Répondre à la discussion
Page 6 sur 7 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 187

Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?




  1. #151
    Aurelien (Avox)

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Est-ce bien raisonnable ?

    http://www.delaplanete.org/Rien-de-personnel.html

    (Cout en eau du kilo de viande )

    @+
    Effectivement, cette question mérite aussi de s'y attarder d'un peu plus près.

    Selon certaines sources, 30 000 personnes meurent chaque jour, actuellement de manque d'eau potable de part le monde. Malgré les promesses des institutions aussi bien publiques que privées, ce problème n'a guère évolué depuis maintenant une vingtaine d'années.

    Il est clair que la diminution de consommation de viande améliorerait toute sorte de problèmes environnementaux et sanitaire, dont une meilleure gestion de l'eau potable.
    Mais cela ne peut s'inscrire comme démarche unique en faveur d'un développement soutenable. Il ne s'agit que d'une approche d'un problème complexe.

    Cependant, certains pensent que le végétarisme sera non plus un choix, mais une obligation pour nombre d'humains dans un avenir plus ou moins proche.

    Alors, autant prévoir et agir en toute conscience...

    D'autant plus que Martine Balandraux-Olivet, médecin, nutritionniste, et actuelle invitée de Futura Sciences recommande vivement ce mode d'alimentation.

    -----


  2. Publicité
  3. #152
    camaron

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Aurelien (Avox) Voir le message

    D'autant plus que Martine Balandraux-Olivet, médecin, nutritionniste, et actuelle invitée de Futura Sciences recommande vivement ce mode d'alimentation.
    Relis attentivement ta source ou propose ta formulation à l'interessée parceque ce n'est pas ce qu'elle a dit.

    L'aliementation est aussi une question de culture et celà n'est pas une annecdote dans notre existence.

  4. #153
    Aurelien (Avox)

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Bien sûr que si c'est ce qu'elle dit:

    Citation Envoyé par Martine Balandraux-Olivet, médecin, nutritionniste
    préconisant plutôt à ceux qui le souhaitent, d'être ou devenir végétarien (avec consommation de laitages, oeufs, voire poissons pour certains) ce qui ne pose pas le moindre problème de santé bien au contraire.

  5. #154
    invité576543
    Invité

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Aurelien (Avox) Voir le message
    Bien sûr que si c'est ce qu'elle dit:
    L'art et la manière de la citation tronquée pour défendre ce qu'on a envie de défendre.

    On sait lire, [quot=Aurélien]il faudrait peut-être éviter de prendre les intervenants pour des imbéciles[/q].

    Cordialement,

  6. #155
    Aurelien (Avox)

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par mmy
    L'art et la manière de la citation tronquée pour défendre ce qu'on a envie de défendre.

    On sait lire, [quot=Aurélien]il faudrait peut-être éviter de prendre les intervenants pour des imbéciles[/q].

    Cordialement,
    Bonjour Mmy,

    Il n'y a aucune citation tronquée, mais plutôt une interprétation tronquée de ma citation. Madame Balandraux-Olivet reconnnaît que le végétarisme ne pose aucun problème de santé, et est même bénéfique pour la santé. J'en conclus qu'elle recommande vivement ce régime à ceux qui le souhaitent. Il n'y a aucun tronquage de l'information et tu peux d'ailleurs lui demander confirmation.

    Je pense qu'aller vers le végétarisme (diminution de la consommation de viande pour les occidentaux) va aussi de pair avec l'établissement d'une agriculture plus raisonnable à l'échelle de la planète.

    Maintenant les considérations psychologiques liées à cela ne participent pas de ce forum, mais plus du forum psychologie, où l'on peut discuter par exemple des changement d'habitudes alimentaires en rapport à la psychologie sociale:

    Lewin, "Group decision and social change", Readings in social psychology, 1947
    ou encore:
    The Problem of Changing Food Habits Report of the Committee on Food Habits (1941-1943) texte

  7. #156
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Concernant ce chiffre d'utilisation d'eau en élevage, de un il est largement surestimé ; il suppose que les animaux d'élevage soient tous nourris au grain et à l'ensilage de maïs irrigué.

    - Le maïs peut aussi pousser sans être immergé ; certe, il se vend moins bien, mais bon...
    - l'usage de grain et du soja peut être très largement réduit, et l'il l'est dans de nombreuses exploitations qui privilégient d'autres alimlents ( tourteaux, drèches etc...etc... ).
    - Les jachères et autres paturages ne comptent pas pour rien en élevage, et ne sont pas irriguées.

