Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

Aidez nous à répandre l'usage du compost!



  1. #1
    GreenTeam

    Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bonjour à tous!

    Nous sommes 7 élèves ingénieurs en première année à l'École Centrale de Lille. Dans le cadre de nos études, nous devons mener à bien un projet sur 2 ans.

    Huit personnes sur dix abandonnant leur compost au bout d’un an, pour cause d’échec, nous avons pensé qu’il serait bon de les aider à renouer avec cet acte citoyen respectueux de l’environnement. Le projet “GreenBox” est né de cette volonté et a pour but de proposer à ces personnes un “composteur intelligent” (autonome en énergie) leur permettant de réaliser facilement leur propre compost.

    La GreenBox étant encore dans sa phase de lancement, nous avons besoin de professionnels tels que vous pour nous aider à savoir ce qu’attendent réellement ces huits personnes. Pour cela, nous vous serions extrêmement reconnaissants si vous pouviez remplir notre sondage (prend moins d'1 minute): https://docs.google.com/spreadsheet/...SGg2dmFzNWc6MQ

    Voici également notre site où vous pourrez, si vous le souhaitez, découvrir plus en détails notre groupe et notre projet : http://la-greenbox.blogspot.com/

    Nous voudrions ajouter que ce projet n'a aucun but lucratif

    Enfin, toute critique/information/idée de votre part est la bienvenue! Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Salut,

    Je trouve que qq part un compost est un être vivant dans la famille, comme un chien.

    Il faut en connaitre les besoins basiques et l'apprivoiser, avec l'aide de saine lecture ou la formation de personnes compétentes, et ensuite lui accorder une attention régulière et essayer de comprendre ce qui ne va pas quand c'est le cas.

    On peut automatiser cela, comme on pourrait automatiser "l'entretien" d'un chien. Mais d'une part ça ne sera jamais aussi efficace et satisfaisant. Et pour ce qui est du chien, mieux vaut acheter une peluche si on ne peut pas s'en occuper comme d'un être vivant.
    De même, au risque de jouer les rabats joie, le bon compost automatique, c'est les déchets organiques qu'on envoi pour compostage à la déchetterie.

    Ce taux d'abandon est-il si choquant dans notre société? Je pense que beaucoup achètent un composteur pour qu'il leur rende service, mais en fait, on est plutôt au service de son composteur dans l'ensemble...

    La compréhension des principes de bases et, les actions correctives ponctuelles et l'entretien c'est faible, tous comme les désagréments si le reste est bien fait. Pour autant, c'est une responsabilité à assumer dans le temps et le plaisir est dans la conscience de se qu'on fait avec.

    Le plus pénible dans le compost, c'est:
    - avoir une poubelle à compost au quotidien
    - la vider régulièrement au lieu prévu
    - supporter la vue de l'objet
    - supporter la vue ou le déplacement régulier de ses à côtés (une fourche, un peu de matière sèches pour équilibrer).

    Tout cela ne s'automatise pas. Et je pense que l'automatisation, une fois qu'on considère l'énergie grise d'un tel compost, modère largement la plaisir de la "bonne conscience" que procure le compostage.


    A+

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 23/02/2012 à 17h42.

  4. #3
    GreenTeam

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Cher Vincent,

    En effet, un composteur automatique aurait un intérêt très limité pour une personne comme vous qui a le temps de s’occuper de son jardin ainsi que l’expérience et les connaissances suffisantes pour ne pas abandonner le compostage.
    Le seul avantage que vous pourriez y trouver serait dans la rapidité à la formation du compost ainsi que dans sa qualité.
    Nous ne doutons pas non plus que faire son compost par soi-même est beaucoup plus valorisant que de le faire faire par une machine.

