Discussion fermée
Page 18 sur 19 PremièrePremière 18 DernièreDernière
Affichage des résultats 511 à 540 sur 561

L'économie d'énergie : une utopie ?



  1. #511
    invité576543
    Invité

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par uvdr
    ...

    -----


  2. Publicité
  3. #512
    Skippy le Grand Gourou

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par uvdr
    ...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  4. #513
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par uvdr
    l'état n'est ni compétent ni incompétant, c'est une idée hors de propos en ce qui le concerne. il posséde sa propre logique, trés proche d'une logique d'entreprise, il ne s'occupe que de son budget et du moyen de le preserver. être en concordance avec les idées d'Uvdr ou de Noisette n'est pas sa priorité.
    Maintenant j'imagine que tu vas me dire : justement il y a un déséquilibre dans son budget. patiente ma réponse est peu plus bas.
    Bonjour UVDR
    Pas d'accord. L'état cherche à équilibrer un budget.
    Une entreprise parle de bénéfice et de bilan.
    L’état fuit vers l’avant, l’entreprise construit sur le passé.
    Tu ne peux pas comparer les deux. L'état n'est pas sanctionné en cas de déficit abyssal. La société disparaît en cas de déséquilibre passé.
    Citation Envoyé par uvdr
    c'est une sorte de tic chez toi, et je trouve ça halucinant que tu fasses la naïve à ce point. Pour rappel : la France est une Démocratie représentative (et pas du tout participative, ça n'existe pas d'ailleurs) ce qui implique que nous n'avons le droit d'ouvrir notre gueule qu'une fois tout les 5 ans : nous donnons notre voie (ensuite on ne l'a plus, on parle pour toi), et ce système vaut aussi pour tes chers USA.
    Je suis d'accord et je ne remet pas en question la démocratie à ce que je sache. Plus grand monde ne vote. Et nous ne pouvons choisir que des dirigistes en France
    Citation Envoyé par uvdr
    ce qui me permet de racrocher la question du budget soulevée un peu plus haut : ce qu'il faut bien comprendre avec les USA, c'est que le déficit de leur budget (tiens, ils en ont un eux aussi!...malgré leur dynamisme?) alimente leur dette, qui est remboursée par....le monde entier (ils absorbent actuellement 80% de l'épargne mondiale), OOOH YESSSSSS, c'est génial, en plus des diverses taxes et impôts que tu dois à l'état Français Noisette, tu paies aussi pour rembourser leur dette. Mondialiser les coûts, privatiser les bénefices, c'est simple et efficace. t'as même pas besoin d'être amerloc pour participer à leur budget.
    Un état qui se développe peut être en déficit. Il mise sur la croissance. Il créé les conditions de cette croissance. C'est ce que font les USA entre autres. (je rappelle que je ne suis pas pro américaines)
    Si je sais que je suis sûre de gagner plus l'année prochaine, je peux envisager de déménager, de changer ma cuisine en faisant appel au crédit.
    Par contre, si mon salaire ne permet plus de payer mes dépenses et mes agios, cela pose un problème grave.
    Chaque individu, père ou mère de famille responsable en tirerait les conséquences. Notre état, non.
    Pour équilibrer son budget, notre état dit qu'il va faire 2 ou 3% de croissance mais ne le budget est toujours en déséquilibre : il ne sait pas créer un climat propice à la croissance. Il ne sait que dépenser toujours plus.
    Une bonne mère de famille aurait limité ses dépenses...
    Citation Envoyé par uvdr
    tu n'arrêtes pas d'en parler come si c'était une panacée. tu dois confondre avec la "libre entreprise". le libéralisme ne se pratique pas à notre échelle (l'individu), c'est avant tout un systéme qui permet le fonctionnement des marchés financiers (dont les principaux acteurs sont les entreprises qui ont la capacité de gérer de très grosses quantités de liquidité, comme notamment les fonds de pensions et les assurances et de moins en moins les banques) et de ce point de vu la France est libérale.
    C'est toi qui fais une erreur. Le libéralisme implique une conception différente de l'état envers l'individu. Il s'oppose aux différentes formes de dirigisme.
