Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Qu'on finissent avec les abus solaires en France.



  1. #1
    gennyF

    Qu'on finissent avec les abus solaires en France.


    ------

    Un point frappant dans le rapport de l'Ademe sur les installations solaires CESI: le credit impôt ne fait que augmenter les prix.

    sous-rubrique: il n'y a pas de solaire dans les construction neuves parce-que les prix sont hors rapport dans le cas des du neuf ou on est deja plafonné en credit impot.

    donc le resultat est l'inverse de l'objectif de promouvoir le solaire.

    Alors, on n'a que de regarder les pays voisins pour retrouver des offres honnêttes. Solarkraft (autrischienne avec pointes de vente en France) vends des systeme completes, a premiere vû tres bien etudiés à peu prés la moitié des prix habituelles practiqués en France.

    idem, Energiedirekt (allemand , revendu par Leroy-merlin à deux fois plus cher) practiquent les prix corrects commerciallement sur leur site allemend.

    L'autre inconvenient est que ça interdit les petits une place a table. Pour avoir les aide il faut etre certifié , processus long et couteux. Donc un start-up solaire n'a pas de chance a demarrer. Les gros, non seulement avec une production etablie ont le droit royal de booster leurs prix par 100%. Quelle concurance deloyale!

    Alors pour casser ces abus comment faire?

    Trouver un copain à Strasbourg qui parle un peu le "dialekt" en renseigner-vous chez nos voisins european.

    Ca serait la premiere chose qui cout moins chere depuis l'introduction de l'euro !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    spoltibrun
    Invité

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaire en France.

    Tout à fait d'accord , reste que le procede est plus verrouillé que cela
    Au final , si le client achette sont matos ailleurs , il ne peu beneficier de la tva à 5.5% (pour l'ancien) et hop , 15 % dans la vue
    Si le matos n'est pas agrée en france , pas de credit d'impots (50% cette fois)
    Alors oui , on arrive au meme resultat à la fin ( produit moins cher mais pas subventioné) pour plus d'emmerdes (trouver les produits et les faire venir , trouver un installateur qui accepte de poser s'il ne fournit pas)
    De plus , la majorité de gens achettent un credit d'impots et la fibre écolo n'est qu'en deuxieme position
    C'est de l'arnaque , mais si on leur avait donné l'habitude de ne pas foncer les yeux fermés sans peser le pour et le contre , ils ne s'y risqueraient pas
    Il suffit de voir comment les pac air/air s'arrachent
    Vous achetez une installation de chauffage , pas un credit d'impots !!!!
    Les lobbies n'avaient pas de contre pouvoir assez puissant face à leur rouleau compresseur mediatique jusqu'à la création des forums de discution
    Tout n'est pas bon à suivre dans ces forums , mais pour trouver la bonne reponse il suffit parfois de se poser la bonne question

  4. #3
    verdifre

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaire en France.

    bonjour,
    l'ideal serait de passer à une prime d'impots en fonction d'une obligation de resultats plutot qu'une prime d'impots en fonction d'une obligation de moyens.
    Cela laisserai une place aussi aux autoconstructeurs et permettrai l'emergence de solutions nouvelles.
    Dans l'etat actuel des choses, des bons de non emission de CO2 delivrés en fonction de performances mesurées seraient l'ideal (a mon sens)
    Pour en arriver la, il ne reste plus qu'a faire de la politique, je ne m'en sent pas le courage, mais peut etre quelqu'un s'y collera t'il.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  5. #4
    taratata38

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaire en France.

    tous à fais d'accord.
    Moi j'ai trouvé un instalateur sympa qui me prend peut de main d'oeuvre , et que me fais la mise en route , à ma charge le gros du boulot.
    Je peut donc beneficier des aides à un cout réduit.
    Peut etre pas trop légal , mais bon.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Cécile

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaire en France.

