Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

La science, l'éthique et le politique



  1. #1
    d10g3n

    La science, l'éthique et le politique


    ------

    Pensez vous que l'on puisse sérieusement débattre sur des problèmes d'éthique dans les sciences sans avoir le droit d'aborder les questions politiques, économiques et religieuses?

    Cette question est une question générale, elle n'est pas qu'une remarque sur les règles de Futura-Science

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    shokin

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Salut, d10g3n,

    tout dépend de la question posée, de sa précision et surtout de son but (si c'est uniquement pour imposer son opinion, c'est déjà hors charte).

    Ta question générale en appelle d'autres :

    Est-ce que la politique est une science ? peut-on parler de "sciences politiques" ? Peut-être pouvons-nous parler de politique si celle-ci est objet d'étude (sociologique, ethnlogique, anthropologique, etc.) et non outil d'étude.

    Les religions risquent d'avoir encore plus de difficultés, car se basant sur la foi non sur la raison. A mon avis, nous ne devons pas mélanger foi et raison, ce que font beaucoup de personnes.

    Tout ce qui est lié à la politique ou au religion va aller au devant de difficultés pour se faire une place sur le forum FUTURA SCIENCES.

    En tous les cas, nous pouvons parler d'éthique, celle-ci n'étant pas censée dépendre de la politique ou de la religion (contrairement à la morale).

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  4. #3
    julie7

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Bonsoir,

    Je cite le message précédent ''En tous les cas, nous pouvons parler d'éthique, celle-ci n'étant pas censée dépendre de la politique ou de la religion (contrairement à la morale).''


    Je me permets de remonter le sujet car je me pose exactement la même question celui qui a ouvert la discussion . Je comprends que les modérateurs veuillent centrer la thématique pour éviter les sujets vagues, non sens et ''les discussions de comptoir'' en évitant de mettre justice, politique et religion dans ce forum sur l'éthique des sciences.
    Mais en même temps depuis que j'ai découvert l'éthique (découverte récente), on me l'a toujours défini comme pluridisciplinaire. Alors je ne comprends pas qu'on n'ai pas le droit d'aborder le juridique, la religion...ici quand on parle d'éthique. C'est juste une question, pas une revendication.
    Est-ce seulement pour éviter les débordements ? ou vous avez une autre représentation de l'éthique que celle que j'ai perçue et qu'on m'a enseignée ?

    Autre argument : pourquoi si l'éthique n'est pas lié la religion, à la justice, le comité national d'éthique comprend, 5 (nombre à vérifier) familles religieuses, des personnalités juridiques, ... ? Donc est bien pluridisciplinaire


    Et concernant l'éthique dans le cadre des sciences (donc plus ds le sujet de FS): on a bien fait des lois de bioéthique .

    Les comités d'éthique hospitaliers sont eux mêmes pluridisciplinaires. Et la médecine est bien une science

    Merci pour vos réponses
    Dernière modification par julie7 ; 03/07/2012 à 01h49.

  5. #4
    julie7

    Re : La science, l'éthique et le politique

    J'ai mal noté Comité Consultatif National d'Ethique
    J'ai oublié de noté consultatif ^^

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    shokin

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Quand j'avais écrit mon message précédent de cette discussion, je n'étais pas modérateur.

    Même si l'éthique est liée à divers domaines, certains ne sont pas traités sur ce forum, tels que la politique, la religion, l'économie, l'ésotérisme, les théories du complot. Si vous voulez discuter de ces domaines, vous pourrez trouver d'autres forums sur le web.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  8. #6
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    L'éthique est un terme moral en soi. Donc pratiquer l'éthique c'est pratiquer une forme précise de morale. Après il est bienvenu et académique de dire en effet que la science ne discute d'éthique qu'avec elle même. Ce que tout le monde sait être faux.
    Création du giec et autres académies des sciences. Sans parler de la relation privilégiée entre les acteurs économiques et la formation scientifique. Dire cela ce n'est pas cracher sur la science. Assumer cela c'est aussi assumer un continuum idéologique existant entre la pensée scientifique et le monde moderne.

