Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Taux de CO ² dans un environement " normal "




  1. #1
    prof01

    Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Bonjour ,
    Après avoir " détérré " un vieux post " Taux de CO2 dans l’atmosphère
    " de 2007 qui indiquait que le taux normal dans l' atmosphère non pollué était d'environ 370 ppm et de 400 ppm à l'époque où on brulait plus de bois qu'en Chine !

    J'aurais souhaité savoir qu'elle était le taux moyen accéptable dans un environment domestique et à partir de quel seuil prend -on des risques pour sa santé ?

    Merci de vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    phys4

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Bonjour,

    Le seuil mortel minimum est de 4% de CO2.
    Le malaise principal est une difficulté à respirer qui n'apparait que vers 1% de CO2 et qui dépend beaucoup des personnes.
    Certaines personnes résistent jusque 8% de CO2.
    Nous pouvons donc largement tolérer plusieurs fois le taux normal.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  4. #3
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    J'avais déjà trouvé ce tableau




    Taux et les temps de réponses demandés par la norme EN 50291:


    Concentration de CO: Aucune alarme avant: Alarme avant:
    30 ppm 120 minutes
    50 ppm 60 minutes 90 minutes
    100 ppm 10 minutes 40 minutes
    300 ppm 3 minutes






    Merci de votre réponse et de vos valeurs en pourcentage , mais dans l'air intérieur
    ça représente quoi comme valeur ppm ?


  5. #4
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    J'ai trouvé cette conversion sur Wikipédia pouvez-vous confirmer ,
    un taux qui varie de 550 à quasiment 1000 ppm voir 1200 ppm est relevé dans un local sans qu'il n'y ai de système de combustion à l'intérieur( un convecteur electrique même à l'arrêt on note ces valeurs régulières ) , la seule source de combustion possible et environante est une cheminée à bois qui fonctionne en permanence et éloignée d'environ 200 mètres , qu'en pensez-vous ?


    Chez l'homme : le CO2 n'est toxique qu'à des concentrations élevées[9],[10],[11].

    À partir de 0,1 %, (1 000 ppm), le CO2 devient un des facteurs d'asthme ou du syndrome des bâtiments. Cette concentration constitue la valeur maximale admise pour le dimensionnement des systèmes de conditionnement de l’air, à l’intérieur des bâtiments et maisons d’habitation.
    Au-dessus de 0,5 % (5 000 ppm), la valeur maximale d’exposition professionnelle retenue dans la plupart des pays, et la valeur maximale admise pour le dimensionnement des appareillages d'air conditionné dans les avions sont dépassées.
    1,5 % ou 15 000 ppm est la valeur maximale d’exposition professionnelle sur une durée maximale de 10 minutes.
    À partir de 4 % de CO2 dans l'air (40 000 ppm) le seuil des effets irréversibles sur la santé est atteint (c'est le seuil qui justifie une évacuation immédiate de locaux).
    À partir de 10 % et d'une exposition dépassant 10 minutes, sans une action médicale de réanimation, c'est la mort.

  6. #5
    phys4

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Les valeurs correspondent assez bien, 4% de CO2 est surement un seuil d'évacuation.

    Attention à ne confondre CO et CO2, le premier est 1000 fois plus nocif, en outre ses effets sont cumulatifs et plus durables.
    La combustion constitue un danger surtout à cause du premier, car ces deux gaz sont produits simultanément.

    Au revoir.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Non je ne confond pas
    je parle bien du dyoxide de carbone CO ² et non pas du monoxyde CO
    la valeur " normale " en milieu non pollué semble donc être environ
    pour le dyoxide de carbone 350 ppm.

    D'après Wikipédia
    si 1000 ppm font 0,1% , 350 ppm ferait en pourcentage > 0,035 %


    Pour mon histoire de cheminée , et de taux de dyoxide vous en pensez quoi ? ; le monoxyde de carbone n'est pas détectable donc certainement nul dans la pièce en question .

  9. #7
    Amanuensis

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    un taux qui varie de 550 à quasiment 1000 ppm voir 1200 ppm est relevé dans un local sans qu'il n'y ai de système de combustion à l'intérieur( un convecteur electrique même à l'arrêt on note ces valeurs régulières ) , la seule source de combustion possible et environante est une cheminée à bois qui fonctionne en permanence et éloignée d'environ 200 mètres , qu'en pensez-vous ?
    Qu'avant d'incriminer la cheminée, faut étudier bien d'autres choses. Par exemple, la géométrie du local. Le CO2 est plus dense que l'air, et sa teneur augmente dans des locaux où il peut stagner par gravité (cave sans aération basse par exemple).

