Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Les écrevisses comme poissons d'elevage




  1. #1
    Panclaste

    Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Bonjour: serait-il posible, par selection et elevage, comme l'on fait avec des truites, d'obtenir une race d'écrevisses ayant la taille des homards et des queues si grosses comme celles des homards? Çela pourrait bien se vendre, le gout des ecrevisses est tres bon aussi. Les audacieux qui le tentent, svp! -Audaces fortuna juvat (Jules Caesar)

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Bonjour,
    Ce serait peut-être possible par sélections au fil du temps d'obtenir des spécimens géants mais probablement pas de la taille d'un homard...
    Des pisciculteurs de la région fournissent bien un grand distributeur avec des queues décortiquées d'environ 4 à 5 cm ...
    Mais il serait plus éco-citoyen de dévorer les envahisseuses bleues américaines qui ne demandent qu'à venir s'entasser dans une nasse et sont très bonnes aussi ...

    Vincent
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    barda

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    slt,

    peut-être en demandant au père noël...
    mais pourquoi se limiter à la taille d'un homard? autant demander un boeuf, comme la grenouille...
    ou alors avec les OGM....


  5. #4
    Panclaste

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Qu'est ce que j'ai fait pour vous moquer de moi? Je n'ai pas parle d'une taille exacte, mais d'une comparaison avec d'autres elements de la famille des ecrevisses qui ont atteint une dimension plus grande, faut pas de la genie genetique, mais il suffirait seulement de selectionner les animaux ayant une queue plus longue ou/et grosse et une taille plus grande comme des reproducteurs pour essayer d'obtenir une race qui donne plus de la 'viande d'ecrevisse' pour manger, si l'on ne essaye pas, jamais l'on saura si c'est possible, et s'il a des avantages pour les gourmets et les eleveurs ou producteurs d'ecrevisses pour la vente.

  6. #5
    barda

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Bon, allez, je ne me moque plus....

    C'est assez facile en fait:
    - tu construit un élevage d'écrevisses comportant plusieurs bassins, des installations de renouvellement de l'eau (puisée dans une rivière par exemple)
    - tu adjoins un laboratoire suffisant pour contrôler insémination, incubation et éclosions
    - tu embauches deux ou trois chercheurs de bon niveau capables de mener une sélection rigoureuse sur plusieurs dizaines d'années
    - bien évidemment, il faudra aussi un technicien pour l'élevage, ainsi qu'un fournisseur de nourriture et produits pharmaceutiques, etc...

    Commence déjà par les bassins et batiments d'élevage; quand ce sera fait, je pourrai te donner des informations complémentaires; sache quand même que tu vas te heurter à forte concurrence: de nombreux labos dans le monde s'occupent de sélection animale, et ont atteint un haut degré d'expertise, reconnu par tous... tu peux d'ailleurs essayer de t'y faire embaucher comme chercheur; la démarche est simple, 6, 7, 8 ans d'études après le bac (S de préférence) et un tout petit peu de chance; mais surtout du travail...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Panclaste

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Bonjour barda, merci bien. Agé de 60 ans, avec une pension retraite comme seule source d'argent, et eloigne du mileu rural et des fleuves ou sources d'eau, malheureusement je ne suis pas en situation d'essayer l'idee, c'est un peu la raison pour la quelle j'ai envoye le commentaire ici, pour si quelqu'un s'interesse et fait l'experience. 'Ce que vous avez reçu gratis, donnez-le gratis', mais l'on ne sait pas encore si l'idee a une valeur, il faudrait faire l'experience, et ça n'est pas bon marche, il est toujours aise de jouer avec les resources d'autres. La selection par la taille et la longueur et la dimension de la queue semble pas difficile, l'on mesure un nombre d'animaux, et l'on fait le choix comme reproducteurs de ceux ayant les caracteristiques desirees, mais ça prends du temps. Salut +

  9. #7
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Le principe, oui.
    Mais ce n'est pas aussi facile dans a mise en oeuvre. Parce qu'il faut être très rigoureux, très méthodique, etc...

    Je me souviens d'avoir lu un article il y a longtemps, qui disait que la population mondiale grandit en taille...parce qu'on a un accès régulier à une nourriture suffisante et de bonne quaité (alimentation équilibrée, pas de carence). Parce qu'en l'espace d'une centaine d'années, peu de chance de voir le patrimoine génétique de l'homme changer tant que ça

    Bref, ce sera pareil dans ce laboratoire d'élevage d'écrevisse. Il faudrait très bien maitriser les paramètres afin que la différence de taille relevée soit due uniquement à la variation génétique.
    Si par exemple dans un bassin, l'eau est plus chaude, ou plus pure...
    Ou sinon une distributrion de nourriture pas égale
    etc...

