Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 34

ECS avec PAC



  1. #1
    plurielle

    ECS avec PAC


    ------

    bonjour,

    Je ne me suis pas encore vraiment penchée sur la production de mon eau chaude - mais ce sera à coup sûr un chauffe-eau solaire.

    LE problème, c'est l'appoint: vu que je me débarrasse du mazout et du gaz (vive la maison passive !!), je ne vais évidemment pas les choisir comme complément.

    Reste l'électricité - ce qui m'ennuie un peu...

    Je me demandais donc s'il existait des chauffe-eau solaire, dont l'appoint serait fournit par une PAC ? bon, air-eau évidemment, vu le cas de figure - ce qui n'est pas le type de pompe à chaleur qui offre le meilleur rendement - mais qui offre tout de même l'avantage énorme de consommer 3 fois moins de courant pour une même puissance de chauffe...

    Source froide: air de mon arrière-cuisine (où sera installé le ballon solaire), donc pas de risque de chute de rendement.

    Avantage annexe: refroidir cette pièce qui contiendra aussi mon congélateur. Bon pour la conservation des légumes frais... En effet j'ai peur qu'il y fasse trop chaud, vu la présence du congélo.

    Bref, je pense qu'une pac en appoint, c'est tout bénef' par rapport au chauffage électrique direct...

    Est-ce que ce système existe ? si oui, quelle marque le commercialise ?

    D'avance merci pour vos réponses.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    BioTop

    Re : ECS avec PAC

    La question pourrait être:
    En été, si je climatise une pièce tout en fournissant de l'eau chaude sanitaire... Obtiens-je une solution éconologique?

    Question subsidiaire: Cela peut-il être considéré comme de la "cogénération" ?

  5. #3
    LULUX

    Re : ECS avec PAC

    Bonjour,

    J'ai choisi cette solution car après étude j'ai pensé que c'était la moins pire. Quand même une pac... , on peut faire mieux je sais.

    Elle est installée dans mon trois quarts sous sol avec le congélateur et un frigidaire qui réchauffent un peu l'air ambiant.

    L'hiver le soupirail est isolé et fermé, en intersaison cela dépend des conditions et l'été la pac ne tourne pas. Ainsi je pense améliorer le rendement.

    Biotop, la pac qui climatise l'été c'est sans panneaux solaires .

  6. #4
    BioTop

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par LULUX Voir le message
    Biotop, la pac qui climatise l'été c'est sans panneaux solaires .
    ôtes moi d'un doute le principe de ce bazard, c'est bien de faire du froid d'un coté et du chaud de l'autre. Et ça, que ce soit en Eau/air, Air/Eau Eau/Eau, Air/Air, Sol/Air... non... Pour le dernoer je me suis laissé emporté encore que ça resemble assez à un Puit canadien!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    J.P.

    Re : ECS avec PAC

    peut être ceci:
    http://www.electrotech.be/pompes-a-c...anitaire.html#
    le modèle wwk peut même être raccordé directement aux capteurs solaires...
    Voir aussi chez Dimplex, des solutions équivalentes existent...
    Je réfléchis aussi à cette solution pour la production d'eau chaude...

  9. #6
    LULUX

    Re : ECS avec PAC

    rebonjour,

    C'est exactement le matériel du lien que j'ai installé.

    Un truc qui fait du froid d'un côté et du chaud de l'autre en effet, mais seulement quand il tourne (rarement).

  10. Publicité
  11. #7
    Ciscoo

    Smile Re : ECS avec PAC

    Bonjour à tous,

    pour ceux que cela intéresse, il existe des PAC air vicié/eau sanitaire, pompant donc les calories sur l'air rejeté par la VMC, pour les donner à l'ECS. Environ 1500 € de matos pour un ballon de 200 L au moins... Pourquoi pas en appoint de panneaux solaire, ou, après transformation, en mini-clim, en été (mini, car ne fonctionnant qu'une ou 2 h par jour).

    Idée à creuser...

