Répondre à la discussion
Page 8 sur 71 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 2111

capteurs a air



  1. #211
    herakles

    Re : capteurs a air


    ------

    Le capteur à air en question est très simple (pas de tubes sous vitre comme pour capteurs à eau). Dans le cas de tubes on peut certainement améliorer le rendement. Mais là on obtient des capteurs de prix quasi identiques
    il existe quelques types de capteurs "mixtes" à air et à eau..

    à eau pour l'ECS - l'air ne circule pas tant que le ballon n'a pas eu sa dose de chaleur - puis une fois que le ballone st bien rempli , l'air circule pour "refroidir " le capteur tout en chauffant la maison OU le stockage à galets sous l'hypocauste

    deuxième cas -plus compliqué mais plus efficace -

    on décharge l'excés de chaleur vers un ballon d'hydroacumulation (eau) et on préchauffe en même temps l'air neuf

    dans ce cas , les rendement grimpent tant qu'on abaisse la différence te-ti

    j'ai connu un thermicien qui a fait mettre 30m2 de capteur à circulation de fréon pour approcher les 100%
    (1978)

    hélas , beaucoup de problèmes , le fréon ne circulait pas de manière homogène sur toute la surface du capteur ..il aurait fallu placer plein de soupapes de détente en partie basse du capteur - bref grosse déception pour le client qui en a été de sa poche ..

    depuis on a rectifié le tir ; eau glacée vers capteur -PAC-ballon hydroaccumulation = prix conséquent ..

    -----

  2. Publicité
  3. #212
    lemat

    Re : capteurs a air

    bv56, quelle est l'origine de votre document ?
    De nombreux paramètres ne sont pas indiquées dans le comparaison, deplus il n'est pas judicieux de comparrer deux systèmes sortie de leur contexte.

    Par exemple pour du chauffage, on peut comparrer: une instal avec 10m² de capteur eau sur PSD avec une instal de 10m² de capteur air sur VMI.

    Le prix d'un capteur air du commerce est sans doute le même que celui d'un capteur eau mais ils n'ont pas la même fonction, le capteur air sert souvent de préchauffage d'air entrant, il dispose du ventilo, un trous et c'est fini...

    Pour le coût en autoconstruction, je vous confirme que c'est kif kif car le plus cher est la vitre et dans les deux cas c'est la même. Par contre pour le système à eau il faut que j'achète un ballon avec échangeur et là c'est un peu l'arnaque (200€ de plus que le même sans échangeur !).

    @herakles: il faut un verre trempé pour des raison de choc thermique? ou peut on utiliser du classique, ségmenté, pour les capteurs verticaux non soumis au risque de grèle ?

  4. #213
    herakles

    Re : capteurs a air

    En effet , il faut du verre trempé , car trop près de l'absorbeur , donc risque de choc thermique

    il suffit de 20 à 25°c d'écart de T°entre deux points (ombrage , neige accumulée , pluie battante après un après midi ensoleillé ) sur un vitrage ordinaire de 1m pour qu'apparaise une fissure

    et plus de 200°C avec le verre trempé dans les mêmes conditions

    Il y a moins de risques avec un mur très lourd comme le mur Trombe , là , un simple votrage peut convenir , placé à 20 cms ...car la surface du mur Trombe monte moins vite en température qu'une tôle d'acier noir ...

    solution : fractionner la vitre ordinaire en tout petits éléments , mais bonjour la complexité de la serrurerie (voyez les serres maraîchères ..même problèmatique )

    J'ai vu des pare-brise feuilletés se fendre ( vitrage ordinaire collé sur butyl) à cause d'un cordon de neige qui restait sur le capot alors que le soleil tapait sur le haut du pare-brise et chauffait la palge en skaï noir .. dans une station de sports d'hiver

    voili voilou...

  5. #214
    bv56

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par lemat Voir le message
    bv56, quelle est l'origine de votre document ?
    De nombreux paramètres ne sont pas indiquées dans le comparaison, deplus il n'est pas judicieux de comparrer deux systèmes sortie de leur contexte.

