Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

brique monomur + paille



  1. #1
    hug BLC#1

    brique monomur + paille


    ------

    Bonjour,

    j'ai un projet de construction moyen terme. je m'intéresse beaucoup à la brique monomur, pour les qualités qu'on lui connait (oui, je sais, je sais, ça n'est pas rose non plus coté energies grises... ) mais je m'intéresse aussi au côté "passif" d'une maison très isolée.

    je pensais faire une maison sur base de monomur (brique) avec une isolation extérieure en paille (j'ai un "pied" dans la filière agricole, et peut facilement me procurer ce matériau).

    Celà a-t-il un sens à vos yeux experts?

    Est-ce que le fort pouvoir isolant de la paille ne va-t-il pas "nuire" aux qualités de déphasage de la brique?
    faut-il prévoir un pare-vapeur entre les deux materiaux?

    Merci de vos réponses éclairées...

    Hug.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Merfène

    Re : brique monomur + paille

    Pas besoin de pare-vapeur tant que tu conserves la perméabilité sur le versant extérieur de la paille, en évitant tout enduit à base de ciment, de plastique, ...

    Avec une très bonne isolation, on se fout un peu du déphasage en fait.
    Le déphasage sert à amortir la vague de chaleur de la journée en été. Si la maison est très bien isolée, ce n'est plus une vague mais une vaguelette, voir un clapotis et le déphasage n'est plus prioritaire.

    Si je devais construire en neuf, je m'intéresserais beaucoup à la paille. Mais, dans ce cas là, autant la garder seule et t'épargner l'important coût de la monomur, non ?

  4. #3
    hug BLC#1

    Re : brique monomur + paille

    Merci de ta réponse.

    En fait, j'envisage un enduit à la chaux sur l'extérieur.

    j'avais imaginé la brique pour sa forte inertie. (envisageant un pdm comme moyen de chauffage), mais j'ai aussi conscience que la monomur suffit à peine pour une RT2005, en terme d'isolation. d'où mon interrogation sur cette solution.

    la paille se suffit à elle même comme isolant, mais manque d'inertie à mon gout...

    je pensais aussi à un mur en terre à la place du monomur, mais la mise en oeuvre, et le rendu me freinent un peu pour être franc...

    Hug.

  5. #4
    GrandGourou

    Re : brique monomur + paille

    Je ne suis pas un spécialiste, mais pour moi l'interêt de la Monomur c'est qu'elle permet de se passer d'isolation. Je ne vois pas qu'elle est l'avantage d'isoler la monomur ... pour un budget equivalent et un R bien meilleur, il vaut mieux economiser la Monomur pour augmenter l'isolant non ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Merfène

    Re : brique monomur + paille

    D'accord avec GrandGourou.

    Citation Envoyé par hug BLC#1 Voir le message
    la paille se suffit à elle même comme isolant, mais manque d'inertie à mon gout...
    On parle bien d'inertie et pas de déphasage ?

    C'est quoi l'intérêt de l'inertie ?
    1. Dans un contexte de maison bioclimatique : absorber la chaleur disponible lors des phases d'ensoleillement et la relarguer les jours couverts.
    2. En été : absorber la chaleur en été et la relarguer la nuit en échange de frais.

    Le point 2. n'est pas nécessaire si la maison est très bien isolée puisqu'il n'y aura alors presque plus de chaleur qui pourra rentrer.

    Le point 1. reste valable mais il est ciblé et concerne essentiellement les sols et murs exposés aux fenêtres orientées au sud.
    Par rapport aux X tonnes d'une dalle lourde ou d'un bon gros mur de refend en briques pleines, l'inertie apportée par de la monomur ne pèse pas très lourd en fait.
    Et comme on ne la remplacerait pas par rien mais par un autre matériau (terre, brique plâtrière, brique pleine, plâtre, Fermacell...) la différence devient minime.

    Quitte à me répéter : l'inertie c'est bien dans une maison d'habitation mais ça reste secondaire par rapport à l'isolation et il serait stupide de sacrifier l'isolation au profit de l'inertie.
    C'est ce qui risque d'arriver vu le prix de la construction en monomur, tu risques bien de rabioter sur l'épaisseur de l'isolation et la qualité de sa mise en oeuvre.

    Citation Envoyé par hug BLC#1 Voir le message
    je pensais aussi à un mur en terre à la place du monomur, mais la mise en oeuvre, et le rendu me freinent un peu pour être franc...
    J'ai commencé à travailler un peu de terre pour des travaux de jointoyage intérieur et de finition sur mes panneaux chauffants : c'est vraiment agréable à travailler. Pas salissant (enfin, si... mais très facile à nettoyer), ça s'utilise pendant des heures pas comme le plâtre, les déchets sont réutilisables : il suffit de les remettre dans l'auge, on contrôle facilement la texture...

