Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Dramatique mise en garde de l'ONU sur les conséquences du réchauffement de la planète



  1. #1
    Tenacatita

    Dramatique mise en garde de l'ONU sur les conséquences du réchauffement de la planète

    [I]Les experts des Nations Unies estiment à 50 millions le nombre de personnes susceptibles, d'ici 2010, de fuir les régions touchées par les effets du réchauffement climatique (montée du niveau des mers, désertification, inondations, etc.).

    D'ici 2010, la planète devra faire face à des flux migratoires massifs directement liés aux conséquences du phénomène de réchauffement climatique, plus de 50 millions de personnes devant être prochainement amenées à quitter leur lieu de résidence pour échapper à la détérioration brutale de leur environnement : telle est la prévision en forme d'avertissement livrée mardi 11 octobre par l'Institut pour l'environnement et la sécurité humaine, un organisme dépendant de l'ONU. (...)

    Suite : http://www.euractiv.com/Article?tcmu...News&textlg=FR

    Dossiers en relation :

    La Commission prépare un nouveau programme européen sur le réchauffement climatique

    Sur le même sujet :

    ------------------------------------------------------------------

    Vers une définition du concept de réfugié environnemental :

    Des réfugiés par millions [/B] (...)Pour Janos Bogardi, directeur de l’Institut pour l'environnement et la sécurité humaine (IESH) de l’ONU, " les craintes de voir le nombre de personnes fuyant des conditions environnementales intenables augmenter de façon exponentielle sont totalement fondées lorsqu’on voit le monde expérimenter les différents effets du réchauffement climatique ", explique-t-il en entrevue au Guardian. Pour lui, " cette nouvelle catégorie de réfugiés doit trouver une place dans les accords internationaux " afin de formaliser les obligations des États à l’égard de ces populations. (...)

    ----------------------------------------------------------------

    UN calls for recognition of environmental refugees (published on 13-October-2005) - (i)The United Nations University (UNU) has called on the international community to recognise the plight of people displaced by negative changes in the environment. (/i)- http://www.edie.net/news/news_story....&channel=0

    -----------------------------------------------------------------

    50 millions environmental refugees by end of decade, UN warns

    .States urged to prepare for victims of climate change
    · Natural disasters displace more people than wars


    David Adam, environment correspondent
    Wednesday October 12, 2005
    The Guardian


    Rising sea levels, desertification and shrinking freshwater supplies will create up to 50 million environmental refugees by the end of the decade, experts warn today. Janos Bogardi, director of the Institute for Environment and Human Security at the United Nations University in Bonn, said creeping environmental deterioration already displaced up to 10 million people a year, and the situation would get worse.(...) - http://www.guardian.co.uk/naturaldis...589899,00.html

    -----------------------------------------------------------------

    J'ai bien peur que nous soyons tous des réfugiés de l'environnement dans quelques années si nous passons pas dès aujourd'hui à l'action...Votre avis ?

    -----

    Dernière modification par Tenacatita ; 22/10/2005 à 12h23.

  2. #2
    Tenacatita

    Re : Dramatique mise en garde de l'ONU sur les conséquences du réchauffement de la planète

    REVUE DE PRESSE Réfugiés environnementaux (suite) :

    Ces réfugiés qui fuient leur terre - Les victimes des grandes catastrophes naturelles tels le cyclone Katrina, le tsunami asiatique ou encore le séisme pakistanais peuvent compter sur une mobilisation internationale. Même si elle suffit rarement, au moins existe-t-elle. En revanche, les victimes d'une grave mais progressive dégradation de leur environnement n'attirent guère l'attention. Pourtant, la désertification, la raréfaction de l'eau, les changements climatiques jettent chaque année 19,2 millions de personnes sur les routes. (...) - Suite : http://www.lepoint.fr/sciences/document.html?did=169186

    ------------------------------------------------------------------
    Scénario catastrophe a l’horizon 2010
    Des millions de personnes obligées de fuir certaines régions du globe devenant inhabitables, ce n’est pas de la science-fiction mais le constat fait par plusieurs experts des Nations Unies qui ont remis, hier, leur étude (...) - http://www.univers-nature.com/inf/in...e1.cgi?id=2050
    ------------------------------------------------------------------

    Changement climatique (...), déforestation, pollution de l'eau, de l'air, destruction des sols....Autant de menaces pour l'homme.

    Réfugiés “environnementaux”

    (...) quelques exemples cités de ces zones géographiques à haut risque, notons l’avancée de plus de 10.000 km carrés par an du désert de Gobi en Chine menaçant de nombreux villages ; l’érosion accélérée des sols cultivables en Turquie et la salinisation de la moitié des terres arables irriguées en Égypte. Sont également concernées les quelque 100 millions de personnes vivant dans le monde dans des zones côtières situées sous le niveau de la mer.
    "Il y a des craintes bien fondées selon lesquelles les populations fuyant des conditions environnementales invivables pourraient croître de façon exponentielle au cours des prochaines années, alors que la planète subit des effets du changement climatique et d’autres phénomènes comme la désertification", a expliqué Janos Bogardi, directeur de l’Institut universitaire des Nations Unies pour l’Environnement et la sécurité humaine (UNU-EHS). Pour lui, il est nécessaire que "cette nouvelle catégorie de “réfugiés environnementaux” puissent trouver une place dans le cadre d’accords internationaux existant". (...)

    http://www.temoignages.re/article.php3?id_article=11385

    ------------------------------------------------------------------

    wangari MAATHAI, prix Nobel de la Paix 2004, déclare aux Courriers de l’UNESCO : « Si nous voulons sauvegarder la nature, commençons par protéger les êtres humains (…). Pour beaucoup de dirigeants de la planète, le développement continue malheureusement de signifier culture extensive de denrées agricoles exportables, barrages hydroélectriques ruineux, hôtels, supermarchés et produits de luxe, qui contribuent au pillage des ressources naturelles. C’est une politique à courte vue qui ne répond pas aux besoins essentiels des gens : une alimentation suffisante, de l’eau potable, un toit, des hôpitaux de proximité, de l’information et la liberté (…) La paix sur Terre dépend de notre capacité à protéger notre environnement vivant ».

Discussions similaires

  1. Les conséquences du réchauffement climatique
    Par pathon dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 146
    Dernier message: 27/02/2010, 17h34
  2. Questions sur le rechauffement de la planète
    Par Whisky dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 29/09/2006, 17h49
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 22h59
  4. Les plantes responsables du réchauffement de la planète ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/02/2006, 15h17