Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

Champ gravitationel



  1. #1
    acerfull

    Champ gravitationel


    ------

    Bonjour à tous,
    j'aurais une question à poser à quiconque qui serait en mesure de me remettre sur le droit chemin. En fait, j'aimerais savoir si le champ gravitationel terrestre et le champ magnétique terrestre sont deux phénomènes distincts.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Oui...
    Le magnétisme et la gravité sont deux phénomènes distincs.
    Le champ gravitationnel terrestre est dû simplement au fait que la Terre a une masse, alors que son champ magnétique provient de phénomènes complexes de convection dans le noyau terrestre...

  4. #3
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Ha ok, mais n'est-il pas vrai que les deux ont les même propriétés, soit d'attirer d'autres masses. Nous avons qu'à penser aux boussoles dont les pôles sont attirés.

  5. #4
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Je tiens quand même à préciser que ce n'est pas une masse que le champ magnétique attire, mais une charge; et contrairement à la gravitation, les forces électromagnétique peuvent aussi être répulsives... mis à part ça, je t'accorde que ces deux types d'interaction se ressemblent fortement (force proportionnelle au produit d'une caractéristique des deux corps (charges ou masses) divisée par le carré de la longueur)

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Rincevent

    Re : Champ gravitationel

    non: les masses attirent les masses et les trucs aimantés (comme la Terre) attirent ou repoussent un autre truc aimanté (l'orientation des objets magnétisés ainsi que leur champ - qui découle souvent de phénomènes internes complexes comme l'a dit Coincoin - sont ce qui fait que l'on a attraction ou répulsion.

    Simplement les objets magnétisés standards ont également une masse donc ils exercent/subissent les deux interactions lorsqu'ils sont à proximité l'un de l'autre (à ceci près que l'attraction gravitationnelle entre deux aimants usuels est très faible et négligeable).

    Dans le cas de la Terre et d'une boussole, la Terre attire celle-ci préférentiellement par la gravitation car elle est très massive (la Terre ). Mais si tu empêches la boussole de tomber tu neutralises le rôle possible de la gravitation et tu pourras alors voir la Terre attirer (mais pas vers son centre) la boussole, cette fois par l'interaction magnétique.

  8. #6
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Oui définitivement c'est deux types d'interaction se ressemblent beaucoup. Et comme CoinCoin a dit, seul l'état de la matière diffère. Une charge, corrigé moi si je me trompe, c'est une masse dans un état de déséquilibre énergétique qui cherche à retrouver son état d'équilibre. Donc, serait-ce fou de prétendre que le magnétisme est une dérivée de la gravitation?

  9. Publicité
  10. #7
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Une charge, corrigé moi si je me trompe, c'est une masse dans un état de déséquilibre énergétique qui cherche à retrouver son état d'équilibre
    Non... la charge est une propriété intinsèque de la matière (de même que la masse, le spin, etc...). Une charge n'est pas forcément en déséquilibre (un électron est chargé, et s'en porte tout de même très bien ).

    serait-ce fou de prétendre que le magnétisme est une dérivée de la gravitation?
    Electromagnétisme et gravitation sont analogues (on retrouve le même type d'équations), mais je ne dirais pas que l'un est le dérivée de l'autre... Ca reste quand même deux choses distinctes qui ne portent pas sur la même chose.

  11. #8
    DonPanic

    Re : Champ gravitationel

    Slu
    En fait, j'aimerais savoir si le champ gravitationel terrestre et le champ magnétique terrestre sont deux phénomènes distincts.
    Il n'y a pas de couplage de ces 2 champs.
    En supposant que le coeur de la Terre ait refroidi et qu'aucun mouvement interne n'y ait lieu,
    le champ magnétique terrestre serait aboli, sans que son champ gravitationnel n'en soit affecté.

    DonPanic

  12. #9
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    Non... la charge est une propriété intinsèque de la matière (de même que la masse, le spin, etc...).
    Je suis d'accord avec toi. Je tiens toutefois mon bout en disant que les charges sont dans un état de déséquilibre énergitique et c'est pour cette raison quelles portes l'étiquette de charge. Qu'est ce qu'une charge positive va tenter de faire? Rép: Elle va tenter par tout les moyens disponibles de se combiner avec une charge négative. ex.: Lors des orages, des arcs électriques se formes entre l'atmosphère chargé et le sol neutre.


