Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 71

Volcanologue...




  1. #1
    VoLcOs

    Volcanologue...

    Bonjour a tous !
    J'ai découvert ce forum il y a pas longtemps alors je ne sais pas trop si je doit ouvrir cette discussion ici ou autre part..
    Voila je n'ai pas trouvé de discussion sur ce sujet et je voulais avoir quelques informations sur le métier de volcanologue, les études a faires, le meilleures écoles, le niveau de difficulté.etc...
    Je ne suis qu'en 1ere S et je voudrais m'informer sur ce métier.
    Si vous connaissez des sites contenant ce que je recherche ou si vous pouvez m'aider un peu..

    Je vous remercie d'avance!
    A++

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    sossolabrune

    Re : Volcanologue...

    bonjours,
    je suis récement allée à la porte ouverte de la fac de sciences de rennes et il m'a été presenté les débouchés en géologie dont celui de vulcanologue.
    seuls 2 vulcanologue sont enguagés par année et encore c'est lors des bonnes année, je ne veut pas te découragé mais bon voila...
    sinon pour cela il faut faire un doctorat en géologie en fac de sciences...

  4. #3
    helens

    Re : Volcanologue...

    Bonjour,

    je viens de consulter le forum et je vais vous donner quelques renseignements que j'ai déjà écris sur un autre forum!

    Je peux me le permettre car je suis étudiante en géologie et que j'ai fait une partie de mon cursus dans une université où la volcanologie est enseignée dès la Licence 3e année!

    Pour devenir volcanologue, vous avez le choix entre les ENS et les Universités. Si vous choisissez l'Université, il faut commencer soit par une Licence Sciences de la Matière ou soit par une Licence de Sciences de la Terre. Dans le cas d'une Licence Sciences de la Matière, il est possible dans certaines universités de suivre des options de géologie.
    Commencer par Sciences de la Matière permet d'avoir de solides bases en physique, ce qui est non négligeable lorsqu'on veut étudier les processus physiques des phénomènes volcaniques, et en chimie.
    Commencer par Sciences de la Terre permet d'avoir une vision globale de la géologie (sédimentologie, paléontologie, etc d'où la possibilté de découvrir d'autres spécialités qui vous sont plus intéressantes), de connaître l'histoire géologique de la Terre, de savoir observer les objets géologiques aussi bien sur le terrain qu'en salle, d'acquérir des méthodes de travail sur le terrain plus rapidement (s'orienter à la boussole et à la visée - ce qui n'est pas chose simple pour certains étudiante -, s'avoir se localiser sur une carte, s'avoir prendre des notes de terrain, faire des croquis, acquérir une vision en 3D des objets lorsque celui-ci est pluri-kilométrique, apprendre à reconnaître différentes unités géologiques, savoir bien estimer la taille de l'objet, etc) de se former à de nouveaux outils comme le GPS, la stéréoscopie, la télédétection, etc.
    Pour ma part, j'ai choisi de faire Sciences de la Terre dès le départ.

    Donc après la Licence, il faut obligatoirement faire un Master Recherche dans une université. Sachez qu'une sélection est faite actuellement entre la 1ere et la 2eme année mais que cela risque d'évoluer dans les prochaines années. Il se peut que, d'ici 5 ou 10 ans, la sélection se fasse entre la Licence 3eme année et le Master 1ere année!!! A ce moment là (à la fin de la Licence 3), il faut savoir quelle spécialité avez-vous envie de faire car un volcanologue n'est pas que volcanologue, il est aussi soit géologue, soit géophysicien, soit géochimiste ou bien encore pétrologue!

    Si vous voulez étudier les volcans par l'étude de ses roches vous devez faire pétrologie-géochimie => Universités: Clermont-Ferrand, Jussieu, Orsay, Orléans, Nancy, Brest (ce qui est mon cas)
    Si vous voulez étudier les gaz volcaniques =>
    Universités: Clermont-Ferrand pour les inclusions vitreuses, Jussieu et sûrment encore une ou deux autres universités françaises
    Si vous voulez étudier les volcans d'un point de vue géophysique=>
    Universités: Clermont-Ferrand, Jussieu, (Strasbourg, Grenoble, Brest) (entre () sont indiqués les Master qui permettent d'arriver à la volcanologie mais de manière un peu moins directe)
    Si vous voulez les processus physiques des phénomènes volcaniques, vous n'avez pas le choix! C'est Clermont-Ferrand si vous voulez la discipline pure mais vous avez aussi des équipes de recherche à Jussieu, à Orsay (et peut-être à Orléans aussi). (A vous de vérifier)
    Si vous choisissez de vous intéresser à la structure des volcans et leurs déformations par la tectonique régionale=>
    Universités: Clermont-Ferrand, Jussieu, (Rennes pour la partie tectonique)
    Une des dernières discipline qui s'est développée depuis les 10-20 dernières années est la télédétection! Il y a des équipes de recherche à Clermont-Ferrand, à Jussieu et sûrement à Orsay (et peut-être dans d'autres universités)!