    Ca serait encore mieux si ça existait avec un petit moteur au gaz, avec un gaz frigorigène parfaitement inoffensif, phoniquement isolé, mais là, faut pas rêver... on est sur Terre...

    @+
    Cisco66

  12. #8
    bolton069

    Re : ECS avec PAC

    Salut Plurielle,

    Connaissant ton engagement pour t'avoir lu sur d'autres fils, j'aimerais te poser une question.

    N'est-il pas possible d'envisager l'appoint ECS avec du bois?

    Cette question est surement naïve, je n'ai pas étudié la question, mais dans le cas d'une maison passive est-ce envisageable?


    Bien à vous.

  13. #9
    r17777

    Re : ECS avec PAC

    Techniquement et écologiquement une petite PAC en appoint d'un CESI ... c'est qd même mieux qu'une résistance elec ... surtout si ce petit sur investissement ne vous a pas détourné du cas de l'enveloppe de la maison ...

    Donc le cas de Plurielle ( qui va être contente ) ...
    Une mini PAC d'appoint d'un CESI dans une maison quasi passive .... ben j'vais pas trop pleurer !

    Mais bon l'écobilant doit être à peu de choses près le même qu'avec un petit appoint gaz sur bouteille ...la complexité du système in situ, et des centrale élec en +

    Un super petit appoint instantané en gaz avec un petit chauffe eau , faut compter 1000€ pour une petite Rolls...

    Mais d'une manière générale on buttera tjrs sur le même problème , à savoir trouver la techno simple, peu cher, souple , réactive et la plus écolo possible pour faire le complément ....le plus petits possible.

    Et dans le cas d'une maison passive ou forte réduction des besoins de chauffage/rafraîchissement, je crois qu'il serait encore plus dur de trouver une solution biomasse adaptée à un simple appoint d'ecs, sans que celle ci ne se transforme en chauffage inutile ... et même si petits besoins de chauffage il y'a il ne se feront peut être pas au même moment ...

    Je crois que la maison passive devance les gens de la construction conventionnelle , mais aussi les fournisseurs/concepteurs équipementiers ... car les moyens de combustion biomasse sont encore calqués sur les cas de gros et moyen besoins ....

    Mon rêve , qui est je pense le même que le votre, serait de trouver sur le marcher des petits brûleurs à pellets , soit directement intégrable dans un ballon solaire (prévu pour evidement) ... soit sur de tout petits chauffe eau externe instantané n série (ou pour l'appoint en hydro-accumulutaion interne)... ou encore intégré en bas d' un ballon en série avec le ballon solaire ...


    Pensez vous que les industriels pourrait arriver à un truc de ce genre accessible .... environ 1000€ pour le brûleur seul et un peu plus en version avec ballon???

    Je regarde mon PDA possé à côté de mon écran de PC, un truc si petit qui renferme un max de techno, qu'est capable de tant de chose (bon il épluche pas encore les pommes de terre et chauffe pas l'eau non plus ), et tous ça pour une modique somme de moins de 300€ ...Alors je me dis, peut être naïvement, qu'on pourrait sûrement nous proposer de telles technos d'appoint d'ecs solaire par biomasse à des tarif de cette nature (au tarifs d'en dessus , pas celui de mon pda ) ...

    En attendant, je me pose la question de savoir s'il faut se contenter de ce qui existe de "moindre mal écologique" ,mais pas spécialement le plus judicieux en terme d'économie, comme cette petite PAC d'appoint (sur air vicié), en risquant d'endormir nos "revendications" dans un confort parfait , ou peut être , continuer à s'astreindre un peu de manière à ne pas taire la demande ???

    Enfin le plus important pour quelqu'un dans ton cas Plurielle, c'est de ne pas mettre en valeur cette PAC et de bien insister sur l'aspect passif de la maison ... et si tu es amenée à répondre à des questions sur cette petite PAC faut pas oublier de dire que c'est un compromis en espérant que des solutions meilleures arrivent sur le marché pour les autres prétendants à l'habitat éconologique.

