Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Autonomie hydroaccumulation



  1. #1
    Anatole21

    Exclamation Autonomie hydroaccumulation

    Bonjour à toutes et à toutes,
    Nous avons fait installer une chaudière bois BUDERUS Logano S121 et un ballon d'hydroaccumulation de 1500l (avec ECS ). Nous avons conservé notre chaudière fuel.
    J'ai allumé la chaudière bois il y a quelques jours. Je suis un peu surpris par la faible autonomie de charge du ballon compte tenu de la température extérieure.
    Par exemple, ce matin à 6h00 :
    température haute du ballon : 80°
    température basse: 78°

    Il est midi, il fait 13 ou 14° C dehors.
    température haute du ballon : 64°
    température basse: 62°


    Plus impressionnant encore :
    Le 23/09 à 17h00
    température haute du ballon : 85°
    température basse: 80°
    Pression 2,3 bar

    Le 24/09 à 06h30
    température haute du ballon : 45°
    température basse: 40°
    Pression : 1bar


    Nous avons une véranda qui n'est pas très bien isolée. L'année dernière nous avons consommé pour 2000 euros de fuel. Mais il me semble tout de même que l'autonomie de cette installation est faible. J'ai averti le chauffagiste, dont je suis très content, et il a convenu qu'il y avait un souci. Il doit passer bientôt. En attendant, je prends note des mesures, des pertes et de la consommation de bois et j'en appelle à votre sagacité, vos compétences, vos idées géniales pour éclairer ma lanterne.
    Je vous remercie tous par avance.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    maison-passive

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Bonjour,

    Je ne comprends pas bien en quoi la charge de ton ballon dépendrait de la température extérieure ?

    Normalement, ton ballon se décharge continuellement :
    - par les pertes d'isolation du ballon
    - par le tirage d'ECS que tu fais au départ de ce ballon.

    Cette chute de température dans ton ballon se produit-elle même quand tu ne tires pas d'ECS ?

    Ton ballon est-il bien isolé par 10 cm d'isolation au moins ?

    N'as-tu pas un thermosyphon qui se crée quelque part dans tes circuits hydrauliques ?

    Tu constates une chute de pression également : es-tu sûr que ton vase d'expansion est bien "calibré" (pression, volume...).

    Voilà quelques pistes à contrôler.

    Cordialement, Joël

  4. #3
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Bonjour,
    Moi aussi j'ai une chaudière Bois + Hydro accumulation de 800L. J'allume la chaudière 2 fois par jour matin et soir. Ma maison fait 200m². Actuellement il fait, dehors, entre 6°C le matin et 14°C le soir. J'allume à 7h ma chaudière et je ne le recharge pas. température du ballon moyen : 55°C et le soir avant de réallumer vers 19h:température moyenne 65°C, et après allumage du soir le ballon est à 85°C en moyenne.
    Donc ce qui vous arrive c'est : soit la maison est mal isolée, soit il y a un gros volume à chauffer, soit dépertition très importante du ballon / tuyaux, soit la chaudière fuel gourmande en énergie (tu réchauffes bien la chaudière fuel via chaudière bois et ballon?), soit la régulation chauffage + eau chaude mal réglée.
    Avez vous des radiateurs ou plancher chauffant? Isolation? m² chauffés? habitez vous en montagne? Composition du foyer (nb personnes) ?
    Car je suis surpris que vous consommez presque 67kWh en 13h ou 27kWh en 6h ...soit un peu plus de 5kWh par HEURE, ce qui est énorme...
    Et avec combien de KG de bois, chauffez vous le ballon de 45°C à 85°C ? Puissance chaudière?
    Crodialement.

  5. #4
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par maison-passive Voir le message
    Je ne comprends pas bien en quoi la charge de ton ballon dépendrait de la température extérieure ?
    Ben quand il fait froid dehors faut bien chaufffer la maison ... donc soutirage du ballon s'il est chaud ... Le problème est ailleurs ... comme tu l'as dit. Peut etre la maison est un chateau ou pas isolation ou etc...

