Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.



  1. #1
    LoloNRV

    Angry Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Bonjour à tous,

    Mon premier message est destiné témoigner et à faire part de mon dégoût face au comportement des CON(citoyen)S qui, pour payer moins de taxes d'enlèvement des ordures, brûlent sans la moindre vergogne leurs ordures ménagères.
    Ayant fui il y a plus de 15 ans la grande ville pour vivre en milieu rural, j'espérais pouvoir y respirer un air plus sain - même si les paysans font de temps en temps des épandages, mais ce n'est rien que du naturel.
    Mais voilà que depuis la mise en place depuis bientôt un an, dans le bassin de la circonscription de Sarrebourg, en Moselle, d'une taxe à l'enlèvement des déchets, il est difficile de respirer tous les jours de l'air ne sentant pas le plastique brûlé.

    Il faut dire que nos élus, ont eu la bonne idée, de s'associer avec la société de ramassage, pour nous augmenter le tarif de ramassage avec des forfaits qui augmentent avec le nombre de passages, tout en réduisant la taille des poubelles .

    Si au départ, l'idée de favoriser le recyclage était louable, cette organisation du ramassage à eu pour effet une "trop forte" réduction du nombre de levées (d'après leurs études). Celle-ci étant due à l'incinération sauvage dans de nombreuses cheminées ou chaudières au bois, dans le "meilleur des cas", mais également à l'apparition de sacs dans le paysage ou encore de sacs dissimulés au milieu des poubelles de recyclage.

    Bref, résultat : augmentation (encore) du tarif du ramassage pour compenser "le manque à gagner" par rapport à ce qui avait été estimé initialement et l'impossibilité de se promener, de faire du sport, ou d'ouvrir ses fenêtres sans être incommodé par l'odeur, sans parler des substances indiscutablement toxiques qui sont inhalées.

    Le comble, c'est que lors de réunions d'informations des "conseillers" tris ont même conseillé de brûler les couches culottes dans les poêles ! Véridique !

    Bien sûr, les ordures après ramassage sont enfouies, à quelques kilomètres, ce qui rajoute une "couche" au fumet de l'air dans le secteur, mais là, je n'ai pas trop à m'en plaindre, je ne suis pas sous les vents dominants.

    Voilà pour mon coup de sang : il faut dire que tout à l'heure en revenant chez moi, l'air extérieur était tellement vicié, que je n'arrivais pas à respirer sans tousser.

    Y-a-t'il d'autres coins de France où cela se passe de la même façon ?

    Auprès de quel organisme serait-il éventuellement possible de faire constater la qualité de l'air ?

    En tout cas je sens (et pas seulement avec le nez) que nous sommes peu nombreux dans mon village, ou dans le secteur, à ne pas pratiquer de cette manière. Est-ce lié à mon parcours professionnel et à mes études si je suis si sensibilisé ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Bonjour.

    Renseigner vous à la préfecture pour la déclaration des pollutions.

    Cela n'est pas très civique mais cela augmentera, les poches des citoyens ne sont pas extensibles.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Yoghourt

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    La redevance incitative vient de se mettre en place dans ma commune. Les tarifs sont sensiblement les mêmes qu'avant. Un peu plus avantageux pour les foyers de 1 ou 2 personnes, sensiblement moins intéressant qu'avant pour les foyers de 4-5 personnes et plus. Je ne sais encore ce que cela va donner...

    Dans une commune à quelques dizaines de kilomètres de là, à l'Albenc, cela a été mis en place avec succès. Il y a bien sûr quelques abus et comportements irrationnels, mais c'est marginal m'a dit un ami de là-bas. Les commerces locaux ont même commencé à s'adapter au changement de comportement qui en a suivi, en proposant des emballages plus "légers", et plus de choses en vrac. Si ça peut apporter un rayon de soleil au milieu des nuages de fumée de LoloNRV
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  5. #4
    chatelot16

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    faire payer les poubelle est une ânerie dont vous voyez la consequence !

    c'est comme les decheterie qui refusent les dechet des artisans et les obligent a payer cher chez des profesionel de l'elimination des dechet

    en cette periode de grande dificulté financiere , faire payer les dechet revient a pousser aux decharges sauvages , ou incineration poluante

    la vraie idée ecologique ce n'est pas de faire payer les poubelle , c'est de ramasser les poubelle gratuitement avec les impot que tout le monde paye et inciter au bon recyclage en achetant les matiere recyclable a un prix non nul

    le pire c'est que les systeme pour faire payer les poubelle au poid ou au nombre coute inutilement cher et sont un gaspilage suplementaire

  6. #5
    polo974

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Alors qu'il suffit de remplir la poubelle du maire...

    En fait, il faut que le VRAI prix de la gestion des déchets soit compris dans le prix du produit neuf, et même un système de consigne pour augmenter le retour des produits polluants.