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    bonjour,
    l'ideal serait de passer à une prime d'impots en fonction d'une obligation de resultats plutot qu'une prime d'impots en fonction d'une obligation de moyens.
    Théoriquement, ce serait l'idéal, mais cela suppose que l'administration vérifie les performances de chaque installation, ce qui est impossible en pratique

  8. #6
    Ciscoo

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Bonjour

    Il est toujours possible de placer un compteur d'énergie sous scellées sur un bypass, de venir faire un relevé au bout, par ex de 3 années, de le démonter pour aller le placer sur une autre installation...

    Mais bon, cela implique de payer ce matos, sa pose, le déplacement de la personne qui viendra faire le contrôle et le démontage... A l'heure du télécontrole de votre consommation EDF, ça fait tâche !

    Une autre solution, valable aussi dans les cas des PAC... Accorder les crédits d'impot sous forme de financement de travaux visant à faire d'autres économies d'énergie dans le même batiment (isolation de la toiture, d'une façade...). Bon, d'accord, pas facile à mettre en place...

    Lors d'un salon récent (DERBI Perpignan 2007), j'ai entendu parler de futures restrictions sur les crédits d'impots : par ex, pas de crédits d'impôts pour une installation photovoltaïque placée sur une maison non isolée...

    @+
    Cisco66

  9. Publicité
  10. #7
    romut

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    par ex, pas de crédits d'impôts pour une installation photovoltaïque placée sur une maison non isolée...
    Ben ça c'est pas forcément une bonne idée. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'isolation, est un étape indispensable mais qui peut être reportée (surtout si faite par l'extérieur) de façon à permettre une entrée plus rapide dans les lieux.

    Je parle ici de mon expérience perso, mais je prendrais très très mal qu'on me refuse mon crédit d'impôts sur mon CESI au prétexte que je ne ferais mon isolation des murs que l'année prochaine.

    Pour reprendre l'idée principale du fil, effectivement, il y a de l'abus. Mon CESI Rothasun est affiché à 3360 € HT (tarif 2005) sur le site, et m'est vendu 4175 par mon installateur. 24% d'écart, c'est très beaucoup je trouve.
    romu

  11. #8
    Cécile

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    Il est toujours possible de placer un compteur d'énergie sous scellées sur un bypass, de venir faire un relevé au bout, par ex de 3 années, de le démonter pour aller le placer sur une autre installation...
    Ca ne prouverait rien sur les performances énergétiques. Si l'hiver est plus ou moins doux sur ces trois ans, si les gens aiment chauffer à 16°C ou 24 °C, s'ils aiment des bains chauds tous les jours ou des douches froides, ... la conso sera très différente pour une même performance énergétique.
    L'obligation de résultat, c'est mieux, mais bien plus compliqué que l'obligation de moyens.

  12. #9
    technicien85

    Thumbs up Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    je suis d'accord pour un controle avec une obligation de resultat et que ce soit le pro qui rembourse si l'installation n'est rentable . je suis pourtant un pro mais mon but et la rentabilité de l'installation et je pense qu'on a pas fini de rigoler quand on voit toutes ces installations pac solaire .....vivement un hivers froid qu'on vende des radiateurs electriques
    au fait certaine pac air / eau ( et non pas air/air comme beaucoup de personnes le disent) fonctionne tres bien a condition de mettre de la qualitée et donc le prix .certaine sont donné pour des temperature exterieur de -15° .mais bien sur mois j'habite au bord de mer donc temperature tres tempéré ce qui fait que l'utilisation de pac air / eau se fait sans probleme.
    mais il faut que tout se fasse dans les regles avec un minimum de controle car je reconnais qu'il se fait n'importe quoi .

  13. #10
    quic'est

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    L'obligation de résultat, c'est mieux, mais bien plus compliqué que l'obligation de moyens.
    Bonjour,

    on pourrait faire agréer les installations par un organisme certifié comme on le fait pour les diagnostics de performance énergétique lors de la revente d'une maison. Je sais le diagnostic dans ce cas n'est pas terrible. Au moins cela permettrait l'autoconstruction, l'importation .... seule la performance compterait.

