Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

Habitat 100% autonome, thermique et électrique



  1. #1
    yaccard

    Habitat 100% autonome, thermique et électrique


    ------

    Bonjour
    Je souhaite étoffer le petit groupe (qui existe déjà) qui s'intéresse au sujet de l'habitat 100% autonome (thermique et électrique), c'est à dire pouvant ne pas être relié aux réseaux classiques d'énergie.
    La voie que nous comptons explorer est celle du stockage inter-saisonnier en utilisant l'hydrogène.
    Tous les composants de cette solution existent depuis plusieurs dizaines d'années et elle a été rendue complètement opérationnelle pour l'habitat en 1992, grâce aux travaux du Fraunhofer institute.
    J'ai amorcé un petit "état de l'art" sur le site http://www.onebus.fr//hydrogene/index.php
    Le gros du travail va consister à faire quelque chose d'équivalent mais à un coût d'investissement abordable pour un individu qui a un salaire normal (j'ignore ce qu'est un salaire normal !)
    Tous ceux qui souhaitent apporter leur contribution à ce projet sont les bienvenu, je précise que ce projet est fait dans un cadre associatif.


    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par yaccard Voir le message
    Bonjour
    Je souhaite étoffer le petit groupe (qui existe déjà) qui s'intéresse au sujet de l'habitat 100% autonome (thermique et électrique), c'est à dire pouvant ne pas être relié aux réseaux classiques d'énergie.
    La voie que nous comptons explorer est celle du stockage inter-saisonnier en utilisant l'hydrogène.
    ...
    ...
    Le gros du travail va consister à faire quelque chose d'équivalent mais à un coût d'investissement abordable pour un individu qui a un salaire normal (j'ignore ce qu'est un salaire normal !)
    J'espère que cela t'aidera à établir un axe de travail...
    http://lexpansion.lexpress.fr/actual...e_1358410.html
    L'Insee a publié, jeudi 31 octobre, sa dernière étude sur l'évolution des salaires et de l'emploi en France en 2011. Ce qu'il faut retenir en 10 chiffres clés.

    + 2,3%. C'est l'augmentation du salaire net en euros courants par rapport à 2010. Compte tenu de l'inflation (+ 2,1 % en 2011), le salaire net moyen progresse très faiblement et ralentit même pour la deuxième année consécutive : + 0,2% en 2011, + 0,5% en 2010 et + 1,2% en 2009.

    2130 euros nets, ou 2830 euros bruts. C'est le salaire mensuel en équivalent temps plein (EQTP) d'un salarié français, du secteur privé ou public.

    1712 euros. C'est le salaire médian net en 2011. Cela signifie que la moitié des salariés français gagne plus et l'autre moitié gagne moins. Ce salaire médian connaît une quasi-stagnation par rapport à 2010 (+0,1% en euros constants). Il reste inférieur de 20 % au salaire net moyen.

    1554 euros, le salaire net moyen des employés, 2049 euros bruts, soit plus faible que celui des ouvriers, 1635 euros nets et 2137 bruts. Les salaires des ouvriers ont connu l'évolution la plus favorable, +2,1% en 2011. Mais cette hausse est en trompe-l'oeil, prévient l'Insee. Les pertes d'emplois enregistrées dans l'industrie et la construction ont affecté principalement des salariés peu qualifiés et peu rémunérés et conduit "mécaniquement à une hausse du salaire moyen" des salariés ayant conservé leurs postes.

    3988 euros nets, ou 5 385 bruts. C'est le salaire moyen d'un cadre, en baisse (de -1,5%) à l'inverse des ouvriers, sauf dans la finance et les assurances (+0,6%).

    1170 euros. C'est la rémunération nette mensuelle maximum des 10% des salariés les moins bien payés en France, en hausse de 0,3% par rapport à 2010. Les 10% des femmes les moins payées touchent une rémunération inférieure à 1120 euros nets contre 1226 euros pour les hommes.

