Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Isolation de combles



  1. #1
    Zozo_MP

    Isolation de combles


    ------

    Bonjour

    Je viens d'agrandir ma maison et par la même occasion rénover la partie ancienne (90M2)
    Dans cette partie ancienne j'ai fait doubler les murs (en briques) par l'intérieur avec du polystyrène expansé de 100 collé sur du BA10 (BA13??).

    Pour les combles (je crois que c'est perdu puisque je ne peux rien y faire et froid puisque que l'on voit directement les tuiles et sa caille sec) dans la partie neuve ils sont mis du 100mm entre les poutrelles qui tienne le plafond et doublé avec du 60 mm posé croisé.
    Dernière remarque j'ai fait poser un faux plafond en BA13 par dessous l'ancien plaflond dans toute la partie ancienne ce qui me fait une épaisseur d'air de 5 à 8 cm en les deux indépendamment de l'isolation proprement dite.

    Questions vu l'isolation des murs et pour les combles (et hormis le prix)

    1°) est-ce que 100+80 c'est suffisant
    2°) est-ce qu'il y a un intérêt à mettre 100 +100
    3°) du 200 mm croisé avec du 80 ou du 100

    4°) est-ce que j'ai un intérêt quelconque à isoler entre les chevrons en plus d'un 100 + 80 au sol.

    5°) dans la partie ancienne, il y a déjà une partie qui a de la laine de verre au sol (du comble). Si je remet une couche croisée de 100mm par dessus l'ancienne LV quelles sont les précautions à prendre. En effet un vendeur me dit de donner des grands coups de cutter dans la pare-vapeur de l'ancienne isolation pour éviter le moisissement et de mettre le 100 mm par dessus.


    Cela fait beaucoup de questions mais comme vous êtes patients et sympas même si j'abuse un peu.

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Merfène

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    1°) est-ce que 100+80 c'est suffisant
    2°) est-ce qu'il y a un intérêt à mettre 100 +100
    3°) du 200 mm croisé avec du 80 ou du 100
    100+80, c'est un peu léger.
    Le toit est la partie qui entraîne le plus de déperditions thermiques, c'est donc prioritaire en matière d'isolation. Isoler des combles froides c'est techniquement très simple et ça représente le meilleur rapport coût/complexité/efficacité. Enfin, entre 180 mm et 300 mm, il y a de grandes chances que la différence de coût ne soit vraiment pas monstrueuse pour un bilan thermique tout de même assez différent.
    Bref, essaie d'avoir au moins 240 mm. 300 à 320 mm seraient parfaits.

    Si tu utilises des rouleaux et non pas du vrac, il vaut mieux en effet faire deux couches croisées pour casser les ponts thermiques que représentent les jonctions entre les rouleaux.
    Après, peu importe la combinaison 100 + 100, 120 + 80, 140 + 60, c'est kif-kif. Perso, je préconise tant qu'à faire d'utiliser deux fois la même épaisseur, ça fait une seule référence, c'est plus simple sur le chantier, ça limite les chutes...

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    4°) est-ce que j'ai un intérêt quelconque à isoler entre les chevrons en plus d'un 100 + 80 au sol.
    Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta question mais, a priori, je dirais non, peu importe que l'isolant soit pour partie entre chevrons et pour partie au-dessus ou bien tout au-dessus, ce qui compte c'est l'épaisseur totale.
    (En réalité, mettre toute l'épaisseur au-dessus des chevrons, c'est plutôt un peu mieux puisqu'on limite les "ponts thermiques" - très, très relatifs - que représentent les chevrons.)

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    5°) dans la partie ancienne, il y a déjà une partie qui a de la laine de verre au sol (du comble). Si je remet une couche croisée de 100mm par dessus l'ancienne LV quelles sont les précautions à prendre. En effet un vendeur me dit de donner des grands coups de cutter dans la pare-vapeur de l'ancienne isolation pour éviter le moisissement et de mettre le 100 mm par dessus.
    ??? Il doit y avoir confusion dans l'histoire.
    Normalement, le pare-vapeur de l'ancienne laine de verre est sur la face inférieure et il doit y rester et rester intact.
    Ce qu'il faut par contre, c'est ne pas intercaller par-dessus l'ancienne laine de verre un nouvel écran pare-vapeur.
    Ceci veut dire qu'il faut rajouter par-dessus, un isolant sans pare-vapeur intégré ou, si tu as du mal à en trouver, en effet lacérer le pare-vapeur. Mais je parle bien de l'éventuel pare-vapeur de la nouvelle laine de verre que tu comptes rajouter par-dessus.

