Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

crise biologique



  1. #1
    dradra

    crise biologique

    Bonjour pourriez vous m'aidez
    j'aimerais en savoir plus sur la crise biologique permien trias
    c'est à dire comment était la biosphere avant la crise?
    quelles sont les espèces qui sont apparues aprés cette crise?
    Les indices géologique s'il y en a, de cette crise?
    Merci d'avance pour votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    dradra

    Re : crise biologique

    svp aidez moi

  4. #3
    judogirl

    Re : crise biologique

    Voilà qui devrait répondre à quelques une de tes questions et pour les autres il faudra que tu jongles entre les mots clés Permien et Trias
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_du_Permien

  5. #4
    dradra

    Re : crise biologique

    merci pour ce lien malheureusement il ne repond pas à toutes mes questions??

  6. #5
    Mecton

    Re : crise biologique

    C'est quand même un sujet abondament renseigné sur le net ... Peut être trop et on s'y noye vas tu dire...
    comment était la biosphere avant la crise?

    Si ta question est quelles especes disparaissent alors on a surtout une perte de biodiversité marine ( environ la moitié des familles disparaissent ). Ce sont par exemple les Trilobites, les coraux Tabulés et Rugueux, tout 3 des taxons très représenté jusqu'à la crise Permo-Trias.
    Les foraminifères Fusuline disparaissent aussi....vaste sujet.


    quelles sont les espèces qui sont apparues aprés cette crise?
    Bah c'est la radiation des reptiles !!!Après dans le détails des espèces je sais pas du tout.
    Diversification des Echinides, Gatéropodes et Bivalves.
    Le début du Trias est marqué officiellement par un critère paléontologique l'apparition de fossiles appelés conodontes ( =Appareil masticateur d'un Vertébré "primitif" ).

    Les indices géologiques s'il y en a, de cette crise?

    Les indices géologique qui pourraient expliquer cette crise biologique sont d'origine extrterrestre ( mais l'idée d'un astéroide ne remporte pas l'unanimité ), Ce sont surtout les trapps de Sibérie qui sont en causes.


    Il y a un La Recherche sur la crise Permo-Triasique ( juin 2007).
    Pour les indices geologique régionnaux :
    http://planet-terre.ens-lyon.fr/plan...2004-03-01.xml
    Une conf. de Courtillot :
    http://www.canal-u.fr/canalu/chainev...ormat_id/3003/

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tawahi-Kiwi

    Re : crise biologique

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Ce sont par exemple les Trilobites, les coraux Tabulés et Rugueux, tout 3 des taxons très représenté jusqu'à la crise Permo-Trias.
    Ouais, enfin, les trois groupes ne petaient plus vraiment la forme depuis le Frasnien-Famennien quand meme. Mais bon, c'est vrai qu'ils etaient toujours la et relativement abondant et disparaissent au P-T pour faire place aux scleractiniaires

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Le début du Trias est marqué officiellement par un critère paléontologique l'apparition de fossiles appelés conodontes ( =Appareil masticateur d'un Vertébré "primitif" ).
    euh.....les conodontes sont tres utilses comme marqueur bio-stratigraphique du Cambrien au Trias. Ils etaient la depuis un bon bout de temps ?!?...et disparaissent a l'extinction Trias-Jurassique....



    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Les indices géologique qui pourraient expliquer cette crise biologique sont d'origine extrterrestre ( mais l'idée d'un astéroide ne remporte pas l'unanimité ), Ce sont surtout les trapps de Sibérie qui sont en causes.
    Les trapps sont une des causes mais comme a chaque extinction, ils ne suffisent pas a eux seuls a expliquer l'extinction. La meteorite, y'avait cette histoire de cratere detecte par la geophysique en Antarctique mais je n'y ai jamais vraiment cru et on en entend plus parler....La continentalite du a la pangeisation en cours a probablement un tres forte influence sur la biodiversite. Les glaciations de la fin du Paleozoique ont egalement peut etre jouer un role....enfin, ce ne sont pas les causes qui manquent...

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  9. Publicité
  10. #7
    Skaro

    Re : crise biologique

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message

    Les trapps sont une des causes mais comme a chaque extinction, ils ne suffisent pas a eux seuls a expliquer l'extinction. La meteorite, y'avait cette histoire de cratere detecte par la geophysique en Antarctique mais je n'y ai jamais vraiment cru et on en entend plus parler....La continentalite du a la pangeisation en cours a probablement un tres forte influence sur la biodiversite. Les glaciations de la fin du Paleozoique ont egalement peut etre jouer un role....enfin, ce ne sont pas les causes qui manquent...

