Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 61

Interprétation des rêves



  1. #1
    Dine137

    Question Interprétation des rêves


    ------

    Bonjour,
    je me demande si on peut interpreter un rêve. Par exemple, je reve souvent que je perds mes dents. Est-ce que ça a une signification particulière? Et est-ce que c'est la même si plusieures personnes font ce rêve (ou ce cauchemard plutot!) ?
    Merci de ne pas me conseiller d'aller chez le dentiste...

    -----
    Don de soi...

  2. Publicité
  3. #2
    Jiav

    Re : Interpretation des reves

    A ma connaissance seuls les courants psychanalytiques proposent des interprétations de rêve. Il y a un lien vers quelques textes dans ce fil :
    http://forums.futura-sciences.com/thread69888.html
    L'été vient.

  4. #3
    yoyo26

    Re : Interpretation des reves

    Bonjour

    J'espère que tu trouveras ton bonheur avec ça:

    fr.wikipedia.org/wiki/Rêve

  5. #4
    Psychose

    Re : Interpretation des reves

    Citation Envoyé par Dine137 Voir le message
    Bonjour,
    je me demande si on peut interpreter un rêve. Par exemple, je reve souvent que je perds mes dents. Est-ce que ça a une signification particulière? Et est-ce que c'est la même si plusieures personnes font ce rêve (ou ce cauchemard plutot!) ?
    Merci de ne pas me conseiller d'aller chez le dentiste...
    Si ça peut te rassurer, j'ai rêvé pendant un temps (deux ou trois ans) que je perdais mes chaussures... et mon rêve (cauchemar?) consistait à chercher mes chaussures. ça paraît bête, mais je me réveillais avec une sensation d'angoisse (pourtant on peut remplacer les chaussures, mais pas les dents). Puis, à un moment donné, je me suis rendue compte que je ne faisais plus ce rêve. Peut-être était-ce dû à un tracas ou quelque chose d'inconscient?
    Quand j'en ai parlé à ma mère (les rêves en question avaient cessé), elle m'a dit avoir fait le même rêve pdt une période mais qu'elle ne le faisait plus. Il serait intéressant d'analyser le cas plus en détail, mais puisque je n'en "souffre" plus, je ne pense pas que ce soit nécessaire.
    Essaie peut-être de réfléchir à ce qui pourrait causer ce rêve, à la symbolique des dents pour toi, à l'importance que tu leur accordes, ça cache peut-être quelque chose... ou ça ne cache peut-être rien Faut pas chercher à tout comprendre...
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  6. #5
    kneukneu

    Re : Interpretation des reves

    En tant que psychiatre, je peux t'affirmer que l'interprétation des rêves n'est pas du domaine de la science...comme dit plus haut, c'est du domaine de la psychanalyse, donc quasiment de la religion. Ou on y croit, ou on n'y croit pas. Aucune preuve expérimentale n'est jamais venu corroborer la théorie psychanalytique. Elle est par essence non vérifiable, donc non mesurable, non quantifiable...on pourrait même dire que le terme de théorie est inadapté (car une théorie peut se tester en laboratoire), et reléguer cela au rang des religions.
    Celestron C8N sur CG5 GOTO, meade ETX 70 AT, jumelles 20x80 Kepler sur pied Orion

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Jiav

    Re : Interpretation des reves

    Citation Envoyé par kneukneu Voir le message
    Elle est par essence non vérifiable
    Amha elle est non vérifié plutôt que non vérifiable
    L'été vient.

  9. Publicité
  10. #7
    Magouille

    Re : Interpretation des reves

    Bonjour,

    Vous avez dit, Kneukneu :
    « En tant que psychiatre, je peux t'affirmer que l'interprétation des rêves n'est pas du domaine de la science...comme dit plus haut, c'est du domaine de la psychanalyse, donc quasiment de la religion. Ou on y croit, ou on n'y croit pas. Aucune preuve expérimentale n'est jamais venu corroborer la théorie psychanalytique. Elle est par essence non vérifiable, donc non mesurable, non quantifiable...on pourrait même dire que le terme de théorie est inadapté (car une théorie peut se tester en laboratoire), et reléguer cela au rang des religions. »

    Pourriez-vous développer votre point de vue : La psychanalyse est-elle une religion, un ésotérisme ? Si elle existe, quelle est la frontière qui sépare la psychanalyse du domaine des religions ?