    Mais je ne suis pas une spécialiste du libéralisme. Je suis une entrepreneuse.
    Notre pays est capitaliste aussi... Alors tu vas me dire qu'on est pareil que les USA?
    Notre état truste 25% des emplois. Une poignée d'entreprises issues des monopoles de l'eau, de la construction et autres se partagent les marchés publics en "investissant" dans l'environnement, les autoroutes, la santé... Des monopoles (en cours de démantèlement, heureusement) s'occupent de l'électricité, du gaz, des télécoms.
    Et 95% de PME avec une poignée d'employés bossent comme des dingues pour faire tourner tout cela. Une nouvelle forme d'esclavage.
    Quelle chance en France de voir naître un Bill Gate? Et de voir se développer toute une branche d'activité autour de la micro?
    La chance est nulle sauf si le type fricote avec le pouvoir ...
    Citation Envoyé par uvdr
    tout comme "l'écologie" n'est pas un courant politique mais une science de la vie, le "libéralisme" est un système de financement des marchés qui a son influence sur le fonctionnement d'un état , mais ce n'est pas en soi une philosophie politique (il s'accorde à tous les régimes : capitaliste, socialiste, totalitaire, démocratique, républicain, monarchique,...)
    C'est un système de financement des marché mais avec la notion de libre entreprise qui n'existe plus chez nous (66% de ce qui est produit est confisqué)
    Citation Envoyé par uvdr
    enfin de toi à moi, je trouve ton discours un peu paradoxale. tu restes Française dans la forme (cette façon de raler et de protéger ce que tu considéres comme un acquis à ton bonheur) par rapport au fond de ton discours (cette idée de l'entreprenariat trés proche du capitalisme anglo-américain).
    si tu es vraiment si motivée pourquoi tu ne t'exportes pas vers un pays où tu te sentiras plus à l'aise? il y en a plein, rien qu'en Europe : l'Angleterre, l'Irlande, l'Italie, où les nouveaux entrants de l'est c'est vrai Eldorado pour des gens comme toi (sans ironie).
    J'ai déjà commencé bien entendu et mes derniers emplois créés l'ont été ailleurs qu’en France.
    Pas pour des raisons de fiscalité mais parce que je ne pouvais pas continuer à développer mes projets en France.
    Trop cher (salaires 5 fois moins chers), j'aurais été obligée de perdre ma liberté et de faire entrer des investisseurs dans ma petite PME (une trentaine de personnes, les meilleurs du monde!)
    Je ne te dis pas que penser du capital-risque à la française…
    Ils ne cherchent qu’à te virer de ta boite.
    Citation Envoyé par uvdr
    enfin je termine par une petite citaion de Calaferte qui résume parfaitement ma pensée :
    "...mais ce qui compte aujourd'hui, c'est la faim dans le monde, la non-culturisation des masses, la pollution par l'abus chimique, la démographie anarchique, les menaces de l'arsenal nucléaire. Le reste, madame, on s'en fout!"
    Tu veux une citation :
    "«Les systèmes malthusiens donnent à leurs auteurs toutes les apparences de l'action généreuse, alors qu'ils organisent la misère et la ruine» (Jacques Rueff, 1934).
    Citation Envoyé par uvdr
    voila, voila.
    je sais que ce post n'a plus grand chose à voir avec le débat scientifique dans le fond au moins, mais dans la forme je pense que c'est le cas. je veux dire que depuis un bon moment ce fil draine des idées et des théories (économiques et politiques) auquelles chacun donne la définition qu'il veut. le but de mon intervention est en partie de corriger ce défaut.
    Je t'en remercie.
    J'ai et nous avons d'énormes lacunes en connaissance de ce qu'est le libéralisme. Et je n'ai pas le temps de lire pour les combler (et peu m'importe).
    L'actualité de notre désastreux modèle économique montre l'incapacité de notre système à assurer la prospérité et même l'avenir de ses assujettis.
    Heureusement, la curiosité, les voyages nous permettent de voir que ceci n'est pas une fatalité. Que si nous entrons dans la récession, c'est une rareté dans cette période de croissance mondiale.
    Dernière modification par Noisette ; 28/10/2005 à 21h09.

