Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Paris va finalement couler !



  1. #1
    Bimini

    Paris va finalement couler !


    ------

    Bonjour à tous,

    Je travaille sur un roman et pour les besoins de l'histoire, je décris la prochaine inondation centennale que Paris est susceptible de subir. Je pose cette catastrophe en janvier 2012 et j'amplifie le drame par le sabotage de deux des barrages de Seine (les deux plus gros).
    A la suite de cette catastrophe, les autorités doivent faire évacuer toute la ville dans les 6 mois qui suivent. Mais pourquoi me direz-vous ? Eh bien c'est justement la question que je suis venu vous poser...
    Sur tout ce que j'ai lu sur l'inondation de 1910, je n'ai rien vu de telle qu'une évacuation massive de la population. Or, j'ai besoin de me retrouver avec une ville fantôme.

    Toutes les idées sont les bienvenues. Et je vous remercie d'avance pour votre aide.

    A bientôt,

    Michaël.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Romain BERTOUY

    Re : Paris va finalement couler !

    facile, l'inondation fait remonter les égouts, les rats envahissent la capitale et sont porteur d'une nouvelle forme de rage moderne mortelle sous 48h dont nous ignorions l'existence jusqu'à maintenant et dont tous les vaccins actuels sont inefficaces, par soucis de précaution, la capitale est évacué pour éviter une pandémie.

    d'ailleurs le roman pourrait finir sur un aspect positif avec la création d'un vaccin (bon je sais c'est un plaggiat de pasteur) valorisant ainsi la recherche scientifique?

    (bon je sais c'est gros mais après tout on met ce qu'on veut dans un roman non?)
    Romain

  4. #3
    Lord M

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut !

    Un problème avec les inondations modernes, et qui n'existait pas en 1910, c'est la pollution industrielle. Si un site sensible est submergé, les produits toxiques qui y sont entreposés vont être emportés par l'eau. Il pourrait s'agir par exemple de cyanure (présent il me semble en grande quantité pour la fabrication de l'encre). Il existe plein d'autre produits sympathiques dans ce genre, regroupés dans la directive "seveso".

    Bonne chance pour ton roman.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  5. #4
    Bimini

    Re : Paris va finalement couler !

    ReSalut,

    Déjà des réponses. Merci les gars...
    Bon, je ne vous ai pas tout dit. Il se trouve que j'exploite le thème du virus et de la pollution dans d'autres lieux et à d'autres époques de l'histoire. Pas de panique, ce n'est pas un roman qui prône des valeures sectaires en énumérant les maux de notre monde.
    Le style de narration que je vais abborder est propice à la redondance et j'en use, mais je ne veux pas non plus lasser le lecteur.
    Aller... je vous donne mon idée d'origine, bien qu'elle ne me semble pas très très plosible. Et on ne rigole pas !!!
    Tout simplement que les immeubles s'écroulent les uns après les autres à cause d'un sol trop imbibé. Et c'est comme au loto, ça ne donne pas le numéro avant de tomber, d'où une évacuation totale pour consolider, voire reconstruire.
    Est-ce que ce genre de situation est possible ? Est-ce que ça s'est déjà vu dans des conditions similaires ? Sinon, avez-vous d'autres suggestions plus réalistes (même si on peut mettre ce qu'on veut dans un roman) ?

    A plus,

    Michaël.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Lord M

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut !

    Ca devrait être relativement plausible vu que Paris est construit sur une série de carrières souterraines. De plus le sol est de type calcaire, qui devient très fragile quand il est imbibé d'eau. Malheureusement (pour ton histoire hein, pas pour la réalité ) je pense qu'un tel phénomène prendrais pas mal de temps avant les premiers effondrements, et de plus ceux ci resteraient assez rares et localisés.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  8. #6
    Bimini

    Re : Paris va finalement couler !

    Merci Lord M pour tes précisions.