    Mais il faut savoir qu'à la suite du Master 2, il faut décrocher une thèse dans une université française ou étrangère! Donc il faut compter au minimun 8 ans d'études pour pouvoir espèrer devenir volcanologue! Ensuite, il faut ajouter un ou deux post-docs en France ou à l'étranger! A la fin des post-docs, vous avez pas loin de 30 ans!!!! Vous devez alors vous présenter dans différentes universités pour espérer obtenir un poste d'enseignants-chercheurs, présenter le concours d'entrée au CNRS, etc... Il faut donc beaucoup de courage et de patience avant de pouvoir devenir volcanologue tout en étant chercheur!

    Ne vous découragez surtout pas! Même si vous devenez pas volcanologue, vous serez déjà géologue! C'est un très beau métier!

    Essayez tout au long de vos études de garder l'envie d'apprendre, de ne pas vous démoraliser, de garder confiance en vous car sachez que les personnes qui seront dans vos promotions et qui veulent eux aussi devenir volcanologue tout comme vous, ainsi que certains enseignants d'université, vont tout faire pour que vous commenciez à douter de vous!!!

    Il faut donc une bonne dose de courage, de volonté et de patience pour arriver à votre objectif! Et surtout, une famille et des amis sur qui vous pouvez compter dans les périodes de doutes et de remises en cause (périodes qui tombent souvent en périodes d'exams! Croyez moi!!!).

    Mais sachez qu'il est toujours possible de vivre de sa passion quand on le veut du plus profond de soi-même...


  5. #4
    helens

    Re : Volcanologue...

    Quelques sites sur internet à consulter:

    - l'IPGP
    - Laboratoire Magmas et Volcans de l'Université Blaise Pascal de Clemont-Ferrand
    - Orléans, Brest, Strasbourg et Nancy v. Montpellier

    Bonne recherche sur le web!!!

  6. #5
    VoLcOs

    Re : Volcanologue...

    Je vous remercie beaucoup pour tous ces renseignements. Ils m'aident beaucoup mieux a comprendre.
    Il est vrai que ce que vous m'avez dit ont tendance a me décourager un peu car je comprend mieux maintenant les conditions pour faire ce métiers et pour y parvenir surtout!
    c'est une passion pour moi j'aimerai bien que sa devienne mon métier mais que 2 admis par ans sa fait pas beaucoup...
    On vera bien je n'abandonne pas loin de la.
    Il y a une chose que je n'ai pas bien compris. Il est plus facile de devenir géologue? la difficulté est moindre et les études moins longues?

    Merci encore pour votre aide..

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Rétinite

    Re : Volcanologue...

    Salut,

    Tu peux être géologue avec une simple maîtrise (l'équivalent dumoins, je n'ai pas les nouveaux statuts en tête..) Tu n'as pas besoin d'être Docteur Es quelquechose... Mais de plus en plus il faut un niveau Bac+5. Saches en revanche que rares sont les métiers de géologues "purs et durs"... Ils sont généralement spécialisés dans différents domaines comme la géotechnique, l'hydrologie, l'hydrogéologie...
    Personnellement j'ai bac + 5 et bosse dans l'asainissement, l'hydrogéologie, la géotechnique, mise en sécurité de falaise...

    Voili

    En espérant t'avoir aidé un peu plus dans ta démarche

    R.

  9. #7
    jajapremier

    Re : Volcanologue...

    puisqu'on parle de débouché je me destinais a la volcano, j'ai vite compris en arrivant à la fac que je devais changer rapidement de fusil d'épaule.
    j'ai un bac +5 en geol et je suis ingé info dans le domaine de l'eau et de l'assainissement.

    la géol même a tout sauf à la géol. mais cela reste des études passionnantes (il faut juste avoir en tete un petite porte de sortie).