  11. #8
    kneukneu

    Re : Interpretation des reves

    Je pense que le point commun de la psychanalyse et de la religion est que tous 2 sont du domaine de la vérité révélée...de l'intuition...je ne condamne pas du tout la psychanalyse, j'essaye juste de mettre en garde: ne pas prendre pour argent comptant, ou ne pas prendre "pour parole d'évangile" tout ce qui est expliqué par la psychanalyse. Dans les 2 cas (religion et psychanalyse) on affirme sans démonstration rationnelle ni expériementale...
    Celestron C8N sur CG5 GOTO, meade ETX 70 AT, jumelles 20x80 Kepler sur pied Orion

  12. #9
    PsyTunisie

    Re : Interprétation des rêves

    voici une proposition d'interprétation des symboles:
    source: http://www.psychologie.org/reves/revestheme.htm

    Merci d'éviter de copier-coller des textes que l'on peut aller consulter par un simple clic.
    Clémentine pour la modération
    Dernière modification par (PSO)Clémentine ; 14/05/2007 à 22h37.

  13. #10
    PsyTunisie

    Re : Interprétation des rêves

    Le rêve et son interprétation en Psychanalyse

    Michel Haar

    voir ici

    J'ai supprimé le texte pour mettre le lien correspondant,
    Clémentine pour la modération
    Dernière modification par (PSO)Clémentine ; 14/05/2007 à 22h40.

  14. #11
    yoyo26

    Re : Interpretation des reves

    Citation Envoyé par kneukneu Voir le message
    Dans les 2 cas (religion et psychanalyse) on affirme sans démonstration rationnelle ni expériementale...
    Bonjour

    Je suis loin d'être un spécialiste en la question mais il me semble un peu osé de comparer psychanalyse et religion. Il n'est évidemment pas question de prendre pour "parole d'évangile" tout ce qui est dit en psychanalyse mais néanmoins, on arrive à des resultats grâce à ce procédé. Certes ça ne constitue pas une preuve en soit au sens purement scientifique du terme mais du moins, il doit bien y avoir un peu de vrai là dedans.
    Et puis la démarche de la psychanalyse est quand même, me semble-t-il à vocation "scientifique" puisse qu'elle cherche à comprendre le fonctionnement du cerveau humain, même s'il est effectivement très difficile d'obtenir la moindre preuve tant le sujet est vaste et délicat.
    De plus, (encore une fois je ne suis pas un spécialiste, corrige moi si je me trompe) il ne me semble pas qu'aucun ouvrage sérieux affirme quoi que se soit dans ce domaine. Tout ce que j'ai pu lire (en dilettante) sur le sujet m'a semblé être rédigé sous forme de propositions. On sent bien qu'on cherche à comprendre le cerveau humain, tout en sachant bien qu'on est très loin d'avoir tout compris. Mais il me semble que chercher à comprendre est déja à la base du comportement scientifique. Tous les scientifiques sont avant tout de grands curieux.

    En religion, rien de tout cela. On affirme sans aucune argumentation. Cela necessite une profession de foi. Tu y crois ou tu y crois pas, et c'est tout. Alors que la psychanalyse tente ( je ne dis pas qu'elle y arrive) au moins d'expliquer comment ça marche en avançant des arguments qu'elle accepte de discuter. Pas la religion. Discute avec un psy et un curé, tu verras la différence.

