Discussion fermée
Page 18 sur 21 PremièrePremière 18 DernièreDernière
Affichage des résultats 511 à 540 sur 609

Comment sauver la planète ?




  1. #511
    lara croft du 26

    Re : Comment sauver la planete?

    on dirais que tu ne crois pas au réchauffment climatique,
    tout à l'heure je n'ai eu le temp de lire que la premiére page, donc je ne sais pas si tu a écris autre chose,
    mais tout simplement quand tu demande "quel effets négatif?" on dirais que pour toi l'homme ne fait rien de mal sur terre, ce n'est pas possible de penser ça pour une scientifique si tu en est une, car c'est tout simplement scientifiquement prouver

    -----


  2. Publicité
  3. #512
    invité576543
    Invité

    Re : Comment sauver la planete?

    Citation Envoyé par lara croft du 26 Voir le message
    on dirais que tu ne crois pas au réchauffment climatique,
    tout à l'heure je n'ai eu le temp de lire que la premiére page, donc je ne sais pas si tu a écris autre chose,
    mais tout simplement quand tu demande "quel effets négatif?" on dirais que pour toi l'homme ne fait rien de mal sur terre, ce n'est pas possible de penser ça pour une scientifique si tu en est une, car c'est tout simplement scientifiquement prouver
    Hmmm.... Ce n'est pas ce que je cherchais à exprimer. Tu ne trouveras nulle part dans mes écrits sur FS (d'accord ce serait un peu long à vérifier ) que "je ne crois pas au réchauffement climatique", ne serait-ce que parce que "je ne crois pas" n'est pas le genre d'expression que j'utilise pour ce genre de chose.

    Mes messages sur ce fil (que je viens de relire, ça date un peu ) portent sur les mots "négatifs", ou "faire quelque chose de mal" (dans tes termes). Admettre l'existence du réchauffement climatique, et admettre son origine anthropique est une chose, le classer "négatif" ou "mal" en est une autre. Le premier point est de nature scientifique, le second est matière de jugement, la notion de "faire du mal" n'étant certainement pas scientifique.

    C'est justement par attitude scientifique que je demandais (et demande encore) de distinguer la question "Quels sont les effets de l'humanité sur la planète?" et les jugements (personnels) classant les effets en "bien" ou 'mal".

    Cordialement,

    PS: Il pas elle...

    PS2: Pour le côté prouvé de l'origine humaine du réchauffement climatique, tu devrais lire certains autres fils (pas très durs à trouver...); tu y constateras qu'il y a un certains nombres d'intervenants, pas nécessairement "pas scientifique", qui ne sont pas d'accord.

  4. #513
    ObjectifTerre

    Re : Comment sauver la planete?

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    PS2: Pour le côté prouvé de l'origine humaine du réchauffement climatique, tu devrais lire certains autres fils (pas très durs à trouver...); tu y constateras qu'il y a un certains nombres d'intervenants, pas nécessairement "pas scientifique", qui ne sont pas d'accord.
    Et tu ne trouveras par contre aucun scientifique du climat (à part Lindzen).

    Un scientifique spécialisé dans les choux-fleurs (Claude Allègre a une autre spécialité mais cela revient au même) qui donne son avis sur l'origine actuelle du réchauffement a très peu de valeur scientifique.

    Ce qui importe, c'est l'avis de l'ensemble des scientifiques du climat, c'est là l''incomparable valeur des conclusions du GIEC.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  5. #514
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planete?

    Citation Envoyé par ObjectifTerre Voir le message
    Et tu ne trouveras par contre aucun scientifique du climat (à part Lindzen).
    Ce qui est bien sûr totalement faux ! Juste une liste non exhaustive.

