Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Circulateur de secours à effet peltier ?



  1. #1
    neg

    Circulateur de secours à effet peltier ?

    Bonjour à tous,

    A la recherche de solutions pour sécuriser l' installation d'un serpentin échangeur dans un conduit de cheminée/PDM en cas de coupure d'électricité, j'en suis venu à me demander si une plaque Peltier, soumise à la chaleur, fournirait de quoi assurer une circulation suffisante afin d'éviter le départ en vapeur de l'eau passant dans le poêle.

    Ceci pourrait fonctionner soit de manière directe, soit en faisant accumuler dans une batterie de secours l'énergie produite, dans une installation du même type que celles raccordées à des panneaux photovoltaîques, qui prendrait la relève en cas de coupure du réseau.

    J'ai pour l'instant trouvé des plaques qui tiennent entre 200 et 400 °C , mais quid de leur production d'électricité ?

    ex : http://www.conrad.fr/webapp/wcs/stor...4332&from_fh=1

    Tout avis est bienvenu

    ++
    Neg

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    spoltibrun
    Invité

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Bonjour , pas moyen de faire une installation en thermosiphon?

  4. #3
    neg

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Salut,

    C'est envisageable dans mon cas, mais le principe d'avoir une production électrique en cas de panne m'intéresse globalement, si on peut accumuler en se chauffant.(s'éclairer avec des ampoules à led en faisant du feu de bois etc.).
    De plus avec une configuration favorable au thermosyphon, un circulateur 12V relié à une plaque de ce type pourrait assurer le "petit plus" qui évite la catastrophe ?

    Je sais que c'est un peu se compliquer la vie, mais on est sur un forum scientifique et la beauté du geste m'attire également

    Neg

  5. #4
    verdifre

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    bonjour,
    je craint que sortir quelques watts par effet pelletier ou seebeck ne te coutes une fortune.
    la methode parfois utilisée en solaire, c'est une cuve de stockage des calories qui est en dessous de l'élément chauffant, cette cuve n'est pas completement pleine, le depart du circulateur est en position basse et l'arrivée plutot vers le haut. de cette facon, en cas de coupure de courant, le circulateur s'arrete et le circuit se vidange naturellement, donc plus de problemes de surchauffe.
    tu peut envisager le même principe pour ton insert, quitte à prevoir un systeme d'alimentation electrique de secours à base d'une batterie plus photovoltaique ou autre
    fred

  6. Devis
  7. #5
    neg

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Bonjour,

    Merci de ta réponse.

    En fait, en ce qui concerne le coût, il faudrait que je trouve des chiffres sur la production en W d'une plaque du même type que celle du lien ci-dessus. Si quelqu'un a ne serait-ce qu'un ordre de grandeur...

    Sinon, le système que tu décris est une sorte de drain-back non ?
    Pourrais tu préciser l'histoire des départs et arrivées du circulateur please, car je ne maîtrise pas bien les termes techniques ?
    Mais adapter le principe à disons un PDM en appoint serait cool.

    (P.S: et merci pour l'effet Seebeck...je me rappelais plus le nom du contraire de l'effet peltier.)

    Neg

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    neg

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Un élément de réponse : de l'ordre de 20 petits Watts pour une assez grande plaque :

    http://www.hi-z.com/

    166 dollars quand ^même pour produire 20 Watts max je viens de voir...Bon je crois que ça devient compliqué....
    Dernière modification par neg ; 07/03/2007 à 15h13.

  10. Publicité
  11. #7
    MadMac

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Bonsoir.

    Pour le systeme decrit pour vidanger comme un grand, voici comment ca se presente :

    -l'element qui capte la chaleur (derriere le PDM, sur le toit ou autre) se trouve "en haut"
    -un ballon tampon "en bas" qui n'est pas plein
    -un circulateur pour faire tourner le tout
    -le depart du tampon vers le capteur est en bas du ballon
    -le retour du cpateur vers le ballon arrive en haut du ballon

    En circulation forcee, l'eau part du bas du ballon, passe dans le capteur et redescends et s'ecoule dans le ballon.

    Si le circulateur s'arrete, l'eau ne monte plus jusq'au capteur. L'eau presente dans le capteur s'ecoule par gravite jusqu'au ballon. Donc plus d'eau dans le capteur.

    Le systeme est simple et efficace. La seule contrainte c'est qu'on ne peut avoir un ballon/circuit sous pression, ce qui n'est pas vraiment une forte contrainte finalement.