    Jetez un oeil au cv de nick bostrom. Celebre pour son argument de la simulation. Ce type concrètement officie essentiellement en droit avec un role de formateur. porteur d'un message douteux : le transhumanisme.

    Il faut que la science fasse un nettoyage de printemps.
    Dernière modification par fridirick ; 06/07/2012 à 14h23.

  9. Publicité
  10. #7
    Ryuujin

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Création du giec et autres académies des sciences.
    Le GIEC n'est pas un organisme scientifique. C'est un organisme qui comprends une composante scientifique, et lorsqu'on en parle sur ce forum, c'est seulement du produit de cette composante qu'on est sensé parler.
    Idem : où est le problème avec la création d'académies des sciences ? On est sensé parler de travaux scientifique : on ne parlera donc que ce ce qu'elles produisent.


    Il faut que la science fasse un nettoyage de printemps.
    Boarf, on est pas des billes non plus : ces trucs là, on les voit venir à des kilomètres.

  11. #8
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Je vais changer de méthode en prenant le temps de préciser que vous dites vrai concernant le giec.

    Prenons le problème à l'envers. Qu'est ce qui fait que l'éthique en science n'est pas missible à la démocratie ?

  12. #9
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Qu'est ce qui fait que l'éthique en science n'est pas missible à la démocratie ?
    Pourquoi ne le serait-elle pas?

  13. #10
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Pourquoi ne le serait-elle pas?
    Si je réponds à votre question je réponds moi meme à la question que je vous pose.

    Vous avez réellement l'impression que la manière dont vous avez construit collectivement le succès higgs est transposable en un système politique compatible avec la démocratie ?

  14. #11
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Alors d'une part je ne m'inclue absolument pas dans le "vous" ( c'est pas du tout mon domaine de compétences! mais alors pas du tout!) d'autre part...une découverte scientifique ne se vote pas à la majorité. C'est seulement son application éventuelle au quotidien de chacun qui peut se voter. Donc encore une fois je ne comprends pas.

  15. #12
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Alors d'une part je ne m'inclue absolument pas dans le "vous" ( c'est pas du tout mon domaine de compétences! mais alors pas du tout!) d'autre part...une découverte scientifique ne se vote pas à la majorité. C'est seulement son application éventuelle au quotidien de chacun qui peut se voter. Donc encore une fois je ne comprends pas.
    Pourtant tu donnes un des éléments clefs. On ne vote pas. Ce mode de fonctionnement n'est pas du tout compatible avec la démocratie.

  16. Publicité
  17. #13
    invite6754323456711
    Invité

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par fridirick Voir le message
    Pourtant tu donnes un des éléments clefs. On ne vote pas. Ce mode de fonctionnement n'est pas du tout compatible avec la démocratie.
    Quand est-il de l'ignorance ? "Où l'ignorance est la béatitude, Il est fou d'être sage" de Thomas Gray. Elle prend le pouvoir décisionnel ou est-ce déjà le cas dans bon nombre de domaine ou la rhétorique s'impose ?

    Patrick

  18. #14
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par fridirick Voir le message
    Pourtant tu donnes un des éléments clefs. On ne vote pas. Ce mode de fonctionnement n'est pas du tout compatible avec la démocratie.
    Je ne vois pas bien ce que vous prétendez faire voter?

  19. #15
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Je ne vois pas bien ce que vous prétendez faire voter?
    ^^

    Si la science avait un système politique. Elle ne ferait rien voter. Ce serait un état qui agirait par décret.

  20. #16
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Foin des considérations générales. Vous avez cité la découverte du Higgs, et bien que je n'y connaisse fichtre rien, poursuivons cet exemple. Dans ce cas précis, que vouliez-vous mettre au vote?