  5. #514
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par jc_m
    Bonjour,
    Dans le souci du plus grand intérêt général.
    Possession et port d'armes sont interdits en France dans cet esprit, et je n'y vois rien à redire, je suis donc d'accord avec certaines interdictions.
    Une taxe est un outil, au même titre qu'un marteau, qui peut servir à construire ou à détruire.
    Attention, je ne suis plus d'accord avec les taxes en France.
    Pae exemple, une bonne tartine de rillette... On peut aimer ça, sauf si tu as fait des abus avant. PAr exemple, le lendemain d'un réveillon...
    Mon discours dit que l'on a trop de taxes en France. Le réveillon, c'était hier et on a la GDB.

    Mais je ne suis pas libertarienne (c'est à dire libérale libertaire) qui refuse la notion d'état.
    Il nous faut des lois, des flics, des juges, une armée... donc un fisc et des impôts.
    Le domaine régalien...

    Tu me stupéfie quand tu pense pouvoir faire confiance aux politiques.

  6. #515
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Je suis contre la décroissance. Je suis contre la mise en place automatique de taxe pour résoudre tel ou tel problème : en France on en crève.
    Re: Au Québec c'est peut-être 52-55% d'impôt tout inclus et 15% de taxes. Le litre d'essence est redescendu à 99 sous alors qu'il a atteint 1,50$ le litre.

    Tout ça pour dire que la taxation doit avoir une limite. Je ne suis pas comme toi(15-20% d'impôt max) mais je considère que en haut de 49% c'est inhumain/illégitime.

    A+

  7. #516
    bibice

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Tout ça pour dire que la taxation doit avoir une limite. Je ne suis pas comme toi(15-20% d'impôt max) mais je considère que en haut de 49% c'est inhumain/illégitime.
    On en est à combien en France? Le patron débourse 3600 euros pour qu'un ingé touche net 2000 euros sur lequel il devra encore 250 euros d'impot sur le revenu. Et s'il dépense les 1750 euros restant, on lui ponctionne encore 300 euros environ de TVA (en moyenne).

    Donc le patron verse 3600 euros pour qu'un salarié puisse acheter 1450 euros de biens. On dépasse largement les 50%. Sachant qu'il ne peut pas débourser ces 1450 euros si on compte les autres taxes indépendantes du salaire (locaux, foncier, redevance...)

    Evidemment, Peu de français touchent plus de 2000 euros net par mois. (ca fait bien longtemps que je n'ai pas touché ça!)

    je n'ai rien contre le principe de Taxes, mais c'est vrai qu'en Franace elles ont tendance à etre détournées. Qui se souvient de la vignette automobile pour les vieux il y a tres longtemps? Ils l'ont senti passé pendant la canicule. Donc une taxe ponctionnée sur les véhicules polluant pour alimenter l'ADEME : oui, mais combien de temps cet argent va continuer à aller vers l'ADEME?

    Viennent ensuite les nombreuses exonérations qui souvent servent à ceux qui engendrent une grosse partie du probleme.
    Je pense qu'un tracteur de semi-remorque pollue bien plus qu'un 4x4. Mais avec les problèmes que les routiers ont déjà en ce moment, ne vous etonnez pas qu'ils soient éxonérés!!

    Oui aux taxes, mais Noisette n'a pas tout à fait tord, en France elles sont bien souvent très mal utilisées... voir gaspillées.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  8. Publicité
  9. #517
    bibice

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Au fait, au passage, etes vous au courant que l'Etat à changé le nom de la TIPP?

    Et oui, la Taxe Interieure sur les Produits Pétroliers est devenue la TIC : Taxe Interieure sur la Consommation. Comme ça ils n'ont plus besoin de se justifier en taxant les biocarburants... et ils peuvent voir venir l'hydrogene, voir pourquoi pas l'electricité utilisée pour les autos en mettant une norme obligeant un mode particulier de fonctionnement imposant un branchement particulier que seuls les professionnels seront autorisés à utiliser.
    Et biensur, avant de le faire, ils auront demandé conseils à ces mêmes professionnels (constructeurs, fournisseurs d'énergie...) qui n'auront rien trouvé à redire à cette mise en place.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  10. #518
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Re: Au Québec c'est peut-être 52-55% d'impôt tout inclus et 15% de taxes. Le litre d'essence est redescendu à 99 sous alors qu'il a atteint 1,50$ le litre.

    Tout ça pour dire que la taxation doit avoir une limite. Je ne suis pas comme toi(15-20% d'impôt max) mais je considère que en haut de 49% c'est inhumain/illégitime.