    Je pense que la plus fondamentale des différences entre psychanalyse et religion réside dans le fait que la religion assene péremptoirement des vérités dites premières alors qu'en psychanalyse, il est très clair qu'il n'y a pas de vérités premières et que chacun a Sa propre vérité, necessairement différente de celle du voisin. C'est ce qui fait qu'il est impossible d'obtenir la moindre preuve reproductible en labo, car chaque cas est un cas particulier.

    Je vous livre ici mes reflexions telles qu'elles me viennent. Il va sans dire que j'espère bien qu'il y en a parmi vous qui ne sont pas d'accord.

    Cordialement

  15. #12
    skydancer

    Re : Interprétation des rêves

    Bonjour,

    pour information, rever de perdre ses dents est un signe de manque de confiance en soi, tout comme rever de perdre ses cheveux... Tout dépend en fait de l'importance que tu accordes à tes dents.

  16. Publicité
  17. #13
    (PSO)Clémentine

    Re : Interprétation des rêves

    Etant donnée notre charte à tous, lue et approuvée,
    il est interdit de parler de religion, aussi nous laisserons de côté la définition d'une religion, pour se concentrer sur l'interprétation des rêves.
    Je rappelle également qu'il serait intéressant de donner des références et les sources de nos dires sans quoi, nous ne pouvons avancer qu'à coups d'opinions, ce qui est stérile.
    Merci,
    Clémentine pour la modération
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  18. #14
    AristoKrate

    Re : Interprétation des rêves

    Réponce d'un amateur pas trés éclairé :
    Pendant un moment il y avait une légende comme quoi rêver de perdre ses dents, cela voulait dire que l'on allait mourir (une prediction quoi).
    Aprés j'ai entendu une autre explication (venant de la psychanalyse, avec tout ce que cela implique) disant que perdre ses dents, c'est le signe que l'on ne "mord pas assez dans la vie". La thése ça serai, d'aprés ce dont je me rappel : Si un être humain ne se sert pas d'une de ses fonctions, celle-ci disparait avec le temps, c'est ce qui arriverai avec les dents ... Bref, j'y crois pas du tout, mais je partage ce que je sais ...

  19. #15
    Dine137

    Re : Interprétation des rêves

    Bonsoir
    Je vous rassure, je suis toujours vivante!
    Bon, d'après ce que je viens de lire, il y a 2 directions différentes: soit un rapport avec la mort, soit avec la masturbation... Euh...
    En tout cas, merci pour ces tentatives d'éclaircissement.
    Don de soi...

  20. #16
    romainpsycho

    Re : Interprétation des rêves

    Il faut savoir que des thèses scientifiques essaye d'expliquer le phénomène des rèves.

    Il s'agirait pour faire trés simplement d'une restructuration des souvenirs emmagasinés récents (trés visible chez l'enfant) , ce qui expliquerait que la nuit facilite la mémorisation !!

    Cependant plein de zone "d'hombre" existe sur le reve.. IL n'a pas été réfuté que les reves prémonitoires existent...

  21. #17
    Jiav

    Re : Interprétation des rêves

    Le nounours vert qui se cache dans ton dos n'a pas non plus été réfuté
    L'été vient.

  22. #18
    Résilient

    Re : Interprétation des rêves



    Plus sérieusement, ne pensez vous pas qu'on pourrait comparer le mécanisme du rêve à une défragmentation en informatique?
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot

  23. Publicité
  24. #19
    pseudoas

    Re : Interprétation des rêves

    Citation Envoyé par Résilient Voir le message
    Et cette analogie de la défragmentation et du rêve vous en pensez quoi?
    C'est vrai, Flostein a raison, je vois pas tellement le rapport!

  25. #20
    (PSO)Clémentine

    Re : Interprétation des rêves

    Etant donné la tournure "discussion de comptoir" que prenait ce fil, j'use et j'abuse et de la modération en supprimant tous les messages inutiles.
    Je vous rappelle qu'il s'agit d'un forum scientifique, que la psychologie fait partie de ces disciplines scientifiques et que les opinions, impressions et expériences personnelles ne sont pas des arguments scientifiques. On s'en passera donc.
    Merci de vous recentrer sur le thème.
    Clémentine pour la modération


    La métaphore du cerveau comme ordinateur a effectivement été très en vogue. On en revient petit à petit, après un passage par la métaphore d'internet. Cependant, ce n'est pas très intéressant de savoir si oui ou non le processus de défragmentation est applicable ou pas aux rêves, à moins que vous n'ayez des références bibliographiques sérieuses.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?