    J'te dis ça par ce que mon expérience de conférencier, ou guide de visite d'installations écolos etc ... m'a permis de voir à quel point la compréhension de nos semblables semble buter sur la problématique de la matérialisation des choses ....

    Déjà que la plupart de nos concitoyens ne font pas encore la différence, ou ne savent pas la faire, entre ECS et Chauffage, faudrait pas s'étonner que 50% (voir bcp + ) des visiteurs d'une maison passive ainsi équipée ne retiendraient que la petite PAC, et ferait un énorme et grossier parallèle avec la PAC conventionnelle de leur voisin ou cousin ...etc!

    Une fois encore, qd nous agissons, faisons en sorte de bien expliquer les choses autour de nous afin que nos réalisations ne soient récupérées par ceux que nous aimerions voir changer de méthodes ....


    Et pour finir , une fois encore, ne nous obstinons pas sur la question de la production alternative, regardons encore du côté de la réduction du besoin...


    D'ailleurs si on pousse vraiment dans ce sens, amha, on est en droit de se poser la question de savoir, aux tarifs conventionnels des CESI aidés (on sait presque tous ici que les aides ne profitent pas à qui elles sont destinées! ), si le CESI lui même est une technique justifiable en terme de meilleur rapport simplicité/éconologie ....(????)

    Et cette question trouve encore plus de sens dans le parc construit( = + de 90% du marché) , ou les priorités ne sont bien évidement pas la production d'eau chaude sanitaire ... ( c'est tjrs bon à rappeler pour nos nouveaux lecteurs )

    Finalement aux vues des difficultés à concilier , production d'ECS solaire et appoint souple , bon marché, et écolo....et face au manque avéré (amho) de fair-play des professionnels de cette techno, ne sommes nous pas un peu contraint de délaisser cette excellente solution , au profit d'une production d'ECS 100% biomasse avec tout les risques que cela impose à cette autre excellente ressources???? ....
    Dernière modification par r17777 ; 15/02/2007 à 11h23.

  14. #10
    r17777

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    Une fois encore, qd nous agissons, faisons en sorte de bien expliquer les choses autour de nous afin que nos réalisations ne soient pas récupérées par ceux que nous aimerions voir changer de méthodes ....
    oups ! le petit oubli qui fait toute la différence !

  15. #11
    bibice

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    Pensez vous que les industriels pourrait arriver à un truc de ce genre accessible .... environ 1000€ pour le brûleur seul et un peu plus en version avec ballon???
    Avec un peu de chance, tu decouvriras bientot a Brest un petit poele contemporain avec echangeur air-eau. (s'il est livré à temps!)

    Le prix sera plus élevé que ce que tu cherches, c'est encore à buches, ce n'est pas automatique, et produit encore du chauffage pour la maison, mais je constate que les industriels s'y interressent. (et moi aussi ) Plus besoin d'une cuisiniere avec bouilleur de 15 ou 20KW!
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  16. #12
    philclip

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    Mon rêve , qui est je pense le même que le votre, serait de trouver sur le marcher des petits brûleurs à pellets , soit directement intégrable dans un ballon solaire (prévu pour evidement) ... soit sur de tout petits chauffe eau externe instantané n série (ou pour l'appoint en hydro-accumulutaion interne)... ou encore intégré en bas d' un ballon en série avec le ballon solaire ...
    C'est marrant, j'ai eu la même idée. Ca doit pas être très compliqué à créer en plus avec des rendements très, très hauts...

  17. Publicité
  18. #13
    r17777

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    Avec un peu de chance, tu decouvriras bientot a Brest un petit poele contemporain avec echangeur air-eau. (s'il est livré à temps!)
    haaa ouaaiiiii??? t'as un lien en attendant ?

