Discussion fermée
Page 11 sur 19 PremièrePremière 11 DernièreDernière
Affichage des résultats 301 à 330 sur 561

L'économie d'énergie : une utopie ?



  1. #301
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?


    ------

    Pour les matheux qui veulent m'expliquer ce qu'est une exponentielle mais qui s'attaquent à une tâche désespérée...
    Le progrès permet de changer de dimensions. Je parle de ruptures technologiques... De choses inconcevables (électricité, ressouces liées à l'atome, engrais chimiques, chimie...) D'autres moins techno comme l'hygiène.
    Je ne parle donc pas de la diffusion des inventions connues qui amè-ne une progression exponentielle. Mais de ce qui résulte de la recherche fondamentale (dont les fruits sont des retombées en générales peu prévisibles)
    Qui sait, Gilles, tu vas peut-être nous trouver quelque chose de fabuleux, là-haut? Je nous le souhaite
    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #302
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Salut Noisette,
    Je n'ai pas cherché a t'insulter j'espère que tu ne le penses pas. Pour ce qui est du système Français je ne sais pas à quel point c'est grave.
    En passant si c'est vrai ta start-up en agronomie bonne chance. Tant mieux si tu trouves quelques choses.
    Salut Nadolarin,
    Je suis désolée que tu puisses penser m'avoir insultée. Pas de problème. Pour le travail, on essaie d'avancer dans un monde difficile, celui de l'agriculture où les choses ont du mal à bouger, en France évidemment.
    Mais nous sommes Français, malheureusement.

  4. #303
    wizz

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Bien sûr, ces pays ont ce qui se fait de pire en gouvernants. Mais enfin, il ne faut pas désespérer de l'humain.
    Regarde, mon PC portable valait 5000 euros il y a 10 ans. Maintenant, il vaut dix fois moins. Pourquoi cela ne serait pas la même chose avec le nucléaire?
    Il y a 2 paramètres qui entrent en jeu.
    1) production en grande série, maitrise du process...
    2)Il y a 10 ans, l'informatique (software et hardware) est produit au Japon, Amérique, Europe occidentale. Des pays qui ont un cout salarial élevé, et qui nous procure ainsi un pouvoir d'achat élevé.
    Aujourd'hui, à de très rare exceptions, assemblage en Chine, composants fabriqués à Taiwan, software écrit en Inde...
    Ceci fait que le cout du produit a baissé. Mais les personnes qui ont perdu leur emploi chez nous ne peuvent plus participer à la consommation, donc appauvrissent le pays.

  5. #304
    wizz

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Le maire d'un village de 200 habitants au fin fond de la Creuse, ça m'étonnerait fortement qu'il soit rénuméré de 15000E/mois pour sa fonction. C'est plus souvent un paysan, instituteur, boulanger ou autre métier tout aussi ordinaire et qui y consacre quelques heures par mois à sa mairie. Sa "rénumération" suffit tout juste à compenser le temps consacré.

  6. #305
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    nous nous écroulons EN FRANCE. Ailleurs, ça va...
    côté abrutissement automobilistique, c'est vrai, on se rapproche des EUA
    dans les autres domaines, faudrait que tu aboules quelques comparaisons

    Si certains veulent vivre en esclavage, pas de problème, ça ne me gène pas. "Ils sont libres d'être esclaves". C'est ce que je pense de pas mal de Français
    on sent la dominatrice...
    encore faut-il avoir le choix. C'est pourquoi le chômage et le RMI ont été conçus. L'abus du système est un autre problème

    Je cherche à minimiser les risques
    tu rigoles? pas autant que moi...
    et puis ton système 4*4 est encore un joli reflet de tes principes: dans un accident, le véhicule le plus lourd est le plus meurtrier, donc tu maximises les risques chez les conducteurs de voitures moins lourdes et donc plus économique que ton 4*4. Il entraîne donc les gens à vouloir des voitures de plus en plus grosses pour 'avoir le dessus' dans un accident
    avec des types bornées comme toi, on arrive assez facilement à se dire que les économies dénergie sont une utopie, en fin de compte
    Le progrès permet de changer de dimensions
    au début la terre est plate, et on vit dans des grottes
    on en arrive à vivre sur une sphère en vivant dans des immeubles et valorisant de plus en plus les m² habitables et agricoles, et on pense même à s'extirper de notre planètes
    les dimensions (les lieux, en gros) 'augmentent' mais de là à dire que l'on pourra ranger ses meubles et affaires dans une autre dimension, pas encore trouvée, on arrive à la SF
    Le maire d'un village de 200 habitants au fin fond de la Creuse, ça m'étonnerait fortement qu'il soit rénuméré de 15000E/mois pour sa fonction
    elle raconte n'importe quoi, c'est même pas le salaire d'un ministre


    Me faites pas rire, les USA, je connais et ce n'est pas ce que vous racontez
    oh, vas-y, yo, elle est trop forte, hé elle connaît les steilltss, trop la meuf, trop trop quoi
    bon alors, cékankonl ferme ce sujet?

  7. #306
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par wizz
    Il y a 2 paramètres qui entrent en jeu.
    1) production en grande série, maitrise du process...
    2)Il y a 10 ans, l'informatique (software et hardware) est produit au Japon, Amérique, Europe occidentale. Des pays qui ont un cout salarial élevé, et qui nous procure ainsi un pouvoir d'achat élevé.
    Aujourd'hui, à de très rare exceptions, assemblage en Chine, composants fabriqués à Taiwan, software écrit en Inde...
    Ceci fait que le cout du produit a baissé. Mais les personnes qui ont perdu leur emploi chez nous ne peuvent plus participer à la consommation, donc appauvrissent le pays.
    J'aime bien ton analyse Wizz car elle est clinique, objective.
    Le niveau de vie des pays vers lesquels se tourne la production augmente (Chine, Taiwan, Inde) et baisse chez nous.
    Tout à fait d'accord.
    Et que faire?

