Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 58

Le pic de production pétrolière imminent?




  1. #1
    GillesH38a

    Le pic de production pétrolière imminent?

    Bonjour

    pour ceux qui ne savent pas ce qu'est le pic de production pétrolière, je conseille la lecture préliminaire par exemple de

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_pétrolier

    Les estimations de la date de ce pic varient entre...2005-2006, c'est à dire maintenant, pour les "pessimistes" (dont l'ASPO formé surtout de géologues à la retraite), à 2020 voire 2030 pour les "optimistes", c'est à dire la plupart des pays producteurs, compagnies pétrolières et agences officielles. Il parait aberrant que tous ces organismes se ou nous trompent. Cependant, j'aimerais présenter une synthèse d'informations récentes qui semblent montrer que c'est loin d'être impossible. Ces informations ne sont pas tirées de sites farfelus, mais d'agences de presse et d'organisations officielles parfaitement sérieuses et reconnues.

    Nous sommes à environ 84 millions de barils/jour. Les scénarios officiels tablent sur une croissance d'environ 2% par an, atteignant 120 millions de barils par jour en 2020, ce qui nécessiterait d'augmenter la production de l'équivalent de 4 Arabie Saoudite, plus la compensation des champs en déplétion. Voici maintenant les faits :

    1) La courbe de production pétrolière montre un très net plateau depuis le mois de mai 2005. Les prédictions pour fin 2005 de l'agence internationale pour l'énergie ont été revues à la baisse dans les faits. La courbe est visible sur
    http://www.theoildrum.com/uploads/12...tal_deciea.gif
    On peut imputer ce plateau aux ouragans et à la situation internationale tendue (Irak, Nigéria), mais cela prouve que l'Arabie Saoudite, considérée comme un "swing state" (pouvant répondre instantanément aux crises en augmentant sa production ), n'arrive plus à jouer ce rôle.

    2) Les prévisions officielles de l'agence d'information sur l'énergie (gouvernementale américaine) prévoient parfois une demande excédant l'offre en 2006, et confirment la baisse de production depuis le 2e trimestre 2005 (tout en planifiant quand même une hausse pour les années prochaines).


    3)Les compagnies pétrolières n'ont fait aucun investissement sérieux dans le raffinage, qui est complètement saturé actuellement (1 ou 2 % de capacités inutilisées, soit un an au maximum de croissance prévue). Il n'existe toujours aucun plan massif de construction de nouvelles raffineries, seules les reconversions de raffinage d'essence en gazole sont prévues
    Voir le site de Total :
    http://www.total.com/fr/finance/shar...ations_682.htm

    Tout se passe comme si les compagnies SAVAIENT que des nouvelles capacités de raffinage seraient vite inutiles.

    4) Vendredi soir, l'agence Reuter a reporté qu'une société d'expertise pétrolière, PIW, a annoncé que les réserves du Koweit, censées être de 100 milliards de barils soit 10 % des réserves mondiales, ne seraient que de 24 (réserves prouvées) à 48 (prouvées + probables) Mb, soit moins de la moitié.

    http://www.energybulletin.net/12242.html

    Les bourses occidentales ont immédiatement chuté. Ce matin, Tokyo perdait 2,14 %, et Paris après avoir chuté de 0,84 vendredi soir rechutait de 0,9 % à l'ouverture. La nouvelle n'est pas passée dans les médias, mais surement chez les boursiers.
    Le pétrole retrouve son niveau historique de 70 $/b.

    Explication : cela fait longtemps qu'on soupçonne les pays du Moyen Orient d'avoir considérablement surévalué leurs réserves, en fait depuis 1985 où les quotas de productions ont été instaurés au prorata des réserves déclarées (sans aucun contrôle indépendants) par les pays producteurs. Raisonnable en apparence, cette mesure a eu des effets pervers évidents. Voir la courbe des réserves déclarées de l'OPEP par exemple sur
    http://americanconscience.org/energy...reporting.html


    alors qu'aucun gisement d'importance n'a été découvert depuis 1980.

    On suspecte que l'Arabie Saoudite, qui annonce plus de 200 Mb de réserves recouvrables, pourrait n'en avoir que 70....Dans ce cas, les réserves mondiales seraient amputées de 30 % .

    voila quelques faits, je vous laisse a vos réflexions !

