Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Le pétrole qui viendra du froid



  1. #1
    Lambda0

    Le pétrole qui viendra du froid


    ------

    Bonjour

    Je m'aventure là sur un sujet que je ne connais pas, mais c'est surtout pour poser des questions, et je n'ai pas l'impression que le sujet ait déjà été abordé.
    On parle beaucoup de "peak oil", de fin du pétrole, etc., c'est un sujet dans l'air du temps, mais comment envisage-t-on ce qui suit :

    Aspect technique :
    Le continent Antarctique a fait partie un temps de l'ancien continent Gondwana il y a quelques centaines de millions d'années, et s'est trouvé en position équatoriale, avec une végétation tropicale, dans des conditions favorables pour que se forment pétrole et charbon.
    Les estimations actuelles des réserves de pétrole incluent-elles ce qui pourrait potentiellement se trouver sous l'antarctique ?
    Les spécialistes du "peak oil" incluent-ils cette éventualité dans leur scénario ? Y aurait-il déjà une prospection "officieuse" de l'Antartique ?

    Aspect politique/économique :
    Que vaudront réellement les traités protégeant l'antarctique dans 40 ou 50 ans, sous la pression démographique et la boulimie énergétique du reste du monde ?

    L'éventualité d'une exploitation de l'Antarctique fera sûrement bondir tout le monde, mais ce continent ne risque-t-il pas de devenir un enjeu stratégique dans les décennies qui viennent, malgré le danger que celà représenterait pour l'équilibre climatique mondial ?

    Voilà, si vous avez des idées sur la question.
    Je m'intéresse surtout quand même à l'aspect technique, à savoir : peut-il y avoir du pétrole en antarctique ?

    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ferdi*

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    L'exploitation risque d'être très difficile et extrêmement coûteuse sans compter les risques écologiques majeurs. L'hiver, des tempêtes qui n'ont rien à envier aux cyclones tropicaux s'y développent très rapidement, de plus les t° descendent en dessous de -50° sur quasiment sur tout l'antarctique .

  4. #3
    shokin

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Réduisez votre dépendance aux chars polluants.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  5. #4
    Lambda0

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Citation Envoyé par Ferdi*
    L'exploitation risque d'être très difficile et extrêmement coûteuse sans compter les risques écologiques majeurs. L'hiver, des tempêtes qui n'ont rien à envier aux cyclones tropicaux s'y développent très rapidement, de plus les t° descendent en dessous de -50° sur quasiment sur tout l'antarctique .

    Certes, certes, mais avec un pétrole à 150 $ le baril, voire plus ?
    On commence déjà à exploiter le pétrole de l'Alaska, et le pétrole sibérien ne doit pas être non plus facile d'accès.
    Ca m'étonnerait bien que cette idée de pomper l'Antarctique n'ait pas traversé l'esprit des dirigeants des groupes pétrolier, et qu'il n'y ait pas déjà eu quelques études géologiques plus ou moins officielles.
    Sinon, on est bien d'accord que celà pourrait être désastreux écologiquement.

    A+

  6. #5
    Quisit

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    si si, bush est déjà très motivé même si le sénat l'a temporairement bloqué.
    Rien ne permet de croire qu' Il n'y ait de quoi faire mieux que le moyen orient, mais je pense qu'on y viendra en effet

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    lagoo

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Probable que du pétrole se trouve en antarctique. Est il techniquement et qualitativement exploitable ? Je ne sais pas mais ce n'est certainement qu'une question de temps, de prix du baril et de besoins futures.
    Permets moi d'élargir un peu la discussion mais malgré la hausse du prix et de la demande en pétrole, je trouve les gouvernements et les pétro-industries pas vraiment inquiets. En effet aujourd'hui ce sont les capacités de production qui freinent l'offre et non l'épuisement des réserves. Sur ce dernier point deux scientifiques russes du musée géologique d'état Verdnasky remettent en cause le concept selon lequel les réserves de pétrole proviendraient uniquement d'organismes ayant vécu à la surface de la terre à des époques passées. D'après eux, les hydrocarbures migrent plutôt des profondeurs vers la surface de la terre. Leurs propos sont étayés par des études de longues durées sur des champs pétrolifères. La grande inconnue concerne le taux de migration.
    En tous les cas un espoir pour l'antarctique mais peut-être pas pour l'effet de serre et la pollution.

  9. Publicité
  10. #7
    Quisit

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    les deux points dont tu parles ont été débattus sur d'autres fils.
    Réduire le prix du baril actuel à un problème de capactité de production technique et non géologique, est, à la lecture de tous les spécialistes du sujet, d'un optimisme béat (sauf QUELQUES firmes pétrolières, et elles ne sont même pas d'accord entre elles)

    Je rappelle qu'il y a deux ans les mêmes optimistes "promettaient" que le pétrole ne se maintiendrait pas au dessus de 30$... mais autant relire les très long post et fichiers associés sur le sujet

    Pour les hydrocarbures "Abiotiques" je n'ai pas d'avis, mais des doutes, il ya un long fil là dessus sur le forum

    (le tout sur ce thread ou dans "débats scientifiques" même forum)

  11. #8
    lagoo

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Citation Envoyé par Quisit
    Réduire le prix du baril actuel à un problème de capactité de production technique et non géologique, est, à la lecture de tous les spécialistes du sujet, d'un optimisme béat (sauf QUELQUES firmes pétrolières, et elles ne sont même pas d'accord entre elles)
    Je trouve ton propos plutôt tranché sur la question. Tu parles d'experts géologues ou bien d'experts financiers, car leur point de vue ne repose pas sur les mêmes éléments. Que ce soit les uns ou les autres méfiance !! Il me semble que dans les années 70, les experts de l'époque parlaient de 30 ou 40 ans de réserve. Je pense que l'attitude la plus raisonnable est de reconnaître cette incertitude et de diversifier les sources d'énergie dans le doute.