    Dans la même ordre d'idée, c'est quoi physiquement un champ gravitionnel? Un champ d'onde? À quelle fréquence?

  13. #10
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Pour la notion de champ, je t'invite à aller voir ce fil où Rincevent explique ce que c'est (c'est plus rapide de mettre le lien que de dire la même chose en moins complet). Quant à savoir pourquoi le champ gravitationnel est tensoriel d'ordre 2, c'est pas à moi qu'il faut demander...

    Pour en revenir au début de ton message, si tu considères qu'une charge est en déséquilibre énergétique car elle se dirige spontanément vers une charge opposée, alors il faut voir qu'une masse est aussi en déséquilibre car "elle va tenter par tout les moyens disponibles de se combiner avec une" autre masse (attraction universelle). Le problème c'est que tu es obligé de faire appel à un 2e corps : une charge isolée dans un espace infini est-elle aussi en désequilibre ?

  14. #11
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    une charge isolée dans un espace infini est-elle aussi en désequilibre ?
    Non, si elle est seule dans son existence, elle est en équilibre. Elle n'a pas le choix d'accepter son état de toute façon et de toute façon parler d'état d'équilibre énergitique nécessite un référenciel.

    merci pour le lien

  15. #12
    Rincevent

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    Quant à savoir pourquoi le champ gravitationnel est tensoriel d'ordre 2, c'est pas à moi qu'il faut demander...
    euh, désolé, j'avais pas voulu faire trop long donc j'avais tenté de glisser la réponse à cette question discrètement mais sans approfondir...

    Einstein remplace le potentiel gravitationnel newtonien par la courbure de l'espace-temps. Cela veut dire que la gravitation est désormais associée à la métrique de l'espace-temps. La métrique est une 2-forme: une application bilinéaire qui à deux vecteurs associe un scalaire (un nombre). En gros, c'est une matrice carrée de dimension dxd où d est la dimension de l'espace-temps... (c'est grossièrement ça la définition basique d'un tenseur d'ordre 2, un tenseur d'ordre 1 étant grossièrement un vecteur).

    ainsi, en espace-temps plat, on a la métrique de Minkowski:

    -1 0 0 0
    0 1 0 0
    0 0 1 0
    0 0 0 1

    qui donne qu'un élément de longueur (on prend deux fois le vecteur infinitésimal (cdt, dx, dy, dz) s'écrit

    ds² = - c² dt² + dx² + dy² + dz²

    près d'un corps de masse M à symétrie sphérique, on a la métrique de Schwarszschild [vecteur (c dt, dr, dtheta, dphi)]:

    ds² = - (1- rg/r) (c dt)² + 1/(1 - rg/r) dr² + r² (dtheta² + sin²(theta) dphi²)

    où rg est le rayon de S: rg = 2 G M / c²

    etc...

    j'espère que c'est un peu plus clair maintenant...
    Dernière modification par Rincevent ; 05/05/2004 à 10h09. Motif: il manquait un signe "-"...

  16. Publicité
  17. #13
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    M'initier à la relativité fait partie de ma liste de choses à faire (qui a tendance à se remplir plus vite qu'elle ne se vide ) , donc dès que tu as parlé de "métrique" j'ai été largué... Mais je savais déjà ce qu'est un tenseur (enfin pas les raffinements mathématiques, mais juste les bases nécessaires pour la survie dans l'espace des états d'une particule qui a la mauvaise idée d'avoir un spin...)
    En m'accrochant un peu, j'arrive quand même à suivre (en admettant beaucoup tout de même).
    Que représente ds² physiquement ? Mis à part que c'est une longueur au carré, je vois pas...

    Coincoin, qui ne fait que commencer son (long) apprentissage des sciences...

