Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité



  1. #1
    wizz114

    Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité


    ------

    Bonjour,

    Je voudrais isoler ma maison.
    Mur : parpaings-lame d'air-double cloison brique-plâtre/ enduit ciment des années 70

    On m'a parlé de l'isolation par injection. Qu'en pensez vous (efficacité, coût)? Il y a peu de fil sur le sujet.Si vous avez une expérience dans l'isolation par injection, postez-moi une petite réponse !

    Je peux aussi isoler par l'extérieur. A priori c'est plus cher mais plus efficace.

    L'autre problème c'est l'humidité. En fait on a un soucis de condensation sur la face interne des murs (nous avons des pb de chauffage...ce qui augmente le problème apparemment mais niveau circulation d'air les fenètres sont des passoires alors ça ventile). C'est à cause de l'enduit ciment ? Le mur ne respire pas ?

    Comment faire à votre avis? Quelle serait la meilleur isolation pour réduire ce problème ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    BioTop

    Re : isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    Citation Envoyé par wizz114 Voir le message
    Mur : parpaings-lame d'air-double cloison brique-plâtre/ enduit ciment des années 70
    ...
    L'autre problème c'est l'humidité. En fait on a un soucis de condensation sur la face interne des murs
    Je suppute qu'à la suite de modifications, un changement de menuiserie, l'ajout d'une aération dans un WC, ou le percement d'une ouverture... la lame d'air a été mise en relation avec l'extérieur...
    du coup l'air qui circule derrière la double cloisn est sans doute froid et provoqe la condensation..
    Pour en être sûr il suffit de faire un trou dans la conter_cloison, d'ouvrir une fenêtre et de vérifier s'il y a un courant d'air...

  4. #3
    wizz114

    Re : isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    oui c'est possible. mais tout a été fait en une fois en 75, alors je ne suis pas sûr qu'il y ait des entrées d'air...mais bon à vérifier.

    Je pensais démonter une prise pour faire cette vérification et regarder du même coup l'épaisseur de la lame d'air.

    Dans le cas où il y a des entrées d'air, comment les supprimer ?
    Faut-il les supprimer si on fait une isolation par injection ? par l'extérieur ?

  5. #4
    Merfène

    Re : isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    Tu parles de fenêtres qui sont des "passoires" et que "ça ventile".

    Le souci, c'est que l'enduit ciment rend les murs en effet totalement étanches à la vapeur d'eau.
    Dans ce contexte, même des fenêtres mal calfeutrées risquent fort d'être insuffisantes pour assurer un renouvellement suffisant de l'air, vu toute la vapeur d'eau que nous émettons sans nous en rendre compte.
    Une VMC double-flux pourrait être un bon investissement.

    Par ailleurs, par rapport à ce que dit Biotop, je ne pense pas qu'il faille forcément invoquer un problème d'étanchéité de la lame d'air : ta maison n'a tout simplement aucune isolation digne de ce nom (une "lame" d'air de plus de 20 mm, même non ventilée, et sur toute une surface de mur, est un isolant très médiocre).
    Les murs doivent donc être glacés de toute manière.
    Ceci combiné au problème d'humidité : pas étonnant que ça condense sur les murs.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    emmanuel30

    Re : isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    bonsoir wizz114.

    J'ai discuté un jour avec une personne qui avait isolé par injection ou plutôt par remplissage manuel.
    D'après lui ça été très efficace, mais il faut dire qu'il avait la chance d'avoir une vide de plusieurs cm (au moins 10).
    De plus il avait réussit à remplir le vide en passant par le grenier, aucun trou dans les murs à reboucher (il avait pu tout réaliser lui même).

    Je ne me souvient plus quel 'isolant il avait utilisé, mais du liège en vrac serait à mon avis l'idéal, car il est performant et ne craint pas l'humidité.

    Le remplissage du vide va supprimer tout les courants d’air, mais encore faut il qu’il n’y ait pas trop de gaines électriques qui empêchent l’isolant de descendre. (obstruction quasi certaine si la lame d’air est trop faible).

    Je suis étonné que l’enduit ciment soit à l’intérieur car en général, les contres cloisons en briques sont recouvertes de plâtre et l’enduit ciment est à l’extérieur.

    C'est sûr qu'une isolation par l'extérieure serait bien plus performante car :
    a) pas de limitation d'épaisseur.
    b) certainement moins de pont thermique.
    c) beaucoup plus d’inertie

    Mais, ce n’est pas du tout le même prix

    Un dernier détail le terme injection me fait penser un peu à ce genre de manip :

    http://www.projisol.com/isolation.htm

    Je ne suis pas un pro mais mon sixième sens me fait dire méfiance pour cette technique d’isolation.

