Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 63

Installation solaire pour glaciere electrique




  1. #31
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Bonjour à tous.
    Je trouve pour le moins bizarre que sur un forum du ‘’développement durable’’ de tels sujets ne fasse bondir personne !
    Un effet Pelletier a un rendement inférieur à 1% (aux températures moyennes d’utilisation de ce genre de glacière) et la source d’alimentation visée est entre 8 et 16% maximum ! Ca fait un rendement global particulièrement intéressant ! … pour ne rien refroidir du tout ! Mais puisque c’est de l’énergie renouvelable… pourquoi s’en priver !
    Heu ! Les Touaregs ont fait beaucoup mieux avec une simple peau de chèvre !!! … C’est vrai qu’ils ne connaissent pas le développement durable ! Les pauvres !

    Aller bon dimanche aux énergievoraces !

    -----

    Papy solaire à la retraite.

  2. Publicité
  3. #32
    wizz

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    tu vas trop vite,le peltier n'est pas un composant passif, franchement on peut pas affirmer grand chose dans ce sens.

    Un morceau de mon modele mathematique:
    il y'a une tension qui se cree dans le semi conducteur lorsque la difference de temperature augmente. je ne sais plus le nom de l'effet mais il est sur wikipedia si tu veux.
    Tu t'imagines bien que si une tension se cree qui vient s'opposer a la tension d'alimentation (sorte de fcem) le courant va diminuer parceque la difference de potentiel sur la partie resistive du module va diminuer --> U=RI :-p . Donc quand on se rapproche de la temperature d'equilibre la puissance consommee diminue.

    donc si on veut optimiser, faut soit trouver un fou pour pousser plus loin l'analyse que j'ai faite en deux semaines d'ecole d'inge, soit mesurer la conso en fonction du temps.

    faute d'optimisation le 100W me parait raisonnable et sur.
    ok, justement, je le veux bien ce lien
    il est où? (afin qu'on puisse lire la même chose et discuter sur la même base)

    maintenant, (pour anticiper, au cas où j'aurai bien vu ton point de vue), on sait que si la température d'un matériau baisse, alors sa résistance électrique baisse aussi (supraconductivité). Et donc inversement, quand la température augmente...
    Mais je me permets de rappeller qu'on n'est pas à la NASA, et ne mesure pas des valeurs au 4e chiffre après la virgule, donc si la consommation électrique doit baisser, de combien sera t elle? (par rapport à la valeur indiquée 54W). Parce que si ça baisse de 10 ou 20 watts, alors je veux bien refaire les calculs afin que ce projet glacière électrique autonome soit faisable (et facilement faisable)
    Par contre, si la baisse est de 1W, alors on reste sur la même conclusion....

  4. #33
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Ne cherche pas Wizz, omnilink réussi à faire tourner un moteur électrique avec un générateur de courant… qui en fait, n’existe pas d’après lui, un post plus loin !!!!!
    Il a tout compris sur les effets Pelletiers ! Et sur tout le reste aussi d’ailleurs !!!
    Faut répondre à des gens comme çà.
    Papy solaire à la retraite.

  5. #34
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    ok, justement, je le veux bien ce lien
    il est où? (afin qu'on puisse lire la même chose et discuter sur la même base)

    maintenant, (pour anticiper, au cas où j'aurai bien vu ton point de vue), on sait que si la température d'un matériau baisse, alors sa résistance électrique baisse aussi (supraconductivité). Et donc inversement, quand la température augmente...
    Mais je me permets de rappeller qu'on n'est pas à la NASA, et ne mesure pas des valeurs au 4e chiffre après la virgule, donc si la consommation électrique doit baisser, de combien sera t elle? (par rapport à la valeur indiquée 54W). Parce que si ça baisse de 10 ou 20 watts, alors je veux bien refaire les calculs afin que ce projet glacière électrique autonome soit faisable (et facilement faisable)
    Par contre, si la baisse est de 1W, alors on reste sur la même conclusion....
    Je ne parle pas de la variation de la resistance en fonction de la température, c'est un effet parasite que j'ai rapidement négligé.

    article thermoéléctricite au chapitre coefficient de Seebek.

    "Le coefficient Seebeck, également appelé « Pouvoir Thermoélectrique » s'exprime en V.K-1 (ou plus généralement en µV.K-1 au vu des valeurs de ce coefficient dans les matériaux usuels)."

    alors le coefficient pour un couple de materiau est faible, mais comme y'a pas mal de petits couples dans un module, au final ca peut te faire pas mal, dépendant du module. je n'ai pas non plus envie de faire des calculs a la troisiéme décimale aprés la virgule.

    au final tu as un courant egal a I=(Ualim-Useebek)/Rmodule et la puissance consommée P= Ualim*I
    oui ca peut varier pas mal.

    désolé pour les accents la je suis sur un clavier qwerty mais sans correcteur orthographique francais pour m'aider cette fois... la galere.