  18. #14
    Rincevent

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    M'initier à la relativité fait partie de ma liste de choses à faire (qui a tendance à se remplir plus vite qu'elle ne se vide (...)
    tu n'es pas le seul...

    donc dès que tu as parlé de "métrique" j'ai été largué...
    faut pas... c'est juste un truc qui sert à mesurer. En gros, c'est la matrice qui définit ton produit scalaire et la norme induite par celui-ci. Dans l'espace ordinaire, tu mesures une longueur d'arc par l'intégrale d'un ds² qui est égal à dx² + dy² + dz² si tu l'écris en coordonnées cartésiennes. On dit alors que la métrique est la métrique euclidienne (plate donc). En fait, tu peux montrer que cette métrique est celle qui est laissée invariante par le groupe des rotations de l'espace, le fameux O(3) [orthogonal tridimensionnel: je laisse tomber les histoires de changement d'orientation qui donne la restriction SO(3)].

    en relativité restreinte, on généralise ces notions de distances et d'invariance par rotation à l'espace-temps. Au départ, pour construire sa théorie Einstein est parti de l'idée que la vitesse c de la lumière était une constante (résultat expérimental de Michelson et Morley) et a vu que les formules de changement de coordonnées trouvées par Lorentz étaient compatibles avec ce résultat et naturelles si on renonçait à la notion de temps absolu (ce qui est inévitable avec une vitesse c qui ne dépend pas du référentiel). Mais un peu plus tard, Minkowski a montré que la théorie ainsi formée de la relativité restreinte était naturellement exprimée en termes d'un espace vectoriel à 4D munie de la métrique ds² = - c² dt² + dl² où dl² est l'élément de longueur usuel (c'est la métrique dite de Minkowski).

    On peut en effet montrer que les formules de Lorentz sont l'équivalent en 4D avec la métrique de signature (-,+,+,+) des formules de changement de coordonnées dans l'espace suite à une rotation. En clair: les rotations de l'espace à 4D serait le groupe O(4) qui laisserait invariant la métrique ds² = dw² + dx² + dy² + dz² alors que les transformations de Lorentz forment le groupe O(3,1) qui laisse invariante la métrique de Minkowski.

    Que représente ds² physiquement ?
    ça dépend du signe de ds². Je recopie (en complètant un peu) un truc que j'avais écrit ailleurs (en précisant qu'une géodésique est la généralisation d'une droite sur un espace-courbe: c'est le plus court chemin et le principe de relativité dit que les particules libres suivent les géodésiques de l'espace-temps dans un référentiel inertiel, ce qui généralise le principe d'inertie de Galilée)

    Citation Envoyé par rincevent
    (...) il existe 3 types de géodésiques. Celles du genre espace, celles du genre temps et celle du genre lumière.

    la définition de ces types repose sur le signe de l'élément infinitésimal de longueur qui sépare deux points de la géodésique:

    si ds² (= - c² dt² + dx² + dy² + dz²) est négatif, la géodésique est du genre temps et il existe un référentiel dans lequel une particule qui suit la géodésique est au repos. Pour montrer cela il suffit de voir que ds² > 0 permet d'écrire ds² = - d(tau)² où tau est le "temps propre" de la géodésique (c'est juste une paramétrisation affine de la courbe). Le temps propre est donc le temps mesuré par une particule dans un système de coordonnées par rapport auquel elle est immobile. D'où le nom "propre"...

    si ds² est toujours nul, cela veut dire que toute particule qui la suit se déplace à la vitesse c (facile à voir avec l'expression de ds²). Ce n'est possible que pour une particule de masse au repos nulle.

    enfin, si ds² est positif, la géodésique est du genre espace, et il existe un référentiel dans lequel elle n'est qu'une courbe tracée dans l'espace à un instant t donné. On peut montrer que cela correspondrait à une trajectoire possible pour un tachyon qui est une particule dont la masse est imaginaire (au sens mathématique). Cela vient du fait qu'une telle particule a une énergie et une impulsion qui vérifient:

    E² - p²c² < 0 (=m² c4) d'où m² < 0.

    note au passage: pour une particule donnée, le signe de cette égalité et de celui du ds² correspondant à la géodésique suivie sont liés, et ce n'est pas par hasard... exemple: pour le photon ds² est nul, mais on a aussi:

    E² - p²c² = 0.

    Le lien entre ces deux signes est valable pour toutes les particules (il provient de la nature géométrique de la relativité) et explique pourquoi la masse invariante intervient dans le type de géodésique suivie.

    reste à noter que l'on définit parfois ds² avec la convention de signe opposé:

    ds² = c² dt² - (dx² + dy² + dz²)

    c'est juste une convention (qui change évidemment les définitions précédentes, l'interprétation physique restant la même).
    voici pour le très bref résumé de la relativité restreinte... pour la générale, "suffit" de dire que la gravitation courbe l'espace-temps (introduisant une métrique qui n'est plus celle de Minkowski), mais l'interprétation du ds² reste la même: le temps propre mesuré par une particule immobile dans le système de coordonnées dans lequel la métrique est écrite. Note au passage: la relativité restreinte laissait invariants la métrique et le ds² pour les transformations qui forment le groupe O(3,1), ce qui n'incluait que des référentiels inertiels. La relativité générale est une théorie dans laquelle le ds² est invariant quelque soit le changement de coordonnées (mais la métrique n'est plus invariante dans un tel changement) ce qui donne un groupe plus vaste et "général" qui autorise donc de passer dans des référentiels non-inertiels...

