Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Encore un petit lien sur l'air pollué



  1. #1
    barda

    Encore un petit lien sur l'air pollué

    Allez, très vite, avant de disparaitre: http://www.futura-sciences.com/magaz...ospherique-40/

    Intéressant non?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    vincent66

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    Bonsoir,
    Oui, intéressant, mais bon.. avec ce que j'inhale 40 fois par jour...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  4. #3
    myoper

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    Mais quel est le sujet du fil ?

  5. #4
    Cendres

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    Quelle est la problématique soulevée ?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #5
    barda

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    La problématique soulevée par cet article est évidente: c'est la capacité qu'ont certains journalistes (et autres...) à détourner le sens d'une communication scientifique pour lui faire dire l'inverse de ce qu'elle dit; l'article rappelle un certain nombre de choses prouvées, mais qui peinent à se faire entendre:

    - la pollution atmosphérique est en général en forte diminution depuis plusieurs décennies en France, dans les villes notamment, du fait d'une très forte diminution de l'utilisation du charbon et du bois pour le chauffage; cette baisse n'a pas du tout été compensée par une augmentation des émanations provenant des transports, des automobiles pour être clair; pourquoi l'essentiel du débat s'est-il concentré ces dernières semaines sur ces seules émanations ?

    - "Le responsable du SCPRI2 avait déclaré que les retombées radioactives du « nuage » seraient sans conséquences pour la France. Ce qui fut rigoureusement exact. La dose de radiation reçue en moyenne, par la population a été de 5 à 15 millirems (mrem) .....
    ....Cette déclaration du SCPRI qui se voulait rassurante (à juste titre) et qui, donc, pour les médias cachait quelque chose de grave, fut traduite en cette phrase absurde : le nuage ne passera pas la frontière ! C'est cette phrase qui est restée, depuis lors, attribuée au SCPRI et non pas la réalité du propos qui découlait d'études sérieuses de modélisation mathématique des retombées atmosphériques !" Qu'est-ce qui peut justifier un tel détournement de sens de communications scientifiques sérieuses?

    Comment se fait-il que la plupart des gens préfèrent suivre une rumeur, orchestrée ou pas, sans fondement rationnel plutôt que des explications scientifiquement fondées?

    Est-ce une question que l'on peut se poser sur un forum se voulant consacré à la science? Ou est-ce incongru...

    p.s. je ne suis pas responsable de la publication de cet article en page d'accueil de Futura-Sciences... Il ne serait donc pas gentil de fermer ce fil...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    yves35

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    bonsoir,

    Quelle est la problématique soulevée ?
    mon petit doigt me dit que c'est la suite de cette discussion ,trop tôt disparue :

    D'où vient donc la pollution en france?

    Tout le monde en parle... même la ministre, qui pourtant d'ordinaire n'est guère bavarde...

    Mais d'où vient donc cette pollution? Il n'y a pourtant pas plus de voitures ou de camions qu'à l'ordinaire... Qu'est-ce donc qui provoque ce "pic de pollution aux particules fines PM10"? Serait-ce les vents d'est, ou une subite épidémie de rejets dieselistes?

    Je serais friand d'entendre les spécialistes de la question...
    J'ai au moins appris 2 choses:
    1- à propos du nuage de tchernobyl j'en étais resté au nuage stoppé à la frontière et non pas à ceci:
    Le responsable du SCPRI2 avait déclaré que les retombées radioactives du « nuage » seraient sans conséquences pour la France. Ce qui fut rigoureusement exact. La dose de radiation reçue en moyenne, par la population a été de 5 à 15 millirems (mrem) suivant les régions, (pour la première année et beaucoup moins les années suivantes, compte tenu de la courte période de l'Iode 131 qui représentait environ la moitié de la radioactivité du nuage. Cette dose de radiation est peu de chose comparée à la radioactivité naturelle dont les effets varient de 100 à 300 mrem, en France, suivant les régions, sans qu'il y ait la moindre corrélation entre les variations de doses reçues et les taux de cancers. L'Iode 131 se fixe sur la thyroïde et peut provoquer, chez les enfants, des cancers de la thyroïde. Dans les régions les plus touchées par le nuage, on ne trouve aucune augmentation significative du nombre de ces cancers.3

    Cette déclaration du SCPRI qui se voulait rassurante (à juste titre) et qui, donc, pour les médias cachait quelque chose de grave, fut traduite en cette phrase absurde : le nuage ne passera pas la frontière ! C'est cette phrase qui est restée, depuis lors, attribuée au SCPRI et non pas la réalité du propos qui découlait d'études sérieuses de modélisation mathématique des retombées atmosphériques !
    2-la pollution atmosphérique diminue sur les dernières décennies .