    Mais ça, avant que ça passe...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Yoghourt

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    faire payer les poubelle est une ânerie dont vous voyez la consequence !
    Ben oui, c'est bien connu que la gestion des déchets est un truc complètement gratuit. Ah ah ah...

    la vraie idée ecologique ce n'est pas de faire payer les poubelle , c'est de ramasser les poubelle gratuitement avec les impot que tout le monde paye et inciter au bon recyclage en achetant les matiere recyclable a un prix non nul
    Gratuitement avec les impôts. Donc c'est pas gratuit. Notez aussi que tout le monde ne paye pas d'impôts. Enfin, bon, pour vous, la "vraie idée écologique" c'est le système précédent, qui en pratique ne change aucunement les modes de consommation/achat puisqu'"on" s'en fout des suremballages par exemple. Si vous voulez, on peut aussi stocker les déchets dans la rue et attendre la prochaine mousson? Encore plus top gratuit et écologique (AHEM) Ca se fait beaucoup en Asie Mineure...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  9. Publicité
  10. #7
    chatelot16

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    evidement que ca ne peut pas etre completement gratuit ... mais il faut faire payer de la bonne facon

    les plus demuni n'ont aucune marge de choix sur ce qu'il achetent ... il achete le moins cher et c'est tout ... ce n'est pas eux qui choisisent les embalage

    et se mefier des fausses bonne idée sur les reduction d'embalage ... genre embalage reduit fragile qui ne conviennent qu'a ceux qui vont faire leur course avec leur grosse voiture ou on peut poser les truc fragile ... celui qui utilise les transport en commun a besoin d'embalage solide

    la seule vraie solution au reduction d'embalage serait des vrais commerce de proximité avec des prix accessible a tous ... encore une fois des taxe et charges mal placé continuent a etouffer les commerce de proximité

    la methode actuelle de faire payer les poubelle avec la taxe d'habitation n'est pas tres bonne car elle n'in cite pas du tout aux bon comportement ... compter les poubelle est pire puisque ca incité financierement au plus mauvais comportement

    le progres serait plutot de financer le ramassage des poubelle par des taxe sur tout les produit dont les embalage finissent par encombrer les poubelle : la ca inciterait vraiment les fabricant qui ont les moyen de faire de mettre sur le marché des solution

    si il y avait un vrai commerce des matiere recyclé celui qui a le temps de le faire pourait recuperer ce qu'il a payé en taxe sur les produit embalé , en revendant les matiere d'embalage propre et triée ... et meme gagner de l'argent en triant ce que jetent ceux qui n'ont pas le temps de le faire

  11. #8
    felicha

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    il fut un temps, pas si lointain, où les emballages en verre étaient consignés et on n'en trouvait pas dans les poubelles.
    Il faut savoir que dans les usines d'incinération le verre en fondant (600°C) bloque les grilles et agglomère toutes sortes de cendres qui bloquent souvent les installations
    Inciter au tri financièrement est une solution à étudier.
    Le plastique est intéressant à recycler alors que son incinération est excessivement polluante.

  12. #9
    clmm2012

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    evidement que ca ne peut pas etre completement gratuit ... mais il faut faire payer de la bonne facon

    les plus demuni n'ont aucune marge de choix sur ce qu'il achètent ... il achète le moins cher et c'est tout ... ce n'est pas eux qui choisisent les embalage
    A priori, les "moins démunis" ne choisissent pas non plus leurs emballages et n'achètent pas forcément ce qu'il y a de plus cher. C'est le fabricant qui décide de l'emballage en fonction:
    - du marketing, qui a interrogé (normalement) un panel de consommateur, le panel "juge" et exprime un souhait
    - du risque de casse, selon la fragilité relative du produit,
    - de la nature du produit, un liquide ne s'emballe pas de la même manière qu'un solide,
    - deux liquides de natures différentes ne s'emballent pas de la même manière (ex: huile, lait, lessive...)
    - risque de "démarque"
    - inviolabilité
    - hygiène
    - sécurité des personnes
    - conservation dans le temps
    - transport
    - divers...
    Tout ça engendre des coûts dont le fabricant se passerai bien lui aussi... pour augmenter sa marge...

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    et se mefier des fausses bonne idée sur les reduction d'embalage ... genre embalage reduit fragile qui ne conviennent qu'a ceux qui vont faire leur course avec leur grosse voiture ou on peut poser les truc fragile ... celui qui utilise les transport en commun a besoin d'embalage solide
    Tout le monde ne fait pas ses courses avec une grosse voiture, mais il y a des endroits ou il est difficile de faire ses courses sans voiture, quelque soit sa taille.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    la seule vraie solution au reduction d'embalage serait des vrais commerce de proximité avec des prix accessible a tous ... encore une fois des taxe et charges mal placé continuent a etouffer les commerce de proximité
    D'accord avec toi, le commerce de proximité est préférable.