  6. #35
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Ne cherche pas Wizz, omnilink réussi à faire tourner un moteur électrique avec un générateur de courant… qui en fait, n’existe pas d’après lui, un post plus loin !!!!!
    Il a tout compris sur les effets Pelletiers ! Et sur tout le reste aussi d’ailleurs !!!
    Faut répondre à des gens comme çà.
    c'est bon fantome, si tu veux parler de mes posts précédents, va sur mes posts précédents. Et si tu pouvais arreter de répondre systématiquement a coté ca aiderai pas mal.
    Wizz et moi on se contredit, ca a rien de mal je crois. mais la discution est intéressante, ca m'a fait revenir sur des raisonnements que j'avais oublié, au moins elle n'est pas hors sujet et je crois qu'on est d'accord sur le point que si il y'a grosse variation de puissance on peut theoriquement ameliorer le dimensionnement mais que pour le moment 100W c'est bien.

    Autre chose, on est au courant du faible rendement, on aurait pu faire un petit commentaire dessus certes... mais c'est en voie de developpement pour des rendements et des puissances largement supperieur, c'est béte de se priver de l'analyse de cette bestiole.

    Wizz si tu trouve que je te manque de respect a un moment dis le moi par mp. mais fantome, s'il te plais laisse moi ou va sur le post que tu as laissé en suspens et tente d'expliquer en quoi ce que j'ai affirmé est une abération, je t'y attend, va jusqu'au bout. (et je resterai poli tout au long)

  7. #36
    wizz

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    Un morceau de mon modele mathematique:
    il y'a une tension qui se cree dans le semi conducteur lorsque la difference de temperature augmente. je ne sais plus le nom de l'effet mais il est sur wikipedia si tu veux.
    Tu t'imagines bien que si une tension se cree qui vient s'opposer a la tension d'alimentation (sorte de fcem) le courant va diminuer parceque la difference de potentiel sur la partie resistive du module va diminuer --> U=RI :-p . Donc quand on se rapproche de la temperature d'equilibre la puissance consommee diminue.

    donc si on veut optimiser, faut soit trouver un fou pour pousser plus loin l'analyse que j'ai faite en deux semaines d'ecole d'inge, soit mesurer la conso en fonction du temps.

    faute d'optimisation le 100W me parait raisonnable et sur.

    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    Je ne parle pas de la variation de la resistance en fonction de la température, c'est un effet parasite que j'ai rapidement négligé.

    article thermoéléctricite au chapitre coefficient de Seebek.

    "Le coefficient Seebeck, également appelé « Pouvoir Thermoélectrique » s'exprime en V.K-1 (ou plus généralement en µV.K-1 au vu des valeurs de ce coefficient dans les matériaux usuels)."

    alors le coefficient pour un couple de materiau est faible, mais comme y'a pas mal de petits couples dans un module, au final ca peut te faire pas mal, dépendant du module. je n'ai pas non plus envie de faire des calculs a la troisiéme décimale aprés la virgule.

    au final tu as un courant egal a I=(Ualim-Useebek)/Rmodule et la puissance consommée P= Ualim*I
    oui ca peut varier pas mal.
    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    Wizz et moi on se contredit, ca a rien de mal je crois. mais la discution est intéressante, ca m'a fait revenir sur des raisonnements que j'avais oublié, au moins elle n'est pas hors sujet et je crois qu'on est d'accord sur le point que si il y'a grosse variation de puissance on peut theoriquement ameliorer le dimensionnement mais que pour le moment 100W c'est bien.


    Wizz si tu trouve que je te manque de respect a un moment dis le moi par mp. mais fantome, s'il te plais laisse moi ou va sur le post que tu as laissé en suspens et tente d'expliquer en quoi ce que j'ai affirmé est une abération, je t'y attend, va jusqu'au bout. (et je resterai poli tout au long)
    1: OUI, je le veux ce p****n lien
    alors il est où ce lien de wiki???

    2: ça peut varier pas mal. Oui mais pas mal, c'est une mesure que je ne connais pas.
    Je connais des mètres, des grammes, des secondes, des joules, etc... J'arrive à me représenter, à me dire si ça vaut le coup de m'y investir temps et argent, ou il vaut mieux tout balayer d'un revers de main parce qu'on est entrain de dimensionner un marteau hydraulique à haute pression pour écraser une mouche
    Alors, ce pas mal, c'est combien???