    Par exemple pour du chauffage, on peut comparrer: une instal avec 10m² de capteur eau sur PSD avec une instal de 10m² de capteur air sur VMI.
    désolé, j'aurais du poster le lien plutôt :
    http://energytech.at/solar/portrait_kapitel-4.html

    bien sur on ne peut pas remplacer systématiquement un capteur air par un capteur eau et le contraire encore moins. Je me plaçais dans le cas d'un hypocauste. Où il me parait y avoir des avantages aux capteurs à eau (et aussi des inconvénients !), bien que ça n'ait pas l'air de se pratiquer bcp, quoiqu'on puisse voir ça comme un PSD où l'échangeur est plus bas. Dans les 2 cas (air, eau), pour cette appli., on peut travailler à "basse" température vue la température visée pour le stocke, les différences de températures (pour les 2 types de capteurs) sont proches, les rendements sont donc à peut près connus.

  6. #215
    herakles

    Re : capteurs a air

    Eh bien, voici ce qui nous met d'accord ..un hypocauste ne travaille pas à plus de 25°c au niveau de la dalle et à plus de 28°C à 2.00m de profondeur

    il ne s'agit pas de grimper le plus haut en température sous peine de faire chuter le rendement en augmentant la différence T° entrée -T° sortie au niveau du capteur ..

    et avec 20°C d'écart (air venant du stock à20°c par exemple en mi-saison et retour d'air à 40°C vers le stock ) , les rendements ne sont pas si éloignés ..que ce soit "à air" et "à eau"

    Là ou vous rencontrerez un gros problème avec l'eau , c'est LA SURFACE d'échange des tubes PEHD avec la terre : seulement 30mmd e diamètre contre 200mm pour un tuyau de grès ou une section de 50x80 remplie de galets pour un tunnel...

    le tube de PEHD aura bien du mal à céder sa chaleur à la terre ..ce qui a été mis en évidence lors des expérimentations en cours en suisse .

    dans votre cas, l'idéal est d'enfouir des gros réservoirs d'eau , ou a la rigueur des gros tubes remplis d'eau , reliés aux capteurs

    = débit très lent de l'eau dans la terre = bon transfert eau-terre (n'oubliez pas que la terre est déjà "isolante " et que la chaleur s'y propage lentement )

    et débit rapide dans le capteur = bon rendement puisque l'absorbeur ne montera pas à plus de 30~40°C

    Attention aussi à un phénomène : la terre a tendance à sécher au contact du tube PEHD et à se rétracter avec une très mince pellicule d'air qui se forme autour = frein au transfert de la chaleur ..

  7. #216
    silenzio

    Re : capteurs a air

    Là ou vous rencontrerez un gros problème avec l'eau , c'est LA SURFACE d'échange des tubes PEHD avec la terre : seulement 30mmd e diamètre contre 200mm pour un tuyau de grès ou une section de 50x80 remplie de galets pour un tunnel...

    J'ai eu l'occasion de réfléchir à ce problème déjà soulevé dans un autre fil et j'ai pu trouver une solution intermédiaire ;passer le tube PEHD dans un second tube étanche de plus gros diamètre et remplir le tout d'eau...

    La surface d'échange sera alors suffisante sauf que le rendement sera diminué du fait de la double paroi et qu'il faudra prévoir l'appoint d'eau et contrer la stagnation...

  8. Publicité
  9. #217
    herakles

    Re : capteurs a air

    silenzio : pourquoi ne pas tout simplement placer un réseau en souterrain avec des tubes de plus gros diamètre (par exemple 60 à 80 mm) et le relier au réseau au-dessus de la dalle en 30mm avec des raccords adéquats

    l'eau circulera plus lentement sous la dalle mais plus rapidement au niveau des capteurs ce qui priviliégie le rendement tant au niveau de l'absorbeur (débit rapide ) qu'au niveau du terre-plein ( débit plus lent laissant le temps à l'eau de se décharger de ses calories ..)

    sans parler de la diminution des pertes de charge qui augmente de manière inversement proportionnelle au diamètre des tubes .

    Bien évidemment il faudra calculer le coût des réseaux dans le terre plein , étant donné qu'il en faudra sur deux ou trois niveaux :

    -1er niveau : à -30cms sous la dalle
    -2e niveau: à - 1.00 sous la dalle
    -3e niveau : à - 1.80 sous la dalle ...

    disposition nécessaire pour rééquilbrer les températures du stockage et gérer le déphasage de manière optimum
    Dernière modification par herakles ; 21/04/2008 à 22h44.