    Mais on se heurte à quelques petits soucis qui sont:
    - le choix réduit des produits de même nature. Exemple, les pâtes: produit assez courant. Leurs nature et leurs formes sont très variées et nécessitent une surface d'exposition de plus en plus importante.
    - le choix réduit des produits de nature différente: l'offre d'un supermarché, en nombre de rayon, fait qu'il est possible de trouver à peu près 90% des besoins des consommateurs dans un seul magasin. C'est impossible à réaliser dans le commerce de proximité, hélas.
    - autres, par exemple services (pressing...), stationnement à proximité (mais oui, encore la voiture, quand il n'y a pas de transports en commun)
    qui sont liés à la superficie de ce type de commerce.

    Autre point: l'éparpillement des lieux de distribution engendre des coûts (et pollutions) supplémentaires qu'il faut bien faire payer au consommateur final.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    la methode actuelle de faire payer les poubelle avec la taxe d'habitation n'est pas tres bonne car elle n'in cite pas du tout aux bon comportement ... compter les poubelle est pire puisque ca incité financierement au plus mauvais comportement

    le progres serait plutot de financer le ramassage des poubelle par des taxe sur tout les produit dont les embalage finissent par encombrer les poubelle : la ca inciterait vraiment les fabricant qui ont les moyen de faire de mettre sur le marché des solution
    Supprimer ou diminuer certains emballages, c'est possible, mais... Pour cela il faudra d'abord rééduquer le comportement du consommateur car c'est lui qui choisi. Pour un même produit, un consommateur achètera plutôt celui qui est "bien emballé" car il n'aura pas été tripoté par n'importe qui. De plus, un produit dont l'emballage est abimé restera en rayon, même si le produit est intact. Il finira éventuellement soldé... ou invendu.

    Quant aux solutions, tous les fabricants y travaillent car c'est aussi leur intérêt:
    - diminuer le coût intersecte de l'emballage
    - diminuer sa taille et son poids (on en transporte plus dans un même volume)
    - nature: on fait de plus en plus dans le recyclable... quand c'est possible (quantité mini par exemple)... et quand le recyclable est possible (une bouteille d'huile de table, quelque soit la nature du plastique, ne se recycle pas)
    N'oublions pas que le recyclage n'est pas toujours la panacée (voir plus bas: le verre ou le plastique)

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    si il y avait un vrai commerce des matiere recyclé celui qui a le temps de le faire pourait recuperer ce qu'il a payé en taxe sur les produit embalé , en revendant les matiere d'embalage propre et triée ... et meme gagner de l'argent en triant ce que jetent ceux qui n'ont pas le temps de le faire
    Ben, peut être mais c'est pas certain. Par exemple les boites de conserves. Le métal coûte de plus en plus cher, mais aucun ferrailleur ne rachètera tes boites, même propres. Et pourtant...

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    il fut un temps, pas si lointain, où les emballages en verre étaient consignés et on n'en trouvait pas dans les poubelles.
    Il faut savoir que dans les usines d'incinération le verre en fondant (600°C) bloque les grilles et agglomère toutes sortes de cendres qui bloquent souvent les installations
    De plus, je ne suis pas certain que le bilan carbone du recyclage du verre soit positif.

    Citation Envoyé par felicha Voir le message
    Inciter au tri financièrement est une solution à étudier.
    Le plastique est intéressant à recycler alors que son incinération est excessivement polluante.
    Recycler, oui. Mais lorsque les filières existent, encore faut il leur trouver un débouché. Un plastique recyclé ne se comporte pas de la même manière qu'un plastique neuf, donc son application sera nécessairement différente... si elle existe. Ce n'est pas toujours le cas.

    Dans le même genre d'idée, je rencontre, dans nos usines, une question similaire en ce qui concerne la récupération de la chaleur. Oui à cette récupération, mais pour en faire quoi? Pas si simple de répondre à la question dans certains cas.

    A+

  13. #10
    chatelot16

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    les bouteille consigné sont devenue impossible avec les exigence d'hygiene actuelle : comment laver les bouteille pour etre sur qu'il n'y ai pas un c.. qui ai mis une bouteille contenant un produit toxique ...

    je me rapelle d'une personne aillant travaillé dans une chaine de grand magasin il y a 40 ans et qui parlait de la chaine de lavage des bouteille de vin consigné ... parfois il y avait une odeur bizare dans le systeme de lavage : on aretait tout et on jetait toute les bouteille pour ne pas prendre de risque

    ecologiquement il est bien possible que le lavage et le controle des bouteille coute plus cher que la fusion et fabrication de bouteilles neuves

    le recyclage du verre est tres efficace ... il y a 30 ans quelqu'un pres de chez moi demandait a tous les voisin de jeter les bouteile vide sur un grand tas ... quand le tas etait assez gros il fesait venir un camion pour emporter tout ca chez une verrerie de bouteille : ca rapportait un petit peu d'argent ... maintenant le prix du verre est nul et la recuperation ne rapporte plus rien

  14. #11
    f6bes

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    La redevance incitative vient de se mettre en place dans ma commune. Les tarifs sont sensiblement les mêmes qu'avant. Un peu plus avantageux pour les foyers de 1 ou 2 personnes, sensiblement moins intéressant qu'avant pour les foyers de 4-5 personnes et plus. Je ne sais encore ce que cela va donner...

