Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité



  1. #1
    Floris

    Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité


    ------

    Bonjour, une première question. Imaginonx un corps super massif, un petit cailloux immabile par rapport au corps massif situer àune distance "A" et un autre cailloux en mouvement par rapport au corps massit situer à une distance (A+d) donc plus loin. Lorsque mon cailloux en mouvement arrive au point A à l'instant "T" je me pose la question suivante, les deux cailloux von t'il percevoir a même intensité du champ gravitationel? Ou au contraire, celui en mouvement en percevra une intesité gravitationel plus importante?

    J'ai déja posé une question qui y resemble il y a quelq années mais je n'ai pas les informations que je souhaitais. Je sais que dans un champ gravitationel, je ne peut plus appliquer les transpho de Lorentz, et de plus, la masse est une grandeur invariente. En réfléchissant, à la question, j'ai conclu que le champ gravitationel est une grandeur aussi invariente.

    Esque ceci est juste ou non?

    Merci pour vos éclaircicements.
    Floris

    -----
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  2. Publicité
  3. #2
    Coincoin

    Re : Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité

    Salut,
    Premièrement, je ne suis pas sûr qu'il soit bien nécessaire de recourir à la relativité pour répondre à ta question, mais soit...
    Deuxièmement, ta conclusion est fausse, le champ gravitationnel dépend du référentiel. On peut même l'annuler localement en considérant un référentiel en chute libre. Pour la petite anecdote, c'est en imaginant une personne en chute libre, qu'Einstein a songé qu'accélération et gravitation se ressemblaient fortement.
    Encore une victoire de Canard !

  4. #3
    Floris

    Re : Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité

    Bonjour, hum, mais pourtent la métrique qui décis le champ est invariente! Non?
    Ensuite pour ce qui est de l'histoire de l'asenceur qui tombe, on pourrais faire la même chose pour une particule chargé qui tombe sur une autre non?
    Désolé pour me lenteure d'esprit.

    Merci encore.
    Flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  5. #4
    ketchupi

    Re : Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité

    Selon, moi, ils vont percevoir la même intensité du champ gravitationnel, mais les effets sont différents :

    - le caillou immobile "tombera" vers l'objet massif, et sera uniformément accéléré par la force gravitationelle.
    - le caillou qui bouge est forcément mû par un ensemble de force qui lui est appliqué (relation fondamentale de la dynamique), donc au bilan de force faut-il rajouter la force gravitationnelle. En fait, le caillou mobile est simplement dans un état initial différent de celui du caillou immobile à la distance d du corps massif.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Floris

    Re : Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité

    Merci à vous deux pour vos messages. Mais comment trancher entre vous deux? Qui dis mieux?

    Merci encore
    flo
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  8. #6
    Floris

    Re : Champ gravitationel, desité d'énergie et relativité

    Hum, j'ai donc toujours pas saisit. Concernant ce que dis coincoin, je ne dirais pas que l'intensité dépend du referentiel, on peut l'anuler en mesuran sur une distance la plus courte possible, mais ma question est autre. je parle bien d'un referentiel au ropos situer à une distance d de la grosse masse et un autre objet en mouvement par rapport à la grosse masse. je veux savoir comment les deux mesure le cham gravitationel. ici, on supose qu'à l'instant T c'est à dire que lorsque l'observateur en mouvement par rapport à la grosse masse est à la même distance que l'observateur fixe, de la grosse masse. Comment chacun mesure t'il l'état du champ gravitationel? Ma réponse est celle ci, puisque la métrique est invariente, les deux mesure le même état de courbure sur la distance D, c'est à dire je rapel, celle qui sépare à l'instant T les observateurs de la grosse masse.

    Me comprenez vous.
    Esque je fais fausse route?

    merci bien
    Seul les imbéciles sont bourrés de certitudes !

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. Relativité, calcul d'énergie
    Par LoicM dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/07/2007, 09h59
  2. Réponses: 14
    Dernier message: 15/01/2006, 10h03
  3. Champ gravitationel
    Par acerfull dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 30
    Dernier message: 04/04/2005, 18h01