    3400 euros, ou la rémunération nette minimale des 10% les mieux payés (+0,5%). Les 1% les mieux lotis ont gagné plus de 7817 euros (-0,1%).

    19%. C'est l'écart de salaire en EQTP entre hommes et femmes. Les salaires moyens bruts des hommes stagnent à 2312 euros nets, soit 3064 bruts en 2011 et. La rémunération des femmes, en hausse de 0,7%, s'établit à 1865 euros nets et 2493 bruts. Cette différence est due à la progression de la part des cadres parmi les femmes salariées. Elle s'explique également par la diminution moins forte du salaire moyen des femmes cadres que celui des hommes cadres entre 2010 et 2011. L'écart salarial relatif entre hommes et femmes a ainsi diminué en moyenne de 0,5 point en 2011.

  4. #3
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    bonjour Wiz

    je pense que ce n’était pas le but de la question

  5. #4
    yves35

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    bonjour,

    le lien de wizz me semble tout a fait pertinent . Nous sommes en décroissance ,donc comment faire pour une prestation donnée (la fourniture d'énergie domestique ) qui soit compatible avec nos revenus et qui soit simple ,réparable,sans abonnement à un SAV , etc...
    J'oubliais : qui soit compréhensible à l'homme de la rue

    yves

  6. #5
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    alors continuons sur le hors sujet en philosophant sur le pertinent et le fait de répondre concretement à la question de fond du posteur

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    barda

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Allez, juste quelques réflexions sur le fond...

    1- quand on s'attaque à ce genre de problème, on commence par définir les besoins que l'on est censé couvrir; il n'est effectivement pas identique de manier des puissances de l'ordre du kW que de manier des puissances de l'ordre de 10 kW

    2- une fois ces besoins définis (quantitativement et qualitativement), il est possible alors de s'attaquer à la forme de l'énergie souhaitée (chaleur, radiative, électrique...), sa puissance et sa quantité journalière, son stockage éventuel; les choix pourront alors se faire en toute connaissance de cause, en optimisant la source d'énergie et en éliminant les gaspillages...

    3- pour une maison autonome (quelle taille, quelles perfomances thermiques, quels occupants, quelle région...) l'énergie sera difficile à obtenir et chère à produire; il est essentiel que chaque étape de la production-consommation soit étudiée finement, en comparant les alternatives disponibles; on pourra alors faire les choix les plus économes et les moins coûteux, ceux qui sont les plus adaptés, les plus rustiques et ne nécessitent pas de technologie complexe et fragile. J'ai l'impression que ton schéma fait l'impasse sur le solaire thermique (rendement 60%), pourtant bien adapté au chauffage et à la production d'eau chaude, au profit exclusif du photo-voltaique (rendement 15%) associé à la production d'hydrogène (rendement 50%, soit un rendement final de 7,5%, 10 fois moins que le thermique), puis à une pile à combustible (rendement encore 50%), le tout étant mis en œuvre par des "machines" très sophistiquées et coûteuses.

    4- désolé de le dire aussi crûment, passer par le PV, puis électrolyse, puis hydrogène, puis pile à combustible, avec batteries et réservoirs, me parait la façon la plus excentrique et la plus coûteuse de se faire cuire un œuf... C'est techniquement possible, mais c'est seulement une façon compliquée de jeter argent et huile de coude par la fenêtre (à triple vitrage, j'espère).

    5- pour finir sur une note un peu positive, vois donc plutôt vers:

    - le solaire thermique, avec stockage (le meilleur panneau pour une maison est une grande baie vitrée, orientée plein sud, et occultable thermiquement la nuit) et une isolation au top.
    - des panneaux pv avec stock batteries et réseau 24 volts pour les besoins divers
    - une cuisinière à bois pour complément de chauffage et cuisine
    - et garde donc un compresseur (ça n'a jamais mangé personne) pour le frigo et les glaçons du pastis; pour le moment, on n'a rien fait de mieux.