  12. #8
    verdifre

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    bonsoir,
    http://www.hi-z.com/

    166 dollars quand ^même pour produire 20 Watts max je viens de voir...Bon je crois que ça devient compliqué....
    j'en était resté sur des systèmes beaucoup plus couteux que celui la. Dommage qu'il ne tienne pas plus haut en temperature car la puissance augmenterait et on aurait des choses vraiment interessantes.
    ce produit nessecitte quand même d'etre suivi par une alimentation à decoupage pour retomber sur des tensions classiques 12 ou 24 v (5 % mini de pertes au passage).

    Sinon, le système que tu décris est une sorte de drain-back non ?
    Pourrais tu préciser l'histoire des départs et arrivées du circulateur please, car je ne maîtrise pas bien les termes techniques ?
    Mais adapter le principe à disons un PDM en appoint serait cool.
    c'est en effet un systeme drain back qui est utilisé en solaire pour les problemes de gel et les problemes de surchauffe. Ce systeme te permet d'avoir le circuit du fluide calloporteur à faible pression (à l'air libre) et de n'avoir pas à gerer les problemes de surpressions ( soupape de secu, etc....) en cas de probleme, tu arretes la pompe et le circuit se vidange tout seul. Donc en cas de panne ou de coupure EDF c'est un procédé particulierement sur.
    fred

  13. #9
    verdifre

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    dans le cas de ton systeme thermoelectrique, il ne faut pas oublier que son rendement est de l'ordre de 5 % et que tu doit garantir une temperature sur le coté froid de ton module de 30 deg au maximum pour obtenir la puissance annoncée.
    je ne vais pas me lancer dans les calculs thermiques, mais je pense qu'il va te falloir un "gros" radiateur pour reussir à evacuer la chaleur assez vite vers de l'air à priori à 20 deg.
    tout ceci se passant à proximité immediate de ton foyer, le probleme de refroidissement risque d'etre épineux
    fred

  14. #10
    Darth

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    salut
    et un onduleur de secour? en cas de coupure de courant il alimente ton circulateur avec des batteries...
    moi j'envisage peut etre un systeme comme ca pour alimenter ma chaudière auto+circulateurs en cas de coupure. reste l'autonomie qui dépend du nombre de batteries...

    chez conrad y'a des onduleurs/convertisseurs
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  15. #11
    neg

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Salut à tous et merci de vos réponses.

    Merci à MadMac pour son explication du drain back.
    En fait effectivement ce système de purge "par défaut" est excellent pour pallier aux dangers d'un échangeur en contact avec des fumées chaudes (i.e dans une chambre de post-combustion ).

    Verdifre : je crois que tu as soulevé le vrai problème: le rendement de ces plaques varie en fonction du delta T°entre les deux faces, et la gourmandise d'un refroidissement actif efficace se satisferait à peine de la production du module...comme quoi si ça n'existait pas...il y avait une raison

    @ Darth : Oui, l'onduleur c'est top, voir le petit groupe en relève raccordé au tableau....
    Car un onduleur c'est très cher pour assurer une autonomie suffisante.
    C'est pourquoi je me dis que multiplier les apports de différentes énergies afin d'alimenter une même réserve (batteries) doit être une solution.

    Je vise en effet une région où il est "fréquent" d'avoir des coupures EDF d'un ou deux jours.

    Bye et bonne nuit

  16. #12
    verdifre

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    bonjour,
    salut
    et un onduleur de secour? en cas de coupure de courant il alimente ton circulateur avec des batteries...
    moi j'envisage peut etre un systeme comme ca pour alimenter ma chaudière auto+circulateurs en cas de coupure. reste l'autonomie qui dépend du nombre de batteries...
    les pannes d'edf sont surement plus frequentes que les pannes de circulateur. Je crois que le drain back apporte une securité positive sur ces deux points la.
    Pour moi, il faut un systeme qui ne court pas vers la destruction à cause de la panne d'un composant.
    Il ne faut pas oublier que ce genre d'incident "seul" n'est pas trés grave, mais que pour avoir un vrai accident il y a quelques causes secondaires qui vont se rajouter ( le petit dernier (4 ans) qui à joué avec la vanne etc....)
    je prefere donc un systeme ou les incidents n'arrivent pas qu'un systeme ou les incidents sont gérés par une chaine d'éléments technologiques

    si on veut privilegier l'aspect securité, le drain back est le mieux
    si on cherche à privilegier l'aspect production il faut utiliser le thermosiphon.
    fred