    Gilles

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    J'ai oublié de mettre le lien à propos du point 2)

    http://www.eia.doe.gov/emeu/steo/pub/3tab.html

  4. #3
    Quisit

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Salut Gilles,
    ce point a été abondamment discuté dans la zone "débats scientifiques"
    moi aussi je suis plutôt "peakoiliste" j'ai plus confiance dans la parole des géologues que dans celles des compagnies pétrolières


  5. #4
    jfbout

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Un livre parut l'année dernière est très interressant a ce sujet et je le recommande car il fait le point sur ce sujet:
    La vie après le pétrole
    J-L Wingert , si ma mémoire est bonne. Edition autrement
    Bonne lecture
    JFB

  6. #5
    fufull

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par jfbout
    Un livre parut l'année dernière est très interressant a ce sujet et je le recommande car il fait le point sur ce sujet:
    La vie après le pétrole
    J-L Wingert , si ma mémoire est bonne. Edition autrement
    Bonne lecture
    JFB
    Ceci devrait nous inciter à des réactions personnelles immédiates. Une part importante de notre consommation de pétrole provient du chauffage et de la circulation automobile. Pour le premier point, il existe des tas d'alternatives au pétrole. Pour la seconde en revanche rien n'a été réellement développé pour le grand publique.
    Le seul moyen que nous avons pour faire pression, c'est notre portemonnaie. Et comme on ne peut se passer d'essence ou de gazole, on doit se retourner contre ceux qui nous en font consommer : les constructeurs automobile. Coluche disait justement : [I]Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne l'achètent plus pour que ça ne se vende pas! [I]
    Nous pouvons tous tenir 5 à 10 ans sans changer notre voiture. Les constructeurs ne peuvent pas tenir si longtemps sans nous en vendre. Ils seront bien forcés de sortir des cartons les moteurs du futur !
    En attendant, rationnalisons nos déplacement, nos solution de chauffage, cessons d'acheter des légumes produits à l'autre bout du monde, des fringues made in china etc... Car le cout énergétique est disproportionné.

    Je crois également qu'on arrive en plein peak oil et que les temps à venir vont être durs pour le monde.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    tea11

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par fufull
    Nous pouvons tous tenir 5 à 10 ans sans changer notre voiture. Les constructeurs ne peuvent pas tenir si longtemps sans nous en vendre. Ils seront bien forcés de sortir des cartons les moteurs du futur !
    En attendant, rationnalisons nos déplacement, nos solution de chauffage, cessons d'acheter des légumes produits à l'autre bout du monde, des fringues made in china etc... Car le cout énergétique est disproportionné.

    Je crois également qu'on arrive en plein peak oil et que les temps à venir vont être durs pour le monde.
    Je suis entièrement d'accord avec toi, mais pour ce qui est d'arreter d'acheter des voitures, cela risque d'etre dur pour les milliers de gens qui se retrouveront sans emploi ...
    Quant aux autres achats, pour les fruits et légumes il y a toujours moyen de trouver du local, mais pour les vétements (à part des magasins spécialisés, très rares), tout vient de chine, c'est le seul choix que nous pouvons avoir : entre du chinois ou du chinois, que choisir?

    Sinon, je pense aussi que les temps risquent bientot d'etre durs au niveau mondial, mais pour l'instant, rares sont ceux qui s'en préoccupent. Ce sera peut etre le bon côté du peak oil, le prix du pétrole augmentant très rapidement, les gens réagiront positivement (enfin je l'espère) et serons alors forcés de faire des économies d'énergie; tout le monde s'y mettra et non plus une minorité.

  9. #7
    cricri85

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    bonjour,

    sur le sujet il existe aussi le site de l'ASPO http://www.peakoil.net/, asso internationale dont JL Wingert est membre d'ailleurs.
    sur leur page d'accueil il y a un lien vers le site français de l'aspo et vers leur newsletter, dispo aussi en français.
    A mon avis le site incontournable sur le sujet, mais il y en a d'autres.

    Une chose est sûre, le pic de production va arriver, peu importe à la limite que se soit maintenant ou dans 20 ans, de toute façon le prix du brut va continuer à monter progressivement mais surement sans véritable "choc" comme par le passé, et c'est peu être ça le problème, car ça n'encourage ni nos dirigeants ni nous consommateurs à "prendre le taureau par les cornes".

