Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 87

Puits canadien



  1. #31
    BioTop

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Je viens de lire pas mal sur le sujet... De ces lectures j'en étais arrivé aux conclusions suivantes:
    1- Le puit Canadien, est avant tout un système géothermique et non solaire... Sinon adieu le puit Provençal!!!
    2- Pour des terrains particulièrement exigus, le passage sous la maison est envisageable.

    Et pour répondre au problème que tu soulèves, si ça se confirmait:
    1- Le puit Canadien, peut-être (et sera) utilisé comme un puit Provençal, et que donc, au pire, l'été on va réchauffer le sous-sol.
    2- J'ai la chance d'habiter une région privilégiée où les T° négatives, si elles ne sont pas rares, ne durent jamais très longtemps... (ex le 2/11/06 6h08 2°5, 12h08 21°7 sur mon toit, à l'ombre)

    Par contre si quelqu'un peut confirmer les craintes de Yogourth, ça m'arrangerait, qu'il le fasse avant que je n'engage des frais... Au pire ce sera l'occasion d'une nouvelle expérience à partager...

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Yoghourt

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Jette un oeil (voire 2) à la thèse de hoelmuller sur les PC.

  4. #33
    BioTop

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Pierre Hollmuller, physicien, Dr ès sciences et responsable de projet, affirme : « Cette
    découverte trouve son origine dans ma thèse, qui présente des méthodes de calcul pour le
    dimensionnement des puits canadiens, ces conduits souterrains par lesquels on aspire l’air
    extérieur pour le tempérer avant de l’utiliser dans une installation de ventilation. Par le stockage
    de la chaleur dans le terrain, ces dispositifs permettent de réduire les variations de
    température entre le jour et la nuit et de ventiler le bâtiment à une température intermédiaire
    relativement constante. En effectuant des calculs avec de tels systèmes, nous avons montré
    que la physique permet, par un dimensionnement approprié, de retarder la variation de température
    au lieu de l’atténuer simplement comme d’habitude. L’idée du déphaseur thermique
    était née. »
    Ca me conforte dans mon projet, étant donné le climat Provençal le système va se comporter comme un déphaseur thermique:
    • L'hiver en stockant le jour des calories pour la nuit
    • L'été en stockant la nuit des frigories pour le jour,

    Mias cela suppose de prendre en compte pour l'espace des tubes et la profondeur, les caractéristiques d'un puit canadien (IE: un espacement et un enfouissement des des conduits de 1m60 à 2m.

  5. #34
    BioTop

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Bonjour à tous,

    ça se précise,voici la solution que j'ai trouvé, des gaines TPC de 160mm en 6ML, reliées entre-elles par des boites de branchement en béton...
    J'ai 3 problèmes à résoudre...
    1- y a t'il un risque important de perte de charge,
    2- si condenstaion il y a, l'eau va se trouver piégée au fond des boites de branchement. J'envisage de couler du mortier au fond pour remonter le niveau jusqu'aux gaines.
    3- dois-je mettre des hausses sur les boites de branchement jusqu'au niveau du sol fini, pour pouvoir intervenir sur le réseau. ou alors ne conserver que quelques accès?

    Merci de vos avis.
    BioTop
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  6. #35
    seizetheday

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    tes pertes de charge vont être monstrueuses !!
    perso sur mon puit provencal j'ai 50 m de TPC 160 avec 3 coudes en extérieur et j'estime a 50% ce qui reste du debit d'entrée avec un aérateur de 320M^3
    avec tous tes regards en beton il va plus rien rester a la fin
    A moins peut être que tu mettes un aérateur sur chaque tuyau
    pour les condensats je me demande si il y en a
    sur le mien j'ai une micro fuite qui a laissé passer un peu d'eau lors des dernières pluies
    j'ai pu voir une petite trace d'eau sur le fond du tuyau par une trappe de visite
    le lendemain tout avait disparu
    le courant d'air est un veritable séchoir
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  7. #36
    seboseb

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Je ne suis pas spécialiste, mais un gars d'un BE fluides m'a dit qu'il fallait impérativement éviter les coudes à 90° dans tout système de ventilation, pour cause de perte de charge (tout le monde fait ça, ok, mais il ne faudrait pas...). Il conseille d'utiliser 2 coudes à 45°. Donc oui, j'ai peur que tu aies de grosses pertes de charges avec tes boites de branchement.