    Je rechercherais le calcul du chiffre en détail à l'ocassion.


    En tout cas, détail amusant : dans les régions souffrant de sécheresse, l'élevage est la bouée de sauvetage.

  8. #157
    Aurelien (Avox)

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Ryuujin
    En tout cas, détail amusant : dans les régions souffrant de sécheresse, l'élevage est la bouée de sauvetage.
    Cela n'a rien d'amusant

    Nous parlons ici de la surproduction occidentale et de son modèle agricole qui pose problème.

  9. Publicité
  10. #158
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    tu n'aimes pas l'ironie ? Moi si.
    Je trouve pour le moins amusant que l'élevage puisse être un bulldozer destructeur dans les mains de certains, un outil de recyclage dans les mains d'autre, et une bouée de sauvetage pour les plus défavorisés.

    Cela devrait vous inciter à réfléchir sur l'intérêt d'une technique, d'une méthode en elle même.

  11. #159
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    tu n'aimes pas l'ironie ? Moi si.
    Je trouve pour le moins amusant que l'élevage puisse être un bulldozer destructeur dans les mains de certains, un outil de recyclage dans les mains d'autre, et une bouée de sauvetage pour les plus défavorisés.
    Cela devrait vous inciter à réfléchir sur l'intérêt d'une technique, d'une méthode en elle même.

    Salut,
    L'ironie tient-elle dans le fait que tu fasses une comparaison ( tronquée et partiellement fausse) entre des choses qui ne sont pas comparables ?
    Enfin, c'est de toute façon innutile et ça n'apporte rien au débat.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  12. #160
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    non, ce n'est pas une "comparaison tronquée entre des choses pas comparables" ( ce qui fait d'ailleurs peu de sens ).

    C'est un simple constat : la filière devient ce qu'on en fait ; les rapports de l'élevage à l'environnement dépendent du but qu'on lui fixe : quand certains blâment l'élevage, c'est qu'ils ont loupé une nuance.

    Ce n'est d'ailleurs pas valable uniquement pour l'élevage ; on pourrait en dire autant de la culture du maïs par exemple.
    Le maïs pompe à eau ? ça dépend des rendements qu'on en attend.

  13. #161
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    non, ce n'est pas une "comparaison tronquée entre des choses pas comparables" ( ce qui fait d'ailleurs peu de sens ).

    .
    Salut,
    Les seul point communs sont les mots qui les désignent, rien n'est comparable entre eux. Entre l'élevage industriel, et l'élevage traditionel de survie, par exemple des Masaïs, il s'agit dans les deux cas d'élevage, mais c'est tout.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  14. #162
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Les seul point communs sont les mots qui les désignent, rien n'est comparable entre eux.
    Tu oublies le fait qu'il s'agisse d'élever des animaux, qu'on retrouve généralement les mêmes ( vaches, volaille, moutons... ) etc...etc...

    Bien sûr que si c'est comparable.
    C'est très différent ok, mais c'est bien pour cela que la comparaison est intéressante, et c'est bien le même secteur ( élevage ) décliné selon des contraintes différentes.
    C'est toujours des animaux, qui se reproduisent de la même façon, qui digèrent de la même façon, qui font du lait de la même façon...

  15. #163
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Salut,
    Heu, "digèrent de la même façon", ben déjà leur allimentation n'est pas la même, ni leur "confort" si tant est-il qu'on puisse parler de "confort" pour les élevages industriels...
    Enfin c'est un peu trop H.Sujet...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  16. #164
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Non, au contraire : l'élevage peut tout a fait s'inscrire dans le cadre d'une agriculture raisonnée et durable. C'est un des points important du sujet.

  17. #165
    camaron

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Aurelien (Avox) Voir le message

    Maintenant les considérations psychologiques liées à cela ne participent pas de ce forum, mais plus du forum psychologie, où l'on peut discuter par exemple des changement d'habitudes alimentaires en rapport à la psychologie sociale:
    Parler de nutrition sans dimension psychologique peut se faire si on parle des cochons ou des moutons. Exclure cette variable et la culture de l'alimentation humaine ne permet pas vraiment de parler du sujet de manière crédible.