    Et ce qui m'énerve le plus depuis quelques mois, c'est le langage dans les médias en général au sujet de cette hausse régulière du brut (70$ hier je crois?), toujour liée selon eux à une conjoncture ponctuelle : un coup c'est les attentat en Irak, les cyclones aux USA, les tensions en Angola, la menace atomique en Iran... et puis quoi encore?

    A les entendre, quand ces problèmes "ponctuels" seront résolus, tout rentrera dans l'ordre et le baril redescendra!

    le fait est qu'aujourd'hui l'offre a de plus en plus de mal à suivre la demande et qu'avec l'approche du pic, je ne pense pas que la situation s'inverse...

    et comme le note Gillesh38, le fait qu'aucun investissement de grande ampleur ne soit fait dans le domaine du raffinage notamment alors que la demande explose (Chine, Inde), laisse à penser que les pétroliers savent très bien de ce qu'il en est de leurs stocks!

    bon allez, je "remonte" ma chaudière fioul pasqu'y fait froid ce matin, je prend ma bagnole et au boulot........

  10. Publicité
  11. #8
    jc-tergal

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    je vais donc vite acheter des paturage pour replanter des arbres et devenir le nouveau roi du petrole

  12. #9
    ludo b

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Dans le fil du clin d'oeil de JC, et en rapport avec la question des cout énergétique des transports...

    Je suis frappé par le fait que le transport ne coûte pas à l'industriel mais seulement au particulier, à l'acheteur en bout de chaine.

    Prenons la filière bois. Comment expliqué que l'augmentation du prix du bois de chauffage s'explique en partie par l'augmentation des cout de production eux même lié à l'augmentation du prix du carburant (transport et fctionnement des machines). On arrête pas de nous dire "le transport coûte de plus en plus cher" ce qui est vrai et doit être le cas si on veut voir disparaitre certaines pratiques commerciales folles.
    Car dans le même temps un producteur chinois de parquet peut se permettre d'importer du chêne français pour le revendre ensuite à l'autre bout du monde sous forme de parquet?
    Là l'impact du transport (Europe-Chine-Europe) est quasi nul sur le prix de vente dudit parquet qui reste moins cher que le même parquet produit en France. On ne s'étonnera donc pas que le consommateur français porte son choix sur ce produit moins cher. Après tout c'est l'offre qui crée la demande.
    Même si un tas d'autres facteurs interviennent pour expliquer les prix bas pratiqués par les producteurs chinois (il y a la main d'oeuvre bien sur) il me semble que le non impact des coûts de transport est un vrai problème.
    Mais comment croire un seul instant que des mesures de dissuasion puissent être mises en place pour rendre de telles pratiques non rentables? Si on ne touche pas à la rentabilité rien ne se passera. Mais avant qu'on ne touche à la globalisation du commerce mondial pas mal de gazoil risque de couler encore....

  13. #10
    Quisit

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    le problème vis à vis du commerce mondial, c'est que le transport trans-continent via bateau consomme très peu de gazoil par kilo transporté, donc l'impact de la distance est quasi-nul

    au contraire le fret par avion morfle déjà

  14. #11
    grhum

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Pourquoi pas taxer un peu plus les carburants auto, quitte à reverser une bonne partie des sous dans de l'écologiquement durable, du style subvention à 90 % pour l'achat d'un PM en stéatite (là je parle un peu pour moi) ou pour l'isolation, l'éolien ...
    De même je ne comprends pas que l'on ait supprimé la vignette auto, il faudrait la remettre, et donner une prime à l'achat des véhicules consommant moins de 3 l.
    (Au fait, quand l'a t on supprimée ? il me semble que c'était sous un gouvernement de gauche, mais j'en suis pas sur)

    Déja en 1974, René Dumont proposait de multiplier le prix des carburants par 2 ou 3, il avait raison le bougre ! on s'y serait doucement habitué.

    Sans être vraiment cynique, je crois plus au coups de pieds au c.. fiscaux, réglementaires, sociaux ... qu'à une prise de conscience des citoyens.

  15. #12
    cricri85

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    salut,

    C'est clair que le prix du transport routier est un vrai problème :quand on voit que des produits de consommation courante font des milliers de km à travers l'Europe avant d'être consommés, c'est que les coûts de transport ne sont vraiment pas chers. Si le coût de l'énergie gasoil était vraiment élevé, les transporteurs réfléchiraient à 2 fois avant d'envoyer des camions sur des milliers de km.