    Je disais que le module de Peltier 54W consommera en permanance 54W (sauf si tu débarques avec des ingénieurs de la NASA, et avec des omyens de mesures de la NASA), et donc sa consommation sur 24h sera alors 54*24, point barre!
    Tu disais que non, que cette puissance diminue avec le temps, en fonction de l'augmentation de la température.
    Alors, de combien de watts est ce que ça diminue?

    3: si tu veux gagner le respect des gens, et respecter les gens, alors il te suffit d'être sérieux, à commencer par argumenter tes propos, et si tu disais qu'il y a un site, un lien qui explique telle ou telle chose, alors vas y, il est où ce putain de lien! (désolé)
    sans ça, alors la discussion ressemble à une discussion au coin du comptoir entre 2 beaufs footeux et complètement bourrés.
    c'est moins
    c'est pas ça
    c'est plus
    il parait que
    non, c'est pas vrai, c'est le PSG le plus beau

  8. #37
    chatelot16

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    si un module peletier consomme 50w en condition normal , il est bien possible que sa consomation diminue un peu quand la glaciere est plus froide ... mais la question n'est pas la

    les glaciere a pelletir ordinaire n'ont pas de termostat , mais ce n'est pas parcequ'elle n'en ont pas qu'il est interdit d'en mettre un

    reste a savoir ce qui est le plus efficace : utiliser toute la puissance solaire quand elle arrive pour baisser la temperature au maximum , ou stocker la puissance electrique dans une batterie pour la redonner progressivement a la glaciere géré par son thermostat

  9. Publicité
  10. #38
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    wizz arrete tes betises je t'ai dis ou le trouver cet article tu es bien capable d'utiliser un moteur de recherche et de taper les mots clefs que je t'ai donne.

  11. #39
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    et puis zut c'est extraordinaire wizz tu me reproche de ne pas justifier mes opinions mais tu n'as rien pour affirmer les tiennes, a part peut etre une similitude que je n'ai pas vu entre une resistance et un module peltier.

    le voila ton lien:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermo%...ectricit%C3%A9
    et tu va dans le chapitre coefficient de seebek comme je te l'ai deja dit.

    maintenant j'attend que tu me donne une bonne raison au fait que le peltier soit alimente en permanence a son maximum.

  12. #40
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    ha et si tu te souviens bien, depuis le premier post je dis que je n'ai pas pu tester mon modele dans ce type de fonctionnement, alors je ne pense pas etre une tete brulee qui affirme sans avoir un minimum raisonne.
    Ce que j'affirme c'est seulement que le meilleur moyen de savoir tout ce pour quoi on se questionne, c'est d'experimenter.le modele theorique est ultra simplifie et meme ainsi il est complique.

  13. #41
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Bonjour à tous
    Ecoute omnilink, je n’ai rien contre personne ni contre toi en particulier.
    Pour parler du post sur le mobile solaire : Tu as prétendu que la tension du panneau allait varier naturellement avec la charge du moteur et ferait sois-disant varié sa vitesse ! C’est faux.
    Pour un éclairement à un instant donné, un panneau solaire à une courbe de fonctionnement parfaitement déterminée, elle est unique et immuable. Aucun point de fonctionnement ne peut se trouver en dehors de cette courbe. Si le courant demandé par l’utilisation est nul, la tension du panneau sera OBLIGATOIREMENT à sa valeur à vide (Soit environ 0.6V par cellules).
    Le courant maximum que pourra délivrer le panneau ne peut en AUCUN CAS être supérieur au courant de court-circuit, pour l’éclairement du moment et il ne pourra pas être INFERIEUR non plus, aussi longtemps que sa tension sera nulle (ou presque).
    Si tu branches un moteur électrique là dessus : Le courant au démarrage sera UNIQUEMENT lié à la résistance ohmique du bobinage (comme tu as l’air d’être particulièrement friand des transitoires, tu peux ajouter la self ‘’microscopique’’ en série, ce qui ne change à peu près rien) 1m ou 2m de fil de cuivre présente une résistance ridicule et vu du panneau solaire c’est un quasi court-circuit et comme le panneau solaire se moque royalement de ce que tu branches à ses bornes il te donnera son courant maximum ET RIEN D’AUTRE !
    Il se trouve, jusqu’à plus ample informé, que la puissance c’est, en continu, le produit de la tension par le courant ! Pour qu’un moteur électrique démarre, il faut que la puissance appliquée soit supérieure à la puissance de démarrage, comme la tension aux bornes sera minuscule le courant sera forcément très grand (de 3 à +5 fois le courant nominal)
    En supposant que ton panneau (à l’instant considéré) puisse fournir un courant suffisant pour faire démarrer ton moteur, ce courant ne variera que très peu (10 à 15%) jusqu’à 0.45V par cellules, si tu veux faire tourner le moteur avec ça, il va exploser ! De toute façon c’est impossible, en prenant de la vitesse ton moteur demandera un courant de 3 à 5 fois plus faible et la tension du panneau va grimper au delà du coude de la caractéristique QUI EST IMUABLE pour un éclairement donné et il deviendra un générateur de tension, ne t’en déplaise (avec sa résistance interne si tu veux) !
    C’est impossible de faire tourner un moteur électrique à courant constant ou presque.