    Tout cela sera assez cher (6-7000€ ???) mais accessible à un salarié économe; évidemment, un branchement sur le réseau électrique serait moins coûteux, et plus sûr...

  9. Publicité
  10. #7
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    j'aurais presque pu dire bravo

    mais finalement l'amalgame est toujours fait par barda pour déformer quelque chose de simple et le transformer en usine à gaz ne niant toujours la realite

    si on reprends le schéma très simple donné par le posteur

    on s'aperçoit encore un fois le blabla inutile de barda pour déformer quelque chose de tres simple ..

    en fait on part du PV qui fourni de l'electricite gratuite pour avoir tout le reste .. suffit de lire reellement le schéma pour voir que c'est très simple et qu'en plus ça existe deja

  11. #8
    Garlik

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    mais finalement l'amalgame est toujours fait par barda pour déformer quelque chose de simple
    Euh, sincèrement je ne vois vraiment pas où est l'amalgame. Ni avec quoi d'ailleurs.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    et le transformer en usine à gaz
    En l'occurence, c'est Yaccard qui nous monte une usine à gaz. Littéralement.
    Et son installation est loin d'être simple: avec un électrolyseur, une pile à combustible, des batteries et un onduleur, tous branchés sur les mêmes panneaux, la régulation de tout ce bouzin va devenir particulièrement complexe, à moins de le faire manuellement et là ça en deviendrait presque un boulot à plein temps. A vouloir tout faire, on finit par ne rien faire de bien.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    en fait on part du PV qui fourni de l'electricite gratuite pour avoir tout le reste ..
    Si le cout marginal de la production PV est proche de zéro, il y a bel et bien un coût d’investissement (aux dernières nouvelles les panneaux PV s'achètent), donc, non, ce n'est pas gratuit puisqu'il faut tenir compte de l'amortissement des investissements initiaux et de la maintenance. Et si Yaccard veut vraiment mettre en place une telle installation, il va lui falloir bien plus de panneaux que si il devait juste assurer l’alimentation d'un unique frigo. La remarque de barda est ainsi pleinement justifiée: avant de lancer quoi que ce soit, il est indispensable de calculer ses besoins assez précisément, car c'est ce qui va déterminer le dimensionnement de l'installation. Et donc le coût d'investissement.
    Surtout que là, passer par du PV qui alimente une electrolyse, puis un stockage de gaz, puis une pile à combustible, tout ça pour chuaffer de l'eau, excuse moi mais on a fait plus simple... Comme un chauffe eau solaire. Et ça, on en connait le prix.

    Par ailleurs quelques remarques complémentaires:
    - sur le site de Yaccard, il est dit que le gaz de ville de Paris contient 50% d'H2: j'en doute très fortement. Parce que le "gaz de ville" parisien, issu des cokeries périphériques,et qui contenait une bonne quantité d'hydrogène, a été totalement remplacé par du gaz naturel il y a un bon demi siècle et que ce dernier ne contient pas d'H2
    - je ne connais pas de fabricant de cuisinières capables d'utiliser de l'hydrogène en lieu et place du gaz traditionnel.
    - Pareil pour les chaudières à gaz.
    - si cela existe vraiment, quel cout ? et est-ce dimensionné pour un usage de particulier ?
    - stocker l'H2 cela se fait sous forme comprimée. Comment on alimente le compresseur ? Quelle quantité d'H2 doit on stocker ? quelle puissance sera nécessaire, et donc quelle consommation électrique ?
    Dernière modification par Garlik ; 07/10/2015 à 19h46.