  14. #11
    Ciscoo

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ca ne prouverait rien sur les performances énergétiques. Si l'hiver est plus ou moins doux sur ces trois ans, si les gens aiment chauffer à 16°C ou 24 °C, s'ils aiment des bains chauds tous les jours ou des douches froides, ... la conso sera très différente pour une même performance énergétique.
    Voui, et non...
    "plus ou moins doux" : Le fait de travailler sur trois années permet d'obtenir une sorte de moyenne, comme dans le cas de la GRS... Ce système d'évaluation de la production fonctionne, alors, pourquoi pas sur des installations plus petites, sur des CESI ?
    "16 °C ou 24°C" : Je parlai surtout de l'ECS, mais bon, voyons dans le cas du chauffage solaire. Si les habitants maintiennent 16 °C à l'intérieur, ou si ils sont souvent absents, leur consommation va baisser, et la productivité des panneaux aussi. Il faut donc améliorer le système de contrôle (un compteur d'énergie en plus sur le circuit de chauffage...), mais il y a moyen de faire. Si les habitants maintiennent 24 °C à l'intérieur, leur conso augmentent, et la productivité des panneaux aussi, donc dépassent les prévisions de l'installateur.

    Donc, tu as raison, le système n'est pas si simple (un seul compteur d'énergie), mais c'est faisable, et c'est ce qui est fait avec la GRS.
    @+
    Cisco66

  15. #12
    Ciscoo

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par romut Voir le message
    Ben ça c'est pas forcément une bonne idée. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'isolation, est un étape indispensable mais qui peut être reportée (surtout si faite par l'extérieur) de façon à permettre une entrée plus rapide dans les lieux.
    Je te comprend, Romut, mais bon, dans le principe...

    Quel sont les buts officiels du crédit d'impot ? Pousser les gens à faire des installations économes en énergie et produisant moins de gaz à effet de serre.

    Si 1000 € placés dans l'isolation permet d'économiser plus d'énergie, ou de produire moins de gaz à effet de serre que 1000 € placés dans un CESI (à renouveler dans 20 à 30 ans de plus) ou que 1000 € en panneaux photovoltaïques, que faut il financer en priorité ?

    Trouves tu logique que certains se fassent financer, par "crédit d'impot et achat à 30 ou 50 cts le kWh" interposés, leur installation photovoltaïque, alors que leur maison est une véritable passoire à calorie (400 kWh/(m2.an)... Moi, non. Il y a des priorités, certains systèmes sont plus efficaces que d'autres, et c'est ceux là qu'il faut favoriser en priorité.

    Dans ton cas, si tu travaille en neuf, tu n'as pas le choix, il faut isoler en respectant la RT2005. En rénovation, pour le moment, il ni y a pas beaucoup d'obligations mais il y en a quelques unes (ex : etude thermique obligatoire depuis le 1er juillet pour toute extension de la partie habitable, idem pour la rénovation d'une façade isolée par l'extérieur d'une surface supérieure à 500 m2), , et il y en aura de plus en plus...

    Toujours dans ton cas, on peut imaginer que tu présentes un projet global CESI + isolation par l'extérieur, qu'on t'accorde un crédit d'impot pour chacun de ces chantiers, mais que la totalité du crédit ne te soit donnée que lorsque l'isolation sera achevée...

    Je ne dis pas que c'est le pied. Je dis qu'il ne faut pas rêver : Pour obtenir des installations électriques de qualité dans le neuf, il a fallu créer le Co.N.S.U.E.L (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité) pour controler certaines de ces installations. Dans l'ancien, cela commence à bouger... très lentement. Pour le gaz, il y a Qualigaz. Dans l'ancien, cela commence à bouger... Pour le solaire, Qualisol...

    D'ailleurs, faut pas du tout rêver : il ni aura pas toujours des crédits d'impots, tout simplement. Cela sera une obligation, un point, c'est tout, sans aucune aide. Pour un certain niveau d'isolation en neuf, c'est déja le cas. En catalogne espagnole, c'est aussi le cas pour les CESI : chaque maison neuve doit en comporter un.