    A+
    Ne vient pas chez nous alors (ou juste en vacances !)
    Allez 25% mais pas plus.
    Et pour tout le monde. Pas de progressivité de l'impôt ...
    Il faut sortir du système actuel.

    L'impôt n'est pas une forme de justice. C'est la part dûe par chacun pour ce qui est collectif.

    Je souhaite que le collectif soit réduit au strict minimum (vous inquiétez pas, tant qu'il y aura des hommes politiques, il y aura toujours des petits suppléments , c'est humain)

  11. #519
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par bibice
    Evidemment, Peu de français touchent plus de 2000 euros net par mois. (ca fait bien longtemps que je n'ai pas touché ça!)
    Que tu ne touches pas 2000 euros par mois ne doit pas t'empêcher de mettre en oeuvre ta maxime.

    Avoir le courage d'entreprendre devrait être le seul facteur de succès.

    Je te souhaite très sincèrement de réussir. Et de recommencer si tu échoues. On trouve toujours les moyens de lancer un bon projet. On ne le fait pas pour l'argent, en tout cas pas forcément.

    Et patience...

    Il est plus moral de gagner sa vie en entreprenant. Cette valeur est obsolète en France. Avec 25% de fonctionnaires et probablement 75% d'hommes politiques issus du fonctionnariat on comprends.

    Que peuvent-ils nous pondre ? ... des taxes ... pour de grands projets. La future mode, les pôles d'excellence. Quel gâchis !

    Pour qu'on aille mieux ? Ben non, ça va plutôt très mal ...

    Bibice, ils feraient mieux de te laisser l'argent que tu as gagné : il est à toi.

  12. #520
    Skippy le Grand Gourou

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Florent Pagny (on t'a reconnu!)
    Et pour tout le monde. Pas de progressivité de l'impôt

    Citation Envoyé par Noisette
    On trouve toujours les moyens de lancer un bon projet.
    Mais oui...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]

  13. #521
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    On trouve toujours les moyens de lancer un bon prolet:
    Citation Envoyé par Skippy le Grand Gourou

    Mais oui...
    Je maintiens mes propos.
    J'ajoute que les subventions ne sont pas indispensables. Si c'est facile, on peut les prendre. Mais il vaut mieux des clients.

  14. #522
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    J'ai aucune félicitation à faire au politicien c'est sûr. Mais je penses qu'on est dans une époque comme ça. Il y a eu des grands et il y en aura d'autres. Ce qui ne marche pas avec la doctrine de l'état minimal c'est qu'elle coûte plus cher en fin de compte.

    Quand tu n'aides pas les pauvres ils crèvent de fin et deviennent des agents criminel. Mais le pire c'est de limiter le dévellopement en le réservant au plus fortunés. Et puis c'est pas en ayant un état minimal que tu vas régler les problèmes de corruption et de mauvaises gestions. Ces problèmes doivent être réglés de toute façon et quand ce sera le cas regarde bien ça ira mieux.

    Je vois l'État comme le moyen le plus sûr de collectiviser les acquis. Et le capitalisme comme le moyen de motiver à progresser. Cette collectivisation n'est pas présente en ce moment sauf pour les services essentiels. Quand il n'y a plus de progrès à faire je préfère que le rentier soi l'État qu'un pauvre idiot qui a hérité mais qui ne sais rien faire.

    Bon soir,

    Nad

  15. Publicité
  16. #523
    bibice

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Que tu ne touches pas 2000 euros par mois ne doit pas t'empêcher de mettre en oeuvre ta maxime.
    Quitter mon petit poste d'ingénieur douillet à Paris pour créer mon entreprise n'était pas pour l'argent mais pour gagner en quelque sorte ma liberté.