    Quand à l’inexistence des générateurs de courant (pour amuser les lycéens comme tu le dis) c’est tout de même curieux, je travaillais dans la sidérurgie et dans mon service il y en avait des dizaines de milliers en service ! Toute l’instrumentation est en 4-20mA, c’est le seul moyen de s‘affranchir des résistances de ligne. Et je peux t’assurer qu’ils fonctionnent tous parfaitement bien… en générateur de courant ! Il y en a des centaines de millions en service dans le monde ! Mais pour toi ça n’existe pas !!!

    Un mot seulement sur les effets pelletiers : Lis la bien la page de Wikipédia ! Regarde surtout quelle différence de température il faut pour avoir un peu de rendement avec ces engins là ! Tu l’as oublié aussi dans ton raisonnement.
    Dans les glacières de camping, l’effet Pelletier n’est pas du tout dimensionné pour refroidir quoi que ce soit, il n’est là que pour maintenir (à peu près) la température de ce que tu as mis dans ta glacière et avec une dépense d’énergie monstrueuse en regard des frigories produites. A l’usine on avait 3 effets Pelletier en service, pour l’analyse de l’excès d’air dans les fumées de nos chaudières, la température chaude était à 200° et la froide à 25° ! Même là le rendement était mauvais, mais pour nous c’était beaucoup plus simple qu’un groupe frigo et surtout sans entretien (ou presque).
    Un couple thermoélectrique présente une très faible tension quand on le chauffe par conséquent produit du froid si on fait passer du courant dans la jonction. Mais ce n’est pas du tout une jonction de semi-conducteur, c’est seulement la juxtaposition ‘’intime’’ de 2 matériaux différents. Et un couple existe quelque soit les matériaux employés, dans les effets Pelletier on recherche la ‘’soudure chaude’’ qui présente la plus grande tension possible.

    Alors je réponds à coté de la question !!! Peut-être ! Mais si tu ne sais pas tout ça, AVANT de définir la faisabilité de tel ou tel projet, tu n’as aucune chance de le réaliser de façon satisfaisante. Les élucubrations basées sur des suppositions ne mènent qu’à l’échec.

    C’est tout.
    Papy solaire à la retraite.

  14. #42
    Tilleul

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    si le PC est allumé, et donc la plaque Peltier est alimentée, alors la plaque Peltier fonctionne à pleine puissance. Il n'y a aucune régulation interne
    Et sur les glacières électriques, je n'ai pas encore vu un module de régulation externe (afin de moduler sa puissance frigorifique, et donc sa consommation). C'est ON ou OFF. On le branche et c'est ON, et il est à fond
    Je ne t'ai pas demandé la consommation quand le PC est allumé, je t'ai demandé la consommation quand le PC est éteint.

    Les glacières électriques sont conçues pour garder au frais (et non pas refroidir) des denrées pendant quelques heures, typiquement pour des trajets en voiture.

    Donc soit on utilise la glacière dans son utilisation normale et alors il n'y a pas 24 heures de fonctionnement puisqu'elle sera éteinte une grande partie de la journée et donc le calcul est faux. Soit le besoin est vraiment de 24 h et dans ce cas la glacière pelletier n'est pas du tout la technologie adéquate et le calcul n'a aucun sens...

    En l'occurence quand on compare le COP d'un pelletier (0,4 à 0,8) avec celui d'une glacière par compresseur on voit qu'on peut facilement diviser par 5 l'énergie nécessaire...

    [quote@Un effet Pelletier a un rendement inférieur à 1% (aux températures moyennes d’utilisation de ce genre de glacière) et la source d’alimentation visée est entre 8 et 16% maximum ! [/quote]

    Hum... désolé mais là tu divise des choux par des carottes... Le rendement du pelletier que tu utilises c'est Energie fournie / Energie nécessaire et tu le multiplie par une grandeur qui est Energie solaire captée / Energie fournie...

    Bref c'est confondre rendement et efficacité de conversion...

    A la limite pour avoir un peu de cohérence on pourrait se référer à l'énergie grise du panneau ce qui donnerait un rendement de 1000 à 1500 % pour la partie génération solaire...
    Keep it in the Ground !