  10. Publicité
  11. #8
    Rétinite

    Re : Volcanologue...

    Effectivement je confirme, la géol mène à tout (j'ai récemment supprimé un troupeau de chenilles processionnaires pour une cliente hihi !!) mais avec un peu de chance et beaucoup de volonté, on peut quand même trouver du taff dans ce domaine !

    En revanche, pour ce qui est de la volcano ça devient effectivement très dur de percer.... en France. Il ne faut pas avoir peur de partir à l'étranger (Italie-Amériques...) et puis, il y a un domaine qui mériterait que l'on s'y attarde... Depuis Les regrettés Maurice et Katia KRAFT, plus aucune image d'éruption.... Un créneau à reprendre ???

    Courage et bonne chance à tous !

    R.

  12. #9
    mtheory

    Re : Volcanologue...

    Pour information ni Maurice ni Katia Krafft n'étaient docteur en géologie/volcanologie et n'appartenaient à aucune université.
    Je connais plusieurs personnes qui sont passées à CF,trés trés trés difficile d'avoir un post en volcano.
    Cependant aucune n'a regretté d'avoir fait bac+5 mini dans ce domaine .Elles se sont toutes baladées sur des volcans et gardent des liens avec ceux qui sont en place.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  13. #10
    jajapremier

    Re : Volcanologue...

    Citation Envoyé par mtheory
    Cependant aucune n'a regretté d'avoir fait bac+5 mini dans ce domaine .Elles se sont toutes baladées sur des volcans et gardent des liens avec ceux qui sont en place.
    Le seul regret on l'a ensuite quand on est enfermé dans un bureau. Tiens je me referais bien 7 ans d'études ST pour prendre l'air

  14. #11
    mtheory

    Re : Volcanologue...

    Citation Envoyé par jajapremier
    Le seul regret on l'a ensuite quand on est enfermé dans un bureau. Tiens je me referais bien 7 ans d'études ST pour prendre l'air
    Eh ouais m'enfin plusieurs s'arrengent pour avoir qq 'récrées'
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  15. #12
    helens

    Re : Volcanologue...

    Bonjour!

    je vois qu'il y a toujours autant de personnes attirées par les volcans!

    Pour ma part, j'espère pouvoir d'ici quelques mois parcourir les volcans du globe, caméra à l'épaule et appareil photo autour du cou!!!!! C'est ce que j'ai toujours voulu faire! Mais je me suis dit qu'il fallait que j'ai un diplôme Bac+5 dans le domaine pour montrer que je n'étais pas quelqu'un sans un bagage scientifique en poche!

    D'autre part, j'ai créé une association de loi 1901 dont le sujet principal est les volcans!

    Comme vous le voyez, il est toujours possible de réaliser un de ses rêves d'enfance!

    Je peux vous dire que le nombre de fois que j'ai pu m'entendre dire que je devrais changer de projets professionnels depuis le début de mes études n'a rien fait sur ma décision! Je persiste dans la voie! Les seules personnes qui s'inquiètent le plus souvent sont les parents mais quand ils se rendent compte que leur enfant veut faire tel ou tel métier, ils le laissent faire les études choisies!!!

    Et puis, je déteste ces personnes, qui, parce qu'ellles n'y sont pas arrivées, en dégoûtent les autres...!

    Lorsque j'ai donné les orientations possibles hier, j'ai aussi donné mon avis sur la mentalité qui régne afin que les futurs étudiants sachent à quoi s'attendre!

    Dans mon cas, j'ai été prévenue dès ma première année de fac voire même bien avant (en 4eme - in 90's - lorsque j'ai téléphoné à un chercheur travaillant dans un des laboratoires de volcanologie français!) de la difficulté à atteindre le niveau requis! J'aurais pu me décourager mais je ne l'ai pas fait!

    Avant de commencer de telles études, il faut savoir si on est prêt à sacrifier une bonne partie de sa vie (entre 20 et 30 ans) pour arriver au but fixé et se dire aussi qu'il se peut qu'on ne puisse atteindre le but ultime, celui de poste de chercheur! Donc trouver une issue au cas où!

    Seules les personnes qui ont réellement cette envie de réaliser leurs rêves réussissent dans la vie...

  16. #13
    Rétinite

    Re : Volcanologue...

