Répondre à la discussion
Page 13 sur 36 PremièrePremière 13 DernièreDernière
Affichage des résultats 361 à 390 sur 1060

Avis sur chaudières à plaquettes



  1. #361
    marmotte19

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes


    ------

    Selon les différentes essences cela peut varier de 450 Kg/ m3 à 580 Kg/ m3 pour le méléze. A l'état sec bien sur. Voir ce tableau
    http://www.foretvaudoise.ch/sections...ticle&artid=11
    Donc le ratio serait plutôt de 2

    -----

  2. Publicité
  3. #362
    sarava

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    je me répond à moi même.
    J'ai réussi à avoir un fournisseur de bois déchiqueté qui m'a indiqué que pour 30 Map il fallait compter 7/8 tonnes. Il me propose 100euros la tonne livré, ce qui semble cohérent avec les prix de mon prévisonnel.
    Par ailleur mon installateur m'a informé que le coût de l'installation serai de 500 à 1000euros moins cher avec du ETA.
    Bonne journée!

  4. #363
    GRINDESEL

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    A SARAVA: Vous dites : 'J'ai réussi à avoir un fournisseur de bois déchiqueté qui m'a indiqué que pour 30 Map il fallait compter 7/8 tonnes. Il me propose 100euros la tonne livré, ce qui semble cohérent avec les prix de mon prévisonnel.'
    Par ailleur mon installateur m'a informé que le coût de l'installation serai de 500 à 1000euros moins cher avec du ETA.
    Le poids est fonction de la siccité des plaquettes. Ce poids peut varier quasi du simple au double! Attention à bien contrôler la siccité du combustible livré! Voir poste ci dessus...
    Quant au fait que l'installation d'une chaudière X par rapport à une Y je serai curieux de savoir comment votre installateur 'trafique son devis'?! Sauf s'il ne met pas de ballon tampon ce qui est aussi le cas sur les ###. Merci pour vos explications.
    Dernière modification par Philou67 ; 22/05/2008 à 20h13. Motif: Pas de marque

  5. #364
    sarava

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    bonjour,
    En ce qui concerne la siccité des plaquettes, (le taux d'humidité si j'ai bien compris) le fournisseur m'a indiqué 20%... à vérifier avec attention (entièrement d'accord avec Grindesel) Comment? je sais qu'il existe un appareil dont je ne connait pas le nom qui vous donne le taux d'humidité en plongeant la sonde dans le tas de plaquette. Nos fournisseurs de chaudière pourraient nous en faire cadeau au prix où ils vendent leur matériel ( pour ma part, cela sera intégrer dans la négociation finale entre autre).
    Je pense que l'approvisionnement des plaquettes doit faire l'objet d'un contrat.

    Je n'ai pas de ballon tampon compris dans l'installation. Ayant visté quelques installations, j'ai une préférence pour ETA principalement pour le système d'acheminement des plaquettes qui semble "costaud" et du prix moindre biensûr .
    Mon installateur n'est pas vraiment "chaud" pour installer du ETA, non pas qu'il doute de la qualité du produit mais plutôt du sérieux du représentant local.
    Et, effectivement j'ai eu des échos assez négatifs venant de sources différentes.

    En tout cas merci pour vos réponses
    (je n'avais pas vu qu'il y avait eu des interventions entre mes 2 derniers post)

    bonne soirée

  6. #365
    poseidon69

    Re : demande d'aide 30 gard chaudières à plaquettes

    Bonjour je suis tout nouveau sur le site j'ai besoin d'un conseil, je me trouve dans le gard 50kms de nimes et montpellier je suis propriétaires de ch d'hotes mais mon budget chauffage explose pour l'année 2007 2008 pour chauffer 500 m2 environs j'ai flambé 10 000 euros !

    Quelqu'un pourrai m'aider à trouver un installateur serieux dans la région avec expérience pour l'installation d'une chaudiere a plaquette de bois ainsi qu'a des panneaux solaires couplées à ma chaudiere fioul.

    Un grand merci d'avance
    Franck

  7. #366
    Darth

    Re : demande d'aide 30 gard chaudières à plaquettes

    Salut

    J'ai des plaquettes et pas de problème... et ca revient moins cher que du granulé!
    La grosse différence c'est le volume, mais si t'as la place c'est pas un problème...
    Pour le rendement: le granulé est trés sec, d'où le rendement, avec des plaquettes bien sèches le rendement est trés bon! Y'a qu'à regarder ce que je brûle et le peu qui sort!
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  8. Publicité
  9. #367
    GRINDESEL