    Dans une commune à quelques dizaines de kilomètres de là, à l'Albenc, cela a été mis en place avec succès. Il y a bien sûr quelques abus et comportements irrationnels, mais c'est marginal m'a dit un ami de là-bas. Les commerces locaux ont même commencé à s'adapter au changement de comportement qui en a suivi, en proposant des emballages plus "légers", et plus de choses en vrac. Si ça peut apporter un rayon de soleil au milieu des nuages de fumée de LoloNRV
    Bonjour,
    J'ai entendu ce jour ( RMC ) que le syustéme à redevance avait permis de réduire de 30% les "déchets" partout ou cela était appliqué.
    Suis pas une "science" en calcul mais si j'ai 100 (pas d'unité) en déchets je fais quoi de mes ..30 restants !
    Faut bien qu'ils "disparaissent" qq part .
    On tourne donc...en rond ...et on les retrouvera...ailleurs !!
    Que je sache le consommateurne "fabrique" pas les déchets...ils sont...imposés ( c'est le cas de le dire) !
    Commençons par les reduire à la...source !...ou les "taxer" lors de l'achat ( éco emballage)
    Bon W E
    Dernière modification par f6bes ; 05/02/2012 à 08h42.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  15. #12
    JPA80

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    les bouteille consigné sont devenue impossible avec les exigence d'hygiene actuelle : comment laver les bouteille pour etre sur qu'il n'y ai pas un c.. qui ai mis une bouteille contenant un produit toxique ...

    je me rapelle d'une personne aillant travaillé dans une chaine de grand magasin il y a 40 ans et qui parlait de la chaine de lavage des bouteille de vin consigné ... parfois il y avait une odeur bizare dans le systeme de lavage : on aretait tout et on jetait toute les bouteille pour ne pas prendre de risque

    ecologiquement il est bien possible que le lavage et le controle des bouteille coute plus cher que la fusion et fabrication de bouteilles neuves

    le recyclage du verre est tres efficace ... il y a 30 ans quelqu'un pres de chez moi demandait a tous les voisin de jeter les bouteile vide sur un grand tas ... quand le tas etait assez gros il fesait venir un camion pour emporter tout ca chez une verrerie de bouteille : ca rapportait un petit peu d'argent ... maintenant le prix du verre est nul et la recuperation ne rapporte plus rien
    Bonjour,

    Sans doute mais l'exigence d'hygiène doit être globale. Il faut donc compter ce que l'on économise aussi
    en lavant les bouteilles de verre: eau, énergie,...L'hygiène est un faux prétexte. Quant aux odeurs sur les chaines de lavage je pense au voyageur d'Air France intoxiqué car la bonbonne de café avait été mal rincée après son nettoyage. C'est un problème ponctuel et non un problème structurel de lavage et rinçage dans son ensemble.
    Le recyclage est la bonne conscience du gaspillage.

  16. Publicité
  17. #13
    felicha

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Recycler les emballages n'implique pas une réutilisation du même type. Le verre recyclé permet de fabriquer de la verrerie, de nouvelles bouteilles, parfaitement hygiéniques.
    Les bouteilles d'eau en plastique sont recyclées sous forme de textiles qui ont l'aspect de lainages, mais malheureusement
    ce travail de recyclage n'est pas effectué chez nous.
    Nous achetons les textiles produits avec ces matières premières issues de nos déchets.
    Certains pays se sont spécialisés dans le recyclage des plastiques genre bâche horticoles et nous les revendent sous forme de sacs poubelles et de pièces de voitures (pare chocs, tableaux de bord) au mieux sous forme de poudres à mouler.
    Si tous nos concitoyens faisaient preuve de civisme et ne se trompaient pas de poubelle, nous économiserions beaucoup sur nos importations et cela améliorerait nettement notre balance commerciale.

  18. #14
    SK69202

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Bonjour.

    Reste que quand cela coûte moins cher de jeter ou de brûler tout ça dans un coin, le choix peut être vite fait, civisme, écologie et autres notions nobles, s'effaçant devant la réalité du porte monnaie vide.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #15
    polo974

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour.

    Reste que quand cela coûte moins cher de jeter ou de brûler tout ça dans un coin, le choix peut être vite fait, civisme, écologie et autres notions nobles, s'effaçant devant la réalité du porte monnaie vide.