    Salut helens Monsaint ( ),

    Tout d’abord félicitations, pour ta passion et ton enthousiasme…
    J’ai failli faire l’équivalent d’un DEA il y a quelques années (un prof de l’université de Florence me l’avais proposé après un stage quelques semaines sur un fameux volcan éolien).
    Si je n’ai pas continué dans cette voie c’est que je voulais que ca reste un plaisir et non pas une contrainte (bien que je ne vois pas comment étudier un volcan peut être contraignant, mais bon !) puis j’ai été attiré par d’autres cailloux ce qui m’a permis d’être « actif » d’un point de vue professionnel plus rapidement…

    J’ai toujours aimé les volcans et je suis toujours prêt à me prendre une cht’i bombinette sur le coin du museau (la dernière en date avait failli être la bonne…) .

    Alors je te souhaite tous les plaisirs du monde dans ta passion et continue même si pour certain cela peut être une voie sans issue, il y aura toujours des volcans sur cette bonne vieille terre et des volcanologues pour les étudier.. ad vitam eternam

    R.

  17. #14
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    Salut Helens, bravo pour ta grande motivation et ne lâche pas.

    Personnellement je suis étudiant en L3-ST et en arrivant en 1ère année on été deux à être des grands passionnés par les volcans et on se voyaient déjà bosser ensemble sur les volcans après l'obtention de notre thèse.
    Je peux dire qu'on a vite changé d'esprit! Les volcans restent et resteront toujours une passion mais jamais un boulot car quand on vois le nombre de personnes voulant faire celà et le peu (voir même zéro) de personne engagé chaque année cela fait peur.
    Je vais rechercher un lien où une personne, je crois que c'était la directrice de Clermont-Ferrand en géol, justement avait expliqué plein de chose ici sur futura, si je retrouve je donne le lien

    Bon, sinon j'ai vu qu'il y avait une question où helens parlait beaucoup que pour faire volcanologue c'est 8ans d'études etc... Mais c'est le cas pour n'importe quel métiers à partir du moment où tu es chercheur!

    En volcanologie bien sur faux être un monstre en physique/chimie donc géophysique et géochimie, pétrologie séd/métam/volca enfin bon il faut dominer pour de donmaine alors que par ex. un chercheur en géochimie sera nul en géophysique, ou du moins n'aura que les connaissances qu'il a accumulé pendant 5ans avant sa thèse.

    Ah oui, j'ai que vous parliez du passage entre le L3 et M1 sur dossier d'ici quelques années. Dans ma faculté, du moins en géol, c'est déjà le cas! Je dois remplir un dossier avec lettre de motivation et tout pour mon M1 l'année prochaine!

    Dernière chose, juste par curiosité, combien as-tu environ depuis ta 1ère Helens de moyenne générale? Car si celle ci n'est pas TRES élevée je pense que même malgrès ton ambition tu ferais mieux d'oublier cette passion. Je veux dire qu'il y a beaucoup de demandes pour peu de postes, et comme après les thèses se distribuent par rapport au classement en partie, vaut mieux être dans les 1er et dans un tel domaine j'imagine que ça doit être des personnes avec que des excellentes moyennes!
    Néanmoins, si tu réalises ton rêve tu aura bien de la chance et beaucoup de courage pour t'être sacrifié pendant des années à bosser pour obtenir ce que tu veux! Moi ce n'est pas mon cas alors je vais chosir la facilité et un bac+5 m'ira très bien (atention cela ne veut pas dire que bac+5 c'est facil! Loin de là)

    Bye for now
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  18. #15
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    Et beh voilà, suffisait de remonter dans les archives: 21 décembre 2004! oula ça commence à faire moi que je suis là

    Regardez ce lien http://forums.futura-sciences.com/sh...ght=theophrast pour la volcano et c'est saphirine qui est Président du Département de l'Enseignement de la Géologie à Clermont fd, donc regardez en particulier ce qui est dit par ce membre.


    PS: désolé pour toutes les fautes dans l'autre sujet j'ai écrit un peu (beaucoup vite)
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  19. #16
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    Helens, je viens de m'apercevoir de ton âge, tu as 26ans? Mais qu'est-ce que tu as fais comme étude avant?
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  20. #17
    helens

    Re : Volcanologue...

    Sache que cela ne regarde que moi et que les personnes qui me connaissent personnellement...!

    A propos de la thèse, il faut savoir que ce qui compte essentiellement est le classement à la fin du Master 2 Recherche! Cette année là est totalement différente des précédentes!

