Discussion fermée
Page 2 sur 19 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 561

L'économie d'énergie : une utopie ?




  1. #31
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonsoir à toutes et tous,
    Il est vrai que faire payer très cher l'energie fossile va agraver plusieurs effets que l'on voit déjà actuellement comme une augmentation de la violence, du vol et des agressions,.....
    Celui qui a les moyens de payer, pas de probléme mais pour les autres ils auront la corde au cou surtout s'ils n'ont pas d'autres choix que la voiture pour aller travailler (moins cher de rester chez soi que d'aller travailler).
    Il est temps d'employer une autre énergie non polluante et moins coûteuse afin que la vie moderne actuelle progresse et reste accessible à la majorité d'entre nous.
    La définition du progrès : C'est quand tout le monde peut en profiter.
    Il faut augmenter la production non polluante d'électricité afin de l'utiliser d'avantage pour se libérer de l'énergie fossile avant qu'elle ne soit hors de prix pour la majorité d'entre nous.
    Les économies d'accord mais la pollution continue à faire des dégâts ce qui nous retarde l'échéance de vivre sous un climat invivable et irrespirable et qui nous rendra malade malgré tout.
    Economie + écotaxe = Malheur retardé dans la douleur.
    Progrès = avancer afin améliorer la vie de tous.
    Cordialement et A+

    -----

    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  2. Publicité
  3. #32
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Bien sûr et il est prouvé que des périodes furent plus chaudes qu'actuellement. Alors que l'homme ne roulait pas en 4X4.
    Et cela prouve que les activités humaines n'ont pas d'impact sur le réchauffement de la planète aujourd'hui ? Ta logique : Il y a eu des périodes chaudes dans le passé, donc l'homme n'est pas responsable du réchauffement aujourd'hui ? Tu peux appronfondir, j'ai du mal à suivre...
    Dernière modification par Tenacatita ; 30/09/2005 à 21h38.

  4. #33
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Je veux dire qu'au Moyen Age où la température était supérieure de 3 degrés, on n'accusait pas l'homme. Il y a eu d'autres périodes chaudes...

  5. #34
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par trebor
    Bonsoir à toutes et tous,
    Il est temps d'employer une autre énergie non polluante et moins coûteuse afin que la vie moderne actuelle progresse et reste accessible à la majorité d'entre nous.
    La définition du progrès : C'est quand tout le monde peut en profiter.
    Il faut augmenter la production non polluante d'électricité afin de l'utiliser d'avantage pour se libérer de l'énergie fossile avant qu'elle ne soit hors de prix pour la majorité d'entre nous.
    Les économies d'accord mais la pollution continue à faire des dégâts ce qui nous retarde l'échéance de vivre sous un climat invivable et irrespirable et qui nous rendra malade malgré tout.
    Economie + écotaxe = Malheur retardé dans la douleur.
    Progrès = avancer afin améliorer la vie de tous.
    Cordialement et A+
    Il n'existe pas d'alternative de masse au pétrole. Nous n'avons pas d'autres choix que de nous adapter à cette réalité.

    "Progrès" = croissance du PIB vert

  6. #35
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Je veux dire qu'au Moyen Age où la température était supérieure de 3 degrés, on n'accusait pas l'homme. Il y a eu d'autres périodes chaudes...
    Et cela prouve que les activités humaines n'ont pas d'impact sur le réchauffemnt de la planète aujourd'hui ?

    NB - Supérieur de 3 degrés par rapport à quoi ? Tu veux parler de l'optimum médiéval ? Tes sources stp.

  7. #36
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Noisette, quelques infos spécialement pour toi concernant l'optimum médiéval : http://en.wikipedia.org/wiki/Medieval_climate_optimum

    Jette un oeil sur le graphe des températures et dis moi si tu lis une variation de 3°C.

  8. #37
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Tu trouveras plein de référence dans http://www.john-daly.com/hockey/hockey.htm
    En 1995-2000, le discours était celui là. Ces balivernes avaient commencé avec la courbe en crosse de hockey.
    Maintenant, nous pouvons voir que les arguments changent.
    Mais je suis sure que c'est pour nous taxer.
    On dit que les américains ne paient pas le pétrole cher mais en fait c'est nous les crétins à accepter que l'état se sucre à hauteur de SOIXANTE-DIX Pourcents.
    Savez-vous ce que disent les géophysiciens ?
    "Si les gens savaient ce qu'il y a comme pétrole, jamais ils n'accepteraient de le payer un tel prix".
    Quand j'étais gamine, on disait qu'il n'y aurait plus de pétrole en l'an 2000 (et de gros problèmes avec l'eau aussi !).
    Nous trouverons des solutions à l'inévitable disparition des stocks de pétrole (dans plus de 50 ans)..
    Mais il faut pour cela chercher en ce sens et non pas se recroqueviller.
    Un peu d'espoir et beaucoup de travail. Et pas dans la direction de la restriction. Votre discours nous fait foncer dans le mur. C'est ça le malthusianisme.
    Nous plongeons nos enfants dans le désespoir. Tout cela pour que certains se sucrent sur notre dos.