    On a par exemple en France un sceptique comme Marcel Leroux, professeur et directeur de recherche dont la théorie des AMP est enseignée à ENSM. Ce n'est pas parce qu'il n'est pas le chéri des médias avides de catastrophismes qu'il n'existe pas. Autre exemple, Météo France est un nid de sceptiques. Seulement, ils ne vont pas se tirer une balle dans les pieds en s'exprimant publiquement.

    L'idée que parce qu'une théorie a derrière elle un "consensus" qu'elle serait forcément bonne est tout simplement absurde. La science ne marche pas par consensus. Si on vous avance l'argument du consensus, c'est que justement on est loin de la science.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  6. #515
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planete?

    Je vais prendre des risques et donner mon avis sur le réchauffement climatique.

    Il n'y a pas si longtemps que cela j'avais vu plusieurs sujets scientifiques sur le réchauffement indiquant des résultats d'études etc.. tout concordait à dire que le réchauffement actuel a deux "composantes" : une naturelle et une anthropique, et que cette dernière contribue à hauteur d'environ 50%.
    Dans cette lignée, il y a les conclusions du GIEC.

    Je me suis un peu renseigné depuis. J'ai regardé pas mal de sujets et articles scientifiques ou non qui traitent du climat mais en général, pas dans l'optique du réchauffement mais sur des sujets divers(soleil, mesures des températures, simulations, cycle de l'eau, activité volcanique ...). Je pense avoir ainsi apris beaucoup et en particulier que l'état de l'art sur les phénomènes climatiques et les divers forçages naturels montre souvent qu'il y a d'énormes incertitudes. Je me suis rapidement rendu compte qu'en conbinant tous les "forçages", l'incertitude totale est telle que l'on ne peut RIEN CONCLURE sur le réchauffement climatique.

    Je reste malgrés tout persuadé que les technologies propres doivent être dévelloppées. Ceci pour plusieurs raisons :

    -Application du principe de précaution sur le climat.

    -Diminution des pollutions (autre que le CO2 dont le bruit concernant les voitures!)dues à la combustion des energies fossiles.

    -Gain politique considérable : De combiens de maux et de morts ces énergies fossiles sont indirectement responsables? Sans même parler de la totalité des coûts!

    -dévelloppement de nouvelles technologies, potentiellement vecteur de croissance économiques via des retombées technologiques et des économies de pétrol (balance commerciale, guerres?)

    En espérant n'avoir choqué personne.

  7. #516
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planete?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    -Application du principe de précaution sur le climat.

    -Diminution des pollutions (autre que le CO2 dont le bruit concernant les voitures!)dues à la combustion des energies fossiles.

    -Gain politique considérable : De combiens de maux et d ne morts ces énergies fossiles sont indirectement responsables? Sans même parler de la totalité des coûts!

    -dévelloppement de nouvelles technologies, potentiellement vecteur de croissance économiques via des retombées technologiques et des économies de pétrol (balance commerciale, guerres?)

    En espérant n'avoir choqué personne.
    Il ne vous reste plus qu'à lister les avantages (et il y en a un paquet) des combustibles fossiles et les inconvénients qu'on a à s'en passer en l'état actuel de la technologie
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  8. #517
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planete?

    L'avantage principal des énergies fossiles c'est le prix.
    Ce prix tend à augmenter lentement avec les difficultés d'extraction ce qui rend de plus en plus de sources d'énergie compétitives.
    En revanche, je pense sincèrement que la fin du pétrol n'aura pas lieu car
    contrairement à ce que tout le monde dit, les réserves sont inépuisables à l'horizon humain.
    Le second avantage c'est que c'est une pratique à utiliser car le fossile stocke beaucoup d'E par kilo.

    Sur le plan technologique, on peut se passer des énergies fossiles :

    Dans la majorité des cas on peut se passer d'énergie sous forme liquide et utiliser l'électricité ou directement de la chaleur, pour les cas restants (les avions par exemple), on peut produire des carburants à partir de "biomasse".