    Et finalement, malgré toutes les difficultés, je trouve que c'est une situation bien placée dans la société actuelle pour mettre en oeuvre ses convictions. Je n'ai plus à subir les choix de la hiérarchie (mis à part ceux de l'Etat quand même) et finalement, entreprende est une bonne façon de changer un peu les choses de manière individuelle. Il faut juste etre pret à s'en prendre plein la figure....
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  17. #524
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par bibice
    Quitter mon petit poste d'ingénieur douillet à Paris pour créer mon entreprise n'était pas pour l'argent mais pour gagner en quelque sorte ma liberté.
    J'ai les mêmes motivations. C'est aussi le développement d'une activité qui m'interesse.
    Citation Envoyé par bibice
    Et finalement, malgré toutes les difficultés, je trouve que c'est une situation bien placée dans la société actuelle pour mettre en oeuvre ses convictions. Je n'ai plus à subir les choix de la hiérarchie (mis à part ceux de l'Etat quand même) et finalement, entreprende est une bonne façon de changer un peu les choses de manière individuelle. Il faut juste etre pret à s'en prendre plein la figure....
    Et là tu verras que les économies sont de rigueur !
    Pas questions de dépenser à mauvais escient.
    Mais cela changera ta façon de voir notre monde français avec ses tracasseries, ses taxes, sa haine du patron.

  18. #525
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    J'ai aucune félicitation à faire au politicien c'est sûr. Mais je penses qu'on est dans une époque comme ça. Il y a eu des grands et il y en aura d'autres. Ce qui ne marche pas avec la doctrine de l'état minimal c'est qu'elle coûte plus cher en fin de compte.

    Quand tu n'aides pas les pauvres ils crèvent de fin et deviennent des agents criminel. Mais le pire c'est de limiter le dévellopement en le réservant au plus fortunés. Et puis c'est pas en ayant un état minimal que tu vas régler les problèmes de corruption et de mauvaises gestions. Ces problèmes doivent être réglés de toute façon et quand ce sera le cas regarde bien ça ira mieux.

    Je vois l'État comme le moyen le plus sûr de collectiviser les acquis. Et le capitalisme comme le moyen de motiver à progresser. Cette collectivisation n'est pas présente en ce moment sauf pour les services essentiels. Quand il n'y a plus de progrès à faire je préfère que le rentier soi l'État qu'un pauvre idiot qui a hérité mais qui ne sais rien faire.
    Un pauvre idiot redépensera tout et cela reviendra à chacun.
    Comme toujours, le principe de collectiviser parait plus équitable que de laisser à l'individu.
    Comme toujours, cela ne marche jamais.
    Après tout, le type qui hérite ne vole pas. Ses parents ont payé des impôts. Tu remet en cause le principe de propriété.
    De plus les droits de succession obligent à vendre les biens pour payer les impôts et cela pose des problèmes avec les entreprises qu'on ne peut découper.

  19. #526
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Un pauvre idiot redépensera tout et cela reviendra à chacun. Comme toujours, le principe de collectiviser parait plus équitable que de laisser à l'individu.
    Le pauvre idiot va avoir perdu une opportunité et tout les autres n'auront que des miettes éparses. Pour ce qui est de collectiviser je vois pas la différence avec un collectif privé.

    Citation Envoyé par Noisette
    Comme toujours, cela ne marche jamais.
    Après tout, le type qui hérite ne vole pas. Ses parents ont payé des impôts. Tu remet en cause le principe de propriété.
    De plus les droits de succession obligent à vendre les biens pour payer les impôts et cela pose des problèmes avec les entreprises qu'on ne peut découper.
    Je remet pas en cause l'héritage ni la propriété. Juste les monopoles privés dans un domaine sans innovation. Ex. donné le contrat d'eau dans une municipalité, ou gérer par un monopole privé les ambulances d'un secteur

    En gros j'en ai contre ceux qui empêches les autres d'avancer en bloquant le chemin. Si un entrepreneur prend aucun risque je vois pas pourquoi il ferais du profit.

    a+,
    Nad

    p.s. je répondrai plus au message sur la politique c'est trop stérile

  20. #527
    quic'est

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Si un entrepreneur prend aucun risque je vois pas pourquoi il ferais du profit.
    Bonjour Nadolarin,

    il doit faire du profit pour rémunérer son capital, autrement il aura plus intérêt à investir en obligation et tu n'as plus d'entrepreneur pour ton réseau d'eau.

    Un entrepreneur qui prend des risques doit pouvoir avoir une prime de risque, en clair un profit supérieur par rapport à un entrepreneur qui n'en prend pas.

  21. #528
    Quisit

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Mais cela changera ta façon de voir notre monde français avec ses tracasseries, ses taxes, sa haine du patron.
    non.
    Je suis entrepreneur, avec un associé, a notre compte depuis trois ans. une première année (très) (très très) difficile, et maintenant du bénéfice et ça roule, peut être une première embauche... d'ailleurs un entretient est en cours dans la pièce à coté !