  9. Publicité
  10. #38
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Il n'existe pas d'alternative de masse au pétrole. Nous n'avons pas d'autres choix que de nous adapter à cette réalité.
    Le deuxième millénaire serai-il la fin du progrès pour l'homme et du coup être condamné à économiser ou se passer de l'énergie fossille ?
    Ce que le pétrole a rapporté comme argent aurait bridé la recherche au point mort ? Si oui il est temps de se mettre à chercher et à trouver autre chose.
    Je ne veux pas croire que l'homme régresse dans le domaine de l'energie alors qu'il progresse partout ailleurs.
    Mais le pétrole rapporte tellement, que même si il existe une autre énergie plus avantageuse, les états ne veulent pas l'exploiter au risque de voire leurs recettes de taxes de cette énergie se réduire comme une peau de chagrin.
    Imaginons que l'on puisse séparer à moindre coût l'hydrogène et l'oxygène de l'eau et qu'il suffirait de relier le toit de sa voiture pour en faire le plein à chaque pluie.
    Trop beau pour que ça arrive un jour.
    Mais des panneaux solaire sur tous les toits ainsi que plus éolienne et de centrale électrique fonctionnant avec les marées afin d'augmenter la production d'électricité pour le chauffage, les transports,....
    Pour moi, l'avenir c'est l'électricité en attendant d'avoir mieux.
    Cordialement et A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  11. #39
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Je suis assez d'accord avec Trebor. Bien que je crois que l'éolien soit hors de prix. Mais chacun fait comme il veut.
    Il y a des progrès à faire dans le nucléaire.

  12. #40
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Tu trouveras plein de référence dans http://www.john-daly.com/hockey/hockey.htm
    En 1995-2000, le discours était celui là. Ces balivernes avaient commencé avec la courbe en crosse de hockey.
    Maintenant, nous pouvons voir que les arguments changent.
    Mais je suis sure que c'est pour nous taxer.
    On dit que les américains ne paient pas le pétrole cher mais en fait c'est nous les crétins à accepter que l'état se sucre à hauteur de SOIXANTE-DIX Pourcents.
    Savez-vous ce que disent les géophysiciens ?
    "Si les gens savaient ce qu'il y a comme pétrole, jamais ils n'accepteraient de le payer un tel prix".
    Quand j'étais gamine, on disait qu'il n'y aurait plus de pétrole en l'an 2000 (et de gros problèmes avec l'eau aussi !).
    Nous trouverons des solutions à l'inévitable disparition des stocks de pétrole (dans plus de 50 ans)..Mais il faut pour cela chercher en ce sens et non pas se recroqueviller. Un peu d'espoir et beaucoup de travail. Et pas dans la direction de la restriction. Votre discours nous fait foncer dans le mur. C'est ça le malthusianisme.Nous plongeons nos enfants dans le désespoir. Tout cela pour que certains se sucrent sur notre dos.
    Je résume ta théorie :

    " 1 - Les scientifiques du monde entier mentent pour que les compagnies pétrolières et quelques états s'enrichissent.

    2 - Le pétrole est une ressource naturelle illimitée et donc inépuisable.

    3 - Le réchauffemnt climatique actuel n'est pas du à l'homme car il y a eu des période chaudes dans le passé de la terre.

    4 - C'est désespèrant de voir la réalité en face et mieux vaut faire l'autruche pour garder le moral.

    Conclusion : il est scandaleux d'économiser l'énergie et de lutter contre l'effet de serre addtionnel.


    Je me trompe Noisette ? Je t'ai bien compris ?