    Je vais donc rester sur mon idée en prenant quelques libertés sur la réalité.
    Du coup, j'ai quelques petites questions qui découlent de tes remarques.
    Les 4 barages de Seine ont été construits pour atténuer la prochaine inondation en fonction des études faites sur celle de 1910. Pour la prochaine, des chercheurs ont estimé que les dégats économiques seraient plus lourds alors que les dégats matériels seraient relativement moins importants. Je vais partir du principe qu'en sabotant les deux plus gros barages, j'obtiendrai une inondation quasie équivalente à celle de 1910.
    Pour reprendre l'idée des immeubles qui s'écroulent, je n'ai jamais rien lu de tel pour l'inondation du début du siècle dernier. Selon toi est-ce qu'une inondation de même envergure pourait produire cet effet là ou alors faudrait-il par exemple deux fois plus d'eau ?
    Et a combien de mois (ou d'années) estimes-tu le délais du premier écroulement (j'ai pensé de 4 à 6 mois, mais cette partie de l'histoire n'est pas figée et peut perdurer un peu plus dans le temps) ?

    Romain : je vais en fait reprendre très succinctement ton idée des rats car je n'ai jamais douté que les colines de Paris ne seraient jamais inondée et j'ai vraiment envie que Paris soit entièrement évacuée.

    A bientôt,

    Michaël.

  9. Publicité
  10. #7
    Romain BERTOUY

    Re : Paris va finalement couler !

    tu peux trouver une épidémie plus moderne genre grippe aviaire, mais les oiseaux sauvage à Paris et dans les égouts c'est pas fréquents
    Romain

  11. #8
    azt

    Re : Paris va finalement couler !

    Tu peux aussi faire venir un virus ressuscité par la fonte du permafrost.
    C'est à mon avis un danger plus probable dans les prochaines années que la mutation du virus de la grippe du poulet.
    Nous sommes toujours de la taille de l'univers que nous découvrons. [Frédérick Tristan]

  12. #9
    Lord M

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut !

    Aucune idée du délai que pourrait prendre une inondation pour faire écrouler les immeubles. Pour cela en fait il faudrait que la crue dure très longtemps. Ainsi le sol commencerait à s'imbiber d'eau, et donc à se ramollir. Mais cela est en contradiction avec le principe d'une inondation. Une telle situation dure rarement assez longtemps, et si l'eau commence à s'infiltrer massivement dans le sous sol, c'est la décrue. Par contre tu pourrais réduire la durée nécessaire en incluant un peu librement un détail technique. Par exemple les nouvelles lignes de métro pourrait être les premières touchées, fragilisant le sol, etc...
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  13. #10
    Morvan

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut

    La plupart des immeubles parisiens sont construits en dehors du lit majeur de la Seine, en 1910 Paris n'était pas entièrement sous les eaux ! Les carrières trouent en effet la capitale...mais n'oubliez pas une chose, beaucoup sont situées au dessus de la zone de battance de la nappe phréatique (et de ce fait ne sont pas inondables). Si l'eau peut en effet être un facteur de risque dans certaines carrières non-entretenues, ailleurs ça n'est pas le cas...les catacombes sont inondés tous les ans! Les calcaires sont des roches poreuses, ce qui influence leur désagrégation qui se fait sur des dizaines de milliers d'années (voir études portant sur les modelés karstiques)

    Autre chose la durée de la crue me parait bien longue...
    Citation:

    Ainsi le sol commencerait à s'imbiber d'eau, et donc à se ramollir. Mais cela est en contradiction avec le principe d'une inondation.
    Au contraire c'est le phénomène déclencheur d'une inondation dans de nombreuses régions une sol saturé en eau.
    Citation:

    Une telle situation dure rarement assez longtemps, et si l'eau commence à s'infiltrer massivement dans le sous sol, c'est la décrue
    .

    Oui et non. Une crue ne dure jamais très longtemps en effet, la décrue n'intervient pas suite à l'infiltration de l'eau dans les sols....les sols sont déjà saturés en eau ! C'est le drainage tout simplement qui évacue le pic de crue, l'eau s'échappe vers la mer!

    Enfin, deux barrages d'écrêtage qui lâchent ne suffisent par à créer une inondation à proprement parler! Deux grosses vagues très destructrices certainement, mais l'évacuation des eaux serait très rapide. Une crue intervient le plus souvent après des jours et des jours de pluie en amont, jusqu'à un seuil...les sols saturés libèrent alors leur eau...