    @+
    Cisco66

  16. Publicité
  17. #13
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Le fait de travailler sur trois années permet d'obtenir une sorte de moyenne, comme dans le cas de la GRS...
    GRS = gymnastique rythmique et sportive?
    mais c'est faisable, et c'est ce qui est fait avec la GRS.
    Ah, ça doit pas vouloir dire gymnastique rythmique et sportive, finalement...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  18. #14
    Ciscoo

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Bonjour

    GRS, GRS... J'en parlai sur un autre post, mais pas sur celui-ci

    Donc, au cas ou...

    http://www.clipsol.com/navig/framer-...-garantie.html
    http://www.tecsol.fr/st_fr/default.htm
    http://evl.cstb.fr/, rubrique : logiciels : « thermique ».

    "La Garantie de Résultats Solaires repose sur l’établissement d’un contrat signé avant la réalisation d’une installation solaire par lequel le Garant (Concepteur, Constructeur des capteurs solaires, Installateur, Entreprise de maintenance) s’engage vis à vis du Maître d’Ouvrage à ce qu’elle fournisse annuellement une certaine quantité d’énergie d’origine solaire."

    "Si l’objectif de production défini lors de la conception n’est pas atteint, le temps de retour brut de l’investissement est allongé. Le dédommagement vise à restaurer la valeur initiale du temps de retour brut prévu lors de l’étude de conception. Lorsqu’il apparaît, en particulier à l’issue de la phase de vérification, qu’il risque d’y avoir manque à produire, les entreprises ont la faculté de procéder, à leurs frais, à des améliorations pour remédier à cet état de fait afin d’atteindre les objectifs prévus à la fin de la phase de confirmation qui suit."

    "Le paiement du dédommagement interviendra en une seule fois à l'issue de la phase de confirmation."


    L'instauration de ce type de garantie est d'ailleurs obligatoire à partir de 50 m2 de capteurs.


    Tout cela est défini dans les textes donnés sur le site de Tecsol. Pour ceux qui n'ont pas le temps de lire, je résume :

    1) Il faut établir la production théorique de l'installation solaire envisagée en fonctions des données météo locales (station la plus proche je suppose). Le garant... garantie tant de kWh/an, en moyenne.

    2) Il faut faire un (télé)controle de l'installation (l'équipement doit donc être instrumenté en conséquence, et cela coûte).

    3) En fonction des résultats, au fur et à mesure, si les résultats obtenus sont anormalement inférieurs aux prévisions, le garant (le fabricant, le bureau d'étude, l'entreprise) peut modifier l'installation à ses frais pour atteindre les objectifs fixés (changer une pompe de circulation sous-dimensionnée par exemple).

    4) Au bout d'un certains nombres d'années (3 ou 5, il me semble) (pour obtenir une moyenne presque indépendante des conditions météo), si les résultats sont en moyenne inférieurs aux prévisions, le garant doit, soit faire modifier l'installation à ses frais, soit dédommager le propriétaire en donnant la différence gain théorique - gain réel.

    GRS = garantie de résultats solaires (de ressource solaire)

    @+
    Cisco66

  19. #15
    gennyF

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaire en France.

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    Tout à fait d'accord , reste que le procede est plus verrouillé que cela
    Au final , si le client achette sont matos ailleurs , il ne peu beneficier de la tva à 5.5% (pour l'ancien) et hop , 15 % dans la vue
    Si le matos n'est pas agrée en france , pas de credit d'impots (50% cette fois)
    Alors oui , on arrive au meme resultat à la fin ( produit moins cher mais pas subventioné) pour plus d'emmerdes (trouver les produits et les faire venir , trouver un installateur qui accepte de poser s'il ne fournit pas)
    De plus , la majorité de gens achettent un credit d'impots et la fibre écolo n'est qu'en deuxieme position
    C'est de l'arnaque , mais si on leur avait donné l'habitude de ne pas foncer les yeux fermés sans peser le pour et le contre , ils ne s'y risqueraient pas
    Il suffit de voir comment les pac air/air s'arrachent
    Vous achetez une installation de chauffage , pas un credit d'impots !!!!
    Les lobbies n'avaient pas de contre pouvoir assez puissant face à leur rouleau compresseur mediatique jusqu'à la création des forums de discution
    Tout n'est pas bon à suivre dans ces forums , mais pour trouver la bonne reponse il suffit parfois de se poser la bonne question
    Bon ce n'est pas si incontourable que ca.