    Pour être admis en Master 2 Recherche, cela va dépendre de la politique de l'équipe pédagogique! Si on prend le cas de Clermont, il faut au minimum 12/20 de moyenne sur la L3 et le M1 pour être sûr au moins d'être sur la liste complémentaire! Pour d'autre, ce qui compte c'est la motivation et les lettres de recommendation de ses encadrants de TER! Je peux te dire que j'ai vu des étudiants très bons en cours se révéler n'être pas fait pour des stages de TER orienté recherche! Comme j'ai pu le voir aussi, un étudiant moyen peut très bien s'en sortir! Ce qui était un peu mon cas à vrai dire!
    Quand ton encadrant te dit que tu as été sous-noté pour x raisons, qu'un master 2 te dit que tu as fait de la recherche et non une observation banale, alors tu dis que tu n'es peut-être pas si mauvais, que tu as cet esprit scientifique! Et puis, je peux te dire que les exams ne donnent aux enseignements que ton niveau sur la théorie et non sur la pratique! Pour moi, la copie a toujours été ma phobie! Je partais aux exams en me disant que je verrais bien le résultat que ça va donner! Que de toutes les façons, ce sera toujours pareils au final! Tu peux très bien comprendre et te planter aux exams... Le plus souvent, ceux qui réussissent aux partiels, ce sont ceux qui apprennent leurs cours dans les jours qui précèdent et qui oublient très vite! J'en ai discuté avec bon nombre de personne que je connais et j'ai toujours eu cette conclusion! Alors que moi, j'étais plutôt du genre à avoir assimilé une partie du cours tout simplement en étant présent dans l'amphi! Ce qui permet de me rappeler encore de certaines choses maintenant que d'autres ont déjà totalement oublié! Je relis un cours et tout me revient. Alors le problème de la copie, je ne sais vraiment pas d'où cela peut venir! Est ce que c'est mon disque dur qui a parfois du mal à tout reconnecter!!!

    Pour ma part, en ce qui concerne Clermont, il était sûr que je n'avais aucune chance d'être admise cette année mais les années que j'ai pu passer à clermont, je ne les regrette surtout pas!!! J'ai acquis des méthodes de travail non négligeable! A Clermont, quand tu es en stage, tu dois te donner totalement à ton travail! Le nombre de nuits blanches que j'ai pu passer quand j'étais en stage...!

    Et puis, durant mes études, j'ai été dans des Universités qui sont les plus dures dans leurs domaines respectifs (Pal et Volcano)! Donc même si tu n'es pas dans les premiers de la promo, tu as tout de même déjà un certain niveau par rapport à d'autres étudiants et lorsque tu arrives dans une autre université, tu as droit à une étiquette!

    Dans une de mes promotions clermontoises, la majorité des étudiants ont trouvé un master pro ou un master recherche! Dans cette même promo, il y a pas mal de ces étudiants qui ont pu décrocher une thèse à la suite de leur DEA! Pour d'autres, un emploi.

    Mais je me rencontre qu'actuellement la nouvelle génération d'étudiants n'est plus comme la mienne! Il y a quelques années, la mentalité n'était pas la même! On pouvait nous demander de faire certains sacrifices

  21. #18
    helens

    Re : Volcanologue...

    Saphirine a été un de mes enseignants!

    Ce qu'il dit est toujours d'actualité!!

  22. #19
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    je suis entièrement d'accord avec toi! Et un ami dans ma classe en dirait autant!

    Dans notre classe, on retrouve en tête de liste deux zigotos qui apprennent leur leçons par coeur, les recrache le jour du partiel et finissent leur semestre avec plus de 14 de moyenne.
    Et quand on va sur le terrain (car stage de recherche on en a pas encore fait, sauf le mois prochain on va en avoir un de un mois ) beh c'est ce genre de personnes qui sont les plus mauvaises et capte un bélin, limite s'il serait reconnaître un calcaire, d'un grès (bon ok c'est quand même un peu exagéré!).

    Ensuite encore d'accord avec toi pour qu'aujourd'hui les jeunes ne foutent ou pas grand chose (pour la plupart, pas tous ne sont comme ça), et j'avoue en faire partie, cette année, je ne sais pas pourquoi ça me saoule de réviser, d'apprendre les leçons, je viens en cours volontier, écoute le cours avec beaucoup d'intérêt mais à côté j'ai vraiment pas envie de m'investir et de bosser et dans ma classe, et dans beaucoup d'autres matières c'est comme cela!