  13. #41
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonsoir,
    L'énergie cher ruine notre industrie et nos exportations et coûte bien plus que ne rapporte les taxes.
    Si les ressources de pétrole étaient inépuissables, les seules 3 motifs qui justifieraient les prix élevés seraient :
    1. L'enrichement des états.
    2. L'augmentation inquiétante de la pollution mondiale.
    3. L'appauvrissement de la population.
    Pour mon avis la consommation mondiale augmente sans cesse et les ressources diminuent, de plus la pollution augmente gravement.
    Les scientifiques ne peuvent mentir ou se tromper mondialement.
    Il y a toujours de gens pour croire le contraire de la réalité, pourquoi ce manque d'objectivité pour un sujet aussi grave d'on la planéte est concernée.
    Mensonge planétaire ou réalité ? ......a vous de choisir.
    Bonne soirée et A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  14. #42
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par trebor
    Bonsoir,
    L'énergie cher ruine notre industrie et nos exportations et coûte bien plus que ne rapporte les taxes.
    Si les ressources de pétrole étaient inépuissables, les seules 3 motifs qui justifieraient les prix élevés seraient :
    1. L'enrichement des états.
    2. L'augmentation inquiétante de la pollution mondiale.
    3. L'appauvrissement de la population.
    Pour mon avis la consommation mondiale augmente sans cesse et les ressources diminuent, de plus la pollution augmente gravement.
    Les scientifiques ne peuvent mentir ou se tromper mondialement.
    Il y a toujours de gens pour croire le contraire de la réalité, pourquoi ce manque d'objectivité pour un sujet aussi grave d'on la planéte est concernée.
    Mensonge planétaire ou réalité ? ......a vous de choisir.
    Bonne soirée et A+
    Qu'est-ce qui te fait dire que la pollution augmente gravement?
    Qu'est-ce qui prouve que la population s'appauvrit (à part en France et en Italie où nous cassons la figure)?

  15. #43
    Nadolarin

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Salut,

    Je suis d'accord qu'appauvrirent la population n'est pas une solution. Pour que l'énergie solaire soi rentable il faudrais que le pétrole coûtent 10 fois plus cher. Pourtant en attendant 5 ans que la recherche progresse, les panneaux seront bien moins cher. Même chose pour les batteries qui s'amméliorent beaucoup.

    De là à dire que le problème climatique est inexistant, je n'embarque pas. Quand même Noisette tu pousse un peu . On peux attendre que les technologies soi au point sans nier le problème ou s'affaiblir par des surtaxes et des profits énorme sur le pétrole. Quand les pétrolières utilisent l'argument écologique pour se justifier sa me fait bien rire.

    Pour l'économie d'énergie je penses que ce n'est pas une utopie mais évoluer sa prend du temps. Vous trouvez pas qu'ont fais quand même du progrès, au moins dans les mentalités?

    A+

  16. #44
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Je résume ta théorie :

    " 1 - Les scientifiques du monde entier mentent pour que les compagnies pétrolières et quelques états s'enrichissent.

    2 - Le pétrole est une ressource naturelle illimitée et donc inépuisable.

    3 - Le réchauffemnt climatique actuel n'est pas du à l'homme car il y a eu des période chaudes dans le passé de la terre.

    4 - C'est désespèrant de voir la réalité en face et mieux vaut faire l'autruche pour garder le moral.

    Conclusion : il est scandaleux d'économiser l'énergie et de lutter contre l'effet de serre addtionnel.


    Je me trompe Noisette ? Je t'ai bien compris ?
    1 - Il est normal que les compagnies pétrolières essaient de faire un maximum de fric. C'est le jeu. En France, c'est Total Fina Elf (= le capitalisme à la française). Les états ne s'enrichissent pas plus que cela quand les taxes sont à un niveau faible. En France, les taxes pétrolières comme les autres sont les bienvenues pour combler nos déficits (>15000 euro par Français, bébés compris). Elles sont écrasantes et nous transforment en pays pauvre petit à petit.

    2 - Le pétrole est une énergie limitée et épuisable. Mais l'inventivité humaine permettra de trouver des solutions. Ce ne sont pas les Cies Pétrolières qui les trouveront.

    3 - Certains sont à la recherche de bonnes excuses pour nous piquer du fric. Quand j'étais petite, on nous disait que nous allions vers une ére glaciaire.

    4 - Je regarde la réalité en face. Ces peurs, ce principe de précaution nous fait foncer dans le mur. Les solutions sont en nous. Il nous faut accepter de prendre des risques. Il n'y a que le risque qui paie. A moins qu'on soit subventionné pour faire peur...