    Les deux marques que j'ai repèré SonnenKraft et EnergieDirekt vends du matos certifié donc OK pour demander le C.I.

    Pour le TVA 5.5% , si on achete un system allemand (TVA env 18%) mais paye meme pas la moitie du prix ca equivaut 8 ou 9% et finallement l'ecart n'est trop genant dans l'esemble. On ecomomise la moitié de la fortune qu'il faut generalement payer en France.

    On aura toujours le 5.5% sur le frais de l'installation.


  20. #16
    Ciscoo

    Bonsoir

    toujours au sujet de la GRS, il y a
    http://www.beziers.cci.fr/files/cci_...ronnement5.pdf de bien fait.

    Bonne soirée à tous.
    Dernière modification par Yoghourt ; 09/07/2007 à 22h21. Motif: Fusion de 2 msgs d'affilée du même auteur
    Cisco66

  21. #17
    bedouin

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    C'est comme les prêts octroyés aux pays en voie de dev.
    On vous prête 10 milliards $ mais pas en liquide, vous devez venir acheter des biens auprès de nos entreprises et nous payerons à votre place ensuite vous nous remboursez la dette...effet pervers...même si c'est en principe pour lutter contre la corruption en fait cela n'a aucun effet positif.

    Pour le crédit d'impôt c'est pareil en moins pire.

    A la limite que se passerait il si on supprimait le crédit d'impot ?
    Le marcher se régulerait de lui même, les prix baisseraient...
    Sauf que faudrait que l'état utilise cet argent d'une autre manière.

    L'autre possibilité et la seule pour résoudre ce problème, c'est le contrôle des prix pratiqués. Outre la certification, l'état devrait fixer aussi pour chaque modèle, sont prix de vente et d'installation comme cela il ne peut y avoir d'abus...
    La Caravane passe...

  22. #18
    robin30

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    recherchez des tarifs datants de quelques années en arrières, avant les crédits d'impots, vous verrez que les tarifs n'ont pas doublés.
    c'est affirmer n'importe quoi que de dire que les CI ont fait doubler les prix.

  23. Publicité
  24. #19
    Zarcobx

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    L'autre possibilité et la seule pour résoudre ce problème, c'est le contrôle des prix pratiqués. Outre la certification, l'état devrait fixer aussi pour chaque modèle, sont prix de vente et d'installation comme cela il ne peut y avoir d'abus...

    Sauf que là ça va pas du tout dans le sens d'un Etat qui se désengage tant qu'il peut depuis des années....

    Sans compter que c'est probablement contraire aux règles Européennes, concurrence, marché libre tout ça, tout ça.

    La solution, c'est que plus personne n'installe de CESI pendant 3 ans ou se fabrique sa propre solution artisanale (j'y connais rien et j'ai pas de solution à présenter !) avec un rendement moindre mais tellement moins chère et qui demande rien à personne.

    Pas de clients = baisse des prix et remise en cause du crédit d'impôts à mon avis...

  25. #20
    verdifre

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    bonsoir,
    recherchez des tarifs datants de quelques années en arrières, avant les crédits d'impots, vous verrez que les tarifs n'ont pas doublés.
    c'est affirmer n'importe quoi que de dire que les CI ont fait doubler les prix.
    les prix en effet n'ont pas doublé, mais les solutions proposées par les vendeurs sont beaucoup plus "grosses" , le materiel étant pris en charge en partie par le credit d'impot, c'est pas grave de surdimentionner c'est l'etat qui paie. On se retrouve donc souvent avec de trés belles instalations surdimentionnées (avec les surcouts suplementaires que cela peut representer, boucle de decharge etc..).
    La solution, à mon avis, serait que le materiel ET la main d'oeuvre soit prise en compte dans le credit d'impot (peut etre à un taux moindre) et on arrivera alors a des solutions plus raisonables.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  26. #21
    rbobeda

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Complètement d'accord avec Bédouin et Verdifre. Le crédit d'impôt sans outil de régulation des prix est une c***erie. J'ai récemment acheté du matériel par l'intermédiare d'un groupement d'achat : ballon 350l+3.6m² de capteurs+régul=1100€ TTC livré. Reste 500 de quincaillerie et vous avez le prix réel du matos.
    Qui plus est, dans du neuf, autant prévoir un thermosiphon. C'est beaucoup moins cher (on en trouve à 1500 € TTC à poser) et trois fois rien à installer. Et ça ouvre droit aussi au crédit d'impôt.

