Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Découverte historique : un algèbre dans le langage courant



  1. #1
    toulous1

    Découverte historique : un algèbre dans le langage courant


    ------

    Le langage courant a un algèbre, comme le langage math

    Bonjour, cette découverte permet l’utilisation du langage courant pour appréhender des phénomènes physiques et en exprimer des lois sous l’aspect d’équations. Cet algèbre a la même rigueur, la même exactitude et la même reproductibilité que l’algèbre math.

    Par ex. pour une loi physique, il permet de traduire son expression en langage math, en langage courant en faisant apparaître une nouvelle composante. Autrement dit : pour une même loi physique, l’expression math est incomplète ( quoiqu’exacte ) par rapport à l’expression ( ou la traduction ) en langage courant ( « formalisé » ). Ce qui s’explique a posteriori par le fait que le langage courant ait un niveau linguistique de plus, et ce niveau se retrouve par cette composante supplémentaire.

    Les conséquences sont historiques : le traitement opératoire par le langage devient une « science exacte » et se détache de la « poésie et littérature », donc remet en question la division académique sciences/lettres. Historique car conclue les travaux de Descartes. Historique car elle permet une évolution des lois physiques et donc des applications basés sur les maths ( par la composante supplémentaire ). Enfin, à terme elle remplacera le langage maths dans l’enseignement ( qui est quand même complémentaire ).

    Cependant, il y a un hic : dès le collège, je voulais faire de la science mais pas de maths. J’ai donc séché les cours, travaillé pour financé sept années d’études et de recherches en biblio, en fac ( hors cursus ), acheté des livres, etc. Bref ; chercheur indépendant malgré lui. Ben oui ; cursus atypique et à contre courant pour une découverte qui l’ait autant.

    Maintenant, la difficulté est que cette découverte est culturellement difficile à admettre pour vous, que je n’ai pas de diplôme pour la faire valoir et qu’à chaque fois que je l’utilise pour un résultat ( en entreprise ) ; ce résultat ( spectaculaire il est vrai ) est récupéré ( subtilisé ) car je ne peux pas la revendiquer. Donc, j’hésite à dévoiler cette découverte, car publier n’est pas une protection et après, elle pourrait être récupérée « légitimement » par les « spécialistes » diplômés.

    Cette découverte est vraie, authentique, la théorie béton et rassemble des pans entiers de divers domaines en un ensemble très simplifié, la méthode est au point ( perfectible ), testée et approuvée avec résultats éloquents à chaque utilisation, résolvant de très anciens paradoxes au passage, entre autres.

    Je me tourne vers vous pour savoir que faire s’il vous plaît ? Où publier, comment ? Sur quel site, à quelles conditions ? Je débarque dans les sciences. Je voudrais en obtenir un salaire raisonnable, une équivalence diplôme, ou statut qui me permette de pratiquer la recherche.

    Merci d’avance,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Bonjour,
    Pour l'instant, ce que vous dîtes n'a aucun intérêt scientifique. Vous faîtes beaucoup d'affirmations mais vous ne justifiez rien.

    Si vous voulez que les gens s'i'ntéressent à votre prétendue découverte historique, vous devez prouver son intérêt.

    Qu'apporte de plus votre approche par rapport à l'approche habituelle ?
    À quoi ça sert ? Quelles sont les principes de base ? Quelles sont les limites ?

    Si vous vous contentez de dire "j'ai un truc formidable à dire mais je ne vais pas le dire parce qu'on pourrait me le voler", on ne va pas avancer du tout.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    invite50625854

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Bonjour, je peux pas t'aider ou te renseigner pour te faire connaitre, un site internet devrait t'assurer la pérénité.
    Mais, juste pour info, connais tu la sémantique générale ?
    Parce ce que ça me parait assez difficile qu'un langage soit aussi structuré que les mathématiques.

    En tout cas bonne continuation.

  5. #4
    aNyFuTuRe-

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Connaissez vous l'Oulipo ?
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    toulous1

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Rebonjour, merci pour les réponses. Je peux quand même être prudent ; suis-je déjà sur le bon forum par rapport à l'ampleur de la découverte ? D'autre part, oui, la sémantique, je sais exactement ce que c'est et c'est en relation avec cette découverte ; la définition actuelle "officielle" est trop complexe et se perd. La question sur les maths est pertinente, mais sa structure est plus limitée, donc la manipulation plus simple et l'algèbre seulement plus "visible". Cet algèbre lionguistique est plus difficile, plus long, moins évident cependant plus un langage est évolué, plus il apporte cette contrepartie.