    Mais si ça te rebute, tu as beaucoup d'alternatives pour "encadrer" ta paille, pour beaucoup moins cher que de la monomur : de la brique plâtrière, du placo, du Fermacell, du béton cellulaire en faible épaisseur, de la brique de terre crue (excellente pour ton souci d'inertie), ...

  8. #6
    ofmika

    Re : brique monomur + paille

    Bonjour,

    Si les étés sont très chauds chez toi => il te faut de l'inertie => c'est ce qui te permet de faire du déphasage (je ne suis donc pas d'accord avec merphène).

    Avoir une maison très bien isolée (comme un chalet en bois) c'est bien en hivers mais c'est un four en été si aucune inertie n'est prévue (dalle lourde, cloison lourde, ...)

    Quand à isoler du monomur avec de la paille, pourquoi pas si tu peux te le permettre (financièrement) et que l'autoconstruction ne te fais pas peur. Cela te donnera une isolation très forte bien supérieure (s'il s'agit de botte de paille) à celle des maisons passives. Le monomur est respirant comme la paille => cela se mariera très bien. Par contre, cela te fera une épaisseur totale des murs non négligeable => le terrain doit s'y prêter.

    Michel

  9. Publicité
  10. #7
    Jean-Pierre43

    Thumbs up Re : brique monomur + paille

    Bonjour, il semble préferable de privilégier soit l'un soit l'autre des matériaux c'est plus logique et plus simple à mettre en oeuvre.
    Soit la monomur en allant jusqu'à 50 cm si besoin pour obtenir l'optimum de l'isolation possible avec cette méthode soit la paille sur ossature bois.

  11. #8
    hug BLC#1

    Re : brique monomur + paille

    Merci à tous de vos avis.

    vos discussions me rassurent et me montre qu'il y a matière à réflexion sur la question....
    (bref, c'est pas complètement négatif d'un point de vue technique...)
    Pour la monomur en 50cm, j'ai un peu peur du tarif, surtout en rapport avec l'apport d'isolation supplémentaire que celà apporte (--> à mon avis rapport qualité/prix en baisse par rapport à la monomur 37.5 cm...)

    Mon idée, est bien de "marier" ces deux matériaux pour en tirer leur propre avantage. (l'isolation de la paille, et l'inertie de la brique). j'habite une région à climat océanique, avec du froid l'hiver, et de belles chaleurs en été. je pense qu'il faut trouver un compromis entre une architecture "froid" (le très bon exemple du chalet en bois de ofmika) et d'une architecture "chaude" (type maison Méditerranéenne en terre....)

    @+
    hug BLC#1

  12. #9
    ofmika

    Re : brique monomur + paille

    Bonjour,

    Le monomur de 50 cm est de plus en plus présent pour pouvoir justement navigué sur la vague des maisons basses énergies. Mais il y a un surcout et je suis sur que même avec 50 cm certains ponts thermiques existeront et qui disparaitraient si on rajoute une isolation extérieure.

    Mon choix se porterait plutot vers les briques monomurs avec l'épaisseur la plus petite possible (entre 20 et 30 cm) afin de minimiser ce surcout mais pour conserver les avantages de ce type de brique (inertie, isolation, perspirance, gain acoustique, pas de remontée d'eau par capillarité (du moins pour la pierre ponce (qui est la solution que j'envisage à l'avenir))). (Le parpaing qui est la version économique n'a pas tous ces avantages).

    Puis je rajouterais de l'isolation en extérieur avec 2 couches croisées afin d'obtenir un R de 5 au minimum.

    Michel

  13. #10
    patmet

    Re : brique monomur + paille

    Bonjour,

    la solution monomur + paille me parait aussi aussi très séduisante. La brique permet de s'affranchir du blocage psychologique du mur "seulement" en paille. Et l'isolant paille a tous les atouts : économique, trés isolant et perspirant . Mais justement, collée à la brique, qu'en est-il de la perspiration totale du mur ? Mais en pratique, la face des bottes enduites de barbotine et posées contre le mur ne pourront pas recevoir les 2 autres couches "règlementaires" qui seront normalement présentes sur la face extérieure. Quelles peuvent être les conséquences pour la migration de la vapeur d'eau ? N'y a t il pas 1 risque de formation d'1 point de rosée à l'intérieur de la botte ?

    PATMET

  14. #11
    Ciscoo

    Smile Re : brique monomur + paille

    Bonjour à tous...

    isolation, inertie, déphasage...

    Tout ce qui a été dit ci-dessus est correct du point de vue qualitatif. Des points de vue quantitatif et pratique, c'est moins évident à évaluer et à réaliser...