    Citation Envoyé par philclip Voir le message
    C'est marrant, j'ai eu la même idée. Ca doit pas être très compliqué à créer en plus avec des rendements très, très hauts...
    je crois que je vais lancer un petit appel à projets parmis les lycées proféssionels qui sont assez friand de ce genre de challenge ....

    si parmis vous il y'a des enseignants , et notament dans des régions plus propices à cette fillère pellets ... qu'ils y pensent .... (n'est pas Ciscoo ? )

    edit à Ciscoo: pour le côté scolaire ... pas pour la région propice

  19. #14
    bibice

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    haaa ouaaiiiii??? t'as un lien en attendant ?
    Non, désolé, pas de lien. Je suis allé faire un tour sur le site du fabricant, aucune trace.
    J'ai pu voir les maquettes publicitaires (qui possèdent encore quelques fautes de traduction), et quelques photos. Il doit etre dispo courant 2007 au public mais on espere bien en recevoir un modele avant pour les salons.
    Je ne peux même pas montrer les maquettes car on ne m'a pas laissé la doc!

    Apparemment, le fabricant ne veut pas lancer prématurément le poele.. Apres tout c'est normal, mais sortant du monde de l'auto, j'avais pris l'habitude de voir sortir les voitures alors que les mises au point n'étaient pas terminées!
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  20. #15
    bibice

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    je crois que je vais lancer un petit appel à projets parmis les lycées proféssionels qui sont assez friand de ce genre de challenge ....
    Hé, quand j'y pense, comme tu es à Brest, penses aussi aux Ecoles d'Ingenieur, ca peut faire un bon projet de méca. Bon je sais, ces jeunes cons ne s'interressent pas forcement à ça, mais il y en aura bien quelques uns comme moi pour s'y interresser!

    Après tout, il n'y pas que les voitures, les avions et les fusées dans la vie
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  21. #16
    seboseb

    Re : ECS avec PAC

    Pour tous ceux qui n'ont pas une maison passive mais peuvent se contenter d'un poêle pour la chauffage, la solution solaire + échangeur poêle (bouilleur) = appoint élec me parait bonne. L'appoint élec ne fonctionne pas en période de chauffe, et peu à la belle saison. Au final, on ne doit pas consommer plus qu'avec la solution de Plurielle (solaire + PAC), ou alors la différence est négligeable. N'oublions pas que ça reste des conso assez petites si on est économes : le besoin d'ECS est de l'ordre de 3000kWh / an pour une famille "éco", soit environ 400 kWh d'électricité avec une PAC ayant un COP de 3 et 60% de couverture solaire). Au final, même si le bois et le solaire font consommer 100 ou 200 kWh de plus que la PAC, c'est largement compensé (en terme de réchauffement climatique) par l'absence de fluide frigorigène.

    Dans une maison passive, la solution de Plurielle me semble pertinente. Avec l'idée d'économiser quand même, bien entendu.

    A ce sujet, une disgression : je suis locataire et j'ai chez moi une baignoire "sarcophage", qui se rétrécit au niveau des jambes; elle contient moins d'eau à longueur égale. Ca consomme plus qu'une douche rapide, of course, mais je trouve l'idée sympa pour les inconditionnels du bain.

  22. #17
    seboseb

    Re : ECS avec PAC

    Pour tous ceux qui n'ont pas une maison passive mais peuvent se contenter d'un poêle pour le chauffage, la solution solaire + échangeur poêle (bouilleur) + appoint élec me parait bonne. L'appoint électrique ne fonctionne pas en période de chauffe, et peu à la belle saison. Au final, on ne doit pas consommer plus qu'avec la solution de Plurielle (solaire + PAC), ou alors la différence est négligeable. N'oublions pas que ça reste des conso assez petites si on est économes : le besoin d'ECS est de l'ordre de 3000kWh / an pour une famille "éco", soit environ 400 kWh d'électricité avec une PAC ayant un COP de 3 et 60% de couverture solaire). Au final, même si le bois et le solaire font consommer 100 ou 200 kWh de plus que la PAC, c'est largement compensé (en terme de réchauffement climatique) par l'absence de fluide frigorigène.

    Dans une maison passive, la solution de Plurielle me semble pertinente. Avec l'idée d'économiser quand même, bien entendu.