    Enfin je ne suis pas d'accors quand tu dis un truc du genre: moi de là où je viens, là j'ai étudié c'est la grande classe, on a un haut niveau même si on est pas dans les 1ers, et les gens qui sortent de là se "ballade" ailleurs.
    Bon ok c'est un peu accentué mais c'est ce que j'ai ressentit.
    Faux pas croire que parce que Clermont ou une autre faculté à une bonne réputation que les autres sont de la m....!!!
    Je ne connaîs pas toutes les facultés mais certaines sont excellentes alors qu'elles ne sont pas spécialement connues! Du moment où les prof sont motivés, ils vont faire de bon cours et comme le savoir sera casiment toujours le même entre prof d'une même matière d'une faculté à une autre il aura la capacité d'expliquer aussi bien!
    Je vois moi à Nice, on en parle jamais, mais en attendant, les deux M2prof proposés sont très bien côté et beaucoup de demande y sont faites!
    Et puis on a d'excellent prof qui donne même des cours à Marseille voir en Gaudeloupe (sisi ils l'ont fait cette année) et on a un prof qui est l'ancien directeur de l'ENS à Lyon donc voilà quand on pense qu'une petite faculté c'est du caca beh tu te trompes!
    Alors je déteste quand on parle des grandes facultés comme clermont ou paris VII et que l'on considère les autres à côté comme un niveau en dessous, c'est TOTALEMENT faux!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  23. #20
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    Ah aussi tu ne veux pas parler de ton parcours et je ne vais pas t'obliger si t'en a honte
    Mais quand on a 26ans, qu'on est en L3 et qu'on veux faire vulcanologue cad qu'il te reste encore 5ans si tu ne redoubles pas + une ou deux années de post doc ça te fera environ 33ans!!! Mais n'oublie pas que pour rentrer au CNRS il y a une limite d'âge que tu risques d'atteindre!
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  24. #21
    mtheory

    Re : Volcanologue...

    Citation Envoyé par magmatic_rock
    Mais n'oublie pas que pour rentrer au CNRS il y a une limite d'âge que tu risques d'atteindre!

    C'est fini les limites d'âges au cnrs je crois non ?
    Et puis sérieusement un prof de volcano en fac je crois pas qu'il passe plus d'un mois sur le terrain chaque année pour la majorité,c'est comme pour la paléonto.
    C'est pourquoi Maurice et Katia n'ont jamais fait de thèse (Katia avait commencée mais n'a jamais terminé il me semble).
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  25. #22
    magmatic_rock

    Re : Volcanologue...

    Oui Katia et Maurice avait un DEA et seule Katia avait commencé une thèse mais sans la finir.
    Pour la limite d'âge je ne savais pas que c'était fini, mais si tu le dis je veux bien te croire.
    And the groundhog puts the chocolate in the paper!

  26. #23
    mtheory
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  27. #24
    Théophraste

    Re : Volcanologue...

    Hum, Maurice avait une Maîtrise en Sciences de la Terre et Katia une en Chimie. Je pense même qu'elle n'a jamais rendu son mémoire de maîtrise...

    La "Science", c'était pas leur "truc"...

    Ils préféraient voyager, voir des volcans, et pour ça, mieux vaut ne pas être volcanologue universitaire .

    Universitaires en général d'ailleurs très critiques et hautains avec les Kraft...

    Leur métier de "journalistes spécialisés" leur donnaient beaucoup plus de liberté...

    J'ai connu Maurice, et rencontré en juin 2005 lors de la présentation d'une expo sur les "Volcans et risques volcaniques" que j'ai monté un des fondateurs de l'équipe initiale (Katia est arrivée après, présentée à Maurice par cette personne).

    Si Maurice et Katia ont pu faire ce qu'ils ont fait, c'est grâce à "Connaissance du Monde", qui permettait de gagner beaucoup, beaucoup d'argent dans les années 80'... La vente des livres suivaient...

    Sinon, en tant que professionnel de l'emploi, volcanologue, c'est une belle orientation, mais il y a un ENORME travail à réaliser, on ne peut être moyen, et gare en cas de PB aux réorientations pendant ou après de type de formation, c'est très très limité... Comme les postes...

    Sinon, lu plus haut, un passage intéressant sur les formations en fac actullement, privilégiant l'apprentissage théorique "bête et méchant", une catastrophe... Ca donne régulièrement des diplômés qui ne savent rien faire, n'ont pas de compétences intéressantes pour le marché de l'emploi... (vite fait et en gros). Il n'y a pas assez d'apprentissage concret sur le terrain et en labo (en pal idem, c'est même pire !).