    @+
    Conclusion: c'est à la source que le coût du traitement doit être imputé (et pas une obole symbolique et insignifiante comme c'est fait actuellement pour l'électronique). On peut même y inclure une incitation au retour dans le circuit idoine par un système de consignation.
    Si les batteries, les vieux équipements électroniques et les pneus étaient consignés, les retours seraient plus efficaces. Mais imposer ça aux distributeurs est une autre histoire...

    Au fait, j'ai bien rigolé sur l'histoire des emballages à la juste taille, quand on voit qu'entre un tiers et un quart (du volume) des boites de céréales ou de lessives sont vides, on se pose des questions...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  20. #16
    Yoghourt

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Reste que quand cela coûte moins cher de jeter ou de brûler tout ça dans un coin, le choix peut être vite fait, civisme, écologie et autres notions nobles, s'effaçant devant la réalité du porte monnaie vide.
    Je reste dubitatif... Cela fait appel à la rationalité, hors le molok découpé à la disqueuse le week-end dernier démontre que la rationalité de l'homo economicus n'est que théorique.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  21. #17
    clmm2012

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour.

    Reste que quand cela coûte moins cher de jeter ou de brûler tout ça dans un coin, le choix peut être vite fait, civisme, écologie et autres notions nobles, s'effaçant devant la réalité du porte monnaie vide.

    @+
    Bonjour,

    Il n'y a pas que la question du prix qui entre en jeu: recycler, oui. Mais pour en faire quoi?

    Tout ce qui se recycle ou pourrait se recycler n'a pas toujours un débouché industriel car:
    - la matière recyclée ne conserve pas toujours ses propriétés d'origine (ex: le papier recyclé est rarement aussi blanc que le papier neuf)
    - il ne peut pas toujours être réutilisé pour son application d'origine (normes et règlements peuvent l'interdire, ex: bouteilles PET).

    D’où les destructions (pas dans un coin, c'est pas bien) qui peuvent apparaître comme un gros gâchis.

    Bonne soirée.

  22. #18
    EcOdy

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bonjour,
    J'ai entendu ce jour ( RMC ) que le syustéme à redevance avait permis de réduire de 30% les "déchets" partout ou cela était appliqué.
    Suis pas une "science" en calcul mais si j'ai 100 (pas d'unité) en déchets je fais quoi de mes ..30 restants !
    Faut bien qu'ils "disparaissent" qq part .
    On tourne donc...en rond ...et on les retrouvera...ailleurs !!
    Que je sache le consommateurne "fabrique" pas les déchets...ils sont...imposés ( c'est le cas de le dire) !
    Commençons par les reduire à la...source !...ou les "taxer" lors de l'achat ( éco emballage)
    Bon W E
    Et bien il existe des solutions pour réduire ses déchets à la source en attendant que les fabricants fassent de même (ils y travaillent au travers de l'éco-conception mais doivent prendre en compte la faisabilité technique et économique ce qui prend du temps malheureusement). Les achats responsables (achat en contenant plus grand, choisir des produits avec le moins d'emballages possibles...), le compostage qui te permet de réduire jusqu'à 50% de ta poubelle etc. Il ne faut pas tout le temps attendre le gouvernement : prendre de l'avance n'est pas mal non plus

  23. Publicité
  24. #19
    Vince44

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Salut,

    Ce qui est clair c'est que taxer en fonction de ce qu'on rejette est source d'incivilités et de rancœurs, même si globalement ça améliore le "rendement" de la gestion des déchets.
    Pour moi, on devrait faire exactement l'inverse, faire payer à la source les choses problématiques à recycler et inciter/rémunérer celui qui jette comme il faut.
    Un produit valorisable en fin de vie ne sera pas ou peu taxé, c'est vertueux en amont.
    Un produit jeté comme il faut sera intéressant pour celui qui le jette (si par exemple il se transporte un frigo!) ou sa communauté (ramassage organisé)...

    Là plus question de brûler ses poubelles pour gagner 3 ronds. Probablement aussi que cela rééquilibrera un fait problématique à tous les niveaux: il est aussi cher de manger de la m.... prête à consommer et très emballée que de faire une cuisine correcte à base de produits simples. ça sera aussi un frein au jetable et au peu durable car son coût caché actuellement se paiera à la caisse!!!

    Je me souviens d'une époque ou, une fois par 3 mois on amenait la poubelle à verre à la déchetterie municipale, le produit finançait des voyages scolaires! Et bien c'est avec plaisir qu'on jetait aussi le verre de la voisine âgée à cette occasion!

