Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Essais thérapeutiques sur l'homme.



  1. #1
    Rhedae

    Essais thérapeutiques sur l'homme.


    ------

    Bonjour,

    Pour valider un medicament ou pour experimenter certains protocoles , la medecine fait appel a des volontaires humains pour ses recherches . Dans le sens ou ces cobayes volontaires sont souvent des etudiants desargentés , je me demande si la dimention economique qui les pousse a prendre de tels risques ne prime pas sur leurs idéaux . En definitive la science n'experimenterait pas sur des humains surtout pauvres pour valider les recherches ? Est ce que cela vous semble juste , ou ethique ?

    -----
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Bonjour,
    Effectivement quand il y a rétribution des "cobayes" ça peut poser des problèmes éthiques...

    Par contre dans la cas de pas mal de maladies, les tests sont faits sur des volontaires bénévoles qui sont atteints d'une maladie ou pathologie (ou aussi des volontaires bénévoles en bonne santé), qui sont prêts à prendre le risque de faire ces tests pour leur propre santé mais aussi celle des personnes qui pourront ensuite être soignées...
    Ce genre de test me semble poser moins de problèmes éthiques (même s'il y en a).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Invité

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Les cobayes ne sont pas toujours des "volontaires"...

    J'ai été consulter un psychiatre en simulant des troubles maniaco dépressifs (en vue d'une enquête)...
    Diagnostique: je ne mange pas assez de carottes et ne fait pas assez de sport!!!!

    remède: le médecin m'a fait signer une décharge et m'a remit une boite de médicaments qui n'étaient pas encore sur le marché...(j'ignore si c'est le cas aujourd'hui, mais cela ne change strictement rien)

    J'imagine sans peine qu'il a du les distribuer à droite et à gauche à des individus dont la capacité de juger n'était peut être pas celle qui convient pour une décision volontaire.

  5. #4
    kinette

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Hello,
    Waou ben dis donc...
    Dans le cadre psychiatrique, je pense qu'en effet il y a en plus des problèmes éthiques additionnels, car peut-on considérer que quelqu'un qui a des problèmes psychiatriques est toujours en état de décider au mieux de suivre un traitement ou non?



    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Rhedae

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    salut Kinette,

    Que ce soit dans ce cadre ou un cadre plus general, il n'y a pas d'obligation de soins, c'est a dire qu'on ne peut soigné quelqu'un contre sa volonté (en tout cas en France). C'est uniquement dans le cas ou le patient est jugé dangereu pour lui meme ou pour les autres qu'on peut l'hospitaliser d'office et lui administer un traitement sans son consentement, et dans le cas ou on estime que le patient n'est pas apte a avoir une volonté et un jugement cohérent . Sinon dans certain cas tres speciaux , comme les temoins de jehova qui refusent la transfusion sanguine , les medecins doivent faire appel au prefet avant d'agir , meme si la situation est urgente et que le patient perd beaucoups de sang il doivent avoir le feu vert des hautes autorités.

    L'histoire de quantat, me parrait bizarre . J'ai comme l'impresson que le medecin sest foutu de lui en lui prescrivant un placebo . Je me demande si on peut reelement tromper un medecin experimenté sur son etat psy . J'imagine mal un medecin prendre le risque d'administrer a des patients des medicaments non homologués et risquer la radiation de l'ordre des medecins , ce serait prendre un gros risque pour un benefice qui me semble pas vraiment a la hauteur , car quel interet de prescrir un medicament test, sans avoir un retour du patient ou sans avoir la possiblité de controler les effets du produit ?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  8. #6
    kinette

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Hello Rhedae,
    J'ai comme l'impresson que le medecin s'est foutu de lui en lui prescrivant un placebo
    Raaa, j'y avais pas pensé... mais oui c'est effectivement possible.

    J'imagine mal un medecin prendre le risque d'administrer a des patients des medicaments non homologués et risquer la radiation de l'ordre des medecins , ce serait prendre un gros risque pour un benefice qui me semble pas vraiment a la hauteur , car quel interet de prescrir un medicament test, sans avoir un retour du patient ou sans avoir la possiblité de controler les effets du produit ?
    Je suis entièrement d'accord avec toi... bref c'est bizarre.