    Toutefois, ces « jardiniers du dimanche », ces 8 personnes sur 10, qui n’auraient pas la main verte y trouveraient un intérêt dans la mesure où ils auraient, sans connaissances ni attention particulière, un engrais gratuit et de bonne qualité. Sans compter les économies qu’ils feront en ayant leur propre engrais, les économies de la commune, également, pour qui le traitement des déchets est très couteux, …

    De plus, on peut critiquer, c’est vrai, notre société actuelle qui veut toujours plus toujours plus vite et qui finit par déshumaniser le travail en remplaçant l’homme par des machines. Mais nous sommes aussi confrontés à de très sérieux problèmes environnementaux, si bien que notre groupe-projet pense qu’il est serait préférable pour tous d’avoir des composteurs automatiques plutôt que des composteurs classiques rapidement abandonnés !

    Merci pour votre commentaire Vincent,

    A bientôt

  5. #4
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Re',

    Je crois que je me suis mal fait comprendre. Déjà, au niveau de ma pomme, j'ai 32 ans, j'ai commencé mon premier potager depuis l'année dernière. Néanmoins, ayant eu un bout de jardin (10m² de pelouse), j'ai commencé à composter il y a environ 5 ans.

    Donc, je ne suis pas si loin du "jeune" qui a son premier jardin et donc sa première opportunité d'avoir un composteur. Et pour tout te dire j'ai aussi "abandonné" mon compost un temps dans le sens où j'y mettais par exemple des grosses couches de taille de thuya et troène en assez grosse branche et qu'on y mettait pas les déchets de cuisine quand le jardin était peu accessible. Donc le processus ne se faisait donc pas correctement. Ma femme a aussi râlé sur l'usage du compost (et l'a boycotté partiellement) car il attirait trop de mouches et sentait mauvais par excès de déchet humides l'été, type, peau de melon.

    Bref, le bon usage compost n'a pas été une évidence pour moi non plus. Mais si tu regardes les problèmes qui auraient pu me conduire à l'abandon ci-dessus. La plupart ne sont pas du tout réglés par un compostage automatique, certains un peu améliorés.

    Si je ne règle pas ces problèmes avec des solutions applicables aussi en manuel dans mon composteur auto: j'ai un processus de compostage qui marche moyennement bien pour mes tailles de haies, qui pue tout de même l'été, que je zappe l'hiver.... si en plus il m'a coûté assez cher, il sera difficilement "rentable" économiquement et si il est assez complexe avec du photovoltaïque, un moteur de l'électronique, son bilan carbone et sa durée de vie sans panne en prenne un coup. Vu comme ça, est-ce que j'ai vraiment moins de chance d'abandonner qu'avec un composteur manuel? Pour moi, moins au départ car j'ai investi plus et faut le justifier qq part, mais à la première panne matérielle un peu coûteuse, ça fait plutôt plus de chance d'arrêter.

    Parce que, même un composteur auto, il faudra quand même savoir quoi lui donner ou pas, et quand. Si j'essaye par exemple de ne lui fourguer que gazon frais au printemps puis thuya en été, ça va pas composter correctement. Si je ne lui donne que tomate, melon et salade l'été, ça va puer quand même! ... "
    A contrario, un composteur manuel, dès l'instant où on le fait manger "équilibré" se fait seul sans problème notable. La seule chose étant que si on ne l'aide pas un peu en le remuant par exemple, le compostage complet prendra 4 ans au lieu de 2.

    Donc, certes, un composteur auto peut-être moins exigeant, plus confortable et/ou plus efficace. Mais je ne suis pas sûr que celui qui a renoncerait à poursuivre en "manuel" n'aurait pas la même attitude en auto.

    Bon la seule chose qui me parait vraiment de nature à faire gagner un peu de diffusion au compostage c'est que si certains ne feront pas l'effort d'obtenir des résultats avec un composteur à 30€, il lâcheront p-e moins vite l'affaire à 300€ et pourraient se prendre au jeu!

    Vincent

  6. #5
    f6bes

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bjr ,
    Hum , pourquoi avoir "besoin" d'un composteur ?
    La nature n'as pas de composteur..et elle sait ...FAIRE du compost !
    Pour ma part c'est dépot chaque jour dans un coin du jardin et ...j'attends que la nature fasse
    le reste.
    Bref pas " boite" spécial compost !! Et ca fonctionne..aussi bien ..sauf que c'est..plus long.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Salut,

    Un composteur ça permet de "ranger" et "cacher" son compost. Dans un petit jardin, par exemple quand la table de jardin est à 3 mètres du composteur, ça permet d'éviter de manger sans avoir la vue sur les reste de repas d'hier qui pourrissent par exemple...