    évidemment, ce n'est là qu'un bref descriptif du début de l'histoire...

  19. #15
    Darklingg

    Re : Champ gravitationel

    Hello!

    Il me semble qu' A. Einstein a essayé de trouver une loie reliant le champ gravitationel et le champ magnétique ( et tous les autres champs d'ailleurs, le temps compris ).

    A ma connaissance, il n'a jamais terminé son projet.

    Vous devriez pouvoir trouver plus d'information sur le net. J'ai entendu dire qu un groupe de physiciens avaient repris le projet et qu'ils testaient les équations d'Einstein.

    - Darklingg

  20. #16
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Merci Rincevent pour ces explications piles poil au bon niveau .

    évidemment, ce n'est là qu'un bref descriptif du début de l'histoire...
    J'imagine... et j'ai bien l'intention de connaître la suite un jour ou l'autre. On verra dans quelques années (DEA...)

  21. #17
    Rincevent

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    Merci Rincevent pour ces explications piles poil au bon niveau .
    ravi d'avoir bien visé...

  22. #18
    Tofu

    Re : Champ gravitationel

    La différence c'est que 2 aimants peuvent se repousser si 2 poles similaires ( nord ou sud) sont mis face à face , alors que 2 masses s'atirent toujours.

  23. Publicité
  24. #19
    deep_turtle

    Re : Champ gravitationel

    Bravo Rincevent pour tes réponses précises, documentées, et visiblement expertes...

    Citation Envoyé par tofu
    Il me semble qu' A. Einstein a essayé de trouver une loi reliant le champ gravitationnel et le champ magnétique ( et tous les autres champs d'ailleurs, le temps compris ).
    A ma connaissance, il n'a jamais terminé son projet.
    Bon... Pour commencer, le temps n'est pas un champ, en relativité c'est une coordonnée qui permet de dire quand un événement a lieu pour un observateur donné.

    Ensuite, beaucoup de chercheurs, avant et après Einstein, on essayé de"relier" différents champs entre eux, d'unifier les interactions pour causer technique (les champs sont responsables des interactions entre les particules, c'est-à-dire le fait que quand on en envoie une près de l'autre, il peut se passer quelque chose, par exemple elles s'attirent, se repoussent, mais aussi des choses plus compliquées (voir plus bas *))... Il y a eu deux réussites éclatantes, l'unification du magnétisme et de l'électricité pour donner l'électromagnétisme, qui permet de comprendre, en bonus, la nature de la lumière par exemple. Puis, dans la deuxième moitié du XXeme siècle, les physiciens ont réussi à unifier cet électromagnétisme avec un autre type de force qu'on avait découvert dans la première moitié de ce siècle : l'interaction faible. Ca a donné l'interaction electrofaible...
    Les physiciens essaient maintenant de l'unifier avec une troisième force qui existe dans la nature, l'interaction forte. Il y a des pistes très sérieuses mais ce projet n'a pas encore totalement abouti.
    Enfin, la gravitation pose le problème le plus difficile, et personne ne sait vraiment si on peut l'unifier avec les autres... Il y a la aussi des pistes (la théorie des cordes) mais on est loin de la solution, s'il y en a une !

    Pour résumer, on connait 4 types d'interactions :
    • l'électromagnétisme (attraction/répulsion des charges, phénomènes magnétiques, induction, ondes électromagnétiques, ...)
    • l'interaction faible, unifiée avec la précédente
    • l'interaction forte (responsable de l'attraction entre les constituants du noyau, et qui fait que les protons qu'il contient, des particules ayant la même charge électrique, ne se séparent pas par répulsion électrostatique)
    • la gravitation

    (*) Attention, il ne faut pas résumer l'action des aimants par "les pôles s'attirent ou se repoussent", c'est plus complexe que ça. En particulier, un aimant agit sur une particule chargée en mouvement d'une façon qui dépend de la vitesse de cette particule. Pour simplifier à l'extrême, une particule qui est attirée par l'aimant si elle va dans un sens sera repoussée si elle va dans l'autre...