  8. Publicité
  9. #307
    GillesH38a

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Les romains, mauvais exemple... Ils ne se sont pas appuyés sur le progrès pour se maintenir. Tu aurais été plus inspiré de prendre les grecs comme exemple.
    C'etait un exemple du raisonnement "si ca s'est bien passé jusque là, pas de raison que ça s'arrête." Tu fais la même erreur avec le progrès technologique qu'un Romain avec la puissance militaire. Notre progrès est un colosse aux pieds d'argile, l'argile est : les énergies fossiles. Si tu ne veux pas le voir, tant pis pour toi, tu vivras assez pour t'en rendre compte.

    De toute façon, je suis d'accord pour dire que nous nous écroulons EN FRANCE. Ailleurs, ça va...
    Les Etats-Unis seront encore plus touchés par la récession mondiale, parce qu'ils se sont construits à l'époque de l'abondance énergétique. Ils consomment 2,5 fois plus que nous, pour un niveau de vie moyen assez comparable. La structure géographique de leur peuplement avec des grandes mégalopoles les rend terriblement vulnérables aux transports, qui seront les premiers touchés avec la dépletion pétrolière. L'Europe avec ses habitats traditionnels est paradoxalement mieux protégée.

    Oh la pirouette! Je trouve mon exemple très bon au contraire. Et j'imagine l'astrophysicien qui se met à calculer la masse de silice nécessaire à la confection du super télescope à lentille de verre nous disant "Il n'y a pas assez de matière dans le système solaire pour pour faire une lunette pour voir tout le système solaire"
    Désolée, je trouve cette comparaison très rigolotte.
    Rigole si tu veux, sauf que ça n'a ni vérité, ni pertinence historique
    Histoire quelque peu surfaite que celle de Galilée. Mais c'est un autre débat. Me compares-tu à l'inquisition? Tu te trompes. La liberté est la plus grande des valeurs.
    Comme pour Rome, je te compare mutatis mutandis
    Je ne dis pas que tu défends les positions de l'Inquisition, mais tu te places dans la même position : celle qui croit que les valeurs traditionnelles sont éternelles, et que ce qui a marché 100 ans ne peut pas s'écrouler.


    Dois-je comprendre que tu serais contre le progrès technologique?. Ce que je sais des pays "en voie de développement" (que je connais bien pour y travailler), c'est qu'ils n'ont pas, et c'est pas peu dire, de système libérale
    Le système libéral est sûrement le meilleur pour développer l'économie, mais encore une fois il ne protégera pas contre les lois de la thermodynamique.
    Je constate d'autre part que du point de vue du bonheur global de la société, il n'a pas changé grand chose...

    Je ne compte pas avoir d'accident mortel, ni pour moi, ni pour les autres et c'est pourquoi je roule prudemment. Je cherche à minimiser les risques.
    Ben alors a quoi ce te sert d'acheter une voiture chere? encore de l'argent donné à des incapables !

  10. #308
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par wizz
    Le maire d'un village de 200 habitants au fin fond de la Creuse, ça m'étonnerait fortement qu'il soit rénuméré de 15000E/mois pour sa fonction. C'est plus souvent un paysan, instituteur, boulanger ou autre métier tout aussi ordinaire et qui y consacre quelques heures par mois à sa mairie. Sa "rénumération" suffit tout juste à compenser le temps consacré.
    C'est sûr, et il a des responsabilité puisque dans notre société, l'état te décharge de TA responsabilité. Donc si tu tombes sur un chemin communal pas entretenu (et sans panneau ATTENTION AU RAVIN), tu pourras essayer de te retourner contre lui. CA peut marcher...
    Pour 15000€, j'avais dit 50000 habitants. C'est vrai (plus de 10000€ en tant que maire + différents revenus en tant que président des HLM... etc. Le président d'une communauté de commune riche fait 15000€ et ne les vaut pas.)
    Là encore pas une communauté de commune rurale, bien entendu.
    Tu veux une bonne retraite, fais-toi élire député... http://www.local.attac.org/attac53/a...id_article=64)...
    Juppé est un excellent exemple pour notre jeunesse.
    BREF, avant de faire des économie de bout de chandelle qui nous ruinerons pour des cause vagues et incertaines, commençons par "optimiser" de ce côté-là.

  11. #309
    GillesH38a

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    C'est sûr, et il a des responsabilité puisque dans notre société, l'état te décharge de TA responsabilité. Donc si tu tombes sur un chemin communal pas entretenu (et sans panneau ATTENTION AU RAVIN), tu pourras essayer de te retourner contre lui. CA peut marcher...
    Pour 15000€, j'avais dit 50000 habitants. C'est vrai (plus de 10000€ en tant que maire + différents revenus en tant que président des HLM... etc. Le président d'une communauté de commune riche fait 15000€ et ne les vaut pas.)
    Là encore pas une communauté de commune rurale, bien entendu.
    Tu veux une bonne retraite, fais-toi élire député... http://www.local.attac.org/attac53/a...id_article=64)...
    Juppé est un excellent exemple pour notre jeunesse.
    BREF, avant de faire des économie de bout de chandelle qui nous ruinerons pour des cause vagues et incertaines, commençons par "optimiser" de ce côté-là.
    bon là excuse moi mais c du portnawak de chez portnawak, comme disent les djeunes. Tu crois sauver la France en rabiotant les salaires des maires des communes de plus de 50 000 habitants? Et pourquoi pas en raccourcissant de 2 cm la largeur des routes départementales?
    Il y a un argument de bon sens de payer assez bien les administrateurs, c'est que ça limite la corruption (je sais elle est quand meme bien développée, mais ça serait encore pire !) Et franchement, les stock options et les parapluies dorés lorsque des patrons incompétents se font licencier après avoir coulé leur boite, c'est tout aussi scandaleux!