    A+

    Vincent

  25. #20
    EcOdy

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Slt Vince. Je t'ai déjà répondu sur un autre sujet concernant la rémunération des poubelles bien triées mais j'ajouterai ici que taxer à l'achat est aussi compliqué. Le coût de collecte et traitement des déchets varie d'une collectivité à l'autre et il faudrait ajuster tous les prix en fonction des caractéristiques locales! De plus quand tu achètes dans une région qui n'est pas la tienne tu leur paie une taxe alors qu'il ne verront pas ton déchet dans leur poubelle! Mais je suis d'accord que si c'était possible ce serait bien plus équitable et ça éviterait les dérives de beaucoup. Peut être un jour, soyons fous

  26. #21
    Yoghourt

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Je constate ici un aspect culturel, et c'est source de grand étonnement pour moi...
    Aux US, ça crie et ça conspue à chaque fois s'il faut payer sans vraiment savoir où va l'argent. Donc et surtout pour des taxes/impôts fourre-tout. Il semble que les Américains préfèrent culturellement payer d'eux-même pour un circuit le plus court possible. C'est à dire surtout ne pas avoir à payer pour le voisin en général (mais ok pour payer directement des bouquins pour la classe de l'école d'à côté) et encore moins une adminisation opaque. On veut savoir pourquoi on paye.
    Et là, je vois qu'en France c'est l'inverse. On préfère mettre de l'argent pour usage indifférencié et très indirect plutôt que payer pour sa propre consommation (ou les oeuvres sociales qu'on a choisi soi-même), en se disant qu'ainsi c'est "gratuit". On ne veut pas trop savoir pourquoi on paye.
    Etrange...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  27. #22
    chatelot16

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    c'est le meme probleme pour toutes les elimination des dechets : si on fait payer directement l'elimination ca encourage les malhonetes a la decharge sauvage ... si on fait payer tout le monde ca ne change rien pour celui qui utilise normalement ce service ... celui qui ne l'utilise pas paye pour rien : ce n'est pas parfait mais c'est moins mauvais

    meme probleme pour le degazage des petrolier : celui qui le fait comme il faut au port doit payer l'elimination du dechet ... celui qui le fait sauvagement en mer ne paye rien ... il serait mieux de faire payer une taxe fixe a tous le monde , et persone n'aurai plus de raison de degazer en mer

    et meme probleme pour de nombreux dechet industriel

  28. #23
    EcOdy

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Je suis d'accord avec toi chatelot. Les pétroliers dégazent de toute façon donc autant instaurer une taxe fixe et en Bretagne on a payé pour le savoir! La redevance incitative comporte de toute façon une part fixe : le coût du matériel et des employés de collecte doivent être financés, que l'on sorte sa poubelle 1 fois toutes les 2 semaines au lieu de 2. La nature humaine fait qu'on trouvera toujours des mécontents ou des gens ne jouant pas le jeu, il ne faut pas se casser la tête à trouver une solution qui satisfasse tout le monde mais la plus juste possible.

  29. #24
    clmm2012

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Je constate ici un aspect culturel, et c'est source de grand étonnement pour moi...
    Aux US, ça crie et ça conspue à chaque fois s'il faut payer sans vraiment savoir où va l'argent. Donc et surtout pour des taxes/impôts fourre-tout. Il semble que les Américains préfèrent culturellement payer d'eux-même pour un circuit le plus court possible. C'est à dire surtout ne pas avoir à payer pour le voisin en général (mais ok pour payer directement des bouquins pour la classe de l'école d'à côté) et encore moins une adminisation opaque. On veut savoir pourquoi on paye.
    Et là, je vois qu'en France c'est l'inverse. On préfère mettre de l'argent pour usage indifférencié et très indirect plutôt que payer pour sa propre consommation (ou les oeuvres sociales qu'on a choisi soi-même), en se disant qu'ainsi c'est "gratuit". On ne veut pas trop savoir pourquoi on paye.
    Etrange...
    Bonjour,

    J'ajoute que notre cher pays fait déjà partie des plus taxés du monde (je crois même que c'est le plus taxé du monde) et que, à priori, ça ne suffit jamais quel que soit le sujet. Les "solutions" par taxes ou impôts ne marchent plus, notre situation actuelle en est l'exemple et le prouve en permanence depuis longtemps. Il faut trouver autre chose car quelque soit la taxe, je constate qu'elle sert pas souvent (en tout ou partie) à ce pourquoi elle est prévue et que, de toute manière elle devient simple prétexte pour traiter (soit disant) le problème concerné. Tout passe dans une caisse commune. Après? on nous annonce des déficits qui vont de mal en pire pour la cause taxée et que la dernière augmentation ne suffit jamais. Y'a pas: on augmentera encore les taxes.

    On a un grave problème, en France: on ne gère pas les rentrées mais uniquement les budgets de dépenses... qui n'ont souvent rien à voir avec les recettes. Aujourd'hui, il y a déjà une forte taxe sur les ordures ménagères. Et ça m'étonnerais que celle-ci soit insuffisante au regard des filières actuelles de destruction ou de recyclage. D'ailleurs, celui-ci rapporte, et même sans doute beaucoup pour le recycleur car ça m'étonnerais qu'il y ai bénévolat ou esprit d'abnégation, voir désintéressement total dans ces métiers... Nos déchets, c'est leur matière première.