    Maintenant si l'on revient sur le prix du fossile, il serait intéressant je pense d'intègrer les coûts externe générés par ces mêmes énergies.
    Par exemple sur la guerre en irak les US en sont à quoi ? 2500milliards de dollards? Ils s'amputent de 3points de croissance avec leurs guerres depuis 2003.
    Sans parler des conséquences politiques à plus long terme sui ne pas chiffrables.

  9. Publicité
  10. #518
    moijdikssékool

    Re : Comment sauver la planète ?

    L'avantage principal des énergies fossiles c'est le prix.
    leur coût d'exploitation
    les réserves sont inépuisables à l'horizon humain.
    ah, et la fin du monde est prévue pour quand?
    pour les cas restants (les avions par exemple), on peut produire des carburants à partir de "biomasse"
    les seuls véhicules qui peuvent mériter d'avaler du nécrocarburant sont les véhicules d'urgence. Ou alors, vu la surface au sol demandée, il faudra que tu choisisses: faire des enfants (ou autoriser tes enfants à en faire) ou utiliser ces nécrocarburants
    Par exemple sur la guerre en irak les US en sont à quoi ? 2500milliards de dollards? Ils s'amputent de 3points de croissance avec leurs guerres depuis 2003.
    il faut comptabiliser les sous qui ont été demandés au congrès, ca ne fait pas autant. Mais s'il fallait comptabiliser l'argent des armées (en guerre ou non), sûr que l'on pourrait développer des biens/services et/ou les énergies alternatives

  11. #519
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Pour les biocarburants, si on limite leur utilisation à l'aviation je ne suis pas sur que la surface demandée soit si importante que cela. De plus, on est pas obligé de faire avec du blé ou de la bettrave, il y a plus rentable et des recherches sont en cours sur des productions à partir d'algues par exemple. Des algues qui ont un fort potentiel (je crois que c'est 3000Kg de biocarburant l'hectare contre 80 pour la bettrave) reste à pouvoir exploiter ce potentiel. Dans le pire des cas on peut compléter avec un peu d'énergie fossile, ce qui nous obligerais à ne diviser "que" par 10 ou 20 notre conso de fossiles.
    Concernant les reserves de fossile, je comprend que tu ne me crois pas.
    Je sais que tout le monde dit que les réserves sont pour 30ans. Je ne peux pas prouver ce que je dis la dessus de toute manière, cela n'est que parole en l'air. Ce que je peux dire c'est que j'ai un peu travaillé sur la fabrication des carburants, j'ai eu quelques renseignements qui m'ont étés confirmés par une personne ayant travaillé une dizaine d'année dans la prospection pétrolière comme ingénieur (chez total).

    Je vais te donner une "brève" explication :

    1) Actuellement, on donne 30 ans de réserves de pétrol (c'est peu être 25 ou 40 ca n'a pas beaucoup d'importance).