  12. #310
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    elle raconte n'importe quoi, c'est même pas le salaire d'un ministre
    Tu vis où? Qu'est-ce que tu crois? que le système français est égalitaire?
    Je te dis que quand un homme (ou une femme politique) arrive au pouvoir, il se sert.
    A la différence d'un PDG ou d'un gérant de société, il n'y a pas de bilan de fin d'année pour réguler tout cela. Et les promesses électorales coûtent cher.
    Un maire est devenu plus important qu'un député (je ne parle pas de la Creuse, évidemment, il y a encore des gens qui ont les pieds sur terre)
    Mon maire loge 35% de la population. Il s'occupe des écoles primaires, des ordures-culture-égouts ( ) de la sécurité, du sport, des parcs&jardins, des fleurs, de la voirie, des transports urbains.
    Il nous organise des fêtes qui se terminent en pugilat. Ils rénovent, redessinent, rachètent, financent mais ne revendent pas.
    Microsoft, c'et de la rigolade à côté!
    La mairie? C'est le plus gros employeur de la ville. Je ne voudrais aucun de leurs employés dans ma boite. J'en connais pas mal, les bons sont déjà partis.
    Je ne te cite pas les associations satellites qui vivent des impôts locaux.
    Il nous ont fait avec les écolos une piste cyclable et je te jure que JE N'Y AI PAS VU 30 VELOS EN PLUS DE 1 AN. Véridique.
    Liberté, Egalité, Fraternité...

  13. #311
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par gillesh38
    Notre progrès est un colosse aux pieds d'argile, l'argile est : les énergies fossiles. Si tu ne veux pas le voir, tant pis pour toi, tu vivras assez pour t'en rendre compte.
    Merci, je ne suis pas pressée... Qui te dis que je resterai pour voir cela? Je pourrais aussi quitter notre sinistrose, sport national contre lequel on ne lutte pas, bien au contraire.
    Les Etats-Unis seront encore plus touchés par la récession mondiale, ... et ... seront les premiers touchés avec la dépletion pétrolière. L'Europe avec ses habitats traditionnels est paradoxalement mieux protégée.
    Je ne suis pas inquiète pour eux. Les Etats Unis défendent leur intérêts et leurs compatriotes. C'est un pays avec un mental de jeunes. Ils ont décidé de relever les manche à la différence de chez nous.
    ce qui a marché 100 ans ne peut pas s'écrouler.
    Bien sûr que cela s'écroule. Je parle du système redistributif qui lui n'a jamais marché.
    Le système libéral est sûrement le meilleur pour développer l'économie, mais encore une fois il ne protégera pas contre les lois de la thermodynamique.
    Je constate d'autre part que du point de vue du bonheur global de la société, il n'a pas changé grand chose...
    Je ne sais pas pour chez nous. A nos âges, le libéral, on ne l'a jamais connu...
    Ben alors a quoi ce te sert d'acheter une voiture chere? encore de l'argent donné à des incapables !
    Non à des japonais . D'abord un TOYOTA RAV4, c'est moins cher qu'un Espace, ça consomme moins, ça se gare mieux et c'est plus sympa.
    En plus, ça énerve les écolos!

  14. #312
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par gillesh38
    Salut
    Le solaire ne produit même pas 0,1 % de la puissance mondiale. "produire 10 fois plus" parait anodin, mais c'est multiplier les panneaux solaires par 10 000. C'est non seulement techniquement impossible, mais economiquement absurde, car l'effort fait dans l'investissement serait alors très supérieur à la puissance qu'on en retirerait pendant un bon nombre de decennies!

    Oui bien sûr : exemples : les réserves de platine connues ne suffiraient pas à équiper toutes les voitures de piles à combustible, ...
    Salut,

    Bon j'arrive toujours entre 2 "batch" de messages. C'est à cause du décalage horaire .

    Gilles quand je disais 10 fois plus je parlais par rapport à la production mondial d'énergie, pas celle du solaire. Alors c'est encore plus absurde que tu le penses. Je vais mieux m'expliquer. Cette idée lancé en l'air est à mettre en rapport avec un message précédent sur l'automatisation total de la production.

    Je suis dans l'utopie ici mais si une production est automatisé à 100%, et qu'un propriétaire d'une immense superficie si met, il est possible de produire une quantité phénoménale de panneaux solaires à coût(en monnaie) nul. Un robot sonde le terrain, d'autres exploitent le minerai. D'autres réparent les robots. Tout ça avec les ressources disponibles sur l'immense terrain. Si une telle automatisation est possible, l'investissement en capital se limites aux robots et équipements qui partent la chaîne.

    Merci à toi et moijdikssékool pour les infos sur les pénuries de matières possibles. S'il y a d'autres infos je suis preneurs.

    Sérieusement je veux bien qu'on disent qu'il y a trop d'humains sur la Terre mais à moins de partir dans une croisades meurtrières le nombres d'humains va augmenter. Il faudra produire beaucoup plus pour satisfaire tout ce beau monde. Même avec un mode de vie minimaliste, il faudra produire plus.

    Est-ce que c'est plus absurde de continuer avec le pétrole parce qu'il "coûte" moins cher ou de miser sur des solutions d'avenir et se relever les manches?