    Ne me demandez pas de donner sans que je puisse recevoir, s'il vous plaît ? Je n'en ai, hélàs, plus les moyens. A bientôt,

  8. #6
    Gwyddon

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Bonsoir,

    En attendant ça ne vous dirait pas de respecter les autres en écrivant correctement ? Algèbre est un mot féminin, et que dire de "lionguistique" pour linguistique

    Bon sinon

    Cependant, il y a un hic : dès le collège, je voulais faire de la science mais pas de maths. J’ai donc séché les cours, travaillé pour financé sept années d’études et de recherches en biblio, en fac ( hors cursus ), acheté des livres, etc. Bref ; chercheur indépendant malgré lui. Ben oui ; cursus atypique et à contre courant pour une découverte qui l’ait autant.
    J'appelle ça de l'absence d'humilité et de recul, pour être poli, mais bon on n'est pas à ça près...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    Médiat

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Citation Envoyé par toulous1 Voir le message
    Donc, j’hésite à dévoiler cette découverte, car publier n’est pas une protection et après, elle pourrait être récupérée « légitimement » par les « spécialistes » diplômés.
    Une enveloppe Soleau transmise à l'INPI coute 15€, pour un beaucoup moins cher, vous vous envoyez une lettre recommandée que vous n'ouvrez pas. Ces deux méthodes garantissant votre propriété intellectuelle, je ne doute pas qu'avant la fin de la semaine vous allez nous dévoiler cette "découverte historique".
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  11. #8
    Mumyo

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Mais cet algèbre existe déjà...

    C'est l'algèbre de Boole.

    Il permet aux automates de fonctionner sans aléas ...

    Quand aux paradoxes....Ils me semble qu'ils n'ont pas besoin d'un algèbre pour être résolu.

    à moins que tu ai un exemple de "paradoxe" sans solution à proposer...


    Cordialement,
    Mumyo
    Libre l'électron, toujours là où on ne l'attend pas, du coup tout se tient...

  12. #9
    Mumyo

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    le traitement opératoire par le langage devient une « science exacte » et se détache de la « poésie et littérature », donc remet en question la division académique sciences/lettres. Historique car conclue les travaux de Descartes. Historique car elle permet une évolution des lois physiques et donc des applications basés sur les maths ( par la composante supplémentaire ). Enfin, à terme elle remplacera le langage maths dans l’enseignement ( qui est quand même
    Il faut beaucoup plus qu'un langage pour faire une science.

    Si le traitement opératoire par le langage devient une science et se détache de la poésie et de la littérature, alors il ne remet pas en question la division académique science/lettres.

    Et là j'utilise la simple logique du bon sens pour mettre en évidence une contradiction logique dans vos affirmations.

    Cordialement,
    Mumyo
    Libre l'électron, toujours là où on ne l'attend pas, du coup tout se tient...

  13. #10
    bardamu

    Re : Découverte historique : un algèbre dans le langage courant

    Citation Envoyé par toulous1 Voir le message
    (...)
    Je me tourne vers vous pour savoir que faire s’il vous plaît ? Où publier, comment ? Sur quel site, à quelles conditions ? Je débarque dans les sciences. Je voudrais en obtenir un salaire raisonnable, une équivalence diplôme, ou statut qui me permette de pratiquer la recherche.

    Merci d’avance,
    Bonjour,
    généralement, recherche salariée = doctorat, => (validation des acquis de l'expérience (VAE) => reprise d'un cursus => thèse => doctorat => recherche de post-doc => recherche de poste fixe ) <=> quelques années d'effort.

    Message de modération
    Futura-sciences traite avant tout des connaissances à peu près établies et pas des théories prétendant à une révolution scientifique (cf art. 6 de la Charte).
    Comme de toute manière tu ne sembles pas prêt à exposer tes idées, je ne vois guère l'intérêt de poursuivre.
    Discussion fermée.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

Discussions similaires

  1. Problème dans une fonction en Langage C
    Par lui dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/05/2007, 23h25
  2. Lecture dans un fichier texte en Langage C
    Par lui dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/04/2007, 11h04
  3. rand dans langage c
    Par merak dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/03/2006, 19h33
  4. découverte historique.....apparemment !!!
    Par elmahir7 dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 30/03/2005, 21h13