  17. Publicité
  18. #13
    verdifre

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    bonjour,
    ce systeme thermoelectrique serait cependant parfait pour alimenter un ventilateur pour chauffer l'air entrant dans la maison
    on chauffe, donc la temperature de l'air exterieur doit etre faible. cela permet de garder un systeme de chauffage même en cas de coupure EDF (par contre pour l'accuulation c'est pas le top)
    fred

  19. #14
    beaufanamus

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Pour moi, le drain back, si applicable, serait la meilleure solution. Mais sinon, une simple soupape de sécurité avec vase d'expension, ça devrait suffire, non?
    Ou alors il y a un autre problème que celui de la montée en pression qui est craint?
    Le pire n'est jamais certain

  20. #15
    neg

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Bonjour,

    Effectivement le drain back semble s'imposer comme la solution la plus sûre en cas de panne du circulateur.

    Ce qui me "déplaît" dans l'option groupe de sécu (bien que je compte en mettre un évidemment) c'est que s'il se déclenche tout le liquide s'en échappe et le serpentin de cheminée se trouve soumis à des températures extrêmes car pas refroidi.

    En fait, l'idéal même dans le cas de capteurs solaires (gel, surchauffe), n'est-il pas d'assurer 24/24 la circulation afin de toujours garder les capteurs à une temp où ils ne s'abîment pas ?En effet la fatigue des matériaux dans un capteur en stagnation à + 200°C
    doit rentrer en compte dans le coût global du système.


    Il faudrait alors essayer de maintenir la circu coûte que coûte dans les échangeurs (panneaux ou serpentin) à l'aide de batteries, et utiliser le drain back en dernier recours ? (plutôt que mise en stagnation de panneaux ou chauffe à blanc du serpentin inox).

    Merci en tout cas de vos réflexions.

    ++

  21. #16
    beaufanamus

    Re : Circulateur de secours à effet peltier ?

    Citation Envoyé par neg Voir le message
    Bonjour,

    Ce qui me "déplaît" dans l'option groupe de sécu (bien que je compte en mettre un évidemment) c'est que s'il se déclenche tout le liquide s'en échappe et le serpentin de cheminée se trouve soumis à des températures extrêmes car pas refroidi.
    C'est la même chose dans le cas du drain back. Dés qu'il n'y a plus de courant, le serpentin se vidange. N'étant pas spécialiste des métaux, je ne voudrait pas dire de bétise, mais dans la mesure ou la partie chaude du serpentin ne présente pas de soudures, et n'est pas soumise à des efforts, je ne suis pas trop inquiet pour la tenu dans le temps. Quelqu'un pour confirmer ou infirmer?

    Citation Envoyé par neg Voir le message
    En fait, l'idéal même dans le cas de capteurs solaires (gel, surchauffe), n'est-il pas d'assurer 24/24 la circulation afin de toujours garder les capteurs à une temp où ils ne s'abîment pas ?En effet la fatigue des matériaux dans un capteur en stagnation à + 200°C
    doit rentrer en compte dans le coût global du système.
    En toute objectivité, il y a des avantages et inconvénients tant pour les circuits sous pression que pour les drain back, et à titre personnel, aujourd'hui, je préfère les circuits sous pression (hier c'était le contraire ...).

    Citation Envoyé par neg Voir le message
    Il faudrait alors essayer de maintenir la circu coûte que coûte dans les échangeurs (panneaux ou serpentin) à l'aide de batteries, et utiliser le drain back en dernier recours ? (plutôt que mise en stagnation de panneaux ou chauffe à blanc du serpentin inox).

    Merci en tout cas de vos réflexions.

    ++
    Attention à ne pas faire une usine à gaz non plus, les batteries demandent toujours de l'entretien, sont relativement fragiles. Un système rustique n'a pas que des inconvénients. Au pire, vous pouvez créer une ligne secourue pour votre PC et le circulateur, c'est à vous de voir.
    Le pire n'est jamais certain

Discussions similaires

  1. Effet Peltier
    Par 405gld dans le forum Électronique
    Réponses: 17
    Dernier message: 13/08/2008, 13h49
  2. Effet Peltier
    Par tony57 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/06/2007, 21h35
  3. Effet Peltier
    Par Pitoune dans le forum Électronique
    Réponses: 14
    Dernier message: 08/04/2007, 15h52
  4. Effet Peltier
    Par Ravaner dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/04/2006, 16h22
  5. schema pour effet peltier
    Par jjsaff dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/04/2006, 19h59