  10. Publicité
  11. #8
    vincent66

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Pratiquement tout ce que nous trouvons dans notre assiette sont des ONGM, organismes naturellement génétiquement modifiés, ça a pris des siècles, et l'on connait bien les échecs flagrants de mise au point de super-riz en deux décennies au siècle passé ...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  12. #9
    camaron

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Bonjour: serait-il posible, par selection et elevage, comme l'on fait avec des truites, d'obtenir une race d'écrevisses ayant la taille des homards et des queues si grosses comme celles des homards? Çela pourrait bien se vendre, le gout des ecrevisses est tres bon aussi. Les audacieux qui le tentent, svp! -Audaces fortuna juvat (Jules Caesar)
    Tenseignes toi sur l'elevage de maccrobrachium rosenbergii.... à la Martinique, à la Guadeloupe à l'ile Maurice ...celà fait 30 ou 40 ans que celà se fait. la taille commerciale est souvent celle d'une belle Gambas mais on peut laisser grandir jusqu'à la taille d'un homard.

  13. #10
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    8073424551_1e30a0b1d4_z.jpg

    à titre de comparaison, le homard "portion individuelle" est commercialisée autour de 250g

  14. #11
    Panclaste

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    En plus des disponibilites de nourrison, la taille des animaux, et des gens, a un rapport avec le climat moyen de la place ou ils habitent. Dans des climats froids, etre gros donne un avantage, car le rapport poids/surface de la peau est moindre, donc les pertes de chaleur a traves la surface du corps sont reduites, at ainsi les besoins d'energie, donc de nourrison pour soutenir la temperature du corps en face du froid de l'ambiance sont reduites. Par le contraire, dans des climats chauds, une faible hauteur et pesant moins augmentent le rapport surface/poids, donc il est plus aise que l'organisme ne se surchauffe pas, gagne moins de la chaleur des l'ambiance et emet plus de la chaleur, en reduisant ainsi les besoins d'eau pour la sueur. Ça serait une explication de la raison par laquelle des especes d'hominides ayant habite aux environs d'Indonesie ont fini pour avoir un cerveau de moins de 700 cc, et aussi la petite taille des pigmees. Les Varanes qui se trouvent sur la chaude ile de Komodo seraient une sub-spece en provenance d'une autre similaire mais beaucoup plus grande qui existait sur le continent, et qui serait l'origine des legendes de dragons, si vous voyez un temple qui se trouve a Copenhague et qui a des dragons mis dans l'aiguille, vous verrez que ces dragons ne sont que des animaux semblables aux lezards, mais taille XXXLLL. De la meme façon, la perte des poils sur la peau, et de la couleur reduit les besoins d'amines pour la synthese de poils et de pigmentation, et aussi, dans les climats ayant une faible irradiation solaire, il serait plus aise que les rayons UV du soleil participent a la synthese de la Vit D dans la peau claire. S'adapter ou disparaitre! Merci de votre attention, salut +
    Dernière modification par Panclaste ; 22/05/2013 à 23h14.

  15. #12
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    à la même hauteur de l'indonésie, il y a....l'afrique
    et lorsque je vois les africains, sénégalais, camrounais, zairois, etc.... ils ne me semblent pas être des hobits noirs

    en revanche, je t'invite non pas à te renseigner sur la chaleur, mais sur les spécificités insulaires, une ile pas trop grande, assez loin du continent, assez loin de tout, isolée...

  16. #13
    myoper

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Bonjour.
    Il y a quelques explications peu convaincantes:
    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    En plus des disponibilites de nourrison, la taille des animaux, et des gens, a un rapport avec le climat moyen de la place ou ils habitent. Dans des climats froids, etre gros donne un avantage, car le rapport poids/surface de la peau est moindre, donc les pertes de chaleur a traves la surface du corps sont reduites, at ainsi les besoins d'energie, donc de nourrison pour soutenir la temperature du corps en face du froid de l'ambiance sont reduites. Par le contraire, dans des climats chauds, une faible hauteur et pesant moins augmentent le rapport surface/poids, donc il est plus aise que l'organisme ne se surchauffe pas, gagne moins de la chaleur des l'ambiance et emet plus de la chaleur, en reduisant ainsi les besoins d'eau pour la sueur. Ça serait une explication de la raison par laquelle des especes d'hominides ayant habite aux environs d'Indonesie ont fini pour avoir un cerveau de moins de 700 cc, et aussi la petite taille des pigmees.
    Je ne vois pas le rapport entre la taille d'un organisme et la taille de son cerveau.
    D'autre part, ce raisonnement démontrerait qu'il n'y a qu'un seul type d'organisme ou une seule taille, s'il en existe plusieurs, en fonction du climat mais il existe des hommes, de tailles et poids variés, des mouches, des fourmis, etc... Ce raisonnement ignore aussi les protections naturelles ou pas, contre le froid ou le chaud, les possibilités d'épargner cette chaleur, comme si l'organisme n'était finalement qu'un radiateur inerte.