  12. #9
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    peut etre qu'en reprenant et ne lisant le sujet on ne dériverait pas comme d'habitude

    e souhaite étoffer le petit groupe (qui existe déjà) qui s'intéresse au sujet de l'habitat 100% autonome (thermique et électrique), c'est à dire pouvant ne pas être relié aux réseaux classiques d'énergie.
    encore une fois si ceux qui veulent participer s'interresser réellement au sujet au lieu de délirer à cote

    exemple: quel entretien voulez vous faire sur des modules Pv

    tout existe déjà et fonctionne .. regardez la chaîne pour au moins pour vous interresser au fonctionnement ... très simple

  13. #10
    Garlik

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Tout d'abord Regismu, je ne vois vraiment pas en quoi je dérive, on est en plein dans le sujet. Pourrait-on enfin avoir une discussion avec toi qui ne se termine pas par des petites phrases et invectives stériles ?

    Le schéma semble simple mais, je suis désolé, c'est bel et bien une usine à gaz particulièrement complexe à mettre en œuvre. Pour comparer, sur le papier, une centrale nucléaire à l'air simple aussi. De là à en construire une dans son jardin...

    Et il ne s'agit pas d'une seule installation PV mais d'un ensemble complexe qui, lui, va nécessiter de l'entretien; compresseur, stockage de gaz, pile à combustible, nettoyage, vérification annuelles diverses etc.

    Enfin, tout existe certes, et fonctionne, mais pas forcément ensemble. Et c'est bien la mise en œuvre de l'ensemble, intégré, qui reste un vrai challenge. Sur le papier, ca peut marcher mais bone chance pour l'implémentation. Quant au porte monnaie...ouille ! Et je rappelle une donnée de départ que tus sembles avoir oublié : "coût d'investissement abordable"

  14. #11
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Bonsoir garlik

    qui est stérile ? je demande juste de prendre le sujet et que ceux qui participent une fois de plus prennent la peine de se renseigner un petit peu au lieu de poster n’importe quoi et hors sujet en plus


    la preuve tu parles de compresseur et il n'en existe pas dans le schéma et en plus c'est marque en gras..

    et en quoi ça serait difficile ?

    la pile à hydrogène existe depuis longtemps ..elle est commercialisée et a besoin de Pv pour fonctionner ..

    le stockage prévu dans le schéma du posteur .. c'est un ensemble cohérent/complémentaire ... . ... en quoi c'est une difficulté ?

    vous avez vu quand même la signature du schéma . c'est pas fait par n’importe qui ..

    Tous les composants de cette solution existent depuis plusieurs dizaines d'années et elle a été rendue complètement opérationnelle pour l'habitat en 1992, grâce aux travaux du Fraunhofer institute.
    mais je te rejoins sur le coût

    par contre ça peut fonctionner sans "tout ça "
    Dernière modification par Regismu ; 07/10/2015 à 22h09.

  15. #12
    wizz

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    Bonsoir garlik

    qui est stérile ? je demande juste de prendre le sujet et que ceux qui participent une fois de plus prennent la peine de se renseigner un petit peu au lieu de poster n’importe quoi et hors sujet en plus


    la preuve tu parles de compresseur et il n'en existe pas dans le schéma et en plus c'est marque en gras..

    et en quoi ça serait difficile ?

    la pile à hydrogène existe depuis longtemps ..elle est commercialisée et a besoin de Pv pour fonctionner ..

    le stockage prévu dans le schéma du posteur .. c'est un ensemble cohérent/complémentaire ... . ... en quoi c'est une difficulté ?

    La voie que nous comptons explorer est celle du stockage inter-saisonnier en utilisant l'hydrogène.

    Tous les composants de cette solution existent depuis plusieurs dizaines d'années et elle a été rendue complètement opérationnelle pour l'habitat en 1992, grâce aux travaux du Fraunhofer institute.
    J'ai amorcé un petit "état de l'art" sur le site http://www.onebus.fr//hydrogene/index.php
    Le gros du travail va consister à faire quelque chose d'équivalent mais à un coût d'investissement abordable pour un individu qui a un salaire normal (j'ignore ce qu'est un salaire normal !)
    Un stockage inter-saison, ça dure longtemps, beaucoup d'énergie à stocker, beaucoup d'hydrogène
    Stocker de l'hydrogène sans compresseur, c'est donc à pression atmosphérique, donc gros volume, donc grosse maison
    Une installation usine à gaz, ça coute cher
    Une grosse maison, ça coute cher aussi
    Et le tout, à destination des individus ayant un salaire normal

    Bref, en quoi ça serait difficile, hein....