  4. #3
    Zozo_MP

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message

    Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta question mais, a priori, je dirais non, peu importe que l'isolant soit pour partie entre chevrons et pour partie au-dessus ou bien tout au-dessus, ce qui compte c'est l'épaisseur totale.
    (En réalité, mettre toute l'épaisseur au-dessus des chevrons, c'est plutôt un peu mieux puisqu'on limite les "ponts thermiques" - très, très relatifs - que représentent les chevrons.)
    Merci Merfène

    Je me suis mal exprimé. Donc je met mes 300 mm (croisé) à plat entre les poutres qui tiennent le plafond.
    Maintenant les chevrons qui tiennent les tuiles pouraient aussi être isolée en mettant de la LV entre les chevrons (comme si je vouslais utilier le grenier).

    Est-ce que cela a un intérêt?

    Normalement, le pare-vapeur de l'ancienne laine de verre est sur la face inférieure et il doit y rester et rester intact.

    Ce qu'il faut par contre, c'est ne pas intercaller par-dessus l'ancienne laine de verre un nouvel écran pare-vapeur.
    Merci pour vos explications.

    Du coup je suis remonté dans le grenier pour vérifier et je me suis aperçu du bordel (c'est comme cela que l'on dit je crois).

    En résumé il y a sur 45 mêtres carrés de la laine de verre sans pare-vapeur mais d'une épaisseur de 80 mm en une seule couche posé en travers (et non pas entre) des poûtres du plafond. Evidement pas épais et pas croisé autant dire que l'efficacité est très faible.

    A certains endroits c'est pire le papy aujourd'hui défunt à mis sur le sol de l'isolation qui est destinée à être clouer sur les chevrons donc avec une pare-vapeur dessus et dessous. Cette fv de faible épaisseur partira à la déchetterie.

    En résumé pour voir si j'ai bien compris

    1°) Je déplace l'ancienne LV de 80 sans pare-vapeur délicatement
    2°) je met entre les poutres de la LV -IBR contact (avec PV en dessous) de 200 m et je rajoute croisée une épaisseur de 120 ou 200 (sans pv si je trouve).
    3°) je remet l'ancienne FV sans PV par dessus puisque je l'ai.

    Cordialement

  5. #4
    Darth

    Re : Isolation de combles

    salut

    je profite de ce post sur les combles:
    chez moi j'ai posé 200mm de laine de roche sur le sol de mes combles, j'envisage l'année prochaine d'en remettre 200mm de plus. la masse de la 2ème couche ne risque-t-elle pas d'écrasser la première couche et de la rendre moins éfficace? parceque finalement c'est pas léger un rouleau, je sais qu'une fois déroulé la masse est répartie, mais avec le temps?
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Merfène

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    Maintenant les chevrons qui tiennent les tuiles pouraient aussi être isolée en mettant de la LV entre les chevrons (comme si je vouslais utilier le grenier).
    Est-ce que cela a un intérêt?
    Ah ! Non...
    Des combles perdues sont des combles perdues. Elles sont à considérer comme un volume "extérieur" à l'habitation et c'est bien entre elles et l'habitation qu'il faut isoler.
    Isoler sous la toiture ne se justifie que pour des combles aménagées car pour qu'une isolation soit efficace, elle doit être parfaitement étanche. Ce serait dommage de se lancer dans ce boulot d'isolation sous toiture, de la faire nickel, juste pour une cage à araignées.

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    A certains endroits c'est pire le papy aujourd'hui défunt à mis sur le sol de l'isolation qui est destinée à être clouer sur les chevrons donc avec une pare-vapeur dessus et dessous. Cette fv de faible épaisseur partira à la déchetterie.
    Je ne connais pas ce produit mais il n'y a probablement pas de FV de chaque côté, ça me paraît un non sens. Peut-être s'agit-il d'un côté d'un frein-vapeur et de l'autre d'un pare-pluie microperforé (donc perméant à la vapeur).

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    En résumé pour voir si j'ai bien compris

    1°) Je déplace l'ancienne LV de 80 sans pare-vapeur délicatement
    2°) je met entre les poutres de la LV -IBR contact (avec PV en dessous) de 200 m et je rajoute croisée une épaisseur de 120 ou 200 (sans pv si je trouve).
    3°) je remet l'ancienne FV sans PV par dessus puisque je l'ai.

    Cordialement
    Comme ça, c'est très bien.
    En réalité, si les combles sont un minimum ventilées, il serait possible de se passer complètement de pare-vapeur, cette paroi pouvant être considérée comme totalement "ouverte" vers l'extérieur et donc sans risques de condensation (en tout cas de condensation permanente).
    Mais certains diront qu'il vaut mieux malgré tout partir sur un pare/frein-vapeur de totue façon, donc la solution proposée est parfaite.