    Re : Consommation moyenne d'une chaudière à plaquettes

    Consommation d’une chaudière à plaquettes par rapport à une chaudière à fuel.
    Une chaudière à plaquettes consomme entre 70/80 et 90/100 litres de fuel au map (m3 apparent de plaquettes) suivant les régions et altitude. Un ratio de 55 litres incite à en rechercher les possibles raisons. Quelques pistes :
    - Une mise en service de la chaudière début Août et des essais se prolongeant jusqu’aux premiers froids faussant évidemment la comparaison avec une année normale…
    - Une connection au réseau en défaut ne régulant pas convenablement les deux niveaux de température souhaités (plancher chauffant à basse température et radiateurs à régler à des niveaux évidemment différents). La chaudière n’est pas en cause…le choix d’un plancher chauffant étant un fait nouveau.
    - Lorsqu’on habite à 900 mètres d’altitude et non à 340 comme chez moi il serait important de préciser avec quelle température moyenne on se chauffe avec le nouveau combustible bon marché par rapport à l’ancien…devenu hors de prix !
    Autres probables raisons :
    1/ Un encrassement anormal des échangeurs intervenu très rapidement : avec un combustible sec à moins de 30 % les 20 tubes à nettoyage automatique dans lesquels transitent les fumées sur la chaudière permettent normalement d’optimiser son rendement ( de l’ordre de 93 %).
    Avec un combustible humide, le système de ramonage automatique des dits tubes n’est pas assez agressif pour éviter qu’ils se colmatent prématurément : le rendement de la chaudière décline donc et la consommation de combustible augmente…
    2/ Il est possible qu’à un moment donné de la vie de la chaudière une consommation de plaquettes insuffisamment sèches se soit produite…
    Ce cas de figure engendre généralement le point 1 avec, en corollaire …une (relative) surconsommation.
    La surconsommation semble avoir été identique entre les deux fournisseurs vous ayant livré: plaquettes ‘forestières’ et plaquettes de ‘scieries’…Cela pourrait indiquer que les deux fournisseurs – ou l’un d’eux - n’ait (ou n’ont) pas fournies de la plaquettes sèchent en dessous de 35 % malgré leur(s) affirmation(s)…
    En ce qui concerne les plaquettes de scierie, connaissant très bien les fournisseurs en général et leur technologie (ce sont pour la plupart des amis personnels), je puis assurer ce qui suit :
    - Les plaquettes qu’ils produisent sont issues généralement de bois écorcés ne pouvant donc plus ‘sécher d’elles mêmes ’.
    - Les plaquettes acquises en scieries sont produites en flux tendu à partir de grumes vertes dont les s/produits sont destinés à la production de plaquettes dites de ‘papeteries’! Certaines scieries en produisant 2 ou 3 semi de 90 map PAR JOUR. Représentez vous l’urgence de les livrer sans attendre 3 ou 4 mois pour qu’elles sèchent !
    - Exemptes d’écorces elles ne peuvent pas sécher par échauffement naturel comme cela est le cas lors de production de plaquettes dites forestières’, avec écorces déclenchant un cycle naturel d’auto séchage par fermentation …durant de 3 à 4 mois. Cela suppose donc un stockage intermédiaire important.
    - Compte tenu du volume journalier produit en plaquettes papetières (donc vertes) dans son entreprise, le scieur en question peut bien sûr distraire un faible volume pour satisfaire quelques clients à un prix quasi deux fois plus élevé : mais comment va-t-il les sécher et avec quel surcoût ? Certains y parviennent en dérivant les plaquettes de bois secs sur pieds … C’est plutôt rare et réservé à leur consommation personnelle.
    - Pour que ces plaquettes ‘papetières’ donnent satisfactions dans une chaudière à plaquettes de type individuelle – bien que de bonne qualité et exemptes de fines et de queues donc de granulométrie parfaite – il faudrait qu’il les sèche artificiellement.
    - En les laissant en tas sans les brasser elles moisiraient…ou lui reviendraient plus cher (brassage / manutentions / stockage à l’abri …) .
    - S’il fallait qu’il les sèche ainsi le prix de 16 €euros le map franco ne serait plus le même à moins de les vendre et les livrer à perte!
    - Le fabriquant (probable) des dites plaquettes déclare lui même que le prix de vente d’une tonne de plaquette SECHE à 20/30%, franco, devrait être de 100 euros… soit environ 30/32 euros le map….
    - Le prix moyen pratiqué en France en plaquettes ‘forestières’ (avec écorces) est de 23/28 euros…livré en vrac dans un rayon fonction des difficultés routières.(25 à 50 km)
    - OK, Sans écorces ET SECHES, leur pouvoir calorifique serait bien sur plus élevé….Ce serait donc l’idéal mais quel intérêt pratique, économique et écologique aurions nous à consommer ce type de plaquettes déjà utilisées VERTES – mais écorcées, donc sans ce sur poids ni sur volume dans les papeteries ?