  15. #43
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Oui tilleul, c’est un peu vrai, je l’admets. Mais rien n’interdit d’utiliser nos bonnes vieilles unités, pour étayer un raisonnement !
    J’ai une puissance de rayonnement de 800 W, que me donne le soleil sur mon panneau de 1m2.
    85% sont transformé en chaleur ‘’perdue’’ (pour notre application) et 15% en électricité.
    Cette électricité je l’applique à un effet pelletier capable de me donner (dans ses conditions d’utilisations et dans ma glacière) supposons 1 Frigorie/h.
    Toutes les secondes j’aurai en énergie 800W/s fourni par le soleil et à l’autre bout j’aurai l’équivalent en puissance de 1,16 joule soit 1,16W/s.
    Toutes ces unités sont cohérentes puisque identiques (au signe près de la frigorie, puisque c’est une énergie restituée et non pas consommée) J’ai une énergie utilisée dans ma glacière… et… une énergie primaire, je peux donc en déduire un rendement global.

    Maintenant on peut aussi prendre n’importe quel autre référentiel et en tirer d’autres conclusions. Mais sur une chaîne standard : Combustible – conversion énergétique – production d’électricité (ou mécanique) – énergie utilisée en fin de chaîne. Il est toujours possible d’en déduire un rendement global.
    A mon sens, c’est du reste ce point précis, qui nous cause tant d’ennuis (de toutes sortes) par ces temps de modernité !
    Papy solaire à la retraite.

  16. #44
    chatelot16

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par fantome13 Voir le message
    Oui tilleul, c’est un peu vrai, je l’admets. Mais rien n’interdit d’utiliser nos bonnes vieilles unités, pour étayer un raisonnement !
    J’ai une puissance de rayonnement de 800 W, que me donne le soleil sur mon panneau de 1m2.
    85% sont transformé en chaleur ‘’perdue’’ (pour notre application) et 15% en électricité.
    Cette électricité je l’applique à un effet pelletier capable de me donner (dans ses conditions d’utilisations et dans ma glacière) supposons 1 Frigorie/h.
    Toutes les secondes j’aurai en énergie 800W/s fourni par le soleil et à l’autre bout j’aurai l’équivalent en puissance de 1,16 joule soit 1,16W/s.
    Toutes ces unités sont cohérentes puisque identiques (au signe près de la frigorie, puisque c’est une énergie restituée et non pas consommée) J’ai une énergie utilisée dans ma glacière… et… une énergie primaire, je peux donc en déduire un rendement global.

    Maintenant on peut aussi prendre n’importe quel autre référentiel et en tirer d’autres conclusions. Mais sur une chaîne standard : Combustible – conversion énergétique – production d’électricité (ou mécanique) – énergie utilisée en fin de chaîne. Il est toujours possible d’en déduire un rendement global.
    A mon sens, c’est du reste ce point précis, qui nous cause tant d’ennuis (de toutes sortes) par ces temps de modernité !
    le peletier n'a ni cop ni rendement

    le cop c'est pour les pompe a chaleur !

    le rendement c'est pour les moteur !

    pour les machines frigorifique c'est le ... m.... j'ai oublié

    enfin je suis d'acord l'efficacité des peletier est faible : on pourait remplacer avantageusement un peletier de 50w par un compresseur de 10w , mais personne ne fabrique de machine frigorifique de 10w , donc il faut bien parfois se contenter de peletier qui font ce qui peuvent ...

  17. #45
    wizz

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    et puis zut c'est extraordinaire wizz tu me reproche de ne pas justifier mes opinions mais tu n'as rien pour affirmer les tiennes, a part peut etre une similitude que je n'ai pas vu entre une resistance et un module peltier.

    le voila ton lien:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermo%...ectricit%C3%A9
    et tu va dans le chapitre coefficient de seebek comme je te l'ai deja dit.

    maintenant j'attend que tu me donne une bonne raison au fait que le peltier soit alimente en permanence a son maximum.
    il fut un temps où je montais quelques PC WC+peltier
    on voulait utiliser le 12V de l'alim du PC, à brancher via la prise molex (parce que dans un PC watercoolé, la place est limité, surtout qu'à l'époque, on n'avait pas autant des extra grand boitiers comme aujourd'hui)
    j'ai branché alors un wattmetre (emprunté discrètement à l'université, merci le prof!), et ça bouffait bien les 100W indiqués de la plaque peltier (à quelques watts près)
    finalement, on avait dû acheter une alim dédiée, genre comme celle là rien que pour le module peltier à insérrer dans un emplacement 5 1/4, afin de ne pas cramer l'alim principale (le top du top faisait 380W à l'époque)

    puis la mode du PC WC est passée
    les CPU sont plus performants et chauffent moins
    puis on a maintenant des super radiateurs
    et pour les geeks du PC WC, ils ont maintenant des alims PC de 1000W