    Si tu es convaincus que le végétarisme est un axe de développement durable en l'imposant à des populations entiere me parait bien éloigné d'une démarche de développement. Mais tu ne veux pas nous indiquer tes bases d'éducation, j'ai cependant l'impression qu'il y a quelques lacunes pour discuter avec autant de certitudes.

  18. #166
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  19. #167
    michel dhieux

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    bonsoir a tous:
    j ai tout lu et je reste PANTOIS. j ai meme l impression que je vais etre hors sujet et pourtant je reste sur le premier message de demostene.
    je suis un homme de souche paysanne, et j aime la terre ,et surtout les fleurs, j eleve meme des lombrics,et je suis rester sur la terra preta, parcequ il y a quelque chose de magique,par cette facon de s auto regenerer,pour moi il n y a pas que le charbon de bois...et je cherche encore tant pis pour le temps perdu:
    je vais faire un essai avec du charbon de bois et de la lave noire(pouzzolane), le tout broyé fin ,et je vais instaler des lis regale ( en juin de cette année hauteur 1.7 m et odeur ennivrante le soir, attire les sphinx de 6cm d envergure)
    arrosage eau de pluie melangé avec fumier de brebis
    et passé
    qui tente rien n a rien
    bonsoir michel

  20. #168
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    dommage que ce ne soit que du vent.

    toujours des affirmations...
    A quand les preuves ???

  21. #169
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    dommage que ce ne soit que du vent.

    toujours des affirmations...
    A quand les preuves ???
    Salut,
    Les preuves ? Demande à un agriculteur de faire une étude scientifiquement correcte...
    C'est plutot à toi de faire le contrôle, puisque tu es demandeur.. mais bien sûr on pourra toujours objectiver que c'est biaisé, puisque tu es partie prenante...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  22. #170
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par michel dhieux Voir le message
    bonsoir a tous:
    ...
    je vais faire un essai avec du charbon de bois et de la lave noire(pouzzolane), le tout broyé fin ,et je vais instaler des lis regale ( en juin de cette année hauteur 1.7 m et odeur ennivrante le soir, attire les sphinx de 6cm d envergure)
    arrosage eau de pluie melangé avec fumier de brebis
    et passé
    qui tente rien n a rien
    bonsoir michel
    Salut,
    Méfies-toi qu'il est possible que la lave que tu comptes employer ne contienne pas trop de métaux qui pouraient être toxiques pour tes lis, et que ton mélange ne retienne pas trop l'eau ( pourissement des cailleux)
    Pour ma part, j'ai dejà utilisé des mélanges très stables composés d'akadama et de lave broyée enrichi avec un bon lombricompost ( bio ! ) pour des bonsai, l'an prochain, je fais des essais avec le charbon de bois en plus d'autres mélanges ( 30% en volume de charbon de bois)
    Les seuls engrais que j'utilise sont du compost et parfois, quant il manque de l'azote, du fumier de cheval avec pailles bien décomposé, mais c'est à très petite échelle ( +- 40 arbres en pot à bonsai)
    Pour le reste de mon jardin, je n'ajoute rien depuis près de 5 ans excepté le compost produit par ce même jardin.
    @+
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  23. #171
    Listo

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Merci d'alimenter la reflexion, Démosthène , mais je voudrais faire quelques remarques sur les articles donnés en liens.
    Dans le premier, ObjectifBio, on trouve la phrase:
    Par ailleurs, Jean-Marc Jancovici a réalisé une étude démontrant que le bio pourrait nourrir toute la planète si les occidentaux diminuaient leur consommation de viande.
    Moi même j'aime bien citer les petits calculs que Jancovici fait sur son site.Ils situent des ordres de grandeur et sont un bon point de départ pour la réflexion...mais ils ne démontrent rien du tout!
    Lui même les qualifie de "calculs de coin de table", alors c'est un peu fort de les baptiser pompeusement "étude" laissant croire qu'il s'agit d'un article scientifique relu par des pairs ou d'un rapport officiel!
    Voici ce qu'il dit sur le bio( calculs intéressants mais " à la louche" ):http://www.manicore.com/documentation/manger_bio.html
    La conclusion est paradoxale: manger bio ne marcherait que si l'on réduit l'élevage or en bio on a besoin de beaucoup d'élevage pour produire de l'engrais ( Jancovici ne le prend pas en compte ).
    Autre remarque, lorsqu'on cite quelqu'un d'aussi controversé que le Dr Belpomme se serait bien de signaler que ses propos sont très loin du consensus actuel dans le monde médical.
    Bref, l'article ne me semble pas très regardant sur les sources pourvu qu'elles aillent dans le sens voulu.
    Pour le deuxième article, celui du WorldWatch il me semble qu'il y a un problème plus grave: on cherche délibérément à tromper les gens! Je ne crois pas qu'il soit possible à de déformer des propos à ce point sans le faire exprès.
    Voici ce que j'ai dit de cet article dans un autre fil ( désolé de me citer moi-même )
    En le lisant on se rend compte qu'il y a beaucoup de références mais qu'elles sont très floues et que rien ne permet de remonter facilement à la source. Quand on essaie, difficilement, de le faire on comprend vite pourquoi.L'auteur a utilisé la paire de ciseaux en virtuose pour donner à ses citations le sens qui l'arrange!