    - Une usine de granulés de 40 000 tonnes devrait être mise en service fin 2008 dans la région 43 par un industriel de la scierie.
    - Avec un prix départ ‘qui sera de l’ordre de 140 euros la tonne’ (prix départ hors marge du stockeur/distributeur…) cet industriel scieur estime que la plaquette ‘n’est pas un combustible d’avenir’..
    - Nous n’avons pas la même vision des choses de l’économie et de l’artisanat… Artisans – ou autres innombrables fournisseurs locaux et régionaux potentiels - qui ont, eux aussi le droit de vivre, de produire et le devoir de servir convenablement leurs clients : ce qu’il font en général.
    - Le client est à juste titre de plus en plus soucieux du coût de son énergie : il sait lui aussi compter et juger lui-même de la possibilité ou pas de s’équiper d’une chaudière à GRANULES ou à PLAQUETTES. Ils savent aussi qu’une chaudière à plaquettes saura consommer des granulés, de la sciure, des copeaux…
    - L’inverse n’est pas possible ! Les contraintes sont différentes ou comparables. Il est bien de pouvoir comparer.
    - Une autre explication : L’un des deux fournisseurs n’a peut être pas livré de la plaquette suffisamment sèche …Comme indiqué plus haut le système de ramonage automatique intégré des échangeurs de la chaudière était peut être réglé sur un cycle d’auto nettoyage trop long (cycle programmable sur le pupitre de contrôle)…ce qui n’aurait pas assuré un nettoyage parfait et facilité un dépôt excessif…
    - Les dits échangeurs se seraient alors encrassés dès les deux premier mois alors qu’ils auraient dû rester ‘propres comme un sou neuf pour consommer le minimum’ (je rappelle : rendement = 93 % dans ce cas avec ce type de chaudière).
    - MORALITE : Consommez des plaquettes sèches à moins de 30% .
    D’ores et déjà il lui suffit de contrôler ses échangeurs en ouvrant le couvercle sur le dessus de sa chaudière et vérifier leur niveau d’encrassement…
    Mon conseil aux futurs utilisateurs de plaquettes : le prix le plus bas n’est pas toujours le plus économique à l’usage!
    Dans l’hypothèse ci dessus, la chaudière s’est probablement ‘anormalement encrassée’ du fait d’un combustible insuffisamment sec. L’économie réalisée aura probablement été ‘mangée’ par la surconsommation engendré par un mauvais échange thermique provoqué par la consommation de bois vert dont les résidus, en se collant aux parois des échangeurs, ont agit comme un isolant ayant abaissé les échanges thermiques gaz de fumées / eau.
    C’est la meilleure solution pour être très mécontent de ‘la chaudière’ alors que la pauvre elle ‘n’en peut mais’ ! Quelque soit sa marque et sa nationalité…
    Acheter du combustible sans veiller à sa siccité n’est donc pas un bon choix. De même pour les bûches, cas plus que courant !
    Le point positif, dans l’histoire, est de constater que la chaudière a semble-t-il bien digéré cette ‘possible anormalité’ car elle n’a probablement pas duré assez longtemps pour colmater totalement les échangeurs.. C’était possible avec la panne à la clé.
    Il suffit d’assurer un bon ramonage pour retrouver une consommation normale.
    Si l’on découvrait d’autres raisons à cette apparente sur consommation on en parlera et on tiendra les lecteurs au courant.
    A noter cependant: L’eau, dans quelque combustible que ce soit, n’a jamais été un bon combustible.
    Lors de la consommation de bois bûches humide dans une cheminée celles ci crachent/ fument/ pleurent polluent l’environnement…
    Avec les plaquettes il en est de même sauf que le rendement étant tout de même supérieur à une chaudière à bûches la pollution est plus réduite ! Il est recommandé, comme pour les bûches, de commander le combustible au printemps. Il aura ainsi le temps de sécher naturellement avant la saison de chauffe…sous réserve que le silo soit normalement aéré.
    Dans le gaz ou le fuel que se passe-t-il s’il y a de l’eau?
    Je crains que ça ne soit pire !
    Au plaisir d’en savoir plus…et bénéficier de l’expérience de chacun dans l’intérêt de tous.
    A SARAVA Je dois avoir loupé quelque chose dans mon prévisionnel je suis à 30 map pour 2700l de fioul’. fin de citation.
    Mon avis personnel : Sarava est dans le bon ratio de 90 litres de fuel consommé contre 1 map de plaquettes. Au 27 Mai 2008, le fuel étant à 1 euro du litre (dixit TF1) nous serions donc à 1 euro – contre environ 25/28 euros à valeur calorifique égale, combustible livré chez soit …3 fois moins en payant les plaquettes au prix fort ! Et certains hésitent encore à s’intéresser au chauffage automatique au BOIS REDUIT EN PLAQUETTES : le top du confort et de l’économie en matière de bois et de chauffage pour ceux chez qui c’est possible ?!