  18. #46
    wizz

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Citation Envoyé par omnilink Voir le message
    le voila ton lien:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermo%...ectricit%C3%A9
    et tu va dans le chapitre coefficient de seebek comme je te l'ai deja dit.
    puis je clique sur le lien sur le coef de seebeck, et j'ai quelques coef seebeck de quelques métaux...
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Seebeck
    ...dont l'ordre de grandeur s'exprime en µV/K

    et sur la puissance de base de 54W, ça changerait combien...

  19. #47
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    oui, dans un des mes post j'avais explicitement mis que l'ordre etait de quelques microvolts mais ce coefficient est pour un couple de materiaux, plus il y'a de couple plus tu peux multiplier l'effet. Bon ok actuellement le nombre de couple par module n'est pas faramineux (faramineux,ma nouvelle unite de mesure) de l'ordre de la centaine de couple... pas suffisant donc.

    Bref, si tu m'affirme que tu as fais ta mesure dans toutes les configurations thermique possible, ca me va . tant qu'on a pas reussi a miniaturiser un peu plus les modules, he bien... c'est drole a dire mais ce que tu m'annonce c'est equivalent a dire que les effets thermoelectriques sont negligeables par rapport a l'effet joule (niveau recherche ils essaient pas mal de miniaturiser pour augmenter les effets thermoelectriques sans augmenter la resistance elec)

    pour fantome: bon a part les deux premier tiers de ton post, qui n'a rien a faire la et auquel j'ai repondu au bon endroit, je suis plutot d'accord, les couples sont fabrique en semi conducteurs certes, mais tu as raison de preciser que ce n'est pas la semi conductivite que fait qu'ils ont un effet thermoelectrique et que ca peut se faire avec n'importe quel materiaux au final.


    par contre pour ton dernier post, je ne vois pas la pertinence de calculer un rendement global et tu t'emmelle pas mal avec les unites d'energie et de puissance (enfin ca franchement, on s'en fou )

  20. #48
    Tilleul

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Combustible – conversion énergétique – production d’électricité (ou mécanique) – énergie utilisée en fin de chaîne
    Hum, je crois qu'il y a des subtilités théoriques qui n'ont pas été bien assimilée... "Combustible" ? Je peux savoir comment on fait pour "bruler" des rayons de soleil et où est la dépense d'énergie associée ?



    enfin je suis d'acord l'efficacité des peletier est faible : on pourait remplacer avantageusement un peletier de 50w par un compresseur de 10w , mais personne ne fabrique de machine frigorifique de 10w , donc il faut bien parfois se contenter de peletier qui font ce qui peuvent ...
    Non mais il existe des glacières avec des compresseurs de 50 W... Ca prend autant de puissance mais 5 fois moins d'énergie vu que c'est moins longtemps en fonctionnement.
    Keep it in the Ground !

  21. #49
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    J’ai de plus en plus l’impression sur ce forum que ceux qui parlent le plus d’application solaire… n’en n’ont jamais fait !
    Vous voulez en voir du solaire original ? Alors aller là : http://www.youtube.com/watch?v=1mF2bdmHCQY C’est un modèle que j’ai développé pour les lycéens et les élèves de l’enseignement supérieur. Il n’a pas les performances de Nuna3 c’est certain, mais il ne coûte que 600€ au lieu de quelques centaines de milliers ! Et pour les friands d’unités à la c.. Au prix du kmh ou au kmh/m2 de panneau elle est absolument imbattable !
    C’est seulement 0,22m2 de panneau solaire et un moteur… avec 2 ou 3 babioles pour que ça marche.

    La question était : Comment faire fonctionner ma glacière de camping avec un panneau solaire. Le type de glacière indiqué, ne peut pas être raisonnablement, alimenté par un panneau solaire.
    Mais c’est tout à fait possible avec un frigo conventionnel à compresseur qui existe en 12v ou 24v et c’est possible de lui donner 2 jours d’autonomie ‘’sans soleil’’ (dans le sud-est de la France au moins)
    Avec 35w de conso et une marche de 20% du temps, c’est raisonnable… mais c’est 1.000€
    C’est pas plus simple !
    Papy solaire à la retraite.