    Par contre tu pourrais réduire la durée nécessaire en incluant un peu librement un détail technique. Par exemple les nouvelles lignes de métro pourrait être les premières touchées, fragilisant le sol, etc...
    Dernière modification par Morvan ; 16/11/2005 à 11h27.

  14. #11
    Lord M

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut !

    D'accord avec les remarques de Morvan.

    Juste rapidement, le risque d'éboulement existe, voir cette page : http://www.prefecture-police-paris.i...inondation.htm
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  15. #12
    Bimini

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut à tous,

    Me revoilà… La semaine dernière à été très longue et je n’ai donc pas eu l’occasion de revenir vers vous. Tout d’abord, merci pour ces nouvelles suggestions et précisions.
    J’ai suivis vos différentes interventions et j’ai aussi eu l’occasion de parler à un architecte qui m’a donné sa vision des choses. Je vais donc m’orienter vers une nouvelle direction en m’appuyant sur vos idées à tous.

    Romain et azt : En toile de fond des raisons de l’évacuation de Paris, je vais donc garder l’idée des rats qui finalement me plait bien, sans pour autant développer le thème des virus. Leur présence par milliers dans les rues et les habitations est déjà bien répugnante. Les autorités seraient de toute façon bien obligées de réagir pour des raisons sanitaires.

    Lord M : Je n’ai pas trouvé de document relatant explicitement des écroulements d’immeuble suite à une inondation (en tout cas pour celle de 1910). Dans le lien que tu proposes, sauf erreur, je n’ai pas vu un tel document (je n’ai pas pu ouvrir de dernier pdf pour des raisons techniques ???). Cela dit j’ai effectivement vu des photos d’éboulement de chaussée et là, je garde l’idée, d’autant plus que les anciennes lignes de métros suivent plus volontiers les artères de Paris. Je garde aussi ton idée de fragilisation des dernières lignes de métro. Contrairement aux anciennes, celles-ci traversent Paris sans trop tenir compte des immeubles les surplombants compte tenu des nouvelles technologies pour creuser les tunnels.
    Je reviendrai sur ces deux points en conclusion de ce post.

    Morvan : Les propos de l’architecte que j’ai rencontré rejoignent effectivement les tiens concernant l’entretient des zones à risques inondables telles que les carrières, les catacombes, etc... Quant aux différentes étapes qui mènent à une inondation à savoir l’engorgement des sols et les pluies abondantes, je suis complètement d’accord. J’ai dû mal m’exprimer. Aussi les délais de 4 à 6 mois que je posais faisaient eux-mêmes suite à la décrue. Quand à l’inondation, elle est due à une abondante pluie sur plusieurs semaines avant la catastrophe elle-même (je parle ici d’une inondation centennale que je pose, pour les besoins de mon récit, en 2012. Donc les origines de cette inondation sont quasiment les mêmes que pour 1910). Les barrages ne cèdent pas réellement bien que c’est comme ça que les personnages voient les chosent dans un premier temps. Il s’agit en fait d’un sabotage qui profite de la situation météorologique. C’est d’ailleurs ce sabotage qui me permet de retrouver une hauteur d’eau et des dégâts similaires voir supérieurs à ceux de 1910 alors que les barrages avaient été construits justement pour limiter la catastrophe.

    Pour finir voilà comment je vois les faits qui font suite à mon inondation et je compte sur vous pour me dire ce que vous en pensez :
    Des pluies incessantes tombent sur le bassin parisien pendant plusieurs semaines. Le niveau des fleuves montent dangereusement. Paris est en alerte depuis quelques jours. La Seine sort de son lit. C’est l’inondation. Les égouts commencent à déborder aux abords du fleuve.
    Une nuit de forte précipitation, deux barrages « cèdent ». Tout est ravagé sur plusieurs kilomètres. Au petit matin, la situation sur Paris est plus catastrophique que jamais. Certains quartiers sont évacués d’urgence. Des incendies se déclarent ici et là suite à des endommagements des systèmes électriques. Des fuites de gaz provoquent des explosions.
    Les pluies incessante sur les semaines qui suivent rendent les secours difficiles et font stagner le niveau des eaux sur plusieurs jours, plus longtemps qu’à l’ordinaire. Des milliers de rats sortent de leur trous et envahissent les immeubles ou gagnent les surfaces non inondées des collines de Paris.
    Le niveau descend très lentement, mais déjà, d’autres catastrophes s’annoncent. Des tonnes d’eau s’engouffrent dans les lignes de métro déjà inondée passant sous la Seine et submergent des zones jusque là épargnées. De fait, certaines parties de la chaussée finissent par céder. Des tronçons de rues ou avenues s’effondrent dans les tunnels de métro nouvellement immergés. Quand à la dernière ligne qui a été construite, celle-ci s’éventre et fait s’écrouler 3 immeubles à la manière de dominos.
    De nouveaux incendies et explosions de gaz ponctuent ces catastrophes en chaîne. Les autorités ne veulent pas prendre de risque. Les plans d’évacuation qui ne concernaient que les quartiers les plus touchés sont finalement déployés sur toute la ville.