    Enfin, il n'est pas scandaleux de faire des économies. Claquer du fric n'a jamais été un comportement responsable. Je fais très attention à l'eau, au chauffage. Un peu moins à la voiture car c'est un instrument de liberté.

  17. #45
    Rhedae

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonsoir Trebor,

    Si nous parlons d'economie d'energie, c'est parce que le progres, ne nous permet pas d'utiliser autres chose que 75 % d'energie fossiles . La france par exemple ce passerait d'importer son petrole, elle aurait tout interet a etre autonome niveau de l'energie , mais elle a pas ni la technique, ni l'infracture , elle n'a pas le choix ,comme la plupart des pays en developpement , il faut qu'elle importe son petrole et plus elle l'importe plus elle s'affaiblit en quelque sorte economiquement, stategiquement et ecologiquement . En taxant l'energie fossile elle se donne les moyens d'avancer techniquement : c'est a dire que je considere qu'il y a un progres a partir du moment ou il y a une baisse de consomation d'energie fossile ,et des aides concretes pour ameliorer les infrastures en place comme l'aide a l'isolation des batiments , la consignation de certain conteneurs, la creation de lignes de tramways , l'education a l'environnement etc .. etc ... ce qui profite a tous et donc ce qui rentre dans ta definition du progrés . (le cercle vertueux ) .

    Ce n'est pas la penurie de petrole qui doit nous alarmer , mais le taux de c02 qui est dans l'atmosphere .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  18. #46
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Nadolarin
    Pour l'économie d'énergie je penses que ce n'est pas une utopie mais évoluer sa prend du temps. Vous trouvez pas qu'ont fais quand même du progrès, au moins dans les mentalités?

    A+
    Ma mentalité, c'est la Liberté.

  19. #47
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Rhedae
    Bonsoir Trebor,
    ... ce qui profite a tous et donc ce qui rentre dans ta definition du progrés . (le cercle vertueux ).
    Le cercle vertueux, comme celui de nos déficits? Changer les esprits comme au temps de Robespierre ou du communisme ou du nazisme.
    Quand nous serons un pays pauvre à force de vouloir coller des taxes partout, nous serons moins bien lotis pour faire face.
    Un tremblement de terre à 7 au Japon fait 2 morts (d'infactus) et plusieurs dizaine de milliers en Iran. Choisissez votre modèle de société. Souvenez-vous de la canicule de 2003.
    Retrouvons la prospérité et nous serons plus forts pour faire face aux pb à venir.

    Citation Envoyé par Rhedae
    Ce n'est pas la penurie de petrole qui doit nous alarmer , mais le taux de c02 qui est dans l'atmosphere .
    Le CO2 ? Ca fait pousser les arbres ! Ca fait du bois de chauffage. On liquide nos agriculteurs et leurs champs retournent en forêt. La forêt bouffe du CO2.

  20. #48
    DonPanic

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Je fais très attention à l'eau, au chauffage. Un peu moins à la voiture car c'est un instrument de liberté.
    (...)Ma mentalité, c'est la Liberté.
    De chier des gaz d'échappement dans les poumons des autres ?
    Citation Envoyé par Noisette
    Qu'est-ce qui te fait dire que la pollution augmente gravement?
    http://news.doctissimo.fr/article66.html
    http://news.bbc.co.uk/1/hi/health/369169.stm
    http://www.astrium.com/pollution-ath...ine-monde.html

  21. #49
    Noisette

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par DonPanic
    De chier des gaz d'échappement dans les poumons des autres ? [/url]
    Tu t'énerves...
    Tu n'es pas correct.
    Ma voiture est propre et j'y tiens.
    Je crois que je représente ce que pense la majorité des gens.
    L'élu écolo de ma ville s'est balladé quelques semaines à vélo (c'est dangereux). Maintenant il roule en R5 qui pollue 10 fois plus que ma bagnole.
    Nous respirons probablement mieux que dans les années 70 et mieux qu'au 19eme siècle.

    D'ailleurs, nous vivons plus longtemps !

