Affichage des résultats du sondage: Politique et Science sont-ils à considérer indépendemment?

Votants
39. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui

    18 46,15%
  • Non

    21 53,85%
Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

Science et Politique




  1. #1
    Ledescat

    Science et Politique

    Bonjour tout le monde;
    Après m'être baladé sur ce forum, je tenais à poser une question:
    Pensez-vous que la science peut et doit être indépendante de la politique?
    C'est pourquoi j'embraye de suite sur cette question: pourquoi le débat politique n'est-il pas toléré dans ce forum? (j'ai vu certains topics clos à cause de discussions politiques).
    Pour ma part, je pense qu'un bon politicien doit être avant tout un bon scientifique: observer nos sociétés, les analyser, établir une bonne modélisation de l'économie, et enfin appliquer ce qu'ils ont tiré de ces observations.
    Un bon scientifique se doit d'être engagé sur la scène politique.Je pense que la raison principale est l'éthique et la morale: faire de la science, c'est avant tout mieux connaître son monde et son entourage,nécéssitant un minimum de considérations politique.
    Cordialement.

    -----

    Cogito ergo sum.

  2. Publicité
  3. #2
    Rincevent

    Re : Science et Politique

    bonjour,

    Citation Envoyé par Ledescat Voir le message
    C'est pourquoi j'embraye de suite sur cette question: pourquoi le débat politique n'est-il pas toléré dans ce forum? (j'ai vu certains topics clos à cause de discussions politiques).
    pour une raison pragmatique qui est la même que celle pour laquelle est également interdit tout ce qui concerne la religion : seul un utopiste peut croire qu'une discussion liée à la politique ne va pas finir par dégénérer... je pense qu'on est tous d'accord que science et politique ne sont pas complètement séparables, mais malheureusement, lorsque le sujet est abordé, y'a toujours des gens incapables de discuter sainement qui finissent par intervenir et font tout partir de travers. C'est dommage, mais c'est comme ça et pas uniquement ici : on ne peut pas discuter de tout avec tout le monde.

    Pour la même raison, ce fil va rester sous surveillance : tes jugements sur ce que devrait être un politicien et un scientifique sont idéaux pour engendrer une discussion purement politique qui va finir en pugilat... tout

    Un bon scientifique se doit d'être engagé sur la scène politique.
    pas d'accord. L'être humain et la société n'ont jamais été "guidés" par la raison, ce n'est pas maintenant que cela va changer. Si certains scientifiques sont suffisamment motivés et optimistes pour croire qu'ils peuvent avoir une influence positive à l'échelle politique, j'en suis ravi. Mais perso, je ne pense pas qu'être scientifique ait la moindre utilité pour faire progresser la société d'un point de vue politique.

    Je pense que la raison principale est l'éthique et la morale: faire de la science, c'est avant tout mieux connaître son monde et son entourage,nécéssitant un minimum de considérations politique.
    je ne suis pas d'accord. Perso, si je suis intéressé par la physique (dans laquelle je bosse) et par la science en général, c'est au contraire à une échelle à laquelle l'être humain n'a pas plus d'importance qu'un caillou. La science ne se limite pas à la technique, et il y a des "principes" et des "choses" qui me semblent bien plus importantes et intéressantes que ce qui peut être utile à ce petit mammifère fragile bien si sûr de lui...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  4. #3
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    D'accord, je respecte entièrement tes opinions, peut-être mes engagements politiques et ma passion de la science m'aveuglent quant à un lien trop étroit entre ces deux derniers.
    Mon but n'était pas d'engager un débat politique, mais seulement de confronter des opinions comme la tienne et la mienne.
    Toujours est-il que si ce topic venait à être clos, je comprendrais, vu les arguments que tu as avancé quant à la modération d'un forum trop politisé.
    Cordialement, .
    Cogito ergo sum.


  5. #4
    Phil Entropie

    Re : Science et Politique

    Bonjour,

    Mon message est un peu raccoleur, mais je pense ne pas empiéter sur les plates-bandes de FS. Ma proposition pourrait même vous arranger .

    Mon association propose un site de débat sur les sujets "science société". Ledescat, ce site répondra peut-être davantage à tes attentes. Encore une fois, loin de moi l'idée de critiquer FS. C'est un forum unique et indispensable. De ce fait, j'y viens régulièrement. Et je pense que nos approches sont complémentaires.

