Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air



  1. #1
    isol77

    Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air


    ------

    On parle beaucoup du problème de la non étanchéité à l'air.
    As t on chiffrer dans une maison RT2005 ce que cela représente?

    De où viennent les fuites dans une maison RT2005 en % :
    Fenetre , mur, plafond, plancher prise et interupteur ?

    Par exemple pour les prises comment faire ? les changer toutes mais est ce efficace en rénovation ? boucher l'entrée des gaines depuis le tableau électrique ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    aligator427...

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    bonsoir,
    je dirai que ça dépend du niveau de finition des différents postes
    je rajouterai aussi que les artisans ne se cassent pas les pieds à reboucher chaque fissures.
    petite expérience personnelle d'une isolation exterieure.j'ai passé je ne sais combien de cartouches de mastic polyurethane à la jonction du pare pluie (fibre de bois) et de la toiture,des precadres et tous les autres points singuliers pouvant generer des "prises" d'air.
    pour ce qui est des gaines electriques,une noisette de pastique acrilyque (beaucoup moins cher) au fur et à mesure du montage des boîtes.
    j'ai souvenir d'un appart que je louais où de la condensation se formait au niveau des prises en rendant leur usage dangereux
    je ne compte pas non plus le nombre de rouleaux de compribande utilisés lors du montage des fenêtres,même des murs MHM qui sont arrivés par "panneaux".alors que ce n'etait même pas préconisé par le fabricant...

  4. #3
    isol77

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Je suis moi aussi affolé par le manque de professionalisme de beaucoup de supposés Pro
    le but c'est finir vite, et il faut repasser derrière

  5. #4
    SebMP35

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Lisez cela et plus particulièrement l'intervention du CETE.
    Il y a des indications sur la provenance des fuites.
    http://www.cr-bourgogne.fr/index.php...irection=fiche

    Pour donner un exemple, ma maison a été testé et le résultat du Q4 vaut 0,5 environ. La limite effinergie est de 0,6. Le calcul de base en RT2005 prend comme valeur par défaut 1,3. La valeur de 0,5 peut paraitre bonne dans le référentiel français. Elle est parfaitement accessible en travaillant de manière conventionnelle, avec du matériel conventionnel, mais il faut beaucoup de soin pour la réalisation. Une maison passive allemande, c'est au moins 3 fois plus étanche et là, c'est un vrai métier !
    Sur ma maison, le passage de 1,3 a 0,5, cela donne un gain théorique de 8 kWH/m2 environ. Le calcul théorique a fait passé le besoin de chauffage de 25 a 17 kWh/m2 ....
    Pour avoir vu les tests, c'est étonnant comme cela vient de partout .... un petit peu mais partout.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    isol77

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Merci SEBMP35. Mon soucis est que la maison est construite depuis 9 ans... donc je me demande ce que je peux corriger sans tout casser; je vais lire tous les documents attachés au lien ;
    dans le cas de ta maison, peux tu me dire en % d'ou venait les fuites ?

  8. #6
    SebMP35

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    non, pas possible car pas déterminable facilement.
    Le truc que je pourrais améliorer, c'est l'étanchéité a l'air de la cloison entre volume chauffée et garage.

  9. Publicité
  10. #7
    Ridezebigone

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    super intéressante tes docs SebMP35 ! Je me les suis mise de coté car dans mon projet, mon MO m'a proposé de faire un blowerdoor (à frais partagé) car il aimerai savoir quel est l'étancheité des maisons qu'il réalise. Je pense le faire pour corriger les plus gros défauts. D'aprés les docs, on peut sentir à la main ou avec une petite machine à fumée les plus grosses fuites.
    Après, faire attention aux points particuliers (gaines, conduit cheminée...) ne peut etre que bénéfique. Je ne sais pas si j'irai jusqu'à colmater les microfuites, sachant que dans une maison tradi elles seront trop nombreuses pour en venir à bout... (malheureusement ).

    isol77, suite à tes problèmes tu ne devais pas faire faire ce test de perméabilité ??? ce test permettrai de mettre en évidence les plus gros défauts et d'avoir une valeur mesurée. D'aprés les liens de SebMP35, tu devrais avoir les valeurs talons pour une maison tradi (je n'ai plus en tête les valeurs).

  11. #8
    SK69202

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Bonsoir,

    Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air
    Réponse (PDF)

    Ardu, mais tout y est.

    Sinon un truc (plus simple) de nos amis canadiens.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #9
    isol77

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Je connais le test du Blow door. Pour l'instant je ne vais pas le faire, je souhaite d'abord faire l'ITE; J'ai changé les fenetres et j'attend qu'il y ai du vent pour voir leur étanchéité. L'installateur reviendra faire des reglages si necessaire. Pour les prises de courant, le problème est qu'il faudrait changer toutes les prises.. ou les démonter toute... je ne me vois pas 'tripoter' à l'électricité, donc il me faudrait une entreprise d'électricité capable de faire ce genre de travaux...
    On ade la lecture en attendant !!!

