    Comment contester que la mesure physique faite par mon thermomètre exterieur au mois d'octobre 2004 est largement plus basse que la moyenne journalière des température rélevées au mois d'aout 2004 !

    Et comme je te laisse tirer les conclusions .... Je veux juste illustrer qu'un titre fort sur le journal et des faits incontestables ne constituent pas une analyse.
    Ton intervention est intéressante mais je pense sincèrement que chaque contributeur de ce forum sais faire la différence entre météo et climat ( ce qui n'empêche pas que les deux soient très liés).

    Dans le raport de l'ONERC cité message 13 ( http://www.ecologie.gouv.fr/IMG/pdf/...cfrancaise.pdf ) :

    " (...) il convient de distinguer schématiquement entre les événements de grande échelle, comme les vagues de chaleur, les fortes précipitations ou les sécheresses qui concernent de vastes régions sur une longue durée, et les événements plus localisés et relativement brefs, comme les tempêtes sur l’Atlantique Nord, les cyclones tropicaux, ou encore les orages.
    Pour l’avenir, les simulations prévoient en France une aggravation générale des événements extrêmes de grande échelle, mais demeurent plus incertaines en ce qui concerne ceux de petite échelle, dont les propriétés physiques sont encore imparfaitement prises en compte par les modèles. Cependant, aucun modèle à notre connaissance ne prévoit un adoucissement des conditions météorologiques ou climatiques.

    Nous ne savons pas encore exactement quels seront les prochains phénomènes météorologiques dont les conséquences frapperont l’opinion. Ce seront peut-être des inondations comme celles qui ont ravagé l’est de l’Europe en 2002, ou une nouvelle canicule, ou davantage d’incendies de forêt, ou des propagations de maladies. Il faut tout envisager, et s’y préparer.(...)
    " - Suite page 6 du rapport.

    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 26/06/2005 à 09h10.

  23. #20
    camaron

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Tenacatita
    je pense sincèrement que chaque contributeur de ce forum sais faire la différence entre météo et climat ( ce qui n'empêche pas que les deux soient très liés).

    peut être mais je n'en suis pas si sûr vu l'activité sur le réchauffement climatique à chaque fois qu'il fait chaud. Sinon le réchauffement vu à l'échelle du siècle de développement industriel est loin d'être marquant à l'echelle géologique.

    Mais encore un fois je suis trés soucieux de l'évolution de l'environnement pour les générations futures, mais le problème de rechauffement n'est pas, dans son résultat c'est à dire l'augmentation des températures moyennes, une inquiétude en soi.

    Pour moi c'est la disparition des ressources et l'absence de renouvellement des reserves qui est préoccupant.

  24. #21
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par camaron
    peut être mais je n'en suis pas si sûr vu l'activité sur le réchauffement climatique à chaque fois qu'il fait chaud. Sinon le réchauffement vu à l'échelle du siècle de développement industriel est loin d'être marquant à l'echelle géologique. Mais encore un fois je suis trés soucieux de l'évolution de l'environnement pour les générations futures, mais le problème de rechauffement n'est pas, dans son résultat c'est à dire l'augmentation des températures moyennes, une inquiétude en soi. Pour moi c'est la disparition des ressources et l'absence de renouvellement des reserves qui est préoccupant.
    Camaron,

    Je ne partage pas ton point de vue :

    Le réchauffement auquel on assiste tous (qui induit le changement climatique) est source de "colossales" inquiètudes. Il est en revanche rassurant que les réserves de la ressource pétrole s'épuisent et que les prix du baril flambent : on entrevoit enfin une diminution des rejets de gaz à effet de serre et un changement complet du fonctionnement de nos sociétés. Enfin, il est très inquiètant que la ressource eau douce potable devienne de plus en plus rare.

    Encore une fois météo et climat sont intimement liés...Il est normal que le débat sur le réchauffement climatique ressurgisse lorsque des situations météorologique confortant l'idée du changement climatique surviennent ( 50 °C en Inde...).