    Au permier abord, c'est un constat alarmant. Mais il faut savoir qu'en prospection minière ou autre c'est tout à fait normal. On cherche à avoir un horizon de quelques décénnies pas plus, les entreprises en question n'ont pas besoin d'un horizon de plusieurs siècles ou milliers d'années.
    Imagines les conséquences sur la production et le prix du brut si les compagnies prospectaient à tout va en disant "on en a pour au moins des milliers d'années voir plus". Il y aurait alors une pression pour augmenter la production et faire baisser le prix.
    Cet horizon de 30 ans ce sont les réserves PROUVEES à un coût d'exploitation inférieur à tant (je sais pas combien mais ca doit être de l'ordre de 80$ le baril). Et quand on dit reserves prouvée cela ne signifie pas qu'il n'y ai pas plus que cela à moins de 80$ le baril. Maintenant les reserves prouvées n'incluent pas les reserves "suspectées" (qui sont énormes) lorsque l'on prospecte, on cherche à se faire une idée de prime abord qui ne prouve rien, ensuite si cela peut être interressant suivant des critères propres à la compagnie on va plus avant voir on "prouve" une réserve de tant. Bien, si la compagnie désire se faire sa propre idée de la valeur de tel ou tel réserve elle peut le faire sans rien "prouver" comme reserve. J'ajouterais que de vastes, très vastes régions n'ont pas étées prospectées. Pourquoi? car ce n'est pas nécessaire puisque les compagnies ont déjà leur "horizon".
    L'ingénieur dont je parle dit lui même "Partout on l'on en cherche, on en trouve, les quantités sont inimaginables." Dans ces conditions, inutile de passer au peigne fin toute la planète. Par exemple 90% de l'irak n'a pas été prospecté, certaines personnes suspectent ou ont quelques infos sur des estimations faites clandestinement que l'irak contient encore bien plus de pétrol que l'arabie saoudite. Reste à confirmer les réserves avec des prospections sérieuses ET plubliques.
    Il faut aussi tenir compte des techniques d'exploitations qui évoluent et font sans cesse grossir les réserves prouvées.
    Quand j'étais au canada, un jour subitement ils ont anoncé qu'on avait "découvert" que telle région située à cheval sur la frontière avec les USA contenait des réserves bien plus importantes que "prévues" au moins 200 milliards de barils. Pourquoi? parcequ'on venait de prospecter la région. Même sur le sol américain et canadien les réserves ne sont que très partiellement estimées.

    2)On parle du pétrol et le gaz? En général il y a 10 fois plus de gaz que de pétrol en masse et on peut produir des carburants avec ce gaz. Idem le charbon est très abondant, on peut faire des carburants avec.
    Il y a pas si longtemps, le gaz été directement brulé à la sortie des puits de pétrol car les quantités sont trop importantes. Cela se fait encore d'ailleurs.
    SI tu ajoute tout même sur la base des estimations actuelles de réserves prouvées on en a pour 300ans minimum. Si l'irak contient plus de pétrol que l'arabie tu peux passer à 600 direct ou presque. Si tu ajoutes le "progres" des techniques d'extraction à venir on doit être à 1000ans. Alors imagine si on commence à économiser le pétrol? Et à prospecter partout? Si on inclu les réserves prouvées à moins de 150$ par exemple, on arrive à combien? 100ans peut être au lieu de 30, ce qui conduit à 3000ans avec le gaz le charbon, le progrès technique et l'irak.
    Dernière modification par _Ulysse_ ; 09/10/2007 à 10h43.

  12. #520
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Même en france, où l'on a pas de pétrol on explore de nouveau y compris des régions qui n'ont même pas étées prospectées :

    http://www.jakouiller.com/index.php/...de-prospection

  13. #521
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Une autre page :

    http://www.industrie.gouv.fr/energie...tes/se_pet.htm

    il s parlent de la découverte d'un grand gisement en italie, peut être le plus important gisement terrestre jamais découvert sur le sol européen.

  14. #522
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planète ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    1) Actuellement, on donne 30 ans de réserves de pétrol (c'est peu être 25 ou 40 ca n'a pas beaucoup d'importance).
    Oui mais bon, dans les années 70, le Club de Rome disait (déjà) qu'il n'y aurait plus de pétrole avant l'an 2000 alors. On consomme chaque jour 85 millions de barils et pourtant, les réserves prouvées augmentent chaque année. Celui qui prétend savoir le nombre d'années de réserves dit n'importe quoi. Les peak-oilistes notoires de l'Aspo n'arrêtent pas de se tromper depuis qu'ils ont commencé à prédire (cf graphique) et chaque année, ils repoussent leur prédiction alors à ce jeu là, on peut continuer très très longtemps



    Voici un récapitulatif des différentes prédictions de différents organismes. Même dans 50 ans, il y restera encore une montagne de pétrole et un océan de charbon et la consommation de pétrole sera encore plus élevée. Et vu comment avance la technologie, on a largement le temps de passer à autre chose bien avant que ça ne s'épuise. En France, on n'a pas fermé les mines de charbon parce que c'est épuisé mais parce qu'on a trouvé bien mieux.