    Il m'est déjà arrivé qu'un médecin me donne un traitement qui était non pas vraiment nouveau, mais le dispositif permettant sa prise était soit-disant amélioré: apparemment les labos pharmaceutiques leurs fournissent parfois des échantillons du produit gratuitement (c'était un produit contre l'athme, où le diffuseur avait une "chambre" au niveau de l'embout sensée améliorer la diffusion du produit). Mais ça n'a rien à voir avec un test de produit en cours d'évaluation...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  9. Publicité
  10. #7
    Rhedae

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Salut,

    Je devrai peut etre ouvrir un nouveau topic sur le marketing medical . Les medecins sont tres solicités par les industries du medicaments, qui par tous les moyens essaient de vendre leur molecules sencées etre meilleures que les concurentes, et hesitent pas à organiser des voyages gratuits pour les medecins par exemple, ou les "corrompre" en leur faisant divers cadaux .

    lls doivent absolument avoir un retour sur investissement car les recherches dans le domaine sont tres onéreuses, et parfois il sont pas tres regardant sur le moyens d'y parvenir a mon avis . Il n'y a cas voir le bureau de certain praticiens pour se poser des questions sur leur neutralité face aux marques! LA plupart du temps le bureau est remplis de gadjets divers et variés estampillés de marques. Si c'est vraiment extreme , moi je vous conseille de vous mefier ! Generalement les medecins sont au courrant des nouveaux produits qui sortent puisqu'ils sont abonnés a des revues medicales (en theorie ils devraient les lire) ou est indiqué les benefices et les inconvenients des produits nouveaux, donc theoriquement ils devraient pas avoir besoin de visiteurs medicaux qui sont a la solde d'une entreprise et dont l'argumentaire s'articule surtout autour des benefices du produit. Mais cela est tres theorique.

    Je me rappelle avoir eu par deux fois une longueur d'avance sur mon generaliste, il m'a proposé une molecule qui avait plus de 20 ans je crois , et lui ai demandé de me prescrir une autre plus recente et en theorie plus efficace en lui donnant le nom commercial. Il a accepté apres verification. Ensuite lors d'une nouvelle consultation je lui ai proposé de changer encore puisqu'une nouvelle molecule d'une marque concurente avait vu le jour et je fondai beaucoups d'espoir , puisqu'elle etait censé avoir beaucoups moins d'effets secondaires . Mon medecin est vraiment conciliant, il a verifié les effets du medicament sur son ordinateur, et m'a proposé le nouveau traitement (beaucoups plus cher d'ailleur mais remboursé). Apres a chaque fois je vennai , il disait: bon; qu'est ce que tu veux comme molecule aujourd'hui ?

    MAlheureusement la super molecule toute nouvelle sur le marché censé avoir moins d'effets secondaires avait des effets secondaires qui n'etaient indiqués nulle part . Des effets vraiment tres desagreables, et en en parlant avec d'autres personnes qui avaient la meme pathologie chronique que moi, on c'est appercu qu'on avait eu les meme symptomes , enfin beaucoups on rien eu, mais d'autres non . Mon medecin generaliste n'etant pas au courant de ses effets secondaires, il a eu du mal a changer immediatement mon traiment, il pensait que c'etait peut etre passagé , et ca vallait le coup de continuer . J'ai fini par changer de medecin en prenant un specialiste, en lui disant , j'en peu plus , je veu prendre mon ancien traitement svp, svp , help , sos ! Bon, vu ma detresse il m'a dit ok , mais il me disait on change pas de traitement comme on change de chaussette , faut etre serieu mon garcon ! Et lui non plus n'avai pas eu echo de ce genre d'effet, j'avai quand meme des symptomes parkinsoniens , impossible de me concentré , toujours enervé mais de facon bizarre, impossible de regarder un film ou la tv , j'avai touours envie de bouger ..bref vraiment la galere et en plus de medecins qui me croyaient pas , c'etait kafkaiens !...

    Comble de l'ironie , je suis contacté par mail par la société qui produisait la molecule miracle sencé avoir moins d'effet secondaire,(il m'ont trouvé grace a mon blog) et ils me proposaient meme de l'argent si je remplissai leur formulaire . Il disait que pour ameliorer leur produit il recceuillait des temoignages de personnes qui avaient ma maladie. Moi j'etai super content , je me suis dit je vais pouvoir leur dire que leur produit a des effets qu'il ont pas identifié lors de leurs tests ..Mais bon je voulai etre anonyme et ils ont refusé ma participation sous pretexte qu'ils avaient deja assez de monde .
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  11. #8
    Invité

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Je ne peux pas vous dire si c'était un placebo (j'ai jeté immédiatement la boite )
    Mais dans ce cas, pourquoi m'avoir fait signer une décharge ?