    Cyclamen répond à Moemma : ‘sans bois perso, sans région forestière, sans possibilité de livraison suffisante, sans place pour stocker, sans installateur!!! Reste le solaire peut-être? Sinon la plaquette revient moins cher que le granulé mais nécessite beaucoup plus de stockage pour la même puissance’...fin de citation.

    Ma réponse : Pourquoi sans bois ? Il suffit d’en commander comme le fuel et le gaz…Ou que l’on soit en France : les usines de panneaux et les papeteries le font bien ! De toute façon les régions Françaises à plus de 50 km d’un ‘tas de bois’ ne sont pas légions ni très habitées. Avec le nombre de pavillons confrontés à l’abattage de bois ‘d’agrément’ en surnombre ou secs sur pieds, transformer ces minis et innombrables ressources en chauffage à bon compte permettrait à beaucoup de redécouvrir les vertus de l’économie…Vous avez vu la hausse du prix des pommes de terre ?! Parions qu’il va s’en planter des tonnes cette année …Même réflexe ! Pour un peu que les médias embrayent sur le sujet le prix des pommes de terre baissera et les fleuristes râleront…
    Sans place pour stocker : pourquoi annoncer qu’il faut ‘un stock énorme pour se chauffer avec des plaquettes’ ? Pour stocker les pommes de terre … (hors sujet) Ce type de chauffage ne convient évidemment pas en dessous de 150/180 m2 ni pour ceux ne disposant pas d’un local chaufferie existant ou pouvant être construit (par exemple en ossature bois…). Stocker un minimum de 20 map (mètre cube apparent plaquettes) ce n’est, en gros, qu’un local de 3 x 3 x 2,5 m . Pour ranger sa bagnole il faut beaucoup plus !? Plaquettes pour se chauffer ou sans plomb pour consommer et se ruiner?! Certains pourraient à bon compte agrandir leur garage ou faire coucher leur carrosse dehors le temps d’amortir le silo en question…voir utiliser un peu plus les transports en commun ou le covoiturage!
    Quant à ‘pas d’installateur’ en quoi une machine à chauffer de l’eau, que ce soit avec quelque combustible que ce soit, est elle finalement différente et ‘hors de compétence’ d’un chauffagiste ‘normal’… Une chaudière automatique au bois plaquettes n’est ni plus ni moins ‘compliquée’ qu’une chaudière au fuel / au gaz ou à l’électricité ! Les chauffagistes sont capables de se former à la technologie de ces chaudières.
    La chaudière est ‘le produit’ du constructeur de la chaudière. Sa commercialisation est de la compétence et du sérieux de son distributeur général … et l’installation du professionnalisme des pros des réseaux de chauffage.
    Il faudrait en finir avec ce bla bla bla de lobbyistes financiers habitués à ronronner dans leur pré carré. Certains paient même des pages de pub entières avec les impôts de leurs clients ! Vous voyez de qui je veux parler ? Il parait que vous en avez de la chance de payer dorénavant 2 factures en une seule ! C’est peut être pour cela qu’ils en profitent pour augmenter régulièrement leurs tarifs tout en vous proposant des contrats mirobolant (- 10 %) sans trop vous dire de quoi il s’agit vraiment. Vous en saurez peut être plus sur la prochaine page ! Suivez bien les pubs…et rassurez vous : ceux qui les imaginent ont du talent pour faire partir vos impôts en fumée et ne sont pas inquiétés par les publicités dites mensongères! Deux poids deux mesures ?

  10. #368
    cyclamen

    Re : Consommation moyenne d'une chaudière à plaquettes

    eh oui mr grindesel-galland vous avez été incapables de trouver un chauffagiste acceptant de poser votre super chaudiere (super chere aussi) dans ma region, alors n'affirmer pas que c'est possible partout!

  11. #369
    GRINDESEL

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Dans la limite d'un déchargement techniquement possible les plaquettes peuvent être livrées dans la France entière, je confirme. Sous réserve d'accepter également un coût de transport qui maintiendra celui du combustible plaquette à un montant inférieur à celui du fuel...Gageons que la deuxième année soit l'utilisateur aura découvert un fournisseur plus proche soit un producteur ce sera interressé au marché. Pour couvrir un besoin de 50 map/an (pavillon de 180 à 250 m2) je doute qu'en France on ne trouve pas la matière première dans un rayon de 50 km ou que l'on soit! La matière première est sur tout le territoire Francais: il suffit de l'exploiter! Cela aura évidemment un coût variable que ne sont pas toujours prêt d'accepter certains amateurs de chaudières dites 'de luxe'...

  12. #370
    cyclamen

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    le prix des dechiquetages grimpent en fleche dans notre region, le prix de transport aussi; faudra-t-il comprendre que le prix de la plaquette sera indexé sur le petrole alors que la matiere premiere-bois chauffage sur pied ou elagage, eclaicie etc ne bouge quasi pas.
    le representant local de l'ademe m'a dit souhaiter une augmentation du prix plaquette de scierie et autre retraitement, afin de rendre plus interessant la plaquette forestiere issue de petits bois (abandonnés jusqu'ici car trop couteux en terme de main d'oeuvre , acccessibilité, debardage, etc)
    il semble qu'il soit en voie d'etre exaucé; les proprietaire de chaudiere (dites de luxe) performante devront revoir leur provisionnel s'il ne produisent pas eux meme leur combustible.

  13. #371
    marmotte19

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Aprés quelques négociations, je viens de craquer pour la chaudière bois déchiqueté / granulé de chez ETA. Livraison pour la fin de l'automne. Reste plus qu'a construire le silo enterré et la chaufferie. Si vous avez des exemples de réalisation, je suis preneur.

  14. #372
    gamay42

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    salut marmotte
    j'ai fait le meme choix que toi et ma chaudiere doit arriver cette semaine .
    le silo avance ( voir precedantes photos .)
    je vous en mettrait d'autres au fur et a mesure de l'avancement des travaux .
    A très bientôt .

  15. Publicité
  16. #373
    cyclamen

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par marmotte19 Voir le message
    Aprés quelques négociations, je viens de craquer pour la chaudière bois déchiqueté / granulé de chez ETA. Livraison pour la fin de l'automne. Reste plus qu'a construire le silo enterré et la chaufferie. Si vous avez des exemples de réalisation, je suis preneur.
    bravo; le silo enterré pour une facilité de remplissage c'est tres pratique mais attention aux remontées d'humidité.
    fais-tu cela en autoconstruction ou par entrepreneur?

