Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

  1. #1
    Mac Harthur

    Thumbs down Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour à tous,
    Vu le manque de retour des utilisateurs sur l'utilisation des toilettes sèches Clivus Multrum je tenais à partager mon expérience sur leur utilisation.

    Ben comment dire .... si c'était à refaire ben je ne le referais pas.

    Voici le CR

    Dans un premier temps j'ai construits de belles toilettes avec une fenêtre fixe au niveau du sol (comme il était indiqué sur certains site) pour amener de la lumière dans le local sans que l'on ne puisse voir l'intérieur des toilettes.(effet de contre jour souhaité)
    Grave erreur il m'a fallu l'occulter car j'ai été envahi d'un genre de petites mouches ou moucherons - bilan de l'opération chaque fois que l'on utilise les toilettes il faut allumer la lumière. (très écologique !)
    Malgré l'occultation de la lumière du jour les mouches sont toujours là. Le site français distributeur de Clivus Multrum donne d’ailleurs un insecticide pour asperger régulièrement l'intérieur du composteur... génial non ?

    A l'achat ce qui m'a embêté le plus était l'extracteur qui devait tourner jour et nuit, j'ai alors demandé au distributeur si il était possible de le remplacer par du solaire.
    Il m'a été répondu dans l'affirmative que je pouvais remplacer l’extracteur par un extracteur solaire et même un extracteur éolien.

    J'ai donc investi dans un système de batterie +extracteur solaire pour le laisser tourner un peu plus longtemps que le coucher de soleil et un peu plus tôt qu'au lever du soleil.
    Grave erreur si nous avions le malheur d'aller dans les toilettes une fois l'extracteur arrêté c'était intenable une vrai puanteur - je n'ose même pas imaginer l'odeur que l'on aurait eu si j'avais écouté les conseils de la représentante Clivus Multrum qui me proposait l'installation d'un extracteur éolien.....
    J'ai donc remis en service l'extracteur électrique de env 60W qui tourne en permanence jour et nuit , 365 jours /an.

    Lors de l'installation le Clivus ne suffit pas pour qu'il soit aux normes. il est préconisé pour se débarrasser des urines (les lixiviats) de réaliser un lagunage d'épuration à l'aide de plantes filtrantes si l'on ne possède pas de tout à l’égout

    L'entretien est simple comme il est décrit dans la brochure mais pas très ragoutant pour tout dire dégueux : tous les mois il est nécessaire de casser le cône de merde et de PQ à l'aide d'un croc de jardin et de l’éparpiller au fond de la cuve; c'est génial ça colle on a du mal à s'en dépêtrer il faut taper le croc de ça de là pour décrocher la merde tenace.
    Ensuite on répand de la sciure sur le dessus pour recouvrir tout ça. Ah oui il faut donc prévoir de la sciure.

    Aucune notice ni video sur la façon de faire ce petit travail tout se fait au feeling.

    Le premier été que l'on a passé en compagnie de notre hôte a été inoubliable. Avec les fortes chaleurs de temps en temps de douces fragrances venaient du conduit d'aération nous chatouiller les narines.

    Ensuite vient le moment de vider le composteur, l'aspect n'a rien à voir avec de la bonne terre friable que l'on voit sur certaines brochures mais ressemble plutôt à des copeaux de sciure marron humide.

    Voilà si d'autres on eu de meilleurs expériences que moi qu'ils n'hésite pas à les partager.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ecolami

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour,
    Témoignage édifiant! Pour les moucherons il existe des auto-collants insecticides qui attirent et agissent par contact sans disperser partout l'insecticide.
    Je crois comprendre que l'extracteur est un ventilateur.
    Sur le forum un autre fabricant de toilettes séches propose un dispositif ou le liquide est séparé directement du reste afin que le séchage ne concerne que la partie pateuse. Je ne sais comment la séparation est faite, une grille, un plan incliné? Le plus interessant est qu'ils revendiquent un dispositif "sans odeur" moyennant une simple cheminée d'aération sans ventilateur. Ils affirment avoir équipé diverses municipalités. Honnêtement je doute que ce soit aussi bien que ce qu'ils affirment surtout pour les odeurs.