    Au total, les deux éléments clés c'est :
    - pare/frein-vapeur sur la face inférieure (ou éventuellement pas de pare/frein-vapeur) et surtout plus au-dessus ;
    - une épaisseur d'au moins 240 mm et plutôt 300.


    Citation Envoyé par Darth Voir le message
    salut

    je profite de ce post sur les combles:
    chez moi j'ai posé 200mm de laine de roche sur le sol de mes combles, j'envisage l'année prochaine d'en remettre 200mm de plus. la masse de la 2ème couche ne risque-t-elle pas d'écrasser la première couche et de la rendre moins éfficace? parceque finalement c'est pas léger un rouleau, je sais qu'une fois déroulé la masse est répartie, mais avec le temps?
    Il y aura certainement du tassement, donc moins d'épaisseur et un isolant plus dense. Ceci dit, ce phénomène est inévitable et n'est pas problématique si on le prévoit et qu'on en tient compte.
    Ce qui compte c'est l'épaisseur d'isolant. La densité influe (dans les gammes dont on parle) très très peu sur le coefficient lambda et donc sur le pouvoir isolant.
    Bref, si tu poses au total 40 cm. Je ne connais pas le coefficient de tassement de la laine de roche (et ça dépend déjà de la densité de base) mais, en admettant que tu perdes 20% avec le temps, il te restera une épaisseur de 32 cm ce qui est encore très très correct, donc pas de soucis.
    Et, encore une fois, ces 32 cm de laine "tassée" isoleront autant que 32 cm de laine neuve et non tassée.

  9. #6
    Darth

    Re : Isolation de combles

    ok merci

    je vais voir sur le site de rockwool, y'a peut etre des doc techniques sur ces valeurs.
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  10. Publicité
  11. #7
    Darth

    Re : Isolation de combles

    bon ben dans la doc ils ne parlent pas de tassement, mais proposent une mise en oeuvre en 2 couches croisées, avec kraft perforé sur la 2ème couche.
    donc je ferai ca l'année prochaine, quand je serai riche
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  12. #8
    Zozo_MP

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    Ah ! Non...
    Des combles perdues sont des combles perdues. Ce serait dommage de se lancer dans ce boulot d'isolation sous toiture, de la faire nickel, juste pour une cage à araignées.
    J'ai beaucoup rit. Merci ! cela fait toujours du travail en moins (et des euros en plus)

    Merci Merfène pour toutes les informations précieuses et précises de tes réponses et le tout dans la bonne humeur.

    Cordialement

  13. #9
    stormched

    Re : Isolation de combles

    Hello, quid de la laine de bois ou autres isolants pour les combles ?
    Propriétaire d'une maison ancienne (XIX) en Bretagne je souhaite aménager les combles pour en faire ma chambre...Je redoute les chaleurs importantes sous combles l'été: Je m'oriente donc plutôt vers la laine de bois/ panneaux semi rigides de bois pour l'isolation entre les chevrons car semble t'il l'inertie serait plus importante que la laine de verre (et plus bio): avez vous l'expérience de ce type d'isolation? Difficultés de mise en oeuvre par rapport à la laine de verre? Ou trouvez des fournisseurs de ce type de produit ?
    Merci
    François. Vannes

  14. #10
    Merfène

    Re : Isolation de combles

    Stormched : je pense que les réponses à toutes tes questions existent déjà (et de multiples fois) sur ce forum, tu devrais vraiment facilement les trouver en utilisant un peu la fonction "recherche".

  15. #11
    FantaisyRat

    Re : Isolation de combles

    Bonjour,

    je vais faire mon boulet (et en plus pourrir ce post ) mais dans mes combles perdus, le pare-vapeur de toutes mes épaisseurs de laine de verre sont vers le haut.

    Donc si j'ai bien compris, c'est tout faux ! Le pare-vapeur devrait être vers le bas, enfin en contact avec le sol de mes combles ? Il est à préciser que le sol est un hourdi en béton.

    Alors que me conseillez-vous de faire ?

    Devant rajouter de l'isolant (actuellement il n'y a au mieux que deux couches de laine de verre de 80mm... et les deux avec le pare-vapeur vers le haut), je retourne toutes les couches de laine de verre et je perce les pares-vapeurs supérieur ?
    Mais les souris et autres rongeurs ont déjà troué le pare-vapeur de la première couche (et des autres aussi, d'ailleurs ) donc si je retourne les couches, le pare-vapeur en contact avec le sol des combles ne sera pas intact, est-ce grave ?

