Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 36 sur 36

Les transports en commun




  1. #31
    Narduccio

    Re : Les transports en commun

    Citation Envoyé par wizz
    -si on me garantit que j'aurai un bus le matin et le soir pour aller bosser, et ce tous les jours, alors j'abandonnerai l'option voiture au quotidien pour le travail.
    Escuse-moi, mais stastiquement tu es un cas particulier. Avant la mise en place du tram à Strasbourg, la mairie avait fait faire une étude. Des sondeurs ont intérrogés les gens qui circulaient dèrrière des bus. La grande majorité d'entre eux faisait un trajet similaire ou proche. Cette étude a compté pas mal dans la décision de bloquer l'hypercentre et d'en interdire l'accès et la traversée au voiture. Car sans cette option, le tramway serait resté vide bloqué dans les embouteillages. En interdisant le transit dans l'hypercentre, cela à rendu le tramway plus rapide et interressant. Maintenant, il faudrait trouver une solution pour faire un tramway périphérique au centre, mais il n'y aurait plus de place pour la circulation automobile.

    -----

    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  2. Publicité
  3. #32
    Tenacatita

    Re : Les transports en commun

    Citation Envoyé par uvdr
    salut Wizz,

    c'est marrant cette discussion, ça me fait penser à une réunion que j'ai eu il quelques semaines avec des techniciens suisse spécialistes des zones 30.
    réunion où j'ai appris qu'en ville (de la taille des grosses villes européennes, comme Lyon, Paris, Lille) il y a en moyenne 55% des foyers qui ne possédent pas de voitures. c'est impressionnant, non?
    d'ailleurs quand je regarde dans mon groupe d'amis (qui ont entre 30 et 35 ans) il y en a plusieurs qui n'ont pas le permis de conduire!!! (j'habite Lyon)
    ce genre de choses était inimaginable pour la génération de mes parents, où la voiture était le moyen de transport le plus fiable, mais surtout elle symbolisait encore fortement l'accession à la "liberté".
    l'image de la voiture s'étiole, les comportements évoluent et les résaux de transports en commun se développent, peut-être trop lentement aux goût de certains, mais ils se développent. et par dessus ce mouvement d'ensemble on peut voir apparaître quelques trés intéressantes intiatives :
    les zones 30, telles qu'elles sont pratiquées par nos amis suisse ou allemand,
    ou le système "vélo'v" de location de vélo mis en place ici, à Lyon.

    patience,

    et cordialement,
    Voilà un message super-positif : merci pour ce témoignage uvdr. Oui, nous sommes tous capables de changer !
    @+
    Dernière modification par Tenacatita ; 07/03/2006 à 22h35.

  4. #33
    wizz

    Re : Les transports en commun

    Narduccio , je ne comprends pas le sens de ton message.
    Pourquoi suis je un cas statistiquement particulier? Et qu'est ce que ton message à voir ? Sondage, etc....

    Lorsque je disais "si on me garantit un bus le matin et le soir pour aller bosser", il faut comprendre le service minimum !!!
    C'est sympa d'avoir un tramway et bus dans une agglomération. Mais si la grève y est monnaie courante, je doute que notre patron serait compréhensif. Et comme nous n'avons pas les moyens d'acheter une voiture pour les jours "au cas où" et la laisser en bas de l'immeuble et en même temps payer un abonnement transport en commun, alors c'est la voiture tous les jours.

  5. #34
    Dindonneau

    Re : Les transports en commun

    Je déterre ce vieux post pour vous inviter à lire un article de l'excellent magazine : "Energie renouvelable et développement durable". Il est tiré du hors-série 'Spécial villes de demains' dans les kiosques depuis début juillet 2006.

    Il parle de l'extraordinaire réseau de transports en commun de la ville de Curitiba ( 1 500 000 habitants et 2 700 000 dans l'agglomération) au Brésil.

    Le métro de surface de Curitiba au Brésil

    La ville de Curitiba au Brésil est souvent présentée comme un exemple de planification urbaine intégrée durable. en particulier, le système intégré de transports comprend 221 stations-tubes, dont 25 de correspondance, réparties sur 340 lignes, longues au total de 1 100 km (métro parisien : 221,6 km, 292 stations dont 55 de correspondance), dont 60 km de voies réservées utilisées par 1 902 bus parcourant 316 000 km et transportant 1,9 million de passagers par jour. Ce sont donc plus de 85 % des habitants qui utilisent les transports en commun. Le système utilise également 28 lignes scolaires avec des bus dédiés. Une enquête de satisfaction donne plus de 89 % de taux de satisfaction. Le réseau est organisé en lignes express, lignes principales et lignes interdistricts.