  10. #218
    silenzio

    Smile Re : capteurs a air

    J'y avais pensé mais le problème est que l'eau qui va circuler dans le tube va se refroidir au fur et à mesure de sa progression en fonction du débit et du coup la chaleur ne sera pas homogène dans le stockage et créer les problèmes que tu as déjà cité en début de stockage et risquer de se généraliser sur le long terme à tout le réseau...

    Alors qu'avec mon système l'eau sera morte et ne circulera que par la différence de température sans écarts importants dans tout le stockage ce qui limitera les pertes en écrétant les pointes et en lissant à une température plus basse...L'avantage étant aussi de limiter les longueurs utiles de tuyaux en gagnant en diamètre !
    Dernière modification par silenzio ; 21/04/2008 à 23h29.

  11. #219
    bv56

    Re : capteurs a air

    faudrait que je prenne le temps de chercher un peu ... mais par curiositée, dans un échangeur de PAC, on a quelle longueur de tuyau pour quelle puissance échangée ?

    Effectivement, le terre qui sèche autour du tuyau et qui laisse une lame d'air c'est ennuyeux. Ceci dit, les réalisations qui sont faites dans la région (mais avec de l'air et pas de l'eau) utilisent une masse thermique de sable 0-20, qui ne se retracte pas comme la terre.
    Benoit.

  12. #220
    herakles

    Re : capteurs a air

    J'ai eu l'occasion de réfléchir à ce problème déjà soulevé dans un autre fil et j'ai pu trouver une solution intermédiaire ;passer le tube PEHD dans un second tube étanche de plus gros diamètre et remplir le tout d'eau...
    Au lieu d'un tube de plus gros diamètre , si tu placais une bâche de géomembrane EPDM (type bassin comme le firestone spécial bassin ) que tu remplis de terre-ou de sable , tu y poses ton serpentin de PEHD en plusieurs boucles ,+ un petit drain agricole et tu refermes la bache par-dessus comme une papillote autour d'un filet de saumon ..en soignant bien l'étanchéité

    -le drain est pour maintenir une forte humidité dans la terre(ou sable) enveloppée ( en y injectant de temps à autre de l' eau de pluie à intervalles réguliers)
    -le serpentin est pour l'échange de chaleur eau-terre

    la terre (ou sable ) humide est très bonne accumulatrice de chaleur , l'eau favorisant une diffusion régulière de la chaleur ..et empêche la stratification de l'eau qui est difficile à gérer .

    le reste du terre-plein (+ sec ) forme deuxième accumulateur et freinera l'onde thermique vers la dalle du RDC.tout en freinant également les déperditions latérales , l'ensemble étant isolé en périphérie ..

    en gros la même technique que pour envelopper des galets ( cf "tunnel de glets " ) sauf qu'ici c'est de l'eau dans des tubes PEHD qui circulera dans une terre maintenue humide .

    la membrane pour bassin permettra d'avoir une sorte de réservoir à moindre coût qu'avec un tube ...


    Bref , reste à calculer les coûts comparés : système aéraulique d'un côté et système hydraulique de l'autre , capteur à eau d'un côté vs capteur à air OU véranda

  13. #221
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Bonjour a tous je pensais a un truc concernant les capteur a air fait en auto-construction.

    Peut on associer une production d'ECS au sein de ces capteurs sans faire tomber le rendement du capteur a air a zéro?

    Je m'explique ... (c'est surement une idée stupide ...) :
    Sous la plaque noir qui joue le role de l'absorbeur de chaleur, on soude un serpentin de tuyau en cuivre de faible diametre (debit pas trop important pour pas trop refroidir l'absorbeur) . Est ce que de cette maniere on pourrait profiter de production d'air chaud et d'eau chaude en meme temps?
    Dans ce cas il faudrait peut etre utiliser un ballon accumulateur, non ??

    Peut etre que le rendement n'est pas asser haut pour faire les deux en meme temps ??

    Merci

  14. #222
    herakles

    Re : capteurs a air

    Non ce n'est pas idiot ...tu peux d'ailleurs placer les serpentins sur le tiers supérieur du capteur à air ...là ou l'air chaud finit de se réchauffer , en général vers 50°C, cela dépend du débit d'air ..et l'eau prend alors le maximum de calories (avec un débit d'air réduit automatiquement )

    Donc moduler le débit d'air : minimum pour que l'eau chauffe plus vite et une fois la t° suffisante dans le ballon d'ECS atteinte , on accélère le débit d'air tout en stoppant le débit d'eau (pour l'ECS ) ou en le dérivant vers le stockage .

    l'idée de Stek rejoint d'ailleurs des recherches en ce sens .. capteur à eau chaude avec un espace vide derrière l'absorbeur qui serait ventilé pour réchauffer un autre type de stockage : galets , puits canadien profond , hypocauste ..