  22. #50
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Le CO2 ? Ca fait pousser les arbres ! Ca fait du bois de chauffage. On liquide nos agriculteurs et leurs champs retournent en forêt. La forêt bouffe du CO2.
    Canicules et sécheresses menacent de "booster" l'effet de serre - Par Pierre le Hir Le Monde, 24 septembre 2005 - http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-690189,0.html

    (...) Il apparaît qu'à l'échelle de l'Europe la production végétale a chuté de 30 % en 2003 par rapport à 2002, dans les peuplements forestiers comme sur les surfaces cultivées. Une baisse sans précédent au cours du siècle écoulé. Conséquence de cette anémie, une réduction considérable de la quantité de carbone stockée dans la biomasse (...) - A l'échelle de la planète, les experts estiment que le manteau végétal permet aujourd'hui de capturer entre 10 % et 20 % des émissions humaines de CO2, principal gaz impliqué dans l'augmentation de l'effet de serre. Ce bouclier vert risque donc se transformer en menace. De puits de carbone, "les écosystèmes des régions tempérées pourraient se muer en sources de carbone", écrivent les signataires de l'article (...)

    Plus il fait chaud, plus il fera chaud - Par Sylvestre Huet, Libération - http://www.liberation.fr/page.php?Article=325569

    " Aujourd'hui, dans Nature (1), une équipe européenne dirigée par Philippe Ciais, spécialiste des cycles du carbone, publie une étude couvrant toute l'Europe géographique et qui révèle un aspect inattendu et menaçant de la canicule de 2003. Outre les 35 000 morts prématurées et les dégâts économiques, les températures élevées (surtout à l'ouest de l'Europe) et la sécheresse sévère (surtout à l'Est, Ukraine, Roumanie) ont violemment affecté le cycle du carbone lié à la croissance végétale (...) "

    Autres exemples de rétroactions positives (aux conséquences négatives... - Liste non exhaustive) :

    1 - La solubilité du CO2 dans l'eau varie dans le sens inverse de la température - Quand il fait plus chaud, il y a relargage de CO2 (gaz à effet de serre) vers l'atmosphere et donc une amplification du réchauffement - " (...) Mais, et c’est la question que nous posons dans ce numéro, l’océan saura-t-il continuer à jouer les puits de carbone ? (...)" - http://www.unesco.org/science/edito_fr09.shtml ( Planete Science, UNESCO )

    2 - Le réchauffement conduit à une diminution des surfaces englacées qui ont une albedo très élevée (entre 80 et 95% de réflexion) - Le remplacement de ces espaces englacés par des zones de toundra (a albedo beaucoup plus faible : 10 à 20%) conduit également à l'amplification du réchauffement. " Tout changement dans la couverture de glace et de neige aurait un impact sur l'albédo planétaire et par conséquent un effet sur le climat (...) " - Eumetsat

    3 - Sous l'effet du réchauffement, les sols rejettent du carbone - " Un cercle vicieux. Le processus que décrivent des chercheurs britanniques dans l'édition du jeudi 8 septembre de la revue Nature a tout lieu d'inquiéter. Il indique que le réchauffement climatique entraîne, dans certains écosystèmes, des réponses conduisant directement à son aggravation " - Le Monde - http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-631969,0.html

    Dans le passé récent de la planète (700 000 ans), on sait que les variations naturelles des paramètres orbitaux (Théorie de Milankovitch) a conduit à l'alternance de phases glaciaires et interglaciaires (période principale de 100 000 ans). Le signal thermique lié à ces changements astronomiques (flux solaire incident) a également été très amplifié par les relargages de CO2 et les variations d'albedo.

    Mais cette fois-ci, c'est l'homme l'initiateur de ces changements. Doit-on s'attendre à une amplification du réchauffement aux conséquences catastrophiques pour l'homme ? Ou peut-on espèrer la mise en place de mécanismes régulateurs ? Dans le doute, mieux vaut à mon avis diminuer considérablement nos émissions de gaz à effet de serre...

  23. #51
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bonjour à toutes et tous,
    Pour économiser le carburant automobile, pourquoi n'y a t-il pas de petites voitures électriques adaptées pour le trafic urbain (100 KM maximum d'autonomie) pour aller travailler, car il me semble que la majorité d'entre nous font moins de 100 km par jour pour aller travailler ou faire ses courses. Evidemment, il faut augmenter la production d'electricité afin de recharger les batteries la nuit. En Belgique éteindre l'éclairage le long des autoroutes permettrait de satifaire pas mal de clients possesseurs d'un tel véhicule pour recharger ses batteries.
    La pollution des villes serait fortement réduite ainsi que la consommation de carburant.
    Mais pour cela il faut produire de l'électricité propre (non polluante) sans énergie fossile comme je l'ai mentionné dans mon précédent message.
    Je ne peux croire que l'homme est arrivé à la limite de ses connaissances en matière d'évolution, nous sommes devant d'énormes défits à solutionner, l'énergie, la pollution, la lutte contre les virus et bactéries,.....
    Qui n'avance pas recul, l'argent que rapporte le pétrole va t-il condamner l'évolution du progrès, allons nous vivre dans quelques décennies comme nos arrière-grands-parents ?
    Le pétrole épuisé ayant eu raison de l'évolution de l'homme sur terre ?
    Pour aller plus loin, peut-être nous conduire à notre disparition ?