  4. #3
    yves35

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    bonjour,

    J'ai donc investi dans un système de batterie +extracteur solaire pour le laisser tourner un peu plus longtemps que le coucher de soleil et un peu plus tôt qu'au lever du soleil.
    à supposer qu'il y ait une vmc dans votre maison, pourquoi ne pas faire la prise d'air qui est dans les ouatere normalement de manière à court circuiter les odeurs? (donc tout près de la source des odeurs)

    yves

  5. #4
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    C'est un wc qui est indépendant de la maison (heureusement !!!!) pour la vmc il n'est pas conseillé qu'il y en ait une dans le wc cela va interférer avec l'extracteur qui aspire l'air de la pièce par la cuvette des wc,

    toilettes_seches_clivus_multrum_sans_odeur.jpg

    cela risquera de faire remonter les odeurs dans la pièce

  6. #5
    Tilleul

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    La sciure doit être ajoutée après chaque utilisation plutôt qu'une fois par mois, c'est ça qui empêche les odeurs de se former et l'arrivée d'insecte.
    Keep it in the Ground !

  7. #6
    yves35

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    bonsoir,

    mon idée était de brancher l'aspiration de wc (de l'ordre de 15 m3/h réglementairement ) sur le tuyau marqué:air CO² vapeur d'eau . Pas besoin de ventilation dédiée si les wc sont dans le volume chauffé de la maison

    yves

    ps: vous n'avez pas essuyé de mettre de la sciure ?
    Dernière modification par yves35 ; 25/10/2016 à 22h43.

  8. #7
    Technicien Clivus

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour,

    Le bon fonctionnement des toilettes sèches Clivus est totalement dépendant d'un système de ventilation permanent qui extrait les odeurs et assure un processus aérobie dans le composteur.

    La ventilation peut être mécanique (Ventilateur électrique, Ventilateur solaire, Vmc standard, Vmc double flux, ...) ou naturelle le plus souvent avec un extracteur éolien en complément du tirage naturel. Toutefois la ventilation doit être permanente et il n'est donc pas envisageable d'utiliser un ventilateur qui se couperai toutes les nuits.

    Afin d'éviter toute nuisance olfactive la sortie de l'air extrait doit se faire au dessus du faîtage du bâtiment.

    Un éclairage indirect (fenêtre et/ou éclairage près du sol) est conseillé dans les toilettes afin de créer un contre jour qui occulte la vue dans le composteur.

    Pour la valorisation/traitement des urines séparées plusieurs méthodes sont envisageables : Valorisation directe par épandage, incorporation à un compost existant, ou raccordement à un système d'assainissement, écologique si possible.

    L'entretien est très rapide 3 minutes, et la fréquence dépend du nombre d'utilisations. Clivus France préconise une visite par mois dans les premiers mois suivant l'installation, afin de comprendre le fonctionnement. Pour la plupart des installations le nombre d'entretiens se réduit à quelques uns par ans.
    Le nettoyage du croc à compost fourni, peut être évité en raccourcissant le manche et en laissant le croc dans le composteur.
    L'apport de copeaux fournis, pour plusieurs années avec le composteur n'est pas systématique lors de la visite d'entretien.
    Une procédure d'entretien est fourni avec chaque kit et peut vous être renvoyée par mail.

    Dans un composteur Clivus il n'est pas anormal de trouver quelques mouchettes (drosophiles), parfois le système se déséquilibre (le plus souvent à cause d'une ventilation défaillante) et les drosophiles prolifères devenant ainsi une nuisance. Un simple traitement avec un insecticide naturel rétablie l'équilibre. Si ce problème venait à se reproduire plusieurs fois de suite merci de contacter Clivus Multrum France afin d'établir un diagnostique de votre installation et de vous proposer une solution.

    La récupération de compost dans un Clivus bien dimensionné ne se fait pas avant plusieurs années (au moins 5 ans), et seulement pour gagner de l'espace dans la cuve de compostage.

    J'invite Mac Harthur à me contacter personnellement afin de lui proposer des solutions permettant un fonctionnement optimal de ses toilettes.

    Sylvain

    Technicien Clivus Multrum France

  9. #8
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour,

    La ventilation peut être mécanique (Ventilateur électrique, Ventilateur solaire, Vmc standard, Vmc double flux, ...) ou naturelle le plus souvent avec un extracteur éolien en complément du tirage naturel. Toutefois la ventilation doit être permanente et il n'est donc pas envisageable d'utiliser un ventilateur qui se couperai toutes les nuits.