  16. Publicité
  17. #13
    wizz

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    bonjour Wiz

    je pense que ce n’était pas le but de la question
    ben si
    il suffit de bien regarder

    Citation Envoyé par yaccard Voir le message
    Le gros du travail va consister à faire quelque chose d'équivalent mais à un coût d'investissement abordable pour un individu qui a un salaire normal (j'ignore ce qu'est un salaire normal !)

  18. #14
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    donc répondez aux questions posées en trouvant des solutions . au lieu de délirer hors sujet en sortant une phrase qui est une précision dans la question de fonds . ..soyez constructif ... .

    la solution la plus simple c'est de réduire les possibilités car on peux alimenter le bâtiment sans toutes ses options
    Dernière modification par Regismu ; 07/10/2015 à 22h43.

  19. #15
    Garlik

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    la preuve tu parles de compresseur et il n'en existe pas dans le schéma et en plus c'est marque en gras..
    Ah ? Et alors explique moi comment tu stockes le gaz dans les bonbonnes ? Avec une pompe à vélo ?

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    et en quoi ça serait difficile ?
    Puisque tu ne comprends toujours pas, je reformule autrement: ce qui est difficile, c'est d'intégrer en même temps toutes ces technologies au sein d'un ensemble cohérent: sachant qu'on ne peut pas tout faire en même temps (electrolyser, stocker en batterie et consommer sur l'onduleur), il faut réguler tout ca, en prenant en compte les besoins réels et les capacités de l'installation. Et comme on a bien pris soin d'éviter de poser les bases (=de quoi a t-on besoin) je ne vois pas bien comment on peut affirmer sans rougir qu'il n'y a pas de problème, que c'est simple et que ça a déjà été fait. Des problèmes il y en plein qui vont se poser, et ils n'ont rien de "simple" à résoudre. Pour le "ça a été fait", je te répond "oui", mais individuellement, pas en intégration de toutes ces technos et en condition réelles. Entre les protos / preuves de concept et l'implémentation dans la vraie vie, il y a souvent un monde.
    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    vous avez vu quand même la signature du schéma . c'est pas fait par n’importe qui ..
    Tu me permettras d'émettre un petit doute sur l'origine du schéma; s'il provenait réellement de Fraunhofer, il serait rédigé en allemand, voire en anglais...Ce schéma fait référence au prototype de maison solaire off-grid construit en 1991 par Fraunhofer ISE (c'est la photo de cette maison que l'on voit en bas à gauche); à cette époque on se focalisait surtout sur le off-grid, ce qui n'est plus vraiment le cas maintenant. Le gros problème du off-grid, c'est le coût du stockage, encore prohibitif même de nos jours, si on souhaite tenir les performances. Je comprend parfaitement la satisfaction intellectuelle à concevoir un système totalement autonome, tout en évitant d'avoir recours à des générateurs diesel, mais si on souhaite rester pragmatique et maîtriser les coûts, alors on se trompe certainement de chemin.

  20. #16
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    voila au moins on commence à parler du sujet

    donc comme ça existe tel que c'est explique dans le schéma je suppose que tu vas nous donner la solution employée car c'est vrai que techniquement je ne peux pas te répondre

    je constate juste que ça existe et que ça fonctionne .. donc ou est l'erreur avec ta logique ?

    et une fois de plus on est d'accord sur le coût mais on a pas besoin de tout ça pour que le bâtiment soit totalement indépendant énergétiquement