    T-K
    Sans oublier l'histoire des hydrates de méthane piégés dans les glaces et au fond des océans et qui, libérés, auraient relaché en masse du CH4 dans l'atmosphère, réhaussant la température de plusieurs degrés...

    Bref en tout cas voila un bon article sur la criser Permien-Trias, même si il contient quelques exagérations, il est très complet et avec pas mal de liens :

    http://jcboulay.free.fr/astro/sommai...extincperm.htm
    Have a gneiss day !!

  11. #8
    Skoll

    Re : crise biologique

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Bah c'est la radiation des reptiles !!!Après dans le détails des espèces je sais pas du tout.
    Diversification des Echinides, Gatéropodes et Bivalves.
    Le début du Trias est marqué officiellement par un critère paléontologique l'apparition de fossiles appelés conodontes ( =Appareil masticateur d'un Vertébré "primitif" ).
    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    euh.....les conodontes sont tres utilses comme marqueur bio-stratigraphique du Cambrien au Trias. Ils etaient la depuis un bon bout de temps ?!?...et disparaissent a l'extinction Trias-Jurassique....
    Bon, je vais régler cette histoire: les premiers conodontes sont d'âge cambrien, les derniers ne dépassent pas la "crise Trias-Jurassique". Mais le passage du Permien au Trias est défini selon l'ISC par un changement de biozone à conodonte, dans le stratotype chinois du Changhsingien:
    • Clarkina meishanensis -> Permien terminal
    • Hindeodus parvus -> Trias basal

    Je pense que c'est ce que voulait dire Mecton, mais il faut bien avouer que ça n'était pas très clair.

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Les indices géologique qui pourraient expliquer cette crise biologique sont d'origine extrterrestre ( mais l'idée d'un astéroide ne remporte pas l'unanimité ), Ce sont surtout les trapps de Sibérie qui sont en causes.
    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Les trapps sont une des causes mais comme a chaque extinction, ils ne suffisent pas a eux seuls a expliquer l'extinction. La meteorite, y'avait cette histoire de cratere detecte par la geophysique en Antarctique mais je n'y ai jamais vraiment cru et on en entend plus parler....La continentalite du a la pangeisation en cours a probablement un tres forte influence sur la biodiversite. Les glaciations de la fin du Paleozoique ont egalement peut etre jouer un role....enfin, ce ne sont pas les causes qui manquent...
    Petit rattrapage pour tout le monde: lorsque des masses continentales fragmentées se rassemblent, que fait la surface des plateaux continentaux ? Elle diminue, puisque ne restent que les plateaux continentaux entourant la Pangée ! Conséquence directe: les espèces marines voient leur milieu de vie disparaître et sont donc touchées de plein fouet par la crise P-T. De plus, la circulation océanique ralentit: les eaux de l'Océan mondial (Panthalassa) et de la Téthys deviennent anoxiques (ou suboxiques). Le climat de vient effectivement beaucoup plus contrasté, avec une continentalisation forte.

    Pour ce qui est de la glaciation, elle prend fin entre le Permien inférieur et moyen, moment à partir duquel les bassins sédimentaires continentaux du Gondwana deviennent fossilifères (surtout dans le Karoo au sens large). La fin de la glaciation a sans doute un impact positif dans la biodiversité de la fin du Permien.

    C'est donc la combinaison de la mise en place des trapps de Sibérie et la paéogéographie pangéenne qui est principalement responsable de ces disparitions.

    Voila.
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  12. #9
    Skoll

    Re : crise biologique

    Quelques précisions concernant les tétrapodes: les "amphibiens" et les parareptiles (les paréiasaures, entre autres) sont durement touchés, tandis que la quasi-totalité des synapsides ("pélycosaures" restants et thérapsides) disparaissent. Le Trias fait place aux "amphibiens" stéréospondyles, au dicynodonte Lystrosaurus et aux diapsides: ichthyosaures, sauroptérygiens, archosaures, tous probablement déjà présent mais aussi très rares.

    Notons que la crise épargne plusieurs groupes d'amniotes amphibies, comme les Younginiformes (Hovasaurus, Tangasaurus, Kenyasaurus), les archosaures et Lystrosaurus qui devait brouter des plantes aquatiques, alors que les faunes de tétrapodes terrestres sont erradiquées.
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  13. #10
    Tawahi-Kiwi

    Re : crise biologique

    Citation Envoyé par Skoll Voir le message
    lorsque des masses continentales fragmentées se rassemblent....etc...
    C'est un peu tout ce que je voulais mettre dans "pangeisation"...