    Pour le reste de ta question : as-tu pensé à faire un "point bas" avec un puit perdu drainé (cailloux..) ? Tu aurais alors besoin d'un seul accès, celui de ce ouit perdu, pour vérifier que le drainage est efficace et qu'il n'est pas rempli d'eau.

  8. Publicité
  9. #37
    Korriged

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Et si on utilise des tuyaux souples et fait donc de grandes courbes, sans coudes ?
    Pour ma part j'ai un jardin de 10x15 m et je pensais donc faire un puits de 20-25 m en courbe constante...

  10. #38
    seboseb

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Citation Envoyé par Korriged Voir le message
    Et si on utilise des tuyaux souples et fait donc de grandes courbes, sans coudes ?
    Pour ma part j'ai un jardin de 10x15 m et je pensais donc faire un puits de 20-25 m en courbe constante...
    C'est mieux ! Tu penses à de la gaine annelée pour cables ? Fais gaffe tout de même, en gros diamètre ce n'est pas si souple que ça.
    Et du point de vue écolo, certains y trouveront sans doute à redire...
    Quoique ça doit plus être du polyéthylène que du PVC (je crois, je ne suis pas certain), et donc mieux question émission de formaldéhydes et autres joyeusetés de ce genre.

  11. #39
    Korriged

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    C'est mieux ! Tu penses à de la gaine annelée pour cables ? Fais gaffe tout de même, en gros diamètre ce n'est pas si souple que ça.
    C'est bien ça.
    Et le rayon devrait être de 10 à 15 m, ça devrait tout de même se courber sur de telles distance... enfin j'espère .
    Mais, de toute façon j'ai encore bien le temps de voir...

  12. #40
    Linn

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Bonjour
    Je n'y connais pas grand chose en puits canadiens, mais il me semble avoir lu dans le bouquin d'Oliva qu'il vaut mieux éviter les gaines plissées et privilégier des gaines dont l'intérieur est lisse (pour la VMC aussi) pour que les saletés ne s'accumulent pas dans les plis. Un spécialiste peut-il confirmer?

  13. #41
    BioTop

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Merci de vos conseils..
    A la suite de vos remarques, je vais essayer de diminuer le nombre de boites de regroupement, et positionner des gaines électriques pour le cas échéant mettre des ventilateurs...

  14. #42
    seizetheday

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    le TPC en 160 sur une longueur de 6 m au dela de 30 ° ça casse (j'ai vérifié a mes depens)
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  15. Publicité
  16. #43
    seboseb

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    Bonjour
    Je n'y connais pas grand chose en puits canadiens, mais il me semble avoir lu dans le bouquin d'Oliva qu'il vaut mieux éviter les gaines plissées et privilégier des gaines dont l'intérieur est lisse (pour la VMC aussi) pour que les saletés ne s'accumulent pas dans les plis. Un spécialiste peut-il confirmer?
    La gaine à laquelle je pense est annelée à l'extérieur mais lisse à l'intérieur. Pas de problème, donc, si ce n'est la présence d'air entre la couche annelée et la couche lisse, qui freine un peu l'échange thermique.

    Outre les saletés, une gaine annelée à l'intérieur engendrerait aussi une forte perte de charge, autrement dit il faudrait consommer beaucoup plus d'énergie pour le ventilo amène une même quantité d'air.

  17. #44
    bibice

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Citation Envoyé par Korriged Voir le message
    Et si on utilise des tuyaux souples et fait donc de grandes courbes, sans coudes ?
    Pour ma part j'ai un jardin de 10x15 m et je pensais donc faire un puits de 20-25 m en courbe constante...
    J'ai posé autour de ma maison de la gaine TPC annelé de 160mm de 50m. C'est annelé à l'extérieur et lisse à l'intérieur. C'est juste encombrant à trnasporter.

    Chez moi, il y a à peu près 35m. Je n'ai pas fait de coude mais fais des courbures. Je dirais qu'on arrive à 3-4m de rayon de courbure avec ce type de gaine.