    A+ tout le monde

    Nad

  15. Publicité
  16. #313
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Tu vis où? Qu'est-ce que tu crois? que le système français est égalitaire?
    j'essayais juste d'utiliser une notion qui fait souvent défaut à l'automobiliste moyen: la logique
    quand un ministre gagne 14000euros et que les maires en dépendent, ces derniers gagnent moins, je n'invente pas le fil à couper le beurre (http://www.politique.com/dossiers/fr...iques-2005.htm)
    mais bon, quant à savoir qu'ils gagnent trop, mouais. Il y a à peine plus de 100villes qui ont plus de 50.000habitants (http://management.journaldunet.com/v...1/france.shtml)
    La mairie? C'est le plus gros employeur de la ville. Je ne voudrais aucun de leurs employés dans ma boite. J'en connais pas mal, les bons sont déjà partis
    moi, c'est les hystériques dont je ne veux pas
    Je ne te cite pas les associations satellites qui vivent des impôts locaux
    heureusement, sinon on construirait encore plus de routes. T'imagines? la culture remplacée par quelques cm de bitumes? ouf on a eu chaud
    Il nous ont fait avec les écolos une piste cyclable et je te jure que JE N'Y AI PAS VU 30 VELOS EN PLUS DE 1 AN. Véridique.
    il faut en construire un max de chez max...
    En plus, ça énerve les écolos!
    ... rien que pour énerver les automo, surtout les conducteurs de 4*4 qui prennent encore plus de place
    Liberté, Egalité, Fraternité...
    comme tu dis
    Je pourrais aussi quitter notre sinistrose, sport national contre lequel on ne lutte pas, bien au contraire
    ouais, brûle ton 4*4
    Je ne suis pas inquiète pour eux. Les Etats Unis défendent leur intérêts et leurs compatriotes. C'est un pays avec un mental de jeunes. Ils ont décidé de relever les manche à la différence de chez nous.
    évidemment, on les a déjà retroussées au max (mais ca veut pas dire qu'on fait pas fonctionner une usine à gaz. D'ailleurs, dans une usine à gaz, faut boucher les trous tout le temps et on peut passer son temps à le faire). Pour arriver aux 35h, malheureusement les étasuniens portent des chemises XXXXXXXXXXXL et les manches sont plus longues, ce sera plus dur...

  17. #314
    DonPanic

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Pour le travail, on essaie d'avancer dans un monde difficile, celui de l'agriculture où les choses ont du mal à bouger, en France évidemment.Mais nous sommes Français, malheureusement.
    Tu te crois au temps de la semeuse, ou quoi ? On est la seconde agro-industrie au monde.
    Mais tu tombes des nues, ma pauvre, ça fait plus de 25 ans que la plupart des éleveurs de bovins que je connais ont leur bétail nourri et suivi par informatique. Soit un équipement en ordinateurs supérieur et antérieur de loin au reste de la population qui n'a basculé vers l'informatique qu'avec l'arrivée de l'ADSL.
    Des fermières communicant avec leur bonhomme de mari sur leur tracteur par CB...bien avant l'arrivée des portables.
    Dire que le monde agricole a du mal à bouger, c'est d'une bêtise...