  21. #17
    Garlik

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    je constate juste que ça existe et que ça fonctionne .. donc ou est l'erreur avec ta logique ?
    L'erreur c'est que la maison de Fraunhofer était une preuve de concept, pas une maison avec des vrais gens qui vivent dedans. Personne n'y a jamais habité. Et par ailleurs, toute la maison était conçue spécifiquement pour minimiser toute perte d'énergie et maximiser les apport. Sa taille est énorme, à la fois pour permettre de la couvrir de panneaux solaire, et pas seulement photovoltaïques (il y a un chauffe eau solaire), et pour cacher les deux énormes bonbonnes de gaz sous pression qui étaient censées alimenter la pile à combustible en hiver, qui d'ailleurs ne servait qu'à chauffer partiellement l'ECS en hiver.

    Si on devait construire un truc pareil pour y vivre vraiment, le coût en serait juste astronomique. Donc, bien sur que c'est techniquement faisable. Mais avec quelles contraintes ? Quels coût ? Tout ça a été évacué, et c'est bien normal s'agissant d'un démonstrateur technologique.

    Aujourd'hui, on répond à Yaccard qui a une problématique bien réelle: être autonome sans se ruiner. Tout ce que je dis, c'est qu'un démonstrateur technologique n'est sans doute pas le meilleur point de départ pour lui.

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    on a pas besoin de tout ça pour que le bâtiment soit totalement indépendant énergétiquement
    Je ne dis pas autre chose: on peut s'en sortir avec des solutions beaucoup plus simples, pour peu que l'on ne soit pas trop gourmand en consommation électrique, et que le bâtiment soit conçu, ou adapté, pour. De mon point de vue, si on veut que ça marche, il faut adopter une démarche plus globale, qui prend aussi en compte le bâti, son architecture, son isolation, son exposition, les capacités d'apport caloriques etc. Se focaliser exclusivement sur des panneaux PV avec une usine à gaz au cul, c'est prendre un aller simple pour les ennuis.

  22. #18
    Tilleul

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Il est au contraire extrêmement facile d'intégrer toutes ces technologies, c'est quoi que vous ne comprenez pas là dedans ? Il y a juste un seul et unique paramètre à regarder c'est l'état de charge de la batterie et pas plus... Le solaire c'est des cycles jour/nuit et en Allemagne été/hiver...

    Au niveau de l'économie, les australiens trouvent aujourd'hui un intérêt à se déraccorder du réseau parce que c'est moins cher que de l'entretenir.

    http://www.pv-magazine.com/news/deta...#axzz3nvFUBI9U

    Et il n'y a pas que le coût de l'énergie, les énergéticiens français ont un gros problème c'est qu'on ne leur a jamais appris à raisonner en cout global. Typiquement dans le neuf, les promoteurs se posent pas la question de quel est le cout de l'énergie mais quel est le cout du bâtiment. En off-grid on récupère tous les coûts pour amener le réseau de distribution (qui sont payés par la collectivité, les promoteurs et les clients finaux "aux dernières nouvelles", hein...) et si on prend la France, le off grid te permets aussi d'éviter pas mal de normes que t'imposes le branchement au réseau électrique (genre pas la peine de mettre des cables électriques capables d'alimenter une cuisinière alors que tu cuisines au gaz...).

    Et après il y a le côté, et alors ? J'ai jamais entendu parler d'un gérant de supermarché qui voulait interdire aux gens de cultiver leur potager pendant leur temps libre sous prétexte qu'on pouvait acheter des salades pas cher au rayon fruit et légumes... Il y a plein de gens pour qui produire sa propre énergie c'est un loisir au même titre que cultiver leur potager...
    Keep it in the Ground !