    Excusez moi mais il ne faut pas dire n'importe quoi et son contraire, un peu de bon sens, expliquez moi comment avec du solaire ou de l'éolien est il possible d'avoir une ventilation permanente je serai curieux d'apprendre ça ?
    j'avais même installé les deux plus une batterie et je peux vous assurer qu'a partir du soir lorsqu'il n'y a pas vent, ben ça marche pas et ça pu.

    Un éclairage indirect (fenêtre et/ou éclairage près du sol) est conseillé dans les toilettes afin de créer un contre jour qui occulte la vue dans le composteur.

    Il faudrait vous mettre d'accord avec la commerciale de Clivus France que j'ai eu au téléphone et qui m' a expliqué qu'il fallait que j'occulte ma fenetre (ce que j'ai fait) car cela pouvait être une raison de l'arrivée des mouchettes qui envahissaient les wc (top lorsque l'on reçoit du monde)

    L'entretien est très rapide 3 minutes, et la fréquence dépend du nombre d'utilisations.


    3 minutes montre en main cela s'appelle être optimiste, deja rien que de se débattre avec les congloméras d’excréments et papiers séchés plus l'ajout et le recouvrement de sciure je pencherais plus pour 10 voir 15 minutes.

    Clivus France préconise une visite par mois dans les premiers mois suivant l'installation, afin de comprendre le fonctionnement. Pour la plupart des installations le nombre d'entretiens se réduit à quelques uns par ans.
    L'apport de copeaux fournis, pour plusieurs années avec le composteur n'est pas systématique lors de la visite d'entretien.
    Une procédure d'entretien est fourni avec chaque kit et peut vous être renvoyée par mail.


    Justement il y a une petite contradiction avec la procédure dont vous parlez où il est indiqué qu'il faut un apport de sciure tous les mois :

    Gestion du cône
    En moyenne une fois par mois (pour une installation qui sert tous les jours), ouvrir la trappe de visite et casser le cône de matière qui se sera formé sous la chute des toilettes. L’étaler en utilisant le croc à fumier. Ne pas retourner ou brasser le tas de compost en profondeur, cela pourrait déplacer du compost non finalisé devant la trappe de vidange et celui-ci risquerait d’être retiré trop tôt.

    Ajout de matière carbonée
    A chaque fois que le cône est cassé, nous vous recommandons de couvrir la surface du tas de compost d’une couche de matière carbonée. Cette couche sera plus ou moins épaisse en fonction de l’utilisation des toilettes, plus ils sont utilisés plus l’ajout de matière carbonée doit être fréquent et conséquent.


    Je ne m'étendrai pas sur le délicat problème de l’équilibre du compost afin qu'il ne soit ni trop humide ni trop sec :

    Il est essentiel de maintenir le bon niveau d’humidité dans le Clivus. Le bon niveau d’humidité fait que le mélange est humide mais pas trempé et sa consistance doit être
    friable et non pas boueuse. Si c’est trop sec, pulvériser ou disperser de l’eau sur la surface du tas de compost. Si c’est trop humide, ajouter de la matière carbonée
    et mélanger (en surface) jusqu’à obtenir la bonne consistance.


    Pour moi tout ça est un peu trop délicat et difficile a gerer.

  10. #9
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par yves35 Voir le message
    bonsoir,

    mon idée était de brancher l'aspiration de wc (de l'ordre de 15 m3/h réglementairement ) sur le tuyau marqué:air CO² vapeur d'eau . Pas besoin de ventilation dédiée si les wc sont dans le volume chauffé de la maison

    yves

    ps: vous n'avez pas essuyé de mettre de la sciure ?
    Bonjour,

    Le ventilateur fourni avec le clivus fait 250m3/h

  11. #10
    yves35

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    bonjour,

    Citation Envoyé par Mac Harthur Voir le message
    Bonjour,

    Le ventilateur fourni avec le clivus fait 250m3/h
    il y a sans doute une erreur quelque part : 250m3/h c'est le débit qui conviendrait pour un très grand pavillon (avec 5 pièces principales 2 sdb,2wc on arrive à 225 m3/h) . Sur cette doc aldes vous avez les données:
    http://www.aldes.fr/contents/fiches-...reglementaires
    pour un wc:15 m3/h

    Si l'aspiration se fait par le réservoir à compost , je vois mal des odeurs remonter. C'est sans doute 2.5M3/h pour le ventilo préconisé

    yves

  12. #11
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Non il n'y a pas d'erreur. C'est un extracteur dédier et fourni par la société Clivus pour le bon fonctionnement des wc.