    Amicalement, Théo.

  28. #25
    mtheory

    Re : Volcanologue...

    Citation Envoyé par Théophraste
    Hum, Maurice avait une Maîtrise en Sciences de la Terre et Katia une en Chimie. Je pense même qu'elle n'a jamais rendu son mémoire de maîtrise...
    Oui,le flou régne,j'ai des infos qui se contredisent sur ce sujet tantôt c'est Katia tantôt c'est Maurice qui a un DEA et l'autre une maitrise (Géochimie pour Katia).




    La "Science", c'était pas leur "truc"...

    Ils préféraient voyager, voir des volcans, et pour ça, mieux vaut ne pas être volcanologue universitaire .

    Universitaires en général d'ailleurs très critiques et hautains avec les Kraft...
    Je me souviens d'une discussion en 92 avec un prof de volcano de Clermont-Ferrand.
    J'étais SCANDALISE!
    Déjà il appelait Maurice :
    "ah oui le "Docteur Krafft" (noter les guillemets) moi j'ai jamais vu un seul de ses papiers!"
    Intérieurement j'ai pensé "Du C...ses papiers on les connait tous avec ses bouquins et ses films,essaye donc de faire le boulot qu'il a fait pour avoir de l'argent,monter des expéditions sur les volcans et partir à chaque éruptions et on en reparlera.Quant à toi même dans le monde de la recherche que je sache t'es pas une célébrité alors..."

    Des années plus tard quand Cousteau est mort on a eu des trucs tout aussi écoeurants et trés franco-français.
    "Oui c'était un grand cinéaste mais pas un océanographe"



    Toujours évidemment de la part d'Universitaires n'ayant pas fait le 100 ième de leurs contributions.
    Dernière modification par mtheory ; 05/04/2006 à 10h08.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  29. #26
    jajapremier

    Re : Volcanologue...

    aaaahhh que j'aime la folle ambiance des labos...

  30. #27
    helens

    Re : Volcanologue...

    excuse moi du peu ! Je suis en Master 2 Recherche! Alors me mettre en L3 c'est un peu gros !!!!! En ce moment, je suis en stage de recherche donc je peux savoir comment se passe cette dernière année d'études!

    Autrement, demande à Ludo(Volcano) son avis! Lui est en thèse!

    Mais je vois que certains de mes propos ton un peu énervé! Excuse moi!

    Sinon, à propos du classement des différentes licence et master, il existe depuis des années!

    Je sais que, selon les universités, le Master est mieux côté que la Licence! Que dans d'autres, ce sont les 5 années!

    Il y a quelques années j'ai eu une prof en hydro qui sortait du DEA d'Avignon (l'un des meilleurs dans ce domaine) et qu'actuellement mon responsable de master 2 recherche a été à Géosciences Azur avant! Si je ne me trompe pas c'est Nice pour ce dernier !

    Mais il faut savoir qu'en france, on classe tout et que chaque université est spécialisé dans un domaine!!!!! Si tu veux plutôt faire de la géochimie ou de la pétro comme ça a été mon cas, il faut mieux passer par une des universités qui est à la pointe dans le domaine! Si tu veux plutôt faire de l'hydro, tectonique, etc tu dois choisir l'université en fonction!

    Je peux aussi te dire que les enseignants issus des ENS sont en général plus pédagogues que leurs collègues! Que forcément les chercheurs sont obligés de donner des cours dans différentes universités! Ils font aussi un certain nombre de séminaires dans d'autres universités que la leur! Qu'en sciences, et en particulier en géologie, il faut participer à des congrès, rencontrer et discuter avec d'autres chercheurs tout en évitant de dévoiler trop de choses sur ses propres recherches!!!!! Sans discuter avec d'autres personnes, tu risques de passer à côté de quelques choses! Et puis, de plus en plus, les projets de recherche se font entre plusieurs laboratoires de différentes universités pour des raisons diverses!

    Et puis, je n'ai rien contre les personnes qui ont choisi telle ou telle fac pour des raisons personnelles! Dans mon cas, la première fac où je suis allée a été choisie en raison de la géographie! J'en avais demandé d'autres mais étant pas dans les départements limitrophes je ne pouvais être admise que si il y avait un désistement car, en première année de DEUG, les étudiants régionaux sont prioritaires! Par la suite, tu peux bouger plus facilement en faisant un dossier et une lettre de motivation! Ce qui a été mon cas!