  23. Publicité
  24. #19
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    voila merci des que l'on aborde le sujet ça commence à être constructif

    l’efficacité énergétique du bâtiment est forcement sous entendu quand on aborde le sujet indépendance puisque c'est la base pour déterminer les besoins et la production et le stockage

    mais ensuite le Pv c'est bien la base pour avoir de l'electricite et on va trouver cette solution qui est la plus economique pour toutes les maisons pour la RT 2020 .. et de plus en plus avec l'explosion du prix du kWh

  25. #20
    yves35

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    bonjour,
    et de plus en plus avec l'explosion du prix du kWh
    je suis comme toi , je tends l'oreille depuis que je suis inscrit sur ce forum et bien avant aussi . Et toujours pas de bruit d'explosion ! que faire ? d'expérience ancienne je sais qu'il ne faut pas retourner voir si le pétard qui fait long feu va bientôt péter (le bougre attends qu'on s'approche pour nous péter au nez)

    Sinon pour en revenir au sujet principal:Habitat 100% autonome, thermique et électrique . L'autonomie thermique ,on sait faire :isolation solaire passif,+actif+un peu de bois (qui est du solaire stocké). Reste ensuite à connaitre le niveau de consommation électrique possible et est ce indispensable ? J'ai vu dans mon enfance l'électricité installé dans la campagne de ma commune . Donc même si ça parait surréaliste il est possible de vivre (bien)sans .

    Ensuite je ne peux m’empêcher de voir un superbe oxymore dans le questionnement: utiliser le réseau le plus mondialisé(internet) pour savoir comment se passer de réseau....

    yves

  26. #21
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    tu devrais enfin mettre tes lunettes ... ouvrir les yeux

    on est à 16 cts le kWh .. 11 milliards rien que pour un EPR ( il y en a 3 en chantier .) dont on ne sait pas s'il va fonctionner autant pour couvrir le gouffre d'areva

    et ce n'est pas fini

    et qui paye ?

  27. #22
    KATDEN

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Salut à tous,

    concernant l'autonomie :

    *avec du PV ça demande beaucoup de surface et de stockage batterie pour les jours sans soleil + réduction au minimum des besoins
    *PV + éolien ça demande en plus de l'infrastructure pour accueillir un très grand mât, du câble et une très bonne gestion de charge/diversion de charge de la partie éolienne, qui de toute façon va réduire la durée de vie des batteries.
    *Pile à combustible/hydrogène etc... c'est des coûts et de la technologie non accessible au citoyen lambda.

    Le plus simple c'est le groupe electrogène diesel (<1000€ TTC) alimenté à l'huile de récup (gratuit) décantée/filtrée/préchauffée + récupération de la chaleur du groupe. Reste à connaître la durée de vie du groupe pour connaître le coût réel.

  28. #23
    f6bes

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Bjr à toi,
    Je SUIS hors sujet, mais c'est tellement récurrent que je me permets d'insister.
    TOUJOURS des coups de " griffes" sur ce forum. C'est pour cela que j' évite d'y intervenir.
    Dans le forum ELECTRONIQUE cette dérive s'était établie ,
    MAIS le ménage a été fait:
    http://forums.futura-sciences.com/el...sez-aller.html

    S'il était possible qu'il en soit de meme SANS etre obligé de faire intervenir la modération, ce serait mieux.
    Bonne journée

  29. #24
    Cendres

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    S'il était possible qu'il en soit de meme SANS etre obligé de faire intervenir la modération, ce serait mieux.
    Bonne journée
    Elle vient de faire du ménage.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  30. Publicité
  31. #25
    chri54

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Bonjour,

    j'y avais pensé dans ce sens :

    -réduire au max les conso
    -voir sur plusieurs années la conso
    -en déduire la puissance des panneaux photovoltaiques avec stockage sur batterie
    -et un groupe électrogène uniquement pour recharger les batteries.


    Salut à tous,

    concernant l'autonomie :

    *avec du PV ça demande beaucoup de surface et de stockage batterie pour les jours sans soleil + réduction au minimum des besoins
    *PV + éolien ça demande en plus de l'infrastructure pour accueillir un très grand mât, du câble et une très bonne gestion de charge/diversion de charge de la partie éolienne, qui de toute façon va réduire la durée de vie des batteries.
    *Pile à combustible/hydrogène etc... c'est des coûts et de la technologie non accessible au citoyen lambda.