    A ce sujet, une disgression : je suis locataire et j'ai chez moi une baignoire "sarcophage", qui se rétrécit au niveau des jambes; elle contient moins d'eau à longueur égale. Ca consomme plus qu'une douche rapide, of course, mais je trouve l'idée sympa pour les inconditionnels du bain.

  23. #18
    maison-passive

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message
    Je ne me suis pas encore vraiment penchée sur la production de mon eau chaude - mais ce sera à coup sûr un chauffe-eau solaire.
    C'est LA question sur laquelle je bute depuis des mois : comment faire de l'ECS quand on n'a aucun chauffage central, que le solaire peut fournir au mieux 50% des besoins et que la résistance électrique vous est interdite par la charte "Construire avec l'Energie" (sauf pour l'évier de la cuisine)... ???

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message
    Je me demandais donc s'il existait des chauffe-eau solaire, dont l'appoint serait fournit par une PAC ?
    En fait, il s'agit d'une PAC dont l'appoint est solaire. Il en existe plusieurs modèles et il faut compter 2.500€ hors taxes (sans le solaire, rien que la PAC).

    Selon mes calculs, il faut 10 ans pour récupérer l'investissement par rapport au boïler électrique pur et dur.

    Reste quand même un problème, le rendement de ces PAC ne permet pas de monter à plus de 55°. Quid des risques de légionellose ?

    Il existe aussi des petits poêles à pellets qui permettent de chauffer un ballon d'ECS. Le problème, c'est qu'il faut souvent les recharger, et qu'ils ne font pas que chauffer l'eau : ils chauffent aussi la pièce où ils sont installés. En hiver, si on accepte de recharger les pellets tous les deux jours, ce système pourrait servir de chauffage d'appoint par très grands froids, mais pendant un hiver comme celui-ci, dans une maison passive, ils vont créer une surchauffe !!! Alors pour un coût équivalent à la PAC dont je parlais ci-avant, je préfère le côté pratique de la PAC.

    Enfin, je continue encore à chercher, mais ça devient urgent...

    @+

  24. Publicité
  25. #19
    quic'est

    Re : ECS avec PAC

    Rien ne vaut un petit lien.

    http://www.chaleurbois.com/boutique/...0&tri=0&marq=0

    pour le poele avec bouilleur et

    http://www.airpac.eu/produits-climastar/prod_3.htm

    pour la pac sur air extrait (COP de 3 peut mieux faire)

  26. #20
    plurielle

    Re : ECS avec PAC

    Merci à tous.

    Bon, je précise les raisons de ma question:
    - je vais construire une maison passive -donc sans systèmme de chauffage
    - si la conception d'une maison passive ne pose pas grand problème (si ce n'est avec l'urbanisme...) le risque d'échec au niveau de la réalisation me fait beaucoup plus peur.
    - vu que je fais moi-même les calculs thermiques avec le logiciel PHPP, j'ai parfaitement noté qu'avec la volumétrie qui m'est imposée par l'urbanisme (toit à 2 pans, ce qui n'est pas le rêve), ce qui fait le plus varier le résultat des diverses simulations que j'ai faites, c'est l'étanchéité.

    - j'ai donc décidé:
    . d'installer une sonnette sans fil
    . de contruire sur caves (bien isolée), de façon à amener les câbles électriques et les diverses canalisations dans le volume protégé via les caves.
    . de ne pas installer de fenêtres de toit (roto et velux en font, qui sont oassives) - mais tous les spécialistes me le déconseillent, en raison des problèmes pratiques rencontrés au niveau de l'étanchéité
    . de ne mettre aucune cheminée

    Aucune cheminée (ou évacuation de fumée), donc je vire le mazout et le gaz (que j'aurais de toute façon viré, entre eux et moi c'est le divorce - mais ça veut dire aussi pas de poêle, à bois ou à pellet.

    Donc très clairement, ça me laisse l'électricité.

    Tant qu'à faire je préfère la PAC...