    Si c'est le cas, rien que la teneur naturelle de l'air en CO2 peut être la "source" du CO2.

    Ensuite, les animaux dont les hommes génèrent du CO2, ainsi que la matière en putréfaction, par exemple.

    200 m donne une dilution énorme. De plus les émanations d'une cheminée sont usuellement plus chaudes que l'air, et donc montent. Faut des conditions (géographiques, météorologiques) particulières pour que cela fasse augmenter sensiblement le CO2 à 200 mètres.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  10. Publicité
  11. #8
    Amanuensis

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    À titre d'information, quelques ordres de grandeur :

    Un humain génère de l'ordre de 30 g de CO2 par heure (500 g de glucides par jour, CH2O, soit 44/30 x 500 = 730 g).

    Prenez une salle mal aérée de 75 mètre cube avec 10 personnes, cela donne 300 g de CO2 en une heure, soit 4 g de CO2 par mètre cube, soit (masse volumique de 2 kg/mètre cube) 2000 ppm.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  12. #9
    yves25

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    Non je ne confond pas
    je parle bien du dyoxide de carbone CO ² et non pas du monoxyde CO
    la valeur " normale " en milieu non pollué semble donc être environ
    pour le dyoxide de carbone 350 ppm.


    n .
    La concentration actuelle est de 380 ppm, l'article de wikipedia a peut être un peu de retard .
    1 ppm, c'est une partie par million en volume, ad 1/10 000 de %
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #10
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Voilà bien tout un tas de calculs savants .

    "200 m donne une dilution énorme. De plus les émanations d'une cheminée sont usuellement plus chaudes que l'air, et donc montent. Faut des conditions (géographiques, météorologiques) particulières pour que cela fasse augmenter sensiblement le CO2 à 200 mètres"



    Je me tiendrai donc à ce qu'indique le détecteur en valeur normale basse environ 350 ppm ,
    il se trouve que le soir sans qu'il n'y est eu personne de la journée dans ce local il n'est pas rare de trouver la valeur au alentour de 900 à 1000 ppm ! ,
    La seule source possible et la cheminée à mon avis , contrairement à ce qui devrait être les fumées et odeurs de celle -ci ne montent pas mais ont tendance à " rouler " sur le toit et diffuser !nous sommes distant d'environ 200 m , il s'agit d'un chauffage au bois ou charbon ? et même quand on a pas de fumées on sent des odeurs acres et il y a une sorte de miroitement qui s'échappe du conduit , la question qu'on se pose c'est de savoir si c'est dangereux de rester voir l'habiter dans cette pièce ou on a la sensation d'une odeur un peu piquante , le seul chauffage de la pièce est un convecteur que l'on met en route uniquement quand on est dedans et la valeur indiquée et regardée avant la lmise en route de celui-ci qui d'ailleurs ne change pas la valeur une fois en fonction .

  14. #11
    snoops

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    le taux de co2 dans l'air, en ville, est de 500 ppm environ

    dans mon bureau, ça monte facilement à 1 500 ppm. dans des salles de classe, j'ai mesuré des taux de 3 000 ppm

    dans l'industrie, on recommande de ventiler à partir de 1 000 ppm (l'air est considérer comme sain en dessous de cette valeur

  15. #12
    phys4

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    il se trouve que le soir sans qu'il n'y est eu personne de la journée dans ce local il n'est pas rare de trouver la valeur au alentour de 900 à 1000 ppm ! ,
    La seule source possible et la cheminée à mon avis , contrairement à ce qui devrait être les fumées et odeurs de celle -ci ne montent pas mais ont tendance à " rouler " sur le toit et diffuser !nous sommes distant d'environ 200 m , il s'agit d'un chauffage au bois ou charbon ? et même quand on a pas de fumées on sent des odeurs acres et il y a une sorte de miroitement qui s'échappe du conduit , la question qu'on se pose c'est de savoir si c'est dangereux de rester voir l'habiter dans cette pièce ou on a la sensation d'une odeur un peu piquante , le seul chauffage de la pièce est un convecteur que l'on met en route uniquement quand on est dedans et la valeur indiquée et regardée avant la lmise en route de celui-ci qui d'ailleurs ne change pas la valeur une fois en fonction .
    Les odeurs et couleurs des fumées sont inquiétantes. Ce n'est en aucun cas le CO2 qui reste à des taux tout à fait corrects et qui n'a aucune odeur ni couleur.
    "Vos fumées" contiennent des vrais polluants : essences de bois, suies, goudrons, etc... nous ne pouvons que vous conseiller de voir de plus près cette activité.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  16. #13
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    La couleur des fumées ? blanche , brune , parfois épaisse, mais aussi parfois aucune fumée ? mais une sorte de miroitement bien sous le chapeau un peu comme sur les routes
    en été et là quand le vent l'ammène c'est irritant voir même laisse un goût , le taux de CO ² n'a donc rien à voir ? , je pensais que les vapeurs et donc une augmentation du CO ² étaient la résultante d'une combustion , je suis aussi très surpris qu'un taux avoisinant le 1000 ppm vous paraisse normal je peut vous assurez que quand dans la pièce le taux est à 300 ppm ( ou on est très bien ) ou au alentour de 1000 le resenti voir le mal de tête n'est pas le même ! alors au dessus de 1000 ppm vous devez être des extra terrestre