    Vincent

  9. Publicité
  10. #7
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bonjour,

    Le projet est intéressant, mais je rejoins les deux intervenants précédents, ce n’est pas la mécanique du composteur qui fait le compost, c’est, pour une grande part, ce que l’on y met en entrée. D’ailleurs je n’ai pas saisi en quoi consiste l’automatisation du procédé (automatisation des retournements, aération …?).

    Une autre chose importante, c’est que généralement, en France, les personnes qui compostent leurs déchets ne le font pas pour répondre à un besoin d’amendement organique. Les motivations premières sont de réduire les quantités de déchets et de répondre à des préoccupations environnementales. Je ne pense pas que les gens qui abandonnent le compostage le fasse pour cause de mauvaise qualité agronomique du compost (plutôt pour causes de nuisances olfactives, d’entretien ?)


    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    La nature n'as pas de composteur..et elle sait ...FAIRE du compost !
    Pour ma part c'est dépot chaque jour dans un coin du jardin et ...j'attends que la nature fasse
    le reste.
    Bref pas " boite" spécial compost !! Et ca fonctionne..aussi bien ..sauf que c'est..plus long.
    Et que ça doit s’apparenter à de la méthanisation (Ca aussi la nature sait faire)
    Le composteur permet aussi de favoriser l’échauffement. En hiver, quand les températures sont basses, les microorganismes du tas de compost du jardin ne sont plus actifs. Mais c’est vrai qu’il n’est absolument pas indispensable de posséder un composteur pour les personnes qui ont de la place.

  11. #8
    streshydrique

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par Scaeva Voir le message
    Et que ça doit s’apparenter à de la méthanisation (Ca aussi la nature sait faire)
    Ben non, si la "couche" de déchets est suffisamment mince, ils n'y a pas de raison qu'il y ait méthanisation, il vaut mieux jeter ses déchet a la poubelle plutôt que de faire de la méthanisation sans récupération du méthane.
    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de mettre une batteries de capteurs, moteurs... pour faire quelque centaine de litres de composte par an...

  12. #9
    clmm2012

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de mettre une batteries de capteurs, moteurs... pour faire quelque centaine de litres de composte par an...
    Personnellement, je traite mes déchets autrement qu'avec un composteur:
    - je ne ramasse jamais l'herbe que je coupe, elle est très bien là ou elle est et comme elle est coupée très finement elle se décompose rapidement. les quelques "restes" secs sont éparpillés lors de la tonte suivante,
    - les déchets issus d’élagage sont triés, les petites branches sont broyées puis enterrées avec quelques déchets alimentaires (épluchures...) et les autres finissent au barbecue,
    - les déchets de type restes de viande, poisson, fromages... sont recyclés par mon chien.

    Pour les déchets enterrés, je mets toujours quelques vers de terre avec avant de refermer le trou.

    Je ne vois pas bien ce que pourrait m'apporter un composteur, même électrique.

    A+

  13. #10
    GreenTeam

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Pour les problèmes qui t’ont fait abandonner le compostage il y a donc, le fait que tu as eu du mal à équilibrer les déchets verts et bruns, et le problème des odeurs. En fait c’est le même, car c’est le déséquilibre des déchets qui empêche le bon déroulement du processus de compostage, et le compost finit par dégager des odeurs.
    C’est exactement sur ce point que nous travaillons. Les moyens techniques ne sont pas encore complètement définis mais on prévoit de renseigner l’utilisateur du composteur automatique sur l’équilibre de son compost, et le composteur équilibrera de lui-même la plupart des autres paramètres (humidité, apport en oxygène,…)
    Donc quand tu dis que « si tu regardes les problèmes qui auraient pu me conduire à l'abandon ci-dessus. La plupart ne sont pas du tout réglés par un compostage automatique, certains un peu améliorés.» en fait ils sont tous réglés !
    Pour l’accès de ton jardin, nous n’avons pas prévu de fonction « rangement » ou « jardinier automatique »