  13. #12
    ecolami

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour,
    Quelle est la puissance électrique pour ce ventilateur de 250Mètres cubes/heure?

  14. #13
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    Quelle est la puissance électrique pour ce ventilateur de 250Mètres cubes/heure?
    Bonsoir,
    C'est un ventilateur de marque France Air modèle C100 : Puissance 72w Intensité 0.32, 2820 Tr/mn

  15. #14
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour à tous et meilleurs voeux,

    je suis très étonné à la lecture de ce post (que je relance un peu)...

    J'ai installé des toilettes sèches chez moi et ne rencontre aucun souci d'utilisation (j’étais un peu sceptique au départ). Par contre, je n'ai pas installé de toilette de professionnels. J'ai adapté une vieille chaise, installé un seau de maçon (le plastique se nettoie bien plus facilement que les seaux galvanisés) et j'utilise des copeaux de bois bien plus efficaces et faciles d'utilisation que la sciure...
    Le seau m'a coûté 1 euros, la chaise, c'est de la récup' et les copeaux me sont vendus par 100 litres par la scierie du coin (je n'ai acheté qu'un sac pour le moment il y a deux ans, mais je vis seul dans cette maison).

    Bref, je ne reviendrai pas en arrière : économie d'eau (et puis sur le plan éthique, caguer dans de l'eau potable alors que tant de personnes n'y ont pas accès), facilité d'utilisation, de mise en place (je ne suis pas plombier, c'est tellement plus simple à installer !).
    Je dépose des copeaux à chaque utilisation (c'est essentiel) et n'ai aucun problème d'odeur ou de mouches ! Au contraire, l'odeur des copeaux est agréable.

    Certes, c'est un objet qui a quelques défauts : obligation d'avoir un endroit pour déposer le contenu notamment.

  16. #15
    jean281

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    je comprends pas cette mode de toilette sèche, dans les toilettes normale tout fini en fosse septique, donc dégradé par des bactéries et rejeté dans la nature sous forme de nitrate qui seront utilisé par les plantes, donc les toilettes normales sont écologique, qu'apporte de plus les toilettes sèches ?

  17. #16
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour,

    plusieurs avantages :

    1. les toilettes classiques utilisent de l'eau potable (traitements lourds). Problème éthique autant donc que technique
    2. je ne vois pas en quoi les fosses (dont de récents reportages ont dénoncé les abus et le non respect des normes d'hygiène d'ailleurs) sont écolo ?
    3. techniquement, la pose de toilettes sèches est bien plus aisée
    4. le cout !!! Rien de comparable avec une fosse...

  18. #17
    jean281

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par Bucephale30530 Voir le message
    Bonjour,

    plusieurs avantages :

    1. les toilettes classiques utilisent de l'eau potable (traitements lourds). Problème éthique autant donc que technique
    2. je ne vois pas en quoi les fosses (dont de récents reportages ont dénoncé les abus et le non respect des normes d'hygiène d'ailleurs) sont écolo ?
    3. techniquement, la pose de toilettes sèches est bien plus aisée
    4. le cout !!! Rien de comparable avec une fosse...
    les fosses c'est écolo puisque les déchets sont dégradé par les bactéries et transformé en nitrate utilisé par les plantes, il n'y a rien de polluant dans les fosses si on n'y met pas du javel bien sur
    économie d'eau ? mais vous utilisez des copeaux, faut bien les acheter les copeaux, et puis les copeaux c'est du bois, donc pour faire des copeaux faut couper des arbres, écolo ?
    le cout ? là je suis d'accord mais les toilettes sèche demande plus de manutention pour l'entretien contrairement aux toilettes normale

  19. #18
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Alors...

    Les copeaux viennent des scieries, ils existeraient même s'il n'y avait pas d'utilisateur de toilette sèches... Le coût des copeaux (certains ne les paient pas d'ailleurs) est ridicule par rapport à celui de l'eau traitée. Une variante serait l'utilisation d'eau de pluie, mais ça demande des connaissances en plomberie, c'est pourquoi je n'ai pas choisi cette option...