  18. #315
    Skippy le Grand Gourou

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Qu'est-ce qui te fait dire que la pollution augmente gravement? [...] Ce principe de précaution nous fait foncer dans le mur.[...] Le CO2 ? Ca fait pousser les arbres ![...]Nous respirons probablement mieux que dans les années 70 et mieux qu'au 19eme siècle. D'ailleurs, nous vivons plus longtemps ![...]Pour les citations du Monde, de Liberation et de Nature, ces journaux sont engagé dans le lutte pour la taxation tout azimut.[...]Un fonctionnaire pour lever la taxe, un pour exonérer ou bien distribuer les subventions aux associations méritantes et un fonctionnaire pour contrôler tout cela et éviter les abus. C'est trois emplois créés. C'est pas beau, ça?[...]Je ne crois que nous ayons une influence notable sur le réchauffement. N'oublie pas que quand j'étais petite, nous allions vers un refroidissement.[...]Tu vas te plaire en France car tu sembles aimer les vérités approximatives et les taxes.[...]Savez-vous ce que disent les gens qui travaillent dans le pétrole : « si les gens savaient ce qu'il y a comme pétrole, ils n'accepteraient pas de le payer le prix qu'ils le paient »...[...]Les gens sont résignés. Ils ont peur de l'avenir alors qu'il suffit de se remonter les manches, de travailler (pour soi) et de se battre pour éviter la lourde tendance redistributrice française... qui essaie de se parer d'idées altruistes.[...]Il me semble que la recherche fondamentale est un peu en retrait et que depuis la théorie quantique, on ne trouve plus grand chose...[...]La pollution est probablement moindre qu'au 19eme siècle. Les avancées se font avec des nuisances que la science corrige après [...]A 14h en été une forêt produit plus d'ozone que le boulevard périphérique. Les pesticides pour l'homme s'appellent des antibiotiques ou des médicaments. Si on en mesure dans l'eau, cela veut dire qu'on a des techniques de mesure efficaces sans pouvoir préjuger d'un queconque retentissement sur l'individu ou le poisson. Si on mesure dans les cours d'eau des médicaments antisida, faudra-t-il arrêter d'en produire? Pour le rechauffement de la planete anthropique, je n'y crois pas.[...]Je rappelle que en France la moitié des français ne paient pas d'impôts (ce qui en plus leur ouvre des droits...) Et ils ne sont pas pauvres et malheureux, croyez-moi.[...]L'interdiction du DDT est le symbole de la bêtise crasse écologique et eugénique[...]COMPRENEZ MOI BIEN, ça se réchauffe sûrement mais ça l'a déjà fait et on n'y est pas pour grand chose. Par contre, j'ai bien compris bien que le lobby écolo veuille nous taxer avec cela.[...]Nous sommes dans un pays communiste.[...]le communisme est pire que le nazisme en nombre de mort[...]je vous assure que le privé est mieux et moins cher (comme d'habitude).[...]En fait, je ne crois vraiment pas au rôle de l'homme dans le réchauffement.[...]
    Les écologistes infiltrent nos institutions pour faire leur propagande.[...]Pas du tout, le communisme est totalitaire comme le nazisme. Et porte la boucherie dans ses gènes. Il n'y a pas de contre exemple.[...]pourquoi la ceinture de sécurité pour le conducteur?[...]des démarches scandaleuses de lobbying antinucléaire, anti OGM, anti progrès.[...]Par contre, reste le problème des choses qui mettent en jeu une responsabilité du groupe sociale : les lois contre la vitesse excessive ou un éventuel réchauffement de la planète. Et qui sont graves car elle restreignent la liberté qui est une valeur sacrée (c'est mon credo).[...]Bien sûr que je pense que nous sommes dans un pays socialement communiste. Il semble normal de piquer à l'autre ce qu'il a gagné en travaillant. Tout cela parce que l'on ne travaille pas.[...]En plus on diabolise la notion même de libéralisme. C'est normal car il y a tant de gens qui vivent du système.[...]Une des solution pour piéger le carbonne est de couper les forêts pour que le CO2 soit piégé dans le sol.[...]l'ultralibéralisme (ou en fait le libertarisme)[...]Les américains sont les premiers partout (économie, sport, culture, Nobel, science, guerre...) En fait, on ne prends d'eux que les défauts.[...]Je viens d'une famille d'enseignants communistes.[...]L’étatisme fabrique des pauvres.[...]J'espère avoir gardé un esprit critique et ne pas croire à la première baliverne venue ou aux litanies que Bjorn Lomborg énumère dans son excellent livre "l'écologiste septique"[...]je suis sure qu'on n'a pas fini d'explorer tout les bénéfices et les bienfaits du nucléaire.[...]En France, on a tout ce que tu veux comme opinion, sauf le libéralisme![...]Très bien que ça fonde... La sibérie, le Groenland et le Canada + Alaska, ça va bien faire 20 millions de km² en plus pour l'agriculture. On profitera du CO2 en excès, je suis sûre que ça doit doper les plantes. J'imagine que dans ces contrées chaudes et nordiques, la lumière manquera. Mais Monsanto va nous arranger cela avec des OGM.[...]Attention Je pense et je crois ce que je viens de dire ![...]50% des pauvres aux USA sont propriétaires de leur appartement.[...]Mon monde n'est pas fini.[...]
    Et oui, le problème dans ton système est de donner le pouvoir aux politiques. Ils adorent ça et légifèrent en y connaissant rien. La plupart sont instituteurs guère plus.[...]Les Etats Unis défendent leur intérêts et leurs compatriotes. C'est un pays avec un mental de jeunes.[...]Je parle du système redistributif qui lui n'a jamais marché.[...]

    De toute façon, l'effet de serre c'est encore un complot du lobby franc-maçon !...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  19. #316
    Iforire

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonjour,

    Après des interventions comme celles là, qui peut encore dire que l'homme est égocentrique ?
    Noisette, tu devrais devenir conseillère en environnement pour notre futur (selon lui) président, vous vous entendrez bien niveau parano (si tu n'as pas déjà ta carte...)
    En tout cas, chapeau à tout ceux qui prennent le temps de répondre calmement !

  20. #317
    GillesH38a

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Merci, je ne suis pas pressée... Qui te dis que je resterai pour voir cela? Je pourrais aussi quitter notre sinistrose, sport national contre lequel on ne lutte pas, bien au contraire.
    A moins de partir pour Titan où il y a un sol couvert de méthane gelé, tu auras du mal à trouver un seul endroit au monde qui ne soit pas touché de plein fouet par la déplétion des hydrocarbures.

    http://www.ledevoir.com/2005/06/02/83145.html (avant Katrina!)

    http://forum.actufinance.fr/guerre-d...chine-P115626/

    http://www.bloomberg.com/apps/news?p...LZQ&refer=asia
    Je ne suis pas inquiète pour eux. Les Etats Unis défendent leur intérêts et leurs compatriotes. C'est un pays avec un mental de jeunes. Ils ont décidé de relever les manche à la différence de chez nous.Bien sûr que cela s'écroule. Je parle du système redistributif qui lui n'a jamais marché.Je ne sais pas pour chez nous. A nos âges, le libéral, on ne l'a jamais connu...
    Chaque époque à eu une puissance régnante (la France l'était avant la Révolution!). Elles ont toutes passé la main un jour!

    Non à des japonais . D'abord un TOYOTA RAV4, c'est moins cher qu'un Espace, ça consomme moins, ça se gare mieux et c'est plus sympa.
    En plus, ça énerve les écolos!
    Oui et un Espace ç'est moins cher qu'un tank, ca consomme moins; et ça se gare mieux. Et une Clio c'est pas mieux pour se garer quand meme?

  21. #318
    GillesH38a

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Iforire
    Bonjour,

    Après des interventions comme celles là, qui peut encore dire que l'homme est égocentrique ?
    Noisette, tu devrais devenir conseillère en environnement pour notre futur (selon lui) président, vous vous entendrez bien niveau parano (si tu n'as pas déjà ta carte...)
    En tout cas, chapeau à tout ceux qui prennent le temps de répondre calmement !
    Je pense que la seule raison pour laquelle les modos la laissent parler, c'est qu'ils doivent être pliés de rire.... bon j'aime bien essayer de convaincre, mais à un certain niveau de psychorigidité ça devient dur !