    Parler science et politique est aussi un exercice périlleux, comme le souligne justement Rincevent, qui nécessite, selon moi, une expérimentation en milieu confiné (un petit site avec un nombre de sujets restreint) plutôt qu'en plein air (un gros forum où chacun peut lancer le sujet de son choix)...

    Pour les amateurs et les curieux, voyez le lien attaché à mon profil.

    Cordialement

  6. #5
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Mmm, super site, tu réponds justement à mes attentes. Comme je l'ai dit précedement, je m'intéresse beaucoup à la politique, tout en poursuivant mes études dans la science, et j'aime rapprocher ces deux sujets.
    Merci.

    NB: ton site et FS sont plutôt complémentaires à mon avis, donc pas d'histoire d'empiéter
    Cogito ergo sum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    cible

    Re : Science et Politique

    Bonjour,

    voici un sujet très intéressant.

    Je pense que dans une société utopique, la politique, la science et la religion ne devrait pas etre confronté. Mais cette socièté n'existe pas et la confrontation est inévitable.

    Par exemple : "le clonage (reproductif)". scientifiquement c'est extrement intéressant. Mais comme il existe des personnes qui pourraient détourné ces techniques(je pense là a une secte en particulier et a ce que certains scientifiques allemand voullaient faire pendant la 2° guerre mondiale), le politique sous la pression du religieux a du légiférer sur le sujet.

    bref la plupart des pays on interdit ces recherches pour les mêmes raison que les fil politique sont supprimé ici : il y a toujours des C... pour foutre la M....

    Cible

  9. #7
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Oui,je suis d'accord avec toi.Il faut rapprocher la science de la politique dans la mesure où l'on n'empiète pas sur les acquis ,des droits de l'homme notamment.Prétexter avancer dans la médecine avec les méthodes de la seconde guerre mondiale chez les allemands est intolérable; et pourtant c'est bel et bien une colaboration scientifiques/Etat.
    Tu soulèves ici un gros bémol à ce dont je pensais sur le rapprochement inévitable science/politique!
    Cogito ergo sum.

  10. Publicité
  11. #8
    Cécile

    Re : Science et Politique

    Si l'on regarde un peu l'histoire des sciences, on s'aperçoit qu'à d'autres époques, les scientifiques ont été beaucoup plus impliqués dans la politique. En mal (Fritz Haber et la guerre chimique en 14) et en bien.
    Un des exemples que je préfère est celui de Paul Langevin : excellent scientifique s'intéressant à plein de domaines différents (magnétisme, gaz ionisés, mouvement brownien, etc.), il est l'un des premiers à comprendre l'importance de la théorie de la relativité, et il soutient fortement Einstein (à une époque, pourtant, où l'antigermanisme et l'antisémitisme étaient puissants en France). C'est un théoricien, mais il invente néanmoins le Sonar pendant la guerre de 14-18. Il se bat pour la paix, pour les mutins de la mer noire, contre le fascisme et le nazisme, devient président de la Ligue des droits de l'Homme, etc. Sans compter son rôle dans les Conseils Solvay.
    Bref, il montre qu'on peut être un grand scientifique, un grand vulgarisateur, un grand enseignant, et aussi un citoyen engagé en politique.

  12. #9
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    et un criminel...
    Quelle désillusion!
    Cogito ergo sum.

  13. #10
    Ryuujin

    Re : Science et Politique

    A mon humble avis, non, science et politique ne peuvent être considérés séparément, parcequ'il faut bien que la science vive de quelque chose, et qu'elle produise quelque chose en retour.

    Ceci dit, dans l'absolu, ils le devraient, car les impératifs et considérations politiques sont des parasites en science.
    Cf Lyssenko : de la "science politisée", c'est déjà plus de la science.

    Non, les deux ne peuvent pas être considérés séparément, mais le scientifique lui quant il travaille doit faire abstraction de toute idéologie, de toute opinion, religieuse, politique etc...
    Donc pas de politique en science.

    Si un scientifique peut faire de la politique, cela doit être en tant qu'homme ! et pas en tant que scientifique, ce qui n'a aucun sens ; la science est par définition apolitique.
    A chaque fois que vous verrez quelqu'un s'engager politiquement en tant que scientifique, cela sera pour dire des anneries, car la science ne supporte pas le réductionnisme, et la politique ne supporte pas les argumentaires scientifique.