    Pour la question du prix du composteur, c’est vrai que nous sommest confrontés à un gros problème. Mais tout l’intérêt d’un projet étudiant est aussi là, le but étant d’innover, de créer nous-mêmes un système performant, nouveau et le moins cher possible. On a déjà quelques idées qui vont dans ce sens.
    Le sondage que j’ai posté est aussi là pour ça, vous pouvez indiquer le prix maximum que vous voudriez mettre dans un tel composteur. Personnellement je pense que 250-300 euros serait la limite.
    Nous nous demandons aussi si les villes ne seraient pas prêtes à donner des subventions pour l’achat d’un composteur. Ce qui pourrait alléger la note !

    Pour la question écologique. Nous sommes assez contre le photovolotaique à cause de son bilan carbone. Il n’y aura aucun moteur. Le composteur ne sera pas non plus branché sur le secteur. Nous utiliserons des matériaux recyclables pour la carcasse, et pour tout autre élément dans la mesure du possible.

    Pour la question des pannes. C’est un problème important que nous prenons en compte. Je pense personnellement qu’il faut réduire au minimum l’électronique, qui pose en plus de l’embarras des pannes, un problème d’alimentation électrique.

    En ce qui concerne le mélange du composteur, nous pensons déjà à un système tout mécanique qui assurerait cette fonction, sans besoin d’alimentation. Je ne vais donner tout de suite les détails techniques !
    Merci pour vos critiques constructives Vincent

    Pour es commentaires qui suivent, je pense que je viens d’y répondre.
    La question de la méthanisation du compost, c’est un processus qui permet le bon déroulement des étapes du compostage. Nous en prenons compte. Récupérer le méthane empêcherait le bon déroulement de ces étapes et donc nuirait à la qualité du compost. La quantité de méthane dégagée est faible comparée à tous les gaz dégagés par le processus de traitement des déchets des villes, du transport jusqu’au traitement.
    Merci à tous

  14. #11
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bonjour GreenTeam,

    Attention à un point: signaler un problème n'est pas le régler.

    Nul besoin de capteur pour savoir qu'un compost qui pue, manque de matière sèche, en générale carbonée. Idem pour un compost qui ne se décompose pas qui manifeste le déséquilibre interne.

    Pour le régler, en revanche, il faut avoir de la matière adaptée sous la main. Et là, à mon sens, il peut y avoir un projet innovant. Un compost avec une réserve de matière sèche annexe. Pour ne pas la mettre quand elle est indésirable, l'avoir sous le coude quand on en manque.

    A+

    Vincent

    PS: pour l'accès au jardin, c'était un chien qui y crotte et l'absence d'éclairage

  15. #12
    GreenTeam

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    C'est en effet une solution tout à fait envisageable !

  16. Publicité
  17. #13
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Ben non, si la "couche" de déchets est suffisamment mince, ils n'y a pas de raison qu'il y ait méthanisation,
    Ben si. Un compost ça demande à être aéré un minimum, si celui-ci n’est jamais retourné, au centre du tas on va observer des zones mal aérées et donc de la digestion anaérobie (d’autant plus que les microorganismes consomment de l’O2 pour dégrader la matière organique). On peut aussi imaginer l’état du compost après une grosse pluie si le tas n’est pas recouvert…

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    il vaut mieux jeter ses déchet a la poubelle plutôt que de faire de la méthanisation sans récupération du méthane.
    Je ne vois vraiment pas l’intérêt de mettre une batteries de capteurs, moteurs... pour faire quelque centaine de litres de composte par an...
    Là on est d’accord.

  18. #14
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par GreenTeam Voir le message
    Le sondage que j’ai posté est aussi là pour ça, vous pouvez indiquer le prix maximum que vous voudriez mettre dans un tel composteur. Personnellement je pense que 250-300 euros serait la limite.
    De manière générale, ce n'est jamais bon pour un consommateur d'indiquer son consentement à payer...