  27. #22
    rey.raphael

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Erreur d'installation, accident, matériel arnaque, poussent à règlementer (CSTB, ACERMI, DTU, ACS, Qualisol, Enerplan, etc).
    Volonté politique de défense des artisans contre l'auto-construction, poussent à faire dépendre le crédit d'impôt d'une installation par un professionnel.
    On peut comprendre les logiques, voir les trouver justifiables, il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui on se retrouve comme d'habitude en France dans un embroglio normo-législatif qui complexifie et freine le secteur. Je parle plus d'agrément, de normes ou de texte de lois que des performances des produits que je propose.
    Je pense que le marché se murissant, il faudrait simplifier le système.
    Un seul organisme d'agrément avec frais faibles et rapidité d'obtention pour les fabricants.
    Plus de système d'aide surtout quand on voit des absudités, du style 25% de crédit d'impôt sur l'iso et 50% sur les PACS.
    Reste à savoir si les français peuple bebete, oeuvreront dans le bon sens sans la carotte du crédit.

  28. #23
    BioTop

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Ceux qui ont essayé d'obtenir des devis, savent que les artisans, sont débordés... Ce problème d'offre et de demande déséquilibrée est sans doute aussi la cause de l'augmentation des prix...

    Cela n'empèche pas, de rechercher des solutions pour éviter que certains, ne profitent du système d'aide pour augmenter leurs prix..

    AMHA, les aides sont un outil dont il convient de ne pas se priver. Elles doivent permettre de démarrer une filière, d'impulser une demande, qui va inciter les professionnel à se doter des moyens d'y répondre... Une fois la filière amorcée, elles devraient progressivement se transformer en "crédits de formation", en "aide à l'installation d'entreprise", pour augmenter l'offre et faire baisser les prix... Au final quelques "Récompenses" pour remercier les acteurs de la filière les plus vertueux devraient suffire à entretenir les bonnes pratiques...

  29. #24
    gennyF

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par robin30 Voir le message
    recherchez des tarifs datants de quelques années en arrières, avant les crédits d'impots, vous verrez que les tarifs n'ont pas doublés.
    c'est affirmer n'importe quoi que de dire que les CI ont fait doubler les prix.
    bon t'as cherché, combien d'annees , quel prix?

    l'ADEME a constaté que l'augmentations du CI en 2005 de 40% a 50% a etait annulé par un monté des prix. Avec l'augmentation de la production et plus de concourants dans le secteur ca devrait baisser.

    Si tu va plus loins an arriere c'etait l'ADEME meme qui donné des aide un peu du meme ordre donc meme effet.

    ####
    Dernière modification par Philou67 ; 16/07/2007 à 10h49. Motif: Prière de rester courtois

  30. Publicité
  31. #25
    gennyF

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    J'ai récemment acheté du matériel par l'intermédiare d'un groupement d'achat : ballon 350l+3.6m² de capteurs+régul=1100€ TTC livré. Reste 500 de quincaillerie et vous avez le prix réel du matos.
    Qui plus est, dans du neuf, autant prévoir un thermosiphon. C'est beaucoup moins cher (on en trouve à 1500 € TTC à poser) et trois fois rien à installer. Et ça ouvre droit aussi au crédit d'impôt.
    c'est de quelle marque tes matos? Peut-tu poster des info sur le systeme de groupement, quel region?

    merci.