    Par contre, faudra (quand j'aurais le temps) que je revoie l'evenement anoxique du Permien...c'est plus le genre de truc qui est tres frais dans mon esprit.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  14. #11
    SK69202

    Re : crise biologique

    Bonjour,

    Petit rattrapage pour tout le monde: lorsque des masses continentales fragmentées se rassemblent, que fait la surface des plateaux continentaux ? Elle diminue, puisque ne restent que les plateaux continentaux entourant la Pangée ! Conséquence directe: les espèces marines voient leur milieu de vie disparaître et sont donc touchées de plein fouet par la crise P-T
    Quand je compare les cartes carbinifère tardif et permien terminal je ne vois pas, même s'ils se réduisent vers l'équateur, une différence formidable sur la surface totale des plateaux continentaux.
    D'ailleurs la fonte de la calotte ne semble pas influer sur le niveau des mer, est-ce une question d'échelle de temps, ou d'approfondissement général de Panthalassa ?

    De plus, la circulation océanique ralentit: les eaux de l'Océan mondial (Panthalassa) et de la Téthys deviennent anoxiques (ou suboxiques).
    Je peux comprendre que la Téthys relativement fermée et sise sur l'équateur se stratifie, mais j'ai du mal à admettre que Panthalassa, allant d'un pôle à l'autre et dépassant probablement les 20000km de large se retrouve également sans circulation et stratifié.
    Son climat et sa géologie me sont inconnus, mais pourquoi seraient-ils différents, de puissants alizés tropicaux, des grandes plaines abyssales, constéllées de lignes de volcans de point chauds ou d'arc de subduction interocéanique comme notre Pacifique ?

    C'est la principale question que je me pose sur l'hypothèse de P.WARD que j'ai découvert il y a quelques mois dans Pour la Science.
    Peter Ward, a University of Washington biology and paleontology professor, said natural increases in carbon dioxide warmed the air and ocean. The warmer water had less oxygen and spawned more microbes, which in turn spewed toxic hydrogen sulfide into the air and water, killing species.
    Ward examined 13 major and minor extinctions in the past and found a common link: rising carbon
    ici

    Le fait qu'il nous manque certainement une partie des fossiles de la vie marine de Panthalassa n'introduit-il pas un "biais" dans notre connaissance de l'extinction de la vie ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    Skoll

    Re : crise biologique

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Quand je compare les cartes carbonifère tardif et permien terminal je ne vois pas, même s'ils se réduisent vers l'équateur, une différence formidable sur la surface totale des plateaux continentaux.
    D'ailleurs la fonte de la calotte ne semble pas influer sur le niveau des mer, est-ce une question d'échelle de temps, ou d'approfondissement général de Panthalassa ?
    Ai-je omis de dire que la fin du Permien coïncide avec une diminution de l'activité des dorsales océaniques ? ... ah, oui . Bref: les croûtes océaniques refroidissent et augmentent de densité. Ce faisant, le fond des océans s'affaisse davantage, d'où la dénudation des plateaux continentaux qui s'ajoute à la diminution globale de leur surface par la "pangéisation" (T-K es-tu là ? ). La question de la fonte des calottes est effectivement problématique: atténue-t-elle la régression ? est-ce négligeable au regard de l'approfondissement des fonds abyssaux ? Je n'ai pour le moment rien trouvé à ce sujet. Si un futurien de passage a quelque idée, qu'il le dise !

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Par contre, faudra (quand j'aurais le temps) que je revoie l'evenement anoxique du Permien...c'est plus le genre de truc qui est tres frais dans mon esprit.
    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Je peux comprendre que la Téthys relativement fermée et sise sur l'équateur se stratifie, mais j'ai du mal à admettre que Panthalassa, allant d'un pôle à l'autre et dépassant probablement les 20000km de large se retrouve également sans circulation et stratifié.
    Son climat et sa géologie me sont inconnus, mais pourquoi seraient-ils différents, de puissants alizés tropicaux, des grandes plaines abyssales, constéllées de lignes de volcans de point chauds ou d'arc de subduction interocéanique comme notre Pacifique ?
    Il s'agit en réalité de la conjugaison de multiples événements (ce qui rend cette crise d'autant plus difficile à saisir):
    • Ralentissement de la circulation océanique globale par diminution du gradient de température Pôle-Equateur (lié au réchauffement global par trapps et méthanes)
    • Déplacement des lieux de formation d'eaux profondes des pôles aux eaux subtropicales pendant le Permien sup => eaux profondes chaudes et salées, limitant la solubilisation de l'oxygénation
    • Diminution du taux d'O2 atmosphérique (donc oxygénation de surface décrue) accentué par la décomposition des organismes des plates-formes continentales dénudées