    Haaa encore un détail je suis bien d’accord avec merfène , la ventilation naturelle par des fenêtre non étanches, ce n’est pas terrible car quand il y a du vent sec et froid le ventilation est trop importante, et quand il pleut pendant 15 jours de suite, elle n’est pas suffisante.
    Par contre l’investissement d’une vmc double flux ne me semble pas prioritaire sur une maison non isolée.
    Salut.

  9. #6
    wizz114

    Re : isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    Oui oui c'est bien un enduit ciment extérieur.

    Pour le procédé d'isolation, on m'a effectivement parlé d'injection de ce type et sous pression pour que tous les vides d'air soient comblés (c'est un peu comme lorsque qu'on fait une route, on fait passer des rouleaux compresseurs pour tasser). En mettant du liège comme les procédés de soufflage de laine de verre je ne sais pas si on obtiendrais le même résultat. Enfin comme on dit que c'est l'air qui isole, la laine de verre en flocon n'a pas à être tassée non plus. Y a-t-il des matériaux qui résistent à l'humidité et ne se tasse pas trop dans les cloisons avec le temps (comme le polystyrène expansé)?

    Pour le matérieaux isolant injecté on m'avait en effet parlé de polystyrène avec de la colle...mais ça a été fait il y a plus d'une dizaine d'année alors j'imagine qu'il y a maintenant d'autres procédés et matériaux.

    Merci en tous cas pour vos réponses très utiles !

    D'autres avis ?

  10. Publicité
  11. #7
    erness

    Re : Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    Salut,

    Je m'intéresse aussi à cette technique par injection mais dans mon cas pour une construction neuve traditionnelle belge (terre cuite - isolant - brique de parement). Il apparait que la mousse de polyuréthane est la solution la plus efficace pour isoler un mur creux sans exploser le budget d'un gros oeuvre (d'un point de vue cout épaisseur des murs).

    J'ai trouvé plusieurs société qui ne font que cela en Belgique, ils font également sol et toiture pour avoir une belle enveloppe hermétique.

    Attention VMC double flux obligatoire et audit thermographique pour vérifier qu'il n'y a pas de défaut sinon risque de problemes de remontées d'humidité sur les coins et aux chassis. Ces sociétés garantissent la qualité du travail et acceptent d'ajouter une clause pour la vérification par une société extérieure par caméra thermo.

    Je sais que le polyuréthane n'est pas la panacée d'un point de vu écologique mais le budget et les compétences de constructeur étant ce qu'elles sont, c'est la moins mauvaise solution si je puis dire.

  12. #8
    wizz114

    Re : Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    des expériences en france ?

    Le procédé décrit avec l'ensembles des interventions (VMC etc...) me paraît dans ce cas très couteux par rapport une isolation extérieure réputée plus efficace !

  13. #9
    gac

    Smile Re : Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    Bonjour,
    Je pense que la solution d'injection de mousse est la meilleure a l'heure actuelle.
    1 - la mousse a une longue durée de vie pas de tassement
    2 - Très bon isolant thermique et phonique
    3 - Le fait d'injecter réduit les couts et les pertes et l'infiltrométrie est parfaite
    4 - en cas d'incendie si mousse M1 ou M2 la propagation du feu est ralenti. La plupart des mousses injectées sont auto extinguible
    5 - Le CRE coéfficient de réduction énergétique est de 50 à 75% plus important
    6 - Le fait d'injecter permet de remplir des cavités inaccéssibles
    voila pour quoi j'ai choisi cette solution chez moi

  14. #10
    gac

    Re : Isolation mur (injection-extérieur)/ humidité

    En extérieur je pense qu'une mousse PU projetée sur le mur entre rail est une très bonne solution.
    Mousse à cellules fermées L = 0.021
    Elimine le problème de l'humidité
    peut s'appliquer sur un mur tordu
    bien moins de soucis qu'avec des plaques
    Etc...

Discussions similaires

  1. Chaux sur mur extérieur
    Par Sleipnir1984 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/03/2015, 16h03
  2. Isolation extérieur sous sol avec double mur
    Par labielle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2007, 11h15
  3. humidité dans mur en brique
    Par mauriceetjeannine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/06/2007, 10h30
  4. Join mur extérieur pour meilleure respiration
    Par ChaF dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/05/2007, 07h16
  5. Trace humidité sur mur côté fenêtre
    Par beldor dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/01/2007, 16h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...