    Et bien les taxes ne m'ont jamais choqué. une meilleure progressivité pour les créateurs seraient bienvenue, mais sinon je me plaint pas, elles sont importantes, il faut simplement les prévoir dans son business-plan, sans se voiler la face et dire après "c'est l'état qui nous saigne !", mais quel niveau d'enseignement pour nos salariés avons nous ? on est pas obligé d'importer des ricains pour pouvoir faire un boulot technique en france, je trouve de la main d'oeuvre à la pelle, l'inverse n'est pas valable

    la haine du patron, c'est vrai qu'on la ressent autrement, mais il y a toujours une hierarchie qui s'installe, et les employés ne voudront jamais entendre parler des soucis financier de leur boite qui justifie tel ou tel dégraissage, c'ets normal et de bonne guerre.

    cela n'empêche pas l'existence aussi de patrons salariés, catapulté patrons (et non "entrepreneurs") depuis leur sortie de haute école, avec la famille et les banques suivent lorsqu'il y a création,vieille famille oblige, et pour qui les salariés sont de simples robots. ça aussi c'est un phénomène très français (très vieille europe même, et c'est normal), donc à situation patronale française, salariat français avec mentalité en conséquence, contrairement aux US, salariés et patrons sont très rarement du même monde, de loin s'en faut.

    Tout ça ne me gène pas, et quand j'en discute avec des amis qui sont de l'autre coté, je leur explique que j'ai été salarié, que j'ai pris des risques sans commune mesure avec la vie salariale, que cela justifie une position hierachique dans la boite, ça n'a pas changé mon bord politique, ma volonté de partage, ma conscience écologique. je ne vais pas m'acheter un gros 4x4 écrase merde qui pollue les autres "parceque-j'ai-les moyens-de- le-payer-et-qu'en-cas-de-choc -frontal-c'est la-famille-de-l'autre-qui- crève"

    bref, cela ne me pose aucun problème, et je n'ai pas changé d'avis sur l'état, ses taxes et le reste. on est moins aidé qu'aux US je pense, mais si le business-plan est bien monté, on est loin d'être etranglé par l'état non plus

  22. Publicité
  23. #529
    bibice

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    On dirait qu'il y a pas mal d'entrepreneurs finalement par ici...

    Par contre, c'est vrai que les gens ne font que très rarement la distinction entre entrepreneurs et patrons parachutés.

    Quant aux salariés, il suffit bien souvent qu'un de leur collegue saute le pas pour qu'ils se rendent mieux compte du risque d'entreprendre. Auraient-ils eux-même le courage de quitter leur poste et d'avancer leurs propres fonds dans une entreprise?!
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  24. #530
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Quisit
    non.
    Je suis entrepreneur, avec un associé, a notre compte depuis trois ans. une première année (très) (très très) difficile, et maintenant du bénéfice et ça roule, peut être une première embauche... d'ailleurs un entretient est en cours dans la pièce à coté !
    bref, cela ne me pose aucun problème, et je n'ai pas changé d'avis sur l'état, ses taxes et le reste. on est moins aidé qu'aux US je pense, mais si le business-plan est bien monté, on est loin d'être etranglé par l'état non plus
    Bravo pour ton optimisme et bonne continuation...
    On en reparlera après ton premier prud'homme + contrôle sécu...
    Cela fait voir le monde autrement.
    (je n'ai qu'un petit 4X4... !)
    Seuls les patrons français ont honte de gagner leur vie...

  25. #531
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par bibice
    On dirait qu'il y a pas mal d'entrepreneurs finalement par ici...

    Par contre, c'est vrai que les gens ne font que très rarement la distinction entre entrepreneurs et patrons parachutés.

    Quant aux salariés, il suffit bien souvent qu'un de leur collegue saute le pas pour qu'ils se rendent mieux compte du risque d'entreprendre. Auraient-ils eux-même le courage de quitter leur poste et d'avancer leurs propres fonds dans une entreprise?!
    Quisit a raison.
    Et je te souhaite d'entreprendre...
    Il faut distinguer entrepreneur et chef d'entreprise.
    Les grandes écoles et leur réseau est un mal français qu'ont a du mal à soupçonner.