  22. #50
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Tilleul, c’est pas les rayons du soleil que tu fais brûler, pas plus que le rayonnement de ta flamme de chaudière qui peut se trouver très loin de tes radiateurs.
    Je conçois que c’est ‘’tiré par les cheveux’’ puisque c’est de la chaleur qui nous arrive du soleil et que c’est une partie plus que négligeable de la source, mais il y a toujours ‘’une combustion’’ au départ, elle peut prendre diverses formes.
    Celle là de chaleur est indispensable à notre survie, si on en fait autre chose à grande échelle… on va se les geler sévère ! Mais c’est encore loin d’être le cas.
    Papy solaire à la retraite.

  23. #51
    Tilleul

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Avec 35w de conso et une marche de 20% du temps, c’est raisonnable… mais c’est 1.000€
    Et ben ouais, et 1000 € c'est ce que ça coute de faire 10 mètres de tranchées pour étendre le réseau... Ben oui l'électricité c'est cher, depuis quand c'est une nouvelle ?


    Je conçois que c’est ‘’tiré par les cheveux’’ puisque c’est de la chaleur qui nous arrive du soleil et que c’est une partie plus que négligeable de la source, mais il y a toujours ‘’une combustion’’ au départ, elle peut prendre diverses formes.
    [...]
    Celle là de chaleur est indispensable à notre survie, si on en fait autre chose à grande échelle… on va se les geler sévère ! Mais c’est encore loin d’être le cas.
    Hum... je doute que l'effet photovoltaïque soit capable de violer la loi de la conservation de l'énergie...

    Ceci dit je vais te poser une question toute bête, une voiture reçoit également tous plein d'énergie solaire quand elle roule et qu'elle est éclairé par le soleil, pourquoi est-ce que tu ne prends pas en compte cette énergie quand tu calcules l'efficacité du moteur thermique à pétrole qu'elle utilise ?
    Keep it in the Ground !

  24. #52
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Je te rassure tout de suite, pour mes petites voitures solaires, je regarde de très près le rendement de mon panneau et encore plus l’énergie qu’il reçoit du soleil, c’est même déterminant dans ce cas là.
    Pour ma voiture perso, je fais comme tout le monde, elle a un rendement déplorable mais je m’en moque… j’ai les moyens de payer l’essence ! Et comme le vendeur m’a dit que la canicule risquait de me tuer ! Il m’a fait cadeau de la clim !!! Ca me coûte 3l d’essence par heure en plus quand je la mets en marche pour que cette saloperie d’énergie solaire me chauffe trop les oreilles ! Mais tu viens de me donner une idée : Je vais coller sur toute la carrosserie des cellules PV de satellite et charger un pack d’accus lithium / nano phosphate de fer pour faire griller mes merguez le soir sur mon barbecue à gaz ! Ca fera toujours 32% de gagné sur la clim !
    Vive le progrès ! On vit une époque formidable !
    Papy solaire à la retraite.

  25. #53
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    en fait fantome tu poura faire ton barbecue sur les panneaux directement parceque un panneau PV ca garde encore mieu la chaleur que la carrosserie.

    d autre part, meme si le PV detourne un peu de lumnosite de sa destination naturelle : chaleur , 100% de l electricite fini par devenir chaleur d une maniere ou d une autre... on est pas pret de se les geler a cause du PV...

    tilleul non le PV ne viole pas la seconde lois de la thermo, il transforme la lumiere en energie electrique, pas la chaleur. ce que fantome suivait comme idee est que cette energie lumineuse ne se transformera pas en energie thermique puisque captee et transformee en electricite.

  26. #54
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Mais bien sûr que vous avez raison tous les deux… mais ça dépend tout de même de l’ampleur que l’on donne au système. Sur mes petites voitures ce n’est pas les 22dm2 qui vont bouleverser la planète ! Toute l’énergie reçue par les cellules sera forcément rendue, d’une manière ou d’une autre… mais pas forcément au même endroit. La chaleur restituée par les cellules chauffe l’air, pas le sol.
    Un peu de fiction pour les tenants du PV à grande échelle : Posons 1.000 km2 de panneau en Provence, avec un rendement de 16%… et l’électricité produite tu l’envoies à Dunkerque pour faire tourner les laminoirs de Mital ! Penses-tu vraiment que les provençaux vont croire longtemps à la conservation de l’énergie ?
    On peut les faire rayonner par la face arrière, mais j’ai peur que ça ‘’décoiffe’’ tout de même beaucoup sous les champs de panneau !
    Papy solaire à la retraite.

  27. #55
    omnilink

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    ...

    ca me rappelle le coup ou un anti eolien disait que les eoliennes font tourner le lait des vaches...

  28. #56
    fantome13

    Talking Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Oui c’est du même acabit et c’est ce que fait l’humanité depuis 150 ans ! On nous bombarde de fariboles pour tout justifier !
    Le pour aurait dit : Les éoliennes… ça n’a jamais fait tourner le lait des vaches ! Et fort d’un aussi fumeux adage … il en plantera 200 à la Pointe du Raz !
    Papy solaire à la retraite.