    L'eau consommée dans les toilettes me semble inutile. Et n'oublions pas qu'en amont, elle est traitée pour être potable... Je crois me souvenir que 60 millions de consommateurs (ou que choisir ?) a rédigé une étude il y a quelques mois sur les fosses... Ecolo ? Vous seriez surpris...

    Techniquement, et c'est un atout à mes yeux aussi important que l'argument écologique, l'installation est simplissime (quelques minutes) ! La manutention n'est pas un vrai problème... Surtout comparée aux gains précédemment énoncés...

    Après, je ne force personne. Je réagissais quant aux problèmes soulevés dans ce post...

  20. #19
    jean281

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    la fosse est écologique dans le sens ou on n'y met pas de produit chimique
    après c'est vrai qu'on pourrait utiliser l'eau de pluie pour les toilettes, ça doit pas être difficile à faire

  21. #20
    arbanais83

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par jean281 Voir le message
    la fosse est écologique dans le sens ou on n'y met pas de produit chimique
    après c'est vrai qu'on pourrait utiliser l'eau de pluie pour les toilettes, ça doit pas être difficile à faire
    Ou l'eau de forage et on sera en cycle fermé court.

  22. #21
    jean281

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    le problème est que c'est pas l'eau qui est chère, c'est les taxes,;donc je suis pas sur que d'utiliser l'eau de pluie ou tout autre système soit très rentable, les taxes faudra quand même les payer sur l'eau potable utilisé
    Dernière modification par jean281 ; 06/01/2018 à 10h03.

  23. #22
    f6bes

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par jean281 Voir le message
    le problème est que c'est pas l'eau qui est chère, c'est les taxes,;donc je suis pas sur que d'utiliser l'eau de pluie ou tout autre système soit très rentable, les taxes faudra quand même les payer sur l'eau potable utilisé
    Bsr à toi,
    Il est dit que sur la PART des eaux du WC il n'est pas OBLIGATOIRE d'utiiser de l'au taxée !
    C'est assez clair.
    Bien sur pour les autres usages de l'eau traitée i n'y aura pas "dispatition" des taxes.
    On en est bien conscient et c'est PAS le débat de la présencte discussion !

    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  24. #23
    VGBIO

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    bonjour,

    j'ai l'expérience totalement inverse à celle de la 1ère personne! je suis totalement satisfaite du clivus, et je le recommande à tous les gens qui veulent faire des économies d'eau et qui ont un sous sol, car le clivus s'installe en sous sol.

    Aucun problème de mouches ou moucherons depuis plus de 5 ans et demi! il suffit de remuer les matières toutes les semaines environ et d'ajouter un peu de sciure dans le bac du sous sol, donc, entretien minimum, soit environ 5 minutes par semaine! tous les mois, je vidange les lixiviats et soit je les utilise en engrais, soit je les laisse se vidanger dans le jardin, dans un coin.

    Bien sûr que si l'on arrête l'extracteur d'air, qui sert aussi à assécher les matières, il y aurait des odeurs, mais je ne l'arrête jamais, et je ne consomme pour toute la maison et l'ensemble des appareils électriques, que 40€ d'électricité par mois, donc, très minime la part de l'extracteur d'air, qu'il faut absolument laisser tourner TOUT LE TEMPS! bien sûr!
    l'avantage de cet extracteur est qu'il n'y a absolument jamais aucune odeur dans les toilettes!

    je recommande donc vivement l'installation du clivus pour les gens qui, comme moi, n'ont pas envie de s'occuper de leurs toilettes sèches! mais veulent faire un geste pour la planète!… en plus, le compost, on ne le vide qu'au bout de 10-15 ans! c'est très cool donc!

  25. #24
    Mac Harthur

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonsoir VGBIO,
    Ne seriez vous pas une représentante de Clivus Multrum par hasard ?

    5 minutes par semaines... idyllique ! mais bien sur, le temps de se préparer les gants la sciure et de se dépêtrer avec les feuilles de PQ qui s'accrochent à la fourche...1/4 minimum avec de l'entrainement...