    Les eaux anoxiques vont en fait envahir les milieux proximaux à la limite P-T, où elles vont rester au début du Trias inf (Griesbachien-Dienerien). C'est ce qui va limiter le renouveau des faunes dans un premier temps (ammonites, bivalves), alors que le reste du Trias inférieur voit renaître la biodiversité marine dans la Téthys (apparition des ichthyosaures et des sauroptérygiens, par exemple). Ces conditions anoxiques vont persister jusqu'à la fin du Trias inférieur dans le reste de la Panthalassa, conditions observées notamment sur la marge est (côtes nord-américaines).

    Il y a tout de même des éléments montrant que certaines zones étaient localement bien oxygénées dans la Panthalassa (cherts rouges de Nouvelle-Zélande) et les eaux de la marge méridionale de la Néotéthys ont été "épargnées" par cette anoxie.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le fait qu'il nous manque certainement une partie des fossiles de la vie marine de Panthalassa n'introduit-il pas un "biais" dans notre connaissance de l'extinction de la vie ?
    C'est sans doute le cas; il y a du y avoir des travaux de fait sur les faunes des marges panthalassiques nord-américaines ou chinoises, mais je n'en ai pas connaissance.

    Références (contactez-moi par MP si elles vous intéressent (les deux sont synthétiques, mais j'ai surtout puisé dans Woods):

    Twitchett R. J. (2005). The palaeoclimatology, palaeoecology and palaeoenvironmental analysis of mass extinction events. Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology 232: 190-213.

    Woods A. D. (2005). General Paleontology (Paleoecology) Paleoceanographic and paleoclimatic context of Early Triassic time. Compte-Rendus Palevol 4: 463-472.
    (Darwin x Manchot) / Japon = Seizon senryaku

  16. Publicité
  17. #13
    SK69202

    Re : crise biologique

    Bonsoir,

    Déplacement des lieux de formation d'eaux profondes des pôles aux eaux subtropicales pendant le Permien sup => eaux profondes chaudes et salées
    Pour faire couler les eaux tièdes subtropicales il doit falloir une sacrée dose de sel. (voir le courant profond qui sort de Gibraltar, mais les eaux profondes sont fraîches)

    Je pensais à la rigueur qu'une interruption de la circulation thermo-haline "polaire" suffisait à stratifier l'océan, couche chaude en surface, couche froide en profondeur qui se réchauffe in situ sans apport d'oxygène.

    Vu sa taille, il devait y avoir un peu de tout comme circulation (ou pas) dans Panthalassa.
    Ce devait quand même être un sacré désert loin des terres.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  18. #14
    dradra

    Re : crise biologique

    Bonjour j'aimerais en savoir plus sur le volcan en sibérie combien de temps il à fonctionné? qu'est ce qui prouve que ce volcan est l'une des origines de la crise? qu'est ce que le volcan à provoqué durant la crise??
    Je voudrais aussi savoir s'il y a eu une météorites pedant la crise, si oui j'aimerais en savoir plus?
    Merci 'avance pour votre aide

  19. #15
    dradra

    Re : crise biologique

    personne ne pourrait m'aider??

  20. #16
    SK69202

    Re : crise biologique

    Bonsoir,

    http://ww3.ac-creteil.fr/svt/spip.php?article3991

    http://step.ipgp.jussieu.fr/wiki/ima...b4/Cours9a.pdf

    http://telechargeu.cines.fr/3517/loa...pdf/120702.pdf

    Il n'y a pas eu d'épanchement de trapps (ou traps ?) dans l'histoire de l'humanité. Une éruption fissurale de ce type, d'éboulant dans notre monde moderne serait tout à fait désagréable.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #17
    dradra

    Re : crise biologique

    merci pour les documents car ça ma bien aidé au niveau du volcanisme mais j'aimerais savoir s'il y a eu une météorite??
    si oui est ce que je pourrais avoir plus d'information
    merci d'avance pour votre aide

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. DUT genie biologique et BTS analyses biologique
    Par -Méni- dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 14/07/2016, 17h30
  2. DUT génie biologique option industries alimentaires et biologique
    Par chouw dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/02/2009, 11h38
  3. [Crise C/T] La crise crétacé tertiaire
    Par Anne66 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/05/2005, 20h15
  4. Crise biologique primaire secondaire
    Par Marcito dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 23
    Dernier message: 15/11/2004, 19h51
  5. La crise K/T
    Par guiologue dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/02/2004, 11h51