  17. #14
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    petit rajout pour Snoop

    Quand je parle de mesure l'appareil n'est pas à vingt centimètres de la bouche et du souffle de quelqu'un
    mais éloigné ,le capteur positionné à au moins deux mètres de tout approche humaine et en l'occurence dans la pièce certainsjours sans que personne n'y vienne avant le soir
    et contrôle sans souffler dessus avant de lire la valeur car là en effet tu montes vite à 2000 ppm voir plus , je parle de mesure faites avec un minimum de protocole .

  18. #15
    phys4

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    La couleur des fumées ? blanche , brune , parfois épaisse, mais aussi parfois aucune fumée ? mais une sorte de miroitement bien sous le chapeau un peu comme sur les routes
    en été et là quand le vent l'ammène c'est irritant voir même laisse un goût , le taux de CO ² n'a donc rien à voir ? , je pensais que les vapeurs et donc une augmentation du CO ² étaient la résultante d'une combustion , je suis aussi très surpris qu'un taux avoisinant le 1000 ppm vous paraisse normal je peut vous assurez que quand dans la pièce le taux est à 300 ppm ( ou on est très bien ) ou au alentour de 1000 le resenti voir le mal de tête n'est pas le même ! alors au dessus de 1000 ppm vous devez être des extra terrestre
    La mesure du taux de CO2 est simplement un marqueur dans ce cas. La fumée est un mélange de CO2 et de beaucoup d'autres gaz, leur proportion augment en même temps. Les autres gaz sont beaucoup plus nocifs.

    Un principe de bas en science, il est vrai, souvent mal appliqué :
    lorsque deux mesures m1 et m2 sont corrélées trois éventualités sont à considérer :
    - le fait 1 est la cause du fait 2
    - le fait 2 est la cause du fait 1
    - les faits 1 et 2 sont les conséquences d'une même cause à découvrir.
    Vous avez clairement affaire au troisième cas.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  19. #16
    Amanuensis

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Il y a des règles strictes d'urbanisme pour les cheminées, genre hauteur par rapport aux constructions.

    Soit la disposition géographique est très particulière, soit la cheminée est placée n'importe comment, ou les deux. Que les fumées soient rabattues sur des immeubles d'habitation est anormal.

    Comme dit phys4, le CO2 n'est que le moindre des problèmes dans ce cas. Et ce même si ce qui est brûlé est du bois avec bon tirage. (Et si c'est autre chose, genre plastiques de temps en temps, ou si le tirage est limite, cela devient dangereux !)

    PS : le cO2 n'a pas de goût et n'irrite pas. Par contre il y a des tas d'autres gaz nocifs qui sont irritants à faible dose !
    Dernière modification par Amanuensis ; 08/11/2011 à 12h22.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  20. #17
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    C'est une manière plus scientifique de poser le problème , mais ça je le savais déjà c'est plutot la solution ou une explication que je cherche .
    le 1:
    pour moi c'est la source ( je pense une cheminée extèrieure au local )
    le 2 :
    c'est le problème rencontré dans le réceptacle ( le local qui n'a pas de cheminée mais un convecteur electrique )
    le 3:
    C'est le taux de dioxyde de carbone qui est élevé sans raison interne au local , ce taux varie fortement quand cette cheminée distante de 200 m fonctionne ou pas > passe de 350 ppm à 900 voir + de 1000 ppm .


    Mon explication :

    Le CO² et certainement d'autres polluants arrivent à s'infiltrer par les aérations de fenètres, le toit ? etc. et stagne ou s'accumulent ensuite dans cette pièce .
    La fumée et les emménations de cette cheminée ne montent pas comme je le disais ou même tendance à descendre , j'ai observé plusieurs cheminées où le bois semblait ( on voit dedans un tubage inox qui en ressort) être le combustible et la diffusion et bien palpable tout du moins olfactive et on voit bien que ce type de fumées ou emmanations stagnent facilement .