    Diverses recherches sur le refroidissement des panneaux photovoltaïques (= production d'air chaud )pour augmenter le rendement des cellules photovotaïques confirment la pertinence d'associer divers modes de transfert d'énergie popur optimiser le rendement global .

    J'avais d'ailleurs demandé divers devis pour faire des capteurs de ce genre , mais les réponses des artisans sollicités ont vite fait de refroidir les clients ...

    Concrétement , prendre des radiateurs type acier embouti "finimetal ", "reggane" etc ... et créer une circulation derrière le radiateur est à la portée de tout le monde ..
    Dernière modification par herakles ; 23/04/2008 à 14h47.

  15. Publicité
  16. #223
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Donc si par exemple je laisse mes 3 panneaux solaire au somet du toit et je rajoute un circuit dans le haut des capteur a air. Comme ca le liquide caloporteur fera une plus grosse boucle et si je mets un ballon accumulateur je reduit le risque de surchauffe.
    Mais d'apres ce que tu dis c'est experimentales donc est ce que ca va marcher et etre rentable niveau rendement?
    Le but etant bien evidement d'avoir + d'eau chaude solaire en hiver ( reserve avec ballon accu.)

    merci.

  17. #224
    herakles

    Re : capteurs a air

    effectivement , le fait d'alimenter le bas des capteurs à eau par un tuyau placé dans le haut des capteurs à air est un plus en hiver ...

    suggestion : placer plutôt une batterie d'échange air-eau sur la sortie des capteurs à air , plus facile à installer que de souder une boucle de cuivre sous le capteur à air ...

    Cette batterie permettra de rajouter quelque calories à l'air chaud sortant du capteur par temps nuageux en hiver avec un ballon d'eau plus chaud que nécessaire pour l'ECS, par simple inversion du circuit d'eau..

    mais , hum...usine à gaz ??
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  18. #225
    pcasal

    Re : capteurs a air

    Bonjour,
    Je crois que je suis dans le bon fil
    Je souhaite construire un capteur à air, vu le prix de la partie vitrage, j'ai pensé utiliser des portes de douche en 3mm trempé de 180 x 85 à 105€ .
    Qu'en pensez-vous ?
    D'autre part, savez-vous où je peux trouver des flexibles aluminium pas cher en 50mm de diam ?

    Merci de vos réponses

  19. #226
    herakles

    Re : capteurs a air

    En 3mm trempé , pour une mise en place en toiture entre 30° et 50° , et pour 85 cms de portée , il faudrait placer des supports sous le vitrage du capteur, alignés suivant l'axe longitudinal , avec des "amortisseurs en epdm , à cause des impacts de grêle et des pressions/dépressions du vent , du poids de la neige

    sans ces supports , l'épaisseur devrait être de 6 mm (> 70cms )

    Est ce d'ailleurs du véritable verre trempé ?

    ce problème d'épaisseur ne se pose plus en vertical ..sauf dans les régions très ventées (pression )

  20. #227
    pcasal

    Re : capteurs a air

    Merci Herakles,
    La situation manquait de détails. J'habite dans le midi, peu ou pas de grêle, peu de vent (exposition sud) et les capteurs seraient verticaux (muraux)
    Normalement, les portes de SdB sont en verre trempé mais je vais me renseigner sur B.depot au cas où. Il existe aussi des produits intéressants chez la paire, le prix en 5mm et 1m² (130 x 75) avoisine les 50€

    Aurais-tu des infos sur les tubes en alu ?

  21. #228
    herakles

    Re : capteurs a air

    tubes en alu pour irrigation d'occasion , canettes de bière ( www.cansolair.com )
    tuyaux spiralés alu dépliés , bardages alu ondulés ou tôle galvanisée 0.5mm diamètre , métal déployé sous une vitre ordinaire mince , placée sous le verre trempé ..et drrière tout cela un isoant capable de supporter des T° jusqu'à 150°C au moins , comme le rockfeu (rockwool ) pour hottes de cheminée , dispo en colis chez chausson matériaux ou point P (éviter casto...et brico...trop chers )

    tout est affaire d'imagination !