  19. #15
    f6bes

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bjr GrennTeam,
    Hum ".....vous pouvez indiquer le prix maximum que vous voudriez mettre dans un tel composteur. Personnellement je pense que 250-300 euros serait la limite.
    Nous nous demandons aussi si les villes ne seraient pas prêtes à donner des subventions pour l’achat d’un composteur. Ce qui pourrait alléger la note !..."

    Pourquoi "multiplier " les...petits composteurs INDIVIDUELS.....c'est PARFAITS pour celu qui les ..vends, mais COUTEUX si on doit faire subventionner
    par une...collectivité !!!

    Un composteur à 200 euros ....j'oublie d'en acheter !

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  20. #16
    Larixd

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Bonjour,
    Je suis très surpris à la lecture de cette discussion.
    Le compostage y est présenté comme quelque chose de délicat et complexe qui demande beaucoup de temps et d'attention. Or ce n'est pas du tout mon sentiment. Il y a de nombreuses années que je fais mon compost (environ 50 kg par an) et qu'il se débrouille très bien tout seul.
    Voici comment je procède :
    J'ai deux composteurs (A et B), de simples caisses d'environ 300 l., chacune qui m'ont coûté 15 € pièce (enfin, 100 F en 2000). Ils servent à tour de rôle pendant un an.
    L'année 1 je remplis le composteur A avec mes déchets de cuisine et ceux de mes voisins, à chaque fois que j'ajoute des déchets je remue quelques secondes avec un outil en forme de flèche et à la fin de l'année je le « cadenasse » et vide B (voir la suite). L'année 2 je ne m'occupe plus de A et remplis B. À la fin de cette seconde année, je « cadenasse » B , vide A, tamise (grille de 4 mm) ce que j'en retire, répands le fin dans mon potager (j'en donne aussi aux voisins) et remets le gros dans A. C'est tout, je ne me préoccupe ni de la proportion de brun et de vert ni du taux d'humidité. Et, ma foi, ça marche très bien sans dégager d'odeurs.
    Libre-penseur cartésien et zététicien.

  21. #17
    f6bes

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Bonjour,
    Je suis très surpris à la lecture de cette discussion.
    Le compostage y est présenté comme quelque chose de délicat et complexe qui demande beaucoup de temps et d'attention. Or ce n'est pas du tout mon sentiment. Il y a de nombreuses années que je fais mon compost (environ 50 kg par an) et qu'il se débrouille très bien tout seul.
    Voici comment je procède :
    J'ai deux composteurs (A et B), de simples caisses d'environ 300 l., chacune qui m'ont coûté 15 € pièce (enfin, 100 F en 2000). Ils servent à tour de rôle pendant un an.
    L'année 1 je remplis le composteur A avec mes déchets de cuisine et ceux de mes voisins, à chaque fois que j'ajoute des déchets je remue quelques secondes avec un outil en forme de flèche et à la fin de l'année je le « cadenasse » et vide B (voir la suite). L'année 2 je ne m'occupe plus de A et remplis B. À la fin de cette seconde année, je « cadenasse » B , vide A, tamise (grille de 4 mm) ce que j'en retire, répands le fin dans mon potager (j'en donne aussi aux voisins) et remets le gros dans A. C'est tout, je ne me préoccupe ni de la proportion de brun et de vert ni du taux d'humidité. Et, ma foi, ça marche très bien sans dégager d'odeurs.
    Bj r à toi,
    Je te rejoins pleinement sure ce plan là !!
    Pas besoin d'iNVESTIR des 100 et des 1000 pour réaliser un composteur !
    Tous les jardiniers le savent....bien !

    Donc à...... 250/300 euros= INVENDABLES !

    ".....Huit personnes sur dix abandonnant leur compost au bout d’un an, pour cause d’échec,..."
    Ce ne sont pas des...jardiniers. Ce sont des personnes qui pensent " tout et tout de suite" !
    La jardinerie c'est l'école de la ..patience, c'est donc antinomique avec cette façon de penser.