    Le comble c'est quand on trouve par exemple sur nos marchés en hiver des tomates "bio" importées du sud de l'Italie!! Bonjour l'analyse du cycle de vie du produit!!

    Je pense que tout rentrera dans l'ordre quand l'énergie ne sera plus si bon marché.

    l'approche du pic de production pétrolière va peut être nous le faire sentir plus vite que l'on pense...

  16. #13
    ludo b

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Effectivement, j'ai bien conscience du (trop) faible cout du transport maritime.
    Pour la taxe sur les carburants auto...il me semble qu'on est déjà pas mal taxés non? Forcer encore la visse reviendrait tout simplement à rendre l'usage d'un véhicule privé inabordable au moins favorisés. C'est quand même un problème je trouve.
    Concernantla taxe auto nous restons très consernés en Belgique! Pour un diesel de 10ch je paye une taxe annuelle de circulation de 600 euros. La sur-taxe pour le diesel représentant une part importante de cette somme.
    Celà veux dire clairement qu'en Belgique il n'est plus rentable de rouler au diesel si on ne fait pas beaucoup de route. Cette taxe de roulage dissuade un certain nombre d'automobilistes de rouler avec de grosses cylindrées diesel. Mais ça concerne assez peu ceux qui ont les moyens de se payer les véhicules les plus luxueux qui sont aussi les plus puissants et les plus poluant.

  17. #14
    Quisit

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Salut Ludo !
    ça veut dire qu'en Belgique on considère que l'essence est moins polluante de le diesel ?

    sinon pour le trasport maritime on ne peut taper dessus car c'est un grand espoir de report de traffic des camion vers le merroutage... donc c'est bloqué de ce coté là

  18. #15
    ludo b

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Pour diesel versus essence, c'est surtout au départ une façon de récupérer via la sur-taxe touchant les voitures roulant au diesel ce que le conso avait récupéré au niveau du carburant lui même classiquement nettement moins cher à la pompe. D'ou l'idée qu'un diesel n'est "rentable" qu'à partir d'un kilométrage annuel suffisant (genre au moins 25-30.000 km/an).
    Mais la tendance est d'un équilibrage du prix des carburants, dans certains pays le diesel est déjà plus cher que l'essence.
    Ca correspond d'une part à une prise de conscience de la polution engendrée par le diesel et à l'effort de faire des moteurs essence bcp plus sobres que par le passé.
    Les voiture hybride combinent l'essence au gpl ou à l'élec. Pas de moteur hybride diesel+ qque chose.
    On pourrait croire que le diesel est voué à disparaitre, mais les prob de raffinage pourraient en dcider autrement.

  19. #16
    grhum

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par ludo b
    Pour la taxe sur les carburants auto...il me semble qu'on est déjà pas mal taxés non? Forcer encore la visse reviendrait tout simplement à rendre l'usage d'un véhicule privé inabordable au moins favorisés. C'est quand même un problème je trouve.
    j'en suis bien conscient mais tu n'as que partiellement raison:Si on taxe les véhicules gros consommateur de carburants et que l'on prime ceux à basse consommation, l'accés à la voiture est plus facile pour les moins favorisé.
    Idem pour la taxe sur les carburants: Si on double le prix (je fais simple et j'exagère) mais qu'on divise la conso par 2, le coût au km reste identique. Seul nous manquera la puissance et la vitesse potentielle, ... et le prestige ..., il faudra sans doute rouler un peu moins vite,mettons 20 km/h, mais là encore cela ne change pas grand chose en valeur relative : ex: 200 km en voiture à 100 km/h = 2 h, à 80 km/h = 2h 30, à pied à 5 km/h :40 h.
    Comme disais Brassens (je crois que c'est lui): de toutes façons, on arrivera ensemble au 15 août.

    Qui qu'il en soit, le vrai problème n'est pas ce que nous souhaitons pour le prix de l'énergie: Nous n'aurons pas le choix aprés le peak oil (10 ans, 20 ans ?) mieux vaut s'y préparer doucement, progressivement: les risque sociaux sont nettement plus redoutables qu'une maison moins chauffée ou une voiture au garage.

    Evidemment, j'espère avoir tort.

    Pour les maso:
    http://www.wolfatthedoor.org.uk/
    (En français, anglais)
    Déconseillé aux âmes sensibles, aux doux, aux tendres, aux braves gens...