    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  15. #523
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    miniTAX : tu n'as pa lu la suite de mon message ou quoi? lol

  16. #524
    CRISTOBOOL

    Re : Comment sauver la planète ?

    C'est bien là qu'est le problème ; si le pétrole ne s'épuise pas et que le CO2 réchauffe vraiment la planète on va tous cuire

  17. #525
    ObjectifTerre

    Re : Comment sauver la planète ?

    Emissions de CO2 : le rapport mettant en cause les engagements français critiqué. Le rapport final du Centre d'analyse stratégique (CAS) sur les perspectives énergétiques de la France à l'horizon 2050 met en doute les objectifs fixés par la France en matière de lutte contre l'effet de serre. Ce rapport, mis en ligne le 9 octobre, avance qu'il sera difficile de diviser les émissions françaises de CO2 par 2 avant 2050, alors que la loi d'orientation et de programmation sur l'énergie, votée en 2005, impose une division par un facteur 4 de ces émissions annuelles. Un diagnostic qui tombe mal, à deux semaines de la conclusion des négociations du Grenelle de l'environnement.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-964993,0.html
    .............................. ......
    Pas un mot sur la voiture électrique, le solaire à concentration et l'HVDC...
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

  18. #526
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planète ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    miniTAX : tu n'as pa lu la suite de mon message ou quoi? lol
    Si si, c'est tes "on donne 30 ans de réserves de pétrole" martelé à plusieurs reprises qui m'a interpelé et que j'ai voulu replacer dans le bon contexte avec mes zolis graphiques
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  19. #527
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Si tu as lu mon post alors tu as bien vu que ma position n'était pas de dire
    qu'on avait 30ans de pétrol, d'ailleurs maintenant on dit 40 j'ai vu ca, bref.
    Sinon, il est vrai que je n'ai pas mis comme argument il me semble l'ancienneté du mythe de la "fin du pétrol" qui date des années 50, l'échéance comme sur les graphiques que tu montre étant sans cesse repoussée.
    Je pense quand même que beaucoup de gens devraient s'interroger sur cette mystification quand on voit cette fuite en avant des prévisions.

  20. #528
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planète ?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    Si tu as lu mon post alors tu as bien vu que ma position n'était pas de dire
    qu'on avait 30ans de pétrol.
    Je n'ai pas de problème avec le reste de ton post. Mon problème, c'est que tu avances que "tout le monde dit qu'il y a 30 ans de réserves", ce qui est clairement faux. Seuls les peak-oilistes ou ceux qui n'ont jamais vu de près ou de loin un derrick disent ça. Ils sont très loin de représenter "tout le monde"
    Mon autre argument est que n'importe qui peut faire des prédictions, personne ne pourra le contredire. Mais la crédibilité d'un prédicteur repose sur ses anciennes prédictions. S'il n'en avait pas fait ou s'il en a fait pleins à côté de la plaque, sa crédibilité est NULLE.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  21. #529
    Garlik

    Re : Comment sauver la planète ?

    Je ne pense pas que l'on puisse parler de mystification a propos de la duree des reserves de tel ou tel produit.

    Si l'on lit les rapports et etudes en question, les redacteur ne font jamais de previsions du type "dans n annees il n'y aura plus de petrole/gaz/uranium" (cocher les mentions inutiles).

    A chaque fois, il est juste, prudemment, affirme que, en l'etat actuel des connaissance, et si la consommation mondiale continue lineairement sur sa lancee, les reserves actuelles, connue et prouvees, de petrole/gaz/uranium permettent d'assurer n annees de consommations. Affirmer par la suite qu'il n'y aura plus de matiere premiere apres ces n annees releve d'un interpretation de ces resultats ; il ne s'agit plus de faits, mais de conjectures et/ou d'interpretation. C'est cette interpretation qui pourrait, a la rigueur, etre taxee de mystification.

