Bonjour.

Un peu de contexte d'abord.
Je travaille dans une ONG au Panama sur le projet de nettoyage d'une île (Taboga) qui connait actuellement un grave problème de traitement des déchets. Actuellement tous les déchets des touristes et des habitants sont entassés dans une décharge sauvage située dans une zone protégée pour sa biodiversité. Nous allons mettre en place sur l'île un système de gestion durable en séparant organiques (qui seront compostés), recyclables et non recyclables.
Les déchets non recyclables seront stockés dans un centre de stockage temporaire couvert et seront évacués environ tous les trois mois. Environ 4 tonnes de déchets non recyclables sont produits chaque semaine donc jusqu'à 50 tonnes de déchets pourraient être stockés sur le site. Une dalle imperméable légèrement inclinée permettra de récupérer le lixiviat produit.
Mon problème est le suivant : je dois choisir un filtre pour traiter ce lixiviat et je n'arrive pas trouver la documentation nécessaire pour faire mon choix. Je sais que le débit est un facteur important cependant il est ici assez compliqué à évaluer.

Voici les caractéristiques polluantes d'un lixiviat classique :
• Haut DQO et DBO5, et décompensation dans la relation DQO/DBO5 (signal de l'existence d'une fraction importante non biodégradable).
• Haut concentration d'azote, fondamentalement en forme d'ammonium (NH4+).
• Haut salinité et conductivité (90%) dérivées de la présence de Cl-.
• Hautes concentrations de composés organiques halogénées (AOX).
• Présence d'inhibiteurs: Principalement des traces d'un grand nombre des métaux lourdes.
• Quantités élevées de détergents, sels dissous, et agents incrustantes (fer, calcium, et magnésium).
• Ph très bas et phosphore déficient.

On m'a suggéré qu'un filtre à charbon actif serait suffisant pour mon problème. Cependant je ne trouve pas de filtre adapté à mon problème.
Voici ce que je pense avoir trouvé de mieux pour l'instant : http://www.directindustry.fr/prod/ka...9-2011988.html

Cependant le budget de l'ONG n'est pas infini.

J'ai aussi exploré la possibilité de mettre en place une filtration naturelle avec des roseaux. Mais je crains que l'installation soit compliqué à mettre en place. La solution doit être compacte et simple d'utilisation pour que les habitants de l'île puisse assurer le fonctionnement de la filtration.

Je fais donc appel à votre expertise pour m'aider à trouver un filtre adapté à mon problème.