  17. #14
    Panclaste

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Merci bien: l'idee que je voulais transmettre est que reduire la dimension d'un organe reduit les besoins d'energie pour le construire et le faire fonctionner, et dans une ambiance ou les nourrisons ne sont pas extremement abondants, reduire les depenses d'energie donne la liberation de ces energies pour d'autres activites, et ça serait un avantage pour reussir a se reproduire, donc passer les genes aux generations suivantes. Le donnee sur la reduction des pertes de chaleur, et pour le maintien de la chaleur du corps les organismes consomment de l'energie, n'est pas une hypothese, mais un fait connu, c'est la raison de que les corbeaux ont besoin de plus d'energie par poids, donc de nourrison, qu'une tortue qui n'a pas le besoin de soutenir une temperature uniforme du corps. Le poids du cerveau est en rapport avec la taille de l'animal, les cerveaux plus grands du monde seraient ces de certaines baleines, qui sont gros de 7 -sept- litres. Une des raisons de qu'il existent des animaux aveugles dans les cavernes serait que les yeux n'ayant plus une fonction utile, les animaux qui bloquent ou pertent les genes qui controlent la formation des yeux epargnent de l'energie et des amines, et ça serai aussi la raison de que nos yeux ont une capacite de perception des couleurs pire que celle des oiseux et des reptiles, nos ancetres ayant ete forces par la concurrence d'autres animaux a une vie de nuit, la perte de certains recepteurs pour les couleurs dans la retine epargnait des resources, et ça donne un avantage dans 'l'economie d'energie' aux animaux en perte de ces recepteurs; avec le retour a une vie en plein jour apres la disparition des dynosaures, nos ancetres on fait une duplication de certains recepteurs pour les couleurs, mais nous sommes toujours en desavantage en respect des reptiles et volailles en ce regard. Salut les copains! +

  18. #15
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Le poids du cerveau est en rapport avec la taille de l'animal, les cerveaux plus grands du monde seraient ces de certaines baleines, qui sont gros de 7 -sept- litres.
    lui n'est pas très connu pour posséder un gros cerveau...
    800px-Diplodocus_size_comparison.png


    c'est la raison de que les corbeaux ont besoin de plus d'energie par poids, donc de nourrison, qu'une tortue qui n'a pas le besoin de soutenir une temperature uniforme du corps
    c'est aussi parce que le corbeau a un mode de vie totalement différent de celui de la tortue
    voler nécessite de l'énergie, beaucoup d'énergie, peu compatible avec un organisme à sang froid
    de plus, les corbeaux ne sont pas des spécialistes en vol plané comme les vautours

    bref, si tu pouvais comparer ce qui est comparable...


    Merci bien: l'idee que je voulais transmettre est que reduire la dimension d'un organe reduit les besoins d'energie pour le construire et le faire fonctionner, et dans une ambiance ou les nourrisons ne sont pas extremement abondants, reduire les depenses d'energie donne la liberation de ces energies pour d'autres activites, et ça serait un avantage pour reussir a se reproduire, donc passer les genes aux generations suivantes.
    Les Chinois ont des petits zizis, donc moins d'énergie pour son développement et pour son fonctionnement, et leur laisse de l'énergie pour faire autres choses. On a compris maintenant pourquoi les Chinois parviennent à bosser 12h par jour, avec 6 à 7 jours par semaine. Ça s'explique bien comme tu le dis, avec un petit zizi. Et les Africains, s'ils sont si fainéants, c'est parce qu'ils ont un gros zizi. Tout s'explique
    Et tu as encore raison. Avoir un petit organe, c'est un avantage pour se reproduire. Avec leur petit zizi, les Chinois sont 1 milliard sur Terre....

  19. #16
    myoper

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Merci bien: l'idee que je voulais transmettre est que reduire la dimension d'un organe reduit les besoins d'energie pour le construire et le faire fonctionner, ...
    Oui mais non, ça ne marche pas comme ça: les organismes ne sont pas des matériaux inertes.