  20. #17
    yves25

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Bonsoir,
    J'ai lu "la vie après le pétrole". J'ai un avis assez mitigé sur l'ensemble du bouquin mais la démonstration du peak oil est franchement convainquante.

    Comme il a été dit déjà on sait pas si c'est maintenant ou dans 20 ou 30 ans mais le fait est que ça ne doit pas être bien loin.

    Par contre, pour ce qui concerne le climat, je me demande si la proximité du pic serait véritablement bénéfique. Je m'explique: les émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) dépendent bien entendu de notre consommation énergétique. Vous me direz si le pétrole devient rare, on émettra moins de CO2. Pas sûr du tout: d'abord, le pic, ça signifie simplement que la demande surpasse l'offre. Finalement, ce n'est pas très bon signe. Ensuite, les réserves de charbon sont considérables et permettront de continuer un bon bout de temps (deux premiers producteurs: la Chine et les USA). Or le charbon émet nettement plus de CO2.

    Moralité, même de ce point de vue, pas de quoi être très optimiste.

    Il me semble que du point de vue économique, notre société devrait avoir ainsi le temps de procéder aux ajustements nécessaires non sans casse bien entendu.
    J'ai quand même l'impression que l'Europe n'est pas dans une situation très favorable.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  21. #18
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    absolument Yves, la priorité serait de ne pas commencer à exploiter à fond le charbon pour remplacer le pétrole. Malheureusement, vu que ce sont les Chinois qui sont le plus en demande d'énergie et qu'ils en ont à la pelle (à charbon), on peut être pessimiste. A commencer par les bateaux qui peuvent assez facilement être reconvertis au charbon...

    Sinon pour l'impact sur les voitures, on peut rêver que tout le monde baisse sa vitesse et sa consommation. Plus probablement, le prix de l'essence et des voitures augmentant, moins de gens en auront, ou des moins grosses, et ceux assez riches pour en avoir continueront à rouler tranquillement a 130 dans leur 4x4. Après tout, on est tous pareil, c'est pas parce que le voisin se retrouve au chômage qu'on demande à gagner moins !

  22. #19
    moijdikssékool

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Les estimations de la date de ce pic varient entre...2005-2006, c'est à dire maintenant, pour les "pessimistes" (dont l'ASPO formé surtout de géologues à la retraite), à 2020 voire 2030 pour les "optimistes", c'est à dire la plupart des pays producteurs, compagnies pétrolières et agences officielles. Il parait aberrant que tous ces organismes se ou nous trompent
    si on oublie les raisons pertinentes qui font penser que les réserves vont commencer à faiblir, on pourrait penser qu'ils veulent faire peur au consommateur afin de les amener à surconsommer les 'dernières' gouttes
    Après tout, on est tous pareil, c'est pas parce que le voisin se retrouve au chômage qu'on demande à gagner moins !
    non, mais ca peut aussi marcher dans les 2 sens: la voiture de mon voisin ne m'intéresse absolument pas. Mais on peut amener son mode de vie à un niveau 'cohérent'. Je dis cohérent parcequ'il y a certainement un juste équilibre entre le gros étasunien qui bouffe trop ('trop' dans le sens où il ne pourrait y avoir que quelques centaines de millions de comme lui sur Terre, s'il est concevable que son plombier ou boulanger bouffent autant que lui et que l'on puisse ainsi avoir une société joyeuse et diversifiée) ou un négationniste qui bouffe pas assez ('pas assez' dans le sens où l'on ne ferait que survivre, chacun ayant un bout de pain et puis c'est tout)

  23. #20
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Le problème avec ces estimations.... c'est qu'on estime toujours que le niveau de vie "acceptable", c'est juste le notre avec quelques efforts, mais sans le remettre fondamentalement en question. Un américain pensera qu'il peut sauver la planete juste en renonçant a son 4x4 contre une voiture plus economique, un européen en prenant moins sa voiture et en prenant les transports en commun, etc...

    Quand tu dis aux gens qu'ils risquent de baisser leur niveau de vie nettement plus que ce qu'ils croient, tu es catalogué comme pessimiste, Cassandre, catastrophiste....Les gens prefèrent croire que tout se résoudra juste avec des petites mesurettes pas trop dures à accepter : ampoules basses conso, pas de sacs en plastique dans les supermarché, bien fermer les robinets, isoler sa maison.

