Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures



  1. #1
    izentrop

    Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Bonjour,
    En 2008, Joseph Országh, écrivait que c'est une aberration : http://www.ec-eau-logis.info/articles.php?lng=fr&pg=415.
    Hors tous les sites que j'ai consultés sur internet ne relaient pas cette info et continuent à promouvoir les toilettes à séparation.
    Quelques liens:
    http://www.toilettesdumonde.org/_dat...hes-maison.pdf
    http://www.wikiwater.fr/a10-les-latr...ologiques.html
    http://www.fondationensemble.org/fic..._protos_fr.pdf
    http://rncrbenin.org/IMG/pdf/Manuel_ECOSAN.pdf
    Même le réseau de l'assainissement écologique http://www.rae-intestinale.org/qui-sommes-nous/
    Alors qu'en est-il ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    izentrop

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Je ne suis pas chimiste ni agronome, mais ça me parait évident que ça s'apparente à épandre du lisier d'élevage, avec les risque de pollution des nappes phréatiques par les nitrates qui vont avec.
    De plus, les fèces, recouvertes de cendre et de terre comme préconisé, doivent entamer une fermentation anaérobie génératrice de mauvaises odeurs. L'aération des cuves, au lieu d'entretenir une fermentation aérobie, doit diffuser les "bonnes odeurs" dans le voisinage.

    Cela me parait être du lobbying pour dégouter des toilettes sèches. Joseph Országh est-il encore seul le scientifique à dénoncer cela ?
    Dernière modification par izentrop ; 30/09/2013 à 07h45.

  4. #3
    izentrop

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Bon !, ça ne passionne pas.
    Convaincu que le compostage aérobie à litière carbonée des excrétas humains est la solution durable pour l'humanité, j'espérait avoir un avis éclairé sur le "Birg Koom" (traduisez "engrais liquide" ) et ses conséquences sur l'environnement.

    Je voulais poser ma question sur le forum ec'eau-logis, mais il est fermé

  5. #4
    Yoghourt

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Hello,
    Est-ce que tu as cherché sur google scholar ou arxiv? Sait-on jamais...
    Cdlt,
    Yoghourt
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  6. #5
    izentrop

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Merci Yoghourt, je ne connaissait pas. J'ai trouvé des articles intéressants sur google scholar. Reste plus qu'à étudier ça.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    streshydrique

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Salut
    Si ce sujet me passionne beaucoup... mais je suis de moins en moins sur ce forum alors...

    Le probleme est différent suivant le contexte, que l'on soit dans un PED ou en Europe les problématiques et enjeux vont être différents. Ainsi par exemple on a développé les latrines dans des PED pour luter entre autre du choléra, c'est toujours mieux que de déféquer en plein champ. Pourtant, vu que les latrines ne sont pas étanche, l'urine peut provoquer des pollution en s'infiltrant...Dans ce cas utiliser des latrines avec récupération des urines qui seront utilisé méthodiquement comme fertilisant est une solution, surtout que dans ces pays, les engrais chimique sont cher...mais faut les envisager comme engrais chimique, avec le bon dosage au bon moment, ils peuvent être bénéfique pour les cultures sans être négatif pour l'environnement.
    De plus, en PED, l'utilisation des fèces composté en agriculture est très mal vu, là je parle d'Haiti, "le blanc" leur a dit d'avoir le moins de contacte avec les fèces pour ne pas mourir, et après "on" leur dit de mettre "ces fèces" sur leurs cultures pour ce nourrir...
    "On" ne leurs a jamais dit de ce "protéger" de l'urine, et a juste titre, vu qu'elle est "propre" : du sens " on peut ce désinfecter avec".

    Dans un contexte Européen, je n'ai pas du tout la même perception des contraintes et enjeux, si l'on veut faire des toilettes a composte, c'est surtout pour limiter les impactes environnementaux, et de revaloriser les minéraux au mieux. Je pense qu'il vaut mieux ne pas séparer l'urine des fèces, l'urine risques d’être mal utilisé, de plus si l'on fait bien son aire de compostage (en aérobie et avec récupération des lexiviat) l'impact est moindre.

    je suis d'accord avec toi
    Convaincu que le compostage aérobie à litière carbonée des excrétas humains est la solution durable pour l'humanité
    mais pour certain pays, ça doit passer par d'autres étapes.

  9. Publicité
  10. #7
    izentrop

    Re : Utilisation de l'urine en épandage sur les cultures

    Bonjour et merci stresshydrique de ta contribution,
    Je pense qu'il vaut mieux ne pas séparer l'urine des fèces
    On est d'accord,
    mais j'était étonné que la plupart des fabricants de toilettes sèches évoluées proposent la séparation, avec (souvent) évacuation des urines avec les eaux grises, ce qui ne me convient pas non plus.
    Le système de http://www.clivusmultrum.fr/Clivus_M...OLOGIE_01.html m'a semblé intéressant pour son absence d'odeur, la non séparation des matières, son compostage aérobie et sa maintenance très limitée.
    Le détail de l'intérieur de la cuve est confidentiel mais je pense que l'aspiration forcée se fait sous la grille qui sépare les matières du lixiviat. Ce qui expliquerait l'aération du compost et l'absence d'odeur.
    Par contre, le vidage de la cuve ne doit pas être agréable, même si il est rare, car il doit y avoir une partie encore fraîche.

    Je voulais éviter la corvée des vidages de seaux et une vrai solution pour les odeurs et je pense maintenant avoir trouvé le principe de mes futures toilettes sèches à litière biomaitrisée.

    Mon projet est un système à 2 récipients genre poubelles de 100 litres, utilisées en alternance avec aspiration sous la grille.
    Une couche de matière carbonée et un peu de compost frais comportant des micro-organismes, sur la grille, en fond de cuve, pour démarrer le processus.
    Le récipient plein serait vidé après un temps de compostage suffisant.
    Reste à savoir la puissance nécessaire du ventilateur extracteur, ainsi que le type et la quantité de matière carbonée à incorporer pour obtenir le bon rapport C/N, sans en mettre à chaque passage, vu que l'aspiration permanente devrait empêcher les odeurs de remonter.

    Si quelqu'un a déjà fait ce type d'installation, j'aimerait connaitre son témoignage .
    Images attachées Images attachées

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Epandage
    Par waljamane dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/06/2012, 18h09
  2. Définition - Épandage
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2010, 23h05
  3. utilisation des algues cultures et élevage
    Par gallinette13 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/06/2010, 07h40
  4. assainissement et epandage EP
    Par steroulou dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/11/2009, 17h02
  5. Surface champ d'epandage ?
    Par bel23 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/10/2008, 08h07