    Voilà, vous savez tout… ou presque sur cette toute petite partie du roman.
    Si vous avez des remarques, n’hésitez pas.
    Encore une fois, merci à tous ceux qui ont participé. Et si j’ai la chance d’être éditer, sachez que je prévois de titrer ce roman « Sous le Green Horizon ».

    A bientôt,

    Michaël.

  16. Publicité
  17. #13
    velma_kelly

    Lightbulb Re : Paris va finalement couler !

    bonjour
    en tous les cas je trouve cette idée super j'aime vraiment beaucoup le fil de ton (futur) roman si tu trouve un éditeur je l'achète c'est sûr
    un avis de simple lecteur : ton scénario est très plausible, un lecteur peut y croire aisémént
    bon courage pour la suite et tiens nous au courant de tes avancées

    ps: ça ferait un bon scénrio de film aussi
    "carpe diem"

  18. #14
    p2000

    Re : Paris va finalement couler !

    Bonjour,

    je découvre avec un peu de retard ce sujet de discussion.
    Je voulais vous signaler qu'il existe un livre de fiction "Le jour où la Loire débordera", publié en 2003 par Michel Varagne, journaliste à la Nouvelle République .
    L'auteur imagine qu'une crue de type 1856 (+ hautes eaux connues sur la Loire) se produit de nos jours.
    Ce qui est particulièrement intéressant c'est le travail de documentation réalisé, ainsi que la compréhension du rôles des acteurs (Prefet, Maire..) dans une crise majeure.

    bon courage dans votre travail et tenez nous informé !

    olivier Schick
    Directeur de l’Association Prévention2000
    Le portail éducatif francophone sur les risques naturels
    www.prevention2000.org/

  19. #15
    Padwyll

    Re : Paris va finalement couler !

    Salut,
    tu n'aurais pas lu l'aventure de Spirou et Fantasio appelée "Paris sous Seine"?

    Sinon, pour ton inondation avec les carrières et les immeubles qui s'écroulent, tu peux faire intervenir la géologie avec la présence d'un aquifère qui remonte par inflitration.
    Cette remontée est provoquée par un regain d'activité magmatique qui transforme cet aquifère en geyser.

    De plus, la présence de certains éléments chimiques se trouvant dnas le manteau et se mélangeant à l'eau peut donner, par réaction chimique, naissance à un acide très corrosif qui sape les fondations calcaires de Paris.

    Rajoute une épidémie de choléra avec les eaux pourries de rats et de miasmes dégueulasses et tu as tout ce qu'il faut...

    Pour tes héros, tu prend un(e) obèse, un(e) homo, un(e) jeune de banlieue avec un(e) ancien(ne) flic à la retraite plus un(e) français(e) moyen(ne) qui regarde le bigdil et tu as en plus le quota qu'il te faut...

Discussions similaires

  1. couler de l'aluminium
    Par siera dans le forum Technologies
    Réponses: 20
    Dernier message: 31/10/2007, 09h37
  2. Actu - Après Paris-Plage, voici Paris Wi-Fi !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/07/2007, 17h43
  3. couler une résine
    Par mileudesmers dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2007, 21h11
  4. fac de médecine: entre Paris 6 et Paris 5 : la meilleure?
    Par etoile filante dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 10
    Dernier message: 25/03/2007, 18h03