Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Ouragans régulateurs?




  1. #1
    Lighter

    Lightbulb Ouragans régulateurs?

    Mon idée est la suivante: les ouragans ne joueraient-ils pas un rôle modérateur du réchauffement climatique en transformant l'énergie thermique des océans en énergie mécanique?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    the_oliver_2000

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par Lighter
    Mon idée est la suivante: les ouragans ne joueraient-ils pas un rôle modérateur du réchauffement climatique en transformant l'énergie thermique des océans en énergie mécanique?
    Les ouragans refroidissent en effet les eaux tropicales puisque c'est là qu'ils se fournissent en énergie. Mais le réchauffement est bien plus global que cela et ce phénomène n'est pas je pense perceptible.
    Qu'est ce qui va refroidir le lac d'annecy ou l'Est de la France ?

  4. #3
    Castelcerf

    Re : Ouragans régulateurs?

    Extrait d'un post de torrent sur le forum d'infoclimat.fr:

    >>l'autre paramètre que j'evoque est celle des soupapes de securité que sont les cyclones, dire si cela peut suffire ou non à bloquer le rechauffement à une certaine valeur est hasardeux, je n'en sais rien, je sais que deux exemples ont donné des mesures de refroidissement de -87 au sommet de Wilma et de -80 au sommet d'Alpha alors que la T° de la tropopause et de la basse stratosphère ne descend pas en dessous de -60°, ce qui conduit bien evidemment à considerer que les Cyclones sont des machines à refrodir en transformant une energie calorique en energie mecanique par les courants ascendants violents et les vents en rotation qui dissipent cette energie, tu avais toi même reemarqué que sur la trace d'un Cyclone l'ocean se refroidit, non seulement l'ocean en effet mais aussi l'atmosphère environnante.

    Sachant que la multiplication des Cyclones est à attendre avec le RC il est evident que les T° de surface des oceans tropicaux seront plus chaudes ce qui alimentera d'autant plus les cyclones au moins dans le facteur puissance, pour l'Atlantique on constate une augmentation de puissance mais aussi de nombre.>>


  5. #4
    teteph

    Re : Ouragans régulateurs?

    Bonjour,

    Même si le nombre de cyclones va augmenter, je ne pense pas que leur nombre puisse influer la tendance globale. C'est un cycle bien plus important que ca.

    Après à voir si ces cyclones auront des effets locaux, du fait de leur répétition dans des zones particulières. Pourquoi pas?

  6. #5
    Tenacatita

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par Lighter
    Mon idée est la suivante: les ouragans ne joueraient-ils pas un rôle modérateur du réchauffement climatique en transformant l'énergie thermique des océans en énergie mécanique?
    Et ensuite, elle est convertie en quoi cette énergie mécanique ? (Principe de conservation de l'énergie ? )

    @+

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    the_oliver_2000

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par Tenacatita
    Et ensuite, elle est convertie en quoi cette énergie mécanique ? (Principe de conservation de l'énergie ? )

    @+
    Cette énergie mécanique est utilisée à détruire des maisons ou des digues par exemple, non ?

  9. #7
    bibice

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par the_oliver_2000
    Cette énergie mécanique est utilisée à détruire des maisons ou des digues par exemple, non ?
    Oui, et si on regardes encore plus loin comme effet régualteur : ca detruit de temps en temps une plate-forme pétrolière....

    Et si vous arrivez à construire des eoliennes assez resistantes, vous pouvez essayer de transformer ça en énergie électrique, mais comme ce n'est pas très régulier, ou plutot dirons nous homogène, pas beaucoup d'intéret.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  10. Publicité
  11. #8
    Tenacatita

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par the_oliver_2000
    Cette énergie mécanique est utilisée à détruire des maisons ou des digues par exemple, non ?
    Un peu de physique (ce n'est pas mon domaine) :

    Loi de conservation de l'énergie :
    L'énergie est une quantité qui se conserve

    La notion de conservation est relativement simple à comprendre.

    Si on met dans un volume quelque chose et que l'on ferme bien la boîte, l'on s'attend à y retrouver, lorsqu’on l’ouvrera ultérieurement, ce qu'on y a mis. Ceci en physique s'appelle un principe de conservation ; la boîte est l'ensemble des phénomènes considérés. Si on ne retrouve pas tout, c'est que une partie a pu sortir sous une forme ou une autre ou même que ce qui manque (ou est en plus) a changé de forme et qu’on ne s'en est pas rendu compte. On a en fait « oublié de mettre un élément dans la boîte », on a négligé d'inclure nu phénomène dans le système.

    Ce principe est tellement fort en physique qu’à chaque fois qu'il a parut ne pas être vérifié cela a conduit à des découvertes importantes. Chaque fois qu'il a semblé que l'énergie n'était pas conservée, il s'agissait en fait de sa transformation en une nouvelle forme. Par exemple, la radioactivité a un temps été interprétée comme la ré-émission de quelque chose qui était reçu de l'extérieur et l'explication est venue de l'équivalence masse énergie.

    L'énergie dans un volume est donc d'office conservée, par principe, et si elle diminue dans le volume, c'est que une partie en est sortie... ou qu'elle s'est transformée en quelque chose qu'il nous faut identifier : chaleur, masse, rayonnement etc. La perte d'énergie, même minime, est fréquemment due à sa transformation en énergie thermique.