  17. #374
    GRINDESEL

    Re : Le prix des plaquettes en Juin 2008

    le prix des dechiquetages grimpent en fleche dans notre region, le prix de transport aussi; faudra-t-il comprendre que le prix de la plaquette sera indexé sur le petrole alors que la matiere premiere-bois chauffage sur pied ou elagage, eclaicie etc ne bouge quasi pas.
    le representant local de l'ademe m'a dit souhaiter une augmentation du prix plaquette de scierie et autre retraitement, afin de rendre plus interessant la plaquette forestiere issue de petits bois (abandonnés jusqu'ici car trop couteux en terme de main d'oeuvre , acccessibilité, debardage, etc)
    il semble qu'il soit en voie d'etre exaucé; les proprietaire de chaudiere (dites de luxe) performante devront revoir leur provisionnel s'il ne produisent pas eux meme leur combustible.

  18. #375
    GRINDESEL

    Re : Le prix des plaquettes en Juin 2008

    Réponse boisée à Cyclamen
    Il est bien normal que les prestataires de services en déchiquetage à domicile ou les fournisseurs de plaquettes forestières (fourniture de matière première incluse) augmentent leur prix en fonction de l’augmentation de leurs charges. Quelles sont les corporations qui ne réclament ou ne manifestent pas aujourd’hui lorsqu’elles considèrent qu’elles ne parviennent plus à joindre les deux bouts ? Les coûts de transport ont augmentés récemment d’environ 5% … L’INSE annonce que l’inflation sur 1 an serait de 3,6 % . Les augmentations ne sont pas linéaires : les 5 % sont supérieurs à cette inflation car les transporteurs intègrent à leur prix une part de la hausse du fuel et …prennent sur leurs marges ou tentent de rationaliser leur exploitation.
    Bien vivre est devenu une habitude acquise en à peine une génération ! Il va falloir peut être retomber sur terre : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel !
    Si le prix des plaquettes s’indexait sur celui du pétrole ce serait évidemment souhaitable pour les propriétaires forestiers et les producteurs de ce merveilleux combustible. Ce serait loin d’être dramatique pour l’heureux propriétaire d’une chaudière à plaquettes ! En effet : lorsque le prix du fuel à la pompe double en 1 an (en simplifiant) le résultat serait loin d’être identique si le map de plaquettes subissait le même sort ! 100 % sur 60 euros et la même hausse sur 22 euros maintient le même écart entre les prix …que je sache.
    Le représentant local de l’Ademe souhaite une augmentation ‘des plaquettes de SCIERIE’. A nuancer avec les ‘PLAQUETTES FORESTIERES’ ! Mais la il faut connaître un peu la filière bois et ce monsieur n’a peut être pas encore cherché à saisir la différence …
    Les industriels du papier et des panneaux s’inquiètent depuis 3 ans de la hausse de leur matière première : leur lobbying international est quasi aussi puissant que celui du pétrole à la différence qu’il agit dans le sens inverse ... donc à la baisse des cours ! Les producteurs de plaquettes de scierie s’en plaignent depuis longtemps ! Pas de pénurie en vue : le puit de pétrole bio masse est sur place, sous vos yeux et RENOUVELABLE et varié! C’est comme les vins : vous désirez qu’elle essence ? Qu’elle provenance ?
    Vous avez entendu parlé du lobbying du ‘BOIS ENERGIE’ ?! Au grand désespoir de ceux qui y travaillent IL N’EXISTE PAS… mais les prix des ‘COMBUSTIBLES BOIS’ y sont collés comme une ventouse …avec une différence essentielle : leur coût de production est généralement plus qu’artisanal et ils se battent tous entre eux pour se piquer les clients ! Devinez le résultat ! Leurs prix de vente devraient donc s’en ressentir ? Tant que produire des plaquettes forestières sera aussi facile – et le contraire n’est pas près d’arriver – j’en doute ! Ceci n’empêchera pas une certaine normalisation - heureusement – mais il s’agit d’un produit de proximité ne l’oublions pas.
    Le prix des bois – en général - sur pieds, toutes catégories, fait le yo yo depuis la nuit des temps dans des proportions qui ne sont pas comparables avec ceux du pétrole ! Les cours actuels sont à peine revenus à ceux d’avant la tempête de 99 !
    Les plaquettes utilisées par les papetiers et les fabricants de panneaux sont produites à partir ‘des sous produits de bois nobles du bois’ . Par commodité ils sont assimilés par beaucoup et surtout par ceux qui agitent les épouvantails des risques de ‘hausse des prix’, à la ‘ catégorie énergie’.
    La frontière est étroite mais elle est périodiquement entrouverte. Ce constat mérite d’être nuancé. Il conviendrait en effet de remarquer que les ‘bois d’industrie’ bénéficient d’une chaîne de production considérablement plus industrialisée et normée que celle(s) – bûches ou plaquettes - du BOIS ENERGIE.
    La récolte DES BOIS ENERGIE est souvent différente et porte sur des volumes considérablement plus faibles. On se garde bien de le dire : les petits c’est bien connu, foutent toujours la m….. dans le pot de fleur ! Toutes les essences et toutes les ‘configurations’ peuvent être acceptées…s’il s’agit d’alimenter des chaufferies de type industrielles. De même pour les chaudières dites individuelles mais avec quelques obligations de tamisage et qualités de chaudières (sans entrer dans les détails…). Il est donc préférable d’utiliser des PLAQUETTES DE QUALITE , de scieries ou forestières, dans ces chaudières…Là … on ne considère que le prix du map ! Le consommateur lambda est persuadé que le bois ‘c’est un truc basique et quasi gratuit’ !
    Les catégories de bois pouvant entrer dans LE BOIS ENERGIE peuvent être sérieusement différentes de celles réservées aux BOIS D’INDUSTRIE. Le BOIS ENERGIE devrait donc moins subir les augmentations de prix…puisqu’il s’agit d’une catégorie ‘inférieure’ ? Car il s’agit bien de cela. Quant un agriculteur Normand transforme ses haies bocagères en combustible automatique pour sa chaudière à plaquettes il n’a même pas eu l’idée de proposer son produit à un papetier : il sait que ces plaquettes ne lui conviendront pas. Comme il sait que ses vaches ne font pas du Calvados à la place du lait !
    Malheureusement, les professions intervenant dans la filière BOIS ENERGIE produisent avec des coûts à la tonne généralement plus élevés. Ceci est un grand débat…Le coût de la matière première se marginalise de plus en plus. Le reste augmente…
    Alors ? Produire soit même ses plaquettes ou les acheter toutes sèches livrées chez soit ? Pour l’instant il est clair que cela n’en vaut pas la chandelle …si l’on compte les investissements incontournables pour ‘se faire le plaisir de consommer ses propres bois’ sauf cas des professions possédant déjà une partie des matériels et locaux nécessaires.
    Cet espoir est malheureusement récurrent! Il faudrait une bonne fois pour toute le dire. Après, rien n’interdit de jouer au gentleman farmer…
    Le consommateur de fuel espère-t-il un instant se produire lui-même son pétrole ?
    Chaudières de luxe ou de ‘prolos’ le BOIS restera longtemps un combustible qui fera suer leurs consommateurs… des muscles ou des neurones. A chacun de choisir suivant ses affinités, son âge, ses capacités physiques ou financières, son coté écolo ou ‘c’est ma femme qui fait les chèques’…
    En prime, avec le BOIS, avez-vous réalisé que vous pouvez choisir votre ‘senteur du matin en ouvrant vos volets ou en descendant le soir à la chaufferie’ suivant son essence …C’est plus agréable non ? Et en final vous refusez de payer ce plaisir et ce merveilleux combustible 3 à 4 fois moins cher que le fuel / le gaz et tutti quanti ?!
    Vous avez des actions en Arabie Saoudite ou en Russie?