    En gros, un scientifique ne peut s'exprimer en tant que scientifique que dans un raisonnement, une démonstration la plus complète possible.
    Pas dans des conclusions lancées à la volées.


    La politique doit utiliser les produits de la science, et réguler ses applications ( qui elles relèvent de la technique, de l'industrie et cie ). Mais pas intervenir en science.

  14. #11
    JPL

    Re : Science et Politique

    Citation Envoyé par Ledescat Voir le message
    et un criminel...
    Quelle désillusion!
    Je ne comprend pas ta remarque.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #12
    doubleD

    Re : Science et Politique

    Oui mais rien que le choix de son domaine de travail (quand on a le choix ce qui est malheureusement trop rare) pour un scientifique relève d'un choix politique. J'en connais pas mal qui se sont éloignés de sujets "humains" par conviction personelle. Après je peux comprendre que l'on ne considère pas ça comme un choix politique mais je ne partage pas cet avis. Refuser un domaine en pensant que l'on ne veut pas rentrer dans tel ou tel système (de valorisation de sa recherche) est un choix politique.

  16. #13
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    JPL, c'était pour dire (en continuité du message précédent) que ces exemples historiques nombreux montrent qu'il est souvent difficile ,voire illsoire,de proposer une science au service de l'Etat dans le sens positif du terme.
    Cogito ergo sum.

  17. #14
    JPL

    Re : Science et Politique

    Ta remarque venant après un message parlant de Langevin était parfaitement équivoque.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  18. #15
    Ryuujin

    Re : Science et Politique

    Citation Envoyé par doubleD Voir le message
    Oui mais rien que le choix de son domaine de travail (quand on a le choix ce qui est malheureusement trop rare) pour un scientifique relève d'un choix politique. J'en connais pas mal qui se sont éloignés de sujets "humains" par conviction personelle. Après je peux comprendre que l'on ne considère pas ça comme un choix politique mais je ne partage pas cet avis. Refuser un domaine en pensant que l'on ne veut pas rentrer dans tel ou tel système (de valorisation de sa recherche) est un choix politique.
    Oui, mais par contre ce n'est pas un choix scientifique.

    L'orientation, c'est pas une science.

    De même pour les choix de sujets d'études ; la science c'est l'étude elle même, le choix du sujet peut être fait sur des critères politiques, personnels...
    On peut étudier sérieusement une technique d'analyse numérique, comme la rupture d'un spaghetti...

    Ceci dit, il y a de quoi creuser concernant la direction de la recherche : doit-elle être politique ?
    Il est certain qu'elle ne doit pas l'être entièrement, sinon des directions importantes seraient négligées, mais alors comment faire ?

  19. #16
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Equivoque dans quel sens JPL??
    "Criminel" évoquait évidemment des scientifiques ayant colaboré dans des régimes aussi sordides que le régime nazi.
    Cogito ergo sum.

  20. #17
    JPL

    Re : Science et Politique

    Ce n'était pas clair. Maintenant ça l'est. Fin du hors sujet.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  21. #18
    DomiM

    Re : Science et Politique

    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

    Mais conscience ne veut il pas dire avec la science ?

    La conscience politique serait donc une politique qui utilise la science.

    Il y a même une science politique.

    Alors dire que ça doit être séparé est un voeu pieux qui attend le miracle.
    Mesurer la masse de la situation permettrait de connaitre sa gravité :)

  22. #19
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Oui tout à fait.
    Cogito ergo sum.

  23. #20
    kNz

    Re : Science et Politique

    Citation Envoyé par DomiM Voir le message
    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

    Mais conscience ne veut il pas dire avec la science ?
    Euh non je ne crois pas.

    La conscience politique serait donc une politique qui utilise la science.

    Il y a même une science politique.

    Alors dire que ça doit être séparé est un voeu pieux qui attend le miracle.
    A mon avis ce topic ne sert à rien tant qu'on n'aura pas défini rigoureusement ce qu'est la science, un peu comme dans beaucoup de débats ici

  24. #21
    kNz

    Re : Science et Politique

    Citation Envoyé par kNz Voir le message
    Euh non je ne crois pas.
    Ah si de vieux pseudo-souvenirs de latin m'ont trahis
    Bref, désolé du double post.

  25. #22
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Je pense qu'on en a tous une idée plus ou moins intuitive quand même.
    Cogito ergo sum.