  25. #20
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    1 ans plus tard dans les maritimes....En soufflant un peu pour enlever la poussière sur le fil

    Bon, je travaille en électricité, en haute tension pour être plus précis. J'ai réalisé qu'il est possible de créer un champ magnétique autour d'un fil conducteur en faisant passer un courant dans le fil (c'est pas nouveau...). Un courant étant un déplacement d'électrons, j'en suis venu à la conclusion qu'un déplacement de charge dans l'espace de façon généralisé crée un champ magnétique. Que ce soit dans un fil conducteur ou dans une rivière de lave dans la croûte terrestre pour créer le champ terrestre, le principe est le même (je suis pas sûr que c'est de la lave, mais le fluide en mouvement doit avoir plus d'électrons que de protons, en fait il doit se comporter comme une charge, je parle de chaque atome du fluide). Même le spin de l'électron crée un champ magnétique autour de lui. Le champ électrique quant à lui, semble être un passage physique, pouvant parcourir une charge pour retrouver son opposé. Le but du champ électrique étant évidemment de guider les charges dans l'espaces vers des charges opposées, je me demande quel est le but du champ magnétique. Il y a surment une raison pourquoi lorsqu'une charge se déplace dans l'espace, un champ magnétique est crée autour. Si un bon vulgarisateur inspiré(oublions les histoires de tenseur d'orde 2 etc...), imagine une raison, parce qu'il y en a forcément une, et bien laisser vous aller.

    La science commence avec l'imagination

  26. #21
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Depuis quand la physique est-elle finaliste et devrait-elle donner un but aux lois ?
    Encore une victoire de Canard !

  27. #22
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    Depuis quand la physique est-elle finaliste et devrait-elle donner un but aux lois ?

    Réponse simple mais qui veut tout dire: Tous les phénomènes physiques ont un but(qui dans mes compréhension découle tous vers le but ultime d'un retour à l'état d'équilibre). Sinon, enfermez-moi quelqu'un

    Je comprends pas trop ce que tu veux dire

  28. #23
    physastro

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    contrairement à la gravitation, les forces électromagnétique peuvent aussi être répulsives...
    Salut,
    tu signales que la gravitation ne peut pas être répulsive, mais il me semble bien que si!! Einstein lui même à travers ses équations laissait apparaître cette propriété de la force gravitationelle pouvant être répulsive!!
    à ++

  29. #24
    Madarion

    Re : Champ gravitationel

    Bon je demande un joker là, c'est un appelle a la spéculation !

    Acerfull, m'étant moi même demander la même question est avec la même logique. Je te donne une partie de ma déduction. A débattre ici !

    A) Données :

    1 – Un champ magnétique apparaît autour d’un déplacement de charge dans un matériau conducteur.
    2 – Les champs magnétique ce déplace à la vitesse de la lumière.
    3 – Les charges ce déplace à une vitesse de l’ordre de quelque centimètre par heure.

    B) Spéculation :

    A la question : Qu’est ce que l’utilité du champs magnétique ici, je peut proposer celle du principe d’aile d’avion. Deux énergies symétriques mais ayant une vitesse différente, d’ou création d’une force. Laquelle, là je n’en est encore aucune idée.

    ---
    Citation Envoyé par Coincoin
    Contrairement à la gravitation, les forces électromagnétiques peuvent aussi être répulsives...
    Citation Envoyé par Physastro
    Tu signales que la gravitation ne peut pas être répulsive, mais il me semble bien que si!! Einstein lui même à travers ses équations laissait apparaître cette propriété de la force gravitationnelle pouvant être répulsive!!
    Peut être que sa a l’air stupide, mais si la gravitation est un coté d’une symétrie, l’autre coté ne pourrais pas être la répulsion du Big Bang par hasard au niveau local (explosion d'une étoile) ?
    Dernière modification par Madarion ; 02/04/2005 à 19h20.