    Tout industriel paye ses matières premières aux producteurs. Pas les recycleurs, ou rarement et en tout cas encore plus rarement aux particuliers producteurs de déchets que nous sommes. Pour que l'incivilité disparaisse, ce n'est pas taxer qui est la solution et c'est même tout le contraire: il vaudrait mieux qu'on nous rachète nos déchets. Là, c'est sur: plus un seul feu polluant dans les jardins, plus un seul papier par terre, plus d'abandon sauvage dans nos campagne... etc...

    Que l'incivilité soit sanctionnée, j'approuve. Par une amende! pas par une taxe.

    A+

  30. Publicité
  31. #25
    chatelot16

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    tout doit avoir un juste prix ... la plupart des dechets on un prix negatif : il faudrait payer pour s'en debarrasser

    celui qui ne veut pas payer le prix du materiaux qu'il veut acheter peut toujours essayer de le voler ... c'est pas facile

    celui qui ne veut pas payer le prix de l'elimination d'un dechet peu trop facilement s'en debarrasser n'importe ou sans aucun risque

    c'est pour eviter ce probleme que je prefere la taxe d'elimination des ordure actuelle , pour etre sur que tout le monde puisse mettre ses dechet a la poubelle sans polution

    et je prefererai que ce principe soit valable aussi pour les dechet des artisans et industrie pour eviter les polution que je vois malheureusement trop souvent

    la peur du gendarme ne marche pas pour eviter les polution ... les gendarmes ont deja de plus en plus de mal a eviter les vols ... eviter les incinerations et decharge sauvage est mission impossible

  32. #26
    EcOdy

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Les recycleurs sont des marchands c'est normal tout service se paie mais ils paient aussi leur matières premières au centres de tri. Mais je trouve intéressant l'idée de se faire payer nos déchets, vu l'effort de tri qui nous ai demandé et qui n'est pas récompensé...Après tout on ne paie pas seulement les produits mais aussi les emballages et ce n'est pas aux fabricants de baisser leur prix puisqu'ils paient aussi ces derniers.

  33. #27
    Vince44

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Salut EcOdy,

    Citation Envoyé par EcOdy Voir le message
    Je t'ai déjà répondu sur un autre sujet concernant la rémunération des poubelles bien triées
    Je vais reprendre le contenu ici parce que c'est plus dans le sujet de départ...

    Citation Envoyé par EcOdy Voir le message
    Il est vrai que la collectivité touche des taxes en amont mais si elles étaient suffisantes pour payer le coût de collecte et de traitement (ce qui n'est pas le cas je te l'assure), je pense que cela se ressentirait sur les taxes d'enlèvement (une collectivité n'a pas vocation à se faire de l'argent sur le dos des contribuables).
    Dans ma commune précédente, Gaillac 81, j'ai eu la bonne surprise de recevoir un jour un courrier du syndicat des déchets m’annonçant que la taxe baissait. En gros ça disait quemalgré le renchérissement du coût d'élimination des déchets finaux, l'amélioration qualitative et quantitative du tri par les citoyens et de la rentabilisation en aval permettait de rendre l'ensemble moins coûteux. Comme quoi, c'est pas juste une façon d'emmerder les gens en les ponctionnant autant cette histoire de tri...

    Citation Envoyé par EcOdy Voir le message
    Enfin rémunérer les poubelles bien triées suppose une organisation qui ne me semble pas à la portée des grosses communautés de communes : imagine devoir vérifier toutes les poubelles une par une?
    Les éboueurs vérifient déjà les caisses de recyclage, ce qui se met actuellement en place c'est la pesée/volumétrie des déchets pour taxation à la carte. Là où ceci est possible, ce que je propose l'est aussi. Cela dit, à mon avis, en milieu rural, peut-être que faire stocker aux citoyens avec une ramasse spécialisée par mois serait plus pertinent...
    On peut aussi fonctionner comme les hypermarchés. On laisse le citoyen peser son "sac" de plastique du mois et l'étiqueter comme il faut. On contrôle ponctuellement ensuite...