    C'est dès 1980, après avoir essayé toutes les formules de tarif, que la municipalité conclut que le problème ne venait pas des tarifs, mais de la formule même du bus classique. Elle créa donc les stations de correspondance, avec l'intention d'en faire des stations de métro, en surface. Ces stations furent équipées de cabines de téléphone, et pourvues de kiosques à journaux et de boutiques de fleuristes.

    Un nouveau système de paiement fut introduit à cette occasion. Les passagers purent acheter leurs titres en métal dans les boutiques et les kiosques à journaux ou les payer en monnaie dans les stations, avant de monter dans le bus. Ce sytème permit de gagner tout le temps passé par les chauffeurs de bus à encaisser les paiements. Cela permit également aux chauffeurs de réduire leur vitesse, aidés en cela par des systèmes de contrôle de vitesse.

    Le point final de la réalisation des stations fut l'invention des tubes d'embarquement. Au départ, la municipalité cherchait à limiter la fraude. Les bus furent tous construits avec deux portes pour la descente, et une porte d'embarquement à l'avant. Pour augmenter le confort, la rapidité du temps d'embarquement et limiter la fraude, des tubes d'embarquement furent conçus par la ville : ils possèdent un plancher de plain pied avec le plancher des bus et des portes automatiques actionnées par un gardien de tube situées en face des portes de bus. Les passagers montants paient avant d'entrer dans le tube, les passager descendants passent par une sortie directe.

    Chaque bus est peint aux couleurs de la ligne, qui est la même sur les plans disponibles dans les stations. le bus sont parfois dotés d'une ou de deux articulations, ce qui leur permet d'emporter de 170 à 270 passagers.

    Le remplacement fréquent des vieux bus, qui fonctionnent, au diesel, limite les émissions de dioxyde de carbone. La société Véolia-transport est présente autour de ce concept à Bogota (Colombie) avec TransMilenio, à Rouen (France) avec Teor, à Las Vegas (Etats-Unis) avec MAX et dans la région de York (Canada) avec Viva.

    En juin 1996, au deuxième sommet des maires et urbanistes qui s'est tenu à Istabul, Curitiba a été récompensée comme la cité la plus innovante au monde.

    http://www.veolia-transport.com/fr/transports-innovants
    C'est un bon exemple de ce qu'on peut faire pour désengorger les villes. Les métros de surface (moi j'appellerais plutot ça des tramways sans rail) sont de plus en plus utilisés et c'est une bonne idée de les démocratiser comme ça se fait actuellement (voir Rouen mais aussi Nantes qui, après avoir installée 3 lignes de tramways, installent actuellement un métro de surface en guise de 4° ligne principale.)

    Comme je l'ai déjà dit, il faut que les réseaux de bus concurrencent la voiture sur le temps de trajet (ce qui veut dire moins de temps d'attente aux stations soit plus de bus plus petits pour moins consommer s'il le faut, plus de vitesse pour les bus et beaucoup de lignes pour avoir la possibilité d'aller à peu près partout rapidement étant en un point donné de la ville.), sans ça cette dernière ne sera pas abandonnée.
    Dernière modification par Dindonneau ; 27/07/2006 à 16h48.
    Areuh!

  6. #35
    Quisit

    Re : Les transports en commun

    ahhh ... on est au moins deux à lire cette formidable petite revue .... que je recommande à tous ceux que la question énergétique interresse, c'est une véritable veille technologique permanente sur tous les moyens de production et de stockage de l'énergie

  7. #36
    Dindonneau

    Re : Les transports en commun

    Citation Envoyé par Quisit
    ahhh ... on est au moins deux à lire cette formidable petite revue .... que je recommande à tous ceux que la question énergétique interresse, c'est une véritable veille technologique permanente sur tous les moyens de production et de stockage de l'énergie
    Je loupe pas un numéro depuis 1 an déjà . D'ailleurs je vais finir par m'abonner, j'y gagnerais. Je pense que je vais plus régulièrement faire un compte rendu sur ce forum des articles que je trouve très intéressants dans cette revue (quand j'aurais le temps).
    Areuh!

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Aucune pression sur les transports : dégouté (suis-je)
    Par Quisit dans le forum Actualités
    Réponses: 189
    Dernier message: 11/03/2007, 19h09
  2. Les transports publics, réellement plus écologiques que les transports privés ?
    Par shokin dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 76
    Dernier message: 20/03/2006, 20h50
  3. Emetteur commun ou collecteur commun?
    Par abracadabra75 dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/03/2006, 13h34
  4. Transports intelligents : prévoir les embouteillages avant qu'ils n'arrivent
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2006, 14h18