  30. Publicité
  31. #25
    glevesque

    Re : Champ gravitationel

    Salut

    Le champs magnétique est la force ou le champs d'influence inducteur qui est transporté à distance à la vitesse de la lumiére. Cette influence a une polarité, et cette polarité est un indicateur d'un déséquilibre quelconque qui est causée par la charge d'une particule et de sa polarité électrique. Les polaritées électrique irradie dans l'espace des champs de potentiel magnétique, que se résume a être une recherche d'état combinatoire entre charge et ceci vers une sorte d'équilibre dynamique. (loi de coulombe par exemple)

    La véritable question est qu'est-ce que la charge ou la polarité électrique d'une particule ?

    On sait que tout peut-être représenté par des champs d'énergie, onde libre qui transite à la vitesse de la lumière pour les bosons (photon, mésons, gluons et vecteurs de l'intéraction faible W-,W+,Z0) et champs d'ondes stationnaires (champs fermé sur eux-même) pour les fermions ou les particules de matières. Et bien si la charge était maintenent causé par une sorte d'équilibre entre un trop plein ou un trop vide de champs d'ondes stationnaire dans un espace quelconque et aux dimension quelconque. Le trop vide creuserais des trous et le trop plein des oscillations d'expulsion de champs d'onde stationnaire. Et bien sure tout ceci influencerais leurs entourage par irradiation de champs magnétique, ou la propagation d'un champs d'onde d'influence de potentielle de charge. Ou de quelque chose du même genre.

    PS : Liser vite avant que ce poste soit modéré !!!

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  32. #26
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Madarion
    Un champ magnétique apparaît autour d’un déplacement de charge dans un matériau conducteur.
    Pas forcément dans un milieu conducteur... ça marche dans le vide aussi.
    2 – Les champs magnétique ce déplace à la vitesse de la lumière.
    Pour être rigoureux, les variations du champ magnétique se propagent à la vitesse de la lumière.
    3 – Les charges ce déplace à une vitesse de l’ordre de quelque centimètre par heure.
    Tu parles des matériaux conducteurs là... J'avais un chiffre un peu plus élevé en tête, mais je veux bien te croire.

    Qu’est ce que l’utilité du champs magnétique
    Alors, là, j'avoue que je ne comprends vraiment pas cette question. Depuis quand le champ magnétique doit-il avoir une utilité. Cette question, posée ainsi ne me paraît pas avoir la moindre valeur scientifique. Mais il est probable que je l'interprète mal.
    ici, je peut proposer celle du principe d’aile d’avion. Deux énergies symétriques mais ayant une vitesse différente, d’ou création d’une force
    C'est quoi ces "énergies symétriques" ? C'est quoi la vitesse d'une énergie ? En quoi ça crée une force ? Par contre, je veux bien admettre qu'une force naît d'une variation spatiale d'énergie potentielle.

    Laquelle, là je n’en est encore aucune idée.
    En quoi parler d'une aile d'avion permet de faire des conclusions sur le champ magnétique ? La science ne marche pas par analogies, mais avec des équations.

    Peut être que sa a l’air stupide, mais si la gravitation est un coté d’une symétrie, l’autre coté ne pourrais pas être la répulsion du Big Bang par hasard au niveau local (explosion d'une étoile) ?
    Ca pourrait aussi être la répulsion d'une chaussette rouge par un pot de confiture... (pour moi ça a autant de sens que "la répulsion du Big Bang [késaco ?] par hasard au niveau local [hein ?] (explosion d'une étoile [quel rapport ?])"


    Passons au message suivant :

    Citation Envoyé par glevesque
    Le champs magnétique est la force ou le champs d'influence inducteur qui est transporté à distance à la vitesse de la lumiére
    Pourquoi "le" ? C'est aussi vrai pour le champ électrique... Et puis, le champ magnétique n'est pas une force (c'est un champ). Qu'est-ce que tu appelles "champ d'influence inducteur" ?
    cette polarité est un indicateur d'un déséquilibre quelconque qui est causée par la charge d'une particule et de sa polarité électrique
    Mouais, si on veut...
    Les polaritées électrique irradie dans l'espace des champs de potentiel magnétique, que se résume a être une recherche d'état combinatoire entre charge et ceci vers une sorte d'équilibre dynamique
    J'ai souligné les termes que je ne comprends pas...
    On sait que tout peut-être représenté par des champs d'énergie, onde libre qui transite à la vitesse de la lumière pour les bosons (photon, mésons, gluons et vecteurs de l'intéraction faible W-,W+,Z0) et champs d'ondes stationnaires (champs fermé sur eux-même) pour les fermions ou les particules de matières
    Je ne suis pas d'accord avec ta simplification "boson=c, fermion=0". Contre-exemple : il existe des bosons massiques.