    Ex:l'étude Suisse qui aurait montré un rendement inférieur de "seulement" 21% (moi je trouve cela déjà énorme...) pour une exploitation bio .Ce lien en dit un peu plus ( et donne les références précises )http://www.ppi-far.org/ppiweb/bcrops.nsf/$webindex/CCAFDF6152A2CC3785256CBB007AA8 4F/$file/03-1p16.pdfIl s'agit en fait d'une moyenne entre trois cultures (blé, fourrage et pdt) mais celle qui a le plus grand intérêt économique, la pdt, a subi une chute de 38%...lorsqu'elle était cultivée! Car il est essentiel de dire que le fourrage a représenté 43% de la rotation!
    Autrement dit ces terres ont été cultivées prés de la moitié du temps pour faire du fourrage.Pas idéal pour nourrir la planète ( calories/ha ).
    En production totale on retombe sur des résultats du type de ceux de l'étude danoise;Tout était dans l'art de présenter la chose

    Le plus fort c'est tout de même de citer Pinstrup Anderson, laureat du world food prize parmi ceux qui vantent les résultats de l'agriculture bio. Il est le signataire du même appel que Borlaug pour une agriculture à haut rendement. C'est vrai qu'il est un promoteur de la lutte biologique et de la valorisation des engrais verts autant que possible, car c'est quelqu'un qui ne rejette rien par principe, mais surtout pas en abandonnant les engrais de synthèse! Selon lui le manque d'engrais de synthèse est justement un grave problème pour la population mais aussi l'environnement en Afrique. Je ne sais pas d'où sont tirés les travaux qu'on lui prête dans l'article mais c'est manifestement tronqué;Voici un rapport qu'il a signéhttp://www.ifpri.org/pubs/articles/2...strup02_01.pdf
    En conclusion il est aussi sceptique sur l'agriculture bio que sur l'agriculture intensive actuelle si elle n'est pas modifiée.
    Je me suis limité au début de l'article du WorldWatch car comme je l'ai dit l'auteur s'est débrouillé pour rendre fastidieuse toute vérification, mais cela montre suffisament à quoi on a affaire: de la désinformation.
    Par ailleurs, si tout ce qui est dit dans l'article était vrai ( même rendement avec moins d'intrants ), on se demanderait pourquoi les produits bio ne sont pas moins chers que les autres
    Dernière modification par Listo ; 13/12/2006 à 09h31.

  24. #172
    Listo

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Je vois que mes liens repris en copier coller ne fonctionnent pas.Il fonctionnent sur le fil" produits bio emballés en plastique et importés?"
    J'y cite aussi une étude danoise assez unique sur la conversion totale à l'agriculture bio qui serait plus à sa place dans cette discussion.Le Danemark a demandé une étude sur les conséquences de cette conversion. Conclusion du comité Bichel, dans le scénario de base:
    productions de blé et de porc divisées par trois, production de pomme de terre divisée par cinq.
    Voici l'étude ( partie 7.4.1, tableau 7.1.3):http://www2.mst.dk/common/Udgivramme...ndhold_eng.htm

    Une partie des pertes est due à une moindre protection phytosanitaire, mais l'essentiel est du au refus des engrais de synthèse qui oblige à réserver beaucoup de terres à l'élevage bovin.
    Le Danemark s'est tourné vers d'autres solutions( pas toutes idéales ) et a divisé par deux l'usage des pesticides en dix ans.

