Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Suppression pont thermique de la dalle



  1. #1
    rje64

    Suppression pont thermique de la dalle


    ------

    Dans le cadre d'une construction neuve et au regard des difficultés relatives à la mise en place d'une isolation par l'extérieur, je me demande si on ne pourrait par contourner le problème du pont thermique au niveau de la dalle en mettant une rangée de Syporex (voir shéma).
    Qu'en pensez-vous ? Est-ce qu'on peut marier béton+Syporex de la sorte ?

    -----
    Images attachées Images attachées  

  2. Publicité
  3. #2
    judoboy

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Voici ce qui a été fait chez moi.

    L'isolation du mur descend jusqu'à la dalle, du coup, plus de pont thermique.
    Images attachées Images attachées  

  4. #3
    rje64

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    juduboy,
    Ca me semble une bonne solution. En plus de la suppression du pont thernique on fait aussi le joint de dilatation de la dalle.

  5. #4
    seboseb

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Pas mal ! Mais c'est quand même dommage de se priver d'isolation par l'extérieur... On peut au moins prévoir une chappe très épaisse (10 cm ou plus) pour gagner un peu d'inertie. S'il y a un mur de refend c'est encore mieux, mais comment éviter le pont thermique au pied de ce mur dans le cas d'une iso par l'intérieur ? Ici, pour le coup, un ou deux rang de béton cellulaire (type "Syporex") peuvent être judicieux.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    aligator427...

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    Pas mal ! Mais c'est quand même dommage de se priver d'isolation par l'extérieur... On peut au moins prévoir une chappe très épaisse (10 cm ou plus) pour gagner un peu d'inertie. S'il y a un mur de refend c'est encore mieux, mais comment éviter le pont thermique au pied de ce mur dans le cas d'une iso par l'intérieur ? Ici, pour le coup, un ou deux rang de béton cellulaire (type "Syporex") peuvent être judicieux.
    l'inconvénient d'un mur fait avec 2 types de matériaux differents (beton cellulaire et agglo par exemple)c'est que lors de l'enduit exterieur,il faudra être derriere le crépisseur pour vérifier s'il a bien mis une trame à la jonction des 2 materiaux.et même s'il le fait correctement,selon les régions à fortes différences de températures,des fois ça fissure,et là pas glop pas glop...

  8. #6
    Patrick 57

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Bonjour,

    Il ne faut surtout ne pas mélanger plusieurs matériaux de constitutions différentes dans la construction d’un mur extérieur. Des fissures et des détachements de plaques de crépi sont programmés d’avance et les matériaux légers n’ont que très peu de résistance mécanique.

    Je ne comprends pas toujours la hantise des gens devant l’isolation extérieure.

    Il est vrai que c’est très cher, mais uniquement la main d’oeuvre, pas le matos.
    La seule difficulté sera le crépi final pour lequel on fait appel à des pros, il s’applique en une journée, donc coût pas trop élevé.

    On investit dans un échaffaudage et un peu d’outillage, la mise en oeuvre est un jeu d’enfant avec un peu de volonté et si on y met la main à la pâte.
    Seul détail, il faut que la maçonnerie du gros-oeuvre soit bien droite et plane (pas de travail bâclé).

    Après on est tranquille, isolation impeccable donc petite consommation d’énergie et belle faîcheur en été, bonne inertie thermique, plus de ponts thermiques, plus de fissures, pas de moisissures à l’intérieur, bref le top.
    KTLU 2050 dégagement, Oliger séjour

  9. Publicité
  10. #7
    rje64

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Ma hantise devant l'isolation extérieure vient du fait que c'est très rare dans ma région et que tout devient plus cher. Perso, c'est une solution qui me plait mais ici, personne ne sait crépir un mur recouvert de polystyrène ni faire le contour d'une fenètre...
    D'ailleurs, j'étudie la question pour le faire moi-même si je choisis cette option: est-ce que quelqu'un connait un site avec photos/shéma/explication/etc...

  11. #8
    Garlik

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Des fissures et des détachements de plaques de crépi sont programmés d’avance et les matériaux légers n’ont que très peu de résistance mécanique.
    Ok pour les fissures : vu les différences de dilatation entre les deux matériaux, ca finira par péter le crépi un jour ou l'autre.

    Pour la résistance mécanique, je suis moins en phase : la résistance à la compression du béton cellulaire est excellente et largement dans les normes d'une construction de maison individuelle ( à moins de construire plus de 5 étages mais je doute que ce soit le cas).

    Il est vrai que c’est très cher, mais uniquement la main d’oeuvre, pas le matos.
    Euuuh, là ça dépend beaucoup de ce que l'on met comme matos. D'autant que les contraintes de pose d'une isolation extérieure imposent des choix de matériaux plus onéreux que si on avait choisi autre chose. Classiquement, on choisira un bardage de bois en finition pour simplifier la pose de l'ensemble (ou alors un crépi épai spécifique avec un treillage), mais ça reste plus cher qu'un simple crépi sur aglos.

  12. #9
    LaurentR

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    Appremment nouveau dtu pour les dalles (en tout cas pour un vide sanitaire pour lequel j'ai demande un devis)
    Il n'est plus possible de passer les fluides dans la chappe.
    Necessite d'une pre-chappe (pour les fluides) puis l'isolant et enfin la chappe

    Quelles solutions existent ?

  13. #10
    nico_g

    Re : Suppression pont thermique de la dalle

    En effet, les fluides+gaines ele doivent passer dans le ravoirage sous l'isolant qui fait quelques cm. C'est la solution standard.
    D'autre part, le pont thermique est très faible avec cette solution (image du second post) : 0,07 W/C/m, ce qui est très faible.
    Le vrain problème c'est la dalle d'étage (au mieux en maçonnerie traditionnelle phi=0,5 avec un isolant en bout de dalle). Pour améliorer ça il faut changer le concept : isolation ext., plancher bois, isolation répartie...

Discussions similaires

  1. pont thermique
    Par cvm31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/11/2007, 15h38
  2. Dalle lourde pour inirtie thermique
    Par MICHEL_TLSE dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/08/2007, 15h22
  3. rupture de pont thermique
    Par verdifre dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/03/2007, 22h07
  4. Pont thermique,condensation et paroi respirante
    Par lamaisondubonheur dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/02/2007, 05h44
  5. Muret et pont thermique
    Par Nikau dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 08/07/2006, 12h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...