    A mon avis, la brique monomur n'apporte pas beaucoup d'inertie, malgré ce qu'en dit le, les fabricants. Il y a peu de matière à réchauffer dans une brique monomur, par conséquent, peu d'inertie. De plus, la chaleur a beaucoup de distance à parcourir pour envahir cette matière (d'où le pouvoir isolant de ces briques). Résultat : toute la matière de la brique n'est pas rapidement mise à profit pour amortir les fluctuations thermiques.
    De plus, en hiver, si on utilise la brique monomur seule, la chaleur obtenue grace aux apports solaires passants par les baies vitrées judicieusement orientées, donc la chaleur, une fois à "peu près au milieu" de la brique, a tendance à ressortir vers l'extérieur, pas vers l'intérieur (la chaleur va du chaud vers le froid, les résistance thermiques s'équilibrant à peu près...) ! Le but, c'était de stocker la chaleur pour en profiter plus tard, pas pour la voir partir dehors plus tard ! Seule revient vers l'intérieur la chaleur stockée dans les premiers cm intérieurs, lorsque la température intérieure à tendance à baisser, le soir par exemple.

    Conclusion :
    Si tu pars avec l'idée d'obtenir une bonne isolation grace à la paille, tu n'as pas besoin de mettre de la monomur, tout dépend de l'épaisseur de la paille que tu choisis.
    Et si tu veux de l'inertie grace au mur intérieur, autant mettre autre chose que du monomur... De la brique crue...

    Pour avoir une bonne inertie, il faut de la surface intérieure pour favoriser les échanges par convection ou rayonnement, un matériau plein (pas de monom...), plutot conducteur pour que la chaleur rentre facilement à l'intérieur (pas de monomur, pas le platre, pas le bois...), ayant une bonne capacité thermique massique (l'eau, cela serait bien, mais alors c'est une hydroaccumulation), et isolé par l'extérieur.

    @+
    Cisco66

  15. #12
    ericlerouge

    Re : brique monomur + paille

    Bonsoir,
    arrivé tardivement, trop tardivement sur le bioclimatisme, j'envisage moi aussi une isolation exterieure en paille sur mur en brique de 20 pour compenser la construction qui est en cours.
    J'imagine faire une isolation ext en mini ballots de 10cm d'épaisseur noyant la structure bois (pour les tenir) vissée sur brique, paille couverte d'enduit à la chaux.
    Mais est-ce possible?

    A l'intérieur, j'envisage un enduit terre paille ou chaux chanvre, mais je dois creuser la question pour optimiser la perspiration de l'ensemble.

    Tous les conseils sont les biens venus.

  16. Publicité
  17. #13
    emmanuel30

    Re : brique monomur + paille

    Bonsoir.
    Avec 10 cm d'épaisseur tu vas devoir mettre de la paille en vrac et les fibres seront plutôt parallèles au mur, ce qui est bien pour l'isolation , mais tu ne pourras pas enduire directement sur la paille, manque de liaison entre les fibres.
    Pour que l'enduit à la chaux s'accroche directement sur de la paille il faut que le ballot soit posé à plat.

    De cette façon l'enduit se cramponne, si je puis dire sur le bout de la tige et cette même tige ne peut s'arracher car elle s'enfonce profondément dans le ballot qui est comprimé.

    Dans ton cas il va falloir que tu réalises un support rigide extérieur accroché sur l'ossature avant d'enduire.

    Ce support peut être du parepluie rigide, de la fibralith, du duripanel, de l'heraklith, ou de la canisse.

    Il faudrait aussi que tu réalises un enduit sur la brique coté intérieur qui soit moins perméable à la vapeur d’eau que le support et l'enduit extérieur sur la paille.

  18. #14
    taratata38

    Re : brique monomur + paille

    Citation Envoyé par ericlerouge Voir le message
    Bonsoir,
    arrivé tardivement, trop tardivement sur le bioclimatisme, j'envisage moi aussi une isolation exterieure en paille sur mur en brique de 20 pour compenser la construction qui est en cours.
    J'imagine faire une isolation ext en mini ballots de 10cm d'épaisseur noyant la structure bois (pour les tenir) vissée sur brique, paille couverte d'enduit à la chaux.
    Mais est-ce possible?

    A l'intérieur, j'envisage un enduit terre paille ou chaux chanvre, mais je dois creuser la question pour optimiser la perspiration de l'ensemble.

    Tous les conseils sont les biens venus.

    tu va avoir un tassement important de la paille mit en oeuvre de cette maniere , il va etre difficile de pouvoir la compresser assez.

  19. #15
    taratata38

    Re : brique monomur + paille

    Le mur brique en lui meme peut etre avantageux sans passer pour autan sur un monomur chere a l'achat.

    Pour les mur de refend , un mur de brique creux ;remplie de sable peut etre economique a l'emploie.

Discussions similaires

  1. Brique monomur et ponts thermiques
    Par Bowie dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 10/03/2009, 15h53
  2. Parpaing? brique? monomur? Que choisir
    Par Lapegouille dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 82
    Dernier message: 06/11/2008, 15h34
  3. ossature bois ou brique monomur?
    Par bart1719 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/08/2007, 14h59
  4. Brique Monomur : Isolation extérieure / gaines
    Par xberg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 13/11/2006, 13h25
  5. Isolation phonique du monomur brique
    Par xberg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/06/2006, 09h27
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...