  25. #173
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    ...Une partie des pertes est due à une moindre protection phytosanitaire, mais l'essentiel est du au refus des engrais de synthèse qui oblige à réserver beaucoup de terres à l'élevage bovin.
    Le Danemark s'est tourné vers d'autres solutions( pas toutes idéales ) et a divisé par deux l'usage des pesticides en dix ans.
    Salut,

    C'est parce qu'on consomme trop de viande, entre autre, voir le lien :

    http://www.delaplanete.org/Rien-de-personnel.html

    Le Danemark n'est pas les EUA, mais la consommation de viande y est quant même élevée.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  26. #174
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    pb de lecture ?
    il était écrit :
    l'essentiel est du au refus des engrais de synthèse qui oblige à réserver beaucoup de terres à l'élevage bovin.
    Il n'est pas question là de la consommation de viande, mais du choix des agriculteurs concernant leur atelier bovin, du à un besoin d'amendements organiques.


    Enfin bon, j'imagine que tu es d'accord avec tout le reste du propos de Listo, puisque tu n'en réfutes rien ?

  27. #175
    Listo

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,

    C'est parce qu'on consomme trop de viande, entre autre, voir le lien :

    http://www.delaplanete.org/Rien-de-personnel.html

    Le Danemark n'est pas les EUA, mais la consommation de viande y est quant même élevée.
    @+
    Non,ce n'est pas la raison si je comprends bien cette étude.
    Pour des raisons de rotation et de production de fumier, on DOIT garder beaucoup de paturages et un cheptel bovin important. Sinon le rendement des autres cultures serait encore plus faible ( épuisement des sols ).
    C'est aussi ce qu'indiquait l'étude suisse citée de façon totalement tronquée par le WorldWatch; la production de fourrage représentait 43% de la rotation.
    D'où le paradoxe que je soulignais: en bio il faudrait à la fois élever plus de vaches et en élever moins?!?

    Par ailleurs, il y a un autre problème avec l'article Objectif bio que tu citais. J'ai parcouru le rapport abrégé de la FAO qui est cité sans y trouver trace des rendements bio extraordinaires que l'auteur prétend en avoir extrait.Je commence à penser qu'il est du même niveau que celui du WorldWatch, et ce n'est pas un compliment...
    Voici le rapport de la FAO il semble très intéressant et tout à fait en rapport avec le sujet de ce fil: http://www.fao.org/docrep/004/y3557f/y3557f00.htm

  28. #176
    Listo

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Je rectifie mon erreur.
    La citation donnée par objectif bio est bien dans le rapport, j'avais lu trop vite.
    Je maintiens mes réserves précédentes sur cet article, mais globalement il me semble plus honnète que celui du WorldWatch, au moins les citations sont vérifiables et pas tronquées.

  29. #177
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Non,ce n'est pas la raison si je comprends bien cette étude.
    Pour des raisons de rotation et de production de fumier, on DOIT garder beaucoup de paturages et un cheptel bovin important. Sinon le rendement des autres cultures serait encore plus faible ( épuisement des sols ).
    Salut,
    Etude longue et complexe qui meritera une lecture plus approfondie ! ( pas eu le temps de tout lire ! )
    Je n'arrive pas à comprendre cette "obligation" de garder plus de bétail, les ammendements organiques peuvent être obtenus d'autres façon, qu'ils n'ont sans doute pas envisagées ( BRF par exemple)
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  30. #178
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    les ammendements organiques peuvent être obtenus d'autres façon, qu'ils n'ont sans doute pas envisagées ( BRF par exemple)
    Et si t'as pas de forêt à tondre, tu fais comment ? tu importes du bois pour l'épandre ?!?

    La BRF, c'est intéressant à proximité d'une forêt, un peu encore à la limite dans un bocage.
    Mais aux Danemark, c'est une agriculture de plaine avec une tradition très ancienne ( moyen âge ) d'open field.
    http://www.britannica.com/eb/art-1084?articleTypeId=1

    En outre, je te rappelle que la BRF est une technique qui n'a pas pour vocation de remplacer les amendements organiques de l'élevage. Elle a été concu pour accompagner les lisiers de porcs, et recycler les résidus de la foresterie.

    Donc en gros : il faut qu'il y ait de la foresterie à coté ( c'est pas en abattant un arbre du jardin de temps en temps qu'on va trouver les 200 mètres cubes conseillés, de BRF par hectare ), et attention, pas n'importe quelle foresterie ! pas de résineux ( du moins, pas plus de 20% ).
    Faut-il te signaler que le Danemark exploite à 63,2% des conifères ?