    Par contre, avec de la gaine annelée à l"extérieur, il faut aussi pensé à bien remplir les anneaux avec la terre ou le sable lorsqu'on rebouche.
    Perso, j'ai arrosé petit à petit lors du rebouchage...
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  18. #45
    BioTop

    Re : puits canadien

    Un réponse me vient à l'esprit....

    MERCI DU TUYAU !

  19. #46
    BebeCastor

    Re : puits canadien

    Le puits canadien a pour objectif de réchauffer l'air de ventillation en hiver.
    Le puits provençal a pour but de rafraichir l'air de ventillation en été.
    Aussi tester un puits Canadien en été...

    Maintenant il est toujours question d'un tuyau enterré.
    A une certaine profondeur les variations saisonnières n'ont plus d'effet et la températures devient consante.
    D'où l'intéret de creuser (vers 2m).
    C'est cette °t qui est visée car il est plus avantageux de faire entrer un air de ventillation à 10 qu'à 0°C ou à 10° plutôt qu'à 35 en été.

    Aussi , quel lien avec le solaire dans un puits canadien ?
    N'est ce pas lié au phénomène de cheminée pour une circulation d'air naturelle plutot que par les VMC (qui sont moderne à coté de l'age des puits).

    Coté pertes de charges, plus les vitesses d'air sont faible (ce qui doit être le cas pour permettre un échange thermique), moins l'aérodynamique (coudes, etc) n'a d'importance.
    320 m3/h = 16 km/h dans un tuyau de diam 160 mm non ?
    Il peut y avoir intéret à augmenter le diam, ce qui réduit les vitesses, réduit les pertes de charges et augmente le coef d'échange.

  20. #47
    Yoghourt

    Re : puits canadien

    Si tu préfères, on peut parler d'échangeur thermique sol-air.
    En hiver
    On ne parle pas ici de zone où la croute terreste est ultra-fine (rift ou zone volcanique). La chaleur du sol à 2m de profondeur ne vient pas du noyau terrestre ou de la tectonique des plaques. Elle vient essentiellement du soleil qui chauffe le sol. Sauf si on a foiré l'implantation du conduit, et qu'on se met à pomper majoritairement les calories de la maison.
    Je tiens pour preuve de ça l'évolution de la température du sol qui suit la fréquence annuelle de l'ensoleillement, ainsi que le rendement du PC qui évolue dans le même sens que la conductivité thermique du sol à côté et au-dessus de lui.

    En été
    Dans ce cas, aucun besoin du soleil pour alimenter la chaleur du sol.

    Cf l'article sur les PCs du site web de pulligny38, le site web de bruno herzog, la thèse de Pierre Hoelmuller.

  21. #48
    seizetheday

    Re : puits canadien

    un truc bete mis tres important si vous voulez replanter apres le remplissage
    La terre sur la tranchée va se tasser aux premières pluies et compte tenu de la profondeur de la tranchée il peut y avoir des surprises malgré un compactage a la pelle mécanique
    chez moi en moyenne 10cm et sur une longueur de 2m pres de 40cm!!!!
    " La simplicité est la sophistication suprême" (Leonard de Vinci)

  22. Publicité
  23. #49
    laurent42

    Re : C, mêm plus, acr il va y avoir des pertes de " couplage " car le but est de mett

    Bonjour, je voudrais installer une pompe à chaleur air/eau alimenté en air avec un ou plusieur puit canadien, est ce que ça peut fonctionner?

  24. #50
    laurent42

    Re : puits canadien

    Bonjour, je voudrais installer une pompe à chaleur air/eau alimenté en air avec un ou plusieur puit canadien, est ce que ça peut fonctionner?

  25. #51
    BioTop

    Re : puits canadien

    Citation Envoyé par laurent42 Voir le message
    Bonjour, je voudrais installer une pompe à chaleur air/eau alimenté en air avec un ou plusieur puit canadien, est ce que ça peut fonctionner?
    Sans doute!!!

    Sauf que le gain va être ridicule... S'il n' y a pas aspiration mécanique, l'air ne va pas circuler dans le puit. Donc ce que tu vas économiser pour tempérer l'eau, tu vas le dépenser pour pomper l'air !
    Comme par ailleurs il va falloir que tu ventiles ton logement, tu vas admettre de l'air à une T° inappropriée qu'il va falloir que tu tempères grace à ton système de chauffage/climatisation..

    Il vaut donc mieux :
    1- parfaire l'isolation de l'enveloppe pour limiter les besoins
    2- utiliser le puit Provençal pour tempérer l'air neuf,
    3- utiliser le système de chauffage pour compenser les pertes de l'enveloppe.

  26. #52
    7seven7

    Re : Puits canadien

    ok bonjour, et surtout merci laurent42 j'ai la même question !
    depuis ce matin je navigue partout sans avoir de réponses ! j'ai lu tout le forum mais l'enveloppe c'est quoi ? Qu'as tu décidé ?
    mon conjoint veux absolument le plancher chauffant en complément du puits canadien comment faire ? maison dans l'Aude (11).
    Peut-être juste un puits provençal pour l'été ? mais le cout lui si on passe par des sté qui fournissent tout le matos c'est 5000€ environ ! + la pompe !!!!

  27. #53
    jcdelphtom

    Re : Puits canadien

    bonjour a tous ,je suis en plaine reflection pour une création d'entreprise pour la confection de puits canadien ,la fabrication est simple mais le probleme il me faut un diplome donc le quel?merciy a t'il des pros en ligne car je suis a la recherche d'experience .je vie en charente

  28. #54
    herakles

    Re : puits canadien

    Citation Envoyé par BebeCastor Voir le message
    Le puits canadien a pour objectif de réchauffer l'air de ventillation en hiver.
    Le puits provençal a pour but de rafraichir l'air de ventillation en été.
    Aussi tester un puits Canadien en été...

    Maintenant il est toujours question d'un tuyau enterré.
    A une certaine profondeur les variations saisonnières n'ont plus d'effet et la températures devient consante.
    D'où l'intéret de creuser (vers 2m).
    C'est cette °t qui est visée car il est plus avantageux de faire entrer un air de ventillation à 10 qu'à 0°C ou à 10° plutôt qu'à 35 en été.

    Aussi , quel lien avec le solaire dans un puits canadien ?
    N'est ce pas lié au phénomène de cheminée pour une circulation d'air naturelle plutot que par les VMC (qui sont moderne à coté de l'age des puits).

    Coté pertes de charges, plus les vitesses d'air sont faible (ce qui doit être le cas pour permettre un échange thermique), moins l'aérodynamique (coudes, etc) n'a d'importance.
    320 m3/h = 16 km/h dans un tuyau de diam 160 mm non ?
    Il peut y avoir intéret à augmenter le diam, ce qui réduit les vitesses, réduit les pertes de charges et augmente le coef d'échange.
    Bonjour,
    Architecte (retraité) , j'ai fait installer des puits canadiens pour quelques projets bioclimatiques et c'est une technique mise au point par l'INSA de toulouse .
    principe astucieux : une tranchée de 6 m environ , 2 m de profondeur , 60cm de large ;

    on plaque sur les cotés de la tranchée du polyane ultra épais +bidim

    on remplit ladite tranchée avec des galets de rivière bien propres jusqu'à 60 cm de haut

    on installe à chaque extrémité de la tranchée une pipe d'aspiration/insufflation en PVC comportant des fentes par où passe l'air

    et le tour est joué

    retour d'expérience : deux tranchées de 5 m de long , branchées en parallèle ( surtout pas en série) à un ventilateur de 50 à 120 W présentent les mêmes performances qu'un tuyau de 200mm de diam et de 50m de longueur

    en effet , la surface d'échange est énorme de par la présence des galets avec la terre environnante

    Avec une véranda ou des capteurs solaires , on peut même stocker de la chaleur sur 3 mois - si ces tranchées sont placées sous la maison -- et réchauffer ainsi le plancher par déphasage de trois mois

    c'est un exemple d'utilisation de puits canadien un peu particulier sur quelques réalisations de maisons bioclimatiques

    tranchée réalisée à st jory(31) en 85

    cdlt

  29. Publicité
  30. #55
    herakles

    Re : Puits canadien - Contraintes de réalisation

    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    J'ai posé autour de ma maison de la gaine TPC annelé de 160mm de 50m. C'est annelé à l'extérieur et lisse à l'intérieur. C'est juste encombrant à trnasporter.