  22. Publicité
  23. #319
    GillesH38a

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Cette idée lancé en l'air est à mettre en rapport avec un message précédent sur l'automatisation total de la production.

    Je suis dans l'utopie ici mais si une production est automatisé à 100%, et qu'un propriétaire d'une immense superficie si met, il est possible de produire une quantité phénoménale de panneaux solaires à coût(en monnaie) nul. Un robot sonde le terrain, d'autres exploitent le minerai. D'autres réparent les robots. Tout ça avec les ressources disponibles sur l'immense terrain. Si une telle automatisation est possible, l'investissement en capital se limites aux robots et équipements qui partent la chaîne.
    Bien sûr ça existe...dans les nouvelles de P.K. Dick ! D'ailleurs en général ça se termine mal, quand les robots n'ont plus besoin des humains ils les éliminent comme des parasites !

    Merci à toi et moijdikssékool pour les infos sur les pénuries de matières possibles. S'il y a d'autres infos je suis preneurs.
    En bref :
    A) la production pétrolière va certainement piquer dans les 15 ans qui viennent, les estimations variant entre ....2006 (l'année prochaine!) et 2025, le plus probable étant entre 2010 et 2015.

    B) Le pétrole est utilisé par 95 % des transports, et 100 % des transports aériens, absolument indispensables à toute l'économie moderne, et tout particulièrement la mondialisation.

    C) A cause de la faible élasticité des prix sur la demande(on accepte de payer notre pétrole même quand ça devient cher, sans baisser sensiblement notre consommation), une baisse physique de la production fera très certainement exploser le prix du baril au dessus de 100$, probablement plusieurs centaines de $. En effet si il n'y en a pas pour tout le monde, il faut que les prix montent jusqu'a ce que ça dissuade les gens d'en acheter, la multiplication des pains n'existe que dans la Bible !

    D) Aucune énergie de remplacement n'est quantitativement assez développée pour remplacer le pétrole à si court terme; a part les biocarburants, elles ne produisent de plus que de l'électricité, qui ne sera pas le facteur le plus critique puisqu'elle est surtout produite par des centrales à charbon ou nucléaires en France. Autrment dit il n'y aura aucune demande forte des consommateurs pour les développer.
    Ce qui va se tendre, c'est les biocarburants et le bois de chauffage (ça commence déjà d'ailleurs). Mais là aussi la demande va faire exploser les prix.

    =====> une récession mondiale dans les années 2010 parait actuellement absolument inévitable. Après c'est l'inconnue....je ne vois pour ma part aucune solution réaliste actuellement pour éviter des décennies de récession.

  24. #320
    invité576543
    Invité

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par gillesh38
    Bien sûr ça existe...dans les nouvelles de P.K. Dick ! D'ailleurs en général ça se termine mal, quand les robots n'ont plus besoin des humains ils les éliminent comme des parasites !
    Mouais... La réponse est un peu exagérée à mon avis. Ce que Nadolarin est tout à fait dans le domaine du possible, mais cela demande une technologie qui reste à développer, et cela prendra pas mal de temps, beaucoup trop pour les problèmes à moyen terme.

    Quand au syndrome de Frankestein, c'est un autre sujet...

    Cordialement,

  25. #321
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    La mairie? C'est le plus gros employeur de la ville. Je ne voudrais aucun de leurs employés dans ma boite. J'en connais pas mal, les bons sont déjà partis
    Je vois ce que tu veux dire. La mairie devrait, pour telle ou telle tache, faire un appel d'offre et ainsi distribué ses sous au moins vers des sociétés privés qui devraient faire le boulot avec plus d'entrain
    il y a peut-être des taches à effectuer qui ne peuvent être tenues par une société privé parceque la tache est courte dans l'année ou que la tache doit être effectuée tout de suite, pas le temps d'attendre l'appel d'offre
    l'autre fois, je voyais des employés de mairie qui appliquait la technique du brulis (bruler les herbes qui dépassent entre les pierres avec une sorte de (petit) lance flamme, technique affreusement gourmande en énergie). La plupart des touffes qu'ils brulaient étaient à peine noircies... Mais bon peut-être est-ce la seule technique

  26. #322
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    j'essayais juste d'utiliser une notion qui fait souvent défaut à l'automobiliste moyen: la logique
    quand un ministre gagne 14000euros et que les maires en dépendent, ces derniers gagnent moins, je n'invente pas le fil à couper le beurre (http://www.politique.com/dossiers/fr...iques-2005.htm)
    mais bon, quant à savoir qu'ils gagnent trop, mouais. Il y a à peine plus de 100villes qui ont plus de 50.000habitants (http://management.journaldunet.com/v...1/france.shtml)
    Je te dis que mon maire fait cela...
    moi, c'est les hystériques dont je ne veux pas
    Tu deviens insultant? Une hystérique qui emploie une trentaine de personne. Et toute mon équipe travaille dur pour gagner sa vie et payer ses charges. N'oublie pas que ce sont les entreprises qui font tourner le pays.
    Une hystérique qui est en train de partir à l'étranger pour y développer une activité qui permet de cultiver mieux et moins cher (sans OGM). Cela n'interesse pas en France de faire plus propre.
    heureusement, sinon on construirait encore plus de routes. T'imagines? la culture remplacée par quelques cm de bitumes? ouf on a eu chaud
    Les associations seraient le moyen de limiter les inégalités, de les combattre, de redistribuer. En fait, c'est devenu un réseau de copinage.
    La culture est un bon exemple des bienfaits des systèmes redistributistes et étatiste comme le notre. Nous ne valont plus rien culturellement.
    Si tu es un peu curieux, regarde ce blog :
    http://citoyendurable.blogspot.com/2...on-utopie.html
    il faut en construire un max de chez max...
    Ben voyons, construire des pistes cyclables alors que personne s'en sert! tu es un gestionnaire, toi.
    Ou un ayatollah du vélo. Le Pol Pot de l'écologie. Et moi je suis une hystérique...
    évidemment, on les a déjà retroussées au max (mais ca veut pas dire qu'on fait pas fonctionner une usine à gaz. D'ailleurs, dans une usine à gaz, faut boucher les trous tout le temps et on peut passer son temps à le faire). Pour arriver aux 35h, malheureusement les étasuniens portent des chemises XXXXXXXXXXXL et les manches sont plus longues, ce sera plus dur...
    En France, on n'a pas retroussé les manches. On a détroussé
    les pauvre manches.
    Aux USA, ils travaillent 2 mois de plus par an par rapport aux Français.