    Et ce que je savais déjà, la base du métier de prestidigitateur est d'attirer l'attention sur la main droite pendant que la main gauche fait sortir le lapin du chapeau . Autre chose d'intéressant mentionné dans l'article : la déformation voire la paralysie du raisonnement lorsque l'analyse est perturbé par l'anxiété . De la difficulté d'accoler journalisme et scientifique
    La déclaration de l'époque(enfin ce que j'ai trouvé):
    http://www.ina.fr/video/CAB03006932
    pour la petite histoire:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cons%C...autorit.C3.A9s
    Parler de nuage radioactif ce n'est pas neutre en charge anxiogène , ni pour les poilus survivants (cela se passe en 1986 soit 68ans après la guerre de 14-18) qui ont connus et fait connaitre les" nuages "de gaz toxique, ni pour le grand public pour qui" radioactivité" =poison mortel .

    L'auteur du dossier notait en 2002:
    Or, la période actuelle est marquée par un état d'anxiété de la majorité de la population, des chômeurs à la recherche vaine d'un emploi, de ceux qui ont l'angoisse de perdre leur emploi ou l'obsession de la faillite... Il est moins gênant de mettre en cause la pollution de l'air comme facteur de trouble de la santé que la situation socio-économique actuelle. Et c'est peut-être, là aussi, une des origines de la rumeur sur une pollution grandissante.
    Comme le sujet de la discussion n'est pas nettement identifié , j' ai la certitude de ne pas être hors sujet .

    Pour la petite histoire Rennes a aussi été classé en zone polluée...heureusement qu'il y a la TSF ,je n'en aurais rien su. Cette pollution est d'une fourberie...


    yves
    Dernière modification par JPL ; 30/03/2015 à 10h05. Motif: correction de balise

  9. Publicité
  10. #7
    Regismu

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    en plus il est très récent et actuel cet article de plus de 13 ans

  11. #8
    myoper

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    La problématique soulevée par cet article est évidente: c'est la capacité qu'ont certains journalistes (et autres...) à détourner le sens d'une communication scientifique pour lui faire dire l'inverse de ce qu'elle dit;.

    Ce forum a une vocation scientifique, l'analyse sémantique ou le recueil des erreurs médiatiques ne fait pas partie des thématiques de ce forum.
    Sinon, c'est un contournement d'une décision de modération concernant ce fil: http://forums.futura-sciences.com/en...on-france.html

    De toutes façons, pour apprécier l'un ou l'autre, il faut acquérir les notions élémentaires concernant ce sujet.
    Comment se fait-il que la plupart des gens préfèrent suivre une rumeur, orchestrée ou pas, sans fondement rationnel plutôt que des explications scientifiquement fondées?

    Est-ce une question que l'on peut se poser sur un forum se voulant consacré à la science? Ou est-ce incongru...
    Ça, c'est un sujet qui va en psycho et une question qui a déjà été posée mais certainement pas en environnement et qui n'a absolument pas besoin de développer tous les exemples concernés qui prendraient cent ou mille fois le volume de FS.


    p.s. je ne suis pas responsable de la publication de cet article en page d'accueil de Futura-Sciences... Il ne serait donc pas gentil de fermer ce fil...
    Inutile d'essayer de forcer la main à la modération car il a déjà été signalé que la modération et le forum étaient indépendant de la rubrique d'actualités et il est donc au contraire utile de fermer ce genre de fils non scientifiques basés sur des prétextes fallacieux.
    Dernière modification par myoper ; 30/03/2015 à 07h16.

  12. #9
    Cendres

    Re : Encore un petit lien sur l'air pollué

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Comment se fait-il que la plupart des gens préfèrent suivre une rumeur, orchestrée ou pas, sans fondement rationnel plutôt que des explications scientifiquement fondées?

    Est-ce une question que l'on peut se poser sur un forum se voulant consacré à la science? Ou est-ce incongru...
    Ca n'est pas incongru, mais c'est à poser dans les rubriques d'éthique ou de psychologie.

    Le reste est un contournement évident d'une décision de modération (voir ici) à partir d'un article exhumé 13 ans après. --> fermeture.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    p.s. je ne suis pas responsable de la publication de cet article en page d'accueil de Futura-Sciences...
    Mais tu es responsable de l'ouverture de cette discussion, pour des motifs évidents.

    Pour en terminer: http://www2.prevair.org/actualites/e...interpretation

    http://www.airparif.asso.fr/_pdf/pub...014_140319.pdf
    Dernière modification par Cendres ; 30/03/2015 à 09h44.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. encore un lien
    Par champunitaire dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2006, 00h56
  2. Réponses: 9
    Dernier message: 16/01/2006, 08h59
  3. Petit lien
    Par zapple dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/08/2005, 02h53