Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

économie H2 : une solution pire que le mal?



  1. #1
    bibice

    économie H2 : une solution pire que le mal?


    ------

    Voila une grande question qui me trotte dans l'esprit. Je suis sorti très récemment du monde des constructeurs automobiles et je m'interresse encore très grandement aux nouvelles motorisations (puisque je pourrais peut-etre retourner dans cet univers).

    Tout porte à croire que nous nous dirigeons vers une nouvelle économie basée sur l'hydrogène, solution miracle qui produit à la fois de la chaleur et de l'électricité en ne dégageant que de l'eau. En tout cas dans les bureaux d'etudes tout le monde y pense.

    Donc voila ma question : passer au tout hydrogene ne represente-t-il pas un reel danger pour notre environnement?

    Je n'ai encore trouver aucune étude complete qui détermine quel pourrait etre l'impact de l'utilisation de masse de l'hydrogene dans notre société. Pourtant les problèmes existent, en voici quelques uns que j'ai pu lister :

    - la production d'hydrogene : aujourd'hui essentiellement produit à partir de ressources non renouvelables, ne couvrirait qu'un infime pourcentage des besoins energetiques actuels. Des solutions pour produire de l'hydrogene proprement sont en cours d'étude mais le rendement reste pour le moins modeste.

    - La combustion de l'hydrogene dans un moteur thermique n'est pas forcement propre. BMW a récemment réussi a faire tourner ses moteurs hydrogene à une temperature empechant la formation de Nox, mais l'entretien de tel moteur a grande echelle par la population ne permetrait-elle pas de voir se reformer du Nox à la sortie du moteur. (probleme identique avec les diesels avec FAP aujourd'hui si l'entretien n'est pas correcte... on peut meme generaliser avec tout moteur a combustion)

    - les produits utilisés pour les piles à combustibles sont rares, cheres, et souvent hautement nossifs s'il sont relachés par inadvertance dans l'environnement. (A grande echelle, il faudra veiller à controler scrupuleusement le recyclage).

    - le stockage : voila un probleme que j'ai recemment découvert et qui m'a en fait poussé à faire ce post. Non pas que l'Hydrogene est tres difficile à stocker, mais que les fuites sont hautement nossives à la couche d'ozone. (voir ici : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_202.php). Il semblerait que malgrés tous les progres techniques realisés, encore 20% de la production de H2 est perdu dans l'atmosphere. Ce qui pourrait provoquer une deterioration de la couche d'ozone bien plus importante que celle engendrée par les CFC et autres....


    C'est bien de penser à l'apres petrole, mais si on pouvait faire des etudes serieuses pour eviter de renouveler nos erreurs passées....

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Quisit

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    toutes les études du "puit à la roue" d'une économie basée sur l'hydrogène mènent à ta constatation :
    - grosses pertes de rendement (et perte d'energie) lors de la création de l'H2
    - grosses pertes d'energie à la compression
    - pertes inévitable à cause des fuites, fuites inévitables lors du stockage
    - pertes à l'utilisation : les piles à combustibles ont un moins bon rendement que les systèmes tout électriques, même si c'est meilleur que l'essence
    - pollution de l'h2 qui fuie

    bref...

    il semblerait que pollution locale mise à part, la filière fossile > h2 est plus polluante energétiquement que la filière fossile > combustion, et que la filière tout electrique est considérablement moins polluante et plus vertueuse energétiquement que la filière H2 ...

    mais fait un peu le tour de ce forum, il ya déjà eu des fils de discussions qui tournent autour de tes reflexions...

  4. #3
    GillesH38a

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    et comme c'est beaucoup plus cher....
    ça risque de rester dans les cartons des constructeurs.

  5. #4
    bibice

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    Pourtant les constructeurs depensent enormement d'argent dans cette technologie. (sauf les francais evidemment)

    Je crois qu'il y a deja également un projet d'autoroute de l'hydrogene en Allemagne. Plusieurs stations doivent voir le jour pour permettre de relier Berlin à Munich avec une voiture à hydrogene.
    BMW doit commercialiser en 2006-2007 la première voiture "grand public" à Hydrogene, une serie 7 bi-carburation.

    Evidemment, BMW a de l'avance sur ces concurrents puisqu'il supprime le cout de la pile à combustible et se concentre sur le stockage de l'H2 et l'hybridation de moteur existant.

  6. #5
    Quisit

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    je crois que l'H2 plait aux constructeurs et aux pétrolier, parceque sous une apparente modernité se cache un système respectant profondément les modes d'usages et les circuits actuels de distribution de l'energie automobile.

    Du début à la fin les fournisseurs sont les mêmes : pétroliers/gaziers par réformage de du CH4 ou de l'essence, pompes à H2 "centralisées" (sûrement su rles mêmes sites que l'essence d'ailleurs) avec la recharge par pistolet "à l'ancienne" , voiture à forte autonomie et recharges très espacée chez le "spécialiste" (à la pompe) et non chez soi , intégration de nombreux composants hi-tech (on parle déjà d'hybrides H2+ elec pour la récupération d'energie au freinage, c'ets le cumul des complexités) etc...

    au contraire la voiture électrique vient tout chambouler : exit les gaziers et pétrolier, recharge décentralisée (chez soi, au parking, au boulot...) , faible autonomie remplacée par une multitude de points de recharge et une multitude de fournisseur, l'essence n'est plus qu'un prolongateur d'autonomie pour les long trajets, et aspect "low tech" : l'intégration de l'electrique dans un nouveau ou un vieux véhicule est plus simple que de loger une pac et des reservoirs, déjà de nouveaux acteurs automobiles surgissent... ceux qui maitrisent la techno ne sont plus les constructeurs mais les fabricants de batterie.

    bref, les acteurs actuels du monde de l'auto on plus à perdre avec l'electrique qu'avec l'H2 ... donc même si il est pus cher, moins rentable energétiquement, problématique à tous les étages, il arrange tout le monde (sauf l'environnement bien sûr)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    bibice

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    Je rejoins malheureusement ton avis Quisit.