    On est tenté d'écrire :

    « L'énergie se transforme d'une forme en une autre, mais ne disparaît jamais. »

    La formulation exacte serait :

    « Lorsque l'intensité d'un phénomène varie, cela ne peut se faire que par la variation d'un autre phénomène ; la somme des énergies représentant l'intensité de ces phénomènes est une constante. »
    Dans les processus radioactifs, le mouvement de la particule éjectée, ou l'impulsion du photon créé, provient de la disparition de la masse ; on écrit souvent par un raccourci que « l'énergie de masse se transforme en énergie cinétique ».

    L'énergie d'une réaction chimique correspond à une variation de masse trop infime pour être mesurable, ce qui a fait croire un temps à la conservation de la masse dans les réactions chimiques. De fait, on considère toujours actuellement que la masse se concerve lors du'ne réaction chimique, mais l'on sait que c'est une approximation.

    Un résultat majeur de la physique théorique se basant sur le formalisme lagrangien, le théorème de Noether, montre que le fait que l'énergie se conserve est équivalent à la symétrie de translation dans le temps des équations de la physique.

    Cette quantité est composée d'éléments divers (énergie thermique, énergie cinétique, énergie de masse etc.), qui s'échangent dans un jeu qui est toujours à sommes nulles.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89n...e_conservation

  12. #9
    Tenacatita

    Re : Ouragans régulateurs?

    L'énergie se conserve (premier principe de la thermodynamique) mais l'entropie totale d'un système ne peut qu'augmenter (second principe de la thermodynamique).

    Premier principe de la thermodynamique

    Il y a équivalence entre la chaleur et le travail. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est mesuré par la même unité: le Joule. Symbole J.
    Notation W travail, Q chaleur. Si on considère un cycle thermodynamique fermé : W + Q = 0

    L'énergie se conserve. Elle ne peut ni être crée ni être détruite. Le premier principe n'est que l'expression du principe de la conservation de l'énergie.

    C'est Joule vers 1840 qui découvrit expérimentalement que le travail et la chaleur sont de même nature. Indépendamment de ces travaux Mayer en fit la découverte en 1842, c'est pour cela que ce principe est aussi connu sous le nom de principe de Mayer. Entre deux états d'équilibre : W + Q = 0

    Remarques:

    Travail: W = F X L avec :

    W en Joules
    F en Newtons
    L en mètres

    Chaleur:

    On appelle capacité thermique d'un corps la quantité de chaleur qu'il faut pour élever sa température d'un Kelvin. Pour l'eau à 14,5 C elle est de 4185 J/Kg
    Second principe de la thermodynamique
    Dans toute transformation, il y a une entropie interne au système considéré qui se crée. Elle s'ajoute à l'entropie apportée par l'extérieur.

    Cela veut dire qu'il y a toujours des phénomènes de frottement, de diffusion, que l'on considère comme des pertes d'énergie. En fait, conformément au Premier Principe, l'energie se conserve.

    Par contre l'entropie totale augmente toujours. C'est l'impossibilité de construire un moteur perpétuel.

    Enoncé de Carnot:

    Si une machine fournit du travail au cours d'un cycle, elle échange nécessairement de la chaleur avec 2 sources de températures différentes.

    La deuxième loi de la thermodynamique s'énonce aussi par le principe de Thomson-Kelvin-Planck:

    On ne peut construire de machine qui, au bout d'un cycle, produit du travail en empruntant de la chaleur à une seule source.

    Cela veut dire que tout moteur devra être refroidi.

    La deuxième loi de la thermodynamique s'énonce aussi par le principe de Clausius:

    On ne peut construire de machine qui, au bout d'un cycle, ne ferait que transférer une quantité de chaleur d'une source froide à une source chaude.

    En effet, toutes les machines frigorifiques produisent aussi de la chaleur et ont besoin qu'on leur fournisse du travail.

    Toutes ces définitions sont équivalentes.

    http://www.thermodynamique.com/prin2.html

  13. #10
    Dindonneau

    Re : Ouragans régulateurs?

    Les cyclones sont un système de transfert de l'énergie thermique des océans en énergie thermique atmosphérique.
    Areuh!

  14. #11
    the_oliver_2000

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par Dindonneau
    Les cyclones sont un système de transfert de l'énergie thermique des océans en énergie thermique atmosphérique.
    Oui et cette énergie thermique atmosphérique se traduit par des bourrasques de vents à 300km/h dont une partie se transforme en énergie mécanique qui casse tout sur son passage.

  15. #12
    Lighter

    Re : Ouragans régulateurs?

    ok, merci pour vos réponses. Donc, pour vous les cyclones réguleront un peu la température mais de manière infime?

  16. #13
    Tenacatita

    Re : Ouragans régulateurs?

    Citation Envoyé par Lighter
    ok, merci pour vos réponses. Donc, pour vous les cyclones réguleront un peu la température mais de manière infime?
    A ma connaissance, aucune donnée scientifique ne va dans ce sens.
    Merci de m'informer si de telles données étaient disponibles.

    @+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. régulateurs thermiques?
    Par marie2008 dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/12/2007, 21h28
  2. Les ouragans de Jupiter révélés en infrarouge par New Horizons
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/04/2007, 21h47
  3. Eléments régulateurs et activateurs:
    Par hammer6 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 09/02/2007, 22h02
  4. éléments régulateurs palyndromiques
    Par hammer6 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/11/2006, 20h02
  5. Régulateurs de vitesse RENAULT
    Par domino33 dans le forum Technologies
    Réponses: 51
    Dernier message: 22/07/2005, 22h52