  6. Devis
  7. #5
    maison-passive

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Ben quand il fait froid dehors faut bien chaufffer la maison ...
    Autant pour moi, je n'avais pas compris que le ballon servait aussi au chauffage de la maison...

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    robin30

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    le ballon de 1500L contient un ballon ecs en bain marie, ou bien c'est un serpentin ECS ?

  10. Publicité
  11. #7
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    J'essaie de vous donner un peu plus d'infos.
    La maison fait environ 180-200 m2 avec une pièce au sud en forme de véranda (très vitrée) où les déperditions énergétiques sont relativement importantes compte tenu de l'obsolescence des matériaux -de l'alu - utilisés.
    Le reste n'est pas trop mal isolé. Le vitrage est double. Les radiateurs sont en acier dans les chambres à l'étage. Au rez de chaussée, ils sont en fonte. Ceux qui n'ont pas de robinet thermostatique sont éteints. Pas de plancher chauffant. Nous habitons près de Dole (Jura) à 200 m d'altitude. Nous somme un couple avec une enfant de 4 ans.

    La chaudière fuel est éteinte, nous ne l'utiliserons qu'en cas d'absence prolongée. La chaudière bois bûches est une logano 32 WT de 33 KW. Le ballon de 1500 l contient un ballon ECS en bain-marie. Le ballon possède nativement une gaine épaisse d'isolation. J'ai installé hier sur la tuyauterie eau chaude de cette nouvelle installation une isolation ARMAFLEX.
    Pour ce qui est du poids de bois utilisé, je n'ai pas calculé, mais je vais le faire.
    Voici les mesures de la journée. Il faisait 8° ce matin et 15° cet après-midi.
    Dernière flambée : hier à 22h30.
    6h00
    température haute du ballon : 80°
    température basse: 78°
    Pression : 2,1 bar


    Douche du matin.

    8h00
    température haute du ballon : 78°
    température basse: 60°


    Le soleil est présent et chauffe la véranda dont les radiateurs sont froids.

    11h00
    température haute du ballon : 65°
    température basse: 60°


    Je prends une douche à midi.

    13h00
    température haute du ballon : 64°
    température basse: 62°


    17h30
    température haute du ballon : 60°
    température basse: 58°
    Pression : 1,3 bar


    Je vous remercie tous pour vos réponses si rapides.

  12. #8
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    soit la régulation chauffage + eau chaude mal réglée.
    Pourriez-vous préciser votre idée? Cela me paraît intéressant. Merci.

  13. #9
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Salut, je trouve rien de bizarre. En gros tu tiens une 8 heures avec 1500 litres, pour une température moyenne ext de 10 °C sur 24 heures.

    La maison fait environ 500M3

    Un G estimé de 1.5 W/M3C

    Besoin sur 24 heures = 500 * 1.5 * (19-10) * 24 = 162 kWh

    1500 litres à 80°, qui seront utilisés jusqu'à 50°, soit une réserve en énergie de = 1500 * 1.16 * (80-50) = 52 200 Wh = 52 kWh.

    Si on considère le besoin d'énergie equi réparti sur 24 heures, le ballon mettra 162/52 = 3 heures pour se vider et atteindre les 50°C.

    Comme en réalité le besoin dépend du mode de vie, de l'ensoleillement ...


    Reprend les calculs avec une meilleure détermination de G + rendement de l'accumulateur. Ds tous les cas pour augmenter l'autonomie sans toucher à la température intérieure et à l'isolation, il faut augmenter la température de stockage ( 85° à 90°c) et diminuer la température mini (45°C).

    A+

  14. #10
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Bonsoir Anatole21

    Vous dites "le reste n'est pas trop mal isolé" c'est a dire pas assez bien isolé? Quelle est l'isolation aux murs, planchers et plafond? Maison en pierres?

    Avant vous vous chauffiez au fuel, quelle est la consommation exacte en litres de fioul?