  26. #532
    grhum

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonjour noisette;
    Economiser l'énergie n'est pas une utopie mais une nécessité. Pour que cela se fasse, pas de discours, des taxes conséquentes. De toutes façons, l'énergie sera trés rapidement trés chère, mieux vaut anticiper, se préparer et investir les taxes dans des systèmes durables (aide à l'isolation, à des modes de chauffage plus ecolo ..etc...)

  27. #533
    Quisit

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?


    Seuls les patrons français ont honte de gagner leur vie...
    c'est parceque c'est les derniers à avoir une conscience, comme disent les économiste "ce qui fait le génie du capitalisme c'ets justement son immoralité"

    effectivement, si je gagnais 10 fois le salaire minimal, je commencerait à avoir honte
    mais j'ai déjà honte
    - de ne pas en faire assez vis à vis de ce qui crevent de faim dans le même pays
    - de faire partie d'un pas qui a exploité le reste du monde
    - de ne pas en faire plus pour l'environnement

    après effectivement, ta position, comme celle des patrons "d'autres pays" est plus confortable...moi j'ai une conscience...

  28. #534
    bibice

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Quisit
    - de ne pas en faire assez vis à vis de ce qui crevent de faim dans le même pays
    Si tu confirme ta première embauche, tu en auras fait sans doute plus que la majorité des francais pour faire baisser le chomage.

    Citation Envoyé par Quisit
    - de faire partie d'un pas qui a exploité le reste du monde
    Malheureusement, on ne choisit pas ou on nait...

    Citation Envoyé par Quisit
    - de ne pas en faire plus pour l'environnement
    Ca c'est un cruel dilemme que je rencontre : équilibrer les comptes tout en essayant d'en faire plus pour l'environnement.
    Mais le simple fait de mettre la protection de l'environnement dans tes critères de choix, meme si ce n'est pas le principal critère, c'est déjà un grand pas.


    Personnellement, ça ne fait que deux ans que je me suis mis à mon compte, je fait passer en ce moment les premiers entretiens pour ma première embauche. Je commence maintenant à me demander quelle nouvelle activité je pourrais développer une fois que cette entreprise fonctionnera : et je cherche une activité qui permettrait d'en faire plus pour l'environnement.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  29. Publicité
  30. #535
    Quisit

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    on va monter le MEDEF des entrepreneurs ethiques

  31. #536
    moijdikssékool

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    moi aussi j'ai une affaire (enfin elle se monte) et je suis en train de réfléchir à automatiser une tâche (la plus lourde). même si je n'ai encore embauché personne, on pourrait croire que je mets des gens au chômage, d'autant que j'utilise mes compétences au maximum pour faire marcher le tout: ingénieur électronicien (domotique piloté par ordinateur), informaticien (site net), ouvrier (réalisation des pièces), chef de projet ou d'entreprise (direction des opérations), secrétariat (chercher des trucs, renseignements), artiste (pièces modèle), transporteur (chercher les matières premières sur un vélo+remorque bidouiller électriquement), vendeur (internet). Je remplace à moi tout seul ce beau monde, même si je sais que derrière toutes ces activités il y a beaucoup de monde pour "m'aider" à les réaliser (l'ordinateur, les machines qui, soit dit en passant, proviennent dans une écrasante majorité de Chine, la Poste, EDF). Peut-être que plus tard, j'embaucherai, mais bon
    En tout cas, vu le temps que je met à réaliser tout ça, il m'est impossible (pécunièrement parlant) de me jeter à corps perdu dans une débauche d'énergie, je pense optimisation dans tous les cas
    pour répondre à Noisette, si mes estimations sont bonnes, mon activité devrait me permettre de payer sans problèmes les charges et autres taxes parceque, justement, j'ai cherché à optimiser. Ces charges doivent ensuite permettre par exemple de payer tout le beau monde que j'ai mis au "chômage". De toute façon, je n'ai pas le choix, je n'ai absolument pas les tunes pour rémunérer toute une équipe, je suis tout à fait contre le principe d'actionnariat et la réalisation du projet m'amuse
    Dans une société où l'on ferait moins payer de charges aux entreprises, ou irait l'argent gagné en remplacant des hommes par des robots? dans la poche du patron? et pourquoi donc? et pourquoi n'irait-il pas dans la poche des chomeurs? Avec quelque argent en poche, je pense que le chômeur a le choix de faire de sa vie un désert, s'acheter un voiture ou de monter un projet constructif commes des études ou tel que je le fais actuellement. La démocratie, quoi