  26. #23
    raytoux

    Re : Science et Politique

    BONSOIR ? Le mot "science" a envahi toutes les activités ...et des professions...de sorte que ce qui a été dit repond que la "science" est indisociable de la "politique" sauf dans le propre des operations scientifiques qui eux répondent aux finalités des recherches...L'histoire des sciences montre plusieurs arréts ou la liaison est commune et peut étre legitime ...!?

  27. #24
    JPL

    Re : Science et Politique

    Je présente mes excuses à Ryuujin : ma souris ayant glissé sur un mauvais bouton je lui ai
    effacé son dernier message. Désolé.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #25
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Halte à la censure
    Cogito ergo sum.

  29. #26
    Ryuujin

    Re : Science et Politique

    boh, c'est pas grave, pour ce qu'i y avait dedans...

    je disais juste qu'avoir une idée "intuitive" d'une chose c'est croire qu'on sait sans rien savoir.

    Il y a une floppée de mots "poubelles" comme ça qu'on utilise pour désigner un peu n'importe quoi, sans trop savoir précisément quoi, sans que ça soit la même chose d'une personne à l'autre etc...

    On devrait être capable de définir chaque mot qu'on utilise, et nos définitions devraient s'accorder ; c'est la base de toute discussion.

  30. #27
    theflyed

    Re : Science et Politique

    Bonsoir,
    personnellement je pense que la science et la politique de sont pas indépendant.
    je m'explique:
    je pense que c'est le gouvernement qui est en place qui choisie pour une trés grosse part les science qui doivent être développer.
    je vais prendre un exemple qui touche tout le monde"l'environnement" c'est bien l'état qui décide ou pas de dévelloper les nouveau carburant comme le bioétanole, car oui ce sont des science malgré les apparence.
    La politique à de gros moyen et l'argent et dans ce milieu le centre du monde malheuresement pour la science.

    Maintenant c'est qu'un avis donnermoi vos opignion

    theflyed

  31. #28
    Ryuujin

    Re : Science et Politique

    et il n'y a pas comme une confusion entre "science" et "technique" là ?

    La science vise l'acquisition de connaissances, la technique, de technologies.

    Que la politique décide d'orientations techniques, je peux le comprendre.

    D'orientations scientifiques, cela me parait plus discutable ; tout le budget à la science appliquée, notamment en mèdecine et cie, ça vous tente ?

  32. #29
    caribou.volant

    Re : Science et Politique

    Bonjour,
    j'espère ne pas heurter les esprits en proposant mon opinion, (qui il le faut, sera critiquer). Si je vais trop loin dans mon commentaires, alerter-moi.

    N'est-ce pas que la politique évolue en fonction des connaissances ? La politique s'adapte à la science autant que la science s'adapte à la politique : les 2 sont indissociables.
    Je dirai même que la politique est une "science" du point de vue de l'observation, de la méthodologie, de l'application = science politique.

    Ce n'est pas un désir de scientiser, mais selon moi, si on offrait l'opportunité à la science d'avoir une plus grande place au sein de la politique, on serait peut-être mieux adapté à notre condition humaine et ce, à plusieurs niveaux : l'environnement, l'économie, l'organisation sociale. La politique aussi repose sur des idées, qui sont des concepts et des théories.
    Appliquer une science et sa clarté ne ferait que rafraichir la politique. (Car que devient-elle aujourd'hui ?)


    Karine

  33. #30
    Ledescat

    Re : Science et Politique

    Oui, j'étais relativement du même avis que toi, mais néanmoins il faut rester prudent.Les dérives peuvent être très importantes. Au nom de la science, jusqu'où l'homme peut-il aller?Il ne faut pas oublier comment au nom de la médecine, les nazis ont commis des tortures inhumaines.
    Ceci dit, si la science est utilisée dans un but d'amélioration des conditions de vie, et de préservation de la planète, je pense que cette collaboration pourrait faire des miracles.


    J'ai entendu quelque chose il y a 2/3 jours qui m'a marqué,et je voulais vous en faire part, et savoir si vous pouviez m'en dire plus: durant la guerre froide, les pays foncièrement anti communistes refusaient l'enseignement de la théorie des ensembles, qui selon eux n'était qu'une pure et simple théorie communiste!
    Cogito ergo sum.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La science, l'éthique et le politique
    Par d10g3n dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 24
    Dernier message: 09/07/2012, 17h33