  22. Publicité
  23. #229
    silenzio

    Wink Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par Stek_p Voir le message
    Donc si par exemple je laisse mes 3 panneaux solaire au somet du toit et je rajoute un circuit dans le haut des capteur a air. Comme ca le liquide caloporteur fera une plus grosse boucle et si je mets un ballon accumulateur je reduit le risque de surchauffe.
    Mais d'apres ce que tu dis c'est experimentales donc est ce que ca va marcher et etre rentable niveau rendement?
    Le but etant bien evidement d'avoir + d'eau chaude solaire en hiver ( reserve avec ballon accu.)

    merci.
    Un petit lien très intérressant pour ce que tu veux faire :http://www.omsolar.net/en/index.html

  24. #230
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    effectivement , le fait d'alimenter le bas des capteurs à eau par un tuyau placé dans le haut des capteurs à air est un plus en hiver ...
    Euh il vaut mieux que le liquide passe d'abord par les panneaux solaire puis se chauffe encore plus sur la partie haute des capteur a air (moins de refroidissement au niveau de l'absorbeur des capteurs air donc air plus chaud) ou le contraire (peut etre que l'eau en sortie des panneaux solaire sera deja chaude et le capteur a air ne rechauffera rien du tout) ??

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    suggestion : placer plutôt une batterie d'échange air-eau sur la sortie des capteurs à air , plus facile à installer que de souder une boucle de cuivre sous le capteur à air ...
    Euh ... je peut pas encore ouvrir le pdf mais en fait c'est un simple echangeur ? Je pense, comme tu le dis si bien, que le systeme de ventilation est deja bien asser complexe comme ca, et donc si je pouvais eviter de me compliquer la vie encore plus ce serait cool ...


    Merci

  25. #231
    herakles

    Re : capteurs a air

    le lien donné par silenzio donne un exemple de chauffage de l'eau chaude sanitaire par capteur à air associé à une batterie d'eau chaude ...

    -dans la maison Fonteneau , c'est ce qui a été fait : batterie d'eau chaude sur le trajet d'air chaud fourni par la véranda , donc pas de capteur à eau , un appoint électrique ou gaz fournissait les derniers degrés manquants - surtout en hiver . - donc aucun capteur à eau et deux ballons , un en tampon et l'autre avec appoint électrique , tout marchait en thermosiphon ( un petit circulateur aurait un peu amélioré les performances )

    pour le cas de Stek , il a le choix entre capteurs à eau au tiers supérieur , capteurs à air en bas , et une boucle -ou batterie additionnelle pour préchauffer l'eau du ballon avant son entrée dans le capteur à eau

    -je ne sais si le système visible sur ce lien peut être transposé en Hte Savoie , au climat différent et à des latitudes différentes qui influent sur le temps d'ensoleillement de celui d'une grande partie des States ...et si on peut se risquer à faire un capteur à air d'un seul tenant avec batterie d'échange air-eau à la sortie ..

    en tous cas , pas de problèmes de gel ou de corrosion , puisque la batterie est visitable et à l'abri dans la maison

    Et en Eté , possibilité de se servir du pan de la toiture en tuiles plates comme un appoint de chaleur avant le capteur à air pour stocker encore plus de chaleur dans le
    stockage de galets .

    là encore , pas de crainte de voir une surchauffe de capteur à eau puisque la batterie sera simplement déconnectée - ou bien couplée au serpentin noyé dans le stockage .

    Bref , on peut tout faire avec de l'air et de l'eau ...svp , soyez indulgents avec la qualité du croquis ..fait en 1979 pour mr Fonteneau , mon premier client ..et ca marche !
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par herakles ; 23/04/2008 à 21h18.

  26. #232
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Bonjour,
    je pense que mes capteur a air ne seront peut etre pas aussi efficace que des panneaux solaire thermique donc je ne pense pas pouvoir me passer des panneaux solaire.