    Ensuite, ça part avec un "si" et ça essaye de faire de la physique avec les mains et des images, mais ça ne me semble pas très scientifique.

    PS : Liser vite avant que ce poste soit modéré !!!
    Tu écris pour être modéré, toi ?
    Encore une victoire de Canard !

  33. #27
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par Coincoin
    Alors, là, j'avoue que je ne comprends vraiment pas cette question. Depuis quand le champ magnétique doit-il avoir une utilité.
    Depuis quand que les phénomènes qui nous entoure n'ont pas de raison d'exister?

    Si nous connaissions tout, nous comprendrions que tout les phénomènes ont un objectif et que tout ces phénomènes se complètent à merveille pour garder un genre d'harmonie. Bon j'avous que c'est un peu artistique ou plutôt philosophique, mais c'est mon repère scientifique.

    Anyway,

    Personne ne m'a donné une réponse satisfaisante....Y a surment une raison pourquoi qu'une charge qui se déplace crée autour d'elle un champ magnétique. Je vais trouver, et je vous reviens avec une idée....

    A+

  34. #28
    acerfull

    Re : Champ gravitationel

    Il y a une petite expérience que j'aimerais faire avec le magnétisme. En effet, prenons un aimant permanent droit avec deux extrémités (nord et sud). Pas trop compliqué à date. Tu colles maintenant un matériau (par exemple une barre de fer droite) à une des extrémités. La barre de fer devient donc elle-même un aimant. Tu reprends une barre de fer et tu la colle après l'ancienne barre de fer devenu un aimant. Cette nouvelle barre de fer devient donc par le fait même aimanté. Le but de mon expérience serait de savoir combien de barre de fer deviendra aimanté avec l'aimant permanent du début? Selon vous, y-a-t-il une limite et si non, ça veut dire que l'énergie magnétique s'est en quelque sorte distribuée? Et si l'énergie s'est distribuée, l'aimant est-il toujours aimanté?

  35. #29
    Rincevent

    Re : Champ gravitationel

    Citation Envoyé par acerfull
    Depuis quand que les phénomènes qui nous entoure n'ont pas de raison d'exister?
    dans le cadre de la science cela a toujours été le cas. La science cherche à comprendre le comment à l'aide de modèles et aucunement à expliquer le pourquoi. Le pourquoi restera toujours du domaine de la foi. Or, ce forum est un forum scientifique.

    Si nous connaissions tout, nous comprendrions que tout les phénomènes ont un objectif
    ce ne sont que pures spéculations de ta part. Rien de scientifique dans de tels propos.

    et que tout ces phénomènes se complètent à merveille pour garder un genre d'harmonie. Bon j'avous que c'est un peu artistique ou plutôt philosophique, mais c'est mon repère scientifique.
    c'est ta foi, mais aucunement un repère "scientifique".

    Personne ne m'a donné une réponse satisfaisante....Y a surment une raison pourquoi qu'une charge qui se déplace crée autour d'elle un champ magnétique. Je vais trouver, et je vous reviens avec une idée....
    je doute que tu trouves le "pourquoi". Quant au "comment", il est très bien expliqué par l'électromagnétisme.

    Selon vous, y-a-t-il une limite et si non, ça veut dire que l'énergie magnétique s'est en quelque sorte distribuée? Et si l'énergie s'est distribuée, l'aimant est-il toujours aimanté?
    oui, l'énergie magnétique a été redistribuée. Il existe des modèles en électromagnétisme pour rendre compte de cela. L'aimant perd un peu de son aimantation, mais tu ne peux pas aisément lui faire perdre toute son aimantation. Et certainement pas en ne le mettant qu'en contact avec des matériaux magnétiques. Va regarder des livres sur le magnétisme et tu auras des explications détaillées. Mais certainement pas le "pourquoi"...

  36. #30
    Madarion

    Re : Champ gravitationel

    Mais dit moi Acerfull, quelle relaxion avec les champs gravitationnels ?



    ***********
    Dernière modification par Rincevent ; 04/04/2005 à 17h57. Motif: HS

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 15/01/2006, 10h03
  2. Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/10/2005, 20h14
  3. force gravitationel
    Par Floris dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 30/07/2004, 13h44