    " La canicule de l’été 2003, après les tempêtes de décembre 1999 et les nombreux épisodes d’inondations qui se sont succédés ces dernières années, a ancré chez les Français l’idée de la réalité du réchauffement climatique, et suscité une inquiétude sur ses conséquences actuelles et à venir.

    De fait, le réchauffement climatique a cessé d’être une question uniquement globale, inscrite dans un espace-temps qui nous dépasse pour être une question qui concerne de plus en plus notre quotidien. Il met en cause tant l’avenir de la planète, c’est-à-dire de l’humanité et de l’ensemble des espèces, que nos habitudes de vie, notre santé ou l’aménagement de nos communes.

    La multiplication des événements climatiques extrêmes sur l’ensemble de la planète comme sur notre territoire confirme bien l’urgence d’une politique ferme en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; mais elle oblige aussi à mieux comprendre les effets du réchauffement, et à mettre en oeuvre une véritable politique pour s’adapter à cette évolution.

    De l’avis unanime des experts du GIEC, de l’Agence européenne de l’environnement comme de l’Organisation météorologique mondiale les changements climatiques sont déjà en cours et ses effets commencent à entrer en action
    ". - ONERC
    Dernière modification par Tenacatita ; 26/06/2005 à 21h05.

  25. #22
    Ferdi*

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Une idée britannique qui pourrait faire son chemin dans le futur:

    http://www.telegraph.co.uk/news/main...portaltop.html

    (...) Under the scheme for "domestic tradeable quotas" (DTQs), or personal carbon allowances, presented to the Treasury this week, everyone - from the Queen to the poorest people living on state benefits - would have the same annual carbon allocation. (...)

  26. #23
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Ferdi*
    Une idée britannique qui pourrait faire son chemin dans le futur:

    http://www.telegraph.co.uk/news/main...portaltop.html
    Ils sont vraiment en avance les anglais : taxes à l'entrée des villes pour les véhicules motorisés, suivi des kilomètres parcourus par satellite (GPS) et maintenant quotas de CO2 par famille...

    Bravo !

    Quand nous sommes en situation de guerre, on sais trouver des alternatives : il faut faire la même chose face au réchauffement climatique.

  27. #24
    Na+

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Salut,

    Je veux bien admettre qu'il faut se soucier du réchauffement climatique, mais il n'y a pas que ce sujet qui doit être mis en avant.

    -D'abord, il y a le trou d'ozone qui se creuse de + en +, on semble oublier le danger que représente le CFC pour notre planète, on est là grâce à l'ozone, il ne faut pas l'oublier.

    -Ensuite, avec le population qui croît de façon inquiétante risque le développement de maladies virales en particulier et un accès + restreint à l'eau potable.

    -Il n'y a pas que le CO2 qui pollue notre planète, il y a de la pollution de métaux lourds dans le monde (mercure, plomb, cadmium) nuisible à la faune et à la flore. Je me demande pourquoi continue-t-on à fabriquer des thermomètres à mercure au passage.

    @+++

  28. #25
    jc_m

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Na+
    . . . . .. .

    Je veux bien admettre qu'il faut se soucier du réchauffement climatique, mais il n'y a pas que ce sujet qui doit être mis en avant.

    . . . . ..
    Tout à fait, et vue la multiplicité des problèmes dont on peut supposer qu'ils se manifesteront bientôt on peut supposer qu'ils pourront se manifester plus ou moins ensemble et agir en synergie pour nous rendre la vie plus difficile...

    Par exemple je voyais tout à l'heure une émission sur Arte traitant d'inondations en Allemagne, sur la côte Balte.

    Que donnerait une catastrophe de ce genre dans une économie à croissance très faible, un contexte de pétrole très cher, et donc probablement raréfié, avec une électricité aussi rare et chère, face à la nécessité de secourir, de reloger, de nourrir.... et de reconstruire et surélever plusieurs centaines de kilomètres de digue, en pleine épidémie de grippe aviaire ?