    Citation Envoyé par EcOdy Voir le message
    mais j'ajouterai ici que taxer à l'achat est aussi compliqué. Le coût de collecte et traitement des déchets varie d'une collectivité à l'autre et il faudrait ajuster tous les prix en fonction des caractéristiques locales! De plus quand tu achètes dans une région qui n'est pas la tienne tu leur paie une taxe alors qu'il ne verront pas ton déchet dans leur poubelle!
    Les "transferts" de déchets sont forcément marginaux une fois qu'on a recoupé les différents transferts... Tant qu'on ne vend pas des barres d'uranium pour faire marcher les voiture qu'on achèterais à Paris et jetterais sur la côte d'azur en arrivant
    Le montant, c'est simple, on prend une moyenne haute. Un montant que devrait permettre à tout bassin de collecte de couvrir ses frais pour peu qu'il soit raisonnablement efficace. Ou alors, on prend une moyenne tout court, on centralise et on distribue en fonction des conditions locales (pas des coût réels, des conditions: surcote pour zones de montagne ou centres villes historiques, décote pour zones pavillonnaires), ça ferait un impôt indirect pour lutter contre la dévitalisation des centres historiques et zones enclavés, mais est-ce vraiment un mal...

    A+

    Vincent

  34. #28
    EcOdy

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Slt Vince.J'ai transféré notre discussion sur un autre sujet parce que je pense qu'on s'écartait du brûlage des déchets!
    http://forums.futura-sciences.com/en...ncitative.html

  35. #29
    Vince44

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Salut Yoghourt,

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Je constate ici un aspect culturel, et c'est source de grand étonnement pour moi...
    Aux US, ça crie et ça conspue à chaque fois s'il faut payer sans vraiment savoir où va l'argent. Donc et surtout pour des taxes/impôts fourre-tout.
    En même temps, j'ai pas entendu que du bien non plus de la future hausse de TVA en France non plus, par exemple. C'était pas l'ambiance coupe du monde 98 dans les rues après le discours présidentiel

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Il semble que les Américains préfèrent culturellement payer d'eux-même pour un circuit le plus court possible. C'est à dire surtout ne pas avoir à payer pour le voisin en général (mais ok pour payer directement des bouquins pour la classe de l'école d'à côté) et encore moins une adminisation opaque. On veut savoir pourquoi on paye.
    Je crois surtout qu'ils veulent être sûrs de ne pas payer involontairement pour l'autre. Qu'il ne veulent pas payer qq chose qu'ils n'ont pas choisi d'avoir payé. Donc effectivement, une administration, ça le fait pas. Quand à savoir pour quoi ils payent, je ne sais pas ce qu'ils croient mais aux Etats-Unis plus qu'en France, quand tu achètes par exemple du pétrole Texan, t'es pas forcément taxé par l'état mais tu payes pour permettre à Bush de gagner la présidentielle. Indirectement tu décrètes la mobilisation de fonds publics pour la campagne en Irak...
    Les fonds privés, issus des fortunes personnelles, des grandes sociétés, des religions (qu'on nommerait volontiers secte ici) et de fondations on légalement un impact considérables sur la vie et les fonds publics. A mon avis c'est une autre forme d'injection involontaire de fonds dans la vie société et donc les citoyens en toute opacité...

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Et là, je vois qu'en France c'est l'inverse. On préfère mettre de l'argent pour usage indifférencié et très indirect plutôt que payer pour sa propre consommation (ou les oeuvres sociales qu'on a choisi soi-même), en se disant qu'ainsi c'est "gratuit". On ne veut pas trop savoir pourquoi on paye.
    Je crois que c'est l'inverse dans ton inverse on ne veut pas vraiment payer, mais on veut que l'état prenne en charge en pensant que c'est gratuit. Si les gens grognent devant leurs feuilles d'impôts, si un secrétariat d'un hôpital leur annonçait que c'est ou les étude du gosse ou soigner son cancer, ça ferait le massacre de Columbine... Si l'état Français prélève beaucoup il intervient aussi beaucoup, donc on veut tous que l'état aide mais avec pertinence, donc pas les autres, l'état n'est pas une vache à lait. Pour être aidé on est conscient qu'il faut que l'état prélève, mais avec pertinence, c'est à dire les autres

    Cela dit, le fait de taxer les achats locaux pour payer les dépenses de gestions locales des déchets, même si ça transite par un mécanisme étatique ou régionale, c'est un circuit court et on paye pour "ses" déchets. Pareil pour le fait de recevoir de l'argent ou financer un projet local avec un tri efficace, ça me semblerait beaucoup plus compatible avec des mentalités individualistes
    que la taxation à la taille du ménage ou du logement actuel.

    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 10/02/2012 à 10h58.

  36. #30
    Vince44

    Re : Intoxiqués par les ordures brûlées à cause des taxes d'envèvement.

    Salut EcOdy,

    Très amusant, regardes là : http://forums.futura-sciences.com/en...ml#post3904507

    Voilà pourquoi il faut un état central en France, au moins pour la modération des forums!!!

    Vincent

    PS: désolé pour les modérateurs, je crois qu'il va falloir que vous rangiez notre bazar!

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Les produits sucrés seront taxés en Europe
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 37
    Dernier message: 14/10/2011, 07h23
  2. Taxes sur les panneaux solaires
    Par invite14532198711 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/08/2007, 16h31