    Le plus simple c'est le groupe electrogène diesel (<1000€ TTC) alimenté à l'huile de récup (gratuit) décantée/filtrée/préchauffée + récupération de la chaleur du groupe. Reste à connaître la durée de vie du groupe pour connaître le coût réel.

  32. #26
    yves35

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    bonsoir,

    effectivement l'exemple le plus abouti c'est celui des Baronnet cité en début de fil (en plus c'est presque des voisins) .
    http://www.dailymotion.com/video/x1o...-baronnet_news
    il y a d'autre vidéos sur dailymotion

    en plus ce sont des praticiens de la chose de longue date , pas des théoriciens un peu hors sol . Leur habitat de départ est loin d'être idéal ,ce qui renforce leur mérite et donne de l'optimisme sur d'éventuelles adaptation à la sobriété du bati existant .
    On note la surface de PV :6 m² , de quoi foutre en l'air le moral d'un vendeur de PV .

    Il est dommage que nombre de propositions sur ce fil tournent autour de plus de techno. Je trouve qu'on s'éloigne d'une solution viable .Dommage également d'assimiler autonomie et électricité donc photovoltaique... tout changer pour que rien ne change

    yves

  33. #27
    KATDEN

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Salut à tous,
    je doute que l'exemple des Baronnet soit transposable et acceptable par le plus grand nombre.
    Il faut avoir les moyens financiers : 7000€ rien que pour l'éolienne, sans compter les batteries Hoppecke (au moins 12 à 168€ l'unité...) et les "photopiles"(?!), les connaissances techniques (ou humaines), et le temps qui va avec.
    Il faut être plus que raisonnable sur la consommation electrique (10x moins qu'un français moyen dixit le propriétaire)
    Il faut vivre à la campagne.
    Il faut avoir le temps (lui travaille à mi-temps si j'ai bien compris et sa femme s'occupe à plein temps de la maison+jardin).
    Et accessoirement le fait de ne sortir qu'un 1/2 salaire pose question sur les cotisations afférentes : peut-être ont ils choisi de ne pas se faire hospitaliser un jour, de ne pas percevoir de retraite le moment venu etc...
    Par contre c'est techniquement intéressant.
    Dernière modification par KATDEN ; 09/10/2015 à 14h46.

  34. #28
    yves35

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    bonsoir,

    ça fait environ 30 ans qu'ils ont commencé leur "conversion" donc avec des techniques qui ont été un peu amélioré depuis . Ils sont en retraite tous deux je crois (ancien profs) . C'est un choix extrémiste bien sûr , mais c'est du défrichage . Tout n'est pas à prendre, en particulier s'extraire du réseau électrique à un coût dissuasif .

    je doute que l'exemple des Baronnet soit transposable et acceptable par le plus grand nombre.
    bien sûr, sauf si contraints et forcés (comme en Grèce...) on n'en est majoritairement pas là chez nous

    yves

  35. #29
    Regismu

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Bonjour

    un exemple concret parmi tant d'autres :

    https://www.labenergie-gdfsuez.com/f...ns-zero-dechet

    après une fois de plus il ne dise pas le prix ..

  36. #30
    Moinsdewatt

    Re : Habitat 100% autonome, thermique et électrique

    Citation Envoyé par yaccard Voir le message

    Du stockage d' Hydrogéne en cuve sans compression ? Pouf pouf pouf

    Ca n' existe tout simplement dans la pratique pas sauf dans votre imagination.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. stockage d'énergie thermique dans les lits de galets sous l'habitat
    Par jacobmiasi dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2013, 21h06
  2. Monter une installation électrique autonome pour habitat isolé
    Par manitouuuu dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/09/2010, 18h26
  3. Véhicule-habitat nomade et autonome
    Par exopia dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/06/2010, 07h08
  4. Monter une installation elec autonome pr habitat isolé
    Par manitouuuu dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/03/2010, 12h41