    Bonne soirée.....

  29. #26
    Tenacatita

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par jc_m
    Tout à fait, et vue la multiplicité des problèmes dont on peut supposer qu'ils se manifesteront bientôt on peut supposer qu'ils pourront se manifester plus ou moins ensemble et agir en synergie pour nous rendre la vie plus difficile...

    Par exemple je voyais tout à l'heure une émission sur Arte traitant d'inondations en Allemagne, sur la côte Balte.

    Que donnerait une catastrophe de ce genre dans une économie à croissance très faible, un contexte de pétrole très cher, et donc probablement raréfié, avec une électricité aussi rare et chère, face à la nécessité de secourir, de reloger, de nourrir.... et de reconstruire et surélever plusieurs centaines de kilomètres de digue, en pleine épidémie de grippe aviaire ?

    Bonne soirée.....
    Au fait, n'y aurait-il pas un lien entre ces inondations spectaculaires et le changement climatique ? Ce genre d'évènements n'est-il pas prévu par le GIEC ? (même question avec la sécheresse intense au Portugal, en Espagne etc...)

    " Les températures accrues vont probablement augmenter la fréquence et la gravité des événements météorologiques comme les vagues de chaleur et les grosses chutes de pluies ".

    Bonne soirée à toi aussi.
    Dernière modification par Tenacatita ; 06/09/2005 à 20h17.

  30. #27
    claude27

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Citation Envoyé par Na+

    -Il n'y a pas que le CO2 qui pollue notre planète, il y a de la pollution de métaux lourds dans le monde (mercure, plomb, cadmium) nuisible à la faune et à la flore. Je me demande pourquoi continue-t-on à fabriquer des thermomètres à mercure au passage.

    @+++
    Je ne savais pas qu' on continuait de fabriquer des thermomètres au mercure , des baromètres oui , mais des thermomètres , je croyais qu' ils étaient interdits ?
    Mais par contre certains continuent de polluer les rivières de Guyane ( au mercure ) en cherchant de l' or , notamment les clandestins , parfois sponsorisés par ceux qui ont des licences d' exploitation légales ... ( reportage récent sur ARTE ou la 5 , je ne me souviens plus )

  31. #28
    Narduccio

    Re : KYOTO, un protocole sans effet ???

    Le gouvernement vient d'annoncer une série de mesures, bien entendu, c'est pas assez aux yeus de certains et trop aux yeux d'autres.
    La ministre a apporté des précisions quant au renforcement des crédits d’impôts :

    - pour les économies d’énergie et les énergies renouvelables , les taux de remboursement mis en place par le Plan Climat et en vigueur depuis le début de cette année seront relevés à partir de l’année prochaine :

    * pour les matériaux d’isolation et les chaudières à condensation ils passeront à 40 % au lieu de 25 % (pour les logements antérieurs à 1977 et acquis depuis moins d’un an, pour inciter à la réalisation rapide des travaux) ;
    * pour les énergies renouvelables comme les chauffe-eau solaires ils passeront de 40 % à 50 %. "Un soutien très fort donné en particulier à la filière solaire" a-t-elle souligné.

    - pour la voiture propre : l’aide aux véhicules hybride, GPL et GNV passera de 1525€ à 2000€.
    Plus une taxe sur les véhicules les plus polluants. Une taxe qui se veut pédagogique (dans ma jeunesse on aurait dit: "symbolique".
    http://www.premier-ministre.gouv.fr/...our_53877.html
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Le protocole de Kyoto et la revue Nature
    Par victor.digiorgi dans le forum Actualités
    Réponses: 57
    Dernier message: 12/11/2007, 13h43
  2. le protocole de Kyoto
    Par sonckos dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/12/2006, 21h10
  3. Le protocole de Kyoto entre en vigueur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/05/2005, 21h26
  4. Application du protocole de Kyoto
    Par edouardo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/12/2004, 13h10
  5. Protocole de KYOTO 1 & 2
    Par Zimato dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 15/11/2004, 21h54