  12. #9
    Rhedae

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Salut ,

    En te faisant signer une décharge, il te suggerait que le produit etait tres actif . Dans les placebos , ce qui est important c'est que tu sois persuadé que le produit a une action, par exemple plus la pillule est de petite taille plus ca te suggere qu'il est concentré et donc actif. La couleur , le nom du produit, le pakeging de la boite, son pure suggestion . LA suggestion est un moyen tres classique de faire de la manipulation mentale ! T'a peut etre etait dupé en prennant ton psy pour un cretin !

    En plus je voi mal un medecin te faire signer une decharge si il fait un truc totalement illegal !! CA tient pas vraiment la route ... LA these du placebo me parrait plausible, et encore plus si il te fait signer une decharge ...
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  13. #10
    Invité

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Je précise que ce n'était pas mon psy... j'ai rendu visite à divers psy (-chiatres... -cothérapeutes...-cologues) pour mener une enquête...

    Je n'entre pas dans les détails, mais celui là était particulièrement... stupide! il m'a fait m'allonger, m'a passé une cassette d'auto hypnose me suggérant que mon cerveau allait quitter mon corps.... et ramenait les symptômes maniaco dépressif (simulés) à un manque de vitamines et de sport...

    Peut être était-ce un placebo après tout... c'était tout de même une plaquette avec emballage et tout le toutim...

    Mais puisque tu emploies le mot duper: dans les deux cas (placebo ou pas) ce type était indigne de la confiance nécessaire à l'exercice de sa fonction

  14. #11
    Rhedae

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Citation Envoyé par Le Figaro
    Depuis plusieurs années, Eli Lilly, le laboratoire d'Indianapolis, a constamment minimisé les risques d'obésité et de diabète liés au Zyprexa, un de ses médicaments vedettes
    (...)
    Mais le Zyprexa a déjà été prescrit à 20 millions de malades, et génère un chiffre d'affaires annuel de 4,2 milliards de dollars par an.
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2006...imulation.html

    PAs etonnant que les scientifiques constatent aussi un taux anormal de mortalité lié a un problème cardiaque chez les schizophrenes .

    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  15. #12
    actae

    Re : Essais thérapeutiques sur l'homme.

    Oui, ce n'est pas tellement la visite médicale qui est un problème, dans la relation labo pharma-médecins, ce sont surtout les études de ph.IV. Ce sont des études lancées après AMM, dont l'objet "scientifique" concerne les possibilités d'extension future de l'AMM, mais qui sont essentiellement des opérations de marketing -d'ailleurs, dans les labos, ce sont les services marketing qui s'en occupent, et non les services de recherche clinique.

    L'étude consiste à faire tester le produit, son utilisation, sa posologie selon diverses variables contrôlées. Naturellement, on la confie donc à des médecins hospitaliers qui dirigent un service dans lequel transitent des patients, sur lesquels on va pouvoir suivre dans le temps les effets des variables manipulées.
    Bien entendu, avec l'étude va un budget. Hé ! Il faut des moyens pour mener une étude. Alors la taille des budgets dépend bien entendu de la taille de l'étude, et la taille de l'étude confiée dépend bien entendu du degré d'"influence" du médecin-leader d'opinion choisi -et de sa fidélité à certains produits plutôt qu'à d'autres, cela va de soi.

    Aujourd'hui, c'est cela, à ma connaissance, la méthode la plus employée dans le marketing pharmaceutique -qui consiste, comme chacun sait, à s'attirer les bonnes grâces des leaders d'opinions les plus reconnus dans un domaine thérapeutique. Aujourd'hui, car le marketing pharmaceutique est relativement bien encadré désormais -en France, et à un degré moindre, en Europe. Mais c'est finalement récent, et c'est propre à l'Europe. Avant, c'était quand même plus sympa. Si vous avez un cardiologue dans votre entourage, branchez-le sur le lancement du Posicor, de Roche, il y a encore une dizaine d'années, ça devrait lui rappeler de bons souvenirs !

    Sinon, sur les essais thérapeutiques sur l'homme, il reste quand même cette incroyable affaire des Guinea Pig kids ! On n'en entend plus parler, si ?

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 25/04/2013, 15h38
  2. ESSAIS SUR m57,m27,M15
    Par pinx dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2007, 10h13
  3. Premiers essais cliniques prometteurs sur le lupus
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/11/2006, 11h37
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 31/07/2006, 00h27
  5. Innovations thérapeutiques :l'Alsace mise sur la médecine du futur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/03/2006, 06h04