    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    ...
    et dans une ambiance ou les nourrisons ne sont pas extremement abondants, reduire les depenses d'energie donne la liberation de ces energies pour d'autres activites, et ça serait un avantage pour reussir a se reproduire, donc passer les genes aux generations suivantes.
    En même temps, les nourrissons, se reproduire, ce n'est pas la majorité des espèces...

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Le donnee sur la reduction des pertes de chaleur, et pour le maintien de la chaleur du corps les organismes consomment de l'energie, n'est pas une hypothese, mais un fait connu, c'est la raison de que les corbeaux ont besoin de plus d'energie par poids, donc de nourrison, qu'une tortue qui n'a pas le besoin de soutenir une temperature uniforme du corps.
    Ici, vous vouliez dire qu'avec votre raisonnement, le corbeau "consommant" plus, aura moins d'énergie pour se reproduire et aura moins de nourrissons, je suppose.

    Que la chaleur et l'énergie soient liés, c'est une tautologie mais le reste du raisonnement n'est fondé que sur le fait que les organismes seraient fait exactement de la même façon et fonctionneraient également de la même façon, c.a.d. qu'une tortue serait un corbeau sans plumes ni ailes et un corbeau serait une tortue identique sans carapace...


    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Le poids du cerveau est en rapport avec la taille de l'animal, les cerveaux plus grands du monde seraient ces de certaines baleines, qui sont gros de 7 -sept- litres.
    Voir le message de wizz avec un petit lien qui montre qu'il n'y a aucun rapport fixe entre le poids du cerveau, son volume et celui de l'animal: http://david.olivier.name/fr/les-hum...s-gros-cerveau

    Que le cerveau ne va pas excéder l'animal, en taille et en poids et que plus l'animal est gros, plus il y a de la place pour mettre un cerveau, on sera d'accord.

  20. #17
    Panclaste

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Si le corbeau maintient une temperature uniforme, et plus haute que la notre, pas de choix, le corbeau a besoin de plus de calories par poids qu'une tortue, car le soutien d'une temperature uniforme, ça consomme de l'energie. Quand je parle de la reduction de la taille du cerveau et d'autres changes dans les animaux pour s'adapter aux conditions du milieu local, je ne veut pas dire que si l'animal entre dans une situation de resources manquantes, la taille du cerveau va etre reduite a la façon de si l'on employait une scie, mais que ça represente une pression evolutionnaire, qui en long terme va selectionner comme des reproducteurs les animaux plus economiques et plus efficaces dans l'usage de l'energie et des substances structurelles comme les amines, c'est pas une instantanee, mais une suite longue duree, parfois sinon toujours plus longue que la duree de vie d'une personne. Le concept du rapport taille ou poids du corps et poids ou volume du cerveau est utilise par quelqu'uns pour expliquer que le poids et volume du cerveau des femmes est reduit en comparaison avec le poids et volume du cerveau des hommes, il n'est pas possible de demontrer experimentalement cette afirmation, ça va de soi, mais il serait tres difficile d'offrir une interpretation differente, a vrai dire, je n'ai rien a ajouter sur ce sujet. Merci. Salut +
    Dernière modification par Panclaste ; 24/05/2013 à 17h20.

  21. #18
    myoper

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Si le corbeau maintient une temperature uniforme, et plus haute que la notre, pas de choix, le corbeau a besoin de plus de calories par poids qu'une tortue, car le soutien d'une temperature uniforme, ça consomme de l'energie.
    Non car tout dépend comment, dans quel contexte et conditions, est obtenue cette chaleur et de quelle façon l'animal est protégé du froid.




    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    ...je n'ai rien a ajouter sur ce sujet.
    Vous devriez quand même lire les réponses qui vous sont faites.

  22. #19
    myoper

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    ... va selectionner comme des reproducteurs les animaux plus economiques et plus efficaces dans l'usage de l'energie et des substances structurelles comme les amines,
    En passant, "les plus économiques" ne seront pas forcément "les plus efficaces dans l'usage de l'énergie" qui ne seront eux même pas les plus efficaces dans "l'usage des substances structurelles": le raisonnement sur l'énergie ne marche donc plus, vous le contredisez vous même.

  23. #20
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Efficace ne veut pas forcement dire économe en énergie
    Un être vivant, ou un "système" peut être très efficace tout en consommant énormement d'énergie

    Par exemple, un avion, ça consomme beaucoup d'énergie
    Un véhicule motorisé aussi
    Mais alors, posséder beaucoup d'avions et de véhicules motorisés, est ce un avantage ou un inconvénient pour son développement, pour son évolution???