  21. #17
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Foin des considérations générales. Vous avez cité la découverte du Higgs, et bien que je n'y connaisse fichtre rien, poursuivons cet exemple. Dans ce cas précis, que vouliez-vous mettre au vote?
    hum interessant. Je comprends notre problème de communication. excusez moi d'etre direct. Vous pensez peut etre que je souhaite intégrer de la démocratie dans la science ? Pas du tout. La science de manière generale se debrouille très bien avec sa propre méthodologie lol. Je souhaitais juste montrer que l'éthique scientifique n'est pas missible à la société actuelle ou à la politique telle qu'on l'entend à notre époque. Ce n'est pas quelque chose à souhaiter d'ailleurs. D'où sa soumission à la politique et sa neutralité. Mais ce rapport va devoir évoluer d'une quelconque manière parce que son discours est nécessaire à la prospérité de l'espèce. Ceci tant qu'il n'est pas emprunt d'une quelconque éthique. Si la science est éthique elle est de fait morale et sa morale n'est pas compatible à notre fonctionnement moral.

    Ici je m'oppose au propos entendu science sans conscience n'est que ruine pour l'ame. On ne demande pas à la science meme vu de dehors d'avoir une ame. On ne demande meme pas à la science d'avoir du sens.
    Dernière modification par fridirick ; 09/07/2012 à 00h43.

  22. #18
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par fridirick Voir le message
    hum interessant. Je comprends notre problème de communication. excusez moi d'etre direct.
    Mais non vous avez fort bien fait, je n'avais effectivement pas du tout compris. Là c'est beaucoup plus clair.
    Et je précise même que pour moi la notion d'éthique scientifique n'a pas grand sens ; ce sont les individus qui ont une éthique, pas "la science". D'ailleurs vous êtes d'accord avec ça, apparemment ;
    On ne demande pas à la science meme vu de dehors d'avoir une ame.
    A partir de là, chercher à démontrer qu'elle n'est pas miscible dans la société actuelle n'a pas grand intérêt, non?

  23. Publicité
  24. #19
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Mais non vous avez fort bien fait, je n'avais effectivement pas du tout compris. Là c'est beaucoup plus clair.
    Et je précise même que pour moi la notion d'éthique scientifique n'a pas grand sens ; ce sont les individus qui ont une éthique, pas "la science". D'ailleurs vous êtes d'accord avec ça, apparemment ;
    A partir de là, chercher à démontrer qu'elle n'est pas miscible dans la société actuelle n'a pas grand intérêt, non?
    Tout le monde n'en est pas convaincu. Dont beaucoup de gens qui n'aiment pas la science ou qui en font un objet politique.

    Je pense que la science doit pouvoir donner un avis sur ce genre de questions. "Peut on de nos jours nourrir tous les habitants de cette planète ?".

  25. #20
    shokin

    Re : La science, l'éthique et le politique

    "démocratie", "politique", je crois que l'on peut discuter de l'éthique des sciences sans y mêler la politique et la démocratie. Quant au Boson de Higgs, il me semble hors-sujet.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  26. #21
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par fridirick Voir le message

    Je pense que la science doit pouvoir donner un avis sur ce genre de questions. "Peut on de nos jours nourrir tous les habitants de cette planète ?".
    Oui, certainement. Mais où est l'éthique dans cette question?

  27. #22
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Quant au Boson de Higgs, il me semble hors-sujet.
    C'était juste pour donner un exemple de situation concrète ( une application pratique si tu préfères ) mais maintenant que j'ai compris ce qu'il voulait dire, ça n'a plus d'intérêt, c'est vrai.

  28. #23
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Oui, certainement. Mais où est l'éthique dans cette question?
    ^^

    Il y a des réponses simples que la science pourrait donner. Savoir comment fonctionne la gravité c'est bien. Savoir qu'on a de quoi nourrir toute la planète ca on ne le dit pas. On trouve plus important de donner son avis sur la bioéthique. Qui ets une question bien plus complexe.

  29. #24
    fridirick

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Oui, certainement. Mais où est l'éthique dans cette question?
    ^^

    justement y'en a pas.

  30. Publicité
  31. #25
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La science, l'éthique et le politique

    Citation Envoyé par fridirick Voir le message
    ^^

    justement y'en a pas.
    Et si vous disiez carrément les choses? Parce que là j'ai un peu l'impression que vous tournez autour du pot...

Discussions similaires

  1. Science et Politique
    Par Ledescat dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 36
    Dernier message: 20/12/2012, 13h49