    Bonne...récoltes !
    Dernière modification par f6bes ; 28/02/2012 à 07h18.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  22. #18
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Salut

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    je ne me préoccupe ni de la proportion de brun et de vert ni du taux d'humidité. Et, ma foi, ça marche très bien sans dégager d'odeurs.
    En pratique, tu as un compost ensemencé comme il faut grâce aux acquis des années précédentes et tu le remues efficacement et régulièrement. Sauf à avoir des apport déséquilibrés sur l'année, ça ne peut que fonctionner sans désagrément en deux ans.
    Après, si je décide de commencer à composter pour la première fois disons en mai, avec des tontes de pelouses et des déchets de cuisine, ça va pas le faire.... C'est ce genre de chose qui peut éventuellement poser un problème d'acceptation / d'apprentissage. Pareil, si on y met beaucoup de taille de résineux en grosse section, donc difficile à bien mélanger et à dégrader.
    Mais il est vrai que ça n'a rien de bien compliqué, juste qqs erreurs à éviter/corriger, principalement au début.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Ce sont des personnes qui pensent " tout et tout de suite" !
    La jardinerie c'est l'école de la ..patience, c'est donc antinomique avec cette façon de penser.
    Oui je pense que c'est effectivement ce qui cause la plupart des échecs...

    Vincent

  23. Publicité
  24. #19
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par Larixd Voir le message
    Je suis très surpris à la lecture de cette discussion.
    Le compostage y est présenté comme quelque chose de délicat et complexe qui demande beaucoup de temps et d'attention.
    Bonjour,

    Délicat c’est discutable mais complexe c’est certain.

    Par ailleurs, votre technique de compostage me parait très pertinente.

    Ce qui me semble important, c’est de retourner le compost assez régulièrement et malgré tout de ne pas y mettre n’importe quoi. Le tas de compost ne doit pas être considéré simplement comme une poubelle à biodéchets et à ciel ouvert au fond du jardin.
    Aussi, il est important de garder à l’esprit que ce ne sont pas uniquement des jardiniers expérimentés qui pratiquent le compostage à la maison et la plupart du temps l’objectif premier n’est pas de produire un amendement organique pour les plantes du jardin. Demandez autour de vous aux personnes qui pratiquent le compostage pourquoi elles le font, vous verrez.

  25. #20
    chatelot16

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par Scaeva Voir le message
    Ben si. Un compost ça demande à être aéré un minimum, si celui-ci n’est jamais retourné, au centre du tas on va observer des zones mal aérées et donc de la digestion anaérobie (d’autant plus que les microorganismes consomment de l’O2 pour dégrader la matière organique). On peut aussi imaginer l’état du compost après une grosse pluie si le tas n’est pas recouvert…



    Là on est d’accord.
    quand c'est mal aeré ca peut faire une fermentation anaerobie qui n'est plus du compostage , mais qui n'est jamais assez completement sans oxygene pour faire du methane

    pour arriver a faire du methane il faut soit immerger completement dans de l'eau ... soit des tres grand volume enterré comme les decharges

    pratiquement il n'y a pas de danger de production de methane avec un petit compostage mal fait

    je sait de quoi je parle car j'ai fait des essai de petit methaniseur ... sans etancheité parfaite ca ne fait que du CO2

    c'est comme les fosse septique : ca contient les bacterie qu'il faut pour methaniser , mais il y a toujours trop d'oxygene , et les bacterie ne s'arretent pas au methane et font du CO2

  26. #21
    streshydrique

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    quand c'est mal aeré ca peut faire une fermentation anaerobie qui n'est plus du compostage , mais qui n'est jamais assez completement sans oxygene pour faire du methane

    pour arriver a faire du methane il faut soit immerger completement dans de l'eau ... soit des tres grand volume enterré comme les decharges

    pratiquement il n'y a pas de danger de production de methane avec un petit compostage mal fait

    je sait de quoi je parle car j'ai fait des essai de petit methaniseur ... sans etancheité parfaite ca ne fait que du CO2

    c'est comme les fosse septique : ca contient les bacterie qu'il faut pour methaniser , mais il y a toujours trop d'oxygene , et les bacterie ne s'arretent pas au methane et font du CO2
    Et en H2S? tu a pu le mesurer?