  32. #26
    rbobeda

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Le groupement d'achat a déjà été cité il me semble, c'est APPER (à googler), les descriptifs du matos sont dipso sur le site en cherchant un peu. Mais il y en a d'autres un peu partout en France, à vous de chercher.
    Pour le thermosiphon à acheter directement en France, vous pouvez aller voir sur ledifice.com, je crois que les prix sont en ligne, le descriptif du matos aussi.
    Ce qu'il faut bien voir, c'est qu'avec un thermosiphon avec réserve montée dans un local fermé (voire mieux : chauffé) les pertes du ballon sont très réduites.
    A+

  33. #27
    robin30

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par gennyF Voir le message
    bon t'as cherché, combien d'annees , quel prix?

    l'ADEME a constaté que l'augmentations du CI en 2005 de 40% a 50% a etait annulé par un monté des prix. Avec l'augmentation de la production et plus de concourants dans le secteur ca devrait baisser.

    Si tu va plus loins an arriere c'etait l'ADEME meme qui donné des aide un peu du meme ordre donc meme effet.

    #####
    #####
    je ne parle pas de tarif de 2005, j'ai des tarifs beaucoups plus vieux que cela, en francs. je peut donc affirmer qu'un c/e ne coute pas 2x plus cher qu'avant à cause des crédits d'impots. il y a eu l'inflation annuelle comme sur tous les produits mais pas 50% de hausse.
    je te retourne ton "affirmation" avant de dire que quelqu'un affirme n'importe quoi, cherche des documents, etaye ton affirmation et ne te fie pas aux gentils monsieurs de l'ademe.
    si j'avai un scanner je pourrai mettre en ligne ces tarifs et te prouver qu'a l'inverse de toi je ne raconte pas n'importe quoi.

    Si tu va plus loins an arriere c'etait l'ADEME meme qui donné des aide un peu du meme ordre donc meme effet.
    dévelloppe ton argumentation, année?, quelles aides?, pour quel montant? pour quel prix de c/e?
    Dernière modification par Yoghourt ; 16/07/2007 à 08h26. Motif: Restons courtois, SVP

  34. #28
    gennyF

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    dévelloppe ton argumentation, année?, quelles aides?, pour quel montant? pour quel prix de c/e?
    #####
    Tu pourrais en moins cité qqs references de prix examples si t'as un truc concret. Ils date de quelles annees tes tarifs? Tu peut au moin frapper ca sans recourir au scanner.

    je ne vai pas refait les recherches de l'ADEME pour un simple post de forum , tu veut dire que c'est faux ce qu'ils disent?

    Si en va 10 ans en arriere c'etait tous nouveau il n'y avait tres peu de fabriquants , maintainent que toulemonde se mettre il n'y a pas raison pour les tels prix. Il y a un chose qui fausse la marché. Il me semble evident c'est un effet de C.I.

    C'est peut-etre le but de CI de faire cadeau au fabriquants pour lancer l'industrie solaire et non pas d'aider les contribuables.

    Donc il me semble essentiel a travailler avec nos pays voisins et profiter de CI sur les prix plus correct commercialement.

    #####
    Dernière modification par Yoghourt ; 16/07/2007 à 08h27. Motif: Restez courtois, SVP

  35. #29
    Ecila115

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Bon je viens mettre mon grain de sel

    Il est vraiment dit trop de bêtises ici...

    Oui le prix des CESI à augmenté depuis quelques années... Oui mais je vous rappelle que tout augmente.
    De plus avec le passage a l'euro de nombreuse chose ont augmenter de 30 %