    Pour la batterie d'eau chaude je ne sais pas trop (je n'ai pas plus d'info car chez Altlantic je suis tombé sur un c... pas de renseignement pour les particulier... la communication ...)

    ciao

  27. #233
    herakles

    Re : capteurs a air

    http://www.france-air.com/Portals/0/...PC_3038_77.pdf

    ... pleure pas , voici une doc sur la batterie syst'air
    de chez Fr***-A*r

    En fait c'est la même chose qu'un radiateur de voiture , qui marche à l'envers ..on trouve des ventilo-convecteurs ou des radiateurs avec ces batteries comme les modèles JAGA que l'on fera fonctionner à l'envers .

    le flux d'air chaud qui passe dans la batterie portera l'eau à 50°C ou moins ..Et comme c'est de l'air venant de 15 à 20M2 , nul doute qu'en haut , l'air soit assez chaud pour laisser une partie de ses calories à l'eau
    Dernière modification par Philou67 ; 25/04/2008 à 07h20. Motif: Citation inutile

  28. #234
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Euh je suis vraiement une b.... je comprends pas ...
    Ca marche avec de l'electricité ces batteries ??

    Ou on fait juste passer de l'air chaud dans cet echangeur et ca chauffe l'eau tout seul ??
    A quoi correspond la puissance donnée en Kw dans la doc et est ce que ca n'entraine pas trop de perte de charge ??
    Car apres le passage dans cette batterie l'air n'est plus "tres" chaud donc on ne peut plus l'envoyer dans le tunnel ou la maison ???
    Faudrait il installer un by passe sur cette batterie ??

    Merci

  29. Publicité
  30. #235
    herakles

    Re : capteurs a air

    Ce sont des échangeurs à ailettes alu très fines serties sur des tubulures cuivre dans lesquelles l'eau circule

    Admettons que l'air sort du haut du capteur à 60°c et entre à raison de 1000m3par heure dans la batterie et en ressort à 55°C , soit avec une perte de 5°C (delta =5°C)

    0.34*1000*5°C= 1.7 KWh x 0.80 rendement = 1.36 KWh (estimé)

    l'équivalent de l'ensoleillement de 4 m2 de capteurs à eau en mi-saison (4*500W*0.7= 1.4KW *1h =1.4KWH)
    (là , j'estime à 70% le rendement des capteurs à eau sous 500W de rayonnement solaire par beau temps)

    assez pour élever la T° de 100L eau de 12°C environ en une heure , et de 24°C en 2 h

    soit de 15°C (eau froide du réseau ) +24°c = 39°C après 2h d'ensoleillement

    estimations à 10% près (je ne suis pas équipé de logiciels pour condirmer au degré près ) et le soleil est très variable

    En mi-saison , entre 9h solaires et 15h solaires = 6h d'ensoleillement dans des conditions optimales pour fournir 300l d'eau à la bonne température (45°C à 50°C maximum)

    -si la batterie est située plus haut que le ballon tampon , un circulateur d'une dizaine de W sera nécessaire ,
    - si la batterie est située 2m plus bas que le ballon = thermosiphon
    -on peut dériver l'eau chaude vers le stockage (en été) ou vers un radiateur dans la maison ( en hiver ) dès que la quantité d'eau chaude sera obtenue
    -on peut aussi déconnecter la batterie et by-passer le flux d'air pour diminuer la faible perte de charge occasionnée par cette batterie sur le réseau .

    appoint gaz ou elec pour porter l'eau du haut du ballon à 60°C ( pour zigouiller les légionelles éventuelles )

    voili voilu ..y a-t-il un thermicien dans la salle ?

  31. #236
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Ce sont des échangeurs à ailettes alu très fines serties sur des tubulures cuivre dans lesquelles l'eau circule

    Admettons que l'air sort du haut du capteur à 60°c et entre à raison de 1000m3par heure dans la batterie et en ressort à 55°C , soit avec une perte de 5°C (delta =5°C)
    Ok donc ca marche sans electricité et a prioprie l'air chaud en sortie du capteur a air n'est pas trop refroidi .. (perte de 5°c)

    Dans ce cas est ce que le fait de mettre un ballon accumulateur genre 500l peut faire aoffice de decharge en été contre la surchauffe et faire une reserve de chaleur en hiver car avec 6m2 de panneaux plus l'equivalent de 4m2 avec la batterie d'eau chaude ca fait 10m2 donc avec ca je pense que je devrais avoir de l'eau chaude en hiver (avec un appoint elec plutot faible ..) non?

    Merci

  32. #237
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    0.34*1000*5°C= 1.7 KWh x 0.80 rendement = 1.36 KWh (estimé)
    Heracles peux tu me dire d'ou vient le 0.34 dans la formule ci dessus??
    C'ets la surface de la gaine ??