  27. #22
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    quand c'est mal aeré ca peut faire une fermentation anaerobie qui n'est plus du compostage , mais qui n'est jamais assez completement sans oxygene pour faire du methane

    pour arriver a faire du methane il faut soit immerger completement dans de l'eau ... soit des tres grand volume enterré comme les decharges

    pratiquement il n'y a pas de danger de production de methane avec un petit compostage mal fait
    Je ne sais pas d’où vous tenez ça mais c’est clairement faux.
    Pour vous convaincre vous pouvez allez voir la publication de Andersen (2011), sur le compostage à la maison. Quand le compostage est bien maîtrisé, on peut observer que 4% du carbone perdu au cours du compostage l’est sous forme de CH4 (c’est une valeur cohérente avec celles de plusieurs autres publications). Même si ce chiffre paraît faible, il est à ramener au potentiel de réchauffement global du CH4 par rapport à celui du CO2 : on voit alors (même en négligeant le C perdu par lixiviation, ie 96% de CO2) que le réchauffement induit par les deux gaz sont du même ordre de grandeur. Dans ce même article, on a de 0.5 à plus de 4 kg de CH4 produit par tonne de déchets compostée. Je vous laisse imaginer des valeurs dans des conditions beaucoup moins optimales.
    Cela dit, je suis d’accord avec vous, un compostage individuel raté n’est pas une catastrophe écologique, mais quitte à composter autant essayer de limiter au maximum son impact environnemental, non ? C’est un peu ce qui motive à composter, non ?

  28. #23
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Et en H2S? tu a pu le mesurer?
    Les références sur ce gaz ne vont pas être faciles à trouver je pense. En général, c'est le carbone qui est suivi au cours du compostage, parfois l'azote aussi.

  29. #24
    chatelot16

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    si 4% du carbone font du methane le compostage est poluant

    comment ce chiffre a été mesuré ? est ce vraiment une production de methane ... ou une perte de carbone par production de methane , qui ne sera pas liberé parce que les bacterie n'etant pas privé totalement d'oxygene le methane sera consomé et transformé en CO2

    quand j'ai constaté a quel point il etait difficile de faire une proportion importante de methane j'en ai conclu que sans etancheité parfaite la production de methane serai nulle ... mais je n'ai pas cherché de moyen de mesurer de faible quantité de methane

    mesurer ce qui sort d'un methaniseur etanche est facile

    mesurer le methane eventuel d'un tas de compost est plus compliqué ! le tas est forcement ventilé par une grande quantité d'air ... 4% du carbone mis en methane et dilué par l'air de ventilation feront un taux de methane tres faible et bien difficle a mesurer

    comment ce chiffre de 4% a il été obtenu ?

  30. Publicité
  31. #25
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Par des chambres de mesures placées sur le haut du composteur. C'est bien le méthane produit (net) qui est mesuré :

    A static chamber system was fixed to the composting units and the emissions were measured twice a week with a photo acoustic gas monitor (INNOVA 1312, Lumasense Technologies A/S, 2750 Ballerup, Denmark) as described in Andersen et al. (2010a). From the measurements, a total emission factor (EF) (in kg substance Mg−1 ww) for carbon dioxide (CO2), methane (CH4), nitrous oxide (N2O) and carbon monoxide (CO) was calculated from each of the six composting units.

    Effectivement pour le compostage en tas ou en andain, les mesures doivent être beaucoup plus compliquées.
    Par ailleurs, c'est 4% du C perdu (ie non retrouvé dans le compost final => gaz + lixiviation) au cours du compostage qui l'est sous forme de méthane.
    Dernière modification par Scaeva ; 28/02/2012 à 16h35.