  26. #21
    Jiav

    Re : Interprétation des rêves

    Deux nouveaux messages suprimés. Encore une fois merci d'éviter les hors sujets et/ou les commentaires qui n'apportent rien à la discussion et/ou les critiques de la modérations qui doivent se faire en privé.
    L'été vient.

  27. #22
    Psychose

    Re : Interprétation des rêves

    Citation Envoyé par Résilient Voir le message


    Plus sérieusement, ne pensez vous pas qu'on pourrait comparer le mécanisme du rêve à une défragmentation en informatique?
    L'analogie est intéressante. Cela permettrait donc de remettre en quelque sorte les idées en place.
    L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites (Camus)

  28. #23
    Jiav

    Re : Interprétation des rêves

    En fait, l'idée du défragmenteur est une façon de dire que le sommeil paradoxal est probablement lié à l'organisation de la mémoire, et oui il existe des scénarios où l'analogie est assez profonde. Toutefois, le lien qui est fait est avec le sommeil, et non avec le rêve. Le statut de celui-ci est encore moins clair: serait-il la simple "traduction consciente" des traces laissées par l'activité cérébrale au moment du sommeil, ou est-ce qu'il y a une identité directe entre rêve et activité cérébrale pendant le sommeil? Certains médicaments supriment totalement les rêves, alors qu'ils n'ont pas les effets nocifs d'une déprivation de sommeil. C'est un argument pour considérer les rêves comme un épiphénomène, mais qui peut garantir que les rêves sont réellement suprimés, plutôt qu'inaccessibles à la conscience post-réveil?
    L'été vient.

  29. #24
    Jiav

    Re : Interprétation des rêves

    création d'une nouvelle discussion à partir d'un message ici.
    L'été vient.

  30. Publicité
  31. #25
    pseudoas

    Re : Interprétation des rêves

    Citation Envoyé par Dine137 Voir le message
    Bonjour,
    je me demande si on peut interpreter un rêve. Par exemple, je reve souvent que je perds mes dents. Est-ce que ça a une signification particulière? Et est-ce que c'est la même si plusieures personnes font ce rêve (ou ce cauchemard plutot!) ?
    Merci de ne pas me conseiller d'aller chez le dentiste...
    Les dents servent à mordre et à manger, donc par déduction logique psychanalitique, on peut dire que perdre ses dents peut signifier que tu perds ton agressivité et ton appêtit.

  32. #26
    Dine137

    Re : Interprétation des rêves

    Salut!
    En fait, c'est plutot le contraire...
    J'ai réfléchi, et le lien avec la mort pourrait correspondre: la derniere fois que j'ai fait ce reve, c'était pendant une periode où, de part mon travail, j'ai été confrontée à plusieurs décès brutaux (accidents de la route), et j'ai été très affectée.
    A voir dans le futur si ça se confirme!

    Et ce que j'aimerais savoir, c'est si d'autres personnes ont fait le même type de rêves.
    Merci.
    Don de soi...

  33. #27
    Aneldo

    Re : Interprétation des rêves

    extrai de http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve
    Le rêve se donne à voir pour ce qu'il est. Par exemple, perdre des dents en rêve est un symbole freudien de masturbation. Pour Medard Boss, cela ne signifie rien d'autre que perdre des dents, et aucune instance psychique n'existerait dans l'intention de masquer cet état de fait.

  34. #28
    Aneldo

    Re : Interprétation des rêves

    et de http://www.psychologie.org/reves/revestheme.htm
    Chez une femme, si les dents sont avalées, cela peut désigner le désir d'avoir un enfant.