  32. #537
    grhum

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonjour quisit. Tu nous dit (n°533) si je gagnais 10 x le salaire minimal, je commencerais à avoir honte, Pourquoi avoir honte? Inversement, à quoi bon monter une entreprise, avec tous les tracas, si c'est pour gagner des clopinettes ? si tu crée des richesses, d'autres en profiteront qd tu dépenseras tes sous me semble-t-il. Dernière remarque; il y a 1 ou 2 milliards d'être humain qui vivent avec 1 euro / jr, soit 30 euros par mois. Donc, toi, mais moi aussi, et quasiment tous les français, gagnons déja 30 fois le salaire mondial minima.
    cordialement.
    Svp: comment on fait apparaître une "citation": je suis nul pr la technique internet. Merci

  33. #538
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par grhum
    Svp: comment on fait apparaître une "citation": je suis nul pr la technique internet. Merci
    Tu vois dans le bas de mon message le bouton Citer? Tu n'as qu'à utiliser les balise quote et pour le nom tu écris =nom dans la balise après le quote.

    Content de voir tout ces entrepreneurs. J'ai pas les moyens de faire comme vous mais je compte y arriver un jour. En attendant je fais un programme informatique qui va m'aider dans mon travail et peut-être m'aider à monter. Comme quoi on peut entreprendre sans investir autre chose que du temps.

    MoiJeDisQueCestKool(dsl pour l'orthographe) heureusement qu'on vie encore dans une société ou on à les moyens de développer des projets. C'est ce qui est dommage quand l'État est absent. Bien sur dans un monde idéal les entrepreneurs "investirais" dans leurs concitoyens mais ce n'est pas le cas aujourd'hui, pas assez en tout cas.

    a+

    Nad

  34. #539
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par grhum
    Bonjour noisette;
    Economiser l'énergie n'est pas une utopie mais une nécessité. Pour que cela se fasse, pas de discours, des taxes conséquentes. De toutes façons, l'énergie sera trés rapidement trés chère, mieux vaut anticiper, se préparer et investir les taxes dans des systèmes durables (aide à l'isolation, à des modes de chauffage plus ecolo ..etc...)
    Mais je suis très économe et j'ai horreur du gâchis!
    Si c'est rare, le prix augmentera et on sera obligé de se limiter. D'ici là...
    Economiser avavnt la pénurie pour des raisons fallacieuses est une utopie.

  35. #540
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Quisit
    c'est parceque c'est les derniers à avoir une conscience, comme disent les économiste "ce qui fait le génie du capitalisme c'ets justement son immoralité"
    C'est vrai que le communisme et le nazisme ont une morale...
    Citation Envoyé par Quisit
    effectivement, si je gagnais 10 fois le salaire minimal, je commencerait à avoir honte
    mais j'ai déjà honte
    - de ne pas en faire assez vis à vis de ce qui crevent de faim dans le même pays
    Plus on en fait et plus les gens sont pauvres. C'est le propre du non libéralisme.
    Citation Envoyé par Quisit
    - de faire partie d'un pas qui a exploité le reste du monde
    Une loi est sortie récemment pour rétablir la vérité sur le colonialisme français. Lui redonner ses lettres de noblesse.
    Citation Envoyé par Quisit
    - de ne pas en faire plus pour l'environnement
    après effectivement, ta position, comme celle des patrons "d'autres pays" est plus confortable...moi j'ai une conscience...
    On peut savoir dans quel domaine es-tu?

Sur le même thème :

Page 18 sur 19 PremièrePremière 18 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. H2O-->HHO : Une nouvelle source d'energie ?
    Par fredvh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/03/2008, 11h57
  2. intégrer l'isup après une sup,une utopie?
    Par sadyoner dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/05/2007, 17h37
  3. Une énergie domestique plus propre : un mieux pour la sante et l'économie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2006, 05h42
  4. utopie d'écologiste ?
    Par jojo17 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 18
    Dernier message: 20/03/2006, 17h29