Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

[astrophysique] Le compagnon du soleil



  1. #1
    Argyre

    [astrophysique] Le compagnon du soleil


    ------

    [note de la modération : nous rappelons aux lecteurs de ce fil que les propositions qui sont faites ici sont des jeux intellectuels amusants ; les auteurs ne croient pas une seconde à ce qu'ils proposent ]


    Le soleil a t-il une naine brune pour compagnon ?
    Selon Archibad Perlavu, astrophysicien ivoirien bien connu, le doute n'est plus permis. Une étude spectroscopique détaillée des données provenant de l'observation de l'étoile dénommée Alpha du Centaure a en effet mis en évidence l'existence d'une naine brune à plus de 100 milliards de kilomètres du soleil dans la région appelée "nuage de Oort", là où naissent les comètes.
    Cette étoile, invisible au télescope, serait en rotation autour du soleil avec une période de plusieurs milliers d'années.
    Cela fait très longtemps que l'hypothèse de l'existence d'un tel astre avait été faite par les astronomes. Les scientifiques avaient calculé qu'une telle présence était possible si l'étoile avait un diamètre inférieur à 100000 km et si elle était éloignée de plus de 100 milliards de km du soleil. Son diamètre apparent devait en effet être un peu inférieur à celui de Pluton, dont la taille est proche des limites de résolution des télescopes. Les années passant, les scientifiques ont oublié cette possibilité jusqu'à la découverte de Perlavu, alors qu'il étudiait la composition chimique d'Alpha du Centaure.
    Il a en effet observé une anomalie spectrométrique, c'est à dire la présence d'atomes et de molécules qui n'auraient pas dû être détecté et qui correspondent à ce qu'on appelle un spectre de type M qui est la signature des naines brunes. Cette observation n'a duré que quelques semaines, puis le spectre caractéristique d'Alpha du Centaure est réapparu. En analysant avec plus de précision ses données, il a finalement détecté un point à peine perceptible situé juste à côté de l'étoile et d'où provenait le spectre si particulier de type M. La lenteur relative des variations de position de ce point lumineux ne permettent qu'une seule hypothèse, il s'agit d'un objet du système solaire, en l'occurrence distant de plus de 100 milliards de kilomètres de notre soleil, mais tout de même 100 fois plus proche que l'étoile la plus proche.
    Il va sans dire que cette découverte révolutionne notre conception du système solaire, son origine et son évolution.

    -----
    Dernière modification par martini_bird ; 11/04/2006 à 22h53.

  2. #2
    abracadabra75

    Re : [astrophysique] Le compagnon du soleil

    Salut.
    un géant blond a une naine brune pour compagnon ?(je préférerais compagnonne et même compamignonne).

    Ben.... c'est normal.
    Il n'y a que dans le dictionnaire où 'réussite' vient avant 'travail'.

Discussions similaires

  1. SOS , qui connait un compagnon maçon et charpentier dans le 27, 28, 61 ou 78
    Par atqui dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/01/2007, 10h13
  2. aide sur VIEW COMPAGNON
    Par lappin dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/03/2006, 10h34
  3. Quand un pulsar plonge dans le disque gazeux de son étoile compagnon...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/03/2006, 15h43
  4. Patroclus et son compagnon Ménoetius : des troyens faits de glace d'eau ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/02/2006, 18h02
  5. Un pulsar cannibale est en train de dévorer son compagnon stellaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/09/2005, 13h03