    J'ai l'impression que tu surestime complètement l'utilisation de BRF.

  31. #179
    Démostène

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    Salut,
    Pour produire des boeufs, il faut des végétaux, non ?
    On sait que les rendements de passage du végétal à l'animal tournent autour des 10%, ce qui n'est pas terrible, avouons le.
    Pourquoi ne pas utiliser dirrectement les végétaux comme ammendement ? ( Même des végétaux de plaine donnent des composts, avec des rendements meilleurs qu'en passant par l'animal de boucherie.)

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  32. #180
    Ryuujin

    Re : Agriculture raisonnée et raisonnable et durable, envisageable ?

    On sait que les rendements de passage du végétal à l'animal tournent autour des 10%, ce qui n'est pas terrible, avouons le.
    Même pas crédible.
    Un porcelet Large White mâle gagne plus de 800g par jour en moyenne. Tu crois vraiment qu'il mange 8kg par jour ?!? La ration d'un porc à l'engraissement, c'est plutôt entre 2 et 3kg/jr...
    ( même au Canada où ils utilisent des races un peu moins productives que celles de l'étude de l'INRA en question, les résultats sont bien au delà de 10% , supérieurs à 30% même : http://www.cdpqinc.qc.ca/document/An...upe%202005.pdf ).

    Une vache Charolaise réformée gagne pendant l'engraissement en moyenne 1500 g/jr, et jusqu'à 2520g/j ( avec une ration spéciale, complémentée aux tourteaux de soja et lin ; http://www.inra.fr/internet/Produits...mont/rd972.htm ).
    Tu crois que ces vaches mangent jusqu'à 25kg par jour ?
    Non, 14...Pourtant ce sont des vaches de réforme, rien à voir avec les scores de porcelets, ou de veaux à viande...


    Autre point, également annexe : ce que les herbivores mangent, tu n'en mangerais pas les 3/4.

    Toi, tu ne peux pas t'alimenter sur une jachère. Et pourtant, des jachères, il en faut. Idem pour les paturages.

    Entre deux cultures, on peux en faire une troisième de légumineuses utile en élevage.

    Les tourteaux de colza, tournesol et cie très prisés en élevage ne sont pour nous que des déchets.
    Idem pour les drèches de brasserie, de sucrerie etc...etc...

    Evite donc les raisonnements simplistes. On y gagnera tous beaucoup.


    Maintenant, venons-en au fond :
    Pourquoi ne pas utiliser dirrectement les végétaux comme ammendement ? ( Même des végétaux de plaine donnent des composts, avec des rendements meilleurs qu'en passant par l'animal de boucherie.)
    Mais parcequ'on y perd ! Le principal intérêt de ces amendements ( et en fait, le rôle qui étermine les quantités apportées ) c'est l'apport en nutriment.

    Mais les végétaux ne sont pas que des nutriments. Ils sont constitués à au moins 70% de matière sèche de glucides, qui ne sont d'aucune utilité aux plantes des champs.
    Ces glucides sont par contre utilisés par les animaux qui en tirent de l'énergie, qu'ils stockent.


    L'élevage recycle ; il nous permet de récupérer une partie de cette énergie plutôt que de la balancer au champs, sachant que dans ce cas, on n'en récupèrera rien.


    Pour finir, l'idée du rendement de conversion "mauvais" qui poserait problème est complètement ridicule : les nutriments ne disparaissent pas.

    Les 70% de matière non assimilée par les animaux de boucherie, ce que tu crois être une perte, ça se retrouve dans leurs excréments, qui vont ensuite dans les champs.
    Ce ne sont donc pas des pertes ! Le rendement pourrait même être de 1%, cela n'y changerait rien !


    Donc ta remarque est vide de sens ; on se fiche de ce rendement : ses deux composantes sont utilisées.

Page 6 sur 7 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 7
    Dernier message: 19/04/2008, 10h45
  2. Concours polytech aprés 2 ans de fac...Envisageable?
    Par DarKSun dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/09/2007, 10h47
  3. Agriculture productiviste ou agriculture durable ?
    Par kapou123 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2007, 16h42
  4. MASS, est ce envisageable pour moi?
    Par taupinette18 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/08/2006, 14h05