    Pour en revenir à ma question initiale, existe-t-il une possibilité d'avoir une ECS avec PAC intégrée (si je puis dire), - ou bien vais-je être obligée de composer ça moi-même, soit une installation solaire à laquelle je couple une PAC que je me démerde pour trouver ?

    Enfin, un point qui mérite réflexion, c'est la remarque de maison-passive: s'arranger en plus pour que le système soit antilégionellose...

    D'autant que je compte fonctionner exclusivement à l'eau de pluie (enfin, seuf le point d'eau dans la cuisine...)

    Donc si qqun connaît une marque d'ECS avec PAC, chuis preneuse... en fait, j'ai assez de boulot avec le reste de la maison (dur dur, la plupart des matériaux devront être importés...), que, je l'avoue, je n'ai pas trop de temps à consacrer à mon ECS...

    D'avance merci

    Et merci à R17777 de comprendre mon intérêt pour la pac : je pense qu'en l'occurrence, c'est la meilleure solution... : - )

  27. #21
    quic'est

    Re : ECS avec PAC

    il ne te plait pas mon lien.

    http://www.airpac.eu/produits-climastar/prod_3.htm


    Là si tu ne trouves pas ton bonheur c'est désesespéré :

    http://produits-btp.batiproduits.com/moniteur/Main.do


    autrement pour la sonnette sans fil, met plutot une cloche, ça tombe jamais en panne.

  28. #22
    Xstof

    Re : ECS avec PAC

    Bonjour,

    Ne peut-on pas faire l'inverse ?
    Donner la priorité au solaire et faire le complément d'eau chaude avec la PAC (désolé) surtout en hivers ?

    On m'a pas proposer un De dietrich Dietri Sol avec ce ballon qui chauffe d'abord en haut !

    http://www.dedietrich-thermique.fr/p...oduction_d_ecs

  29. #23
    maison-passive

    Re : ECS avec PAC

    Je profite de ce fil initié par Plurielle pour préciser la problématique fondamentale de la production d’ECS dans une maison passive qui par essence même est dépourvue d’un chauffage central.

    Le but étant donc de fournir de l’ECS en quantité suffisante pour satisfaire les besoins d’une famille de 4 personnes en moyenne, dans un délai relativement court, à un coût minimaliste et de manière «éconologique».

    Hélas, force est de constater qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucun système qui réponde à 100% aux pré requis.

    Reste donc à trouver le meilleur compromis parmi tout ce qui est capable de produire de la chaleur en partant du principe que ce système doit s’appliquer à des habitations individuelles, contrairement à ce qui se fait de plus en plus en Allemagne, en Autriche, dans les pays Nordiques, à savoir des unités de cogénération centralisées auxquelles sont connectées plusieurs habitations.

    La première idée qui vient à l’esprit, c’est bien sûr le chauffe-eau solaire.

    A part pour les « privilégiés » du sud de l’Europe, nous en Belgique, n’avons pas un degré d’ensoleillement suffisant pour avoir un système autonome.

    Les simulations que j’ai pu faire avec des logiciels spécialisés montrent que pour l’Ardenne belge, 2 panneaux solaires peuvent fournir 25 à 30% des besoins, 3 panneaux 35 à 40% et 4 panneaux, 40 à 45%. Au-delà, des panneaux supplémentaires n’apportent pratiquement plus aucun gain, face à l’investissement que cela représente.

    Pour nous, il faut donc considérer le solaire comme un appoint et non comme la source principale de chaleur.

    Dès lors quels choix avons-nous comme source principale de production de chaleur ?

    La plus simple et la moins coûteuse en termes d’investissement, c’est le boiler électrique (aïe, tapez pas sur la tête…) sur courant de nuit en série derrière un chauffe-eau solaire à ballon d’accumulation. Celui-ci préchauffe l’eau afin que l’électricité n’apporte que le complément nécessaire.