  32. #26
    chatelot16

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    la tu me rassure un peu 4% du C perdu et non 4% du carbone total perdu en methane

    quel est donc le pourcentage de carbone perdu ?

  33. #27
    Scaeva

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Oui, c’est bien ce que j’ai écrit depuis mon premier message.

    Dans l’étude de Andersen et al, les pertes en C représentent de 63 à 77 % du C total initialement présent dans le déchet. Après ça peut varier de manière importante selon le type de déchet et le process.

    Au bilan par rapport à la masse de déchet, comme je l’ai indiqué on a de 0.5 à plus de 4 kg de CH4 produit par tonne de déchets compostée, ce qui n’est pas négligeable, en terme de potentiel de réchauffement global, face au CO2.

  34. #28
    chatelot16

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    4% de 77% ce n'est pas negligable : 3% du carbone total partirait en methane ?

    si le compostage est vraiment aussi mauvais que ca il vaut mieux methaniser completement et utiliser le methane ... et se contenter du residu de methanisation pour servir d'engrais

    en plus chez moi le methane est plus utile que le compost ...

    dans un bon methaniseur il n'y a aucune fuite de methane ... mais il pourait rester un peu de methane dissous dans la matiere qui sort du methaniseur ... sauf que quand on a construit un methaniseur le methane a de la valeur et on cherche a en produire le plus possible ... donc cuve de degazage pour recuperer tout le methane dans la matiere rejeté

    ca confirme qu'il vaut mieux centraliser les dechet dans une bonne instalation de methanisation que faire n'importe comment dans des petit mauvais composteur

    mais je pense que le jardinier qui fait du bon compost en remuant corectement ses tas doit faire moins de methane que les 3%

  35. #29
    Vince44

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ca confirme qu'il vaut mieux centraliser les dechet dans une bonne instalation de methanisation que faire n'importe comment dans des petit mauvais composteur

    mais je pense que le jardinier qui fait du bon compost en remuant corectement ses tas doit faire moins de methane que les 3%
    Et surtout, l'option centralisée n'existe pas la plupart du temps....

    Cela dit, ok pour optimiser, mais à un moment, la méthanisation liée à la pourriture de la biomasse est un phénomène qui existe sans l'intervention de l'homme et ça n'est pas cela qui affole le climat. Certes le CH4 contribue plus à l'effet de serre que le CO2, mais c'est tout de même notre voracité en énergie, principalement fossile, qui déséquilibre le système directement et indirectement.

    L'option méthanisation, si on considère l'énergie grise du méthaniseur et de tout le processus, pas dit qu'elle soit plus performante pour l'effet de serre. Evidemment, si on considère qu'il faut retirer de ce bilan les rejets associés à une filière fossile pour la production de la même quantité d'énergie, là, c'est forcément gagnant. Mais c'est un parti pris.

    Vincent
    Dernière modification par Vince44 ; 29/02/2012 à 14h25.

  36. #30
    chatelot16

    Re : Aidez nous à répandre l'usage du compost!

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Et surtout, l'option centralisée n'existe pas la plupart du temps....
    si toutes les bonnes solution existaient il n'y aurait plus besoin de discuter ! on les utiliserait

    le but de ce forum est justement de trouver les bonne solution et d'essayer de les mettres en pratique

    il y a une solution centralisé qui existe partout en france : c'est le ramassage des ordures ... ca coute cher ... sur la plupart du teritoire ca ne produit rien ... les incinerateur producteur d'energie sont rares ... les methaniseur encore plus

    la solution est pourtant bien de construire des bon methaniseur mais pas pour y passer toutes les ordures qui ne lui conviennent pas ... mais pour collecter separement tout ce qui convient au methaniseur ... et comme par hasard le reste des ordure ne convenant pas au methaniseur conviendra mieux a l'incinerateur

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. aidez-nous !!!!!
    Par MPI team dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 06/02/2008, 08h33
  2. chauffage : aidez-nous
    Par pitix dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/12/2006, 17h37
  3. chauffage : aidez-nous
    Par pitix dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/12/2006, 17h12