Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?



  1. #1
    GillesH38a

    Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    Après l'effondrement de l'URSS, quelques pays communistes (notablement la Corée du Nord et Cuba) ont connu une diminution dramatique de leur approvisionnement énergétique. Les conséquences ont été très différentes suivant leurs politiques. La Corée a connu de grandes famines, mais Cuba a su réagir beaucoup plus pragmatiquement et a réussi à sauvegarder l'essentiel : un système de santé performant, une éducation et un rationnement permettant d'assurer les besoins de base à la population.

    Voir l'article de Megan Quinn traduit en français.

    http://www.legrandsoir.info/article....d_article=3357


    Voilà, ce n'est ni une solution miracle à l'hydrogène, l'éolien ou le nucléaire, ni le retour au Moyen Age avec guerres civiles et famines. Un exemple pour le monde?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    NB: remarquablement, en 1994, Cuba a été un absorbeur net de CO2 : il a plus fixé par reforestation que dégagé par combustion de fossile!

    http://www.ipsnews.net/interna.asp?idnews=26673
    According to official figures, Cuba's greenhouse gas emissions in 1990 totalled close to 13.8 million tons, while in 1994, the country actually registered a net absorption of 2.6 million tons.

    The island became a net "absorber", as opposed to an emitter, as a result of the grave economic crisis and 45 percent drop in production that followed the 1991 dissolution of the Soviet Union, its main trade partner.

    The impact of the crisis was felt especially hard in key economic sectors like the sugar industry and others that represent high emission levels, like electrical power generation, the iron and steel industry, construction, transportation and nickel mining and processing.

    However, a specialised study concluded that this reduction in emissions was also partly due to a more efficient energy policy and better use of national energy sources.

  4. #3
    Np81

    Re : Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    Le manque de tout conduit parfois les hommes à faire preuve d'une ingéniosité vraiment remarquable. Le système D est à l'honneur à Cuba et fait bien ressortir le contraste avec les sociétés des pays riches énergivores et reines du gaspillage. Cependant, la vision idyllique présentée dans cet article est déplorable.
    Deux exemples de vérités complétement occultées qui doivent nous faire relativiser : l'article parle d'autosuffisance pratiquement atteinte avec la permaculture or l'agriculture cubaine couvre à peine 50% de la consommation interne (1 milliard de dollars d'importations agroalimentaires) (http://www.missioneco.org/Cuba/docum...V=3_PDF_116786) ; il est également mis en avant le nombre de diplômés faramineux, une très bonne chose mais qui ne sert pas à grand chose quand on est obligé pour survivre de faire le taxi ou du marché noir...
    Ne tombons pas dans le débat politique qui n'a pas sa place dans un forum scientifique mais soyons très critiques face aux communiqués de ce type un peu trop teintés d'idéologie.

  5. #4
    wizz

    Re : Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    ...Les outils manuels et la main d’œuvre ont replacé les machines consommatrices de pétrole...Les cubains sont aussi en train de remplacer leurs machines agricoles par la traction animale...
    ...ils se sont mis à marcher, à faire du vélo, à prendre le bus, à faire du covoiturage...
    Ecosol Solar a installé 1,2 mégawatts de photovoltaïques solaires aussi bien dans de petits foyers (capacité 200 watts) que dans des entités plus larges (de 15 à 50 kilowatts de capacité). Aux Etats-Unis, 1,2 mégawats seraient suffisants pour alimenter en électricité environ 1000 foyers. Ce nombre est nettement plus élevé à Cuba où le nombre d’appareils ménagers par foyer est moindre et tournent à l’économie. Les maisons sont aussi bien plus petites.
    Auparavant sans électricité, chaque foyer dispose à présent d’un petit panneau solaire qui alimente une radio et une lampe. Des systèmes plus larges alimentent l’école, l’hôpital, la salle communale, où les habitants de réunissent pour regarder une émission télévisée
    Les banlieusards se promènent dans des brouettes artisanales, des bus et autres véhicules motorisées ou à traction animale.
    Le véhicule que nous empruntons, appelé « chameau », est une très longue semi-remorque tirée par un camion et qui transporte 300 passagers
    Des Chevrolet des années 50 passent en transportant quatre personnes à l’avant et quatre à l’arrière.
    De nombreux camions ont été reconvertis en transport commun simplement en soudant un marche-pied à l’arrière, pour faciliter la montée et la descente des passagers...
    Depuis 1995, la viande est rare et les légumes sont en abondance...
    Sommes nous réellement prêt à vivre de cette manière, y compris pour ce journaliste?
    Je ne parle pas comme expérience passagère pendant 2 semaines de vacances à vivre une fois dans sa vie.
    C'est comme ça, et pour le reste de notre vie.
    Nul doute que lorsque le pétrole (énergie pas chère) aura disparu, nous tomberons de très haut.

    Quant aux Cubains.
    Je me demande que se passerait il si le pays n'est pas dirigé par la dictature absolue de Fidel Castro.....
    Je me demande, si le pays était dirigé par une VRAIE démocratie, que choisirait son gouvernement ? Choisir la même politique que celle de Fidel ou traverser la mer et serrer la main du président d'en face, (ou de baisser son froc devant l'Amérique).

  6. #5
    moijdikssékool

    Re : Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    ca a l'air sympa là bas... Pour ne pas être arrêté par Castro, il suffit juste de penser ou dire que le mode de vie à l'étasunienne n'est pas le modèle à suivre?
    c'est presque tentant d'aller vivre là bas, dites moi!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ludo b

    Re : Cuba : un exemple pour l'après-pétrole?

    Plus qu'un exemple à suivre (on ne va pas polémiquer sur les conditions de vies soumises avant tout à la dictature en place depuis un baille) c'est illustratif de ce qui nous attend lorsque certaines resources ne seront plus accessibles.
    Je trouve que plutot que de nous faire pester, critiquer, dire que ça serait autrement si....ça devrait avant tout nous faire réfléchir aux conséquences de l'épuisement des resources (énergétiques entre autre).
    Comment va t'on gérer ça dans nos contrées tellement démocratiques que très peu de choses viennent réguler l'usage (le gaspillage) des resources?
    Nous n'avons pas à nous pleindre d'abus de pouvoir qui briderait nos libertés. Et pourtant nous risquons de connaitre les même restrictions avant la fin du sciècle.
    Serions nous occupés à mettre en place nous même, en Hommes libres, nos alliénations futures?

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Propulsion des avions : quelle solution pour l'après pétrole ?
    Par Stratenvie dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 44
    Dernier message: 27/04/2007, 10h27
  2. [TPE pétrole] Exemple de bon TPE
    Par vicaloys dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/07/2006, 14h26
  3. [Biologie végétale] [botanique] cuba
    Par milie dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/02/2003, 08h48