    Et puis, tu sais l'étiquette qu'on te met dans le dos parce que tu viens de telle ou telle grande fac n'est pas agréable! Quand on te surnomme paléonto (parce que tu es passé par une fac de pal avant) ou du nom des habitants de la ville de ta précédente fac , ce n'est vraiment pas agréable !!! Surtout quand tu es originaire d'une autre région que celle où se situait ta fac!! Pour ma part, je n'ai pas apprécié certaines choses à clermont en ayant pourtant passé plusieurs années! Au départ, je disais ce que j'en pensais à d'autres étudiants et ils me répondaient: "ici tu es à clermont!!!" Tout au long de mes années clermontoises, je me suis pas totalement considérée comme géologiquement clermontoise!

    A propos de la limite d'âge pour entrer au CNRS, il n'y en a qu'une qui concerne la bourse de thèse du CNRS! Et puis, tu n'es pas obligé d'entrer au CNRS pour faire de la recherche! Tu peux en faire en étant enseignant-chercheur d'Université!

    Comme le dit mtheory, un chercheur peut de temps sur le terrain! Le gros du travail se fait en laboratoire! Certains volcanologues vont partir au max 2 mois (v. 3 mais très rares)! Les personnes qui profitent réelllement des volcans sont les personnels d'Observatoire et ceux qui veulent faire des films sur les volcans!

    Pour moi, ma priorité est de faire des films! Si au cas où on me propose une thèse, je ne la refuse pas car c'est tellement difficile d'en obtenir une de nos jours! Mais me savoir dans quelques années enfermer dans un bureau parce que j'ai voulu faire de la recherche au lieu des films, cela me fait un peu froid dans le dos!

  31. #28
    helens

    Re : Volcanologue...

    tous les commentaires que je viens devoir son totalement juste!

    Il faut mieux faire des films que d'être dans un labo quand on veut vivre à temps plein sur les volcans!
    On est fait ou pas pour ce type de job!

    Les Krafft étaient aimés du grand public et des chercheurs étrangers et non français même si j'en connais un qui les appréciaient sincérement! C'était les seuls avec Haroun Tazieff à vraiment bien connaître les volcans!

    Pour un chercheur, si on ne publie rien, on ne vaut rien! Même si le papier est un des plus mauvais, ça compte...

    Et puis, on a le titre de volcanologue qu'avec l'expérience du terrain! Vaut-il mieux avoir quelqu'un qui connait très bien son volcan qu'un qcq chercheur parachuté de je ne sais d'où pour gérer une crise...!

  32. #29
    Théophraste

    Re : Volcanologue...

    Oui,le flou régne,j'ai des infos qui se contredisent sur ce sujet tantôt c'est Katia tantôt c'est Maurice qui a un DEA et l'autre une maitrise (Géochimie pour Katia).
    Je me rappelle, ils avaient tous les deux une maîtrise, et Katia avait commencé un DEA, qu'elle n'a jamais fini...

    Au fait, pour mon expo, j'ai eu à prêter un des deux fameux "heaumes" de protection de Maurice et Katia, en fait celui de Katia... Forcément, et avec respect, je l'ai essayé... Une séquence émotion comme dirait l'autre...



    "Heaume et sonde thermique de Katia Kraft - Hommage à Katia et Maurice Kraft" - Exposition Géopolis

    Pour info l'expo circule ici et là, elle sera présentée en septembre/octobre sur Nancy...
    Dernière modification par Théophraste ; 05/04/2006 à 10h49.

  33. #30
    helens

    Re : Volcanologue...

    A l'époque, le système universitaire était bien différent de celui d'aujourd'hui! Si je ne me trompe pas, Katia Krafft avait mis au point du matériel et avait commencé une thèse de géochimie...en avant cette triste année 1991

    Pour l'expo, y a t il une liste indiquant les villes pouvant la recevoir dans les mois à venir? Je suis très intéressée par votre expo. Je les ai toujours admirés...

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [TPE] interview d'un volcanologue
    Par tarane griffon dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/10/2007, 15h00
  2. Devenir volcanologue ?
    Par Marinette69210 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/03/2005, 11h11
  3. formations Volcanologue
    Par Marinette69210 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/02/2005, 18h18