    Je lis : "je vidange les lixiviats et soit je les utilise en engrais, soit je les laisse se vidanger dans le jardin, dans un coin"

    C'est cool, top et fun mais pas très sérieux, il est pourtant indiqué sur le site clivus :
    Les eaux usées doivent être évacuées régulièrement et éliminées de manière adéquate (pas d'évacuation directe dans l'environnement).

    en plus, le compost, on ne le vide qu'au bout de 10-15 ans!
    c'est marqué où ? la sciure + excréments pendant 15 ans...les toilettes sont vraiment très peu utilisées !!

    Sur leur site on peu encore lire : Faible consommation électrique (l'électricité n'est pas nécessaire si aucun ventilateur n'est utilisé)
    Est ce du foutage de gueule, de la malhonnêteté ou tout simplement de l'étourderie ?

    Enfin voilà votre commentaire me laisse songeur ...

  26. #25
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par Mac Harthur Voir le message
    Enfin voilà votre commentaire me laisse songeur ...
    Moi aussi !!

  27. #26
    wizz

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Citation Envoyé par Bucephale30530 Voir le message
    Alors...

    Les copeaux viennent des scieries, ils existeraient même s'il n'y avait pas d'utilisateur de toilette sèches... Le coût des copeaux (certains ne les paient pas d'ailleurs) est ridicule par rapport à celui de l'eau traitée. Une variante serait l'utilisation d'eau de pluie, mais ça demande des connaissances en plomberie, c'est pourquoi je n'ai pas choisi cette option...

    L'eau consommée dans les toilettes me semble inutile. Et n'oublions pas qu'en amont, elle est traitée pour être potable... Je crois me souvenir que 60 millions de consommateurs (ou que choisir ?) a rédigé une étude il y a quelques mois sur les fosses... Ecolo ? Vous seriez surpris...

    Techniquement, et c'est un atout à mes yeux aussi important que l'argument écologique, l'installation est simplissime (quelques minutes) ! La manutention n'est pas un vrai problème... Surtout comparée aux gains précédemment énoncés...

    Après, je ne force personne. Je réagissais quant aux problèmes soulevés dans ce post...
    avec de la sciure dont on ne savait que faire avec, on fait des meubles, des panneaux de particules

    puis vient la mode écolo, avec les énergies renouvelables, avec la biomasse, alors yaka granulés avec la sciure dont on ne savait que faire avec

    maintenant, les toilettes sèches, avec de la sciure....

    à un moment donné, n'y aurait il pas de risque de téléscopage sur cette ressource?


    sinon, pour ce qui est de l'eau à usage WC...
    les gens font ce qu'ils veulent, mais moi, je me lave les mains après la commission, consomme de l'eau ajoutée de savon parfumée qui pourrait aller directement dans les égouts....ou pas!
    http://www.castorama.fr/images/produ..._671901_01.jpg
    i_671901_01.jpg

  28. #27
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonjour et bon week-end,

    personnellement, je n'utilise pas de sciure mais des copeaux (plus pratiques)... Et puis, il me semble plus intéressant d'utiliser la sciure et autre dérivatifs pour ce type d'utilisation que pour fabriquer des panneaux...

  29. #28
    wizz

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    et pour fabriquer ces panneaux, dont la présence est partout, on fait comment?
    du bois massif?


    juste un exemple: tu as surement chez toi une cuisine équipée, avec le plan de travail. A 99% sûr, c'est du panneau de particule, bien moins cher que le bois massif


    idem aussi pour les meubles de cuisine, ou de la salle de bain, les placards...
    les gens veulent bien mettre le prix dans une table en bois massif (et encore!). Ça se voit, ça met en valeur. Mais surement pas pour le meuble sous lavabo de la salle de bain....

  30. #29
    Bucephale30530

    Re : Mon expérience avec les toilettes sèches Clivus Multrum

    Bonsoir,

    loupé ! Aucun panneau de particules chez moi... En outre ,le sapin est moins coûteux que les panneaux...

Discussions similaires

  1. Toilettes Sèches
    Par Daive dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 80
    Dernier message: 09/01/2011, 19h28
  2. toilettes sèches
    Par tirichine dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/03/2010, 17h29
  3. toilettes sèches
    Par trollécolo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/03/2010, 22h59
  4. toilettes sèches
    Par ankks dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/04/2007, 14h24