    De 6h à 17H30, vous avez eu besoin de 33,5kWh soit un peu moins de 3kWh par heure ce qui est trop par rapport à la température extérieure que vous relevez et le peu de douches que vous prenez...à moins que vous ne faites pas couler beaucoup d'eau chaude...

    Avez vous combien de litres du ballon en bain marie, car je suppose que vous n'avez pas 1500L d'accumulation, il faut soustraire le volume du ballon en bain marie...

    Si vous avez 200L donc l'hydro accumulation se porte sur les 1300L et non 1500L.

    Avez vous un SEUL ballon ou 2 couplés?

    En ce qui concerne la régulation, cela dépend comment est monté l'installation...et comment vous vous chauffez...Est ce que l'eau chaude qui sort du ballon va directement à la chaudière fuel ou vers la vanne mélangeuse du circuit de chauffage?

    Est ce que l'eau qui sort de la chaudière bois va directement et seulement vers le haut du ballon ?

    Pouvez vous nous dire ou mieux faire un petit chéma de l'installation en général ( pompes, vannes mélangeuse, couplage entre 2 chaudières, etc...)

    Avez vous un programmateur de plages horaires? la nuit, pas la peine de chauffer...ni pendant votre absence la journée si vous travaillez vous 2...

    Et aussi si vous chauffez à combien les pièces? Car pour tout degré supplémentaire, demande une augmentation en calories donc plus de kWh...

    Je te donne une idée de ma consommation : j'ai 200m² habitables et toute la maison est chauffé à part les chambres qui le sont un peu moins (18°C), actuellement j'ai eu besoin de 18kWh en 12 heures soit 1,5kWh avec 3 douches par jour (On est 3 adultes + un enfant de 7 ans) + ma femme est à la maison toute la journée.

    Cordialement

    PS je suis de Doubs près de Montbéliard donc on est tous les 2 Franc-Comtois...

  15. #11
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Merci pour votre analyse. La maison fait en effet 500 m3 selon mon estimation.
    J'avais estimé ce que vous appelez G à 1,2w/m3.
    Il y a tout de même 8 à 10 heures par jour pendant lesquelles, je n'ai aucune consommation d'énergie (ni radiateurs, ni ECS). Je pensais que le volume de mon ballon me permettrait de tenir plus longtemps.
    Ce qui m'étonne également c'est que la température du ballon se stabilise si longtemps aux alentours de 60°C.
    Je ne suis vraiment pas spécialiste de toutes ces questions. Et j'ai bien du mal à comprendre ce qui semble évident pour beaucoup.
    Par exemple, il y a sur mon installation deux circulateurs : un au bas de la chaudière et un qui semble conduire vers les radiateurs. Est-il nécessaire que ce dernier fonctionne en permanence?
    Pourquoi y a-t-il parfois autant de différence de température entre le haut et le bas du ballon ?
    J'ai également une vanne mélangeuse manuelle, selon le moment de la journée, je ne sais pas trop comment la gérer.
    Bref, plus on apprend moins on a l'impression de savoir...

  16. #12
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Cher Ulyssesourd
    un grand merci à vous au passage. J'ai eu l'occasion de lire vos avis éclairés dans de nombreux posts. Je suis heureux de vous en remercier présentement.
    Vos questions sont si nombreuses et précises qu'il va me falloir un peu de temps pour organiser ma réponse. Mais je la prépare ainsi que le schéma! Vu mes compétences, merci à tous de ne pas rire lorsqu'il viendra.

  17. Publicité
  18. #13
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Anatole21 Voir le message
    Il y a tout de même 8 à 10 heures par jour pendant lesquelles, je n'ai aucune consommation d'énergie (ni radiateurs, ni ECS). Je pensais que le volume de mon ballon me permettrait de tenir plus longtemps.
    Le rôle du ballon sert à absorber la surpuissance de la chaudière bois pour ne pas la faire fonctionner au ralenti, et la chaleur accumulée est ensuite restituée.

    Ce qui m'étonne également c'est que la température du ballon se stabilise si longtemps aux alentours de 60°C.
    Plus le ballon est chaud plus il a des derpertitions... vérifies donc l'isolation surtout le haut du ballon et le bas (sous le ballon), les tuyaux sont ils bien isolés? Je pense plutôt à un problème du thermosiphon...Vérifies s'il y a bien un ou des clapets anti thermosiphon.
    Pour le savoir : fermes complètement la vanne mélangeuse et coupes le circulateur des radiateurs, attends une ou 2 heures, touches le tuyau qui monte juste au dessus du circulateur, s'il est chaud c'est donc un problème de thermosiphon...autrement la vanne mélangeuse n'est pas motorisée?

    Par exemple, il y a sur mon installation deux circulateurs : un au bas de la chaudière et un qui semble conduire vers les radiateurs. Est-il nécessaire que ce dernier fonctionne en permanence?
    NON. quand tu ne veux pas de chauffage il ne faut pas le faire tourner ...ce qui équivant à une très grosse depertition par circulation meme si tu coupes tous les radiateurs.
    C'est là, le problème MAJEUR de régulation que je pensais.Donc si tu coupes la circulation et la vanne mélangeuse complètement fermée, l'eau chaude restera dans le ballon sans problème (tu perdras quand meme un peu par deperdition mais pas autant que tu as mentionné...

    Pourquoi y a-t-il parfois autant de différence de température entre le haut et le bas du ballon ?
    Car l'eau du retour qui est plus froid revient vers le bas du ballon et ca refroidit plus vite par le bas. L'eau froide ne se mêle pas avec l'eau chaude qui est en haut du ballon, heureusement !. L'eau qui est en haut doit refroidir moins vite que le bas. et la partie qui est une "barrière" du chaud et du froid s'appelle la stratification.
    d'après tes parametres ton ballon a une bonne stratification.

    J'ai également une vanne mélangeuse manuelle, selon le moment de la journée, je ne sais pas trop comment la gérer.
    Ah tu n'as donc pas une vanne motorisé ce qui n'est pas bon pour l'hydro accumulation...
    il faut fermer la vanne quand tu ne chauffe pas ta maison sinon l'eau chaude va circuler dans la circuit de chauffage pour rien, et ceci par thermosiphon si ton circulateur est coupé.

    As tu un régulateur de chauffage, un appareil qui gère l'amorce ou arret du chauffage en fonction de la température extérieure et intérieur? il permet aussi de réguler la vanne mélangeuse et le circulateur... et gère le chauffage en fonction des parametres de ton habitat, etc...

    A+

  19. #14
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Laurent LFC Voir le message
    Salut, je trouve rien de bizarre. En gros tu tiens une 8 heures avec 1500 litres, pour une température moyenne ext de 10 °C sur 24 heures.

    La maison fait environ 500M3

    Un G estimé de 1.5 W/M3C

    Besoin sur 24 heures = 500 * 1.5 * (19-10) * 24 = 162 kWh

    1500 litres à 80°, qui seront utilisés jusqu'à 50°, soit une réserve en énergie de = 1500 * 1.16 * (80-50) = 52 200 Wh = 52 kWh.

    Si on considère le besoin d'énergie equi réparti sur 24 heures, le ballon mettra 162/52 = 3 heures pour se vider et atteindre les 50°C.

    Comme en réalité le besoin dépend du mode de vie, de l'ensoleillement ...


    Reprend les calculs avec une meilleure détermination de G + rendement de l'accumulateur. Ds tous les cas pour augmenter l'autonomie sans toucher à la température intérieure et à l'isolation, il faut augmenter la température de stockage ( 85° à 90°c) et diminuer la température mini (45°C).

    A+
    Salut Laurent

    D'accord mais attention Anatole21 dit qu'il ne chauffe pas pendant 8/10 heures...Pour moi ce n'est pas normal de tout...Quand on ne chauffe pas l'eau chaude DOIT rester dans le ballon et ne pas aller ailleurs, donc je pense à un problème de régulation et de thermosiphon (Anatole21 laisse touner le circulateur + vanne mélangeuse ouverte avec des radiateurs coupés = derpertion pour rien...)

    A+

  20. #15
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Merci encore Ulyssesourd. Je vais effectuer les tests que tu préconises demain ou samedi et j'en rendrai compte ici même.
    Bonne nuit à tous.

  21. #16
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Bonjour à tous, J'ai effectué un test aujourd'hui sur les recommandations d'Ulyssesourd.
    Il semble en effet que de maintenir le circulateur en fonctionnement sans besoin de chauffage provoque des déperditions calorifiques.

    A 8h30
    Température haute du ballon : 66°
    Température basse du ballon : 49°


    Je coupe le circulateur et la vanne mélangeuse.

    A 12h30
    Température haute du ballon : 66°
    Température basse du ballon : 49°



    Je n'ai pas observé de phénomène de thermosiphon.
    J'ouvre le circulateur et la vanne mélangeuse.

    A 17h00
    Température haute du ballon : 53°
    Température basse du ballon : 52°


    CQFD...

    Je joins un schéma de l'installation que j'espère le moins mauvais possible. Je n'avais pas les icônes adaptées et surtout je ne suis absolument pas de la partie. Mais ça, on l'avait remarqué.
    J'ajouterai que je ne dispose pas de programmateur de plage horaire, ni de vanne mélangeuse mécanisée... Il me semble aujourd'hui que c'est là que le bât blesse.
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  22. #17
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    D'accord avec toi Ulyssse. Je regarde les schémas.
    A+

  23. #18
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Re salut, le schéma est à peu pres OK.

    Sur la chaudière fuel, le circulateur devrait être sur le retour d'eau froide. Et la chaudière fuel ne chauffe pas l'ECS?

    Le couplage Chaudière bois/ accumulateur est OK (standard).

    Le fonctionnement est normalement le suivant.

    Le circulateur au dessus du mélangeur manuel = Arret
    Il doit y avoir deux sondes de températures, une pour la chaudière et l'autre dans le bas du ballon. Dés que la température chaudière est > à 65 ° C et si le ballon à une température inférieure à 65°c alors le circulateur (en bas sur le schéma) se met en route. La chaudière va donc charger le ballon jusqu'a la température maxi réglée (90°C).
    Il ne doit pas y avoir d'eau chaude au dessus du mélangeur manuel. Sinon pb(thermo syphon)

    Le circulateur au dessus du mélangeur manuel = Marche = besoin chauffage maison
    Chaudière à bois en route : Dés que la température chaudière est > à 65 ° C alors l'eau chaude se partage en deux une partie pour la maison et une partie pour le ballon.
    Le besoin se régle manuellement (dans ton cas), c'est la vanne manuelle qui définit la température de départ vers les radiateurs.
    Chaudière à bois pas en route (circulateur chaudière à bois Arrêt) = tant qu'il y a de l'eau chaude dans l'accumulateur celui ci fournit l'eau chaude. Il doit y avoir une sonde en haut du ballon pour mesurer cette température et des que la température passe sous disons les 40° le circulateur du haut s'arrete et c'est alors la chaudière fuel qui prend le relais.

    Il doit y avoir une régulation un peu sophistiquée. Peux tu nous donner la marque ?

    Jamais le circulateur au dessus du mélangeur manuel ne doit tourner si pas besoin de chauffage !

    A+

  24. Publicité
  25. #19
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Salut Anatole21,
    C'est ton installateur qui a monté comme tu l'as dessiné ? Pour moi, c'est très mal fait...
    En fait il ne faut pas mettre 2 circulateurs pour les radiateurs... mais plutot un seul et la vanne 3 voies doit se trouver sur la jonction du départ du ballon et le départ fuel... le circulateur en amont de la vanne 3 voies. La depertition que tu constates est normale, car
    tu n'as pas de régulation alors procèdes comme tu l'as fait : si tu n'as besoin de chauffage, coupes le circulateur et la vanne 3 voies.
    Le montage le plus simple est de raccorder le fuel directement au 2 tiers du ballon comme cela tu auras de l'eau chaude sanitaire si tu n'as plus de bois et/ou en été. Mais envisages tu de GARDER ta chaudière fioul à long terme?
    Je pense que tu devras faire revenir ton installateur et lui demander de raccorder ta chaudière fioul directement au ballon au 2 tiers.
    A+

  26. #20
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Salut Ulyssesourd, c'est criminel que son installateur ne lui est pas mis une régulation. Elle est impérative. J'y crois pas.