  19. #376
    cyclamen

    Re : Le prix des plaquettes en Juin 2008

    certes il est tout à fait normal, cher grindesel_ galland, que le prix du dechiquetage et du map en consequence augmente en fonction des charges des professionnels, et notemment du fuel qui fait tourner la dechiqueteuse, le tracteur, le transport au stockage de sechage, le transport de livraison au client. perso je ne trouve pas tres ecolo-economique cet exces de combustion de fuel pour alimenter des chaudieres de proximité. D'ailleurs pourquoi vendez vous des broyeurs si ce n'est pour que les proprietaire de bois comme vous puissent s'affranchie de toutes ces contraintes. Vous etes tres bien placé pour savoir que certaines sociétés tres connues des professionnels comme vous sont en train de tout ramasser au niveau du bois dechiqueté et copeaux de toutes provenances, parce qu'il sont en manque par rapport aux besoin et contrats signés, notemment avec les equipements publics tres subventionnés pour repondre aux exigences europeennes de reduction de gaz effets de serre.
    je ne crois pas tromper les gens en disant que le particulier passera apres et à un prix plus speculatif s'il est dependant que d'un fournisseur.
    il y a un an ,on disait couramment que le chauffage plaquette coutait la moitié de celui au fuel, aujourd'hui avec de pétrole à 130/135 dollars il devrait plutot etre à 1/3 du cout du chauffage fuel. Si le petrole a doublé, les couts de revient ,fort heureusement, n'ont quand même pas doublé dans le même temps; alors comment expliquer le discours de certains fournisseurs de plaquettes qui calculent leurs prix de vente justement sur ce calcul d'un prix moitié moins cher que le fuel alors que je le repete le prix du bois de chauffe sur pied ou de rebus n'a pas augmenté depuis 1999! oui je pense que le prix de la plaquette va suivre une evolution par rapport au petrole, elle n'est pas totalement justifiée,les proprietaires forestiers le savent tres bien eux qui ne perçoivent aucun revenu supplementaire du bois plaquette . Certes produire de la plaquette de qualité n'est pas chose aussi facile et remuneratrice que certains qui se sont lancé ,avec les aides publiques ou du feder, ont pu le penser trop rapidement; n'empeche que ce n'est pas au consommateur d'en faire les frais

  20. #377
    cyclamen

    Re : Le prix des plaquettes en Juin 2008

    repose à Grindesel sur l'ademe:
    effectivement le representant de l'ademe ne connait pas grand chose à l'univers forestier, il sait par contre tres bien que la plaquette de scierie aura toujours un prix de revient moins cher que la plaquette forestiere du fait que les frais de debardage,transport etc sont repercutés sur le prix du bois d'oeuvre uniquement,; ce qui ne sera jamais le cas pour le bois energie produit directement en foret et qui subira toujours des frais de mise en oeuvre plus importants. Tous les forestiers le reconnaissent, vous aussi je pense. Même si on peut essayer d'ameliorer les choses.