  12. #9
    Lambda0

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Reponse lagoo
    Salut
    Il me semblait que ce point était en cours de débat ici.
    http://forums.futura-sciences.com/th...2064-3-18.html
    Comme le signale Quisit, cette thèse est déjà évoquée.
    Fin reponse

    Comme il y a déjà plusieurs discussions bien fournies sur le pétrole, pour éviter les redondances, je soulevais seulement un point particulier qui n'a pas été abordé (il me semble) : l'exploitation éventuelle de l'Antarctique.
    J'ai déjà quelques réponses partielles dans les messages qui précèdent : apparemment Bush a soulevé la question, que les pétroliers lui ont très certainement soufflé au creux de l'oreille. Donc il y aurait bien des pressions politiques pour que l'Antarctique soit exploité, malgré les difficultés techniques, et les traités le protégeant.

    J'ai quand même bien l'impression que ce continent oublié peut devenir un enjeu géostratégique majeur dans le courant du siècle, ce qui n'apparait pas vraiment dans les analyses. Ces analyses développent l'hypothèse que les embryons de conflits futurs se trouvent dans des régions comme l'Asie centrale, ou le sud de la mer de Chine, toujours pour l'accès au pétrole. Je n'ai pas vu développé le scénario d'un conflit entre grandes et moyennes puissances pour s'approprier l'Antarctique.

    Pour revenir à la technique, ma seconde question, concernait les études géologiques.
    Existe-t-il des études officielles des ressources minérales de l'Antarctique, y compris du pétrole et du charbon ?
    Je n'ai fais qu'une recherche rapide sur Internet, et je ne suis pas compétent en géologie, donc si vous avez des infos là dessus, ça m'intéresse, pour la culture générale.

    A+

  13. #10
    Quisit

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    j'ai retrouvé le fil sur l'alaska :

    http://forums.futura-sciences.com/th...18-alaska.html

    par ailleurs le nord canadien est déjà exploité pour ses sables bitumineux, c'est paaaarti !

  14. #11
    lagoo

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Désolé pour la redondance.
    Sur l'aspect géopolitico-stratégique, je n'ai que mon sentiment à partager car il ne s'agit que de scénarios... plus ou moins probables.
    Il me semble que l'antarctique est déjà le théatre d'un enjeu géostratégique d'une manière détournée, puisque toute les grandes puissances économiques disposent de bases scientifiques. J'imagine (pure déduction) qu'avec toutes les observations et études menées depuis quelques decennies, on dispose de quelques données sur les ressources minières et énergétiques potentielles du sous-sol de l'antarctique.
    Même si il existait un tel scénario, quel crédit lui accorder et ensuite franchement ça changerait quoi ? Si demain on propose aux citoyens de choisir entre sacrifier son confort ou l'antarctique, je ne me fais aucune illusion sur le résultat. D'ailleurs le tourisme commence à visiter cet espace vierge comme avant goût d'une colonisation économique.

  15. #12
    meteor31

    Re : Le pétrole qui viendra du froid

    Citation Envoyé par Lambda0
    Pour revenir à la technique, ma seconde question, concernait les études géologiques.
    Existe-t-il des études officielles des ressources minérales de l'Antarctique, y compris du pétrole et du charbon ?
    Je n'ai fais qu'une recherche rapide sur Internet, et je ne suis pas compétent en géologie, donc si vous avez des infos là dessus, ça m'intéresse, pour la culture générale.

    A+
    Je crois que ta question soulèverait d'avantage d'intérêt dans la section géologie où il ya quelques bons experts qui y flânent de temps à autre.
    C'est en effet fondamental de connaître la géologie d'un continent ou d'une zone pour déterminer la présence éventuelle de pétrole.
    Je crois savoir que la présence de ce dernier est liée à la présence de bassins sédimentaires d'origine océanique.
    Alors que le charbon est plus lié aux dépôts de végétaux terrestres.
    Ceci dit l'Antarctique peut être aussi très intéressant, hélas, pour des gisements de charbon et autres bitumineux et pas seulement pour le pétrole.
    Pour revenir à la géologie , celle de l'Antarctique n'est pas évidente à caractériser suite à l'énorme épaisseur de glace (2000 à 3000 m) qui rend les études géologiques pas très faciles.
    Mais nul doute que des experts doivent pouvoir te renseigner en section géologie.

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chaleur qui sort ou froid qui entre?
    Par papyramirez dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 01/04/2011, 14h55
  2. frigo qui fait trop de froid
    Par zazam dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/07/2007, 15h53
  3. frigo qui fait trop de froid
    Par jungle57 dans le forum Dépannage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/12/2006, 17h22
  4. réfrigérateur qui ne fait plus de froid
    Par galopio dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2006, 09h15
  5. Le carbone qui venait du froid
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/01/2006, 17h07