    La réalité, c'est que l'être humain a beaucoup de mal a imaginer une réalité trop différente de ce qu'il vit. C'est pour ça que je suis devenu relativement serein (c'est à dire sans trop d'illusion) par rapport aux capacités de l'humanité à anticiper des économies. La réalité s'imposera de toutes façons.

  24. #21
    cricri85

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par yves25
    Par contre, pour ce qui concerne le climat, je me demande si la proximité du pic serait véritablement bénéfique. Je m'explique: les émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) dépendent bien entendu de notre consommation énergétique. Vous me direz si le pétrole devient rare, on émettra moins de CO2. Pas sûr du tout: d'abord, le pic, ça signifie simplement que la demande surpasse l'offre. Finalement, ce n'est pas très bon signe. Ensuite, les réserves de charbon sont considérables et permettront de continuer un bon bout de temps (deux premiers producteurs: la Chine et les USA). Or le charbon émet nettement plus de CO2.
    salut,

    concernant cette histoire de rejet de CO2, j'ai tendance à penser que ça n'est pas le problème : je veux dire par là que ça n'est pas et de loin la préoccupation des divers dirigeants de la planète.

    Il n'y a qu'à voir le peu d'empressement qu'ils ont à appliquer les "résolutions" du protocole de Kyoto. C'est comme l'histoire de la mise en place de nouvelles installations de raffinage : on va aller lentement mais inexorablement vers la baisse puis la disparition des énergies fossiles (dans 100 ans, 150 ans?), et bien la courbe d'émission de CO2 suivra naturellement la même tendance jusqu'à ce que les émissions deviennent quasi nulles ( et là nos futurs dirigeants diront à nos descendants qu'ils ont bien fait des efforts!!!! )

    D'une façon ou d'une autre, l'homme va réussier à libérer tout ce CO2, et comme le dit gillesh38, les "mesurettes" ne feront que repousser un peu cette échéance!

    Ensuite, avec un peu de chance tout ce CO2 accumulé dans l'atmosphère pendant 200 ou 300 ans sera peut être réabsorbé progressivement par les océans...

  25. #22
    bibice

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Concernant le transport routier, je crois que la hausse du prix de pétrole ne se fait pas trop ressentir sur le prix à la grande consommantion car ce sont les transporteurs qui servent de tampon pour le moment. Face aux grandes centrales d'achat, ils peuvent difficilement faire monter le cout du transport....
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  26. #23
    grhum

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par gillesh38

    La réalité, c'est que l'être humain a beaucoup de mal a imaginer une réalité trop différente de ce qu'il vit. C'est pour ça que je suis devenu relativement serein (c'est à dire sans trop d'illusion) par rapport aux capacités de l'humanité à anticiper des économies. La réalité s'imposera de toutes façons.
    Bon. On est au moins 2 à penser comme ça.

  27. #24
    the_oliver_2000

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par grhum
    Bon. On est au moins 2 à penser comme ça.
    Il y a pas mal de monde qui pense comme ça mais que veux tu faire ? Les affaires courantes continuent: il fait froid, j'ai mon chauffage électrique (désolé ) qui fonctionne, demain je vais prendre mon diesel pour aller au travail dans des locaux surchauffés et très mal isolés...
    Quand il n'y aura plus d'énergies fossiles, ce qui va se produire très bientôt, tout de suite à l'échelle de la planète, et bien l'homme réapprendra à vivre sans et voilà tout. Il est évident que ce serait mieux si nos sociétés pouvaient anticiper mais hélas j'ai bien peur que l'homme ne soit pas un animal assez intelligent pour cela

  28. #25
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Je me permets de faire un petit "up" d'un sujet que j'avais posté il y a un an. Je m'inquiétais des signes d'un pic imminent de production pétrolière.

    Le "peak oil" commence de plus en plus à faire parler de lui (un petit article assez léger sur le télérama de cette semaine, par exemple), mais on en parle encore pour 2020-2030, 2015 pour les plus pessimistes.

    Quelle est la réalité de la production pétrolière en 2006?