    Cette remarque n'altere en rien ce qui continue d'etre une realite physique : les ressources de gaz/petrole/uranium presentes sur notre planete sont en quantite finies, du moins a l'echelle qui est la notre. Connaitre le nombre exact d'annees qui restent avant leur epuisement est une autre histoire.

  22. #530
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Je suis désolé mais quand même les médias et l'opinion pubique assène comme une vérité inéluctable la fin du pétrol. C'est quand même la pensée dominante et de très loin.

  23. #531
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    On entend même souvent que comme c'est 40ans à consommation actuelle et que la conso va beaucoup augmenter avec la chine et l'inde, cela sous-entend que ce sera moins de 40ans.
    C'est quand même cette même interprétation que j'entend dans les médias dès qu'ils parlent du pétrol. Certes ils ne disent pas directement que on en a pour beaucoup moins que 40ans mais ils le sous-entendent très fortement.

  24. #532
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Pour rappel les 200milliards de baril au canada découverts "par hasard" ou presque ce représente environ 20% des réserves prouvées. Cela sur un seul gisement nouvellement découvert. Ca doit couvrir les besoins mondiaux pour 10 ou 20ans alors imaginez si on découvre de tel gisement tout les 2-3 ans...

  25. #533
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planète ?

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    A chaque fois, il est juste, prudemment, affirme que, en l'etat actuel des connaissance, et si la consommation mondiale continue lineairement sur sa lancee, les reserves actuelles, connue et prouvees, de petrole/gaz/uranium permettent d'assurer n annees de consommations.
    Dire juste ça, ça revient à faire de la désinformation par omission.
    Ce qu'il faut dire AUSSI et c'est un fait, c'est que les réserves continuent d'augmenter chaque année (!) et qu'on est loin d'avoir tout exploré. Des champs gigantesques ont été découvert en Iran (Azadegan, Ferdous) ou au Kazakhstan (Kashagan) après l'an 2000, dans des régions où le pétrole a été exploité depuis plus de 50 ans.

    Quand on expose un fait, on expose tout et non seulement ce qui arrange son discours.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  26. #534
    Garlik

    Re : Comment sauver la planète ?

    Quand on expose un fait, on expose tout et non seulement ce qui arrange son discours.
    C'est vrai, mais uniquement si il s'agit de conforter une these, ce qui n'est pas le cas de la plupart des rapports sur le sujet, dont l'objectif est de fournir un instantanne sur les connaissances actuelles d'un sujet. Des lors que l'on s'eloigne de la collection de faits, dans le but de demontrer un point vue, on se retrouve en dehors de la simple notion de publication scientifique..

    Vue d'un oeil scientifique, la formulation que j'ai employee (en l'etat actuel des connaissance, et si la consommation mondiale continue lineairement sur sa lancee, les reserves actuelles, connue et prouvees, de petrole/gaz/uranium permettent d'assurer n annees de consommations) est vrai, factuelle et neutre. Sa portee est integralement decrite dans sa formulation, et il s'agit juste d'un rappel des connaissances au moment ou l'on ecrit ces lignes.

    Interpreter ces faits, en prevoyant une penurie dans X annees, et, cette fois, en omettant d'autres faits genants pour la demonstration, releve alors, dans ce cas, d'un mensonge par omission, je suis d'accord avec toi sur ce point.

    Quant a la science en general, les principes de la democratie ne s'y appliquent pas ; en sciences, on n'a pas raison parce que l'opinion publique est unanime sur un sujet.

  27. #535
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    Si on découvre un important gisement dans le golf de gascogne (c'est pas impossible), je pense que le gouvernement français mettra un frein au dévelloppement des énergies renouvelables.
    Un gisement géant de 200 milliards de baril couvrirait nos besoins nationaux pour 150 ans environ alors...