    L'économie d'énergie ne faisant que retarder l'échéance des troubles à venir : Révolution, guerre, famine,.....
    Triste fin que ce siècle, non je reste optimiste et confiant en la capacité et à la volonté de l'homme à surmonter ces défits , c'est ce que je souhaite pour nos enfants.
    L'argent, l'égoïsme et le pouvoir = attitude de ceux qui en profite (états et producteurs de pétrole).
    Les grands qui dirigent le monde doivent changer leurs attitudes afin de donner les moyens pour orienter les recherches de solutions profitables pour tous.
    Economie oui mais il faut aller plus loin dans l'intérêt de tous.
    Ce qui manque le plus c'est la volonté et le désintérêt matériel personnel.
    Cordialement et A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  24. #52
    f6bes

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par trebor
    ...Mais le pétrole rapporte tellement, que même si il existe une autre énergie plus avantageuse, les états ne veulent pas l'exploiter au risque de voire leurs recettes de taxes de cette énergie se réduire comme une peau de chagrin.
    Imaginons que l'on puisse séparer à moindre coût l'hydrogène et l'oxygène de l'eau et qu'il suffirait de relier le toit de sa voiture pour en faire le plein à chaque pluie.


    .
    +
    Bjr à tous,
    Trébor , FAUT pas se FAIRE d'ILLUSION, meme s'il n'y a plus
    de pétrole (donc plus de taxe de ce coté) l'etat saura TRES VITE
    inventer de NOUVELLES TAXES pour compenser le "manque à
    gagner". !!!
    Il trouvera vite une Taxe sur la voiture à Hydrogéne.Pas de souçis
    de ce coté.
    Cordialement

  25. #53
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Re : bonjour,
    Pas d'accord, il y a des pays (afrique, asie,...) ou il n'y a rien (industrie, emploie, énergies, sécurité sociale, chomage,...) ils sont tous marcheurs ou cyclistes à faire de petits boulots donc peu ou pas taxés.

    Ou est l'intérêt de l'état de nous plonger dans la même situation ?
    Energies cher, délocalisation des industries, appauvrissement de tous.
    Merci de me donner votre avis.
    A+
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  26. #54
    Tenacatita

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Le cercle vertueux, comme celui de nos déficits? Changer les esprits comme au temps de Robespierre ou du communisme ou du nazisme.
    Quand nous serons un pays pauvre à force de vouloir coller des taxes partout, nous serons moins bien lotis pour faire face.
    Un tremblement de terre à 7 au Japon fait 2 morts (d'infactus) et plusieurs dizaine de milliers en Iran. Choisissez votre modèle de société. Souvenez-vous de la canicule de 2003.
    Retrouvons la prospérité et nous serons plus forts pour faire face aux pb à venir.
    Noisette,

    Peux-tu penser le monde autrement qu'à travers le prisme déformant de l'état de ton compte bancaire ?

    @+

  27. #55
    wizz

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par Noisette
    Le CO2 ? Ca fait pousser les arbres ! Ca fait du bois de chauffage. On liquide nos agriculteurs et leurs champs retournent en forêt. La forêt bouffe du CO2.
    Les plantes absorbent le CO2. Oui mais c'est une question d'échelle.
    Prennons le cas de l'huile végétale en tant que carburant. On cultive la plante qui absorbe le CO2. On récolte les graines pour faire de l'huile. La voiture brule cet huile et recrache le CO2. En cercle fermé. C'est parfait... mais il n'y a pas assez de surface en France pour cela.
    C'est pareil pour l'absorbtion du CO2 par la végétation. Toutes les plantes, arbres algues dans le monde ne pouront jamais absorber à temps l'émission de CO2 émis par l'humanité en brulant l'énergie fossile. La nature a mis des millions d'années pour créer ce stock d'énergie, et l'homme mettra seulement quelques centaines d'années pour tout le bruler.