  27. #323
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Tu deviens insultant
    c'est moi kai commencé ptêt? les écolos, les individus qui vivent du travail des autres, moi même (quand tu parles de liberté avec ton auto, 4*4 qui plus est)
    Je te dis que mon maire fait cela...
    qui croire? le discours officiel à 4000euros ou le tien à plus cher qu'un ministre?
    Cela n'interesse pas en France de faire plus propre
    et la commission européenne, t'as essayé? c'est pas la première fois que la France se fait tiré les oreilles par des gens qui ont décidé de construire un monde meilleur en ne fuyant pas les problèmes. Mais bon, c'est sûr, c'est pas super rapide et ces chers bénefs qui te permettront de t'acheter ton 4*4 de 4tonnes ne viendront pas de suite. L'hystérie et la patience ne font pas bon ménage
    Si tu es un peu curieux, regarde ce blog :
    le milieu artistique est pas évident, surtout quand il est question d'argent
    c'est très encadré mais il est vrai que ca mène à des abérrations: l'autre jour une 'intermittente' sur Lyon (mais qui se trouvait pas loin du casting) participait à un tournage à Belfort: la paye ne lui payait même pas le trajet A/R (à raison de 30c/km). pourquoi faisait-elle ça? pour avoir des cachets (quelques dizaines par an) afin d'avoir le statut d'intermittence. Résultat: on entretient une usine à gaz

    quant à son calcul 6000euros/moi, il est un peu simpliste, il faut compter les charges etc...
    de plus, à la remarque
    10 millions d'euros par an à des gens qui n'y mettront jamais les pieds et qui sont contraint à payer
    il faut relire plus haut:
    Nous avons prévu un budget annuel de 10 millions d'euros. Nous misons sur 30% de recettes propres, tirés de la billetterie, du sponsoring et du mécénat, et surtout de la location des lieux pour des salons ou des événements
    Ben voyons, construire des pistes cyclables alors que personne s'en sert! tu es un gestionnaire, toi. Ou un ayatollah du vélo. Le Pol Pot de l'écologie. Et moi je suis une hystérique...
    estime toi heureuse qu'il y a encore des voitures dans les rues de nos villes, vu la PUANTEUR, le BOUCAN, la NOCIVITE, la CRASSE, l'ENCOMBREMENT, LE MANQUE DE SANTE, le DANGER, le POTENTIEL RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE que ça génère. Mais bon, c'est l'hystérie collective, alors bon

    Aux USA, ils travaillent 2 mois de plus par an par rapport aux Français.
    ca veut rien dire, parceque si c'est pour faire fonctionner une usine à gaz encore pire que la nôtre...
    ensuite, paraît qu'on est les plus productifs au monde
    et HEUREUSEMENT que le social est passé par là, avant on travaillait 40, 50, 60 ou même 70heures par semaine (les transporteurs par ex, j'en connais un)

  28. #324
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Une hystérique qui est en train de partir à l'étranger pour y développer une activité qui permet de cultiver mieux et moins cher
    il y a aussi l'hystérique météo:
    toi qui causait météo, comment expliques-tu qu'
    Au 1er octobre 2005, les sols superficiels sont extrêmement secs dans l’Oise, la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, l’Indre-et-Loire, la Vendée, les Deux-Sèvres, la Vienne, la Charente-Maritime et la Gironde. Ils sont aussi particulièrement secs dans la Somme, l’Aisne, la Marne, les départements d’Ile-de-France, l’Eure-et-Loir, le Loir-et-Cher, la Sarthe, l’Orne, le Calvados, la Manche, la Mayenne, l’Ille-et-Vilaine, les Côtes-d’Armor, le Morbihan, la Charente, la Dordogne, le Lot-et-Garonne, l’Allier, la Saône-et-Loire, le Rhône et la Loire voir la carte http://www.meteofrance.com/img/wlp/000/000/921/9213.jpg
    ? hein? toi qui nous parle de meilleure culture
    tu crois peut-être qu'il faut construire des centrales de dessalement, comme tu l'as laissé entendre précédemement? Avec les centrales qu'il faut construire pour faire de l'hydrogène, ca devient l'usine à gaz de chez usine à gaz
    franchement, si le réchauffement continue ainsi (on parle de disparition de la banquise, ca fait des centaines de milliers d'années qu'elle est là), je prends un automo pour taper sur l'autre, plus particulièrement les conducteurs de 4*4 qui nous parlent de 'sécurité', de 'confort'. Bien sûr, je suis comme toi: sans rire

  29. Publicité
  30. #325
    Skippy le Grand Gourou

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Ben voyons, construire des pistes cyclables alors que personne s'en sert!
    Ben si, moi je m'en sert, et je suis loin d'être le seul. Mais bon, comme on est moins haut que les roues d'un 4x4 forcément tu nous vois pas ! Et pis comme un 4x4 ça a des suspensions à toute épreuve, ben quand tu nous roule dessus tu t'en rend même pas compte ! T'as jamais pensé à vérifier sous le châssis si y'avait pas des traces de sang, des fois que ?
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  31. #326
    the_oliver_2000

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Encore ouverte cette discussion
    Quand je pense que parfois on avait même pas le droit de penser au mot politique, font dodo les modos

  32. #327
    Narduccio

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Tu te crois au temps de la semeuse, ou quoi ? On est la seconde agro-industrie au monde.