    Merci

  33. #238
    herakles

    Re : capteurs a air

    je ne comprends pas trop bien ton message ???

    je faisais suite à ce lien sur une maison solaire aux USA qui chauffe de l'eau uniquement avec de l'air chaud issu d'un UNIQUE capteur à air , via un échaungeur air-eau

    Partant de là , je voulais proposer une alternative possible pour se passer de capteurs à eau :

    -100% capteurs solaires (ou vérandas solaires) (ex maison Fonteneau) et donc aucun capteur à eau =0problème de fuite ,corrosion ,risque de gel ou surchauffe

    -échangeur air-eau (la batterie ) placé sur le flux de l'air

    -donc , pas de risque de surchauffe du capteur qui continue à être déchargé sur le stokage (mur de galets ou stockage intersaisonnier ) tout en fournissant au passage de 'leau chaude via la batterie d'échange ..

    -difficile de faire plus simple , non ?

    Là , je sens que des chauffagistes vont me faire la peau ...

    Quant au coefficient 0.34 , c'est la quantité dénergie qu'il faut pour faire passer 1M3 d'air de 20°c à 21°C (=delta de 1°C ) exprimé en Watts

    Un flux d'air de 1000m3/h , passant sur une batterie et perdant 5°c cède donc l'équivalent de 1000*0.34*5°C = 1 700 W

    soit en une heure = 1.7 KWH

    grosso modo l'énergie nécessaire pour élever de 15°C une quantité de 100L d'eau en une heure

    il faut utiliser les coefficients de rendement au niveau de la batterie pour tempérer ces chiffres = 1.5 Kwh réels au lieu de 1.7 ..


    En résumé = 20m2 de capteurs à air au lieu de 15 m2 à air + 5m2 à eau ...

    et en ETE : ajouter l'air chaud fourni par la toiture du versant SUD = surplus d'énergie pour le stockage intersaisonnier ..

    la batterie sera alors utilisée pour charger le ballon d'eau chaude (volume calculé seloin les besoins de la famille) ET une fois les 55 ou 60°c atteints dans le ballon , on dérive l'eau chaude vers le stockage intersaisonnier qui sera donc à la fois chauffé par les galets et par le serpentin ..

    Voili ..voilou ..

  34. #239
    Stek_p

    Re : capteurs a air

    Ouah ... est ce que ce n'est pas un peu risqué de n'utilisé que le capteur a air pour fair de l'au chaude ??

    Biensure j'ai l'intention de le faire du mieux possible mais l'efficacité du capteur a air auto-construit sera t'il equivalent qu'un capteur a eau du commerce ?

    Autre question quel model faudrait il prendre dans ce systeme systair EC ?
    Faut il se caler sur le debit donc prendre par exemple le systair EC 315 avec un diametre de 315mm et un debit de 1300m3/h?

    Comment ca se passe au niveau isolation et etancheité autour des gaine d'air chaud qui rentre dans la maison??

    Merci.

  35. #240
    herakles

    Re : capteurs a air

    prendre plutot le systair EC 250 puisque les gaines seront en 250 intérieur alu avec isolation extérieure + alu entre le haut du capteur et l'entrée du caisson ventilo principal puisqu'on se limitera à un maximum de 1000m3/h et à une vitesse de 4/m/s

    Pour augmenter la T° à la sortie du capteur , on peut réduire légèrement le débit d'air à 800m3/h , de même que tu peux réduire le débit d'eau dans la batterie pour augmenter la T° de l'eau à la sortie ..tu joues donc sur ces deux paramètres ...et il te reste la résistance d'appoint électrique ou le gaz ( tank à gaz par exemple )

    On ajoutera une dérivation by-passant plus ou moins la batterie en été si on n'utilise pas la boucle à eau de décharge dans le stockage...ou si on veut augmenter le débit d'air ..

    la perte de charge de la batterie est de 41 pascals , celle des deux tunnels entre 150 et 180 pa ..(si ces derniers sont bien réalisés avec des galets propres et les fentes des collecteurs correctement réalisés )

    Bon , c'est toi qui vois ...Bonne cogitation !

Sur le même thème :

Page 8 sur 71 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. recheche sur les capteurs numériques et les capteurs communicants
    Par tanguy0703 dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/09/2006, 11h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison