Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Corrosion et mortier à la chaux



  1. #1
    Soltek

    Corrosion et mortier à la chaux

    Bonjour,

    Peut-on mettre des armatures galvanisés dans du mortier à la chaux ?

    Sinon avez-vous expérience d'armature en polypropylène ?

    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    non dans le mortier de chaux la ferraille rouille gonfle et casse tout

    je n'ai pas l'explication chimique exacte : surtout que l'on dit que le ciment protege la ferraille grace a la chaux libre qui reste apres prise

    ce qui est sur c'est que quand la chaux prend elle se carbonate entierement : ce n'est que du calcaire : elle la ferraille rouille au contact du calcaire

    le beton de ciment ne se carbonate que tres lentement : on dit qu'a plus de 5 centimetre de la surface le fer est bien protégé de la corrosion

    la fibre polypropylene est un bon truc , mais ca ne permet absolument pas la meme resistance que le vrai beton armé

    les fibres polypropylene vendues comme additif du beton sont bien trop chere ! je me contente de defribrer et hacher de la ficelle bleue pour bottes de paille : c'est la meme chose et beaucoup moins cher

  4. #3
    chatelot16

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    erreur j'ai mal lu la question , j'ai pas vu le galvanisé !

    peut etre que le galvanisé convient mais je n'en suis pas sur

    une piste , pour le ferrociment : grillage fin enrobé de ciment , la couche de ciment est trop fine pour proteger le grillage de la corrosion : il est indispensable de prendre du grillage galvanisé

  5. #4
    mat64

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Sinon j'ai entendu parler d'armatures en banbou, mais impossible de trouver des données techniques (mise en oeuvre, résistance, diamètres à utiliser, type de banbou....). Si quelqu'un sait ou trouver ces infos....

  6. Devis
  7. #5
    Jean-Pierre43

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Bonjour, ce serait intéressant de savoir l'usage de ce mortier avec des armatures. En tout cas la chaux est incompatible avec des armatures métalliques et ne peut être utilisée pour du béton armé.

    JP

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Tsiledjé

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Bonjour,

    Ce que vous dites va me poser un problème :
    je suis en train de fabriquer mes BTCrues et je comptais les monter avec un mortier chaux-sable ET renforcer les points stratégiques par du barbelé.
    J'ai déniché cette méthode sur le site de Craterre je crois.
    Le barbelé est gratuit vu que j'ai un rouleau qui trainait dans mon terrain depuis plusieurs années (c'est une ancienne pature).

    Ce n'est pas une bonne idée alors?
    Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. (F. Mauriac)

  10. Publicité
  11. #7
    Jean-Pierre43

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Re bonjour, encore une petite question, pour quel usage ce mur en BTC?

    Par ailleurs ce mur peut être hourdi avec une barbotine faite avec la terre qui a servi pour les briques. Sinon je ne vois pas la nécéssité de renforcer avec du fil barbelé si la maçonnerie répond au règles élémentaires d'assemblage des briques. Sinon avec la terre le fil barbelé ne devrait pas se corroder très vite.

  12. #8
    emmanuel30

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    bonsoir.
    Je me suis aussi posé cette question.........., car l'enduit à la chaux que je réalise pour isoler ma maison par l'extérieur est posé sur de la canisse agrafée avec des agrafes galvanisées.

    Si les agrafes se corrodent et lâchent , je vais devoir tout refaire

    Je viens de grattouiller un peu d'enduit et j'ai récupéré une agrafe qui était noyée dans la chaux hydraulique depuis environ un an et elle ne présente aucune trace de corrosion. .

    Je me dis que s'il n'y a pas de réaction chimique au bout d'un an, c'est bon signe, mais impossible de faire des pronostiques sur le long terme.

    La dégradation de la couche de galva doit dépendre aussi en partie du l'humidité qui règne.

  13. #9
    Tsiledjé

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Citation Envoyé par Jean-Pierre43 Voir le message
    Re bonjour, encore une petite question, pour quel usage ce mur en BTC?

    Par ailleurs ce mur peut être hourdi avec une barbotine faite avec la terre qui a servi pour les briques. Sinon je ne vois pas la nécéssité de renforcer avec du fil barbelé si la maçonnerie répond au règles élémentaires d'assemblage des briques. Sinon avec la terre le fil barbelé ne devrait pas se corroder très vite.
    Les BTCrue serviront dans les situations suivantes :
    - le garage sera fait en ossature bois (un poteau tous les 60cm donc) et le contreventement sera assuré par lesdites briques (j'ai 15m3 de terre argileuse suite à l'enfouissement de ma cuve EDP de 15m3, ce serait dommage de s'en priver)
    - je compte faire une petite serre horticole a double usage : y faire pousser les plantes et réchauffer l'air entrant dans la maison. Il y aura trois parois vitrées et une en BTCrue isolée par l'extérieur afin d'amener un peu d'inertie à cette serre (et lisser ainsi les températures entre le période chaude et froide d'une journée)
    - certainement d'autres situations auxquelles je n'ai pas encore pensé...

    Le barbelé n'est affectivement pas absolument nécessaire dans ces usages, mais comme il est gratuit lui aussi, je pensais l'utiliser poru refonrcer ces structures (faire un chainage sur le haut des murs notamment).
    Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. (F. Mauriac)

  14. #10
    Jean-Pierre43

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Bonjour, les BTC peuvent se suffire à elles mêmes sans ossature ou du moins avec une ossature bois réduite à sa plus simple expression, encadremment de portes et de fenêtrespoteaux d'angles pannes sablières pour recevoir la charpente. mais il faut disposer immédiarrtement de celles ci bâtir sur une base maçonnée, pierres ou briques cela reste valable pour n'importe qu'elle technique. on peut aussi utiliser la bauge c'est un mélange de terre argileuse liquide et de paille il se monte sans banchâge sur une base assez large les murs sont assez épais le séchage est assez long,( il faut attendre que la première élévation d'un mêtree environ ait sèchée un peu pour monter la deuxième élévation) plus isolant que la terre brute surtout à cause de l'épaisseur. Il y a aussi la technique du torchis sur colombage.

    Cordialement

  15. #11
    Tsiledjé

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Merci des renseignements.

    Je connais ces méthodes (sur le papier ) mais ce qui me plait dans la BTCrue, c'est de façonner les briques une par une et de pouvoir stocker ce matériau jusqu'à ce qu'il soit temps de monter le garage.

    Pour l'instant, sur une journée de travail au terrain (coupe du bois, taille des haies, tranchées à creuser, ...), faire qlq briques ne me prend pas plus d'une heure. Une fois qu'elles seront toutes faites, monter l'ossature bois en combinaison des briques ira très vite avec un batiment utilisable immédiatement, plus vite que le colombage et la bauge (les murs seraient trop épais avec cette méthode).
    Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. (F. Mauriac)

  16. #12
    Jean-Pierre43

    Re : Corrosion et mortier à la chaux

    Bonjour, c'est effectivement une bonne idée. J'ai manipulé et fabriqué des briques de terre argileuse mélangée à de la paille hachée grossièrement et à des copeaux de sapin issus de rabotage, il est difficile de définir les proportions mais dans mon cas j'ai utilisé le volume de paille et copeaux que le moule pouvait contenir en tassant puis j'ai mélangé à la terre en barbotine épaisse, laissé quelques heures pour bien imprégné le tout puis remplir mon moule en réajustant la quantité de terre et de paille j'ai obtenu des briques de densité 1,5 je pense qu'on peut avoir une densité plus faible selon la qualité de la terre. les briques de 30x30x10 cm ou 20x30x10 me semble assez correctes tant au point de vue résistance que capacité d'isolation pour emplir une ossature bois pour un garage. elles ne nécessitent pas de compression autre que celle nécessaire au moulage manuelle. On peut maçonner avec la même terre. Je me suis appercu qu'en utilisant quelques % de bentonie ou d'argile voisine (celle qu'on utilise pour les litières pour chat de bas de gamme sans adjuvant de type hard discount) on améliore l'aspect de l'enduit notamment ou les qualités de cohésion de l'argile. J'ai tout simplement utiliser cela car j'avais un fond de sac devant moi en préparant ce mélange.

    Enfin il faut essayer sur quelques échantillons.
    Il serait peut être plus intéressant d'utiliser un mélange semblable en tassant celui ci entre les éléments en bois avec un coffrage qu'on monte au fur à mesure du remplissage il est ensuite très simple d'enduire a la chaux extérieurement et à la terre intérieurement.

    je m'intéresse à tout cela car je suis dans une région où la terre a beaucoup été utilisé et où on recommence un peu à construire en pisé.


    Cordialement.
    Je serai très intéressé de suivre ce projet et sa réalisation .JP.

    En attendant il faudra trouver un autre usage au fil de fer barbelé.

  17. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Corrosion
    Par marieh dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/01/2008, 14h58
  2. Chaux
    Par BernardP dans le forum Technologies
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/10/2007, 20h59
  3. Chaux
    Par TEMPA dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/09/2007, 20h28
  4. "Mortier" écologique"
    Par carioline dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/08/2007, 13h29
  5. Trajectoire d'un obus de mortier
    Par Matri.10584 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/06/2006, 19h48