    Dire que le monde agricole a du mal à bouger, c'est d'une bêtise...
    Depuis 1750, le monde agricole n'a pas arrêter de changer, sans vrais à-coups (quoique), mais continuellement. Il n'y a que dans l'esprit des personnes qui ont jamais ouvert un livre d'histoire (pas l'histoire avec les grandes dates, non l'autre avec les petites gens) pour l'ignorer. Et qussi quelques urbains qui parce qu'ils vivent à la ville depuis 3 ou 4 générations s'imaginent que les campagnes n'ont pas cha,gé depuis que leurs grand-pères ou arrière-grand-pères sont venus travailler à la ville. Il y a eu en moyenne un changement d'nevergure tous les 10 ou 15 ans, relayés par des améliorations continues.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  33. #328
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool
    ...
    Bref, pour résumer, tu n'aimes pas la voiture en général et les 4X4 en particulier!

  34. #329
    Rhedae

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Salut, c'est logique que les jeunes degonflent les pneux des 4x4 (avec des adaptateurs de pompe a velo), ils s'attaquent au symbole du gaspillage d'energie . Les jeunes sont certainement encore plus concient que les autres de la necessité d'economiser l'enrgie .

    http://degonfle.blogg.org/
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  35. #330
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    Tu te crois au temps de la semeuse, ou quoi ? On est la seconde agro-industrie au monde.
    Mais tu tombes des nues, ma pauvre, ça fait plus de 25 ans que la plupart des éleveurs de bovins que je connais ont leur bétail nourri et suivi par informatique. Soit un équipement en ordinateurs supérieur et antérieur de loin au reste de la population qui n'a basculé vers l'informatique qu'avec l'arrivée de l'ADSL.
    Des fermières communicant avec leur bonhomme de mari sur leur tracteur par CB...bien avant l'arrivée des portables.
    Dire que le monde agricole a du mal à bouger, c'est d'une bêtise...
    1000 excuses!!! Je ne me suis pas bien expliquée. Nous sommes en France donc ça ne bouge pas. Non pas à cause des agriculteurs. Certains sont comme tu les décris (nous, nous sommes dans la culture et non l'élevage), mais là aussi, il y a des types super et heureusement!
    Non, je parle de leurs "institutions". Coop, Chambres, instituts techniques, organismes de lobbying, banques, assurances... sans oublier les syndicats (et j'en ai oublié la moitié). Aujourd'hui, sur BFM, il y avait une émission sur l'agriculture où l'on parlait de 175 organisations professionnelles. Pas mal sont installées près des champs... Elysées!
    D'aucunes sont excellentes. Mais pas toutes, loin s'en faut.
    A part ça, on est dans l'étatisme dans toute sa splendeur.
    Avec l'Europe, certaines taxes et subventions qui finançaient ces organismes disparaissent. Ces organismes pour se pérenniser cherchent des financements. Ils sont légèrement inquiets.
    Un exemple? Ces gens-là se sont arrangés pour que tu paies ton sucre 9 F le kg. Ton sucre de betterave bien entendu. Le cours mondial est à 4,50. Ils se partagent le bénéf entre les planteurs et les raffineurs.
    Bon du simple au double... C'est déjà pas mal, non? Avec bien sûr des quotas puisque le type qui à le droit à planter 100 ha de betterave a un privilège important en terme de revenu. D'ailleurs avec 100 ha de betterave, tu roules carrosse! Son voisin n'aura peut-être que 10 ha de quota. Vous voyez que ce n'est pas un monde libéral mais tout ce petit monde s'arrange pour que l'on paie notre sucre avec une marge de 100% par rapport au cours mondial...
    Mais c'est pas tout, en fait le sucre de canne est à 1,70 F sur le marché mondial ce qui pourrait faire au max 3,40 F le kg au détail.
    Mais les agriculteurs et les raffineurs se sont arrangés pour que nous payions le sucre de canne... plus cher que le sucre de betterave! tout cela pour protéger leur marché. Sur notre dos...
    Toutes ces combines avec de plus ou moins bonnes raisons au départ sont contre-nature (je veux dire non régulée par le marché) donc il n'y a aucune raison que cela s'arrête. Sauf que l'Europe libéralise le sucre en 2006. Mais les lobbies agricoles sont en marche.
    Et en France on est gâté par ce type de structures étatiques (eau gaz électricité routes ...)
    On est les dindons de la farce.
    C'est pour cela, entre autre, que lorsque l'on parle d'écotaxe, je me méfie...
    Dernière modification par Noisette ; 12/10/2005 à 18h38.

Sur le même thème :

Page 11 sur 19 PremièrePremière 11 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. H2O-->HHO : Une nouvelle source d'energie ?
    Par fredvh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/03/2008, 11h57
  2. intégrer l'isup après une sup,une utopie?
    Par sadyoner dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/05/2007, 17h37
  3. Une énergie domestique plus propre : un mieux pour la sante et l'économie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2006, 05h42
  4. utopie d'écologiste ?
    Par jojo17 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 18
    Dernier message: 20/03/2006, 17h29