    Exemple une partie de baby foot dans un bar est passé de 5 Fr à 1 € d'ou 30 % d'augmentation et c'est toujours une partie de baby foot.
    Il en est de même pour le prix des kit CESI qui sont passé par exemple de 5 000 Fr à 1 000 €.
    De plus, il faut souligner que tout n'est pas de la faute des installateurs car ce n'est pas eu qui fixent les prix des kits mais les fournisseurs.
    Ensuite le prix du cuivre a été multiplié par 2 ou 3 depuis quelques années le prix de l'essence (et les autres matières 1ere aussi) a également augmenté et cela est répercuté également dans le devis.
    Ensuite il est vrai que certains installateurs profitent du CI et des aides régionale pour augmenter leur tarif mais ce n'est pas la majorité.
    Ensuite les kits CESI ont également augmenté car les kits ont été améliorés.
    Les marques maintenant font des ballons avec tout pré installé dessus ce n'était pas le cas il y a 3 ans et donc c'est plus cher.
    Ensuite il est normal qu'en achetant par un groupement cela soit moins cher les fabricants vous font les tarifs artisans...
    Le CI est la pour professionnaliser la filière. Sinon il va se passer comme dans la fin 70 début 80 : on a pas de pétrole mais on a des idées et chacun fait son CESI est l'on a plein de contre exemple qui ont coulé la filière pendant 20 ans...
    Il y a 3 ans les prix des CESI étaient d'environ de 1 000 €/m2 de capteur installé TTC (MO comprise) maintenant on est a environ 1 200 €/m2.
    Enfin je rappele que certains fournisseur proposent des CESI d'entrée de gamme a 2 200 € le kit... (ce sont des kit proposés par des fabricants de chaudières gaz murales, elles aussi d'entrée de gamme.) Mais cela est rarement proposé par les artisans car marge moins grande et comme c'est de l'entrée de gamme c'est potentiellement plus souvent en panne....

    De plus le CI est une bonne chose a mon avis ce n'est peut etre pas la panacé mais au moins c'est mieux que rien....

    voila mon humble avis.

    ECILA

  36. #30
    MadMac

    Re : Qu'on finissent avec les abus solaires en France.

    Citation Envoyé par Ecila115 Voir le message
    De plus le CI est une bonne chose a mon avis ce n'est peut etre pas la panacé mais au moins c'est mieux que rien....
    Bonjour.

    Je ne reviens pas sur les tarifs des CESI car je n'ai pas suivi l'evolution des prix.

    Mais dire qu'un systeme foireux ou il peut y avoir (et il y en a !) de l'abus, fonctionnant avec nos deniers, c'est mieux que rien, c'est la porte ouverte a des idioties et des gachis sans nom parce que "c'est mieux que rien".

    Il faut denoncer et changer (ameliorer ou supprimer) les systemes qui derivent. Et le faire rapidement lorsque la dimension est celle d'un etat parce que la mise en route est longue.

    Il y a d'autres facons d'amener la population a regarder vers des solutions alternatives au tout elec/fuel. Mais pour cela, il faut en avoir la volonte, ce qui est loin d'etre le cas actuellement puisque vu sur le papier, le systeme du credit d'impot, tout le "monde" en est content.

    J'en ai profite pour mes fenetres (bonne qualite et pose au meme prix que qualite moyenne/mediocre et pose par mes soins). Sur les tarifs du marche, la ca m'a paru interessant. Pour le poele a bois, j'en profiterais aussi et tant mieux sinon je ne pourrais acheter le modele que je vise. Mais avoir vu ce modele prendre 30% en 3 mois parce qu'il y a eu le CI mis en place, c'est du nawak.

    Pour en revenir au solaire, je pense passer par les groupements pour obtenir des tarifs interessants. Je ferais la pose moi-meme. J'ai eu des devis d'installateurs pour le meme type de materiel et c'est affolant : le materiel coute d'un coup pres de 3x le prix et la main d'oeuvre devient de l'or. Y'a pas a dire installateur de CESI doit vraiment demander un coup de patte pas possible pour facturer les heures de mise en place beaucoup plus chers que celle de l'installation d'un conduit de fumee ou d'une installation electrique.

    Et ce n'est pas en orientant le public vers l'auto-installation de matos achete par groupement qu'on va propulser les CESI au degre de penetration qu'il devrait etre :/

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Sur les traces d’ Euclide « Logique » et « abus de langage »
    Par oncle-diabolo dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 29
    Dernier message: 16/08/2007, 17h59
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 04/06/2007, 12h19
  3. BCG : c'est dans les vieilles souches qu'on fait les meilleurs vaccins
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/03/2007, 06h14
  4. Demande d'avis : abus possibles avec les éoliennes ?
    Par tichat dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/01/2007, 12h23
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...