  28. #536
    Tilleul

    Re : Comment sauver la planète ?

    Oui mais bon, dans les années 70, le Club de Rome disait (déjà) qu'il n'y aurait plus de pétrole avant l'an 2000 alors.
    C'est pas ce qu'il a dit... Pour une fois que Jancovici écrit un truc correct je vais me permettre de le citer :

    http://www.manicore.com/documentation/club_rome.html

    Que contient donc ce fameux rapport ?

    Le rapport Meadows & al. fait probablement partie, comme le rapport du GIEC sur le changement climatique aujourd'hui, de ces documents que 99% des personnes qui le citent n'ont pas lu, vu la quantité de conclusions que l'on attribue à ce papier dont on ne trouve pas trace lecture faite. Ainsi, il est fréquent d'entendre que le Club de Rome (en fait l'équipe Meadows) aurait "prédit" la fin du pétrole pour l'an 2000, ce qui n'est pas arrivé, et donc qu'il y a urgence à ne tenir aucun compte de ce travail prospectif, qui ne peut être qu'une oeuvre fantaisiste de quelques farfelus terrorisés par l'avenir. Mais il n'y a nulle trace d'une telle prévision sur la pénurie de pétrole en l'an 2000 dans ce rapport Meadows !

    Par contre, à la page 174 de la traduction française, on trouve un tableau indiquant que les réserves connues de pétrole, en 1970, représentent 30 années de consommation (sans intégrer d'augmentation annuelle). Mais il ne s'agit en rien d'une "prévision" indiquant que le pétrole sera définitivement épuisé en 2000, juste d'un rappel des connaissances du moment concernant les ressources naturelles ! Peut-on dire aujourd'hui que les pétroliers "prédisent" la fin du pétrole pour 2040, au motif que les réserves qu'ils déclarent représentent 40 fois la consommation de l'an 2002 ?

    En fait, non seulement ce rapport n'a pas "prédit" la fin du pétrole en 2000, mais il n'a pas plus prédit quoi que ce soit d'autre de manière précise. Sa seule conclusion forte est que la croissance matérielle perpétuelle conduira tôt ou tard à un "effondrement" du monde qui nous entoure, et que, même en étant très optimiste sur les capacités technologiques à venir, l'aptitude à recycler ou à économiser les matières premières que nous consommons, le contrôle de la pollution, ou encore le niveau des ressources naturelles (le haut de la fourchette pris par les chercheurs est une multiplication par 5 des réserves connues en 1970, ce qui, pour le pétrole, amène à des réserves en 2000 supérieures à celles aujourd'hui connues malgré la consommation effectuée entre-temps ; j'ai fait le calcul), l'effondrement se produit avant 2100.

    Par "effondrement" il ne faut pas entendre la fin de l'humanité, mais la diminution brutale de la population accompagnée d'une dégradation significative des conditions de vie (baisse importante du produit industriel par tête, du quota alimentaire par tête, etc) de la fraction survivante. Tous ceux qui sont désireux d'invoquer le "rapport du Club de Rome" pour justifier le manque de flair de ses auteurs devront donc patienter jusqu'en 2100 avant de pouvoir le faire !

  29. #537
    _Ulysse_

    Re : Comment sauver la planète ?

    "Par "effondrement" il ne faut pas entendre la fin de l'humanité, mais la diminution brutale de la population accompagnée d'une dégradation significative des conditions de vie (baisse importante du produit industriel par tête, du quota alimentaire par tête, etc) de la fraction survivante. Tous ceux qui sont désireux d'invoquer le "rapport du Club de Rome" pour justifier le manque de flair de ses auteurs devront donc patienter jusqu'en 2100 avant de pouvoir le faire ! "