  29. #57
    Tilleul

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Un peu de fiction pour les tenants du PV à grande échelle : Posons 1.000 km2 de panneau en Provence, avec un rendement de 16%… et l’électricité produite tu l’envoies à Dunkerque pour faire tourner les laminoirs de Mital ! Penses-tu vraiment que les provençaux vont croire longtemps à la conservation de l’énergie ?
    On peut les faire rayonner par la face arrière, mais j’ai peur que ça ‘’décoiffe’’ tout de même beaucoup sous les champs de panneau !

    Hum... 1 000 km² de panneaux en Provence ça permet de produire 240 TWh d'électricité soit plus de la moitié de la consommation électrique en France (qui est déjà impressionante)... Ceci dit tant qu'a aller dans les hypothèses farfelues je te propose de lancer une association pour mettre une mise en garde sur tous les pots de peinture : "attention peindre en intégralité la partie nord de la France en noir et recouvrir totalement la partie sud de blanc peut porter gravement atteinte à la météorologie"...

    Pas loin de Dunkerque on a la centrale de Gravelines, c'est 18 GW de chaleur qui sont amené du Niger vers le Nord de la France, est-ce que ça change le climat pour autant ?
    Keep it in the Ground !

  30. #58
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Petit lapsus, je suppose ! Gravelines à 6 réacteurs et 1 réacteur c’est 900MW ‘’seulement’’ si j’ose dire ! Ca fait 5,4 GW pas 18 ! Et quand tout marche à fond les manivelles, ce qui n’est pas toujours le cas ! C’est même assez rare en fait !
    Comme elle à un rendement de 40% (en gros) ça ne fait plus que 3,4GW à dissiper (au maximum) dans les aèro-réfrigérants.
    On a les même dans la vallée du Rhône tu sais ! Ca n’a évidemment strictement aucune influence sur le climat local… mais on réussi tout de même à élever des crocodiles ! Qui comme chacun sait, est une bestiole on ne peut plus courante dans le Rhône … depuis le début du néolithique !
    A part ça tout baigne !
    Papy solaire à la retraite.

  31. #59
    wizz

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    gros lapsus

    le rendement d'une centrale nucléaire, c'est grosso modo 1/3
    MAIS c'est le ratio entre l'énergie contenue dans l'uranium qui est consommée et l'énergie électrique produite

    avec 6 réacteurs de 900MW, ça fait donc 5.4GW, et donc il y a 10-11GW qui part dans la cheminée sous forme de chaleur

    les 18GW annoncés, ce serait avec 6 réacteurs de 1600MW, soit env 9GW d'élect pour 18GW dans la cheminée (ou dans le fleuve, ou dans la mer)

  32. #60
    fantome13

    Re : Installation solaire pour glaciere electrique

    Mais ils sont très mauvais !!! Dans notre centrale au gaz on arrivait à 36 ou 37% !
    Quand j’ai visité Marcoule dans le cadre des échanges avec EDF, l’ingé de service nous avait annoncé des rendements autour de 40% ce qui n’était pas utopique vu que leur chaudière sont en hyper critique. Mais évidemment si tu prends l’énergie totale contenue dans l’uranium et lui l’énergie potentielle récupérable vous ne pourrez jamais être d’accord !

    Pour le gros lapsus ! Je pensais m’adresser à des électriciens !
    Dans une centrale nucléaire un aéro-réfrigérant est calculé pour 2 turbines. Comme ils en ont 6 à Gravelines ça fait 3 aéro-réfrigérants en service plus un en secours permanent. En fait je ne connais pas Gravelines, je n’y ai jamais mis les pieds, mais je suis en droit de penser qu’elle n’est pas différente de celles que l’on a ici !
    La prochaine fois j’ajouterai : « dans CHAQUE aéro-réfrigérant en service » (et en fait c'est plus plus près de 3 que de 3,4 mais je ne connais pas leur température d'entrée condenseur)
    Papy solaire à la retraite.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. schema installation chaudiere bois avec solaire et chaudiere electrique
    Par ludocool33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 48
    Dernier message: 05/02/2016, 05h16
  2. installation solaire pour panneau publicitaire
    Par minibus dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/08/2009, 17h54
  3. Installation électrique d'un chaffe eau solaire
    Par Bobol17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/02/2009, 18h16
  4. [Blanc] Glacière électrique Eelectrolux RC 1070 schéma ?
    Par lourdood dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/06/2008, 14h53
  5. [Divers] Polarité glacière électrique
    Par tisther dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/07/2007, 19h05