    Si les dents ne sont pas en bon état (gâtées ou tombantes), cela correspond au deuil, à la misère ou à une mort prochaine.

    Les rêves de perte de dents ou de dents arrachées, cassées signifieraient l'onanisme, ou encore ce dont on menace l'enfant qui se masturbe : la castration ou l'impuissance.

    Les rêves de perte de dents symbolisent aussi le passage de l'enfance à l'âge de raison, et aux responsabilités qui suivent la chute des dents de lait.
    Il faudrai que tu vois si les dents perdues sont belles ou gatées.
    De toutes ces interprétations, tu peux choisirs celle qui te va le mieux.

    Mais je ne vois pas en quoi un reve peut t'avertir d'un evenement futur. Par contre je comprend qu'il représente quelque chose d'un moment présent ou passé auquel tu pense (inconsciament) encore.

  35. #29
    haze bin

    Re : Interprétation des rêves

    On sent bien qu'on cherche à comprendre le cerveau humain, tout en sachant bien qu'on est très loin d'avoir tout compris.

    Je ne parlerai pas d'études sur le cerveau de la part de la psychanalyse, mais plus de la "psyché". Le souci reste le même, et c'est l'éternel débat entre psychanalyse et psychologie expérimentale. Toutefois, parfois "ça marche" comme tu dis, le souci reste qu'on n'est jamais sûr à 100 % que ce soit entièrement dû à la psychanalyse et pas autre chose (cela vaut pour d'autres thérapies d'ailleurs).
    Le problème est qu'aucune étude quantifiée, sur du long terme, avec des données observables et mesurables n'a été établi en psychologie (j'avais du moins lu ça dans L'illusion de la psychanalyse de Jacques Van Rillaer je ne sais pas si ces études ont eu lieu depuis, si oui, merci de m'en informer )

    Pour ce qui est des rêves prémonitoires, je pense que ça n'est pas parce qu'on n'a pas prouvé que ça existe que ça n'existe pas... Souci énorme: comment étudier selon un méthode rigoureuse la véracité de ces rêves ?

    Et Jiav, tu as quoi contre les nounours verts ?
    "Cet phraze contient quatre erreur"

  36. #30
    Kaps

    Re : Interpretation des reves

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    Bonjour

    Je suis loin d'être un spécialiste en la question mais il me semble un peu osé de comparer psychanalyse et religion.
    En fait notre ami a une tournure un peu 'provocatrice' au premier abord, mais je rejoins totalement son point de vue.

    Et particulierment sur un point, le rapport a la realite :

    Les mathématiques ne sont pas la realite, les mathematiques sont un modele de la realite, c'est a dire qu'il existe des ponts entre l'experience reelle et le modele qui permettent de le valider (le modele) et de l'utiliser. Parfois il est necessaire de le parfaire .. cf les nombres imaginaires.

    En psychanalise, le subconscient est presque un organe, le refoulement un mecanisme naturel : il ne s'agit pas d'un modele, mais bien d'une description de la realite, obtenue par revelation, intuition.

    On y adhere ou on y adhere pas ! On y croit ou on y croit pas..

    De meme, je ne banni pas la psychanalise, ni l'analyse transactionnelle, en fait si c'est ce que mon patient attend, si c'est de cette facon qu'il souhaite que je lui parle .. et bien, j'y vai !

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    Il n'est évidemment pas question de prendre pour "parole d'évangile" tout ce qui est dit en psychanalyse mais néanmoins, on arrive à des resultats grâce à ce procédé. Certes ça ne constitue pas une preuve en soit au sens purement scientifique du terme mais du moins, il doit bien y avoir un peu de vrai là dedans.
    Mais comparer qq chose a une religion, ne signifie pas que cela est faux ou inutile..