  28. #56
    DanielH

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Quel déchainement !!! Difficile de tout lire. D'abord pour Noisette, le changement climatique n'est pas une question de croyance mais de mesure scientifique. Tous les scientifiques sérieux disent, parce qu'ils le constatent, que le climat se réchauffe à cause de l'activité humaine. Cette constatation tien compte de tous les éléments pertubateur connu et auyant agit dans le passé. Il n'y a aucun doute sur ce point et ceux qui disent le contraire le disent pour protéger leurs propres interets.

    Pour trebor, j'aime beaucoup ton optimiste, mais malheureusement il ne faut pas attendre de miracle côté production énergétique. Tous les mode accéssible dans ce siècle sont connu, on ne peut que les améliorer mais rien de révolutionnaire. Tu supposes, par exemple, qu'on pourrait dissocier l'eau pour 3 fois rien, c'est physiquement impossible, il faut dépenser l'énergie de liaison et donc l'hydrogène ne sera toujurs qu'un vecteur et pas une source d'énergie.

    Quelques remarques prise au hasard:
    Noisette:
    Je suis assez d'accord avec Trebor. Bien que je crois que l'éolien soit hors de prix. Mais chacun fait comme il veut.
    L'éolien coût actuellement 8 centimes d'euro le KWh contre 3.5 au nucléaire et 10 au pétrole. Je ne trouve pas ça hors de prix, seulement un peu plus cher et des progrès sont possible. L'Europe devrait investir 150 milliards d'euro en 20 ans en aide sur l'éolien ce qui devrait le rendre rentable et est du même ordre de grandeur de ce qui a été investi dans le nucléaire en son temps. Ceci dit l'éolien ne sera jamais autre chose qu'un appoint.

    Nous respirons probablement mieux que dans les années 70 et mieux qu'au 19eme siècle.
    Oui c'est vrai mais ce n'est pas le cas des Chinois citadains. On a fait beaucoup de progrès dans la qualité de l'air, mais le problème reste le CO2 qui ne gène pas directement...

    Nadolarin:
    Pour que l'énergie solaire soi rentable il faudrais que le pétrole coûtent 10 fois plus cher. Pourtant en attendant 5 ans que la recherche progresse, les panneaux seront bien moins cher. Même chose pour les batteries qui s'amméliorent beaucoup.
    Le solaire photovoltaïque est payé 50 centimes d'euro en allemagne (il semblerait que c'est le bon prix), c'est effectivement bien trop chere, mais le solaire thermique est beaucoup moins cher et par exemple pour préchauffer le l'eau c'est tout à fait abordable. Il ne faut pas attendre de progrès considérable dans le photovoltaïque dans les 10 à 20 ans par contre la production d'électricité à partir de centrale solaire thermique devrait devenir rentable dans cette periode et en plus elle pourrait ne pas être intermitante grace au stockage de chaleur.

    Les bateries c'est tout autre chose, elle font effectivement de gros progrès et les voitures électiques seront surement abordable prochainement en ville, mais là encore ce n'est qu'un vecteur, il faut produire l'électricité....

  29. #57
    f6bes

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Citation Envoyé par trebor
    .....,
    Pas d'accord, il y a des pays (afrique, asie,...) ou il n'y a rien (industrie, emploie, énergies, sécurité sociale, chomage,...) ils sont tous marcheurs ou cyclistes à faire de petits boulots donc peu ou pas taxés.

    A+
    Bjr Trébor,
    Ton exemple est mal choisi, tu le dis toi meme il n'y a RIEN
    (ils sont fauchés).
    Difficile de faire crachet au bassinet c'est gens là !!!
    Que je saches, les ventes de voitures en Françe ne baissent
    pas (et les taxes actuelles n'ont pas l'air de ralentir la chose).
    Donc demain avec ta voiture à hydrogéne tu auras la taxe qui
    va avec !!!
    Cordialement

  30. #58
    trebor

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Re : bonjour,
    Je ne crois pas que les ventes de voitures neuves augmentent encore et si elles augmentent il n'y en a plus pour longtemps car nous sommes dans un cycle infernale qui ne va pas s'arrêter, les prix augmentent, les économies font de mêmes, les recettes de l'état diminuent, les taxes augmentent pour compenser la baisse de consommation, etc.....les prix des l'énergies vont grimper sans cessent afin que l'état maintienne ses recettes en équilibres.
    Mais jusqu'ou allons nous accepter des payer le prix fort pour la majorité d'entre nous qui avons des revenus moyens ?
    A 5 € le litres qui roulera encore parmis nous ?
    Et à 10 €, on traversera la rue les yeux fermés comme il y a 50 ans.
    La hausse des prix de énergie, c'est pour 6 raisons et plus :
    1. Maintenir les recettes de l'état.
    2. Réduire la consommation, afin de prolonger l'échéance de la fin du pétrole (pour que les plus riches puissent en profiter le plus longtemps possible).
    3. Réduire du même coup la pollution.
    4. Plus la demande (consommation) augmente, et plus les prix font de mêmes.
    5. Le coût de l'extraction ainsi que la réduction des ressources futurs.
    6. Autres caussent multiples comme la guerre, les catastrophes naturelles la fluctuation des monnaies, etc......