    A condition que le pétrol soit indispensable même lors de l"effondrement" qui n'aura lieu que dans beaucoup, beaucoup d'années. je ne crois absolument pas à ce catastrophisme la. Même si le pétrol venait à manquer un jour cela serait progressif, il n'y aurait pas de "cataclysme" entrainant une chute brutale de la pop mondiale.
    Moi ce que je crois c'est que le pétrol sera remplacé par autre chose avant que celui-ci ne soit "épuisé". Et on a le temps de voir venir(cf mon long post plus haut) en sachant que dès aujourd'hui on dispose à court ou moyen de terme des technologies qui permettent de s'en passer du pétrol, Alors dans 50,100,500 ou 1000 ans, on aura les moyens (et nous serons tous morts au fait).

  30. #538
    Tilleul

    Re : Comment sauver la planète ?

    A condition que le pétrol soit indispensable même lors de l"effondrement" qui n'aura lieu que dans beaucoup, beaucoup d'années. je ne crois absolument pas à ce catastrophisme la. Même si le pétrol venait à manquer un jour cela serait progressif, il n'y aurait pas de "cataclysme" entrainant une chute brutale de la pop mondiale.
    Moi ce que je crois c'est que le pétrol sera remplacé par autre chose avant que celui-ci ne soit "épuisé". Et on a le temps de voir venir(cf mon long post plus haut) en sachant que dès aujourd'hui on dispose à court ou moyen de terme des technologies qui permettent de s'en passer du pétrol, Alors dans 50,100,500 ou 1000 ans, on aura les moyens (et nous serons tous morts au fait).
    Avant de faire un commentaire sur un extrait il vaut toujours mieux lire la source en entier, ça évite de faire des contresens...

  31. #539
    miniTAX

    Re : Comment sauver la planète ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Avant de faire un commentaire sur un extrait il vaut toujours mieux lire la source en entier, ça évite de faire des contresens...
    Quand c'est un extrait de Jancovici, ça ne mérite même pas de commentaire vu qu'on est sur un forum scientifique.
    Face à une réalité complexe, il y a toujours une explication simple
    et systématiquement... fausse

  32. #540
    ObjectifTerre

    Re : Comment sauver la planète ?

    Comment sauver la planète ?

    Sans doute comme cela :

    Solar's Day In The Sun , BusinessWeek daté du 15 octobre 2007
    http://www.businessweek.com/magazine...dex_technology

    (...) John O'Donnell started thinking about saving the world 30 years ago. In his first job, in the late 1970s, he worked to harness fusion--the nuclear reaction that powers the sun--at Princeton University's famed Plasma Physics Lab. "The sense was, if it was successful it would change the world," O'Donnell recalls. (...)

    (...) "It seems there is a pathway to very low-cost concentrating solar power," says Andrew Kinross at Navigant Consulting Inc. (NCI ) "This opportunity is finally taking hold." (...)

    (...) "We knew it would work, but at what cost and what level of performance?" Khosla says. "Would the glass delaminate after 15 years, or the coating on the tubes deteriorate?" Khosla paid the engineering firm Black & Veatch Corp. to study the array in Australia. "It's very atypical for venture capital to spend that much on diligence," Khosla says. PG&E also sent engineers. The results were good. (...)

    (...) "We have the vision, the connection to larger problems, the fundamental science, the commercial team, and the finance team." (...)

    (...) He doesn't hide his disdain for many in the green camp. "A lot of people in the environmental community act as if they can't count," he complains. "If we are really serious about this, we have to have something that's large enough at a cost that makes sense, and which can power the U.S. and Europe--and also go to China and India." (...)
    Entièrement d'accord avec O'Donnel à propos de l'environmental community...Et je pense qu'Ulysse abondera dans ce sens...
    Dernière modification par ObjectifTerre ; 10/10/2007 à 16h36.
    One must never stop to imagine the world as it would be in the soundest way

Sur le même thème :

Page 18 sur 21 PremièrePremière 18 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. comment sauver la planete?
    Par niala07 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/03/2006, 11h49