    Le record de production mensuelle a été longtemps détenu par le mois de mai 2005. Il n'a été que légèrement battu en juillet 2006, puis la production a rebaissé depuis. Essentiellement , la production stagne depuis 2 ans. Un coup d'oeil aux graphiques de l'AIE est assez parlant.

    http://omrpublic.iea.org/

    Notons que ce plateau n'etait en rien prévu par les organismes officiels en 2005, qui n'avaient d'ailleurs pas plus anticipé les pics du prix du baril.

    Plus inquiétant encore, la production de l'Arabie Saoudite a baissé au rythme de 8% par an en 2006, ceci malgré les prix élevés du baril (pic a presque 80 $ en aout) et la croissance asiatique soutenue. Certains analystes pensent que Ghawar, le champ "supergéant" de l'AS, est tout simplement en train de s'éteindre.

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=720

    L'autre grand géant mondial, le champ Cantarell du golfe du Mexique, est lui entré officiellement en déclin prononcé.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantarell

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=796

    tout ceci laisse à penser que le pic pétrolier pourrait réellement etre imminent, et il n'est même pas exclu qu'il se soit produit en 2006. En tout cas, il semble bien plus proche de ce que les discours officiels laissent entendre.

  29. #26
    Ricquet

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Je me permets de faire un petit "up" d'un sujet que j'avais posté il y a un an. Je m'inquiétais des signes d'un pic imminent de production pétrolière.

    Le "peak oil" commence de plus en plus à faire parler de lui (un petit article assez léger sur le télérama de cette semaine, par exemple), mais on en parle encore pour 2020-2030, 2015 pour les plus pessimistes.

    Quelle est la réalité de la production pétrolière en 2006?

    Le record de production mensuelle a été longtemps détenu par le mois de mai 2005. Il n'a été que légèrement battu en juillet 2006, puis la production a rebaissé depuis. Essentiellement , la production stagne depuis 2 ans. Un coup d'oeil aux graphiques de l'AIE est assez parlant.

    http://omrpublic.iea.org/

    Notons que ce plateau n'etait en rien prévu par les organismes officiels en 2005, qui n'avaient d'ailleurs pas plus anticipé les pics du prix du baril.

    Plus inquiétant encore, la production de l'Arabie Saoudite a baissé au rythme de 8% par an en 2006, ceci malgré les prix élevés du baril (pic a presque 80 $ en aout) et la croissance asiatique soutenue. Certains analystes pensent que Ghawar, le champ "supergéant" de l'AS, est tout simplement en train de s'éteindre.

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=720

    L'autre grand géant mondial, le champ Cantarell du golfe du Mexique, est lui entré officiellement en déclin prononcé.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantarell

    http://contreinfo.info/article.php3?id_article=796

    tout ceci laisse à penser que le pic pétrolier pourrait réellement etre imminent, et il n'est même pas exclu qu'il se soit produit en 2006. En tout cas, il semble bien plus proche de ce que les discours officiels laissent entendre.
    Une autre explication pourrait être une volonté d'entretenir le prix élevé du pétrole, non ?

    Par exemple, les capacités de raffinage : si les sociétés pétrolières investissent massivement dans les capacités de raffinage, le résultat pourrait être une détente sur les marchés et donc une baisse des cours du baril.
    Si je suis le PDG de Total, par exemple, pourquoi ferais-je ça ?
    J'investis beaucoup d'argent pour faire diminuer mes revenus ?? Mes actionnaires ne vont pas apprécier ...


  30. #27
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par Ricquet Voir le message
    Par exemple, les capacités de raffinage : si les sociétés pétrolières investissent massivement dans les capacités de raffinage, le résultat pourrait être une détente sur les marchés et donc une baisse des cours du baril.
    Si je suis le PDG de Total, par exemple, pourquoi ferais-je ça ?
    J'investis beaucoup d'argent pour faire diminuer mes revenus ?? Mes actionnaires ne vont pas apprécier ...

    J'ai deja entendu ce genre d'explication, mais ça pose un petit probleme : si c'etait juste ça, pourquoi il n'y ont pas pensé depuis 150 ans qu'on produit du pétrole? pourquoi ça n'arrive qu'en 2006?

    ce raisonnement pourrait s'appliquer d'ailleurs à tout les produits, avec le résultat absurde que rien n'empeche les producteurs de faire monter les prix indéfiniment en restreignant la production. Ce n'est manifestement pas comme cela que marche la loi de l'offre et de la demande, simplement parce que celui qui baisse sa production pour faire monter les prix risque qu'un autre producteur les fasse baisser en en mettant plus sur le marché, et qu'il perde des deux cotés.