    Donc

  16. #12
    lemat

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    ...
    Bref, si tu poses au total 40 cm. Je ne connais pas le coefficient de tassement de la laine de roche (et ça dépend déjà de la densité de base) mais, en admettant que tu perdes 20% avec le temps, il te restera une épaisseur de 32 cm ce qui est encore très très correct, donc pas de soucis.
    Et, encore une fois, ces 32 cm de laine "tassée" isoleront autant que 32 cm de laine neuve et non tassée.
    Non car les 32 cm de laine tassée contient plus de matière que 32 cm de laine neuve et donc moins d'air ce qui les rends moins isolants. Sans doute pas de beaucoup mais quand même. Surtout que la performances des laines proviennent du "maillage" des fibres qui permet d'avoir de petites cellules d'air "inerte" donc isolantes. Lors de son tassement, c'est toute cette structure qui est remise en cause ce qui peut entraîner une perte importante de performance.

  17. Publicité
  18. #13
    Merfène

    Re : Isolation de combles

    Citation Envoyé par FantaisyRat Voir le message
    Devant rajouter de l'isolant (actuellement il n'y a au mieux que deux couches de laine de verre de 80mm... et les deux avec le pare-vapeur vers le haut), je retourne toutes les couches de laine de verre et je perce les pares-vapeurs supérieur ?
    Mais les souris et autres rongeurs ont déjà troué le pare-vapeur de la première couche (et des autres aussi, d'ailleurs ) donc si je retourne les couches, le pare-vapeur en contact avec le sol des combles ne sera pas intact, est-ce grave ?
    ça ne me paraît pas grave du tout.
    1. Les combles sont certainement un minimum ventilées, donc c'est un peu comme si on avait une paroi "ouverte" sur l'extérieur.
    2. Le béton étant lui-même très peu perméable à la vapeur d'eau, ton hourdi joue déjà le rôle de pare-vapeur.

    Par contre, on est d'accord, le pare-vapeur sur la face supérieure, ce n'est pas malin malin et il vaut mieux en effet le retourner et/ou le lacérer.

    Citation Envoyé par lemat Voir le message
    Non car les 32 cm de laine tassée contient plus de matière que 32 cm de laine neuve et donc moins d'air ce qui les rends moins isolants. Sans doute pas de beaucoup mais quand même. Surtout que la performances des laines proviennent du "maillage" des fibres qui permet d'avoir de petites cellules d'air "inerte" donc isolantes. Lors de son tassement, c'est toute cette structure qui est remise en cause ce qui peut entraîner une perte importante de performance.
    Je pensais ça aussi un moment et il y avait eu toute une discussion dans un fil. En théorie, ce que tu dis est vrai mais quelqu'un avait démontré que, dans les densités dont on parle communément (on va dire entre 40 et 150 kg/m3), le lambda ne change que d'une fraction et on peut le considérer comme stable.
    Pour donner un exemple chiffré, imaginons une laine de verre de densité 40 kg/m3. La masse volumique du verre lui-même est de 2,5 tonnes/m3.
    Un mètre cube de laine de verre à 40 kg/m3 contient donc 0,016 m3 de verre et 0,984 m3 d'air. Si on la tasse de 20%, sa densité va passer à 50 kg/m3. Un mètre cube contiendrait alors 0,020 m3 de verre et 0,980 m3 d'air.
    Autant dire que ce n'est pas ces 0,4% d'air en moins qui vont significativement altérer les performances entre une laine à 40 kg/m3 et une laine tassée à 50 kg/m3. A épaisseur égale évidemment.

    Quant au "maillage" des petites cellules d'air, il me semblerait logique que ces cellules seraient davantage fractionnées (donc plus isolantes) plutôt que l'inverse.

  19. #14
    lemat

    Re : Isolation de combles

    je pense plutôt qu'en se tassant, des cellules d'air vont disparaître et favoriser la conduction dans le materiau, je crois que plus que la quantité d'air dans le materiau, c'est sont organisation qui défini les performances de l'isolant, c'est en tout cas de cette manière qu'un technicien d'isover m'a justifié que la laine GR32 a un meilleur lambda alors qu'elle est plus dense que la classic...

Discussions similaires

  1. isolation de combles
    Par brodabseb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/12/2007, 21h49
  2. Isolation combles
    Par ener02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2007, 09h01
  3. Isolation Combles (fermettes)
    Par jonathan2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2007, 16h51
  4. Isolation des combles
    Par robin30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/03/2007, 10h57
  5. Isolation des combles
    Par raymond 33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/03/2006, 14h28
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...