    Les USA envoient massivement leur avion, leur navires et leur tanks pour envahir l'Irak. Ils ont dépensé énormement d'énergie, mais cela leur procure aussi un avantage: posséder une source d'énergie pour leur développement, leur croissance, leur épanouissement.
    Quant aux autres pays, serrez vous la ceinture, et mourrez à petit feu

    C'est pareil pour le monde animal
    Un lion, c'est un gros dépenseur d'énergie, gros consommateur d'énergie...sous la forme de viande
    Etre gros dépenseur d'énergie, cela leur procure des avantages: puissance, force, vitesse....et donc de pouvoir bouffer.

    Oui, un être vivant faiblement énergivore, c'est bien. Mais c'est souvent avec du "2 de tension". Donc pour lutter contre les lions pour la bouffe, c'est raté.
    De plus, quand on est en mode "2 de tension", c'est qu'on est mou, lent, et donc finit parfois dans l'estomac du lion en question

    Bref, si le communisme régnait dans l'univers, garantissant à chaque être vivant une part égale d'énergie, alors il va de soi que celui qui sera le plus économe aura plus de chance de survivre, de faire des descendances, etc...
    Sauf qu'on constate que dans la jungle, dans la nature, ça ne fonctionne pas en mode communisme. C'est souvent la loi du plus fort, du plus puissant...
    Mais ça, Pancalste ne le sait pas. Il vit au pays des bisounours...

  24. #21
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Citation Envoyé par Panclaste Voir le message
    Le concept du rapport taille ou poids du corps et poids ou volume du cerveau est utilise par quelqu'uns pour expliquer que le poids et volume du cerveau des femmes est reduit en comparaison avec le poids et volume du cerveau des hommes, il n'est pas possible de demontrer experimentalement cette afirmation, ça va de soi, mais il serait tres difficile d'offrir une interpretation differente, a vrai dire, je n'ai rien a ajouter sur ce sujet. Merci. Salut +

    Poids, taille, volume. Ce sont des choses qui ne nécessitent qu'une balance et un double décimètre
    Et donc ça serait la chose la plus facile au monde à démontrer, infiniment plus facile à démontrer qu'un sujet de philo à rendre en 4h
    Dernière modification par Cendres ; 25/05/2013 à 17h40. Motif: insulte, ad hominem

  25. #22
    Cendres

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Merci à tous de baisser d'un ton, et de rester dans le sujet concernant les écrevisses, pas le cerveau des femmes ou le zizi des chinois (qui n'ont absolument rien demandé), avec si possible quelques références scientifiques et moins de politico-sociologico-convictions personnelles. Merci aussi à Panclaste d'aérer ses longs messages : paragraphes, ponctuation...
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  26. #23
    wizz

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    ben oui, il parait qu'avoir des petits organes, ça donne un avantage décisif

    "certain ici" a émis l'hypothèse que n est vrai
    alors on tache de démontrer que si n est vrai, alors n+1 devrait l'être aussi

    et donc de même, il n'y a pas que n dans la vie, il y a aussi o, p....

    donc si c'est vrai pour n, alors ça pourrait l'être pour o, pour p, pour...
    alors si c'est vrai pour o, alors ça devrait l'être pour o+1
    alors si c'est vrai pour p, alors ça devrait l'être pour p+1


    bon, j'arrête là
    parce qu'à la prochaine lettre, il faudrait mettre un rectagle blanc en bas à droite...


    donc si les chinois sont si nombreux, et travaillent autant, c'est surement qu'ils ont pu y mettre davantage d'énergie que les autres, parce qu'ils auraient dépensé moins d'énergie pour leur organe...

    bref, ma chère cendre, tu aurais pu t'apercevoir que ce fut un raisonnement par absurde, à défaut de faire entendre la raison par un raisonnement conventionnel

  27. #24
    Cendres

    Re : Les écrevisses comme poissons d'elevage

    Donc on en reste au raisonnement exposé par n, o et p, et aux écrevisses, merci, sinon ouvrir un autre sujet.

    Et il n'y a pas de "chère" Cendres, mais au mieux un "cher" Cendres.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Discussions similaires

  1. Actu - Les saumons d'élevage menacent les saumons sauvages du Pacifique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/05/2012, 15h30
  2. Actu - Hécatombe inexpliquée chez les huîtres d'élevage
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/05/2010, 16h13
  3. [Zoologie] Les écrevisses (espèces invasives)
    Par ButterflyEffect dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 08/01/2010, 22h46
  4. Actu - Les truites d'élevage moins fécondes que les sauvages
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/10/2007, 09h40
  5. Poissons d'élevage : problèmes pour l'environnement
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/02/2006, 23h28