    A+

  27. #21
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Salut Laurent
    Oui je suis tout à fait d'accord avec toi. C'est impensable aujourd'hui de ne pas mettre une régulation de chauffage...

    à Anatole21 et Laurent :

    Je vous joins le schéma de mon installation et tous les organes sont régulés. Fonctionnement autonome je n'ai pas à intervenir manuellement les circulateurs et vannes ... ce n'est pas le top du top mais ca marche très bien...atonomie du ballon 800L de 90°C à 50°C : de 6 à + de 12h suivant conditions climatiques (6h par -5°C extérieur)

    Cordialement
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  28. #22
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Bonjour à tous et merci pour vos conseils et avis.
    Je vous apporte quelques précisions.

    Nous n'utilisons plus la chaudière fuel, excepté lorsque nous nous absentons pour plusieurs jours.Elle est donc éteinte.Nous utilisons uniquement la chaudière bois. Il n'y a donc qu'un seul circulateur radiateurs en fonctionnement.

    Notre ballon d'hydroaccumulation est de marque CORDIVARI modèle Combi WC. J'ai recherché le volume ECS et je suis tombé sur le chiffre hallucinant de 400l?! Est-ce un effet de mes sens abusés?

    Ceci expliquerait les pertes rapides en t° du ballon ? ....

    J'ai fais une flambée à 17h30 hier lorsque le ballon était à 53°. Circulateur et vanne coupés. A 20h30 j'avais 86° en haut du ballon et 81° en bas.
    A 23h30, même valeurs.
    Je mets le circulateur au mini et la vanne mélangeuse à 1/3.
    Ce matin à 8h00
    Température haute du ballon : 60°
    Température basse du ballon : 52°


    Je subodore un début d'explication....
    et vous?

    Bien cordialement

  29. #23
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    J'ajoute (en suivant les conseils d'Ulysse) : la flambée faisait 18 kg de bois.

    Merci
    Dernière modification par Anatole21 ; 27/09/2008 à 08h05. Motif: erreur

  30. #24
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Il te faut mettre une régulation, pour piloter le circulateur sinon tu videras toujours ton ballon.

    A+

  31. Publicité
  32. #25
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Aurais-tu une idée du coût d'installation de cette régulation ?

  33. #26
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    En fait, il y a plusieurs solutions, mais la plus simple est de mettre sur la pompe le thermostat de la maison.

    Le fonctionnement est simple :

    Qd T maison < Temp chauffage ON (19°c par exemple) = Pompe démarre.

    Qd T maison > ... = pompe arrêt.

    En plus je suis sur que tu as déjà ça (avec ton ancienne chaudière fuel).

    Sinons ça doit valoir 20 E (et en plus tu as un réglage en fct de la plage horaire).

    Aprés si tu veux gérer des températures ballons ... c'est un peu plus cher (doit être ds les 200 E). Si tu as besoin je peux te trouver ça sur Apper solaire, car c'est le même principe que le solaire.

    A+

  34. #27
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Laurent LFC Voir le message
    Sinons ça doit valoir 20 E (et en plus tu as un réglage en fct de la plage horaire).
    Aprés si tu veux gérer des températures ballons ... c'est un peu plus cher (doit être ds les 200 E). Si tu as besoin je peux te trouver ça sur Apper solaire, car c'est le même principe que le solaire.
    A+
    Je pense que tu as raison et que pour le moins, il faudrait une régulation thermostatique du circulateur. Si tu as quelques marques de référence, je suis intéressé. Pour une vingtaine d'euros le risque n'est pas grand, compte-tenu du bénéfice à venir.