    Ma question est-ce dangereux d'y séjourner c'est assez irritant en plus
    et que faire ?

  21. #18
    Amanuensis

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    on voit bien que ce type de fumées ou emmanations stagnent facilement .
    Non ! Parce qu'on interdirait alors ces dispositifs.

    Je répète qu'il faut des conditions particulières. (J'ai un problème similaire, maison située en bas (à l'est) une petite vallée orientée et descendant ouest vers est. Les vents dominants de l'ouest rabattent quelques fois les fumées vers le le bas de la vallée, on se retrouve obligé de tout fermer.)

    Si la cheminée en question est à incriminer, il faut d'abord vérifier qu'elle est installée correctement (suffisamment haute en particulier). Plainte si ce n'est pas le cas !

    (Ceci dit, j'ai l'impression que c'est mal barré, cf. par exemple cette discussion dans un autre forum : http://www.bricozone.be/fr/gros-oeuv...sin-27625.html)
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  22. #19
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Excusez moi de vous contredire , mais dire un NON aussi affirmatif quand on ne le voit pas !
    et on l'interdirait si ... je pense que les règlementations ne sont plus adaptées à ce revirement.
    J'aimerais faire ce petit apparté
    ces dernières années le bois à tendance à remplacer un peu tout type d'autres combustibles et on utilise les mêmes conduits gainés ou pas , les mêmes hauteurs de cheminées les mêmes règles de distance etc. , on densifie les lotissement sans prendre en compte ce problème , il y a quelques années le gaz ou le fioul ou electrique ne généraient pas cependant des fumées et odeurs aussi fortes et permanentes puisque c'était des systèmes que j'appelerais "tout ou rien ", la combustion peu polluant d'ailleurs s'arr^tait dès l'eau du ballon ou des radiateurs en température en temperature pas comme le bois qui une fois allumé brûle jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus et qu'on en remette seule les fermes éloignées souvent de x kilomètres utilisaient le bois en chauffage et les particuliers uniquement en apoint le week end .

    Quand je dis que les fumées ne montent pas au mieux et au mieux horizontales le plus souvent " roulent en descendant sur le toît ! puis partent à tous les vents dans ce cas .
    Je l'ai constaté en regardant plusieurs maisons qui " sentaient " ou avient du " panache " ! et en discutant avec un chauffagiste qui pensait que celà venait certainement ( en plus des odeurs fortes du bois pour lequel à part des filtres ou catalyse des rejets il n'y a rien à faire ) des gainages et des nouveaux poeles qui " gardaient le maximum de calorie et de ce fait les fumées en plus d'être chargées et odorantes était en plus trop froides et des distances entre les habitations actuelles qui utilisaient le bois .

    Bon tout ça ne résoud pas le problème mais donne une bonne explication des causes , après c'est peut être aussi un problème de ventilation de ce local mais quand on ouvre les fenètres on ramasse plein pot ;( , malgré le fait que je suis allez voir le propriètaire de cette maison , et bien sur il est en règle sur cette conformité ( faîtage distance ) inadaptée à mon gout et bien sur ne brûle que du bois sec ( dixit )

  23. #20
    Moinsdewatt

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Citation Envoyé par prof01 Voir le message
    petit rajout pour Snoop

    Quand je parle de mesure l'appareil n'est pas à vingt centimètres de la bouche et du souffle de quelqu'un
    mais éloigné ,le capteur positionné à au moins deux mètres de tout approche humaine et en l'occurence dans la pièce certainsjours sans que personne n'y vienne avant le soir
    et contrôle sans souffler dessus avant de lire la valeur car là en effet tu montes vite à 2000 ppm voir plus , je parle de mesure faites avec un minimum de protocole .
    Qulle est la réference de votre appareil de mesure de CO2 ?

  24. #21
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Le taux normal est au environ de 300 ppm quand rien ne se passe ,
    l'appareil testeur est un Q Traq 8552

  25. #22
    prof01

    Re : Taux de CO ² dans un environement " normal "

    Vous êtes suffisament renseigné maintenant ? vous avez les taux , le type d'appareil , les conditions , la cause probable , il ne manque plus que les conséquences et le coupable ...

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 29/10/2009, 14h24
  2. Dit t'on qu'une Fusée "Vole" ou "Flotte" dans l'espace ?
    Par Bajam dans le forum Astronautique
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/09/2009, 14h04
  3. Réponses: 48
    Dernier message: 01/07/2009, 07h48
  4. Une "couleur", "race" unique dans 50 000 ans?
    Par leradinmasqué dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/12/2006, 11h26