    Ce n'est pas pour nous appauvrir que les prix grimpent car l'état en sera perdant en fin de compte.
    Comme je l'ai dit dans mon message précédant, dans les pays du tiers monde les populations ne savent rien verser à l'état ce qui fait que ces pays sont pauvres.
    C'est ce qui risque de nous arriver si on ne trouve pas une autre énergie accessible à la majorité d'entre nous.
    Afin que les états puissent maintenir leurs recettes pour le bien-être de tous.
    Dans les pays pauvres, pas de chômage, de sécurité sociale de pension, de mutuelle, de CPAS, de pension d'invalide et autres revenu de remplacement, peu ou pas d'infrastructure routière, hôspitalière, .... alors l'argent des taxes, c'est pour nous faire ch..... ou pour le bien-être des plus défavorisés ou malchanceux d'entre nous ?
    En Europe nous sommes bien, et celui ou celle qui s'en plein, il n'a qu'à partir voir ailleurs, mais ils seront vite revenus.
    Faites des économies, vous dépenserez moins "maintenant" mais les prix augmenterons quand même "plus tard" ce qui ne changera rien pour nos dépenses d'énergies.
    Si vous l'avez bien compris la baisse de la consommation fait grimper les prix (l'état doit garder ses recettes en équilibres).
    Ce n'est que mon avis personnel et je ne prétends pas détenir la vérité.
    Si vous avez un avis autre,....a vous et à bientôt.
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  31. #59
    f6bes

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Bsr,
    On en reparle dans qq années !!!
    Cordialement

  32. #60
    the_oliver_2000

    Re : L'économie d'énergie : une utopie ?

    Débat très étonnant ou l'économique se mêle au scientifique
    Pour Noisette: ne fait pas de l'économie une doctrine, le libéralisme ne résoudra pas tout. Nous sommes confrontés à 2 problèmes majeurs: l'effet de serre et une prochaine pénurie de pétrole.
    Pour l'effet de serre je crois qu'il n'y a plus débat, c'est un fait prouvé le réchauffement climatique est provoqué par l'homme et il risque même d'être plus rapide que prévu par le biais des rétroactions positives que te citait Tenacatita. Après tu peux bien sûr penser ce que tu veux mais ce genre d'opinion n'a plus grand chose à faire sur un forum scientifique je le crains. D'autant plus que comme on te l'a déjà fait remarqué tu commets des erreurs de logique assez grotesques...

    Pour ce qui est du peak oil il semblerait qu'on en soit très proche, s'il n'est pas déjà dépassé. L'année 2006 devrait nous permettre d'y voir plus clair. Mais je pense (j'espère) qu'il est possible de maintenir un niveau de vie correct même sans pétrole ou avec un pétrole très cher, plusieurs pistes déjà citées sont à explorer:
    - Taxer plus les énergies fossiles pour aider au développement des énergies renouvelables. Mais cette taxe ne serait viable que si elle est instaurée au niveau mondial.
    - Réduire les transports et relocaliser au maximum les industries.
    - Développer le nucléaire qui permet de fournir une énergie propre du point de vue des GES.

    Mais pour revenir au titre du sujet les économies d'énergie sont effectivement une utopie sans volonté politique, très peu de personnes sont près à entreprendre des actions gratuites et individuelles. Taxer plus le pétrole serait un geste politique fort et courageux.

Sur le même thème :

Page 2 sur 19 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. H2O-->HHO : Une nouvelle source d'energie ?
    Par fredvh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 15
    Dernier message: 15/03/2008, 11h57
  2. intégrer l'isup après une sup,une utopie?
    Par sadyoner dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/05/2007, 17h37
  3. Une énergie domestique plus propre : un mieux pour la sante et l'économie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2006, 05h42
  4. utopie d'écologiste ?
    Par jojo17 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 18
    Dernier message: 20/03/2006, 17h29