    Mais si le coût d’installation est l’un des plus faible, à long terme, le coût d’utilisation est le plus élevé, sans oublier le fait que la dérégulation des marchés de l’électricité en Europe va entraîner pour nous qui vivons dans des zones rurales des augmentations de tarifs au kWh non négligeables.

    L’utilisation d’une PAC air/eau, installée en cave, se révèle à long terme plus économique malgré un coût à l’achat dix fois supérieur. En effet, les meilleures parviennent à un COP de 4, donc à production de chaleur égale, elle consomme quatre fois moins d’électricité.

    Mais ces PAC ont quelques inconvénients : l’air doit avoir une température minimale de 6° sans quoi l’évaporateur (ou le condensateur, je ne sais plus) risque de geler. De plus, elles nécessitent un apport d’air de 1.000 m³/h pour être efficace.

    Je pensais un peu innocemment raccorder la sortie d’air vicié de ma VMC sur l’entrée de la PAC, me disant qu’ainsi j’éviterais le risque de gel et alimenterais la PAC avec de l’air plus chaud. Mais, même à pleine puissance, ma VMC ne fournira que 350 m³/h. Il faudrait dès lors que j’hyper ventile la cave en air extérieur pour compenser les 650 m³/h manquants. Et que ce passera-t-il quand l’air pris à l’extérieur sera à -6° (par exemple) : ma PAC gèlera quand même et mes caves en même temps ! Donc techniquement, cette solution n’est pas évidente à mettre en place.

    Un autre problème se présente : comme je l’ai signalé dans un post précédent, la PAC ne permet pas de chauffer l’eau à plus de 50-55°, d’où risque de légionellose. Certains fabricants ont résolu se problème en mettant une résistance électrique dans le haut du ballon d’ECS, ce qui permet de chauffer l’ECS à 60-65° et donc supprime le risque.

    En résumé, on peut dire que l’ECS est produite par une résistance électrique qui a en appoint une PAC qui a en appoint un CESI…

    J’ai pensé un moment alimenter mon ballon d’ECS avec un petit poêle à pellets qui permet de connecter une circulation d’eau externe qui pourrait, via un serpentin, amener le ballon d’ECS à température. Mais ce système présente un gros inconvénient : il chauffe aussi l’air, dans un rapport 30 % pour l’eau, 70% pour l’air. Que vais-je faire de cette chaleur qui va provoquer une surchauffe de ma maison passive qui est conçue pour piéger toutes les calories produites à l’intérieur ? Placer le poêle en caves et chauffer celles-ci inutilement, alors que je fais tout dans la zone d’habitation pour ne rien chauffer ?

    Si je gagne à l’Euromillion, je pourrai installer cette petite pile à combustible canadienne alimentée à l’alcool, trouvée au détour d’une séance de surf sur Internet, d’un prix inabordable, non distribuée en Europe et qui a une durée de vie de 2-3 ans maximum…

    Mais en attendant, je fais quoi…

    Plus j'y pense, plus je me dis que je vais placer un boiler électrique en série derrière le CESI, l'investissement est très faible +/-250€ avec un fournisseur d'électricité verte pour me donner bonne conscience, en attendant que l'industrie nous propose des solutions intelligentes, car comme le dit r17777 (cool l'idée du petit brûleur à pellets, et pour rassurer Plurielle, ce petit matériel ne demande pas de cheminée, juste un trou de 65 mm dans le mur), je crois que nous sommes trop en avance avec nos maisons passives et représentons malheureusement une demande trop faible ce qui n'incite guère les industriels à se bouger...

    Joël

  30. #24
    Chanbon

    Re : ECS avec PAC

    Bonjour,

    c'est le choix que j'ai fait chez moi, le solaire qui préchauffe un ballon électrique. J'ai aussi opté pour m'en servir pour le chauffage. Comme j'ai tout fait tout seul, ça ne revient pas "trop" cher par rapport à ce que m'aurait demandé un pro.

    En fait pour le chauffage, ce n'est pas efficace entre novembre et mi-février; je suis dans une région où la grisaille prédomine.