    La politique des constructeurs a toujours été de complexifier les autos pour garder l'entretien dans le reseau. Au pire, l'Audi A2 est allé jusqu'à avoir un capot vissé avec des vis non-conventionnelles pour que personnes en dehors du réseau Audi puisse s'occuper de l'entretien!

    D'ailleurs, alors que les constructeurs parlent beaucoup de moteur-roue, personnes n'osent n'en presenter au salon Equip'Auto qui a lieu en ce moment. Pour cela il faut aller voir les constructeurs de scooters electriques.

    Je pense que les grands constructeurs vont beaucoup y perdre car les voitures electriques sont en bonne voie d'apparaitre bientot sur le marché, et les plus à la pointe dans ce domaine sont les plus gros fabricants de moteurs électriques au monde : chine et taiwan.

    Vous pourrez deja bientot trouver sur la route des scooters electriques avec moteur-roue. (j'ai deja failli acheter un scooter electrique mais j'ai eu besoin d'un vehicule pour transporter du materiel entre temps, ce n'est que partie remise).

    Certes, l'invasion automobile chinoise est repoussée pour le moment pour des questions de sécurité, mais les constructeurs chinois ne se priveront pas de présenter des véhicules electriques s'ils s'apercoivent du potentiel du marché. Chinois ou autre d'ailleurs, mais pas les grands constructeurs mondiaux.

  9. Publicité
  10. #7
    jc_m

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    Bonjour,

    Pour toutes les applications de l'hydrogène il semble qu'il faudra particulièrement veiller à minimiser les fuites : outre que ce gaz restera plutôt cher à produire les fuites inévitables pourront avoir des effets désastreux sur la couche atmosphérique d'ozone.

    Voir à ce sujet :

    L’hydrogène : une source d’énergie dangereuse pour la couche d’ozone ?

    Le développement des piles à combustible pourrait avoir des effets sur l'environnement

    La généralisation de l'utilisation de l'hydrogène pourrait donc s'avérer très dangereuse... puisqu'elle correspondra à la généralisation des sources de fuites.

  11. #8
    Tenacatita

    Re : économie H2 : une solution pire que le mal?

    Des chercheurs découvrent un vilain défaut de plus à l'hydrogène

    Un carburant alternatif qui déchire... la couche d'ozone

    Selon des chercheurs du California Institute of Technology (Caltech), la généralisation du moteur à hydrogène provoquerait une extension du trou de la couche d'ozone. Et ce, en raison des fuites de gaz inévitables que cela engendrerait.

    Alors que nombreux sont ceux qui doutent que ce combustible soit une solution à l'accroissement des émissions de gaz à effet de serre (Voir Le moteur à hydrogène, une solution miracle contre la pollution ?), cette découverte indique que l'hydrogène pourrait se révéler encore plus néfaste pour l'environnement que les énergies fossiles qu'il est censé remplacer.

    Simulation informatique
    Dans un article paru dans Science, Tracey K. Tromp, Run-Lie Shia, Mark Allen, John M. Eiler, Y. L. Yungont, chercheurs au Caltech, estiment l'impact qu'aurait sur l'environnement une économie basée sur l'hydrogène. Pour cela, ils se sont servis d'une simulation informatique qui leur a permis de tester plusieurs scénarios, en fonction de paramètres comme la production totale d'hydrogène ou la quantité de ce gaz qui peut être fixée par les organismes et les minéraux.

    En se basant sur un taux de fuite de 10% - bien inférieur à celui aujourd'hui constaté pour les moteurs à hydrogène, l'équipe du Caltech estime qu'en cas de passage à une économie tout-hydrogène, 60 à 120 millions de tonnes de ce carburant seraient relâchés dans l'atmosphère. Soit 4 à 8 fois plus qu'actuellement.

    En s'accumulant et en se transformant en eau dans les couches supérieures de l'atmosphère, ce gaz provoquerait une "humidification" de la stratosphère, ce qui aurait pour effet de fragiliser la couche d'ozone en interférant avec les réactions chimiques qui entretiennent cette dernière.
    Selon les chercheurs, un passage brusque au tout-hydrogène entraînerait une rétraction de 7 à 8% de la couche d'ozone aux deux pôles. (...)



    Suite ici : http://www.transfert.net/a8964

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Mal au dos et marche à pied, une solution
    Par trebor dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 14
    Dernier message: 16/11/2007, 08h24
  2. Voici pourquoi une économie basée sur l'hydrogène n'est pas viable
    Par calande dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 21/12/2006, 18h30
  3. Es ce que vous pouvez m'aidez pour une problematique de TPE 1ereS (bio,agro,économie)
    Par choupinetteof13 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2006, 21h01