    Chez moi, il y a à peu près 35m. Je n'ai pas fait de coude mais fais des courbures. Je dirais qu'on arrive à 3-4m de rayon de courbure avec ce type de gaine.

    Par contre, avec de la gaine annelée à l"extérieur, il faut aussi pensé à bien remplir les anneaux avec la terre ou le sable lorsqu'on rebouche.
    Perso, j'ai arrosé petit à petit lors du rebouchage...
    très judicieux , le TPC annelé a l'inconvénient d'avoir une double paroi remplie de poches d'air qui freinent les échanges

    mais quel boulot pour strier les plis extérieurs pour les remplir de terre ....et diminuer la résistance à l'écrasement du tube TPC...

  31. #56
    herakles

    Re : puits canadien

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Bonjour,
    Architecte (retraité) , j'ai fait installer des puits canadiens pour quelques projets bioclimatiques et c'est une technique mise au point par l'INSA de toulouse .
    principe astucieux : une tranchée de 6 m environ , 2 m de profondeur , 60cm de large ;

    on plaque sur les cotés de la tranchée du polyane ultra épais +bidim

    on remplit ladite tranchée avec des galets de rivière bien propres jusqu'à 60 cm de haut

    on installe à chaque extrémité de la tranchée une pipe d'aspiration/insufflation en PVC comportant des fentes par où passe l'air

    et le tour est joué

    retour d'expérience : deux tranchées de 5 m de long , branchées en parallèle ( surtout pas en série) à un ventilateur de 50 à 120 W présentent les mêmes performances qu'un tuyau de 200mm de diam et de 50m de longueur

    en effet , la surface d'échange est énorme de par la présence des galets avec la terre environnante

    Avec une véranda ou des capteurs solaires , on peut même stocker de la chaleur sur 3 mois - si ces tranchées sont placées sous la maison -- et réchauffer ainsi le plancher par déphasage de trois mois

    c'est un exemple d'utilisation de puits canadien un peu particulier sur quelques réalisations de maisons bioclimatiques

    tranchée réalisée à st jory(31) en 85

    cdlt
    ci-joint les photos de ces tranchées
    Images attachées Images attachées

  32. #57
    jessyzz

    Re : puits canadien

    Bonjour, meilleurs voeux,
    Je vais construire dans peu de temps, je fais un puit canadien (en touraine) et j’ai un petit problème pour le raccordement du puit à la vmc double flux. D’un coté de la maison j’ai peu de place pour les 2*25m de gaine, mais derrière la maison j’ai toute la place possible, problème je dois traverser environ 9m entre le regard et l’entrée de la vmc que me conseillez vous ?
    Je joins la copie du plan c’est + explicite
    @+ JS et bonne année
    Images attachées Images attachées

  33. #58
    herakles

    Re : puits canadien

    Au vu de votre plan , je vous conseillerais ceci :

    faire une tranchée très profonde à l'endroit même prévu pour faire passer les fluides edf, PTT et eau (soit 10ml ) et prolonger cette tranchée vers l'EST jusqu'à la haie : ca vous fera une sorte de coude à angle droit 10ml nord-sud + 12.5ml ouest-est..

    Une fois les tuyaux mis en place avec la bonne pente et le regard en place près de la VMC , remblayer aux 2/3 ou 3/4 en attendant la pose des réseaux eau edf ptt..voili voilou ...

  34. #59
    jessyzz

    Re : puits canadien

    merci pour ta réponse, je n'avais pas pensé à cette sollution
    @+ bonne année

  35. #60
    maxejade

    Re : puits canadien

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Bonjour,
    Architecte (retraité) , j'ai fait installer des puits canadiens pour quelques projets bioclimatiques et c'est une technique mise au point par l'INSA de toulouse .

    Bonsoir
    As tu + info sur ce PC hors du commun
    cordialement
    Dernière modification par Philou67 ; 01/03/2009 à 20h04. Motif: Citation raccourcie

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Puits canadien ?
    Par popo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1328
    Dernier message: 21/02/2015, 14h02
  2. puits canadien et radon
    Par amallain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/04/2007, 22h01
  3. Puits canadien électronique
    Par invite14532198711 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/08/2006, 11h04
  4. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 16h30