    Pour le pré-chauffage de l'eau chaude, ça devrait me rendre autonome de mi-mars à fin septembre. En cas de mauvais ensoleillement ou de température insuffisante pour tuer les légionelles, le ballon elec fait le reste.

    Certain on fait la comparaison avec une eau chaude sur ballon géothermique ou aérothermique, la consommation electrique est moindre avec ces appareils. Le coût est aussi moindre. Par contre il y a pas mal de retour concernant une mauvaise fiabilité et des machines qui cassent facilement

    C'est donc pas facile; moi perso j'ai poussé à fond pour le solaire en allant jusqu'au chauffage; mais pour une maison passive y a pas besoin de chauffage...

    Tout dépend évidement comme pour tout, du contexte, de la région et de l'ensoleillement.

    A+

  31. Publicité
  32. #25
    bibice

    Re : ECS avec PAC

    A mon avis, la solution viendra dans quelques temps par les fabricants de chaudières à granulé. S'ils arrivent à minaturiser les chaudières pour les besoins uniquement d'eau chaude ça donnera un ballon ECS à granulé, il suffira alors de coupler ce ballon à granulés avec une installation solaire...
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  33. #26
    maison-passive

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    A mon avis, la solution viendra dans quelques temps par les fabricants de chaudières à granulé. S'ils arrivent à minaturiser les chaudières pour les besoins uniquement d'eau chaude ça donnera un ballon ECS à granulé, il suffira alors de coupler ce ballon à granulés avec une installation solaire...
    Vous avez tout-à-fait raison, tout comme r17777.

    Plus j'y pense, plus je me dis que ça, c'est LA solution : une petite chaudière à pellets automatique avec une réserve de 1 à 2 semaines de granulés, d'une puissance de 2 KW, qui chauffe un ballon d'ECS couplé aux panneaux solaires.

    Si un fabricant pouvait nous lire...

  34. #27
    ProPM

    Re : ECS avec PAC

    Le chauffage solaire, éolien, hydraulique:
    http://www.enercoop.fr/

  35. #28
    SebMP35

    Re : ECS avec PAC

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message
    Merci à tous.
    - vu que je fais moi-même les calculs thermiques avec le logiciel PHPP, j'ai parfaitement noté qu'avec la volumétrie qui m'est imposée par l'urbanisme (toit à 2 pans, ce qui n'est pas le rêve), ce qui fait le plus varier le résultat des diverses simulations que j'ai faites, c'est l'étanchéité.
    Avec ces simulations, peux-tu nous dire quels sont les besoins de chauffage pour les mois de chauffe ?
    Je suis très interressé de comparer cela avec le besoins en ECS.

  36. #29
    BioTop

    Re : ECS avec PAC

    Une remarque peut-êter stupide ?

    Dans mon enfance, je me souviens qu'avant le ballon électrique, les seuls systèmes que je connaissais pour faire de l'eau chaude était soit la chaudière à charbon, soit le chauffe-eau instantanné à gaz...

    Existerait-il une solution de type chauffe-eau avec un gaz issue de la biomasse?

  37. #30
    LExpress_29

    Re : ECS avec PAC

    IL existe des poeles à pellets plus particulièrement concus pour les maisons basse énergie :
    Le T-Loft Plus de Tonwerk
    http://www.twlag.ch/index.php?option...mid=78&lang=fr

    L'IVO.TEC de sol-ution
    http://www.sol-ution.com/uploads/med...fs_2006_01.pdf (page 40 en bas)

    Ces deux poeles passent un maximum de leur production de chaleur dans l'eau et non dans l'air...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. chauffage maison avec pac eau/eau piscine et panneaux solaires
    Par kosy33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/01/2012, 14h18
  2. ECS avec un poêle ?
    Par cipango dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/04/2008, 00h20
  3. Utilité d'un ballon tampon avec une PAC géothermie
    Par Gillesgrenoble dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 03/08/2007, 17h50
  4. Electrolyse avec une PAC alcaline
    Par Bourkanieche dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/02/2007, 17h47
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...