  21. #378
    GRINDESEL

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    J'ai l'impression que nous ne sommes pas loin d'être du même avis... N'oubliez pas que le BOIS ENERGIE consommé dans les chaudières individuelles ne représente pas de très gros volumes individuelle. Le système débrouille y sera de plus en plus roi au niveau des appros et ce sera très bien! Plutôt que de laisser pourrir ces bois (bois de parcs privés, bords de rivières , haies, brins isolés etc... ) il ne faut pas beaucoup de bois pour se chauffer une année dans une maison de 200 m2! 50 map c'est 16 m3 de grumes ou 26/27 stères quelque soit l'essence. Si l'on veut un produit de qualité il faut accepter d'en payer le prix. Les forestiers ont déjà beaucoup donné: au prix de l'heure - car ils ne font pas 35 heures...- sont ils payés au Smig? Leur travail mérite un 'juste salaire' . N'est ce pas un thème à la mode?

  22. Publicité
  23. #379
    sarava

    Re : Le prix des plaquettes en Juin 2008

    Pour Cyclamen

    Bonjour,
    bonjour,

    J'ai 3 devis 2 pour ha... et 1 pour E...., l'artisan qui m'a fait qu'un devis pour Ha.... ma indiqué 500 a 1000euros de moins pour une E...

    Si vous le souhaitez nous pourrions échanger nos devis en MP.

    Bonne journée!
    (pardonnez le manque de lisibilité du message j'essaie de ne pas trop cité de marque)
    Dernière modification par sarava ; 01/06/2008 à 07h14. Motif: lisibilité

  24. #380
    marmotte19

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Pour Cyclamen:
    La construction du silo sera réalisé par moi même. Le trou est déjà fait. En prévision une structure de 6m*4m sur 2m de hauteur associant silo et chaufferie. Construction en parpaings banchés hydrofugé (protection alvéolé plastique sur les murs extérieurs), dalle hydrofugée sur herisson drainé avec polyane dessus, Hourdis béton pour le toit (étanchéité à déterminer,...). Je devrais m'en sortir pour moins de 1800 €.

  25. #381
    gamay42

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par marmotte19 Voir le message
    Aprés quelques négociations, je viens de craquer pour la chaudière bois déchiqueté / granulé de chez ETA. Livraison pour la fin de l'automne. Reste plus qu'a construire le silo enterré
    salut marotte as tu prévu un ballon tampon et comment va tu produire ton ECS ?

    Quelle puissance fait ton ETA ?
    A tu trouvé un installateur serieux ?
    avait tu fait un devis d'une L&S ? si oui pourquoi ne les as tu pas retenus ?

  26. #382
    cyclamen

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par GRINDESEL Voir le message
    J'ai l'impression que nous ne sommes pas loin d'être du même avis... N'oubliez pas que le BOIS ENERGIE consommé dans les chaudières individuelles ne représente pas de très gros volumes individuelle. Le système débrouille y sera de plus en plus roi au niveau des appros et ce sera très bien! Plutôt que de laisser pourrir ces bois (bois de parcs privés, bords de rivières , haies, brins isolés etc... ) il ne faut pas beaucoup de bois pour se chauffer une année dans une maison de 200 m2! 50 map c'est 16 m3 de grumes ou 26/27 stères quelque soit l'essence. Si l'on veut un produit de qualité il faut accepter d'en payer le prix. Les forestiers ont déjà beaucoup donné: au prix de l'heure - car ils ne font pas 35 heures...- sont ils payés au Smig? Leur travail mérite un 'juste salaire' . N'est ce pas un thème à la mode?
    effectivement, sur ce point nous sommes d'accord; c'est vraiment dommage que les pouvoirs publics ne favorisent pas davantage les petites structures de proximité qui sont les moins couteuses et souvent les plus efficaces.

  27. #383
    cyclamen

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par gamay42 Voir le message
    salut marotte as tu prévu un ballon tampon et comment va tu produire ton ECS ?