    Merci pour tout

  35. #28
    Laurent LFC

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Regarde les régulateurs de chez Delta Dore par exemple. Il y en a à fil et sans fil

  36. #29
    Ulyssesourd

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Salut Laurent Et Anatole21,

    Attention il faut la régulation de la VANNE ! Car si la pompe est arretée, l'eau chaude montera quand meme par thermosiphon...

    En ce qui concerne ton ballon ECS 400L c'est trop mais tu auras une autonomie plus longue. Donc je comprends mieux le tout que t'as : Si tu as un ballon de 1500L tu as donc 1100L d'hydroaccumulation...

    Donc je vais reprendre mes calculs : De 23h30 à 8h tu as eu besoin 33,83kWh en MODE CHAUFFAGE + ECS, soit une moyenne de 4kWh par heure...Avec vanne ouverte à 1/3 et pompe mini... Regardes la température de ta chaudière FUEL, j'ai l'impression que l'eau chaude va également vers la chaudière fuel... = PERTE, que ton installateur n'as peut etre pas mis un clapet anti-retour sur le départ de la chaudière FUEL et BOIS, ceci pour eviter que le circulatieur pousse l'eau chaude vers le départ de la chaudière FUEL et que le retour aille vers la chaudière BOIS...
    L'intérieur de ta maison fait combien après que tu as laissé le chauffage la nuit?
    Un truc d'ami : achètes un thermomètre à ressort que tu l'attaches suer le tuyau de départ juste après la pompe radiateurs, tu verras bien à quelle température l'eau chaude monte, et règles la vanne 3 voies en fonction de la température affichée. S'il fait 10°C dehors tu n'as pas besoin d'une eau de 60°C...35/40°C suffit...Cela dépend de ton isolation de la maison et la température intérieure...s'il fait 22°C à une eau de 50°C, si tu veux avoir 20°C intérieur, fermes la vanne progressivement.
    A+

  37. #30
    Anatole21

    Re : Autonomie hydroaccumulation

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Regardes la température de ta chaudière FUEL, j'ai l'impression que l'eau chaude va également vers la chaudière fuel... = PERTE, que ton installateur n'as peut etre pas mis un clapet anti-retour sur le départ de la chaudière FUEL et BOIS, ceci pour eviter que le circulatieur pousse l'eau chaude vers le départ de la chaudière FUEL et que le retour aille vers la chaudière BOIS...
    En effet, quand le circuit fonctionne, la chaudière fuel est chaude, je l'avais remarqué. Je vais en parler à mon installateur.

    L'intérieur de ta maison fait combien après que tu as laissé le chauffage la nuit?
    20-21°

    Un truc d'ami : achètes un thermomètre à ressort que tu l'attaches sur le tuyau de départ juste après la pompe radiateurs, tu verras bien à quelle température l'eau chaude monte, et règles la vanne 3 voies en fonction de la température affichée. S'il fait 10°C dehors tu n'as pas besoin d'une eau de 60°C...35/40°C suffit...Cela dépend de ton isolation de la maison et la température intérieure...s'il fait 22°C à une eau de 50°C, si tu veux avoir 20°C intérieur, fermes la vanne progressivement.
    Je vais tenter l'expérience.

    Je te remercie encore pour tes conseils. Ils me sont réellement précieux.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. stages et autonomie
    Par denez dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/04/2004, 09h29
  2. autonomie spirit 3
    Par carassin dans le forum [Jan]: Dialoguez avec Richard Heidmann
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2004, 01h01
  3. autonomie spirit (2)
    Par carassin dans le forum [Jan]: Dialoguez avec Richard Heidmann
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2004, 21h13
  4. autonomie spirit
    Par Anonymous dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/01/2004, 17h50
  5. autonomie spirit
    Par Anonymous dans le forum [Jan]: Dialoguez avec Richard Heidmann
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/01/2004, 21h38