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    Et puis la démarche de la psychanalyse est quand même, me semble-t-il à vocation "scientifique" puisse qu'elle cherche à comprendre le fonctionnement du cerveau humain, même s'il est effectivement très difficile d'obtenir la moindre preuve tant le sujet est vaste et délicat.
    A vocation ? Donc en fait, a partir du moment ou tu cherches a comprendre quelque chose, tu as une demarche scientifique ?

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    De plus, (encore une fois je ne suis pas un spécialiste, corrige moi si je me trompe) il ne me semble pas qu'aucun ouvrage sérieux affirme quoi que se soit dans ce domaine. Tout ce que j'ai pu lire (en dilettante) sur le sujet m'a semblé être rédigé sous forme de propositions.
    Ahum, et tous les chercheurs en neurosciences et sciences cognitives (et autres encore) font trois tours dans leurs blouses : Si tout a fait, on peut affirmer quelques petites choses tres tres utiles ..

    (Mais de toute facon, la psychanalise ne s'interresse pas au cerveau..)

    Tu en veux des exemples ?

    - Plus une zone du cerveau travaille, plus elle va se developper
    (bref, plus tu vas travailler un exercice, un mouvement, un calcul, plus tu deviendras meilleure a la tache)

    - Ce sont les memes bases neurales qui interviennent dans l'accomplissement d'une tache que dans son analyse ou sa visualisation : si tu joues du piano, tu as une zone X qui s'active .. si tu t'imagines jouant la meme partition , c'est la meme zone qui s'active ..

    Juste cela c'est deja enorme .. (Sachant cela, a t on avis, pour corriger un comportement, vaut il mieux voir comment faire pour atteindre le resultat, ou voir comment arreter de mal faire ?)

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    On sent bien qu'on cherche à comprendre le cerveau humain, tout en sachant bien qu'on est très loin d'avoir tout compris. Mais il me semble que chercher à comprendre est déja à la base du comportement scientifique. Tous les scientifiques sont avant tout de grands curieux.
    Tous ?
    Ce que tu decris est peut etre suffisant, mais pas necessaire : avec curiosite nous avons etabli que la Terre etait plate .. scientifiquement ?

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    En religion, rien de tout cela. On affirme sans aucune argumentation. Cela necessite une profession de foi. Tu y crois ou tu y crois pas, et c'est tout. Alors que la psychanalyse tente ( je ne dis pas qu'elle y arrive) au moins d'expliquer comment ça marche en avançant des arguments qu'elle accepte de discuter. Pas la religion. Discute avec un psy et un curé, tu verras la différence.
    Je ne vois pas ou la psychanalise explique, elle est tres descriptive, tout comme la religion. Lorsqu'un psychanaliste te dit (cf emission 'on est pas que des parents de ce samedi) : 'Les gens complexes subissent leur complexe a cause du regard de la mere dans la plus petite enfance' - que demontre-t-il ? Qu'explique-t-il ? Soit, il apporte une raison a un symptome, mais une raison non demontree (et particulierement quand la personne en face n'a son complexe que depuis l'adolescence !)

    Citation Envoyé par yoyo26 Voir le message
    Je pense que la plus fondamentale des différences entre psychanalyse et religion réside dans le fait que la religion assene péremptoirement des vérités dites premières alors qu'en psychanalyse, il est très clair qu'il n'y a pas de vérités premières et que chacun a Sa propre vérité, necessairement différente de celle du voisin. C'est ce qui fait qu'il est impossible d'obtenir la moindre preuve reproductible en labo, car chaque cas est un cas particulier.
    Il est tres clair ? mmm ..
    Chacun sa verite ? En psychanalise ? Es tu sure de ne pas confondre ?
    De toute les branches de la psychologie, s'il y en a bien une qui est formatee .. c'est la psychanalise. mmm...

    Cela dit, si cela te convient : parfait !!
    Dernière modification par Kaps ; 03/07/2007 à 13h59. Motif: manque de parenthese et rajout

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la vision des rêves
    Par freudienne dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/11/2006, 18h42
  2. le role des reves
    Par Tesla dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 35
    Dernier message: 14/11/2004, 22h22