    D'ailleurs un problème avec cette interprétation, c'est qu'il n'y a pas de corrélation nette entre prix du baril et production de l'AS. Elle a juste baissé regulièrement, c'est tout : avec quand meme un petit ressaut quand même au moment de la mise en service d'Haradh III, qui s'est mis à produire 300 000 bl/jour mi-2006. Au fait pourquoi l'avoir mis en route si ils voulaient baisser volontairement?

  31. #28
    Mardraum

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    Ce n'est manifestement pas comme cela que marche la loi de l'offre et de la demande, simplement parce que celui qui baisse sa production pour faire monter les prix risque qu'un autre producteur les fasse baisser en en mettant plus sur le marché, et qu'il perde des deux cotés.
    Sauf si tous les producteurs s'accordent ensemble non ???
    Et comme les pays producteurs sont reunis dans l'OPEP, j'imagine qu'il doit bien exister une telle association entre tous les groupes du style total/bp/xxx pour nous fournir du petrole a un prix equivalent...

    D'ailleurs il y a eu une telle histoire avec les Bouygues/SFR/Orange qui s'etaient entendu sur leurs tarifs respectifs....tu vois donc bien que c'est possible avec les petroliers

  32. #29
    GillesH38a

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par Mardraum Voir le message
    Sauf si tous les producteurs s'accordent ensemble non ???
    Et comme les pays producteurs sont reunis dans l'OPEP, j'imagine qu'il doit bien exister une telle association entre tous les groupes du style total/bp/xxx pour nous fournir du petrole a un prix equivalent...

    D'ailleurs il y a eu une telle histoire avec les Bouygues/SFR/Orange qui s'etaient entendu sur leurs tarifs respectifs....tu vois donc bien que c'est possible avec les petroliers
    que je sache, les opérateurs télécom ne s'etaient pas entendu pour restreindre la production de téléphones cellulaires !

    un peu de réflexion suffit pour montrer la faiblesse du raisonnement : pourquoi ne l'auraient-ils pas fait avant ? tout simplement parce qu'il n'y a que si on est très pres des capacités maximales de production qu'on a interêt à le faire. Si les pays pétroliers pouvaient monter la production a 110 ou 120 Mb/jour au lieu des 85 actuels, ils le feraient et ils se débrouilleraient après pour faire monter les prix non?

    De toutes façons, le pic de production pétrolière sera déterminé par un ensemble de raisons complexes alliant les contraintes géologiques, les impératifs économiques, géopolitiques, la loi de l'offre et de la demande... mais pour les pays consommateurs, les raisons pour laquelle la production stagne n'ont pas tellement d'importance, le résultat sur l'économie sera de toutes façons le même !

  33. #30
    Ricquet

    Re : Le pic de production pétrolière imminent?

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    ce raisonnement pourrait s'appliquer d'ailleurs à tout les produits, avec le résultat absurde que rien n'empeche les producteurs de faire monter les prix indéfiniment en restreignant la production.
    Oui, sauf que c'est interdit par toute une série de loi dans toute une série de pays.

    Je connais un peu le problème dans l'industrie dans laquelle je travaille parce que mon entreprise a essayé, et essaye encore, de créer des "joint-ventures" avec des concurrents. Et je peux te dire qu'aux US et en Europe ce n'est pas simple. Et si tu enfreinds les lois anti-trust et anti-cartel, bonjour les amendes ... et des salées ...

    Si tu veux "contrôler" les prix en t'arrangeant avec tes compétiteurs, tes clients, tes fournisseurs, ça doit être fait "en finesse". Et ça n'est pas si simple.

    Cordialement.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Stage sur un plateforme pétroliere onshore ou offshore
    Par thibaut123 dans le forum Stages
    Réponses: 23
    Dernier message: 30/03/2013, 09h53
  2. Biomasse et déplétion pétrolière : une solution en vue ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2007, 14h33
  3. TPE: Production lumineuse, Production
    Par Shaolan dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/11/2006, 20h11
  4. achat imminent que choisir?
    Par jacky85 dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 24
    Dernier message: 28/01/2006, 23h28
  5. Pas d'exploitation pétrolière en Alaska
    Par Cécile dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 34
    Dernier message: 11/10/2005, 15h08