  13. #10
    SeBoSs

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Au risque de dire une bêtise, l'isolant ne permet-il pas de contribuer à l'étanchéité à l'air en cas où celle-ci ne serait pas parfaite ?

    comment peut-on avoir d'est fuites d'aire au niveau des prises ? et au niveau des gaines ? puisque de toute façon chaque bout de la gaine est dans la partie isolée de la maison ?

    J'ai du mal a évaluer cette notion d'étanchéité à l'air quand même !

  14. #11
    SebMP35

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Ce n'est effectivement pas facile a évaluer.
    Chaque bout de gaine n'est pas forcément dans le volume chauffée. Parfois le tableaux electrique est dans la garage. Ce n'est pas forcément par la gaine que passe l'air, que trouve-t-on derriere un boitier electrique .... trés souvent un gros trou dans l'isolant et une voie d'accès presque directe pour l'air extérieur.

  15. #12
    pat71

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Citation Envoyé par Ridezebigone Voir le message
    super intéressante tes docs SebMP35 ! Je me les suis mise de coté car dans mon projet, mon MO m'a proposé de faire un blowerdoor (à frais partagé) car il aimerai savoir quel est l'étancheité des maisons qu'il réalise. Je pense le faire pour corriger les plus gros défauts. D'aprés les docs, on peut sentir à la main ou avec une petite machine à fumée les plus grosses fuites.
    Après, faire attention aux points particuliers (gaines, conduit cheminée...) ne peut etre que bénéfique. Je ne sais pas si j'irai jusqu'à colmater les microfuites, sachant que dans une maison tradi elles seront trop nombreuses pour en venir à bout... (malheureusement ).

    isol77, suite à tes problèmes tu ne devais pas faire faire ce test de perméabilité ??? ce test permettrai de mettre en évidence les plus gros défauts et d'avoir une valeur mesurée. D'aprés les liens de SebMP35, tu devrais avoir les valeurs talons pour une maison tradi (je n'ai plus en tête les valeurs).
    pour faire qq chose d'interressant le teste doit etre fait en cours de chantier ,avant la pose des parement pour pouvoir corriger les defaillance , en bourgogne un teste complet coute environ 900euro

  16. Publicité
  17. #13
    ofmika

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Bonjour,

    Il y a le livre : manuel d'architecture naturelle de David Wright. Plusieurs pages pour calculer assez simplement les déperditions d'une maison.
    Et de page 114 à 117 : méthode des fentes et la méthode du taux horaire pour calculer les infiltrations d'air.
    Ceci dit ces 2 méthodes ont leurs limites mais cela permet de chiffrer grossièrement ces déperditions.

    Après si tu veux être plus précis, le passage par un bureau d'étude me semble indispensable (à moins que la thèse indiquée plus haut te permet de faire tous ces calculs).


    Michel

  18. #14
    invite57406795

    Re : Evaluation de la perte de chaleur généré par la non étanchétié à l'air

    Bonjour,
    Je travaille actuellement chez un constructeur de maisons individuelles. On a effectué un test sur un chantier il y a quelques mois.

    Au risque de dire une bêtise, l'isolant ne permet-il pas de contribuer à l'étanchéité à l'air en cas où celle-ci ne serait pas parfaite ?
    En partie. Dans le cas d'un complexe isolant type placo+polystirene, c'est l'isolant qui assure l'etancheite à l'air. Il est donc important de ne pas le percer de part en part et de bien jointoyer les plaques. Il faut passer les gaines electriques dans l'isolant.
    Dans le cas, d'une pose type panneau d'isolant avec plaque de platre sur rail, c'est le pare-vapeur qui assure l'étancheite ... alors la c'est moins evident.
    Ne pas oublier également le role de l'enduit exterieur dans l'etancheite à l'air surtout dans le cas de la maconnerie roulée (sans joint)

    Pour ceux qui voudraient faire "tester" leur maison, en bouchant les entrées d'air de la VMC (et en faisant fonctionner la hotte si celle-ci evacue à l'exterieur), on peut avoir une bonne localisation des fuites. J'ai eu un client qui m'a appelé la semaine dernière pour ca la semaine derniere : hotte + vmc et de l'air entrait par ses prises ...
    Attention a bien arreter le chauffage (poele, chaudiere, ...) si besoin ait.
    Les points faibles à vérifier :
    - les menuiseries : ouvrant et raccords autours des dormants.
    - les prises électriques et le réseau de distribution d'eau.
    - les volets roulants électriques : le bouton de montée-descente est en liaison directe avec le coffre du volet : ca rentre fort par là.
    J'ai fait 2 petits articles sur notre site Web :
    http://www.gallet.biz/v1/index.php?o...d=55&Itemid=55
    http://www.gallet.biz/v1/index.php?o...d=57&Itemid=55
    Si les modérateurs passent par là, je ne sais pas si ces liens peuvent etre considerés comme commerciaux.
    Cordialement

Discussions similaires

  1. La perte de chaleur par rayonnement.
    Par cpolos dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/02/2008, 12h04
  2. Vitesse de gain/perte de chaleur .
    Par chrome VI dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2007, 23h07
  3. Récupérer la chaleur de l'air
    Par crickijul44 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/12/2006, 17h18
  4. Perte de chaleur dans un tuyau
    Par bizou dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/03/2006, 09h50
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...