    Quelle puissance fait ton ETA ?
    A tu trouvé un installateur serieux ?
    avait tu fait un devis d'une L&S ? si oui pourquoi ne les as tu pas retenus ?
    effectivement: le choix de l'installateur est essentiel; le fait qu'il ait demandé le label qualibois n'est pas toujours suffisant; certaines marques de chaudieres forment les installateurs aux techniques propres au bois energie;

    pour ma part L et S m'interressait mais pas d'installateur à proximité, et prix plus elevé du devis (equivalent sans ballon tampon)

  28. #384
    gamay42

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    pour ma part aussi L&S m'intéressait mais plusieurs installateurs que je connais ont CATÉGORIQUEMENT refusé d'installer cette chaudière .( apparemment politique commerciale de l'entreprise )
    De plus ils m'ont effectué un devis sans venir voir sur site en prétextant un "super professionnalisme et une maitrise totale en matière de devis .
    en fait il font une moyenne sur les devis m'ont ils expliqués si le prix est inférieur tant pis pour eux .je vous laisse donc deviner ce qui ce passe dans le cas contraire !!
    après les avoir quand même fait déplacer ( j'habite a 15 km de chez eux ) ils m'ont refait un devis car je trouvais le 1 er trop cher et la surprise 1500 € de plus .
    Je pense que pour de telles installations mieux vaut se tourner vers des gens coopérants .
    Dernière modification par Philou67 ; 13/06/2008 à 23h00. Motif: Citation inutile

  29. Publicité
  30. #385
    marmotte19

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    J'ai prévu un ballon tampon de 1000 l.
    Mon ECS sera un ballon d'eau chaude mixte (chaudière et electricité), 300 l seront siffisant je pense, j'ai fais ce choix pour éviter les redémarrages de la chaudière qui sera une 35 kw
    J'ai un installateur compétent (je travaille avec lui depuis quelques temps sur d'autres chantiers), cela va être sa première chaudière bois déchiqueté. A noter que nous avons passé au moins 1 heure au téléphone (mon chauffagiste, le fournisseur ETA et moi même) pour faire le point, cet echange m'a rassuré.

    Concernant S&L, je n'ai pas fais de devis, mais je suis allé voir en fonctionner une, et cela ne m'a pas convaincu. En discutant avec le propriétaire, il y avait quelques petits soucis ( je me suis déjà expliqué sur un post précédent). Et pour avoir fait un devis avec Hertz, il n'y a pas photo.

    Pour Cyclamen: Comment vas tu faire pour alimenter ton silo?
    Question bête, je viens de relire ton MP, et je comprends donc ton installation. Pour ma part, ce type d'installation me faciliterai grandement la chose, mais cela va me couper la vue magnifique de mes verdoyante collines.

    Pour grindesel.
    27 stères de bois = environ 7 cordes = 770 euros de bois de débardages si livré en deux mêtres. A cela rajouter au minimum 150 € de carburant et 100 € de location. Bref on tourne dans le 1000 à 1100 euros pour 50 MAP en auto production pour du bois vert
    Actuellement je suis à 21 € le MAP, soit 1050 euros, plus 100 euros de livraison, soit un total de 1150 €. Désolé mais mon choix va être vite fait, je vais privilégier la production locale. Je ne vais pas me casser la tête...

  31. #386
    cyclamen

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    salut Marmotte,
    remplissage par bennage dans partie enterrée, par chargeur ou soufflage dans partie aerienne
    si tu enterre la moitié, il te reste la moitié de la vue!

  32. #387
    sarava

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par marmotte19 Voir le message
    J'ai prévu un ballon tampon de 1000 l.
    Mon ECS sera un ballon d'eau chaude mixte (chaudière et electricité), 300 l seront siffisant je pense, j'ai fais ce choix pour éviter les redémarrages de la chaudière qui sera une 35 kw
    Bonjour

    Quel type d'habitation et quelle surface comptes tu chauffer?
    Dernière modification par Philou67 ; 13/06/2008 à 23h02.

  33. #388
    marmotte19

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    260 m² pour environ 750m3 de volume. Isolation moyenne au rdc (en prevision R=2.5), trés bonne sous toiture (R=9). Menuiseries neuves.

  34. #389
    sarava

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Citation Envoyé par marmotte19 Voir le message
    260 m² pour environ 750m3 de volume. Isolation moyenne au rdc (en prevision R=2.5), trés bonne sous toiture (R=9). Menuiseries neuves.
    On est a peut près dans la même configuration, vielle maison de pierre 280 m2 200 m2 utilisé ouvertures neuves isolation en cours. J'ai des devis eta, hargasner et forest. sans ballon tampon. je serais intéressé pour échangé les devis en mp si tu es d'accord.

  35. #390
    gamay42

    Re : Avis sur chaudières à plaquettes

    Demain est un grand jour !!
    j'effectue en effet le passage du 220 v mono au 380 v tri .
    c'est pas mal la galère car EDF sous traite avec ERDF qui sous traite lui même a un boite privée du coin .
    Bref 2 mois que mon chèque est encaissé ( il ne faut pas être pressé )
    Concernant les tarifs certains affirme sur leur site (###) que l'opération ne coute presque rien environ 130 € FAUX ARCHI FAUX!!
    pour commencer il y à déjà
    - frais de dossier 207.00 €
    - 1 tableau de comptage 4 fils 49.55 €
    - disjoncteur dif sel tétra 34.09 €
    - fusible 60 A 2.55 €
    - connections du tout 94.96 €

    TOTAL 388 € HT soit 410 € TTC

    nous sommes donc bien loin de la centaine d'euros annoncés par certains revendeurs de chaudières ( de luxe )
    Dernière modification par Philou67 ; 13/06/2008 à 23h03. Motif: Pas de nom

Page 13 sur 36 PremièrePremière 13 DernièreDernière
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...